{"177390":{"id":"177390","parent":"0","time":"1596008319","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=249752","category":"USA","title":"Malgr\u00e9 la pand\u00e9mie, toujours plus de budget militaire et de guerre en Afghanistan - par Glenn Greenwald","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_177390_0ca867.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"malgre-la-pandemie-toujours-plus-de-budget-militaire-et-de-guerre-en-afghanistan-par-glenn-greenwald","admin":"newsnet","views":"39","priority":"3","length":"10820","lang":"","content":"\u003Cp\u003ELa repr\u00e9sentante r\u00e9publicaine du Wyoming Liz Cheney, sourit en arrivant pour une conf\u00e9rence de presse le 15 janvier 2019 \u00e0 Washington, (AP Photo\/Alex Brandon) AP\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_177390_473ce6.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ESite web du NPR\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAdam Smith lors d'une audition sur le budget de l'ann\u00e9e fiscale 2019 le 12 avril 2018 \u00e0 Washington. Photo : Alex Brandon\/AP\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/theintercept.com\/2020\/07\/09\/how-the-house-armed-services-committee-in-the-middle-of-a-pandemic-approved-a-huge-military-budget-and-more-war-in-afghanistan\"\u003EThe Intercept, Glenn Greenwald\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa repr\u00e9sentante r\u00e9publicaine du Wyoming Liz Cheney, sourit en arrivant pour une conf\u00e9rence de presse le 15 janvier 2019 \u00e0 Washington, (AP Photo\/Alex Brandon) AP\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que le pays est en proie \u00e0 une crise de sant\u00e9 publique et au ch\u00f4mage, et que se polarise un mouvement de protestation soutenu contre les abus de la police, un programme massif de d\u00e9penses militaires de 740,5 milliards de dollars a \u00e9t\u00e9 approuv\u00e9 la semaine derni\u00e8re par la commission des services arm\u00e9s de la Chambre des repr\u00e9sentants, contr\u00f4l\u00e9e par les D\u00e9mocrates. La commission des services arm\u00e9s du S\u00e9nat, contr\u00f4l\u00e9e par les R\u00e9publicains, enverra presque certainement le dossier \u00e0 la Maison Blanche pour signature, avec peu voire sans changement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme nous l'avons signal\u00e9 la semaine derni\u00e8re, les d\u00e9mocrates militaristes et pro-guerre de la commission se sont joints \u00e0 la repr\u00e9sentante des R\u00e9publicains, Liz Cheney, et \u00e0 la faction pro-guerre qu'elle dirige pour former des majorit\u00e9s qui ont approuv\u00e9 un amendement belliciste de plus. Parmi ces amendements, l'un d'entre eux, coparrain\u00e9 par Cheney et le repr\u00e9sentant d\u00e9mocrate du Colorado Jason Crow, a emp\u00each\u00e9 l'administration Trump de retirer ses troupes d'Afghanistan, et un autre, dirig\u00e9 par le repr\u00e9sentant d\u00e9mocrate de l'Arizona Ruben Gallego, et Cheney, a bloqu\u00e9 le projet de la Maison Blanche de retirer 10 000 soldats stationn\u00e9s en Allemagne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que ces deux amendements \u00e9taient destin\u00e9s \u00e0 bloquer les efforts de l'administration Trump pour ramener les troupes au pays, cette m\u00eame faction bipartite pro-guerre a rejet\u00e9 deux autres amendements qui auraient impos\u00e9 des limites \u00e0 l'agression et au militarisme de l'administration Trump : l'un parrain\u00e9 par la d\u00e9mocrate Tulsi Gabbard pour exiger de l'administration Trump qu'elle fournisse une justification de s\u00e9curit\u00e9 nationale avant de se retirer du Trait\u00e9 sur les armes nucl\u00e9aires \u00e0 port\u00e9e interm\u00e9diaire, ou INF, sign\u00e9 avec l'Union sovi\u00e9tique en 1987, et un autre pour imposer des limites \u00e0 la capacit\u00e9 des \u00c9tats-Unis \u00e0 armer et \u00e0 aider de toute autre mani\u00e8re l'Arabie saoudite \u00e0 bombarder le Y\u00e9men.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_177390_473ce6.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ESite web du NPR\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe plus remarquable est peut-\u00eatre le montant du budget militaire lui-m\u00eame. Il est trois fois plus \u00e9lev\u00e9 que celui du deuxi\u00e8me pays le plus d\u00e9pensier de la plan\u00e8te, la Chine ; il est dix fois plus \u00e9lev\u00e9 que celui du troisi\u00e8me pays le plus d\u00e9pensier, l'Arabie Saoudite ; il est 15 fois plus \u00e9lev\u00e9 que le budget militaire du pays le plus fr\u00e9quemment invoqu\u00e9 par les membres du Comit\u00e9 comme une menace pour justifier le militarisme : la Russie ; et c'est plus que ce que les 15 pays suivants r\u00e9unis d\u00e9pensent pour leur arm\u00e9e. Ils ont autoris\u00e9 ce type de budget en pleine pand\u00e9mie mondiale, alors que des dizaines de millions d'Am\u00e9ricains nouvellement au ch\u00f4mage peinent \u00e0 payer leur loyer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment cela se fait-il ? Comment les d\u00e9mocrates parviennent-ils \u00e0 pr\u00e9senter une image d'eux-m\u00eames fond\u00e9e sur le d\u00e9vouement aux causes progressistes et au bien-\u00eatre du citoyen ordinaire tout en travaillant avec Liz Cheney pour s'assurer que de vastes ressources soient canalis\u00e9es vers les fabricants d'armes, le secteur de la d\u00e9fense et les lobbyistes qui financent leurs campagnes ? Pourquoi un pays sans menace militaire d'une quelconque nation souveraine \u00e0 ses fronti\u00e8res d\u00e9penserait-il pr\u00e8s d'un trillion de dollars par an pour acheter des armes alors que ses citoyens sont sans soins de sant\u00e9, sans acc\u00e8s \u00e0 des \u00e9coles de qualit\u00e9 ou sans emploi ? Qui sont les membres du Congr\u00e8s pour faire cela, et pourquoi ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe sont des questions qui sont rarement examin\u00e9es dans les salles de presse. Les sites d'information, les pages d'opinion et surtout les informations diffus\u00e9es 24 heures sur 24 sur le c\u00e2ble sont obs\u00e9d\u00e9s par des banalit\u00e9s : le dernier tweet de Trump ou une remarque d\u00e9sinvolte lors d'un rassemblement ; diversions embl\u00e9matiques d'une guerre de divertissement dans lesquelles le Congr\u00e8s joue peu de r\u00f4le ; les remarques offensantes de personnes qui ont peu de pouvoir. En cons\u00e9quence, ce que le gouvernement am\u00e9ricain fait r\u00e9ellement - dans les rouages du Congr\u00e8s et dans les coulisses des travaux des sous-commissions - ne re\u00e7oit que peu d'attention.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette dynamique m\u00e9diatique est exacerb\u00e9e par la pratique journalistique qui consiste \u00e0 se focaliser sur les domaines dans lesquels les deux parties se chamaillent, tout en ignorant r\u00e9solument les domaines tr\u00e8s importants et nombreux dans lesquels elles trouvent un accord total - comme l'approbation de pr\u00e8s d'un trillion de dollars de d\u00e9penses militaires et la garantie que la plus ancienne guerre de l'histoire des \u00c9tats-Unis se poursuivra sans fin. Lorsque les deux parties sont d'accord, comme c'est souvent le cas, c'est ennuyeux m\u00e9diatiquement, donc g\u00e9n\u00e9ralement ignor\u00e9. Cela a le double effet de cr\u00e9er l'apparence que les deux parties ne sont jamais d'accord alors qu'en fait elles le sont constamment, tout en supprimant les politiques essentielles qui font pourtant l'objet d'un consensus bipartite massif.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn relatant l'approbation de ce budget militaire la semaine derni\u00e8re, j'ai suivi les 14 heures de travaux de la commission. Ce fut remarquablement r\u00e9v\u00e9lateur de la fa\u00e7on dont le gouvernement am\u00e9ricain fonctionne r\u00e9ellement, de l'identit\u00e9 des coupables, de leurs motivations \u00e0 poursuivre des politiques qui n'apportent manifestement aucun avantage pour les gens qu'elles pr\u00e9tendent repr\u00e9senter, et du vaste foss\u00e9 entre l'image qu'elles se cr\u00e9ent et la r\u00e9alit\u00e9 de ce qu'elles font r\u00e9ellement \u00e0 Washington.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est, bien s\u00fbr, impossible de comprendre le fonctionnement du Congr\u00e8s sans conna\u00eetre ceux qui y exercent le pouvoir. Le pr\u00e9sident de la commission des services arm\u00e9s de la Chambre des repr\u00e9sentants, choisi par Nancy Pelosi et son groupe parlementaire, est l'obscur mais puissant repr\u00e9sentant Adam Smith de Washington. Il soutient depuis longtemps les politiques pro-guerre, de l'invasion de l'Irak aux nombreuses d\u00e9rives de la guerre Bush\/Cheney contre le terrorisme, en passant par le blocage de la r\u00e9forme de la NSA apr\u00e8s le rapport Snowden ou la d\u00e9nonciation des efforts de l'administration Obama pour r\u00e9duire la pr\u00e9sence des troupes en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque Smith a eu un challenger progressiste en 2018, qui l'a critiqu\u00e9 pour ce militarisme, l'industrie de la d\u00e9fense, comme l'a rapport\u00e9 mon coll\u00e8gue Lee Fang, a vers\u00e9 de l'argent pour s'assurer que leur loyal serviteur pro-guerre garde son poste de pr\u00e9sident de ce comit\u00e9 crucial.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAdam Smith lors d'une audition sur le budget de l'ann\u00e9e fiscale 2019 le 12 avril 2018 \u00e0 Washington. Photo : Alex Brandon\/AP\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn \u00e9pisode similaire s'est produit la m\u00eame ann\u00e9e lorsqu'un challenger progressiste est apparu pour se pr\u00e9senter contre l'ancien Marine et v\u00e9t\u00e9ran de la guerre d'Irak Jason Crow. Le leader de la majorit\u00e9 \u00e0 la Chambre, Steney Hoyer, comme l'a \u00e9galement r\u00e9v\u00e9l\u00e9 Fang en publiant un enregistrement secret, a tent\u00e9 d'\u00e9carter son adversaire de la course. Crow se joint maintenant \u00e0 Liz Cheney pour poursuivre la guerre en Afghanistan. Les d\u00e9mocrates partisans de la guerre d\u00e9tiennent tous les pouvoirs en politique militaire et \u00e9trang\u00e8re, car c'est eux que choisit la direction des d\u00e9mocrates de la Chambre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque ces membres du comit\u00e9 retournent dans leurs districts bleus respectifs [le bleu est associ\u00e9 au parti d\u00e9mocrate, NdT] ils parlent sans cesse de sujets tels que le NRA, [National Rifle Association, NdT] les LGBT+ et des droits reproductifs - des questions qui n'engagent \u00e0 rien et sur lesquelles ils n'ont que peu d'influence - afin de se faire passer pour de bons progressistes attentionn\u00e9s, ce qui leur permet d'\u00eatre r\u00e9\u00e9lus encore et encore dans les districts tr\u00e8s bleus. Mais comme le montrent ces quelques \u00e9changes peu d\u00e9battus, lorsqu'ils retournent \u00e0 Washington, en fait, ils passent leur temps \u00e0 collaborer avec les lobbyistes des fabricants d'armes pour s'assurer que le plus d'argent possible des contribuables soit d\u00e9tourn\u00e9 des programmes sociaux et vers\u00e9 dans les caisses de l'industrie de la \u00ab d\u00e9fense \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl existe une poche de r\u00e9sistance contre la guerre et l'imp\u00e9rialisme au sein de la commission et du Congr\u00e8s au sens large, en particulier \u00e0 gauche et, dans une certaine mesure, dans la droite isolationniste. Mais, comme le prouve l'audition de la commission des services arm\u00e9s de la Chambre des repr\u00e9sentants de la semaine derni\u00e8re, ils sont d\u00e9pass\u00e9s en nombre par les Adam Smith, Jason Crow et Liz Cheney qui travaillent en tandem bipartite pour assurer leur d\u00e9faite et maintenir un rythme de guerre sans fin pour les \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt on ne saurait trop insister sur le r\u00f4le central que joue dans tout cela la \u00ab menace russe \u00bb concoct\u00e9e et follement exag\u00e9r\u00e9e. Les membres du comit\u00e9 pro-guerre des deux partis ont invoqu\u00e9 \u00e0 maintes reprises la menace effrayante de Moscou et du Kremlin pour justifier ce budget disproportionn\u00e9 d'imp\u00e9rialisme et d'agressivit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s avoir pass\u00e9 de nombreuses heures \u00e0 regarder ces travaux de commission et \u00e0 parler \u00e0 plusieurs personnes ayant une connaissance approfondie de la commission, j'ai d\u00e9cid\u00e9 qu'il serait tr\u00e8s utile de consacrer l'\u00e9pisode de cette semaine de SYSTEM UPDATE [Chaine youtube du journal l'Intercept, NdT] \u00e0 montrer comment cette commission fonctionne et ce qu'elle a fait la semaine derni\u00e8re afin que la lumi\u00e8re soit faite sur ces travaux habituellement cach\u00e9s. Nous sommes tr\u00e8s fiers de l'\u00e9mission que nous avons produite cette semaine car elle remplit l'objectif de fournir des analyses approfondies de questions complexes mais extr\u00eamement importantes qui re\u00e7oivent beaucoup moins d'attention m\u00e9diatique qu'elles ne le m\u00e9ritent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe programme peut \u00eatre visionn\u00e9 sur la cha\u00eene YouTube de l'Intercept ou sur le lecteur ci-dessous :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=ejqYrzEX14E\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/theintercept.com\/2020\/07\/09\/how-the-house-armed-services-committee-in-the-middle-of-a-pandemic-approved-a-huge-military-budget-and-more-war-in-afghanistan\"\u003EThe Intercept, Glenn Greenwald\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_177390_0ca867.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=249752\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}