{"177517":{"id":"177517","parent":"0","time":"1596288639","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/leternisation-de-poutine\/","category":"documentaires","title":"L'\u00e9ternisation de Poutine ?","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_177517_17a755.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"l-eternisation-de-poutine","admin":"newsnet","views":"37","priority":"3","length":"10654","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Rafael Poch de Feliu.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u003Ci\u003ELes contradictions grandissent en Russie.\u003C\/i\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme dans les autres puissances, la \u00ab pand\u00e9mie \u00bb ne modifie pas de mani\u00e8re significative \u003Ca href=\"https:\/\/rafaelpoch.com\/2020\/06\/29\/la-pandemia-acelera-las-tendencias\/#more-490\"\u003Eles tendances observ\u00e9es auparavant en Russie, mais elle les acc\u00e9l\u00e8re\u003C\/a\u003E. Le pl\u00e9biscite constitutionnel, qui a d\u00e9but\u00e9 le 25 juin et s'est poursuivi jusqu'au 1er juillet, a illustr\u00e9 la maturation des contradictions et des difficult\u00e9s internes de la Russie. Comme cela s'est produit \u00e0 P\u00e9kin il y a quelques ann\u00e9es, lorsque l'autorit\u00e9 de Xi Jinping s'est impos\u00e9e, \u00e0 Moscou, les dirigeants sont \u00e9galement conscients que des temps difficiles s'annoncent et s'y pr\u00e9parent. Ils veulent eux aussi leur ceinture de s\u00e9curit\u00e9, mais leur situation est tr\u00e8s diff\u00e9rente de celle de la Chine et il n'est pas du tout certain que le probl\u00e8me sera r\u00e9solu ou que la ceinture ne complique encore plus les choses.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESe pr\u00e9parer \u00e0 gouverner avec moins de ressources\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes objectifs potentiels de chaque pays, leurs syst\u00e8mes de gouvernement et leurs soci\u00e9t\u00e9s sont diff\u00e9rents. Les Chinois sont beaucoup plus stables et s\u00fbrs dans ces trois cat\u00e9gories. Autant certains politologues de l'establishment russe, comme Sergei Karaganov, insistent sur l'eurasianisme politique des Russes et leur condition de \u00ab non-occidentaux \u00bb, autant la grande tradition la\u00efque russe y est bien ancr\u00e9e. Non pas que l'eurasianisme soit un mythe. La Russie est l'Eurasie, mais ce n'est pas l'Asie. Comme l'a dit Miliukov, \u00ab c'est l'Europe compliqu\u00e9e par l'Asie \u00bb. Son empreinte historico-culturelle est ind\u00e9niable : langue slave, alphabet grec et christianisme orthodoxe, et cela n'est pas chang\u00e9 par l'actuel m\u00e9contentement de ceux qui, comme Karaganov, \u00e9taient \u00e0 l'\u00e9poque de Eltsine de farouches occidentaux et pr\u00e9tendent maintenant regarder vers la Chine parce que leur ex-petite amie les a quitt\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa ceinture de s\u00e9curit\u00e9 est plus que justifi\u00e9e : des temps encore plus difficiles s'annoncent, avec le p\u00e9trole bon march\u00e9, l'intensification des sanctions occidentales, la baisse du niveau de vie et l'intensification de la pression militaire \u00e9trang\u00e8re. Nous devons nous pr\u00e9parer \u00e0 gouverner avec moins de ressources, tant mat\u00e9rielles que g\u00e9opolitiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe prix favorable du p\u00e9trole et la stabilit\u00e9 et l'ordre fondamental que Vladimir Poutine a apport\u00e9s au pays au d\u00e9but du si\u00e8cle sans toucher aux fondements du capitalisme bureaucratique ont produit le miracle de la reprise russe. Les gens qui se souvenaient de la mis\u00e8re et de l'humiliation de l'\u00e9poque de Eltsine se sont habitu\u00e9s \u00e0 ce que la vie ne s'aggrave plus et ont r\u00e9compens\u00e9 Poutine en lui accordant un grand prestige interne. Il n'y a pas de myst\u00e8re \u00e0 ce sujet. Toute soci\u00e9t\u00e9 aurait r\u00e9agi de la m\u00eame mani\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe fait de ne plus \u00eatre d\u00e9fendu \u00e0 l'ext\u00e9rieur par des moyens militaires a permis \u00e0 la Russie de retrouver sa dignit\u00e9 nationale apr\u00e8s des ann\u00e9es d'\u00e9largissement \u00e9hont\u00e9 de l'OTAN, en r\u00e9ponse \u00e0 l'entr\u00e9e de la Russie dans le Caucase et de l'Ukraine dans l'Atlantique Nord. Avec son prestige au sommet malgr\u00e9 la perte de l'Ukraine, Poutine a laiss\u00e9 passer le \u00ab moment Crim\u00e9e \u00bb, de grands applaudissements de la Russie pour la r\u00e9cup\u00e9ration d'une terre russe appel\u00e9e \u00e0 \u00eatre une base de l'OTAN. \u00c0 partir de ce z\u00e9nith national, le Pr\u00e9sident Poutine aurait pu affirmer une politique \u00e9conomique \u00e0 orientation sociale, dissoudre le syst\u00e8me des magnats et mettre fin \u00e0 la corruption. Il aurait pu devenir un Loukachenko russe et consolider un consensus bas\u00e9 non seulement sur le patriotisme mais aussi sur une id\u00e9e d'\u00e9quit\u00e9 et de justice sociale qui r\u00e9cup\u00e8re ce qui \u00e9tait rachetable du sovi\u00e9tisme. Cela n'a pas \u00e9t\u00e9 fait.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn politique \u00e9trang\u00e8re, la Russie a su tirer parti de la confusion et de la crise de l'Occident, mais ses paris r\u00e9ussis, comme celui d'emp\u00eacher un changement de politique en Syrie, \u00e9taient risqu\u00e9s. Aujourd'hui, la somme de la r\u00e9cession et du d\u00e9sastre ext\u00e9rieur, qui est possible si, par exemple, Washington et ses alli\u00e9s d\u00e9cident de saigner \u00e0 nouveau \u003Ca href=\"https:\/\/www.counterpunch.org\/2020\/05\/20\/how-russia-is-botching-its-relationship-with-syria\"\u003Ela Syrie\u003C\/a\u003E, est une menace fatale pour la stabilit\u00e9 interne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EStabilit\u00e9 ou l\u00e9gitimit\u00e9 \u00e9lectorale\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa ceinture de s\u00e9curit\u00e9 est tout aussi n\u00e9cessaire qu'en Chine, mais \u00e0 P\u00e9kin, ils n'ont pas le probl\u00e8me \u00ab d'imitation de d\u00e9mocratie \u00bb qui caract\u00e9rise la Russie. Il y a des d\u00e9mocraties avec des \u00e9lections, une alternance et une division des pouvoirs de faible intensit\u00e9 (en raison de la contradiction fondamentale entre la d\u00e9mocratie et le capitalisme), il y a des imitations de d\u00e9mocraties qui mettent en sc\u00e8ne les rites du vote et de la division des pouvoirs sur du papier m\u00e2ch\u00e9 mais sont ferm\u00e9es \u00e0 l'alternance du pouvoir, et il y a d'autres pays sans aucun de ces rites qui jouent dans une autre ligue. La n\u00f4tre est la premi\u00e8re, les Russes la seconde et les Chinois l'autre ligue. La ceinture de s\u00e9curit\u00e9 chinoise, le renforcement de l'autorit\u00e9 du leader, ne fonctionne pas en Russie car ce pays n'est pas l'Asie, mais l'Europe compliqu\u00e9e par l'Asie. La soci\u00e9t\u00e9 russe aspire \u00e0 une d\u00e9mocratie europ\u00e9enne - c'est pr\u00e9cis\u00e9ment la raison pour laquelle l'\u00e9tat l'imite - et non \u00e0 jouer dans une autre ligue.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est l\u00e0 qu'intervient le probl\u00e8me de la \u003Ca href=\"https:\/\/rafaelpoch.com\/2018\/11\/07\/entender-la-rusia-de-putin\"\u003Ereproduction du syst\u00e8me autocratique\u003C\/a\u003E h\u00e9rit\u00e9 de Eltsine en Russie : il existe une contradiction apparemment insoluble entre la stabilit\u00e9 du syst\u00e8me autocratique et sa l\u00e9gitimation par des \u00e9lections. La simple proximit\u00e9 des \u00e9lections pr\u00e9sidentielles (2024), au cours desquelles le pr\u00e9sident actuel ne pouvait pas se pr\u00e9senter en raison d'un imp\u00e9ratif constitutionnel, \u00e9tait une source d'instabilit\u00e9. La retraite dat\u00e9e du chef met en branle toute une panoplie d'instabilit\u00e9s, des r\u00e9volutions color\u00e9es avec un soutien \u00e9tranger, aux conspirations au sein de l'\u00e9lite pour s'emparer du tr\u00f4ne, et un m\u00e9lange des deux. La combinaison de tout cela avec l'aggravation de la pression occidentale et la perte de ressources \u00e9conomiques allume tous les feux rouges sur un \u00e9tat qui, comme tout le monde, aspire \u00e0 survivre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETel \u00e9tait le sens de la r\u00e9forme constitutionnelle \u00e9labor\u00e9e et approuv\u00e9e en mars. Le pl\u00e9biscite l'a approuv\u00e9e en juillet par une large marge de 76% contre 22% (avec une participation de 64%), s\u00fbrement moins par amour pour le leader, dont le prestige a consid\u00e9rablement baiss\u00e9, que par manque d'une alternative claire qui garantirait la stabilit\u00e9 et emp\u00eacherait le chaos. L'opposition \u00e0 Poutine, y compris l'ensemble du discours occidental disciplin\u00e9, consid\u00e8re que les amendements \u00e0 la Constitution ne sont pas pertinents, mais pas la possibilit\u00e9 que Poutine puisse participer aux \u00e9lections de 2024 et \u00eatre r\u00e9\u00e9lu jusqu'en 2036. Ce qui n'est pas dit, c'est que Poutine a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 plusieurs reprises qu'il n'\u00e9tait pas s\u00fbr de se repr\u00e9senter. Ce qui est certain, c'est que si le Pr\u00e9sident annon\u00e7ait qu'il ne se pr\u00e9sente pas, sa faiblesse serait imm\u00e9diate et les manœuvres pour lui succ\u00e9der dangereuses. Les caract\u00e9ristiques m\u00eames du syst\u00e8me autocratique et de son imitation de la d\u00e9mocratie condamnent Poutine \u00e0 maintenir ouverte la question de son \u00e9ternit\u00e9 au pouvoir et \u00e0 laisser la porte ouverte \u00e0 sa r\u00e9\u00e9lection. Mais que se passe-t-il dans la soci\u00e9t\u00e9 ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EDe la prudence peu enthousiaste au m\u00e9contentement g\u00e9n\u00e9ral ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe vote en faveur du pl\u00e9biscite semble \u00eatre li\u00e9 \u00e0 une attente prudente et ti\u00e8de que les choses n'empirent pas : pr\u00e9server les normes sociales, prot\u00e9ger la souverainet\u00e9 du pays contre l'ing\u00e9rence \u00e9trang\u00e8re et le chaos que les \u00ab r\u00e9volutions de couleur \u00bb ont g\u00e9n\u00e9r\u00e9 dans d'autres pays (l'Ukraine est voisine). Avec aussi le fait qu'il n'y a pas d'autre personnalit\u00e9 convaincante en vue. L'impression majoritaire selon laquelle l'opposition lib\u00e9rale (occidentaliste) serait pire que celle de Poutine, comme Eltsine l'\u00e9tait en son temps, semble bien \u00e9tablie. Les caract\u00e9ristiques des personnages lib\u00e9raux-patriotiques \u00ab alternatifs \u00bb, tels que Aleksei Navalny, les d\u00e9magogues de diff\u00e9rentes ob\u00e9diences et luttes et les courageux dissidents, ne sont pas \u00e0 c\u00e9l\u00e9brer, et l'opposition de gauche a besoin d'une autre g\u00e9n\u00e9ration pour grandir. En tout cas, le Kremlin les \u00e9limine tous, soit en les achetant, soit en les effrayant et en les punissant. Est-ce l\u00e0 une recette pour l'avenir ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'opposition est convaincue de la finalit\u00e9 de la perp\u00e9tuation de Poutine. Elle est \u00e9galement convaincue de la falsification des r\u00e9sultats du pl\u00e9biscite. Ce qui compte pour l'avenir, ce n'est pas tant une \u00e9ventuelle falsification, mais le fait que la partie la plus \u00ab inform\u00e9e \u00bb et la plus active politiquement de la soci\u00e9t\u00e9 le croit. C'est l'un des prix que l'autocratie paie pour son empire : \u00e0 une telle puissance, \u00e0 une telle opposition. L'absence de canaux institutionnels condamne l'opposition \u00e0 la collusion et \u00e0 la r\u00e9volte. Les abus donnent naissance \u00e0 un d\u00e9sir de vengeance. L'absence totale de responsabilit\u00e9 politique avec laquelle l'autocratie condamne l'opposition \u00e9limine tout sens de l'\u00c9tat. La ceinture de s\u00e9curit\u00e9 que Poutine a mise avec le pl\u00e9biscite renforce toutes ces tendances.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalgr\u00e9 toute son ambigu\u00eft\u00e9, la victoire du pl\u00e9biscite laisse un go\u00fbt de fraude. Samedi, \u00e0 Khabarovsk, des dizaines de milliers de citoyens sont descendus dans la rue pour protester contre la machination d'un gouverneur populaire. Les m\u00e9dias officiels ont parl\u00e9 de 6 500 manifestants alors qu'il y en avait beaucoup plus. En Extr\u00eame-Orient, la situation est troubl\u00e9e. Dans ce contexte, le nouvel article 67 de la constitution modifi\u00e9e est frappant. Il envisage la cr\u00e9ation de \u00ab territoires f\u00e9d\u00e9raux \u00bb, une formule qui permettrait de supprimer les organes repr\u00e9sentatifs locaux dans une zone particuli\u00e8re (de conflit) et de les remplacer par une gouvernance directe du Kremlin. Le syst\u00e8me ne semble pas laisser de place \u00e0 la r\u00e9forme et \u00e0 l'\u00e9volution de toute une g\u00e9n\u00e9ration dont la Russie a besoin. Il se pr\u00e9pare seulement \u00e0 utiliser la matraque. Le Kremlin va-t-il s'emm\u00ealer dans sa ceinture de s\u00e9curit\u00e9 ? En tout cas, la stabilit\u00e9 interne d'une puissance dont le r\u00f4le international de contrepoids \u00e0 l'h\u00e9g\u00e9monisme est fondamental, est une chose qui compte pour tout le monde.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_177517_17a755.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/rafaelpoch.com\/2020\/07\/28\/la-eternizacion-de-putin\"\u003Erafaelpoch.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/leternisation-de-poutine\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}