{"178011":{"id":"178011","parent":"0","time":"1597397697","url":"http:\/\/mrmondialisation.org\/des-anti-loups-alcoolises-sattaquent-a-une-projection-du-film-marche-avec-les-loups\/","category":"\u00e9cologie","title":"Des anti-loups alcoolis\u00e9s s'attaquent \u00e0 une projection du film \u00ab Marche avec les loups \u00bb","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178011_16b28d.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"des-anti-loups-alcoolises-s-attaquent-a-une-projection-du-film-marche-avec-les-loups","admin":"newsnet","views":"24","priority":"1","length":"13405","lang":"","content":"\u003Cp\u003EX\u00e9nophobie, menaces, insultes, le comportement d'un groupe d'\u00e9leveurs et de chasseurs anti-loups soul\u00e8ve l'indignation. Le dimanche 2 ao\u00fbt, alors que le film \u003Ci\u003EMarche avec les loups\u003C\/i\u003E de Jean-Michel Bertrand est pr\u00e9sent\u00e9 en salle de cin\u00e9ma \u00e0 Tende, dans les Alpes-Maritimes, la projection est mise \u00e0 mal par des anti-loup au comportement manifestement haineux et mena\u00e7ant. Alcoolis\u00e9s depuis plusieurs heures selon des t\u00e9moignages, les \u00e9leveurs - soutenus par des chasseurs - parviennent ainsi \u00e0 semer le trouble aupr\u00e8s de touristes et locaux venus dans le but de se d\u00e9tendre et s'\u00e9merveiller en famille face \u00e0 la beaut\u00e9 de la nature sauvage. Soutien du maire de la commune aux assaillants et inaction des forces de l'ordre vont envenimer la situation, \u00e0 tel point que la projection est interrompue \u00e0 peine quelques minutes apr\u00e8s avoir commenc\u00e9. Pour cause, les anti-loups, qui ont investi la salle de projection, ne cessent de hurler des insanit\u00e9s devant la consternation des spectateurs. La complaisance de la part des autorit\u00e9s devant cette attaque que l'ASPAS qualifie de fasciste pose question.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 12 ao\u00fbt, l'ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages), partenaire du film \u003Ci\u003EMarche avec les loups\u003C\/i\u003E, \u003Ca href=\"https:\/\/www.aspas-nature.org\/actualites\/ce-que-jai-vu-de-la-part-de-ces-eleveurs-est-un-acte-fasciste\"\u003Erelaie le t\u00e9moignage d'une \u00ab habitante constern\u00e9e de la vall\u00e9e de la Roya \u00bb\u003C\/a\u003E qui raconte le d\u00e9roulement des \u00e9v\u00e8nements du 2 ao\u00fbt 2020. Fervente adoratrice de la vie indompt\u00e9e, elle se d\u00e9place ce soir-l\u00e0 \u00e0 Tende avec deux amis afin de se d\u00e9tendre devant des images de nature sauvage et s'a\u00e9rer ainsi l'esprit en ces temps difficiles. Arriv\u00e9s devant le cin\u00e9ma, les spectateurs commencent par constater la pr\u00e9sence d'une pancarte d\u00e9nombrant les moutons ayant \u00e9t\u00e9 tu\u00e9s par les loups en 2019. Petite parenth\u00e8se pour pr\u00e9ciser qu'une part des attaques \u00e9tant attribu\u00e9es \u00e0 tord au loup alors qu'elles peuvent \u00eatre le fait de chiens errants. De tels chiffres sortis de leur contexte n'ont ni queue ni t\u00eate et ont pour seul et unique but d'alimenter la haine anti-loup, d'autant plus que le nombre de moutons tu\u00e9s pour d'autres cause - chutes, maladies, accidents,.. - est bien plus important. En effet, selon une \u00e9tude sur l'estivage des moutons, \u003Ca href=\"https:\/\/www.wwf.ch\/fr\/actualites\/medias\/?1628\/Etude-sur-lestivage-des-moutons-98-moutons-sur-100-survivent\"\u003ESchafAlp\u003C\/a\u003E, de Pro Natura, du WWF, d'Agridea et de la F\u00e9d\u00e9ration suisse de l'\u00e9levage ovin \u003Ca href=\"https:\/\/www.sept.info\/moutons-maladies-loup\"\u003Epubli\u00e9e en 2012\u003C\/a\u003E, les pertes sont essentiellement dues aux chutes dans les rochers, \u00e0 la foudre, au manque d'eau ou de nourriture, au froid et aux maladies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=C6OSC94e3ko\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu vu de cette pancarte surplombant le public qui arrive devant le cin\u00e9ma, la couleur est annonc\u00e9e. Les spectateurs s'installent peu \u00e0 peu dans la salle, enfants comme parents en qu\u00eate d'\u00e9merveillement. L'inqui\u00e9tude saisit pourtant peu \u00e0 peu notre habitante de la vall\u00e9e de la Roya qui t\u00e9moigne d'all\u00e9es et venues de quelques personnes pr\u00e9occup\u00e9es, discutant entre elles, juste avant qu'un \u00ab \u003Ci\u003Ecort\u00e8ge de jeunes gens escort\u00e9s par d'autres, bien plus \u00e2g\u00e9s, fait irruption dans la salle, portant des tricots blancs bariol\u00e9s de slogans hostiles au loup, mais \u00e9galement, semble-t-il, au r\u00e9alisateur du film. \u00c9quip\u00e9s de grosses cloches de troupeaux, ces agitateurs s\u00e8ment imm\u00e9diatement le trouble dans la salle, qui se remplit peu \u00e0 peu de sympathisants des \u00e9leveurs, mais aussi de spectateurs neutres, sid\u00e9r\u00e9s\u003C\/i\u003E. \u00bb Le cin\u00e9ma est rapidement paralys\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178011_d55752.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ESource : ASPAS \u00ab Ce que j'ai vu, de la part de ces \u00e9leveurs, est un acte fasciste \u00bb\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EDes gardes du Mercantour - parc national \u00e0 l'initiative de la projection de \u003Ci\u003EMarche avec les loups\u003C\/i\u003E \u00e0 Tende - entrent alors dans la salle, semblant \u00e0 la fois inquiets et atterr\u00e9s par la situation. Un sentiment malaisant d'angoisse prend peu \u00e0 peu place au sein du public, ce dernier \u00e9tant compos\u00e9 de touristes comme de locaux, d'adultes comme d'enfants. L'hostilit\u00e9 grandissante des anti-loups, qui ont cern\u00e9 les spectateurs, a en effet de quoi susciter l'inqui\u00e9tude, d'autant plus que nombre d'entre eux semblent alcoolis\u00e9s ; \u00ab \u003Ci\u003Eun habitant de Tende me le confirmera plus tard, m'assurant qu'ils \u00e9taient attabl\u00e9s au bar depuis plusieurs heures.\u003C\/i\u003E \u00bb t\u00e9moigne elle en d\u00e9crivant les anti-loups pr\u00e9sents comme une \u00ab \u003Ci\u003Emeute grossi\u00e8re\u003C\/i\u003E \u00bb tandis qu'ils \u00ab \u003Ci\u003Ehurlent, sonnent leurs cloches, applaudis par des sympathisants locaux, et d'autres, visiblement acquis \u00e0 leur cause par souci de reconnaissance sociale, mais qui semblent d\u00e9j\u00e0 d\u00e9pass\u00e9s par la hargne de leurs meneurs\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EInjures, menaces et x\u00e9nophobie\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que la projection est sur le point de commencer, l'habitante de la vall\u00e9e de la Roya dit ressentir \u00ab \u003Ci\u003Eune profonde inqui\u00e9tude\u003C\/i\u003E \u00bb, se sentant prise au pi\u00e8ge par de jeunes chasseurs qui cernent le public et dont la violence verbale gagne en ampleur de seconde en seconde. D\u00e9bute alors la projection de la bande-annonce d'un documentaire sur la nature sauvage, r\u00e9alis\u00e9 par un habitant de la vall\u00e9e, R\u00e9my Mass\u00e9glia, avec pour principal personnage sa fille de 2 ans, pr\u00e9sente dans la salle ce soir-l\u00e0. Le r\u00e9alisateur \u00ab \u003Ci\u003Efilme le monde sauvage, et principalement sa qu\u00eate du loup, mettant en sc\u00e8ne l'innocence de sa petite fille dans la nature, sur les traces du grand pr\u00e9dateur, revenant, avec tendresse et intelligence, sur le mythe du \u00ab Grand m\u00e9chant Loup \u00bb.\u003C\/i\u003E \u00bb peut-on lire dans le t\u00e9moignage publi\u00e9 par l'ASPAS.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa bande-annonce suscite de vives r\u00e9actions au sein des revendicateurs pr\u00e9sents dans la salle : \u00ab \u003Ci\u003Edes injures affreuses, comme \u00ab encul\u00e9 \u00bb ou \u00ab fils de pute \u00bb, alors m\u00eame que des images d'une enfant en bas-\u00e2ge tenant sa peluche passent \u00e0 l'\u00e9cran, en pr\u00e9sence de ses deux parents...\u003C\/i\u003E \u00bb poursuit l'habitante de la vall\u00e9e de la Roya. Le spectacle est d\u00e9solant.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178011_16b28d.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ESource : ASPAS \u00ab Ce que j'ai vu, de la part de ces \u00e9leveurs, est un acte fasciste \u00bb\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EAlors que le film \u003Ci\u003EMarche avec les loups\u003C\/i\u003E d\u00e9bute, les beuglements des \u00e9leveurs, soutenus par les chasseurs et des jeunes locaux, reprennent de plus belle au point de rendre le visionnage impossible. A ce moment-l\u00e0, la haine n'est plus tant dirig\u00e9e vers le loup que vers les touristes pr\u00e9sents dans la salle dont la moiti\u00e9 sont des enfants. La spectatrice qui livre son t\u00e9moignage \u00e0 l'ASPAS parle d'une x\u00e9nophobie profonde \u00e9manant des revendicateurs : \u00ab \u003Ci\u003Erentrez chez vous, cassez-vous, fils de pute ; ici, on est chez nous ; on est fiers de notre identit\u00e9\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/fr.tipeee.com\/mr-mondialisation\"\u003ESoutenez Mr Mondialisation sur Tipeee\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn jeune homme tente de s'opposer \u00e0 eux, leur faisant remarquer le traumatisme inflig\u00e9 aux enfants dont les pleurs se m\u00e9langent aux vocif\u00e9rations des \u00e9leveurs, mais cela ne fait qu'attiser davantage la haine de ce que l'habitante de la Roya qualifie comme une \u00ab \u003Ci\u003Ehorde\u003C\/i\u003E \u00bb haineuse. C'est alors qu'arrivent finalement les gendarmes, sans vraiment que leur pr\u00e9sence n'apaise les esprits.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u00ab Ce que j'ai vu ce soir-l\u00e0, au cin\u00e9ma de Tende, de la part de ces \u00e9leveurs, est un acte fasciste. \u00bb\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EL'habitante de la Roya s'indigne du fait que de tels actes soient possibles dans un \u00c9tat de droit : des anti-loup ferm\u00e9s \u00e0 tout dialogue, \u00ab \u003Ci\u003Enombreux, haineux, mena\u00e7ants, injurieux, face \u00e0 des gens qui, comme moi, avaient juste envie d'aller au cin\u00e9ma\u003C\/i\u003E. \u00bb Elle raconte ensuite l'entr\u00e9e dans les lieux du maire de Tende, Jean-Pierre Vassallo, qui prend contre toute attente la d\u00e9fense des individus semant le trouble dans l'ordre public, sous le regard de la Gendarmerie et des agents du parc du Mercantour. Selon elle, tous sp\u00e9culent sur les raisons motivant la pr\u00e9sence des spectateurs \u00e0 la projection du film. Elle-m\u00eame d\u00e9clare simplement aimer la nature \u00ab \u003Ci\u003Edont le loup et les moutons font partie\u003C\/i\u003E \u00bb, pr\u00e9cisant que l'objectif de sa venue n'\u00e9tait en aucun cas de se \u00ab \u003Ci\u003Econforter dans des certitudes anti-pastorales\u003C\/i\u003E \u00bb qu'elle n'a pas. Pour les \u00e9leveurs, la simple projection du film est une attaque contre leur patrimoine, justifiant cette volont\u00e9 de censure dans la violence.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178011_c3fa56.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ESource : ASPAS \u00ab Ce que j'ai vu, de la part de ces \u00e9leveurs, est un acte fasciste \u00bb\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EVenue dans le seul but de voir un film de nature, elle repart en fin de compte avec un sentiment pour le moins amer caus\u00e9 par \u00ab \u003Ci\u003Edes \u00e9leveurs et des chasseurs, et quelques complices de circonstance\u003C\/i\u003E \u00bb dont le \u00ab \u003Ci\u003Ecomportement fasciste\u003C\/i\u003E \u00bb l'aura profond\u00e9ment marqu\u00e9e, n'\u00e9tant d'ordinaire que \u00ab \u003Ci\u003El'apanage que de r\u00e9els groupes d'int\u00e9gristes politiques ou religieux\u003C\/i\u003E. \u00bb. L'observatrice d\u00e9clare n'avoir aucune hostilit\u00e9 \u00e0 l'encontre des bergers, pr\u00e9cisant toutefois que ce soir-l\u00e0, il n'y en avait pas vraiment - de vrais \u00e9leveurs - au cin\u00e9ma de Tende en sachant qu'ils \u00ab \u003Ci\u003Eont bien trop \u00e0 faire dans les montagnes, pour venir revendiquer ce que leur travail revendique de lui-m\u00eame\u003C\/i\u003E. \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn fin de compte, le loup n'aura fait l'objet des injures des \u00e9leveurs qu'un court instant, \u00ab \u003Ci\u003Epour c\u00e9der la place \u00e0 un\u003C\/i\u003E \u003Ci\u003Eracisme envers tout ce qui n'est pas de leur territoire et ne se revendique pas de leurs \u00ab traditions \u00bb.\u003C\/i\u003E \u00bb. La haine du loup se m\u00eale rapidement \u00e0 des revendications r\u00e9actionnaires, identitaires d'extr\u00eame droite. Ces \u00e9leveurs, soutenus \u00e0 la fois par le maire et \u00ab \u003Ci\u003Eu\u003C\/i\u003E\u003Ci\u003Ene phalange de chasseurs toujours pr\u00eats \u00e0 assurer leur part de violence et \u00e0 perp\u00e9tuer leur vision du monde\u003C\/i\u003E\u003Ci\u003E, ont montr\u00e9\u003C\/i\u003E \u003Ci\u003Ele visage sombre d'une activit\u00e9 qui souffre du loup, certes, mais qui ne lui doit pas son d\u00e9clin, loin de l\u00e0\u003C\/i\u003E. \u00bb d\u00e9clare l'habitante de la vall\u00e9e de la Roya, achevant ainsi son t\u00e9moignage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe r\u00e9alisateur porte plainte\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFace \u00e0 cette situation consternante, Jean-Pierre Bailly, producteur du film Marche avec les loups a \u00e9crit une lettre adress\u00e9e au pr\u00e9fet du d\u00e9partement Bernard Gonzalez, le 4 ao\u00fbt, dans laquelle il s'indigne de la violence de ce groupe d'une quarantaine de suppos\u00e9s \u00e9leveurs et de chasseurs \u00ab \u003Ci\u003Eextr\u00eamement agressifs\u003C\/i\u003E \u00bb mais aussi des insultes et menaces prof\u00e9r\u00e9es par ceux-ci \u00e0 l'encontre du r\u00e9alisateur comme du public. La d\u00e9claration du maire en faveur des \u00e9leveurs, de m\u00eame que l'inaction atterrante des forces de l'ordre, n'ont \u00e9galement pas manqu\u00e9 de susciter l'indignation du producteur qui parle d'un \u00ab \u003Ci\u003Eacte de censure, soutenu par le maire de la commune qui a mis de l'huile sur le feu\u003C\/i\u003E \u00bb. La presse mainstream, quant \u00e0 elle, demeure \u00e0 ce jour silencieuse.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178011_b79c65.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ESource : ASPAS \u00ab Ce que j'ai vu, de la part de ces \u00e9leveurs, est un acte fasciste \u00bb\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ERefusant d'accepter cette \u003Ci\u003Esituation de non-droit\u003C\/i\u003E, le r\u00e9alisateur du film, Jean-Michel Bertrand, a port\u00e9 plainte. Le producteur esp\u00e8re que les responsables du parc du Mercantour en fassent de m\u00eame. \u00ab \u003Ci\u003EQuant \u00e0 moi, je vais faire en sorte que cela se sache\u003C\/i\u003E \u00bb, poursuit Jean-Pierre Bailly, \u00ab \u003Ci\u003ECe film cherche principalement \u00e0 d\u00e9passionner le d\u00e9bat autour des loups et le r\u00e9alisateur a toujours cherch\u00e9 le dialogue. \u00c0 Tende, cela n'a pas \u00e9t\u00e9 possible\u003C\/i\u003E. \u00bb Le producteur conclut en demandant au pr\u00e9fet des explications quant \u00e0 la non-intervention des forces de l'ordre et au comportement partisan du maire de la commune.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'ASPAS de son c\u00f4t\u00e9, ne manque pas de r\u00e9it\u00e9rer son soutien pour l'\u00e9quipe de ce film \u00ab \u003Ci\u003Edont le propos intelligent vise \u00e0 justement d\u00e9passer le clivage pour ou contre le loup, et pr\u00f4ne une cohabitation pacifique entre les \u00e9leveurs et le pr\u00e9dateur, bas\u00e9 sur le respect et le dialogue\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne pol\u00e9mique qui ne date pas d'hier\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe n'est pas la premi\u00e8re fois que la diffusion de \u003Ci\u003EMarche avec les loups\u003C\/i\u003E suscite des r\u00e9actions violentes de la part des \u00e9leveurs. Le financement m\u00eame du film n'a pas \u00e9t\u00e9 chose facile en sachant que certains \u00e9lus (notamment du d\u00e9partement des Hautes-Alpes et de la R\u00e9gion Sud) ont d\u00e9cid\u00e9 de ne pas le soutenir comme l'indique le producteur, au journal Sciences et Avenir. D'autres, qui ont particip\u00e9 \u00e0 son financement, n'ont pas souhait\u00e9 voir leurs noms affich\u00e9s dans la communication autour du film, en raison de la pression des \u00e9leveurs selon Jean-Pierre Bailly. Le r\u00e9alisateur, quant \u00e0 lui, aurait re\u00e7u trois menaces de mort au cours du tournage. Pourtant, bien qu'\u00e9tant la cible pr\u00e9f\u00e9r\u00e9e des anti-loups, il reste ouvert au dialogue et affirme ne pas \u00eatre en guerre contre les \u00e9leveurs ou les bergers. Sans surprise, peu des d\u00e9tracteurs auraient r\u00e9ellement visionn\u00e9 ce film qui \u00e0 ce jour, a \u00e9t\u00e9 vu par plus de 200 000 personnes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EJ.M.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/mrmondialisation.org\/des-anti-loups-alcoolises-sattaquent-a-une-projection-du-film-marche-avec-les-loups\/\"\u003Emrmondialisation.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}