{"176132":{"id":"176132","parent":"0","time":"1593449802","url":"http:\/\/mrmondialisation.org\/covid-19-lurgence-dun-nouveau-souffle-de-vie-contre-la-dystopie-neoliberale\/","category":"Alternatives","title":"Covid-19 : l'urgence d'un nouveau souffle de vie contre la dystopie n\u00e9olib\u00e9rale","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176132_1e86ef.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"covid-19-l-urgence-d-un-nouveau-souffle-de-vie-contre-la-dystopie-neoliberale","admin":"newsnet","views":"41","priority":"3","length":"26488","lang":"","content":"\u003Cp\u003EEn ce moment de pand\u00e9mie au Covid-19 qui atteint le chiffre officiel (OMS) de plus de 500 000 morts, il nous appara\u00eet urgent de penser - \u00e0 c\u00f4t\u00e9 de la distanciation physique impos\u00e9e - l'esprit de la distanciation sociale - qui se poursuit, voire s'accentue. Plus qu'un effort sanitaire visant \u00e0 enrayer la propagation de ce virus mortel, nous envisageons la myriade d'opportunit\u00e9s \u00e0 venir pour transformer l'effet socialement n\u00e9faste de la logique capitaliste ayant conduit \u00e0 cette pand\u00e9mie. Cet article, en quatre parties, se propose de mettre en lumi\u00e8re ces opportunit\u00e9s politiques de transformation sociale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes quatre axes qui seront d\u00e9velopp\u00e9s :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Col\u003E\u003Cli\u003E\u003Ci\u003EComme un puissant processus de r\u00e9flexion : une dimension ontologique et r\u00e9flexive sur l'espace que le 'je' occupe dans le monde.\u003C\/i\u003E\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u003Ci\u003EUne comparaison des privil\u00e8ges de classes : d\u00e9riv\u00e9e de la premi\u00e8re, mise en avant par les circonstances, une dimension mat\u00e9rielle de classe sociale.\u003C\/i\u003E\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u003Ci\u003EDes opportunit\u00e9s politiques parlementaires, au niveau de l'\u00c9tat, de la classe politique et de la soci\u00e9t\u00e9 civile. Une dimension collective, d'action collective sur les possibles politiques qui s'ouvrent sur le comportement, la mobilisation des acteurs politiques et sociaux.\u003C\/i\u003E\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u003Ci\u003EEntre les pays par un pacte environnemental global, et dans les r\u00e8glements des dilemmes entre conflit et coop\u00e9ration. C'est une dimension syst\u00e9mique qui doit nous animer relativement au fonctionnement complexe de notre soci\u00e9t\u00e9 bas\u00e9e sur la marchandisation (qui, en dernier recours, intervient sur la question essentielle de la relation homme-nature, ch\u00e8re \u00e0 la th\u00e9orie marxiste).\u003C\/i\u003E\u003C\/li\u003E\u003C\/ol\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EComme un puissant processus de r\u00e9flexion\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAbord\u00e9 comme processus de r\u00e9flexion, la distanciation sociale draine en elle de mani\u00e8re globale l'esprit critique. Du fait de la suspension des \u003Ci\u003Eprocess\u003C\/i\u003E habituels de rationalit\u00e9 \u00e9conomique, le processus de rationalisation du monde, de la vie, occupe aujourd'hui l'espace h\u00e9g\u00e9monique tenu auparavant par l'activit\u00e9 \u00e9conomique, l'activit\u00e9 mon\u00e9taire qui est le propre des relations capitalistes de production. Cette forme mat\u00e9rielle de constitution de la vie sociale est aujourd'hui, par ce temps pand\u00e9mique, radicalement mise \u00e0 l'\u00e9preuve par cette distanciation sociale n\u00e9cessaire \u00e0 la pr\u00e9servation de nos propres vies. Cette existence mat\u00e9rielle - mise en \u00e9chec - ouvre la voie \u00e0 une r\u00e9flexion plus profonde sur la place de l'individu dans ce syst\u00e8me complexe d'accumulation de la richesse. Ce qu'il s'agit de dire ici, c'est que cette r\u00e9flexion ouvre la voie vers une autre possibilit\u00e9 de vivre, une alternative, une prise de conscience de son existence. Il est clair que le syst\u00e8me - complexe - que nous appelons le capitalisme, est constitu\u00e9 de rouages entre \u00c9tat et soci\u00e9t\u00e9 civile. L'individu s'ins\u00e8re dans un espace social d\u00e9fini, o\u00f9 le formatage \u00c9tat-soci\u00e9t\u00e9 civile conditionne la forme de sa r\u00e9flexion, de sa conscience, de ses actes.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176132_c54e64.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EManaus 27.04.20 - Enterros coletivos no Cemit\u00e9rio P\u00fablico Nossa Senhora Aparecida (.Foto: Alex Pazuello\/Semcom)\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ENous partons du principe selon lequel cette pand\u00e9mie est associ\u00e9e \u00e0 la mondialisation n\u00e9olib\u00e9rale et aux changements climatiques d\u00e9j\u00e0 vifs mais que nous ne commen\u00e7ons \u00e0 voir que maintenant, malgr\u00e9 les diverses alertes des \u00e9cologistes et autres environnementalistes. Nous souhaitons insister sur le fait que la r\u00e9ponse \u00e0 la rationalit\u00e9 mondialis\u00e9e, orient\u00e9e vers la productivit\u00e9 de masse, entra\u00eene de mani\u00e8re amplifi\u00e9e un mouvement de chosification de l'humain et sa d\u00e9naturalit\u00e9. Cette forme de globalisation rationalis\u00e9e dans la constitution de grandes cha\u00eenes de valeurs, augmentant d\u00e9mesur\u00e9ment la productivit\u00e9 de la force de travail, cr\u00e9e non seulement des d\u00e9fis mais aussi des tensions dans la forme donn\u00e9e \u00e0 l'organisation de la vie sociale, aux relations entre les progr\u00e8s permis par les forces productives et les relations sociales de production, et cela, au niveau de la plan\u00e8te. Apprivoiser le principe d'accumulation est une t\u00e2che urgente mais il ne s'agit pas pour autant de r\u00e9gresser ou de \"r\u00e9trop\u00e9daler\" : il n'y a pas de paradis perdu \u00e0 reconqu\u00e9rir ! Ce qu'il faut, c'est parvenir \u00e0 un \u00e9quilibre permettant de concilier les progr\u00e8s techniques, notre propension \u00e0 la \"compression de l'espace-temps\" selon les termes de Fernand Braudel, avec une \u00e9conomie qui retrouve son sens premier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn termes plus pragmatiques, disons que la distanciation impos\u00e9e a pour fonction de prot\u00e9ger la vie, mais l'esprit social global de cette distanciation pourrait permettre l'invention de m\u00e9canismes de d\u00e9fense de nos valeurs et de nouvelles formes de sociabilit\u00e9s et de convivialit\u00e9 sociale. Ces formes, qui sont aujourd'hui des r\u00e9ponses en urgence \u00e0 la distanciation, peuvent engendrer des changements en termes d'adaptation, qui pourraient valablement perdurer, en termes de nouvelles habitudes d'hygi\u00e8ne de vie, ou par la multiplication d'instruments virtuels de communication et d'interactions. C'est aussi un nouvel espace d'innovation sociale et de transformation des m\u00e9canismes de gouvernement de la vie sociale et de syst\u00e8me de gouvernance globale qui pourraient voir le jour.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes tensions provoqu\u00e9es par le confinement ou pas varient d'un pays \u00e0 l'autre, d'un lieu \u00e0 l'autre. Entrent en jeu les valeurs et syst\u00e8mes de croyances, la forme d'organisation sociale et d'insertion dans la division sociale du travail.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe ce processus en cours de rationalisation des incertitudes, nous faisons r\u00e9f\u00e9rence \u00e0 une remarque du sociologue Howard Becker (qui a aujourd'hui pr\u00e8s de 100 ans !) - \u00e9minent sociologue sp\u00e9cialiste de l'interactionnisme symbolique, qui vit \u00e0 San Francisco. \u00c9voquant les changements sociaux provoqu\u00e9s par le Covid-19, il explique qu'en ce moment, les inventions sociales portent in\u00e9vitablement sur l'organisation sociale, l'alimentation, la mobilit\u00e9 sociale, les traitements interpersonnels, etc. La capacit\u00e9 d'analyse critique est ailleurs et doit amener les individus \u00e0 structurer des m\u00e9canismes de changement face aux incertitudes, m\u00eame dans des conditions difficiles.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176132_1e86ef.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EDe fait, il y a aussi un aspect psychanalytique int\u00e9ressant dans ce processus de distanciation sociale tel qu'on le voit dans la soci\u00e9t\u00e9 br\u00e9silienne, mais qui pourrait tout autant \u00eatre relev\u00e9 aux \u00c9tats-Unis (ou en Europe). S'il s'agit bien d'un processus d'alerte sociale qui va s'\u00e9tendre dans le temps, il est clair que les r\u00e9sistances \u00e0 ce confinement rel\u00e8vent bien souvent de l'ignorance (une m\u00e9connaissance totale du danger de contamination face \u00e0 un ennemi invisible), mais aussi d'une forme de blocage psychologique (voire de nature psychiatrique !) \u00e9manant principalement des secteurs n\u00e9o-fascistes de la soci\u00e9t\u00e9. Nous faisons ici r\u00e9f\u00e9rence au concept freudien de r\u00e9sistance comme signe de processus prolong\u00e9s de r\u00e9pression. Il est alors utile de noter ici combien cette distanciation sociale fait \u00e9merger avec beaucoup de vigueur une prise de conscience inesp\u00e9r\u00e9e de la valeur de la vie et de sa pr\u00e9servation - quitte \u00e0 rompre avec le mod\u00e8le du gouvernement pr\u00f4n\u00e9 par un Bolsonaro, figure pathologique de la r\u00e9pression qui rejette effront\u00e9ment le danger de mort.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EUne comparaison des privil\u00e8ges de classe\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn dit que le virus ne choisit pas la classe sociale, mais force est de constater que les lieux de vie selon la classe sociale sont d\u00e9cisifs pour affronter le danger de contamination.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECeux qui b\u00e9n\u00e9ficient de revenus garantis ou non, ceux qui ont un logement spacieux, ceux qui exploitent une main-d'œuvre, ceux qui ont acc\u00e8s \u00e0 une information de qualit\u00e9, y compris parce qu'ils parlent des langues \u00e9trang\u00e8res et peuvent comparer les informations recueillies, ceux qui peuvent b\u00e9n\u00e9ficier de co\u00fbteuses assurances de sant\u00e9 pour se pr\u00e9munir et se prot\u00e9ger, sont clairement et d\u00e9finitivement dans une position avantag\u00e9e face \u00e0 ceux que nous appelons de mani\u00e8re g\u00e9n\u00e9rique les \"d\u00e9poss\u00e9d\u00e9s\", ceux qui n'ont que leur force de travail comme moyen de subsistance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDu fait des pressions et int\u00e9r\u00eats divers, la condition de classe est affect\u00e9e par la condition mat\u00e9rielle et imm\u00e9diate d'existence. Et nous ne devrions pas nous inqui\u00e9ter quand les discours n\u00e9gationnistes sur les risques du Covid-19 viennent \u00e0 prolif\u00e9rer parmi les d\u00e9poss\u00e9d\u00e9s ? La n\u00e9cessaire condition imm\u00e9diate d'existence, de survie, vient se surimposer sur celle de la contagion. Il est fatalement clair que ces discours n\u00e9gationnistes et opportunistes de Trump et Bolsonaro, entrent en r\u00e9sonance chez ceux qui n'ont pas d'assurance ni d'\u00e9pargne et qui doivent s'exposer au risque de contagion pour ne pas vivre le risque d'une perte d'emploi ou d'une faillite de leur petite entreprise.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi, la condition de classe, la fraction de la classe \u00e0 laquelle vous appartenez explique aussi les comportements des uns et des autres sur la forme de rejet et\/ou d'adh\u00e9sion aux formes de combat social du virus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe ce point de vue, l'\u00e9ventail des opportunit\u00e9s qui s'ouvrent et la prise de conscience seront largement v\u00e9hicul\u00e9es par la condition sociale des individus et les in\u00e9galit\u00e9s de revenus entre les diff\u00e9rentes classes et strates sociales.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176132_3abee5.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EDes opportunit\u00e9s politiques parlementaires, au niveau de l'\u00c9tat, de la classe politique et de la soci\u00e9t\u00e9 civile\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats ressurgissent dans l'ar\u00e8ne politique. La soci\u00e9t\u00e9 se retrouve face \u00e0 un moment des plus rares pour appr\u00e9hender et comprendre les diff\u00e9rents types d'organisation sociale, les styles de capitalisme, et pour les comparer aux syst\u00e8mes qui se pr\u00e9sentent comme alternatifs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes contrastes entre des exemples comme l'Italie, l'Espagne, les \u00c9tats-Unis d'un c\u00f4t\u00e9 et l'Allemagne de l'autre, montrent d'importants clivages entre des pays aux revenus moyens et \u00e9lev\u00e9s. Une soci\u00e9t\u00e9 mieux organis\u00e9e, moins in\u00e9galitaire avec des infrastructures sanitaires et hospitali\u00e8res d\u00e9velopp\u00e9es et prenant en compte la notion de bien-\u00eatre comme l'Allemagne, a, de fait, de meilleurs moyens que la plupart des autres pays de l'Union europ\u00e9enne pour faire face \u00e0 la situation pand\u00e9mique pr\u00e9sente. L'Allemagne, pour autant, n'est pas un Eldorado ; de grandes in\u00e9galit\u00e9s subsistent (le salaire minimum n'a \u00e9t\u00e9 introduit qu'en 2015). En revanche, \u00e0 la grande diff\u00e9rence d'autres pays europ\u00e9ens, l'Allemagne a tr\u00e8s rapidement mis en place des tests de d\u00e9pistage permettant, pour endiguer l'\u00e9pid\u00e9mie, l'isolement et le traitement rapide des personnes contamin\u00e9es. Ils ont par ailleurs su mobiliser leurs industries pour la mise en fabrication urgente de masques, gels hydro-alcooliques, etc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe n\u00e9olib\u00e9ralisme a cr\u00e9\u00e9 un probl\u00e8me r\u00e9current dans les d\u00e9mocraties : l'\u00e9tat d'aust\u00e9rit\u00e9 permanente. Les pays qui ont fait face \u00e0 la crise de 2008 en augmentant les programmes et mesures d'aust\u00e9rit\u00e9, comme l'Italie et l'Espagne, montrent aujourd'hui de plus grandes difficult\u00e9s \u00e0 affronter la situation, notamment parce qu'ils ont diminu\u00e9 les investissements dans les infrastructures sociales et de sant\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn une dizaine d'ann\u00e9es, la France a perdu pr\u00e8s de 70 000 lits d'h\u00f4pitaux. Les nombreuses gr\u00e8ves et manifestations du personnel hospitalier, durant pr\u00e8s d'une ann\u00e9e (avant l'\u00e9pisode Covid-19), tout comme la d\u00e9mission des chefs de services hospitaliers pour pointer les carences du syst\u00e8me et obtenir plus de moyens n'ont pas abouti et ont \u00e9t\u00e9 durement r\u00e9prim\u00e9es par la police politique du pr\u00e9sident Macron.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChampion dans les in\u00e9galit\u00e9s, les \u00c9tats-Unis se retrouvent, dans cette pand\u00e9mie, \u00e0 compter un nombre impressionnant de d\u00e9c\u00e8s - qui affectent particuli\u00e8rement les noirs et les latinos, bref, la base de la pyramide sociale. Que cette nation soit la plus riche du monde, elle est d\u00e9pourvue d'un syst\u00e8me de sant\u00e9 et de protection universelles de base. Que le syst\u00e8me des croyances et de valeurs soit fond\u00e9 sur la charit\u00e9 chr\u00e9tienne et la m\u00e9ritocratie, au bout du compte, ils sapent toute possibilit\u00e9 compensatrice d'intervention de l'\u00c9tat et cr\u00e9ent les bases d'une sociabilit\u00e9 \"darwiniste\" racis\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes diff\u00e9rences entre pays apparaissent aussi du fait de coalitions. Il est cependant difficile d'en \u00e9tablir un mod\u00e8le. Au Japon, le gouvernement conservateur, de droite, de Abe a sous-estim\u00e9 l'impact de la crise. En Europe, des gouvernements ultranationalistes comme celui de la Hongrie en ont profit\u00e9 pour se donner les pleins pouvoirs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQue dire du Br\u00e9sil ? Le pays fait face \u00e0 un double d\u00e9fi : la reprimarisation \u00e9conomique et le gouvernement Bolosonaro. La reprimarisation de l'\u00e9conomie nous l\u00e8gue une soci\u00e9t\u00e9 d'abord exportatrice, avec une faible extension des emplois qualifi\u00e9s, sans \u00e9cologie soutenable et compl\u00e8tement d\u00e9pendante. S'ajoute \u00e0 cette reprimarisation un secteur des services hypertrophi\u00e9, une \u00e9conomie de rentes et de finances qui nous positionne comme une soci\u00e9t\u00e9 de classes et de castes. Les sympt\u00f4mes classiques du sous-d\u00e9veloppement et de la d\u00e9pendance ont pris le dessus : sur-exploitation de la force de travail, s'alliant \u00e0 des formes pr\u00e9-capitalistes de cette exploitation de la force de travail, d\u00e9pendance aux cycles des march\u00e9s internationaux, faible productivit\u00e9 des facteurs de production, gap technologique, taux \u00e9lev\u00e9 de monopolisations et des in\u00e9galit\u00e9s sociales pouss\u00e9es \u00e0 l'extr\u00eame.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL\u00e0 aussi, il serait possible de transformer ce moment particulier en opportunit\u00e9. Les acteurs ont \u00e0 faire des choix qui sont fondamentaux, qui les exposent ou devraient leur permettre de r\u00e9v\u00e9ler leurs r\u00e9elles affinit\u00e9s politiques, provoquer des changements dans l'\u00e9chiquier des alliances et des arrangements politiques. Cela vaut pour tout le syst\u00e8me d'\u00c9tat et la soci\u00e9t\u00e9 politique. Dans un monde uni, plus que jamais dans l'histoire r\u00e9cente, la force des coalitions du gouvernement et la capacit\u00e9 des gouvernants, tout comme la rigidit\u00e9 institutionnelle des syst\u00e8mes politiques ont une lourde \u00e9preuve \u00e0 affronter. Il faut aussi retenir ce que nous a appris de l'histoire r\u00e9cente avec la crise de 2008 afin que les politiques de lutte contre la crise \u00e9conomique ne soient pas encore une fois l'occasion de m\u00e9canismes de transferts de revenus vers les riches.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176132_b9fd84.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EEntre les pays par un pacte environnemental global\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe monde ne va pas bien. Le monde, d\u00e9j\u00e0, n'allait pas bien. Depuis l'\u00e9lection de Donald Trump, l'escalade des conflits avec la Chine a montr\u00e9 que l'empire am\u00e9ricain commen\u00e7ait \u00e0 subir le contrecoup d'une globalisation qu'il avait lui-m\u00eame engendr\u00e9e. La mondialisation avait eu un double effet \u00e9conomique sur l'empire : l'expansion \u003Ci\u003Eoffshore\u003C\/i\u003E du capital am\u00e9ricain et la consolidation du dollar comme monnaie de change international. Des effets collat\u00e9raux se sont faits sentir : la d\u00e9sindustrialisation des \u00c9tats-Unis, la pr\u00e9carisation du march\u00e9 du travail, la perte de revenus moyens aux familles et le surendettement des familles et de l'\u00c9tat. L'\u00e9lection de Trump est intervenue dans un sc\u00e9nario de pr\u00e9carisation persistante et croissante sur le long terme des familles de classes moyennes et s'accompagne d'une expansion chaque fois plus agressive de la politique ext\u00e9rieure du pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette agressivit\u00e9 rh\u00e9torique croissante va de pair avec les avanc\u00e9es militaires. Le gouvernement Trump s'est \u00e9tendu sur le Proche-Orient, avec une tentative, vaine, de d\u00e9stabilisation du gouvernement syrien, tout comme il s'est aussi impliqu\u00e9 en Iran, \u00e0 Cuba, au Venezuela. Sa flotte a \u00e9t\u00e9 r\u00e9activ\u00e9e dans la r\u00e9gion sud, comptant d\u00e9sormais sur son alli\u00e9, le gouvernement br\u00e9silien. Il s'en prend alors \u00e0 son vieil opposant, la Chine, sur leur souverainet\u00e9 maritime et la d\u00e9licate question de Hong Kong et Taiwan ; se livre \u00e0 un n\u00e9omercantilisme pour d\u00e9fier l'OMC \u003Ca href=\"#nb1\" name=\"nh1\"\u003E1\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes attaques contre l'ONU montrent bien cet abandon de la multipolarit\u00e9 que les \u00c9tats-Unis avaient eux-m\u00eames aid\u00e9 \u00e0 construire apr\u00e8s la Seconde Guerre mondiale. De l'UNESCO \u00e0 l'OMS, toutes ces grandes organisations sont vis\u00e9es. Dans le m\u00eame temps, le gouvernement Trump s'ing\u00e9nie \u00e0 d\u00e9construire les agendas de prises de d\u00e9cisions multilat\u00e9rales, au premier rang desquels, l'agenda environnemental.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes questions que nous posons sont les suivantes : Quelles sont les relations entre cette crise et notre monde actuel ? Des fen\u00eatres d'opportunit\u00e9s que cette crise ouvre, quel monde pourrions-nous construire ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl faut redonner son r\u00f4le \u00e0 l'\u00c9tat et reconstruire une politique du sens. Le n\u00e9olib\u00e9ralisme est anti-coop\u00e9ratif, il promeut un type d'universalisation qui vide la politique de son sens, qui d\u00e9truit le collectif au profit du manteau mystique de la supr\u00e9matie de l'individuel, qui - par essence - per\u00e7u au travers d'un voile id\u00e9ologique, ouvre sur le r\u00e8gne du monopole du capital. Ce chemin n\u00e9olib\u00e9ral, de la financiarisation, est aussi le chemin de la militarisation - et c'est sans doute aussi le chemin le plus court vers le fascisme, vers la guerre, et pour le monde dans lequel nous vivons, vers un \u00e9puisement des ressources naturelles de la vie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe mani\u00e8re plus implicite, les diverses interpr\u00e9tations que cette crise fait \u00e9merger montre un syst\u00e8me qui, d'un point de vue environnemental, n'est pas soutenable, dont l'accumulation de valeurs arrive \u00e0 ses limites, dans une contradiction fondamentale entre le progr\u00e8s des forces productives et la r\u00e9gression dans les relations sociales de production, tous ces \u00e9l\u00e9ments nous conduisant \u00e0 penser que cette globalisation est vou\u00e9e \u00e0 l'\u00e9chec. La droite parle de boycotter les produits chinois, la gauche r\u00eave d'une soci\u00e9t\u00e9 non mercantile.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe fait est que si nous avons conduit notre environnement \u00e0 ses limites, ces limites sont aussi celles de notre humanit\u00e9. Le probl\u00e8me \u00e0 r\u00e9soudre maintenant consiste \u00e0 trouver comment combiner le changement de ce syst\u00e8me complexe tout en \u00e9vitant un effondrement complet ; la d\u00e9b\u00e2cle de ce syst\u00e8me pouvant provoquer famine et mis\u00e8re \u00e0 large \u00e9chelle, nous propulsant dans un sc\u00e9nario hobbesien de lutte de tous contre tous.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176132_48a545.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EEcology of Colour by Studio Weave. Architecture and Interior Photography by Jim Stephenson\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EConclusion : pour une culture de la paix et de la r\u00e9affirmation du multilat\u00e9ralisme\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalgr\u00e9 de nombreuses incertitudes en ce moment historique, nous pensons que des solutions environnementales raisonnables existent et m\u00e9ritent d'\u00eatre prises en compte. Elles doivent intervenir en parall\u00e8le de politiques nationales de contr\u00f4les sanitaires et de pr\u00e9vention, avec pour objectif la protection de la vie - non seulement en r\u00e9action d'urgence face \u00e0 la gravit\u00e9 de cette pand\u00e9mie, mais comme politique d'\u00c9tat, \u00e0 moyen et long termes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESans doute la situation actuelle est-elle une bonne le\u00e7on politique pour mesurer les potentialit\u00e9s de chaque pays \u00e0 y faire face et les articulations possibles en termes de coop\u00e9rations internationales. \u00c0 partir de maintenant, il serait salutaire que les initiatives des partis de gauche puissent s'orienter vers une \u00e9cologisation plus dynamique et que cela apparaisse clairement dans leurs agendas. Dans ce cheminement li\u00e9 \u00e0 l'esprit de la distanciation sociale pour pr\u00e9server la vie, nous soulignons ici neuf points de changements culturels permettant de penser un environnement global moins toxique que la situation tragique que nous vivons actuellement et qui nous donnerait un nouveau souffle de vie, contre cette dystopie n\u00e9olib\u00e9rale :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E1. Une culture de la paix - contre les politiques d'armement, ce qui rel\u00e8ve aussi de la pand\u00e9mie si nous consid\u00e9rons le nombre exponentiel de meurtres en s\u00e9rie, notamment aux USA, les f\u00e9minicides et les assassinats entre jeunes pour le contr\u00f4le du march\u00e9 de la drogue dans les m\u00e9tropoles. La culture de la paix doit s'accompagner d'un processus vers un monde multiculturel, de coop\u00e9ration et de valorisation de la diversit\u00e9 comme instrument de r\u00e9solution des conflits et de promotion d'un bien-\u00eatre universel \u003Ca href=\"#nb2\" name=\"nh2\"\u003E2\u003C\/a\u003E. De fait, il est n\u00e9cessaire que ce multilat\u00e9ralisme suive le m\u00eame agenda que celui de l'\u00e9galisation : la paix sans la diminution des asym\u00e9tries de classes et d'\u00c9tats serait vide de sens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E2. R\u00e9affirmer l'avanc\u00e9e civilisationnelle d'une \u00e9ducation la\u00efque, dot\u00e9e d'esprit critique et cr\u00e9atrice, contre l'obscurantisme dogmatique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E3. Une culture de l'alimentation saine - c'est un acte politique de r\u00e9sistance aux poisons de l'industrie qui doit valoriser la socialisation de la propri\u00e9t\u00e9 rurale avec une production tourn\u00e9e vers la protection de l'environnement et la subsistance alimentaire des peuples ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E4. Une culture de protection des esp\u00e8ces, contre le massacre des animaux ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E5. Une culture de pr\u00e9servation des for\u00eats et du climat, contre l'\u003Ci\u003Eagro-business\u003C\/i\u003E ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E6. Une culture respectueuse des savoirs et traditions des autochtones ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E7. Une culture de la vie comme art, contre les politiques de privatisations et de destruction culturelle ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E8. Une culture de l'amour, de la jouissance de la vie - ce qui requiert, pour le moins, que les revenus universels de base soient augment\u00e9s pour garantir les moyens d'une vie digne pour chacun et sa famille ; cette culture est directement impliqu\u00e9e dans celle d'une culture de paix ; et..\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E9. Une culture de la citoyennet\u00e9, de l'\u00e9quit\u00e9 sociale. Pour parvenir \u00e0 cette culture de la citoyennet\u00e9 (entendue dans le sens de Andrea Rea comme \u00ab le libre acc\u00e8s aux biens socialement disponibles \u00bb), il convient de d\u00e9velopper les infrastructures de sant\u00e9, de soins, d'\u00e9ducation, de culture - permettant \u00e0 tous de participer pleinement, \u00e9quitablement, de mani\u00e8re citoyenne \u00e0 notre environnement naturel, culturel, \u00e9conomique et social et donnant l'opportunit\u00e9 \u00e0 tous et chacun de s'\u00e9duquer, de prendre soin de son corps et de sa vie dans un environnement assaini.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa coop\u00e9ration internationale qui a pris forme pour le combat contre la pand\u00e9mie doit aussi, par la pression de la soci\u00e9t\u00e9 civile globale et des scientifiques, permettre de relancer l'accord climatique pour la transition \u00e9nerg\u00e9tique. De fait, nous voyons bien une correspondance directe entre une politique attentive \u00e0 la pr\u00e9servation de la vie, une culture de r\u00e9sistance environnementale qui \u00e9merge avec cette pand\u00e9mie et qui s'oppose \u00e0 la r\u00e9alit\u00e9 dystopique et perverse du capitalisme rentier. Cette culture de r\u00e9sistance existe depuis la cr\u00e9ation du mouvement environnementaliste, comme ont pu le montrer symboliquement les manifestations et d\u00e9fil\u00e9s en faveur du climat depuis 2015.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.flickr.com\/photos\/joeflood\/34326917091\/in\/photolist-Uimqw8-Tdsgy7-UuSYHR-pkisgg-UrdoRC-T3DYfL-p6Rr4f-Urdq7y-T6p4ep-Uk2RAr-T3DYHj-TK7br3-T6p6cn-U8tFRH-Uk2SH6-TK7gMo-TK7pHd-T3DUYW-T6p5LH-TK7ixh-T6p3ei-T3DV8J-Ugq3qJ-UuSBxp-TK7iPE-U8tHkV-dxHbxq-UfLAiy-2hhQESC-p5kx8A-RSwZnm-p5kwWU-B7dNMg-dxHbWJ-dxHbBW-dxBHUt-UrdsM3-dxBHZX-dxBJiH-p5msfK-p5mrWD-Uimkvg-p5kx6w-pmNUuW-p5kg6z-pmyfyH-p5maGL-pjNppN-p5kfag-p5kgek\"\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176132_7de6e5.jpg\" \/\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl incombe ainsi aux r\u00e9seaux de mouvements sociaux un r\u00f4le strat\u00e9gique, celui de profiter de cette opportunit\u00e9 politique pour renforcer le d\u00e9bat sous de nouvelles formes pour d\u00e9fendre le sens de la vie sur notre plan\u00e8te. Nous pensons qu'en grande partie cette capacit\u00e9 que nous avons eu \u00e0 r\u00e9pondre \u00e0 une injonction de distanciation sociale, si elle est efficace, vient aussi de l'attention port\u00e9e \u00e0 une politique du \u003Ci\u003Ecare\u003C\/i\u003E, dont les racines remontent au mouvement f\u00e9ministe. Les r\u00e9seaux internationaux relatifs \u00e0 la transition \u00e9cologique auront aussi un r\u00f4le \u00e0 jouer en termes d'articulation - une fois qu'ils appara\u00eetront bien comme alternatives concr\u00e8tes \u00e0 l'\u00e9conomie capitaliste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous progressons vers une r\u00e9appropriation des espaces communs, vers une socialisation de l'information et un combat permanent contre le pouvoir autocratique exerc\u00e9 en clair-obscur par les d\u00e9tenteurs des grandes richesses.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous souhaiterions terminer cet \u00e9crit en attirant l'attention sur le fait qu'il est fondamental, par tous les moyens, de lutter contre les manipulations qui restreignent chaque jour la capacit\u00e9 des peuples \u00e0 user de leur esprit critique. Les d\u00e9bats, discussions, contestations qui sont (ou: la guerre des id\u00e9es qui est) \u00e0 la base de la soci\u00e9t\u00e9 d\u00e9mocratique ne sont possibles que si les id\u00e9es peuvent circuler librement dans l'espace, sans \u00eatre privatis\u00e9es, et si nous parvenons, au moyen d'une plus grande r\u00e9gulation sociale, \u00e0 \u00e9viter la diffusion de fausses informations et autres fakes manipulateurs. La pand\u00e9mie a exacerb\u00e9 notre perception de la production et de la diffusion de l'information. Cette communication, et ce qu'elle sera, a un r\u00f4le crucial \u00e0 jouer pour la vie des individus et des communaut\u00e9s; c'est peut-\u00eatre l\u00e0 la plus difficile bataille \u00e0 mener mais elle est essentielle et incontournable - pour plus de d\u00e9mocratie, plus d'\u00e9quit\u00e9 et plus de solidarit\u00e9 !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAuteurs :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EAgripa Faria Alexandre (Professeur associ\u00e9 au d\u00e9partement des sciences sociales (UNIRIO - Br\u00e9sil. Il est l'auteur de plusieurs livres sur l'\u00e9cologie politique, parmi eux \u00c9cologie politique au Br\u00e9sil. Paris: L'Harmathan, 2016.)\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EJaime Cesar Coelho (Professeur titulaire du d\u00e9partement d'\u00e9conomie et des relations internationales UFSC - Br\u00e9sil ; chercheur invit\u00e9 \u00e0 l'\u00c9cole normale sup\u00e9rieure de Pise.)\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduction par Sylvie Chiousse\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ENotes\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"#nb1\" name=\"nh1\"\u003E1\u003C\/a\u003E En 2019, le National Geographic a list\u00e9 les actions relatives aux politiques environnementales du gouvernement Trump. \u003Ca href=\"https:\/\/www.nationalgeographic.com\/news\/2017\/03\/how-trump-is-changing-science-environment\"\u003Enationalgeographic.com\u003C\/a\u003E. Parmi les mesures prises par Trump, on note l'abandon pur et simple des Accords de Paris. \u003Ca href=\"https:\/\/www.nationalgeographic.com\/news\/2017\/03\/how-trump-is-changing-science-environment\"\u003Enationalgeographic.com\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"#nb2\" name=\"nh2\"\u003E2\u003C\/a\u003E \u00c0 propos de bien-\u00eatre : renvoyer \u00e0 la d\u00e9finition de la sant\u00e9 par l'OMS : \u00ab un \u00e9tat complet de bien-\u00eatre bio-psycho-social \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/mrmondialisation.org\/covid-19-lurgence-dun-nouveau-souffle-de-vie-contre-la-dystopie-neoliberale\/\"\u003Emrmondialisation.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}