{"177440":{"id":"177440","parent":"0","time":"1596127134","url":"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/us-larroseur-arrose","category":"USA","title":"Us : l'arroseur arros\u00e9","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_177440_9acdc8.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"us-l-arroseur-arrose","admin":"newsnet","views":"13","priority":"2","length":"9219","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EDes responsables am\u00e9ricains diffusent des\u003C\/i\u003E \u00ab fausses nouvelles \u00bb \u003Ci\u003Esur la\u003C\/i\u003E \u00ab d\u00e9sinformation sur le virus \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:125px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_177440_a497cb.png\" \/\u003E\u003Cp\u003EPar \u003Ca href=\"https:\/\/www.moonofalabama.org\/2020\/07\/us-officials-disseminate-disinformation-about-virus-disinformation.html\"\u003EMoon of Alabama\u003C\/a\u003E − Le 29 juillet 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EDans un nouveau cycle de leur campagne de d\u00e9sinformation russophobe, les responsables du gouvernement U.S. affirment que certains sites Web, qui n'ont aucun lien avec la Russie, diffusent de la \u003Ci\u003E\u00abd\u00e9sinformation sur le virus\u00bb.\u003C\/i\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais aucune \u003Ci\u003E\u00abd\u00e9sinformation virale\u00bb\u003C\/i\u003E ne peut \u00eatre trouv\u00e9e sur ces sites.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EAssociated Press\u003C\/i\u003E ainsi que le \u003Ci\u003ENew York Times\u003C\/i\u003E ont \u00e9t\u00e9 inform\u00e9s par des \u003Ci\u003E\u00abofficiels\u00bb\u003C\/i\u003E et ont pondu des articles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/apnews.com\/3acb089e6a333e051dbc4a465cb68ee1\"\u003EAssociated Press\u003C\/a\u003E - \u003Ci\u003EDes responsables am\u00e9ricains : la Russie derri\u00e8re la propagation de la d\u00e9sinformation virale\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EDeux Russes qui ont occup\u00e9 des postes de responsabilit\u00e9 dans le service de renseignement militaire de Moscou, connu sous le nom de GRU, ont \u00e9t\u00e9 identifi\u00e9s comme responsables d'un effort de d\u00e9sinformation destin\u00e9 \u00e0 atteindre le public am\u00e9ricain et occidental, ont d\u00e9clar\u00e9 des responsables du gouvernement am\u00e9ricain. Ils ont parl\u00e9 \u00e0 \u003Ci\u003EAssociated Press\u003C\/i\u003E sous couvert d'anonymat car ils n'\u00e9taient pas autoris\u00e9s \u00e0 s'exprimer publiquement. Les informations avaient auparavant \u00e9t\u00e9 classifi\u00e9es, mais les responsables ont d\u00e9clar\u00e9 qu'elles avaient \u00e9t\u00e9 d\u00e9classifi\u00e9es afin de pouvoir en discuter plus librement. Les responsables ont d\u00e9clar\u00e9 qu'ils le faisaient maintenant pour sonner l'alarme sur des sites Web particuliers et pour exposer qu'il y a un lien clair entre ces sites et les services de renseignement russes. Entre fin mai et d\u00e9but juillet, a d\u00e9clar\u00e9 l'un des responsables, les sites Web s\u00e9lectionn\u00e9s mardi ont publi\u00e9 environ 150 articles sur la r\u00e9ponse \u00e0 la pand\u00e9mie, y compris une couverture visant soit \u00e0 soutenir la Russie, soit \u00e0 d\u00e9nigrer les \u00c9tats-Unis. Parmi les gros titres qui ont attir\u00e9 l'attention des responsables am\u00e9ricains, il y avait \u003Ci\u003E\u00abL'aide russe \u00e0 l'Am\u00e9rique, contre la COVID-19 fait avancer le dossier pour la d\u00e9tente\u00bb\u003C\/i\u003E, qui sugg\u00e9rait que la Russie avait fourni une aide urgente et substantielle aux \u00c9tats-Unis pour lutter contre la pand\u00e9mie, et \u003Ci\u003E\u00abP\u00e9kin croit que COVID- 19 est une arme biologique\u00bb\u003C\/i\u003E, qui a amplifi\u00e9 les d\u00e9clarations des Chinois.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003ELe premier \u003Ca href=\"https:\/\/oneworld.press\/?module=articles&action=view&id=1387\"\u003Earticle\u003C\/a\u003E mentionn\u00e9, \u003Ci\u003E\u00abL'aide russe \u00e0 l'Am\u00e9rique, contre la COVID-19 fait avancer le dossier pour la d\u00e9tente\u00bb\u003C\/i\u003E, est de l'auteur bien connu Andrew Korybko, un analyste politique am\u00e9ricain vivant \u00e0 Moscou. Il a \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/oneworld.press\"\u003Epubli\u00e9\u003C\/a\u003E sur le site \u003Ci\u003EOneWorld.press\u003C\/i\u003E. L'essai discutait de l'aide russe contre le coronavirus achemin\u00e9e par \u003Ca href=\"https:\/\/www.foxnews.com\/politics\/russia-sending-plane-filled-with-medical-equipment-to-u-s-amid-coronavirus-pandemic\"\u003Epont a\u00e9rien\u003C\/a\u003E d\u00e9but avril depuis la Russie vers les \u00c9tats-Unis. L'analyste conclut qu'une telle aide peut \u00eatre consid\u00e9r\u00e9e comme le d\u00e9but d'une nouvelle d\u00e9tente entre les \u00c9tats-Unis et la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl n'y a aucune \u003Ci\u003E\u00abd\u00e9sinformation virale\u00bb\u003C\/i\u003E dans l'article de Korybko. Le pont a\u00e9rien d'aide a eu lieu d\u00e9but avril, et a \u00e9t\u00e9 largement rapport\u00e9. En r\u00e9ponse aux all\u00e9gations, les propri\u00e9taires de \u003Ci\u003EOneWorld\u003C\/i\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/oneworld.press\/?module=articles&action=view&id=1603\"\u003Esoulignent\u003C\/a\u003E que le secr\u00e9taire d'\u00c9tat Mike Pompeo, dans une r\u00e9cente p\u00e9riode de questions-r\u00e9ponses, a \u00e9galement fait allusion \u00e0 une nouvelle d\u00e9tente avec la Russie. \u00c9tait-ce aussi une \u003Ci\u003E\u00abd\u00e9sinformation virale\u00bb\u003C\/i\u003E ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe deuxi\u00e8me article que les \u003Ci\u003E\u00abofficiels\u00bb\u003C\/i\u003E ont soulign\u00e9, \u003Ci\u003E\u00abP\u00e9kin croit que COVID- 19 est une arme biologique\u00bb\u003C\/i\u003E, a \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"http:\/\/infobrics.org\/post\/30541\"\u003E\u00e9crit\u003C\/a\u003E en mars par Lucas Leiroz, un \u003Ci\u003E\u00abchercheur en droit international \u00e0 l'Universit\u00e9 f\u00e9d\u00e9rale de Rio de Janeiro\u00bb\u003C\/i\u003E. Il s'agit d'une analyse exag\u00e9r\u00e9e des commentaires et des questions d'un porte-parole du minist\u00e8re chinois des Affaires \u00e9trang\u00e8res sur les sources possibles du coronavirus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa citation originale du porte-parole est dans l'article. En se r\u00e9f\u00e9rant \u00e0 des sources suppl\u00e9mentaires, l'interpr\u00e9tation de l'auteur va peut-\u00eatre un peu au-del\u00e0 du sens des citations. Mais ce n'est certainement pas une \u003Ci\u003E\u00abd\u00e9sinformation virale\u00bb\u003C\/i\u003E que de soulever la question sp\u00e9culative sur les sources potentielles du virus, que beaucoup d'autres se posaient \u00e0 l'\u00e9poque \u003Ci\u003E[sauf les US, qui, pour leur, part ne doutent pas de la culpabilit\u00e9 de la Chine, sans preuves, NdT].\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'article a \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"http:\/\/inforos.ru\/en\"\u003Epubli\u00e9\u003C\/a\u003E par \u003Ci\u003EInfoBRICS.org\u003C\/i\u003E, un \u003Ci\u003E\u00ab portail d'information du BRICS \u00bb\u003C\/i\u003E qui publie dans les langues des pays de l'organisation - Br\u00e9sil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud. Ce site est vraisemblablement financ\u00e9 par certains ou tous ces pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn autre site Web que les \u003Ci\u003E\u00ab officiels US \u00bb\u003C\/i\u003E ont \u003Ca href=\"http:\/\/inforos.ru\/en\"\u003Estigmatis\u00e9\u003C\/a\u003E est \u003Ci\u003EInfoRos.ru\u003C\/i\u003E qui publie en russe et en anglais. \u003Ci\u003EAssociated Press\u003C\/i\u003E a not\u00e9 :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EUn gros titre est apparu mardi sur \u003Ci\u003EInfoRos.ru\u003C\/i\u003E \u00e0 propos des troubles qui agitent les villes am\u00e9ricaines, on peut y lire ceci : \u003Ci\u003E\u00abLe chaos dans les villes Bleues [D\u00e9mocrates, NdT]\u00bb\u003C\/i\u003E, accompagnant une histoire qui d\u00e9plore la fa\u00e7on dont les New-Yorkais, qui ont grandi \u00e0 l'\u00e9poque s\u00e9v\u00e8re contre la criminalit\u00e9 des anciens maires Rudy Giuliani et Michael Bloomberg, et qui \u003Ci\u003E\"n'ont aucune exp\u00e9rience de la rue\"\u003C\/i\u003E doivent d\u00e9sormais \u003Ci\u003E\u00abs'adapter \u00e0 la vie dans les zones urbaines \u00e0 forte criminalit\u00e9\u00bb\u003C\/i\u003E. Une autre histoire portait le titre de \u003Ci\u003E\u00abPi\u00e8ge ukrainien pour Biden\u00bb\u003C\/i\u003E et affirmait que l'\u003Ci\u003E\u00abUkrainegate\u00bb\u003C\/i\u003E - une r\u00e9f\u00e9rence aux histoires entourant les liens de corruption du fils de Biden, Hunter avec une soci\u00e9t\u00e9 gazi\u00e8re ukrainienne - \u003Ci\u003E\u00abcontinue de se d\u00e9rouler avec une vigueur renouvel\u00e9e\u00bb.\u003C\/i\u003E Des responsables am\u00e9ricains ont identifi\u00e9 deux des personnes soup\u00e7onn\u00e9es d'\u00eatre \u00e0 l'origine des op\u00e9rations du site. Ces hommes, Denis Valeryevich Tyurin et Aleksandr Gennadyevich Starunskiy, ont pr\u00e9c\u00e9demment occup\u00e9 des postes de direction chez \u003Ci\u003EInfoRos\u003C\/i\u003E, mais ont \u00e9galement servi dans une unit\u00e9 du GRU sp\u00e9cialis\u00e9e dans le renseignement psychologique militaire et y entretiennent des contacts serr\u00e9s, ont d\u00e9clar\u00e9 les officiels.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EInfoRos\u003C\/i\u003E se fait appeler \u003Ci\u003E\u00abagence de presse\u00bb\u003C\/i\u003E et propose des informations d'int\u00e9r\u00eat g\u00e9n\u00e9ral, plut\u00f4t ennuyeuses, sur son site. Mais comment ce genre d'article dans le style de \u003Ci\u003EFOX News\u003C\/i\u003E sur les troubles dans les villes am\u00e9ricaines et sur les escapades corruptrices de Biden en Ukraine sont-ils de la \u003Ci\u003E\u00ab d\u00e9sinformation virale \u00bb\u003C\/i\u003E ? Je n'en ai trouv\u00e9 aucune sur ce site.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 2018, une \u003Ci\u003E\u00ab agence de renseignement occidentale \u00bb\u003C\/i\u003E a \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/world\/europe\/how-russias-military-intelligence-agency-became-the-covert-muscle-in-putins-duels-with-the-west\/2018\/12\/27\/2736bbe2-fb2d-11e8-8c9a-860ce2a8148f_story.html\"\u003Eracont\u00e9\u003C\/a\u003E au \u003Ci\u003EWashington Post,\u003C\/i\u003E sans fournir aucune preuve, que \u003Ci\u003EInfoRos\u003C\/i\u003E \u00e9tait li\u00e9 au service de renseignement militaire russe GU - anciennement GRU :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EL'unit\u00e9 54777 a plusieurs organisations de fa\u00e7ade qui sont financ\u00e9es par les subventions du gouvernement en tant qu'organisations de diplomatie publique mais sont secr\u00e8tement g\u00e9r\u00e9es par le GRU et destin\u00e9es aux expatri\u00e9s russes, a d\u00e9clar\u00e9 l'officier du renseignement. Deux des plus importants sont \u003Ci\u003EInfoRos\u003C\/i\u003E et l'\u003Ci\u003EInstitut de la diaspora russe.\u003C\/i\u003E\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EInfoRos\u003C\/i\u003E re\u00e7oit donc des subventions publiques et aurait \u00e9t\u00e9 auparavant dirig\u00e9 par deux personnes qui auparavant travaillaient pour le GU. Qu'est-ce que cela dit sur le statut actuel et le contenu qu'il fournit ? Rien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe \u003Ci\u003ENYT\u003C\/i\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2020\/07\/28\/us\/politics\/russia-disinformation-coronavirus.html\"\u003Eajoute\u003C\/a\u003E que presque personne, aux \u00c9tats-Unis, ne lit les sites web incrimin\u00e9s par les \u003Ci\u003E\u00ab officiels US \u00bb\u003C\/i\u003E, mais que leur contenu est parfois recopi\u00e9 par des sites d'agr\u00e9gation plus importants :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u003Ci\u003E\u00abCe que nous avons vu des op\u00e9rations du GRU dans les m\u00e9dias sociaux est souvent un flop, mais le contenu narratif qu'ils \u00e9crivent est partag\u00e9 plus largement \u00e0 travers l'\u00e9cosyst\u00e8me des m\u00e9dias de niche\u00bb\u003C\/i\u003E, a d\u00e9clar\u00e9 Renee DiResta, responsable de la recherche \u00e0 l'observatoire Internet de Stanford, qui a \u00e9tudi\u00e9 le GRU et ses liens avec \u003Ci\u003EInfoRos\u003C\/i\u003E et le travail de propagande.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EIl existe de nombreux sites qui copient le contenu de diverses sources et le reproduisent sous leur nom. Mais cela ne transforme pas tout ce qu'ils publient en d\u00e9sinformation.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_177440_9acdc8.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ETous les \u00e9l\u00e9ments mentionn\u00e9s par \u003Ci\u003EAP\u003C\/i\u003E et le \u003Ci\u003ENYT\u003C\/i\u003E et qui sont attribu\u00e9s \u00e0 des sites \u003Ci\u003E\u00abrusses\u00bb\u003C\/i\u003E sont essentiellement factuels et ne comportent aucune \u003Ci\u003E\u00abd\u00e9sinformation sur le virus\u00bb\u003C\/i\u003E. \u003Cb\u003ECela fait que, par ces affirmations, les \u003Ci\u003E\u00ab officiels am\u00e9ricains \u00bb\u003C\/i\u003E font eux- m\u00eame la v\u00e9ritable campagne de d\u00e9sinformation qu'ils pr\u00e9tendent imputer aux autres.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u003Ci\u003EAP\u003C\/i\u003E et le \u003Ci\u003ENYT\u003C\/i\u003E y succombent avec d\u00e9lice.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMoon of Alabama\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par jj, relu par Wayan pour le Saker Francophone\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/us-larroseur-arrose\"\u003Elesakerfrancophone.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}