{"178009":{"id":"178009","parent":"156821","time":"1597396960","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=250596","category":"Justice","title":"Quand Transparency International reste silencieux sur le sort de Julian Assange","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178009_2e432f.png","hub":"newsnet","url-explicit":"quand-transparency-international-reste-silencieux-sur-le-sort-de-julian-assange","admin":"newsnet","views":"47","priority":"2","length":"13297","lang":"","content":"\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2020\/07\/22\/state-dept-funded-transparency-international-silent-on-jailed-transparency-activist-julian-assange\"\u003EConsortium News, Patrick Maynard\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPatrick Maynard fait le lien entre l'influence am\u00e9ricaine et britannique et l'indiff\u00e9rence de la principale ONG occidentale de lutte contre la corruption \u00e0 l'\u00e9gard du fondateur de WikiLeaks emprisonn\u00e9.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPar une fra\u00eeche journ\u00e9e de juillet, le quartier de Berlin o\u00f9 se trouve le si\u00e8ge mondial de Transparency International donne l'impression d'\u00eatre \u00e0 mille lieues de la prison de Belmarsh \u00e0 Londres. Mais ce n'est pas seulement le cadre agr\u00e9able, \u00e0 quelques p\u00e2t\u00e9s de maisons de la rivi\u00e8re Spree, qui fait que l'influente organisation non gouvernementale semble si d\u00e9tach\u00e9e du plus c\u00e9l\u00e8bre d\u00e9tenu du p\u00e9nitencier de s\u00e9curit\u00e9 maximale, le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETransparency International s'est fait entendre pour d\u00e9fendre des militants de l'opposition emprisonn\u00e9s dans des \u00c9tats tels que le Zimbabwe, la Russie et le Venezuela. Mais lorsqu'il s'agit d'Assange - de loin le plus \u00e9minent militant de la transparence emprisonn\u00e9 au monde - l'ONG n'a pas dit un mot depuis la semaine qui a suivi son arrestation en avril 2019.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque Transparency International a mentionn\u00e9 l'arrestation d'Assange, c'\u00e9tait sous la forme d'un billet de blog \u00e0 la langue bien pendue qui qualifiait le fondateur de WikiLeaks de \u00ab polarisant \u00bb et ne condamnait pas sa pers\u00e9cution.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl se trouve que Transparency International est financ\u00e9 par le gouvernement britannique, qui emprisonne actuellement M. Assange, et par le d\u00e9partement d'\u00c9tat am\u00e9ricain, dirig\u00e9 par Mike Pompeo, l'ancien directeur de la CIA, qui a ordonn\u00e9 une campagne d'op\u00e9rations secr\u00e8tes pour d\u00e9truire WikiLeaks.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBeaucoup de choses ont chang\u00e9 depuis la derni\u00e8re d\u00e9claration de Transparency International sur Assange. Un rapporteur sp\u00e9cial des Nations Unies a trouv\u00e9 des preuves qu'Assange a pu \u00eatre tortur\u00e9. Le juge charg\u00e9 de l'affaire a \u00e9t\u00e9 remplac\u00e9 apr\u00e8s la d\u00e9couverte d'importants conflits d'int\u00e9r\u00eats.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa peine de 50 semaines de prison inflig\u00e9e \u00e0 Assange pour violation de sa libert\u00e9 conditionnelle a aussi pris fin en avril, ce qui signifie que pendant de nombreuses semaines, les Britanniques l'ont d\u00e9tenu uniquement pour rendre service \u00e0 leurs alli\u00e9s am\u00e9ricains, sans qu'Assange ne soit formellement accus\u00e9 d'un crime au Royaume-Uni. Et, ce qui est peut-\u00eatre le plus important dans cette affaire, 36 membres du Parlement europ\u00e9en ont r\u00e9cemment demand\u00e9 qu'Assange soit lib\u00e9r\u00e9 de Belmarsh pour des raisons humanitaires et de libert\u00e9 de la presse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EContrairement \u00e0 Transparency International, plusieurs autres grandes ONG se sont exprim\u00e9es sur cette affaire au cours de la derni\u00e8re ann\u00e9e. Parmi ces organisations figurent Amnesty International, l'Union am\u00e9ricaine pour les libert\u00e9s civiles, la Courage Foundation, Reporters sans fronti\u00e8res et la Freedom of the Press Foundation. Au total, 40 groupes de d\u00e9fense des droits ont r\u00e9cemment sign\u00e9 une lettre ouverte demandant la lib\u00e9ration d'Assange.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe plus \u00e9minent militant de la transparence emprisonn\u00e9\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJulian Assange s'est fait conna\u00eetre pour la premi\u00e8re fois lorsque WikiLeaks a publi\u00e9 une s\u00e9rie de pr\u00e9cieux documents qui ont embarrass\u00e9 les \u00c9tats-Unis et leurs alli\u00e9s. Plusieurs divulgations d'informations militaires ont r\u00e9v\u00e9l\u00e9 de possibles crimes de guerre de la part de soldats am\u00e9ricains, tandis qu'un ensemble de c\u00e2bles du d\u00e9partement d'\u00c9tat de 1966 \u00e0 2010 montrait que des diplomates am\u00e9ricains \u00e9taient manipul\u00e9s pour agir au nom de soci\u00e9t\u00e9s am\u00e9ricaines \u00e0 l'\u00e9tranger.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPeu de temps apr\u00e8s ces diffusions, Assange a fait l'objet d'une enqu\u00eate sur une possible agression sexuelle en Su\u00e8de. Assange et son \u00e9quipe ont craint que l'enqu\u00eate ne soit un pr\u00e9texte pour le d\u00e9tenir et l'extrader vers les \u00c9tats-Unis. Ils ont donc propos\u00e9 de le faire t\u00e9moigner par liaison vid\u00e9o depuis la Grande-Bretagne. Les autorit\u00e9s su\u00e9doises ont refus\u00e9. Assange enfreint sa libert\u00e9 conditionnelle accord\u00e9e par le Royaume-Uni et se r\u00e9fugie \u00e0 l'ambassade \u00e9quatorienne, o\u00f9 il a v\u00e9cu pendant pr\u00e8s de sept ans. L'enqu\u00eate sur l'agression sexuelle a ensuite \u00e9t\u00e9 abandonn\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 2018, le gouvernement \u00e9quatorien en a apparemment eu assez d'\u00eatre ostracis\u00e9 au nom d'Assange. Le gouvernement du pr\u00e9sident Lenin Moreno a entam\u00e9 des pourparlers \u00e0 l'\u00e9t\u00e9 2018, en pr\u00e9lude \u00e0 l'extraction d'Assange de l'ambassade et \u00e0 sa d\u00e9tention, qui ont eu lieu en avril 2019. Un grand jury f\u00e9d\u00e9ral aux \u00c9tats-Unis a rendu un verdict de 18 chefs d'accusation inculpant Assange pour intrusion informatique et violation de la loi am\u00e9ricaine sur l'espionnage de 1917.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn \u00e9l\u00e9ment cl\u00e9 de l'affaire du gouvernement am\u00e9ricain est l'id\u00e9e que, en publiant des informations fuit\u00e9es, WikiLeaks a port\u00e9 atteinte \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 \u00e0 l'\u00e9tranger de personnes favorables \u00e0 la cause am\u00e9ricaine. Le Grayzone a demand\u00e9 par courriel au d\u00e9partement de la Justice (DOJ) si ce dernier \u00e9tait pr\u00eat \u00e0 nommer une seule personne qui avait \u00e9t\u00e9 tu\u00e9e ou bless\u00e9e \u00e0 la suite de la publication d'informations de WikiLeaks, mais le DOJ a refus\u00e9 de commenter.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe soutien des \u00c9tats-Unis et du Royaume-Uni et l'influence des entreprises\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a eu une premi\u00e8re vague de solidarit\u00e9 internationale apr\u00e8s l'arrestation d'Assange, avec des journaux comme le New York Times et le Washington Post qui ont comment\u00e9 la fa\u00e7on dont les accusations d'espionnage mena\u00e7aient la libert\u00e9 de la presse. Quelques grandes ONG internationales de d\u00e9fense des droits de l'Homme se sont \u00e9galement exprim\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe soutien a toutefois \u00e9t\u00e9 in\u00e9gal au cours des quinze derniers mois environ. Apr\u00e8s l'explosion initiale de la couverture m\u00e9diatique, les audiences sont pass\u00e9es \u00e0 l'arri\u00e8re-plan, peu d'organisations m\u00e9diatiques am\u00e9ricaines ou britanniques de premier plan rendant compte des liens de la juge Lady Emma Arbuthnot avec les services de renseignement et de d\u00e9fense britanniques alors qu'elle pr\u00e9sidait les audiences pr\u00e9alables \u00e0 l'extradition.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 la question de savoir si Transparency International avait fait des d\u00e9clarations sur les conflits apparents de la juge, le porte-parole de Transparency, Paul Bell, a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 The Grayzone que le secr\u00e9tariat international \u00ab n'a fait aucune d\u00e9claration concernant Lady Emma Arbuthnot \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe silence de l'organisation au cours de l'ann\u00e9e \u00e9coul\u00e9e contraste avec les p\u00e9riodes pr\u00e9c\u00e9dentes o\u00f9 elle s'\u00e9tait exprim\u00e9e sur la libert\u00e9 d'expression et n'avait pas h\u00e9sit\u00e9 \u00e0 utiliser le nom d'Assange comme accroche pour ses articles de blog sur le sujet.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl peut \u00eatre difficile de cerner l'influence ext\u00e9rieure sur Transparency International, car l'organisation compte plus de 100 sections ind\u00e9pendantes dans le monde entier. La section am\u00e9ricaine de l'organisation a honor\u00e9 le g\u00e9ant des services p\u00e9troliers Bechtel, connu pour \u00eatre un profiteur de guerre, en lui d\u00e9cernant son \u00ab Corporate Leadership Award \u00bb [prix du leadership d'entreprise, NdT] en 2016. Deux ans plus t\u00f4t, Transparency USA avait honor\u00e9 le fabricant d'armes Raytheon \u00ab pour ses efforts de lutte contre la corruption \u00bb. Bechtel et Raytheon \u00e9taient tous deux des donateurs majeurs de l'organisation \u00e0 l'\u00e9poque.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178009_2e432f.png\" \/\u003E\u003Cp\u003EEn 2017, Transparency USA a finalement \u00e9t\u00e9 d\u00e9saccr\u00e9dit\u00e9 pour avoir encourag\u00e9 des relations apparentes de paiement \u00e0 l'acte sous le couvert de la lutte contre la corruption. Cependant, le secr\u00e9tariat de Transparency a d\u00e9fendu l'honneur que la section am\u00e9ricaine a rendu \u00e0 Hillary Clinton en lui d\u00e9cernant son \u00ab prix de l'int\u00e9grit\u00e9 \u00bb face aux r\u00e9v\u00e9lations de trafic d'influence de la Clinton Global Initiative.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa base de donn\u00e9es Little Sis, qui suit les relations des organisations en analysant leurs donateurs, les membres de leurs conseils d'administration et leurs dirigeants, indique que Transparency a partag\u00e9 des contigu\u00eft\u00e9s avec des organisations telles que la Chambre de commerce am\u00e9ricaine, l'Agence am\u00e9ricaine pour le d\u00e9veloppement international (USAID) et Infraguard - un \u00ab partenariat entre le FBI et le secteur priv\u00e9 \u00bb qui est \u00ab consacr\u00e9 au partage d'informations et de renseignements pour pr\u00e9venir des actes hostiles contre les \u00c9tats-Unis \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETransparency International r\u00e9pertorie actuellement les financements du d\u00e9partement d'\u00c9tat am\u00e9ricain, dont le chef actuel, Pompeo, aurait autoris\u00e9 les activit\u00e9s d'espionnage qui ont pris Assange pour cible \u00e0 l'int\u00e9rieur de l'ambassade \u00e9quatorienne. L'organisation re\u00e7oit \u00e9galement le soutien du d\u00e9partement du D\u00e9veloppement international du gouvernement britannique, qui poursuit actuellement Assange. En fait, une grande partie du financement de l'ONG provient des gouvernements de l'UE.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBell, le porte-parole de Transparency, a d\u00e9clar\u00e9 dans un courriel adress\u00e9 \u00e0 The Grayzone que le conseil d'administration international de son organisation n'a pas re\u00e7u de pressions concernant les audiences d'extradition d'Assange de la part d'entit\u00e9s am\u00e9ricaines ou britanniques, y compris des gouvernements.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPrincipe et pr\u00e9c\u00e9dent en jeu\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAssange s'est fait de puissants ennemis au fil des ans. Il a mis en col\u00e8re les R\u00e9publicains en exposant des v\u00e9rit\u00e9s d\u00e9rangeantes derri\u00e8re les interventions militaires initi\u00e9es par le pr\u00e9sident George W. Bush, et a rendu furieux les D\u00e9mocrates en d\u00e9versant un lot de courriels embarrassants du serveur personnel d'Hillary Clinton juste avant l'\u00e9lection de 2016.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParker Higgins, directeur du plaidoyer \u00e0 la Freedom of the Press Foundation, estime que les sentiments individuels \u00e0 l'\u00e9gard d'Assange ne devraient pas emp\u00eacher de voir clairement la gravit\u00e9 de l'affaire d'extradition.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab L'importance de cette affaire va bien au-del\u00e0 des faits concernant l'identit\u00e9 de Julian Assange et ce qu'il est suppos\u00e9 avoir fait \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Higgins dans un courriel adress\u00e9 \u00e0 The Grayzone. \u00ab Il y a un principe et un pr\u00e9c\u00e9dent en jeu qui sont des consid\u00e9rations importantes pour la libert\u00e9 de la presse, peu importe ce que vous pensez de Julian Assange lui-m\u00eame \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHiggins a affirm\u00e9 que les grands pays tentent maintenant d'\u00e9tendre leur propre juridiction au niveau mondial - en particulier sur ce qu'il appelle les \u00ab questions sans fronti\u00e8res \u00bb comme la censure - et qu'une extradition d'Assange serait un approfondissement de cette tendance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Chine, par exemple, a r\u00e9cemment tent\u00e9 d'affirmer que les non-citoyens dans les pays \u00e9trangers sont soumis \u00e0 sa nouvelle loi de s\u00e9curit\u00e9 nationale concernant les propos tenus sur Hong Kong. Cela a refroidi l'activisme jusqu'au Canada. Dans le cas d'Assange, les \u00c9tats-Unis tentent d'appliquer leur loi de 1917 sur l'espionnage, rarement utilis\u00e9e, \u00e0 un journaliste australien op\u00e9rant en Europe, affirment les militants. Ce faisant, disent-ils, le gouvernement am\u00e9ricain \u00e9tend sa juridiction et met en place un mod\u00e8le potentiellement dangereux pour les g\u00e9n\u00e9rations futures.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EEspionnage, refus d'acc\u00e8s l\u00e9gal, \u00ab torture et n\u00e9gligence \u00bb\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a d'autres aspects de l'affaire qui inqui\u00e8tent de nombreux observateurs proches.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'avocat d'Assange, Edward Fitzgerald QC, a d\u00e9clar\u00e9 en avril qu'il n'avait pas eu \u00ab d'acc\u00e8s direct \u00bb \u00e0 son client depuis \u00ab plus d'un mois \u00bb. Cette situation s'est aggrav\u00e9e \u00e0 mesure que l'\u00e9pid\u00e9mie de Covid-19 s'est poursuivie, avec une r\u00e9cente audience au cours de laquelle Assange \u00e9tait litt\u00e9ralement enferm\u00e9 dans un contenant en verre, \u00e0 travers lequel il \u00e9tait difficile d'entendre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 l'\u00e9poque o\u00f9 Assange avait un acc\u00e8s r\u00e9gulier \u00e0 un avocat - pendant son s\u00e9jour \u00e0 l'ambassade \u00e9quatorienne - ses interactions avec d'autres personnes \u00e9taient secr\u00e8tement enregistr\u00e9es par un entrepreneur espagnol ayant des liens avec la CIA, comme l'a document\u00e9 en d\u00e9tail Max Blumenthal de The Grayzone. Dans la plupart des affaires judiciaires am\u00e9ricaines, la surveillance des rencontres avocat-client entra\u00eenerait imm\u00e9diatement l'annulation du proc\u00e8s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn outre, la sant\u00e9 d'Assange est en d\u00e9clin. Le mois dernier, 216 m\u00e9decins de 33 pays ont \u00e9crit au journal m\u00e9dical The Lancet pour protester contre ce qu'ils ont appel\u00e9 \u00ab la torture et la n\u00e9gligence m\u00e9dicale de Julian Assange \u00bb et pour d\u00e9clarer \u00ab qu'en vertu de la Convention contre la torture, ceux qui agissent \u00e0 titre officiel peuvent \u00eatre tenus pour complices et responsables non seulement de la perp\u00e9tration de la torture, mais aussi de leur acquiescement et consentement silencieux \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que certains journalistes ont fait valoir que l'extradition d'Assange ne cr\u00e9erait pas de pr\u00e9c\u00e9dent pour les actions en justice engag\u00e9es contre d'autres journalistes, puisqu'Assange est accus\u00e9 d'avoir aid\u00e9 une source \u00e0 craquer un mot de passe, M. Higgins affirme que les futurs juges ne sont pas n\u00e9cessairement susceptibles d'analyser cette diff\u00e9rence.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Il n'y a aucune garantie que la ligne qu'un journaliste trace maintenant sera celle que les futurs juges suivront \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 M. Higgins. \u00ab La menace de poursuites p\u00e9nales pour avoir parl\u00e9 aux sources aura certainement un effet dissuasif. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2020\/07\/22\/state-dept-funded-transparency-international-silent-on-jailed-transparency-activist-julian-assange\"\u003EConsortium News, Patrick Maynard\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=250596\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}