{"177633":{"id":"177633","parent":"0","time":"1596612935","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/poutine-et-lensauvagement-du-monde","category":"documentaires","title":"Poutine et l'ensauvagement du monde","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"poutine-et-l-ensauvagement-du-monde","admin":"newsnet","views":"61","priority":"3","length":"13078","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/section\/bloc-notes\"\u003EBloc-Notes\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn a d\u00e9j\u00e0 lu un commentaire d'un article du Russe Artem Loukine, nouveau-venu parmi les collaborateurs de RT.com. (Voir le \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/catastrophe-angoisse\"\u003E21 juillet 2020\u003C\/a\u003E : \u00ab... \u003Ci\u003EArtem Loukine, professeur associ\u00e9 en relations internationales \u00e0 l'Universit\u00e9 F\u00e9d\u00e9rale d'Extr\u00eame-Orient, \u00e0 Vladivostok, dans un univers russe plus proche de l'Asie que de l'Europe\u003C\/i\u003E. \u00bb) Tenant compte de sa position et de sa collaboration \u00e0 RT.com, donc destin\u00e9 aux lecteurs US du r\u00e9seau russe, on avancera l'hypoth\u00e8se que ses interventions, qui portent essentiellement sur les USA et les rapports entre la Russie et les USA, constituent indirectement un 'message' que les Russes entendent passer vers les USA, les gens s\u00e9rieux s'il y en a encore \u00e0 Washington D.C., - notamment pour mettre sur la table, dans des termes d\u00e9pourvus de toute concession au Politiquement-Correct (PC), certains dossiers s\u00e9rieux qu'on a trop peu l'habitude de prendre au s\u00e9rieux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Cette hypoth\u00e8se peut-elle \u00eatre renforc\u00e9e par l'appr\u00e9ciation, si celle-ci est fond\u00e9e, de PhG selon laquelle Loukine \u00ab \u003Ci\u003Eappara\u00eet comme plut\u00f4t amical pour les USA, - presqu'un 'occidentaliste' dans l'\u00e9chiquier id\u00e9ologique russe, - pourtant avec le constat extr\u00eamement juste et audacieux \u00e0 la fois qu'aujourd'hui l'hypoth\u00e8se de l'effondrement des USA n'est plus une fantaisie ; il n'est pas vraiment de mon parti mais son honn\u00eatet\u00e9 de l'esprit appara\u00eet av\u00e9r\u00e9e\u003C\/i\u003E... \u00bb On d\u00e9finirait alors Loukine comme un 'occidentaliste critique' [du comportement US actuel] dans l'\u00e9chiquier russe, ce qui en ferait effectivement le vecteur id\u00e9al pour s'adresser \u00e0 des lecteurs US, proches des milieux officiels ou de la communaut\u00e9 de la s\u00e9curit\u00e9 nationale.)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi serait-on conduit effectivement \u00e0 consid\u00e9rer de la sorte, - un 'message' pour Washington D.C., - ce \u003Ca href=\"https:\/\/www.rt.com\/op-ed\/496982-west-russia-north-korea\"\u003Ecurieux ou \u00e9trange\u003C\/a\u003E article sur la 'nord-cor\u00e9anisation' de la Russie (le n\u00e9ologisme est employ\u00e9 dans le texte lui-m\u00eame et constitue effectivement la d\u00e9marche essentielle de l'article). Comme l'on comprend aussit\u00f4t, il s'agit d'une hypoth\u00e8se sur la Russie devenant une sorte de Cor\u00e9e du Nord g\u00e9ante, par rapport \u00e0 la Chine, et pour la plus profonde pr\u00e9occupation des USA. L'hypoth\u00e8se est \u00e0 la fois inattendue et curieusement\/\u00e9trangement pleine de contradictions qui suscitent des effets indirects, ou dans tous les cas cherchent \u00e0 susciter des effets indirects eux-m\u00eames inattendus...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi consid\u00e9rer comme 'curieux'\/'\u00e9trange' cet article ? Il d\u00e9veloppe plusieurs points qui encha\u00eenent sur une \u00e9volution de l'analyse effectivement inhabituelle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• D'abord, Loukine constate l'\u00e9vidence de l'affrontement US de la Chine, laquelle est du coup, de ce fait, \u00e9lev\u00e9e \u00e0 la fonction d'hyperpuissance ; du coup \u00e9galement, la Russie est moins consid\u00e9r\u00e9e comme une menace importante, - ce qui, nous assure Loukine, ne plaira pas \u00e0 la Russie... \u00ab \u003Ci\u003ELe pivotement de l'Am\u00e9rique vers la Chine comme principal adversaire signifie que la Russie est rel\u00e9gu\u00e9e au r\u00f4le de croque-mitaine secondaire. Mais si la Russie est \u00e0 la tra\u00eene par rapport aux prouesses \u00e9conomiques de la Chine, ses ambitions et ses moyens militaires signifient qu'elle ne se laissera pas ignorer pour autant\u003C\/i\u003E... \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• Loukine fait alors une analogie avec la Cor\u00e9e du Nord : ce pays est une sorte de menace de convenance, soutenue par la Chine qui est satisfaite de voir ainsi un pays d'importance secondaire \"occuper\" les USA dont on conna\u00eet la propension \u00e0 voir des ennemis partout et \u00e0 les grossir d\u00e9mesur\u00e9ment selon les n\u00e9cessit\u00e9s psychologiques, industrielles et autres. Selon l'analyse de Loukine, la Russie deviendrait selon l'\u00e9volution des USA une sorte de \"super-Cor\u00e9e du Nord\", infiniment plus puissante que la Cor\u00e9e du Nord, mais occupant la m\u00eame place dans la graduation des hantises US, - et par ailleurs encourag\u00e9e en cela par la Chine...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• Loukine annonce que la Russie serait m\u00e9contente de se voir ainsi r\u00e9trograd\u00e9e au rang de \"menace secondaire\", sorte d'annexe de la puissance chinoise, parce qu'ainsi elle perdrait aux yeux du monde (?) le statut de superpuissance qu'elle partageait jusqu'alors avec les USA.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• Au contraire de ce que croient les USA selon Loukine, c'est \u00e0 ce moment o\u00f9 l'on minorerait son rang en la laissant tranquille et la prenant pour menace n\u00e9gligeable, que la Russie deviendrait vraiment mena\u00e7ante ; et l\u00e0 aussi et encore, avec les encouragements de la Chine...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EAvec l'ours, la t\u00e2che semble relativement facile : il suffit de tenir la Russie \u00e0 distance par une combinaison de dissuasion militaire et de sanctions \u00e9conomiques. Mais cette logique peut s'av\u00e9rer s\u00e9rieusement d\u00e9faillante. Et si l'ours refuse de se morfondre tranquillement dans sa tani\u00e8re ? La d\u00e9cision de Washington de d\u00e9classer la menace russe ne sera gu\u00e8re appr\u00e9ci\u00e9e \u00e0 Moscou. Elle pourrait plut\u00f4t pousser Moscou \u00e0 adopter une position plus agressive. Pourquoi ? Parce que Moscou continuera \u00e0 r\u00e9clamer l'attention de l'Occident pour obtenir la reconnaissance de son statut de grande puissance et la satisfaction de ses int\u00e9r\u00eats s\u00e9curitaires et \u00e9conomiques fondamentaux. Et le Kremlin peut \u00eatre infiniment cr\u00e9atif dans la conception de moyens pour rendre la vie, eh bien, int\u00e9ressante pour les pays de l'OTAN. Si elle prend la r\u00e9solution de le faire, la Russie, - m\u00eame en \u00e9tat de d\u00e9clin, - peut tenir l'Europe, et \u00e9ventuellement certaines parties du Moyen-Orient, en danger permanent, en les gardant en alerte et en for\u00e7ant les \u00c9tats-Unis \u00e0 maintenir des engagements militaires substantiels sur les th\u00e9\u00e2tres europ\u00e9en et moyen-oriental\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• Dans sa conclusion, Loukine d\u00e9veloppe une th\u00e8se radicale : la Russie n'accepterait certainement pas d'\u00eatre 'r\u00e9trograd\u00e9e' dans la hi\u00e9rarchie des puissances\/des menaces. Au contraire, cette perspective accentuerait clairement son agressivit\u00e9, avec des moyens consid\u00e9rables pour le faire. Le seul moyen pour les USA d'\u00e9viter une telle \u00e9volution serait de reconna\u00eetre les int\u00e9r\u00eats de s\u00e9curit\u00e9 de la Russie, notamment en Europe et au Moyen-Orient, d'abandonner toutes les pressions contre ce pays (notamment les sanctions) et de laisser s'\u00e9tablir des relations normales avec lui. Comme l'on voit, l'enjeu est plac\u00e9 tr\u00e8s haut...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EPyongyang agit comme un tampon strat\u00e9gique pour la Chine en Asie du Nord-Est. Il constitue \u00e9galement une s\u00e9rieuse distraction pour les \u00c9tats-Unis dans la r\u00e9gion Asie-Pacifique, emp\u00eachant le Pentagone de se concentrer enti\u00e8rement sur la puissance chinoise. C'est l'une des raisons pour lesquelles P\u00e9kin soutient la dynastie des Kim, en lui fournissant une bou\u00e9e de sauvetage \u00e9conomique. La Russie est bien plac\u00e9e pour jouer un r\u00f4le similaire pour la Chine et, bien s\u00fbr, elle a le potentiel pour jouer ce r\u00f4le d'une sorte de \"divulg\u00e2cheur\" \u00e0 une \u00e9chelle beaucoup plus grande.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELa d\u00e9cision de Washington de ne plus consid\u00e9rer la Russie comme la menace strat\u00e9gique majeure ne contribuerait gu\u00e8re \u00e0 r\u00e9duire la position de puissance de la Russie. Elle n'envisagerait certainement pas de s'effacer discr\u00e8tement de la sc\u00e8ne. Au contraire, une telle situation pourrait m\u00eame pousser la Russie \u00e0 agir de mani\u00e8re plus audacieuse et plus agressive, tr\u00e8s probablement en \u00e9troite coordination avec la Chine.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELa seule fa\u00e7on pour les \u00c9tats-Unis d'\u00e9viter le sc\u00e9nario ci-dessus serait de trouver un arrangement avec la Russie, y compris la lev\u00e9e des sanctions et la reconnaissance des lignes rouges de Moscou en Europe. Cela semble \u00eatre un lourd tribut \u00e0 payer, surtout si l'on consid\u00e8re les hyst\u00e9riques in\u00e9vitables qui viendraient de Pologne, des pays baltes et de quelques autres Europ\u00e9ens. L'humeur actuelle \u00e0 Washington est que les \u00c9tats-Unis sont capables de faire face \u00e0 la fois au dragon et \u00e0 l'ours. Il ne semble donc pas n\u00e9cessaire de faire des compromis difficiles entre le Pacifique et l'Europe. C'est peut-\u00eatre vrai, pour l'instant. Mais, comme la Chine continue d'accumuler de la puissance, Washington pourrait \u00eatre contraint de reconsid\u00e9rer sa position. Il suffit d'attendre\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Russie a-t-elle besoin de l'assentiment des USA, - par ailleurs au bord de la d\u00e9sint\u00e9gration, comme l'observait le m\u00eame Loukine le \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/catastrophe-angoisse\"\u003E21 juillet 2020\u003C\/a\u003E, - pour se consid\u00e9rer comme une 'puissance' qu'on traite comme telle, avec respect et consid\u00e9ration ? Il est difficile de donner une r\u00e9ponse, tant la politique du bloc-BAO (dont les USA, certes) vis-\u00e0-vis de la Russie est litt\u00e9ralement indescriptible, bas\u00e9e sur une avalanche de simulacres et de mensonges divers, de fantasmes dict\u00e9s aussi bien par le PC en cours que par les affrontements internes dans tous les pays du bloc (et \u00f4 combien aux USA !) ; il est encore plus difficile de donner une r\u00e9ponse, tant la politique russe vis-\u00e0-vis du bloc-BAO et des USA est elle-m\u00eame rendue, en toute logique, extr\u00eamement complexe par la politique des pays du bloc...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9tranget\u00e9 du texte observ\u00e9 ici se trouve dans ceci que l'auteur, Russe lui-m\u00eame, professeur, publi\u00e9 par RT.com, \u00e9crit sur la Russie comme si la Russie \u00e9tait en cours de d\u00e9cadence, sinon d'effondrement. L'ours est \"maigre et affam\u00e9\", tandis que le dragon chinois est dans une forme tonitruante. C'est pourquoi les USA, convaincus eux-m\u00eames de cette analyse, \"m\u00e9prisent\" la menace russe pour se concentrer sur celle de la Chine, comme s'ils \u00e9taient encore les ma\u00eetres du monde. Loukine \u00e9crit ainsi comme s'il respectait le jugement US, voire \u00e0 certains moments le partageait ; comme si vraiment la Russie formait sa politique en fonction de ce que pensent d'elle les \u00c9tats-Unis, et selon l'importance de la \"menace\" qu'elle (la Russie) repr\u00e9sente. On ne sait s'il se fait l'avocat du diable ou s'il croit vraiment que tout cela correspond \u00e0 une r\u00e9alit\u00e9 ; et cette ambigu\u00eft\u00e9, \u00e9videmment, participe largement au sentiment qu'on a de l'\u00e9tranget\u00e9 du texte par rapport au contexte qu'on a d\u00e9crit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn admettra que \"tout cela\" est effectivement \u00e0 mille lieues de ce qu'on l'on sait et voit de l'action du gouvernement russe, et \u00e9galement de tout ce qui est per\u00e7u de la Russie dans d'autres pays, par exemple au Moyen-Orient o\u00f9 cette puissance est fortement respect\u00e9e tandis que les \u00c9tats-Unis sont plut\u00f4t m\u00e9pris\u00e9s. Pourtant, il est possible que le texte de Loukine r\u00e9ponde \u00e0 une analyse des sph\u00e8res gouvernementales russes, voire qu'il constitue v\u00e9ritablement un 'message' que la Russie adresse \u00e0 la communaut\u00e9 de la s\u00e9curit\u00e9 nationale de Washington D.C., qui est aussi \"D.C.-la-folle\". Il s'agirait alors d'avertir cette communaut\u00e9 que sa sous-estimation syst\u00e9matique des capacit\u00e9s russes pourrait conduire la Russie \u00e0 chercher \u00e0 se r\u00e9affirmer pour prot\u00e9ger et renforcer son statut. Il s'agirait \u00e9galement, pour les Russes qui sont les premiers inform\u00e9s sinon convaincus de l'effrayant \u00e9tat de la psychologie collective de l'am\u00e9ricanisme, de tenter de percer ce mur de folie qui enserre Washington par des hypoth\u00e8ses mena\u00e7antes concernant le comportement russe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl pourrait enfin s'agir d'une v\u00e9ritable r\u00e9solution de la Russie, de faire sentir aux esprits ferm\u00e9s et enflamm\u00e9s de \"D.C.-la-folle\" qu'ils risquent gros en pratiquant une politique russe sans nuance ni souci de la r\u00e9alit\u00e9. Sachant l\u00e0 encore que les Russes et Poutine sont parfaitement conscients de la dangerosit\u00e9 de la situation am\u00e9ricaniste, et aussi et surtout de cette singuli\u00e8re situation psychologique, on peut faire l'hypoth\u00e8se que la Russie est \u00e9ventuellement pr\u00eate \u00e0 se d\u00e9partir de sa prudence proverbiale pour se dresser contre les errements et le d\u00e9sordre am\u00e9ricanistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa question devient en effet : Poutine, \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/poutine-2036-avis-de-tempete\"\u003Equi sait bien\u003C\/a\u003E l'immense crise o\u00f9 nous sommes plong\u00e9s, finirait-il par se convaincre qu'on ne peut plus rien faire de mesur\u00e9 avec et vis-\u00e0-vis des USA, quel que soit l'\u00e9lu du 3 novembre, s'il y en a un, et qu'alors il est pr\u00e9f\u00e9rable de s'affirmer avec le plus de force possible ? Il y a des limites qui marquent combien il devient impossible de continuer \u00e0 tenter de dialoguer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est certes faire beaucoup dire \u00e0 un texte, et un seul texte dans ce sens, \u00e0 partir de donn\u00e9es incertaines. Mais il est vrai que nous sommes dans une \u00e9poque incertaine, o\u00f9 les moyens de communiquer sont mis \u00e0 rude \u00e9preuve malgr\u00e9 qu'ils soient nombreux et incroyablement puissants. Par cons\u00e9quent, rien n'emp\u00eache d'explorer des hypoth\u00e8ses en apparence audacieuses et souvent, au contraire, certains faits y invitent.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EAlors, dans cette veine, et puisque le terme est \u00e0 la mode et choque le politiquement-correct, employons-le : Poutine s'est-il convaincu de l'ensauvagement des USA, et par cons\u00e9quent de l'ensauvagement du monde ? Et alors convaincu que, pour durer, il faut para\u00eetre au moins aussi 'sauvage' que ceux qui suscitent cette tendance ?\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EMis en ligne le 4 ao\u00fbt 2020 \u00e0 16H50\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/poutine-et-lensauvagement-du-monde\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}