{"178032":{"id":"178032","parent":"177965","time":"1597480682","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/08\/15\/fgte-a15.html","category":"War","title":"La France organise des exercices militaires conjoints avec la Gr\u00e8ce, mena\u00e7ant la Turquie","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"la-france-organise-des-exercices-militaires-conjoints-avec-la-grece-menacant-la-turquie","admin":"newsnet","views":"24","priority":"2","length":"9251","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Ulaş Ateş\u00e7i et Alex Lantier\u003Cbr \/\u003E\n15 ao\u00fbt 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident fran\u00e7ais Emmanuel Macron a ordonn\u00e9 hier des exercices militaires conjoints des forces fran\u00e7aises et grecques en M\u00e9diterran\u00e9e orientale. C'\u00e9tait en r\u00e9ponse \u00e0 la reprise de l'exploration p\u00e9troli\u00e8re turque dans les eaux contest\u00e9es par la Gr\u00e8ce et la Turquie. Alors que la pand\u00e9mie de COVID-19 intensifie les conflits politiques et strat\u00e9giques pr\u00e9existants, le danger de guerre entre les puissances de l'OTAN s'accro\u00eet.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMercredi, Macron avait demand\u00e9 \u00e0 la Turquie de mettre fin aux \u00abd\u00e9cisions unilat\u00e9rales sur l'exploration p\u00e9troli\u00e8re\u00bb. Il a ajout\u00e9 qu'il allait \u00abrenforcer temporairement la pr\u00e9sence militaire fran\u00e7aise en M\u00e9diterran\u00e9e orientale dans les prochains jours, en coop\u00e9ration avec les partenaires europ\u00e9ens, dont la Gr\u00e8ce\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a salu\u00e9 cette initiative, en affirmant : \u00abEmmanuel Macron est un v\u00e9ritable ami de la Gr\u00e8ce et un fervent d\u00e9fenseur des valeurs europ\u00e9ennes et du droit international\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHier, le minist\u00e8re fran\u00e7ais de l'arm\u00e9e a d\u00e9clar\u00e9 qu'il enverrait deux avions de chasse Rafale et la fr\u00e9gate Lafayette en M\u00e9diterran\u00e9e orientale. Ce d\u00e9ploiement, a-t-il ajout\u00e9, vise \u00e0 \u00absouligner l'attachement de la France \u00e0 la libert\u00e9 de circulation, \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 de la navigation maritime en M\u00e9diterran\u00e9e et au respect du droit international\u00bb. Ces forces sont arriv\u00e9es dans le sud de l'\u00eele grecque de Cr\u00e8te, tandis que deux Rafales fran\u00e7aises ont \u00e9galement atterri \u00e0 Chypre, selon des reportages des agences Reuters et Anadolu.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'intervention bellig\u00e9rante de la France a eu lieu apr\u00e8s qu'Ankara ait annonc\u00e9 que son navire de recherche sismique Oru\u00e7 Reis reprendrait ses op\u00e9rations dans les eaux contest\u00e9es pendant deux semaines. Ces annonces ont aggrav\u00e9 les tensions entre Ankara et Ath\u00e8nes. Les responsables turcs ont annonc\u00e9 que leurs chasseurs et navires de guerre escorteront l'Oru\u00e7 Reis et des navires auxiliaires dans la r\u00e9gion, que les navires de guerre grecs suivent \u00e9galement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Gr\u00e8ce a publi\u00e9 une d\u00e9claration qui exigeait que la Turquie \u00abmette imm\u00e9diatement fin \u00e0 ses actions ill\u00e9gales qui sapent la paix et la s\u00e9curit\u00e9 dans la r\u00e9gion\u00bb. Le gouvernement a mis les forces arm\u00e9es en \u00e9tat d'alerte. Mitsotakis a averti mercredi du \u00abrisque d'accident\u00bb lorsque \u00abtant de forces navales se rassemblent dans une zone limit\u00e9e\u00bb et a bl\u00e2m\u00e9 Ankara pour cette situation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn danger d'\u00abaccident\u00bb qui pourrait rapidement d\u00e9g\u00e9n\u00e9rer en guerre totale est apparu lorsque les gardes-c\u00f4tes grecs ont ouvert le feu sur un bateau priv\u00e9 au large de l'\u00eele de Rhodes en mer \u00c9g\u00e9e mardi. Ils ont bless\u00e9 deux civils turcs et un civil syrien \u00e0 bord.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement Mitsotakis a \u00e9galement demand\u00e9 une r\u00e9union d'urgence des ministres des Affaires \u00e9trang\u00e8res de l'Union europ\u00e9enne (UE) au sujet du conflit. Les ministres des Affaires \u00e9trang\u00e8res de l'UE doivent se r\u00e9unir aujourd'hui. Lors d'une autre r\u00e9union \u00e0 Vienne, le ministre grec des Affaires \u00e9trang\u00e8res et le secr\u00e9taire d'\u00c9tat am\u00e9ricain en visite, Mike Pompeo, doivent discuter des tensions croissantes dans la r\u00e9gion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident turc Recep Tayyip Erdogan a combin\u00e9 les appels au dialogue avec un langage mena\u00e7ant. Jeudi, il a d\u00e9clar\u00e9 que la n\u00e9gociation avec Ath\u00e8nes \u00e9tait \u00abla seule voie vers une r\u00e9solution en M\u00e9diterran\u00e9e orientale\u00bb, mais a accus\u00e9 la Gr\u00e8ce et Chypre de \u00abmalveillance\u00bb, et a ajout\u00e9: \u00abni pays ni entreprise ne peut mener des enqu\u00eates dans nos zones sans notre permission\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EErdogan a \u00e9galement critiqu\u00e9 l'ing\u00e9rence n\u00e9ocoloniale flagrante du pr\u00e9sident fran\u00e7ais Macron au Liban apr\u00e8s l'explosion meurtri\u00e8re de Beyrouth, d\u00e9clarant : \u00abMacron et d'autres comme lui veulent seulement ramener la p\u00e9riode coloniale par leurs actions dans la r\u00e9gion\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c7agatay Erciyes du minist\u00e8re turc des Affaires \u00e9trang\u00e8res a tweet\u00e9 lundi: \u00abLa Gr\u00e8ce revendique une zone de juridiction maritime de 40.000 kilom\u00e8tres carr\u00e9s en raison de cette minuscule \u00eele [de] Kastellorizo. Elle se trouve \u00e0 deux kilom\u00e8tres de la Turquie continentale et \u00e0 580 kilom\u00e8tres de la Gr\u00e8ce continentale\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn juillet, les tensions sur l'exploration p\u00e9troli\u00e8re dans la r\u00e9gion ont failli d\u00e9g\u00e9n\u00e9rer en un affrontement militaire entre les deux puissances de l'OTAN. Apr\u00e8s l'intervention de la chanceli\u00e8re allemande Angela Merkel pour apaiser les tensions, Ankara a d\u00e9clar\u00e9 qu'elle avait cess\u00e9 ses activit\u00e9s de recherche lors des n\u00e9gociations, soutenues par Berlin, avec Ath\u00e8nes. Cependant, la tentative de dialogue s'est effondr\u00e9e en quelques semaines seulement, dans un contexte de rivalit\u00e9s croissantes entre les puissances imp\u00e9rialistes et r\u00e9gionales pour les ressources \u00e9nerg\u00e9tiques et l'avantage strat\u00e9gique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes conflits d\u00e9coulent de la lutte men\u00e9e par les forces imp\u00e9rialistes pour redistribuer les profits et les ressources des r\u00e9gions, une lutte qui a \u00e9t\u00e9 lanc\u00e9e par la guerre imp\u00e9rialiste de 2011 en Libye et la guerre par procuration en Syrie. La d\u00e9couverte de r\u00e9serves sous-marines de p\u00e9trole et de gaz en M\u00e9diterran\u00e9e n'a fait qu'intensifier ces conflits. Les puissances imp\u00e9rialistes font la guerre pour servir les int\u00e9r\u00eats de soci\u00e9t\u00e9s transnationales comme Total en France et les compagnies p\u00e9troli\u00e8res ENI en Italie. Pendant ce temps, des puissances r\u00e9gionales comme la Turquie, la Gr\u00e8ce et l'\u00c9gypte se battent pour des miettes qui proviennent des op\u00e9rations de pillage imp\u00e9rialistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa destruction par l'OTAN du r\u00e9gime de Mouammar Kadhafi en Libye en 2011, dans laquelle la France a jou\u00e9 un r\u00f4le de premier plan, a eu des cons\u00e9quences consid\u00e9rables et explosives. Le 6 ao\u00fbt, l'\u00c9gypte et la Gr\u00e8ce ont sign\u00e9 un accord sur la \u00abd\u00e9limitation des juridictions maritimes\u00bb entre les deux pays. Cet accord contredit les revendications maritimes rivales convenues par la Turquie et le gouvernement libyen d'accord national (GNA) de Fayez al-Sarraj dans la capitale libyenne, Tripoli. Cet accord-l\u00e0 a largement \u00e9tendu les eaux territoriales de la Turquie pour justifier ses revendications sur le p\u00e9trole en M\u00e9diterran\u00e9e orientale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe mois dernier, le parlement \u00e9gyptien a approuv\u00e9 le d\u00e9ploiement de son arm\u00e9e en Libye pour soutenir les forces de Khalifa Haftar. Ce dernier est d\u00e9j\u00e0 soutenu par la France et la Russie, contre le GNA. Celui-ci est soutenu par l'Italie et la Turquie, dont les forces avancent sur la ville c\u00f4ti\u00e8re de Syrte et la base a\u00e9rienne de Jufra.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s que Macron ait d\u00e9clar\u00e9 l'ann\u00e9e derni\u00e8re que l'alliance de l'OTAN \u00e9tait \u00aben \u00e9tat de mort c\u00e9r\u00e9brale\u00bb, Paris a d\u00e9clar\u00e9 son soutien au Caire dans une confrontation potentielle avec la Turquie en Libye. La marine fran\u00e7aise a ensuite men\u00e9 des exercices d'entra\u00eenement maritime conjoints avec des navires de guerre \u00e9gyptiens le mois dernier en M\u00e9diterran\u00e9e, \u00aben pr\u00e9paration de missions de combat contre des forces hostiles\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'annonce par Isra\u00ebl de son \u00absoutien total\u00bb \u00e0 la Gr\u00e8ce ne fait que souligner davantage le danger de guerre croissant dans la r\u00e9gion. Dans une d\u00e9claration, le minist\u00e8re isra\u00e9lien des Affaires \u00e9trang\u00e8res a affirm\u00e9: \u00abIsra\u00ebl exprime son soutien et sa solidarit\u00e9 totale avec la Gr\u00e8ce dans ses zones maritimes et son droit de d\u00e9limiter sa ZEE [zone \u00e9conomique exclusive]\u00bb. Isra\u00ebl, la Gr\u00e8ce et Chypre font tous partie du projet de gazoduc EastMed pour transporter le gaz de la M\u00e9diterran\u00e9e orientale vers l'Europe via la Gr\u00e8ce et l'Italie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est de plus en plus \u00e9vident que les ressources de la M\u00e9diterran\u00e9e orientale et des Balkans ne peuvent \u00eatre exploit\u00e9es de mani\u00e8re rationnelle et pacifique dans le cadre du syst\u00e8me capitaliste des \u00c9tats-nations. Comme dans les ann\u00e9es 1910, lorsque les guerres des Balkans ont d\u00e9g\u00e9n\u00e9r\u00e9 en Premi\u00e8re Guerre mondiale entre les puissances imp\u00e9rialistes, les rivalit\u00e9s \u00e9conomiques et strat\u00e9giques croissantes dans la r\u00e9gion menacent de d\u00e9g\u00e9n\u00e9rer en conflit ouvert entre les grandes puissances militaires, d\u00e9chirant l'alliance de l'OTAN.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa seule fa\u00e7on de s'opposer \u00e0 une telle \u00e9volution est de mobiliser la classe ouvri\u00e8re au niveau international dans un mouvement socialiste et antiguerre contre l'imp\u00e9rialisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans ces conditions, les partis d'opposition bourgeois des deux c\u00f4t\u00e9s de la mer \u00c9g\u00e9e soutiennent les politiques agressives et militaristes des gouvernements grec et turc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlexis Tsipras, l'ancien premier ministre grec et actuel leader du parti pro-aust\u00e9rit\u00e9 Syriza (\u00abCoalition de la gauche radicale\u00bb), a lanc\u00e9 un appel belliciste pour mobiliser l'arm\u00e9e grecque contre la Turquie. Mardi, il a d\u00e9clar\u00e9 : \u00abNos forces arm\u00e9es connaissent la mani\u00e8re dont ces activit\u00e9s sismiques ill\u00e9gales doivent et peuvent se faire arr\u00eater depuis octobre 2018 - date \u00e0 laquelle elles l'ont tent\u00e9. Nous avons pleinement confiance en leurs capacit\u00e9s\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFaik \u00d6ztrak, le porte-parole du Parti populaire r\u00e9publicain k\u00e9maliste (CHP), a indiqu\u00e9 que son parti soutenait pleinement la politique en M\u00e9diterran\u00e9e orientale du gouvernement Erdogan: \u00abIl est juste que le navire de recherche Oru\u00e7 Reis soit d\u00e9ploy\u00e9 dans la r\u00e9gion\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa seule issue \u00e0 ces conflits croissants est une intervention politique ind\u00e9pendante de la classe ouvri\u00e8re grecque, turque, fran\u00e7aise et internationale dans une perspective internationaliste et socialiste qui vise \u00e0 renverser le syst\u00e8me capitaliste d\u00e9pass\u00e9 des \u00c9tats-nations, la cause premi\u00e8re de la guerre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/08\/15\/fgte-a15.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}