{"178046":{"id":"178046","parent":"0","time":"1597503840","url":"http:\/\/www.ism-france.org\/analyses\/Hamas-pragmatisme-politique-et-aide-humanitaire-article-21211","category":"Palestine","title":"Hamas, pragmatisme politique et aide humanitaire","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178046_d4361a.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"hamas-pragmatisme-politique-et-aide-humanitaire","admin":"newsnet","views":"61","priority":"3","length":"9475","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Ramona Wadi\u003Cbr \/\u003E\n07.08.2020 - La nouvelle du refus par le Hamas d'une aide de 15 milliards de dollars am\u00e9ricains qui \u00e9tait conditionn\u00e9e \u00e0 la d\u00e9militarisation dans le cadre de l'\"accord du si\u00e8cle\" am\u00e9ricain, a fait la une des m\u00e9dias isra\u00e9liens en juillet. Le leader du Hamas, Ismail Haniyeh, a expliqu\u00e9 les raisons de son refus de l'aide \u00e9trang\u00e8re de mani\u00e8re suivante : \"Nous voulons briser le si\u00e8ge et nous d\u00e9sirons des projets dans la bande de Gaza. Nous voulons un port \u00e0 Gaza - mais comme un droit et non en \u00e9change de nos principes politiques ou du d\u00e9sarmement\".\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178046_d4361a.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E14 ao\u00fbt \u00e0 Gaza, des centaines de Palestiniens, tous partis confondus, protestent contre l'accord de normalisation entre les Emirats Arabes Unis et le r\u00e9gime colonial isra\u00e9lien\u003Cbr \/\u003E\n(Source : \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_1294324013049810946_tweet');\" class=\"txtx\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-tw\" style=\"font-size:16px;\"\u003E\u003C\/span\u003E Quds News Network\u003C\/a\u003E)\u003Cbr \/\u003E\nAu lendemain de l'\"Op\u00e9ration Bordure protectrice\" en 2014, le Premier ministre isra\u00e9lien Benjamin Netanyahu avait appel\u00e9 \u00e0 un cadre international qui superviserait la d\u00e9militarisation de Gaza. Selon les informations, l'objectif \u00e9tait d'emp\u00eacher le Hamas de toucher les fonds destin\u00e9s \u00e0 la reconstruction de l'enclave apr\u00e8s que l'assaut a\u00e9rien d'Isra\u00ebl ait laiss\u00e9 18.000 maisons d\u00e9truites et 108.000 Palestiniens sans abri, en plus des 12.000 Palestiniens qui sont rest\u00e9s d\u00e9plac\u00e9s depuis 2009, date \u00e0 laquelle Isra\u00ebl a mis fin \u00e0 son attaque baptis\u00e9e \"Op\u00e9ration Plomb durci\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9militarisation de Gaza n'est pas seulement une affaire am\u00e9ricano-isra\u00e9lienne. En r\u00e9ponse \u00e0 l'\"Op\u00e9ration Bordure Protectrice\", la communaut\u00e9 internationale a exprim\u00e9 un consensus sur cette d\u00e9marche. Ces d\u00e9cisions conviennent \u00e9galement \u00e0 l'Autorit\u00e9 palestinienne (AP) et \u00e0 ses manœuvres politiques visant \u00e0 arracher le contr\u00f4le de Gaza au Hamas. L'AP a, en fait, propos\u00e9 un \u00c9tat palestinien d\u00e9militaris\u00e9 pour contrer le \"deal du si\u00e8cle\" du pr\u00e9sident am\u00e9ricain Donald Trump.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que les premiers rapports des m\u00e9dias ont soulign\u00e9 la pr\u00e9tendue unit\u00e9 entre l'AP et le Hamas contre le plan de Trump, les d\u00e9tails indiquent le contraire. Les \u00c9tats-Unis, Isra\u00ebl, la communaut\u00e9 internationale et l'AP soutenant la d\u00e9militarisation de Gaza et acquies\u00e7ant effectivement aux plans de Trump, le Hamas reste politiquement ostracis\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que le discours sur la s\u00e9curit\u00e9 d'Isra\u00ebl, qui fait d\u00e9sormais partie du discours mondial, influence la perception du refus du Hamas de l'aide \u00e9trang\u00e8re en \u00e9change du d\u00e9p\u00f4t de ses armes, l'\"accord du si\u00e8cle\" joue un r\u00f4le capital en brouillant les lignes entre la r\u00e9sistance anticoloniale, qui est l\u00e9gitime en vertu du droit international, et le terrorisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn certaines occasions, depuis que le printemps arabe a laiss\u00e9 un vide de pouvoir dans lequel l'\u00c9tat islamique (EI) a prosp\u00e9r\u00e9, le Premier ministre isra\u00e9lien Benjamin Netanyahu a cherch\u00e9 \u00e0 assimiler le Hamas \u00e0 l'EI. Ce faisant, Netanyahu a non seulement d\u00e9peint le Hamas comme une organisation terroriste - une d\u00e9signation qui est approuv\u00e9e par plusieurs pays, dont les \u00c9tats-Unis (1) -, mais il a \u00e9galement influenc\u00e9 la communaut\u00e9 internationale en ignorant l'\u00e9volution du Hamas de la r\u00e9sistance \u00e0 la diplomatie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 la lumi\u00e8re de la d\u00e9cision du Hamas, l'\"accord du si\u00e8cle\" se rapproche des aspirations de la communaut\u00e9 internationale, malgr\u00e9 la propagande qui a oppos\u00e9 les \u00c9tats-Unis au reste du monde au nom des droits des Palestiniens et du paradigme des deux \u00c9tats. Alors que les \u00c9tats-Unis, Isra\u00ebl, la communaut\u00e9 internationale et l'AP pr\u00e9tendent \u00eatre en d\u00e9saccord sur les d\u00e9tails, simplifiant l'avenir pr\u00e9caire de la Palestine en une hypoth\u00e9tique bataille entre l'accord de Trump et le mod\u00e8le de deux \u00c9tats, un chapitre important de l'histoire palestinienne est n\u00e9glig\u00e9 - un chapitre qui fait la lumi\u00e8re sur le Hamas et son approche de l'aide internationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis sa perc\u00e9e dans la politique repr\u00e9sentative en 2006, lorsqu'il a remport\u00e9 les \u00e9lections l\u00e9gislatives palestiniennes, le Hamas est pass\u00e9 de la r\u00e9sistance \u00e0 la diplomatie, sans toutefois abandonner compl\u00e8tement la premi\u00e8re. Plusieurs \u00e9tudes universitaires d\u00e9taill\u00e9es - dont l'une des plus importantes est celle de l'\u00e9conomiste politique et universitaire am\u00e9ricaine Sara Roy - ont montr\u00e9 comment le Hamas fonctionne en structures s\u00e9par\u00e9es et comment la soci\u00e9t\u00e9 civile constitue le bastion de son soutien. Dans son livre, \"Hamas and Civil Society in Gaza : Engaging the Islamist Social Sector\" (2011), Sara Roy note que l'aile id\u00e9ologique du Hamas a attir\u00e9 moins de soutien que son activisme communautaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est principalement par son engagement social que le Hamas a promu le bien-\u00eatre et l'\u00e9ducation et a \u00e9volu\u00e9 vers un pragmatisme exprimant une volont\u00e9 de travailler avec les organismes internationaux tout en recherchant des financements aupr\u00e8s de plusieurs organisations, dont l'UE et l'USAID.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9marche de financement aupr\u00e8s des organisations internationales est significative au regard de ce que le Hamas cherchait \u00e0 r\u00e9aliser \u00e0 Gaza. Ce paradigme est r\u00e9v\u00e9lateur de deux grands courants politiques traversant le mouvement. D'une part, le Hamas conserve le concept de droits politiques d'un point de vue historique et collectif, impliquant ainsi la soci\u00e9t\u00e9 civile. D'autre part, et au cœur du refus actuel de l'aide \u00e9trang\u00e8re, se trouve la r\u00e9ceptivit\u00e9 du Hamas \u00e0 l'aide financi\u00e8re \u00e9trang\u00e8re, tant qu'il n'y a pas de contradiction avec ses principes fondamentaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe la charte du Hamas \u00e0 son plus r\u00e9cent document de principes publi\u00e9 en 2017, la mutation vers la diplomatie est \u00e9vidente. Le point 20 d\u00e9clare : \"Sans compromettre son rejet de l'entit\u00e9 sioniste et sans renoncer \u00e0 aucun droit des Palestiniens, le Hamas consid\u00e8re que la cr\u00e9ation d'un \u00c9tat palestinien pleinement souverain et ind\u00e9pendant, avec J\u00e9rusalem pour capitale, conform\u00e9ment aux dispositions du 4 juin 1967, avec le retour des r\u00e9fugi\u00e9s et des personnes d\u00e9plac\u00e9es dans leurs foyers d'o\u00f9 ils ont \u00e9t\u00e9 expuls\u00e9s, est une formule de consensus national\". Si le Hamas rejette le sionisme, la mention des fronti\u00e8res de 1967 rapproche le Hamas des constructions internationales de la Palestine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9requis des fronti\u00e8res de 1967 est au cœur du paradigme des deux \u00c9tats. Cette acceptation indique que le Hamas est ouvert au dialogue avec la communaut\u00e9 internationale, mais cette derni\u00e8re se retourne contre ces d\u00e9clarations en refusant de s'engager diplomatiquement tout en investissant dans l'AP qui, apr\u00e8s tout, est une hi\u00e9rarchie \u00e9litiste et corrompue de cr\u00e9ation internationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s avoir retenu tous les financements destin\u00e9s \u00e0 la Palestine, sauf ceux de la coordination s\u00e9curitaire, ce qui a \u00e9galement signifi\u00e9 l'annulation des projets de l'USAID \u00e0 Gaza, les \u00c9tats-Unis, par leur \"deal du si\u00e8cle\", manipulent le r\u00e9cit de l'aide financi\u00e8re. L'interpr\u00e9tation visible, et simpliste, est que le Hamas refuse une offre qui peut am\u00e9liorer la vie des Palestiniens dans l'enclave, et que ses armes sont plus importantes que le bien-\u00eatre social de la population.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, les Palestiniens de Gaza sont priv\u00e9s des produits de premi\u00e8re n\u00e9cessit\u00e9 en raison de la colonisation isra\u00e9lienne, du blocus ill\u00e9gal impos\u00e9 \u00e0 Gaza, des sanctions de l'AP qui tentent d'\u00e9carter le Hamas de la vie politique, du compromis des deux \u00c9tats qui a facilit\u00e9 \"l'accord du si\u00e8cle\" de Trump, et de l'\u00e9chec de l'ONU \u00e0 prendre une position anticoloniale contre Isra\u00ebl.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes milliards d'aide ont \u00e9t\u00e9 accord\u00e9s \u00e0 l'Autorit\u00e9 palestinienne pour la construction d'un \u00c9tat qui n'arrive jamais. Ce gaspillage de l'aide financi\u00e8re ne fait pas pol\u00e9mique puisqu'il sert l'agenda international qui vise \u00e0 emp\u00eacher les Palestiniens de construire un \u00c9tat. Pourtant, le Hamas a fait les gros titres des m\u00e9dias isra\u00e9liens pour avoir refus\u00e9 l'aide financi\u00e8re en \u00e9change de sa d\u00e9militarisation. Aucun \u00c9tat n'accepterait une aide financi\u00e8re en compensation de l'abandon de ses capacit\u00e9s de d\u00e9fense.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEst-il anormal qu'une population colonis\u00e9e confront\u00e9e \u00e0 l'arm\u00e9e isra\u00e9lienne soutenue par les \u00c9tats-Unis refuse d'aggraver sa vuln\u00e9rabilit\u00e9 ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Hamas n'est pas r\u00e9fractaire au dialogue politique, au point m\u00eame de cr\u00e9er une dissonance entre la lutte anticoloniale et le pragmatisme diplomatique. Au contraire, l'offre conforme \u00e0 l'accord de Trump ne concerne pas la prosp\u00e9rit\u00e9 \u00e9conomique \u00e0 Gaza ou l'engagement diplomatique avec le Hamas. Il s'agit d'un exercice qui biaise davantage les perceptions de l'aide financi\u00e8re dans un contexte colonial, dans le but de politiser l'aide humanitaire en fonction des intentions et des objectifs d'Isra\u00ebl.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'aide humanitaire est un puissant facteur de changement du jeu politique qui cr\u00e9e une illusion d'impasse. Pour les Palestiniens de Gaza, l'aide humanitaire a temporairement palli\u00e9 les p\u00e9nuries mais n'a pas cr\u00e9\u00e9 de possibilit\u00e9s d'autonomie. Comme la communaut\u00e9 internationale n'a aucune intention de permettre \u00e0 Gaza de prosp\u00e9rer, les civils palestiniens de l'enclave continueront \u00e0 en payer le prix. Bl\u00e2mer le Hamas est l'option la plus facile. Avec un tel sc\u00e9nario, la communaut\u00e9 internationale s'absout de ne pas donner une chance \u00e0 Gaza.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(1) NDT : L'Union europ\u00e9enne place la Hamas sur sa liste des \u00ab organisations terroristes \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/insidearabia.com\/hamas-political-pragmatism-and-humanitarian-aid\"\u003EInside Arabia\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduction : MR pour ISM, et la relecture attentive de Youssef Girard\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.ism-france.org\/analyses\/Hamas-pragmatisme-politique-et-aide-humanitaire-article-21211\"\u003Eism-france.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}