{"178039":{"id":"178039","parent":"0","time":"1597481597","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/qui-finance-des-groupes-secessionnistes-de-la-ras-de-hong-kong-pour-des-activites-anti-chinoises\/","category":"documentaires","title":"Qui finance des groupes s\u00e9cessionnistes de la Ras de Hong Kong pour des activit\u00e9s anti-chinoises?","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178039_5e278e.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"qui-finance-des-groupes-secessionnistes-de-la-ras-de-hong-kong-pour-des-activites-anti-chinoises","admin":"newsnet","views":"51","priority":"3","length":"10220","lang":"","content":"\u003Cp\u003Epar \u003Cb\u003EDanielle Bleitrach\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EOn per\u00e7oit mieux \u00e0 quoi servait la loi sur la s\u00e9curit\u00e9, il s'agissait aussi, comme on le voit ici, de pouvoir faire une enqu\u00eate sur les sources de financement des manifestations \u00e0 Hong Kong. Ici comme ailleurs dans le monde la d\u00e9stabilisation sous couvert de libert\u00e9, de droits de l'homme sert en fait une main mise imp\u00e9rialiste. Les Chinois ont un c\u00f4t\u00e9 pragmatique, on ne fait pas tomber Al Capone sur ses crimes, mais en le mettant dans les pattes d'une brigade financi\u00e8re. Le tout c'est d'avoir la loi qui permet de perquisitionner et mettre la main sur le syst\u00e8me de financement. (note et traduction de Danielle Bleitrach)\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E----------- Certains groupes anti-chinois de la r\u00e9gion administrative sp\u00e9ciale de Hong Kong (RASHK) qui collectent ill\u00e9galement de l'argent en ligne pour leurs activit\u00e9s s\u00e9paratistes sont devenus la cible de d\u00e9nonciations publiques pour avoir conspir\u00e9 avec les forces \u00e9trang\u00e8res pour d\u00e9truire la r\u00e9gion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'argent et leurs actes r\u00e9pr\u00e9hensibles sont en train d'\u00eatre d\u00e9couverts gr\u00e2ce \u00e0 des enqu\u00eates men\u00e9es en vertu de la loi sur la s\u00e9curit\u00e9 nationale, ont d\u00e9clar\u00e9 des experts juridiques bas\u00e9s \u00e0 Hong Kong au Global Times.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes agents de la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00e0 Hong Kong enqu\u00eatent sur un groupe nomm\u00e9 \"Je veux laam chau\", alias de \"Luttez pour la libert\u00e9, soutenez Hong Kong (SWHK)\", a d\u00e9clar\u00e9 jeudi le m\u00e9dia local South China Morning Post. Le groupe aurait re\u00e7u pr\u00e8s de 3,87 millions de dollars de dons lors de plusieurs campagnes de financement participatif sur des plateformes en ligne \u00e0 l'\u00e9tranger.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOutre \"SWHK\", plusieurs groupes s\u00e9cessionnistes, dont le Demosistō dissous et l'IAD de Hong Kong, ont \u00e9galement collect\u00e9, ou sont encore en train de collecter, des fonds sur des sites de financement participatif bas\u00e9s aux \u00c9tats-Unis ou au Royaume-Uni.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe financement participatif pour des activit\u00e9s mettant en danger la s\u00e9curit\u00e9 nationale va \u00e0 l'encontre \u00e0 la fois de la loi sur la s\u00e9curit\u00e9 nationale de Hong Kong et des dispositions du droit p\u00e9nal chinois concernant la s\u00e9curit\u00e9 nationale, a d\u00e9clar\u00e9 jeudi Wu Yingpeng, un avocat bas\u00e9 \u00e0 Hong Kong, au Global Times.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESuivi de l'argent ill\u00e9gal\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes groupes radicaux de collecte de fonds, dont \"SWHK\", ont collect\u00e9 quelque 6,84 millions de dollars au cours de l'ann\u00e9e \u00e9coul\u00e9e, selon les m\u00e9dias de Hong Kong. Les groupes affirment qu'ils d\u00e9pensent l'argent pour appeler \u00e0 des \u00absanctions internationales\u00bb contre P\u00e9kin en raison de la loi sur la s\u00e9curit\u00e9 nationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa police de Hong Kong suit d'o\u00f9 vient l'argent de ces groupes. L'enqu\u00eate implique l'Apple Daily Charitable Foundation, une fondation appartenant au tablo\u00efd local Apple Daily dont le fondateur Jimmy Lai et plusieurs hauts dirigeants ont fait l'objet d'une enqu\u00eate pour soup\u00e7on de collusion avec les forces \u00e9trang\u00e8res et de mise en danger de la s\u00e9curit\u00e9 nationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa fondation ne semble pas dispos\u00e9e \u00e0 rendre publiques les sources de son financement. Apr\u00e8s que Lai ait \u00e9t\u00e9 lib\u00e9r\u00e9 sous caution le 11 ao\u00fbt, Apple Daily a demand\u00e9 une interdiction judiciaire contre la police d'acc\u00e9der aux documents saisis dans ses bureaux, a confirm\u00e9 la police de Hong Kong au Global Times.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertains des documents saisis \u00e9taient li\u00e9s \u00e0 l'Apple Daily Charitable Foundation, y compris ses dossiers financiers et \"d'autres d\u00e9tails sur les subventions caritatives\", a rapport\u00e9 le tablo\u00efd le 11 ao\u00fbt, citant son r\u00e9dacteur en chef Ryan Law.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa police de Hong Kong a d\u00e9clar\u00e9 lundi que certaines personnes utilisaient \"les comptes bancaires \u00e0 l'\u00e9tranger des dirigeants d'Apple Daily\" pour soutenir \"SWHK\". La police soup\u00e7onne Lai d'aider financi\u00e8rement SWHK et en donnant plusieurs millions de dollars de Hong Kong aux membres du mouvement Occupy central en 2014\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIL est probable, a d\u00e9clar\u00e9 Li bien que les r\u00e9sultats de l'enqu\u00eate de police n'aient pas encore \u00e9t\u00e9 rendus publics, que Lai a aid\u00e9 ces groupes selon Xiaobing, sp\u00e9cialiste des \u00e9tudes \u00e0 Hong Kong, Macao et Taiwan \u00e0 l'Universit\u00e9 Nankai de Tianjin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi le financement est prouv\u00e9, il deviendra plus clair pour le public de d\u00e9couvrir comment ces groupes se soutiennent mutuellement pour faire entendre des voix s\u00e9paratistes nuisibles \u00e0 l'ensemble de la soci\u00e9t\u00e9, a d\u00e9clar\u00e9 Li au Global Times. Li a qualifi\u00e9 les groupes de \"tumeur maligne\" qui \u00e9rode la stabilit\u00e9 sociale \u00e0 Hong Kong, affirmant que leur \u00e9limination est cruciale pour un environnement politique plus transparent et plus prometteur dans la r\u00e9gion \u00e0 l'avenir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELai, 71 ans, a \u00e9galement investi dans les m\u00e9dias et l'immobilier au Myanmar et sur l'\u00eele de Ta\u00efwan, selon des documents divulgu\u00e9s envoy\u00e9s aux m\u00e9dias de Hong Kong en 2014.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis l'arrestation de Lai, le cours de l'action de sa soci\u00e9t\u00e9 de m\u00e9dias Next Digital a \u003Ca href=\"https:\/\/www.globaltimes.cn\/content\/1197253.shtml\"\u003Econnu de fortes hausses. et des chutes\u003C\/a\u003E, sugg\u00e9rant que certaines personnes et des forces ext\u00e9rieures ont gonfl\u00e9 le cours des actions, a d\u00e9clar\u00e9 Liang Haiming, pr\u00e9sident du China Silk Road iValley Research Institute.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn ne sait pas si la volatilit\u00e9 de l'action est li\u00e9e aux mouvements des forces s\u00e9cessionnistes de Hong Kong, a d\u00e9clar\u00e9 Liang jeudi au Global Times, affirmant que la HK Securities and Futures Commission avait lanc\u00e9 une enqu\u00eate sur cette action \u00e9trangement performante.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"Si cette anomalie commerciale est vraiment une op\u00e9ration de porte d\u00e9rob\u00e9e du camp de Lai, il doit avoir \u00e9t\u00e9 bien pr\u00e9par\u00e9 pour contourner l'enqu\u00eate et les probl\u00e8mes juridiques connexes\", a-t-il analys\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPas d'\u00e9chappatoire aux lois\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlusieurs groupes radicaux sont depuis longtemps de connivence avec les forces ext\u00e9rieures pour faire pression sur les politiciens \u00e9trangers pour qu'ils se m\u00ealent des affaires de Hong Kong, ce qui a gravement compromis la s\u00e9curit\u00e9 et la stabilit\u00e9 de la r\u00e9gion, ont d\u00e9clar\u00e9 des observateurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"SWHK\" a travaill\u00e9 avec un groupe anti-chinois bas\u00e9 \u00e0 Londres Hong Kong Watch pour manipuler le groupe parlementaire multipartite du Royaume-Uni \u00e0 Hong Kong afin de stigmatiser la police de Hong Kong, ont r\u00e9v\u00e9l\u00e9 les m\u00e9dias de Hong Kong.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe groupe a lanc\u00e9 au moins trois campagnes de financement participatif en ligne depuis 2019. Le Global Times a constat\u00e9 que sa derni\u00e8re campagne \u00e9tait toujours en cours, apr\u00e8s avoir collect\u00e9 pr\u00e8s de 1,69 million de dollars avec le slogan \u00abRise From the Ashes\u00bb depuis son lancement sur le site de financement participatif am\u00e9ricain gofundme.com fin mai.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe fait qu'un financement participatif \u00e0 l'\u00e9tranger soit l\u00e9gal ou non d\u00e9pend des lois locales o\u00f9 la campagne est lanc\u00e9e, a d\u00e9clar\u00e9 Wu. N\u00e9anmoins, la Chine a comp\u00e9tence sur l'acte si un crime a lieu sur son territoire, selon le paragraphe 3 de l'article 6 de la loi p\u00e9nale chinoise, a-t-il ajout\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela signifie que si les collecteurs de fonds d\u00e9pensaient de l'argent financ\u00e9 par crowdfunding pour des activit\u00e9s mettant en danger la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00e0 Hong Kong, ils pourraient \u00eatre appr\u00e9hend\u00e9s quel que soit l'endroit o\u00f9 l'argent a \u00e9t\u00e9 collect\u00e9, a d\u00e9clar\u00e9 Wu au Global Times.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa police de Hong Kong a d\u00e9clar\u00e9 qu'elle avait retrouv\u00e9 deux hommes et une femme responsables des op\u00e9rations de \"SWHK\". Le 10 ao\u00fbt, il a arr\u00eat\u00e9 Wilson Li, Andy Li et Agnes Chow - anciens membres principaux des groupes anti-chinois \"Scholarism\" \"Hong Kong Story\" et \"Demosistō\" - soup\u00e7onn\u00e9s de collusion avec les forces \u00e9trang\u00e8res, de blanchiment d'argent et de complot en vue de commettre une fraude.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178039_5e278e.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EUne image de preuve de vandalisme et d'incendie criminel par des \u00e9meutiers est pr\u00e9sent\u00e9e par la police de Hong Kong lors d'une conf\u00e9rence de presse \u00e0 Hong Kong (sud de la Chine), le 21 octobre 2019. Photo: Xinhua\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ELes trois auraient \u00e9t\u00e9 des \"membres cl\u00e9s\" \u00e0 Hong Kong derri\u00e8re ces groupes, a d\u00e9clar\u00e9 une source au South China Morning Post.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes observateurs ont d\u00e9clar\u00e9 que la police avait \u00e9galement mis six s\u00e9paratistes vivant \u00e0 l'\u00e9tranger sur sa liste de personnes recherch\u00e9es, dont Samuel Chu du \"Hong Kong Democracy Council\" (HKDC), une organisation s\u00e9cessionniste bas\u00e9e \u00e0 Washington qui a collect\u00e9 quelque 100000 dollars gr\u00e2ce \u00e0 une campagne de financement participatif qu'elle a lanc\u00e9e sur gofundme. com fin juin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00e9meutes de rue de l'ann\u00e9e derni\u00e8re ont r\u00e9v\u00e9l\u00e9 comment certaines ONG ont jou\u00e9 un r\u00f4le de plus en plus important dans l'acc\u00e9l\u00e9ration de la violence de rue en finan\u00e7ant des manifestants ill\u00e9gaux et en appelant \u00e0 des dons pour les personnes arr\u00eat\u00e9es. Le 19 d\u00e9cembre 2019, la police de Hong Kong a arr\u00eat\u00e9 quatre membres de Spark Alliance, une plateforme de collecte de fonds en ligne qui l\u00e8ve des fonds pour aider les manifestants ill\u00e9gaux, sous l'accusation de blanchiment d'argent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes organisations similaires telles que \u00ab612 Humanitarian Relief Fund\u00bb et \u00abJustice Defence Fund\u00bb ont des ant\u00e9c\u00e9dents d'inconduite financi\u00e8re connus des m\u00e9dias locaux, appelant \u00e0 une r\u00e9pression plus intense contre eux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertains jeunes membres de groupes s\u00e9paratistes qui ont fui vers Taiwan n'ont pas vu un monde de \u00abd\u00e9mocratie, de libert\u00e9 et de lumi\u00e8re\u00bb comme promis par leurs d\u00e9fenseurs, mais sont plut\u00f4t en train de languir dans un pays lointain, selon les m\u00e9dias.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELi Xiaobing a sugg\u00e9r\u00e9 que le Comit\u00e9 pour la sauvegarde de la s\u00e9curit\u00e9 nationale de Hong Kong et le Bureau du gouvernement central pour la sauvegarde de la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00e0 Hong Kong, deux agences de surveillance cl\u00e9s qui assurent la s\u00e9curit\u00e9 de Hong Kong, devraient suivre de pr\u00e8s les personnes qui compromettent la stabilit\u00e9 de Hong Kong. en mobilisant leurs ressources.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s la mise en œuvre de la loi sur la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00e0 Hong Kong, les s\u00e9paratistes devraient \u00eatre plus conscients qu'ils devront payer le prix de leurs actes irresponsables, a averti l'expert.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPar des journalistes du personnel du GT\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource: \u003Cb\u003EGlobal Times\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Eillustration: \u003Ci\u003EDes manifestants radicaux bloquent la route dans le district central de Hong Kong, dans le sud de la Chine, le 12 novembre 2019.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource: \u003Ca href=\"https:\/\/histoireetsociete.com\/2020\/08\/15\/qui-finance-des-groupes-secessionnistes-de-la-ras-de-hong-kong-pour-des-activites-anti-chinoises\"\u003Ehistoireetsociete.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/qui-finance-des-groupes-secessionnistes-de-la-ras-de-hong-kong-pour-des-activites-anti-chinoises\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}