{"177994":{"id":"177994","parent":"0","time":"1597352592","url":"http:\/\/francais.rt.com\/economie\/77844-dette-argentine-nest-pas-etat-d-accepter-des-conditions-du-fmi-selon-son-presidentt","category":"Banqueroute","title":"Dette : l'Argentine \u00abpas en \u00e9tat\u00bb d'accepter des conditions du Fmi, selon son pr\u00e9sident","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"dette-l-argentine-pas-en-etat-d-accepter-des-conditions-du-fmi-selon-son-president","admin":"newsnet","views":"29","priority":"1","length":"4557","lang":"","content":"\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident argentin a estim\u00e9, lors d'un entretien \u00e0 la radio, que son pays n'\u00e9tait \u00abpas en \u00e9tat\u00bb d'accepter des conditions du Fonds mon\u00e9taire international (FMI), avec lequel il n\u00e9gocie un nouveau programme de financement de sa dette.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abJe ne peux accepter aucune conditionnalit\u00e9. Je ne le peux pas parce que l'Argentine n'est pas en \u00e9tat [de les accepter]\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 le pr\u00e9sident argentin Alberto Fernandez dans un entretien \u00e0 une radio argentine le 11 ao\u00fbt, en r\u00e9f\u00e9rence aux n\u00e9gociations avec le Fonds mon\u00e9taire international (FMI) qui doivent d\u00e9buter prochainement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abJe demande de la confiance car nous ne pouvons pas accepter des conditionnalit\u00e9s qui nous obligeraient \u00e0 faire des ajustements. Mais nous savons que nous devons remplir nos obligations\u00bb, a-t-il ajout\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Argentine a re\u00e7u 44 milliards de dollars d'un pr\u00eat total de 50 milliards accord\u00e9s en 2018 par le FMI sous le mandat de l'ancien pr\u00e9sident de centre-droit Mauricio Macri (2015-2019). Les premi\u00e8res \u00e9ch\u00e9ances de cet emprunt tomberont fin 2021.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELors de sa prise de fonction fin 2019, Alberto Fernandez a refus\u00e9 le d\u00e9caissement des derni\u00e8res tranches et propos\u00e9 la n\u00e9gociation d'un nouveau programme de financement avec le FMI.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident de centre-gauche a rappel\u00e9 le soutien accord\u00e9 par le FMI \u00e0 l'Argentine pendant les longs mois de n\u00e9gociations avec les cr\u00e9anciers pour la restructuration de 66 milliards de dollars de dette \u00e9mis sous l\u00e9gislation \u00e9trang\u00e8re, qui ont abouti d\u00e9but ao\u00fbt \u00e0 un accord.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident argentin a justifi\u00e9 son refus en expliquant : \u00abSi le Fonds a dit, comme c'\u00e9tait le cas, que la dette n'est pas soutenable, c'est parce qu'il estimait que l'Argentine ne pouvait pas mobiliser de moyens (suppl\u00e9mentaires). C'est la m\u00eame chose que de dire que l'Argentine n'a pas les moyens d'un ajustement.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe ministre de l'Economie, Martin Guzman, a pour sa part pr\u00e9dit le m\u00eame jour dans un entretien \u00e0 une radio locale une n\u00e9gociation longue et complexe \u00aben raison de la quantit\u00e9 de points \u00e0 n\u00e9gocier\u00bb, ajoutant que le gouvernement discuterait \u00abchaque d\u00e9tail sur la base de la prudence\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s deux ann\u00e9es de r\u00e9cession, l'Argentine est plus que jamais dans une situation difficile : 40% de ses 45 millions d'habitants vivent dans la pauvret\u00e9 et l'inflation annuelle reste tr\u00e8s \u00e9lev\u00e9e, autour de 40%.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa pand\u00e9mie de Covid-19 et le confinement ont encore aggrav\u00e9 la situation. Le produit int\u00e9rieur brut, apr\u00e8s un recul de 2,5% en 2018 et de 3% en 2019 (PIB), devrait se contracter de 9,9% en 2020, selon les pr\u00e9visions du FMI. La dette totale du pays s'\u00e9l\u00e8ve \u00e0 324 milliards de dollars, soit pr\u00e8s de 90% du PIB.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ERigueur budg\u00e9taire\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn juin 2018, l'institution financi\u00e8re et le gouvernement pr\u00e9c\u00e9dent s'\u00e9taient mis d'accord pour assortir le pr\u00eat de 50 milliards de dollars d'un programme \u00e9conomique en \u00abquatre pilliers\u00bb, selon les termes employ\u00e9s dans \u003Ca href=\"https:\/\/www.imf.org\/fr\/News\/Articles\/2018\/06\/20\/pr18245-argentina-imf-executive-board-approves-us50-billion-stand-by-arrangement\"\u003Eun communiqu\u00e9 de presse\u003C\/a\u003E du FMI publi\u00e9 au moment de l'accord.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe premier, intitul\u00e9 \u00abR\u00e9tablir la confiance des march\u00e9s\u00bb, pr\u00e9voyait de r\u00e9duire \u00ables besoins de financement de l'Etat f\u00e9d\u00e9ral et [d'orienter] fermement la dette publique \u00e0 la baisse\u00bb. Autrement dit, une politique de rigueur fixant une trajectoire budg\u00e9taire cens\u00e9e faire passer le solde primaire des administrations publiques (solde budg\u00e9taire hors charges de la dette) de -2,8% en 2018 \u00e0 + 1,3% en 2023.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'institution estimait que cette politique \u00e9conomique \u00abcontribuera[it] \u00e0 cr\u00e9er une trajectoire pr\u00e9cise vers une croissance vigoureuse, soutenue et \u00e9quitable, ainsi qu'une cr\u00e9ation d'emplois robuste\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToutefois, un programme d'aust\u00e9rit\u00e9 budg\u00e9taire avait commenc\u00e9 \u00e0 \u00eatre mis en œuvre par le pr\u00e9sident d\u00e8s le d\u00e9but de son mandat en 2015 et n'avait pas donn\u00e9 de r\u00e9sultats probants en ce qui concerne la croissance (-2,1% en 2016, -2,5% en 2018 et -3% en 2019).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt surtout, elle s'\u00e9tait accompagn\u00e9e d'une brutale hausse du taux de pauvret\u00e9 \u00e0 mi-mandat, passant de 27% en 2017 \u00e0 32% l'ann\u00e9e suivante, selon \u003Ca href=\"https:\/\/databank.worldbank.org\/data\/download\/poverty\/987B9C90-CB9F-4D93-AE8C-750588BF00QA\/SM2020\/Global_POVEQ_ARG.pdf\" target=\"_blank\"\u003Eles donn\u00e9es de la Banque mondiale\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/77459-argentine-signature-d-accord-sur-dette-gouvernement-cr%C3%A9anciers\"\u003ELire aussi Argentine : signature d'un accord sur la dette entre gouvernement et cr\u00e9anciers\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/francais.rt.com\/economie\/77844-dette-argentine-nest-pas-etat-d-accepter-des-conditions-du-fmi-selon-son-presidentt\"\u003Efrancais.rt.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}