{"176163":{"id":"176163","parent":"176121","time":"1593530105","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/autres-temps-autres-terreurs","category":"Murs","title":"Autres temps, autres terreurs...","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"autres-temps-autres-terreurs","admin":"newsnet","views":"22","priority":"3","length":"12798","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/blog\/journal-ddecrisis-de-philippe-grasset\"\u003EJournal dde.crisis de Philippe Grasset\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E30 juin 2020 - Pour en rajouter une petite couche tr\u00e8s-modeste, je vais :faire un commentaire plus personnel sur la nouvelle trait\u00e9e le jour d'avant-aujourd'hui, sur \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/crepuscule-dune-influence-irresistible\"\u003Ele d\u00e9clin de l'AIPAC\u003C\/a\u003E qui semble acc\u00e9l\u00e9rer irr\u00e9sistiblement, qui est document\u00e9 dans ce sens d'une fa\u00e7on convaincante par l'article cit\u00e9 dans ce texte. Donc, un bref historique personnalis\u00e9...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 2007, lorsque John Mearsheimer, professeur de sciences politiques \u00e0 l'universit\u00e9 de Chicago, et Stephen Walt, professeur de relations internationales \u00e0 la Kennedy School of Government de l'universit\u00e9 d' Harvard, publi\u00e8rent '\u003Ci\u003EThe Israel Lobby and the U.S. Foreign Policy\u003C\/i\u003E', d\u00e9crivant toutes les capacit\u00e9s d'influence isra\u00e9liennes avec l'AIPAC comme matrice, ce fut l'occasion d'une tr\u00e8s forte pol\u00e9mique, avec des aspects hyst\u00e9riques d\u00e9j\u00e0 rep\u00e9r\u00e9s lors de la publication d'un article sur le m\u00eame sujet par le m\u00eame duo en 2006. Cela faisait des ann\u00e9es, des d\u00e9cennies, que l'influence isra\u00e9lienne \u00e0 Washington \u00e9tait \u00e0 la fois un facteur fondamental du pouvoir washingtonien, connu de tous mais respect\u00e9 par le silence de tous, une force quasiment l\u00e9gitime et irr\u00e9sistible, effrayante et m\u00eame terrorisante.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'avais connu de loin, mais suffisamment pr\u00e9cis\u00e9ment, ce ph\u00e9nom\u00e8ne qui ne cessait de d\u00e9clencher des rumeurs complotistes, des appr\u00e9ciations chuchot\u00e9es, des regards terroris\u00e9s jusqu'\u00e0 presque se signer. En 2007, en g\u00e9n\u00e9ral, on ne donnait pas cher de la peau des Mearsheimer-Walt dans le monde universitaire, et l'on attendait leur disparition dans les oubliettes de l'infamie. La pol\u00e9mique dura longtemps : par exemple, en f\u00e9vrier 2009 on faisait encore des \u00e9missions sur le bouquin, et \u003Ca href=\"https:\/\/la-bas.org\/spip.php?page=article&id_article=1613\"\u003Edans celle-ci\u003C\/a\u003E justement on a beaucoup de d\u00e9tails et de pr\u00e9cisions sur les aventures des deux auteurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMearsheimer-Walt tinrent bon et surv\u00e9curent. Ils ont poursuivi leurs carri\u00e8res respectives sans v\u00e9ritable handicap du fait de cette activit\u00e9, bien au contraire. Leur travail avait lev\u00e9 un tabou sans pour autant restreindre la puissance de l'AIPAC. Les rapports entre les USA et Isra\u00ebl en furent-ils affect\u00e9s ? Difficile de r\u00e9pondre, mais il est remarquable qu'avec Obama puis Trump, les relations entre les deux pays prirent une tournure tr\u00e8s particuli\u00e8re ; tr\u00e8s difficiles et presque hostiles, et publiquement affich\u00e9es, entre Obama et Netanyahou, notamment dues \u00e0 la tr\u00e8s forte antipathie r\u00e9ciproque des deux personnages ; bombastiques et bruyantes avec Trump, serrant avec effusion son \"ami Benjamin\" sur son cœur et rendant ainsi le Premier ministre isra\u00e9lien de moins en moins populaire aux USA. Netanyahou, qui ne manque ni de finesse ni de duplicit\u00e9, acc\u00e9l\u00e9ra sa politique d'entretien des meilleures relations possibles avec la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPendant tout ce temps, on ne parlait plus gu\u00e8re de l'AIPAC, sauf pendant les fameux rassemblements d'all\u00e9geance du d\u00e9but du printemps (justement, celui qui n'a pas eu lieu cette ann\u00e9e). Pendant tout ce temps \u00e9galement, il est vrai qu'on releva des incartades de moins en moins dissimul\u00e9es de tel(le) ou tel(le) parlementaire. On doit se souvenir comme d'un fait r\u00e9v\u00e9lateur et significatif de \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/desordre-a-trois-trumpthe-squad-netanyahou\"\u003El'aventure opposant\u003C\/a\u003E (en ao\u00fbt 2019) les d\u00e9put\u00e9es Ilhan Omar et Rashida Tlaib, du fameux \u003Ci\u003ESquad\u003C\/i\u003E de la Chambre des Repr\u00e9sentants, au gouvernement isra\u00e9lien, suivie \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/wapoet-les-relations-usa-israel\"\u003Ed'un article\u003C\/a\u003E du Washington \u003Ci\u003EPost\u003C\/i\u003E signalant la d\u00e9t\u00e9rioration des relations entre le parti d\u00e9mocrate et le gouvernement isra\u00e9lien sans sacrifier une seconde \u00e0 l'ode au gouvernement isra\u00e9lien qui accompagnait traditionnellement toute analyse o\u00f9 Isra\u00ebl tient un des r\u00f4les principaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela aurait d\u00fb faire sonner un tocsin significatif dans nos oreilles, mais nous \u00e9tions occup\u00e9s \u00e0 tant d'autres choses. (Moi le premier, certes.)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt maintenant, \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/crepuscule-dune-influence-irresistible\"\u003Ecet article\u003C\/a\u003E de Grant Smith, qui a toutes les garanties d'une \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/glossairedde-verite-de-situation-verite\"\u003Ev\u00e9rit\u00e9-de-situation\u003C\/a\u003E nouvelle, remarquable, avec une documentation et une d\u00e9duction extr\u00eamement convaincantes. Cela devrait maintenant faire sonner \u00e0 toutes vol\u00e9es un tocsin lugubre sur tout le champ des relations internationales, o\u00f9 les relations vraiment tr\u00e8s-tr\u00e8s-sp\u00e9ciales entre Washington et Isra\u00ebl tiennent (tenaient ?) une place consid\u00e9rable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai beau tendre l'oreille, je n'entends rien de ce tocsin, \u003Ci\u003Enothing\u003C\/i\u003E, \u003Ci\u003Enada\u003C\/i\u003E, mais plut\u00f4t un silence indiff\u00e9rent entrecoup\u00e9 de tel ou tel constat sans alarme particuli\u00e8re. Certes, les choses changent, doivent distraitement penser certains, mais bon il y a bien plus urgent et important \u00e0 s'entretenir et s'occuper, et les voil\u00e0 qui retournent \u00e0 leur besogne d'alimenter les vitup\u00e9rations qui leur tiennent lieu de commentaires : haine de Trump et Covid19, haine de Trump-Covid19 et le soul\u00e8vement de communication de BLM, haine de Trump-Covid19 et les pr\u00e9sidentielles, haine de Trump-Covid19 et les balbutiements informes de Joe Biden...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoil\u00e0, nous y sommes, et c'est bien le plus stup\u00e9fiant de l'affaire : l'\u00e9ventuel naufrage de l'AIPAC et du \"tr\u00e8s-tr\u00e8s-sp\u00e9cial\" aspect des relations USA-Isra\u00ebl n'int\u00e9resse pas grand'monde. L'on dit m\u00eame que la sacro-sainte aide financi\u00e8re \u00e9norme (autour de 3 $milliards l'an) des USA \u00e0 Isra\u00ebl pourrait bien en sortir, en 2021, notablement amaigrie, sans l\u00e0 aussi que ces bruits ne d\u00e9clenchent le moindre concert d'indignation pr\u00e9ventive-dissuasive.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl n'est question ici ni de formalisme ni d'analyse rationnelle, y compris celles que l'on fait quand l'on cite les liens \"secrets\" entre Isra\u00e9liens et am\u00e9ricanistes, le \"complot permanent\" pla\u00e7ant Washington aux ordres de Tel-Aviv (Jerusalem ?).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Je dis bien \"analyse rationnelle\" car, contrairement \u00e0 ce qu'on est en g\u00e9n\u00e9ral conduit \u00e0 penser dans l'\u00e9motion de la premi\u00e8re r\u00e9action, le \"complotisme\" n'est nullement irrationnel mais \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/le-complotisme-regne\"\u003Eau contraire rationalisme pur\u003C\/a\u003E, jusqu'\u00e0 la subversion compl\u00e8te que la Raison peut introduire dans notre jugement sur l'\u00e9valuation des actes, des faits, des effets et des cons\u00e9quences, et surtout des multiples \"causes premi\u00e8res\" de ces artefacts du brio historico-politique.)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est alors plut\u00f4t question d'une humeur, d'une atmosph\u00e8re, d'un effet de communication, et tout cela qui appara\u00eet aujourd'hui compl\u00e8tement diff\u00e9rent de ce que cela \u00e9tait il y a un tiers de si\u00e8cle, il y a15 ans, il y a 5 ans, et m\u00eame il y a un an bien que les choses avaient d\u00e9j\u00e0 chang\u00e9 ; c'est-\u00e0-dire que je vous parle d'une humeur et d'une atmosph\u00e8re bien diff\u00e9rentes m\u00eame de l'imm\u00e9diat avant-Covid19.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Pour le tiers de si\u00e8cle j'en t\u00e9moigne puisque je l'ai ressentie dans l'attitude am\u00e9ricaniste, cette puissance du tabou isra\u00e9lien, la puissance et l'impunit\u00e9s de l'AIPAC, la terreur que ces forces diffusaient dans les psychologies des \u00e9litesSyst\u00e8me, il s'agissait d'un poids et d'une pression consid\u00e9rables et gigantesques, et tout cela semble se dissiper, flotter et se d\u00e9sint\u00e9grer...)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu reste, et pour montrer la puret\u00e9 de mes intentions et mon absence de comportement isra\u00e9lo-centr\u00e9\/obs\u00e9d\u00e9, je ferais la m\u00eame remarque concernant deux autres \u00e9v\u00e9nements, de deux autres grands domaines de ce que furent les relations internationales, qui connaissent aujourd'hui des bouleversements consid\u00e9rables par rapport \u00e0 ce qu'ils furent, sans que cela ne semble d\u00e9clencher en aucune fa\u00e7on de grandes pr\u00e9occupations, donc un peu de la m\u00eame fa\u00e7on que je d\u00e9cris pour l'AIPAC.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• C'est le cas des n\u00e9gociations strat\u00e9giques pour un nouveau trait\u00e9 START entre les USA et la Russie (auxquels les USA voudraient rajouter la Chine, qui refuse cat\u00e9goriquement). Ces n\u00e9gociations ont commenc\u00e9 \u00e0 Vienne et personne, au fond, \u003Ca href=\"https:\/\/www.strategic-culture.org\/news\/2020\/06\/26\/flagging-us-credibility-at-vienna-arms-control-talks\"\u003Ene les prend au s\u00e9rieux\u003C\/a\u003E et personne, autour d'elles, ne s'en pr\u00e9occupe. M\u00eame les Russes, qui y tiennent tant par go\u00fbt prononc\u00e9 de la stabilit\u00e9, savent au fond d'eux-m\u00eames qu'il vaut mieux n'y pas trop compter.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• C'est le cas des relations transatlantiques, avec les tensions Allemagne USA, le retrait de 9 000 soldats US d'Allemagne (ou leur transfert dans la fid\u00e8le et subtile Pologne), les d\u00e9clarations de Merkel qui nous apprennent que cette dame se permet de penser que les USA \"\u003Ca href=\"https:\/\/www.rt.com\/news\/493101-merkel-us-world-power\"\u003Ene sont plus\u003C\/a\u003E une puissance mondiale\". Cela nous vaut des d\u00e9clarations allemandes \u003Ca href=\"https:\/\/www.rt.com\/news\/493189-germany-relations-us-bad-trump\"\u003Etr\u00e8s-tr\u00e8s sophistiqu\u00e9es\u003C\/a\u003E sur les \"ch\u00e8res\" relations transatlantiques qui sont \u00ab \u003Ci\u003Eextraordinairement importantes\u003C\/i\u003E \u00bb, qui ne peuvent pas continuer comme \u00e7a (alliance), et qui continueront tout de m\u00eame (alliance), qui \u00e0 la fois ne sont plus et \u00e0 la fois sont toujours, et tralala, dansons Folleville, sur le pont du \u003Ci\u003ETitan-Hic\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003ELes jours du bon vieux \"partenariat transatlantique\" sont pass\u00e9s, a admis le ministre allemand des affaires \u00e9trang\u00e8res du gouvernement Merkel Heiko Maas\u003C\/i\u003E......\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Quiconque croit que le partenariat transatlantique sera \u00e0 nouveau ce qu'il \u00e9tait avec un pr\u00e9sident d\u00e9mocrate sous-estime les changements structurels\", a d\u00e9clar\u00e9 le ministre \u00e0 l'agence de presse allemande dpa, laissant entendre que les relations entre les deux alli\u00e9s ne seront jamais les m\u00eames, m\u00eame sans le pr\u00e9sident Donald Trump \u00e0 la t\u00eate de l'\u00c9tat \u00e0 Washington\u003C\/i\u003E.\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EN\u00e9anmoins, il a \u00e9galement admis que Berlin n'est pas encore pr\u00eat \u00e0 renoncer \u00e0 son alliance de longue date avec Washington. \"Les relations transatlantiques sont extraordinairement importantes, elles le resteront et nous travaillons pour qu'elles aient un avenir\", a-t-il d\u00e9clar\u00e9\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'absurdit\u00e9 extr\u00eamement postmoderne du propos de ce ministre (nous ne sommes plus ensemble mais nous restons ensemble), est bien l\u00e0 pour faire le minimum syndical face \u00e0 des liens qui ne cessent de se d\u00e9faire, sans que personne ne puisse rien faire. Sur ce point, il y a beaucoup de larmes sinc\u00e8res, surtout du c\u00f4t\u00e9 europ\u00e9en o\u00f9 l'on se sent d'autant plus fort et \"d'autant plus europ\u00e9en, enfer et damnation !\", - enfin, d'autant plus libres que l'on est soumis aux USA. Mais sur le fond, tout cela importe-t-il encore ? Je crois que nous sommes dans le m\u00eame cas que celui de l'\u00e9ventuelle disparition de l'AIPAC... Ne parlons pas de rupture, ni de brutale d\u00e9cision, mais de dissolution, - paradoxalement car \u00e0 la fois, - dissolution imperceptible mais dissolution ultra-rapide.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EJe n'ai rien pour prouver ni substantiver ce que j'avance mais je ressens comme une \u00e9vidence de plus en plus affirm\u00e9e que la pand\u00e9mie Covid19 est l'explication abrupte de ce ph\u00e9nom\u00e8ne... Covid19 a \u00e9t\u00e9 une fantastique rupture, - brutale celle-l\u00e0, visible, cruelle, comme quelque chose qui vient du fond des \u00e2ges o\u00f9 l'on craignait les terribles \u00e9pid\u00e9mies de la \"Mort Noire\", pour nous rappeler \u00e0 nos destins que nous avons trahis, pour susciter chez nous des terreurs nouvelles de notre culpabilit\u00e9 pour cette trahison ; Covid19 qui a concr\u00e9tis\u00e9 tout ce qui s'est assimil\u00e9 depuis au moins douze ans (depuis 2008), depuis m\u00eame 19 ans (9\/11), dans nos inconscients et dans nos subconscients, et qui a touch\u00e9 les populations \u00e9galement avec cette pand\u00e9mie qui nous r\u00e9v\u00e8le la crise \u00ab \u003Ci\u003Eextraordinairement importante\u003C\/i\u003E \u00bb o\u00f9 nous nous trouvons... Et alors tout le reste, qui comptait tant, qui constituait les r\u00e9f\u00e9rences de nos pens\u00e9es et de nos efforts, passe au second plan, se r\u00e9duit de plus en plus, - et si vite malgr\u00e9 tout ! - comme une peau de chagrin, comme la t\u00eate d'un ennemi jur\u00e9 des Jivaros que les Jivaros lui ont coup\u00e9e en lui jurant une r\u00e9duction qui lui vaudrait l'enfer...\u003Cp\u003ETout le reste, strat\u00e9gie, g\u00e9ostrat\u00e9gie, complots et ambitions de conqu\u00eate, de domination, tous nos plans et calculs, nos rapports de force, nos hypoth\u00e8ses audacieuses et soup\u00e7onneuses, nos grands desseins et nos Grands Jeux, notre futur de puissance et de croissance, notre schizophr\u00e9nie technologique plong\u00e9e dans notre parano\u00efa de communication, notre folle certitude \u00ab \u003Ci\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/aux-sources-du-virtualisme\"\u003Eto create our own reality\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E \u00bb, tout le reste qui pr\u00e9tend r\u00e9pondre \u00e0 des d\u00e9marches ma\u00eetris\u00e9es par la puissance humaine, tout le reste qui se dissout, qui disparait, qui n'importe plus, qui ne laisse pas le moindre souvenir de nostalgie...\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/autres-temps-autres-terreurs\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}