{"178530":{"id":"178530","parent":"0","time":"1598597815","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=238083","category":"USA","title":"Le Mur : un paysage de r\u00eave autoritaire au nouveau Far West","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_178530_49b589.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"le-mur-un-paysage-de-reve-autoritaire-au-nouveau-far-west","admin":"newsnet","views":"40","priority":"2","length":"32813","lang":"","content":"\u003Cp\u003ERemplacement de la cl\u00f4ture de la fronti\u00e8re en Californie en 2019 pr\u00e8s du poste d'entr\u00e9e de Tecate. (Douanes et protection des fronti\u00e8res des \u00c9tats-Unis)\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_a11314.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EReconstitution de la fusillade \u00e0 O.K. Corral, Tombstone, Arizona, 2006. (James G. Howes, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident Donald Trump examine de nouveaux prototypes de murs frontaliers \u00e0 San Diego, en mars 2018. (Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_2e8986.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EHay Hollow Ponds, San Bernardino National Wildlife Refuge, Arizona. (C. Lohrengel\/USFWS, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa grenouille l\u00e9opard Chiricahua, une esp\u00e8ce menac\u00e9e de la for\u00eat nationale de Coconino, Arizona. (Jim Rorabaugh\/USFWS, CC BY 2.0, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_e9e20b.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EYaqui topminnow. (W. Radke\/USFWS, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EZone de la fronti\u00e8re entre les \u00c9tats-Unis et le Mexique qui peut se d\u00e9placer de haut en bas avec le mouvement des dunes de sable. (US Border Patrol via Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_49b589.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ERassemblement \u00ab construire le mur \u00bb (\u00ab Build the Wall \u00bb) \u00e0 The Villages, en Floride, en janvier 2019. (Whoisjohngalt, CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2020\/01\/16\/the-authoritarian-dreamscape-of-the-new-wild-west\"\u003EConsortium News, William deBuys\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EWilliam deBuys fait un bilan de la catastrophe humanitaire et environnementale du mur frontalier de Trump.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERemplacement de la cl\u00f4ture de la fronti\u00e8re en Californie en 2019 pr\u00e8s du poste d'entr\u00e9e de Tecate. (Douanes et protection des fronti\u00e8res des \u00c9tats-Unis)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn nouveau Far West a pris racine non loin de Tombstone, en Arizona, connu par beaucoup pour ses reconstitutions faussement historiques du vieil Ouest. Il s'agit d'un long et \u00e9troit territoire - un patchwork g\u00e9ographique - qui s'\u00e9tend vers l'est \u00e0 travers le Nouveau Mexique et descend le Rio Grande texan jusqu'au Golfe du Mexique. Il s'\u00e9tend \u00e9galement vers l'ouest \u00e0 travers des centaines de kilom\u00e8tres de d\u00e9sert jusqu'en Californie et l'oc\u00e9an Pacifique. Comme l'ancien Far West, celui-ci est sans loi, except\u00e9 la loi des armes. Mais ce vieil Ouest \u00e9tait sans loi, faute de gouvernement. Celui-ci est sans loi \u00e0 cause de lui.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe d\u00e9partement de la s\u00e9curit\u00e9 int\u00e9rieure, sous \u003Cspan id=\"btb010ae\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__b010ae_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)en(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Real*ID*Act_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/en.wikipedia.org\/wiki\/Real_ID_Act\"\u003El'autorit\u00e9\u003C\/a\u003E conf\u00e9r\u00e9e par le Congr\u00e8s, a d\u00e9clar\u00e9 plus de 50 lois f\u00e9d\u00e9rales inop\u00e9rantes le long de certaines sections de la fronti\u00e8re am\u00e9ricaine avec le Mexique, pour mieux construire le mur frontalier que Donald Trump a promis \u00e0 sa \u00ab base \u00bb. D'innombrables lois \u00e9tatiques et ordonnances locales ont \u00e9galement \u00e9t\u00e9 balay\u00e9es. Comme on pouvait s'y attendre, la loi sur les esp\u00e8ces menac\u00e9es d'extinction fait partie de celles qui sont tomb\u00e9es. Il en va de m\u00eame pour le National Historic Preservation Act, le Wilderness Act, les lois limitant la pollution de l'air et de l'eau, et les mesures de protection de la faune, des paysages, des sites sacr\u00e9s am\u00e9rindiens, et m\u00eame des grottes et des fossiles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe nouvel Ouest sauvage du mur frontalier est un paysage de r\u00eave autoritaire o\u00f9 le patron n'est confront\u00e9 \u00e0 aucune limite et \u00e0 aucune obligation. C'est comme si le Marshall Wyatt Earp, \u00e9tait r\u00e9incarn\u00e9 en un Europ\u00e9en aux cheveux orange ne connaissant pas l'Ouest, et revenait aux commandes d\u00e9cidant qui est dedans et qui est dehors, ce qui doit partir et ce qui doit rester. [Wyatt Earp (19 mars 1848 - 13 janvier 1929) est un chasseur de bisons, officier am\u00e9ricain et marshall \u00e0 Dodge City puis \u00e0 Tombstone. Il est connu principalement pour sa participation \u00e0 la fusillade de O.K. Corral avec Doc Holliday, Virgil Earp, et Morgan Earp. NdT]\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_a11314.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EReconstitution de la fusillade \u00e0 O.K. Corral, Tombstone, Arizona, 2006. (James G. Howes, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa loi de 1970 sur la politique environnementale nationale, ou NEPA, qui, jusqu'\u00e0 r\u00e9cemment, \u00e9tait la conscience de la nation en mati\u00e8re de principe de pr\u00e9caution, figure en bonne place sur la liste des lois suspendues. Les analyses environnementales et les \u00e9tudes d'impact exig\u00e9es par la NEPA pourraient ne pas forcer le gouvernement \u00e0 \u00e9valuer si une palissade de poteaux m\u00e9talliques de dix m\u00e8tres de haut - des bornes dans la terminologie des murs frontaliers - \u00e9tait vraiment un meilleur moyen de contr\u00f4ler la contrebande de drogue que l'am\u00e9lioration des installations d'inspection aux points d'entr\u00e9e, o\u00f9, selon tous les t\u00e9moignages, \u003Ca href=\"https:\/\/www.npr.org\/2019\/04\/06\/710712195\/how-do-illegal-drugs-cross-the-u-s-mexico-border\"\u003Ela grande majorit\u00e9\u003C\/a\u003E des substances ill\u00e9gales entrent dans le pays. Il faudrait cependant que ces constructeurs de murs r\u00e9solvent \u00e0 l'avance toute une s\u00e9rie d'autres questions d\u00e9licates comme celles-l\u00e0 : Comment la faune sera-t-elle affect\u00e9e par une barri\u00e8re que rien de plus grand qu'un rat kangourou ne peut franchir ? Et quel sera l'effet du pompage d'une eau rare dans les nappes phr\u00e9atiques locales peu fournies du d\u00e9sert pour couler le b\u00e9ton n\u00e9cessaire ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes questions importantes s'accumulent rapidement. Une question qui peut sembler facile mais qui ne l'est pas concerne les crues soudaines qui ruissellent sur les \u00e9tendues d\u00e9sertiques. Les montants du mur frontalier ne doivent \u00eatre espac\u00e9s que de dix centim\u00e8tres, ce qui signifie qu'ils vont retenir les d\u00e9bris de l'inondation comme une passoire retient les spaghettis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESoyons pr\u00e9cis. Le \u003Ca href=\"https:\/\/www.fws.gov\/refuge\/san_bernardino\"\u003ESan Bernardino National Wildlife Refuge\u003C\/a\u003E jouxte la fronti\u00e8re dans l'extr\u00eame sud-est de l'Arizona. Black Draw, un ravin qui traverse le milieu de la r\u00e9serve, est normalement aussi sec qu'un trottoir chaud. Cependant, lorsque des orages \u00e9clatent sur la vaste vall\u00e9e du San Bernardino, les eaux de crue peuvent atteindre plus de 6 m\u00e8tres de haut. Imaginez un mur d'eau chocolat\u00e9e balayant les troncs d'arbres, les buissons d\u00e9racin\u00e9s, les vaches mortes occasionnelles et les piquets de cl\u00f4ture emm\u00eal\u00e9s dans les fils de fer. Imaginez ce qui se passe lorsque ce torrent rencontre une barri\u00e8re construite comme une passoire. Les d\u00e9bris s'accrochent et cr\u00e9ent un barrage. L'eau refoule et la pression augmente. Si le mur \u00e9tait construit comme le barrage Hoover, il pourrait tenir, mais il ne le fera pas, il ne tiendra pas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 2014, une inondation \u00e0 Black Draw a balay\u00e9 les barri\u00e8res d'arr\u00eat des v\u00e9hicules, \u00e9parpillant des morceaux en aval. Des \u00e9leveurs locaux m'ont montr\u00e9 les photos. On peut dire que le d\u00e9sert a fait comprendre \u00e0 quel point il pouvait \u00eatre humide. En fait, il n'y a pas de myst\u00e8re sur ce qui se passera quand une telle inondation frappera une \u00e9norme palissade. Si un document de la NEPA [National Environmental Policy Act, NdT] devait \u00e9valuer le mur frontalier, le passage qui \u00e9voque cette \u00e9ventualit\u00e9 pourrait exiger de son auteur qu'il invente un terme pour d\u00e9signer ce que devient un mur lorsqu'il est couch\u00e9 sur le sol.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'un autre c\u00f4t\u00e9, si vous laissez des espaces pour le passage des inondations, alors les contrebandiers et - pour Donald Trump et sa base - les personnes de couleur inacceptablement fonc\u00e9e pourraient passer de l'autre c\u00f4t\u00e9. Ce qui n'est pas forc\u00e9ment le cas. Comme l'attestent les habitants de la r\u00e9gion \u00e0 qui j'ai parl\u00e9, les patrouilles actives, la t\u00e9l\u00e9d\u00e9tection et l'am\u00e9lioration de la coordination entre les forces de l'ordre ont r\u00e9duit \u00e0 presque z\u00e9ro les passages ill\u00e9gaux dans la vall\u00e9e de San Bernardino, ce que les responsables gouvernementaux actuels ne mentionnent pas, mais qu'un document de la NEPA permet de souligner.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn ignorant la NEPA, les responsables n'ont plus qu'\u00e0 pr\u00e9tendre qu'ils trouveront une solution plus tard et, quand \u00ab plus tard \u00bb viendra, peut-\u00eatre auront-ils commod\u00e9ment chang\u00e9 d'emploi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident Donald Trump examine de nouveaux prototypes de murs frontaliers \u00e0 San Diego, en mars 2018. (Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPittsburgh \u00e0 la fronti\u00e8re\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn attendant, il y a une autre question qu'il ne sera pas n\u00e9cessaire de traiter : Quelle quantit\u00e9 d'eau faudra-t-il pour la construction du mur ? La r\u00e9ponse est importante dans une r\u00e9gion o\u00f9 l'eau est rare. L\u00e0 encore, le National Wildlife Refuge de San Bernardino offre un point de vue utile pour r\u00e9pondre \u00e0 cette question. [Les National Wildlife Refuges (litt\u00e9ralement en fran\u00e7ais : R\u00e9serves fauniques nationaux) ou Federal Wildlife Refuges (R\u00e9serves fauniques f\u00e9d\u00e9rales) forment un r\u00e9seau de plus de 500 aires prot\u00e9g\u00e9es aux \u00c9tats-Unis, g\u00e9r\u00e9es par le United States Fish and Wildlife Service et vou\u00e9es \u00e0 la protection des habitats naturels, de leur faune et de leur flore. NdT]\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour se rendre \u00e0 la r\u00e9serve, il faut aller vers l'est depuis la ville de Douglas en suivant le Geronimo Trail, une route de campagne non goudronn\u00e9e \u00e0 deux voies qui a m\u00e9rit\u00e9 son nom en toute honn\u00eatet\u00e9. Geronimo, chef apache du XIX\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle, s'est rendu \u00e0 l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine dans les montagnes \u00e0 l'horizon, juste devant vous. Peu avant d'atteindre la r\u00e9serve, vous \u00eates au sommet d'une petite colline surplombant ce que l'\u00e9valuateur local a d'abord pris pour un nouveau parc industriel. C'\u00e9tait comme si une partie de Pittsburgh ou de Youngstown avait soudainement surgi du d\u00e9sert, avec suffisamment de buissons de mesquite [sorte d'arbuste, NdT] et d'arbres \u00e0 cr\u00e9osote arrach\u00e9s pour accueillir une usine de b\u00e9ton, des bureaux mobiles, une immense zone de transit et un parc de machines. [Larrea tridentata (\u00ab cr\u00e9osotier \u00bb ou \u00ab arbre \u00e0 cr\u00e9osote \u00bb, creosote bush en anglais) est une esp\u00e8ce de plantes \u00e0 fleurs de la famille des Zygophyllaceae. NdT]\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes piles de poteaux en acier sont plus hautes que les maisons, occupant l'espace d'un quartier. Une grille de rails en acier pour la pose de ces poteaux et leur soudage en panneaux muraux pr\u00e9fabriqu\u00e9es occupent encore un ou deux hectares suppl\u00e9mentaires, au-del\u00e0 desquels les piles des panneaux achev\u00e9s couvrent encore plus d'hectares. Devant ces piles, quelques \u00e9l\u00e9ments de mur se dressent verticalement mais de mani\u00e8re disjointe, comme des sanctuaires \u00e0 un dieu de m\u00e9tal - probablement pour s'exercer \u00e0 l'\u00e9rection, si vous me permettez l'expression. Des chariots \u00e9l\u00e9vateurs \u00e0 fourche, des niveleuses, des chargeuses, des bulldozers, des pelles, des camionnettes, des plates-formes et des grues sont \u00e9parpill\u00e9s sur le site. Des g\u00e9n\u00e9rateurs et des projecteurs sur des plates-formes roulantes sont stationn\u00e9s aux abords du site, pr\u00eats \u00e0 \u00e9clairer les \u00e9quipes de travail 24 heures sur 24. Pr\u00e8s de la tour de chargement, qui peut rivaliser avec l'h\u00f4tel Gadsden \u00e0 Douglas en tant que plus haute structure du comt\u00e9 de Cochise, les camions de ciment se regroupent comme une port\u00e9e de chiots.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_2e8986.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EHay Hollow Ponds, San Bernardino National Wildlife Refuge, Arizona. (C. Lohrengel\/USFWS, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt l'acier continue d'arriver. Un nuage de poussi\u00e8re qui s'approche sur la piste de Geronimo signale l'arriv\u00e9e d'une file de semi-remorques charg\u00e9s d'encore plus de poteaux. Ils passent devant des panneaux nouvellement affich\u00e9s qui disent : \u00ab Soyez vigilants : L'\u00e9quipement a la priorit\u00e9 \u00bb et \u00ab Ceux qui prennent des risques sont les auteurs d'accidents. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes d\u00e9tails ne sont toutefois qu'un pr\u00e9lude \u00e0 l'\u00e9v\u00e9nement principal. Si vous regardez vers le Mexique, un mur de huit cent m\u00e8tres est d\u00e9j\u00e0 en place, ondulant avec les collines. Pensez-y comme \u00e0 un Steelhenge sombre et lin\u00e9aire, [Rocher \u00e9rig\u00e9 \u00e0 East Steel Farm dans les ann\u00e9es 1980, pr\u00e8s du village de Bardon Mill Northumberland, NdT] un monolithe surplombant les montagnes Sonoran chatoyantes au sud. Vous pouvez voir o\u00f9 les prochaines sections seront \u00e9lev\u00e9es. La construction a d\u00e9j\u00e0 atteint la r\u00e9serve.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EO\u00f9 le cerf et l'antilope n'ont pas int\u00e9r\u00eat \u00e0 batifoler\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes flux d'eaux de surface et souterrains de presque toute la vall\u00e9e du San Bernardino convergent vers la r\u00e9serve, cr\u00e9ant ainsi une oasis au cœur du d\u00e9sert. Si c'\u00e9tait le Sahara, les caravanes se seraient arr\u00eat\u00e9es pr\u00e8s de ses \u00e9tendues vertes pendant des milliers d'ann\u00e9es. Les Apaches, les Yaquis, les Tohono O'odham et leurs pr\u00e9d\u00e9cesseurs utilisent ses eaux depuis des temps imm\u00e9moriaux, tout comme les Espagnols, les Mexicains et les Am\u00e9ricains qui se sont ensuite empress\u00e9s de leur confisquer la terre et de se l'approprier mutuellement. Les \u00e9tangs sont \u00e0 moiti\u00e9 cach\u00e9s au milieu des jungles de roseaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa r\u00e9serve nationale de la faune de San Bernardino est modeste \u00e0 l'\u00e9chelle des r\u00e9serves - seulement 950 hectares - mais elle faisait autrefois partie du vaste \u003Ca href=\"https:\/\/www.slaughterranch.com\/home-maple\"\u003Eranch Slaughter\u003C\/a\u003E de 29 000 hectares, dont les deux tiers se trouvaient au Mexique. \u00c0 c\u00f4t\u00e9 de la r\u00e9serve, le si\u00e8ge du ranch, devenu un site historique, poss\u00e8de son propre grand \u00e9tang. De cet \u00e9tang ou de n'importe quel autre de la r\u00e9serve, un joueur de la ligue professionnelle pourrait envoyer une balle de base-ball hors du pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes entrepreneurs qui construisent le mur ont for\u00e9 trois puits le long de la fronti\u00e8re et en ont lou\u00e9 un quatri\u00e8me. Des camions-citernes font constamment la navette entre les puits et l'usine \u00e0 b\u00e9ton. Personne ne dit combien la construction du mur consommera d'eau. La fondation du mur sera de - quoi ? Un m\u00e8tre de large sur deux de profondeur ? Trois m\u00e8tres de profondeur ? D\u00e9sol\u00e9, c'est une information confidentielle, et pas destin\u00e9e au public.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuoi qu'il en soit, la fondation situ\u00e9e dans cette zone s'\u00e9tendra sur des dizaines de kilom\u00e8tres, \u00e0 perte de vue, et consommera assez de b\u00e9ton pour construire une petite ville - et le b\u00e9ton n\u00e9cessite de l'eau. Beaucoup d'eau.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans quelle mesure le pompage va-t-il \u00e9puiser les nappes aquif\u00e8res locales ? Personne ne le sait car, en l'absence de la NEPA, personne ne l'a calcul\u00e9. Il n'y a pas eu de mod\u00e9lisation, pas de tests s\u00e9rieux, pas de calculs fiables. Pourtant, les \u00e9leveurs locaux aimeraient conna\u00eetre la r\u00e9ponse. Ils d\u00e9pendent de puits et de r\u00e9serves d'eau diss\u00e9min\u00e9s dans les broussailles du d\u00e9sert o\u00f9 boit leur b\u00e9tail.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBonne chance \u00e0 eux. Et bonne chance aussi aux \u003Ca href=\"https:\/\/www.theguardian.com\/environment\/2019\/dec\/29\/trump-border-wall-water-fish-species-threatened\"\u003Eesp\u00e8ces\u003C\/a\u003E pour lesquelles la r\u00e9serve est cens\u00e9e fournir... et bien... un refuge.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa grenouille l\u00e9opard Chiricahua, une esp\u00e8ce menac\u00e9e de la for\u00eat nationale de Coconino, Arizona. (Jim Rorabaugh\/USFWS, CC BY 2.0, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe pourrais publier une liste des poissons, grenouilles, escargots, serpents et autres esp\u00e8ces vivantes peu communes que l'on trouve ici et presque nulle part ailleurs sur Terre, sans parler des plantes rares, des mammif\u00e8res de passage (certains \u00e9galement rares) et des centaines d'esp\u00e8ces d'oiseaux qui fr\u00e9quentent cet endroit. Dans le d\u00e9sert, l'eau disponible est une sorte de miracle qui attire et engendre d'autres miracles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn pourrait dire que le refuge national de San Bernardino est une accumulation de miracles. Ils sont trop nombreux pour \u00eatre \u00e9num\u00e9r\u00e9s. Et une longue liste de noms bizarres prendrait beaucoup de place et sonnerait faux. Je me soucie beaucoup de ces cr\u00e9atures, mais je ne veux pas trop le montrer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour \u00eatre honn\u00eate, j'ai presque peur d'apprendre le nom de certaines cr\u00e9atures de la r\u00e9serve, car cela ne ferait qu'aggraver leur souffrance s'ils d\u00e9clinent vers l'extinction. Le mur va certainement entra\u00eener, ou peut-\u00eatre pousser, beaucoup d'entre elles dans cette direction. N\u00e9anmoins, je dois en mentionner deux. Leurs noms sugg\u00e8rent une sorte de po\u00e9sie zoologique, une musique de la nature. Ils ne sont pas n\u00e9cessairement les plus rares, mais ils sonnent le mieux : le poisson \u003Ci\u003EYaqui topminnow\u003C\/i\u003E. \u003Ci\u003EChiricahua, la grenouille l\u00e9opard\u003C\/i\u003E. Les mots chantent \u00e0 nos oreilles comme des m\u00e9lodies, \u00e9voquant le myst\u00e8re de la vie d\u00e9licate dans une terre rude. En tant que membres d'une esp\u00e8ce, vous et moi sommes aussi communs que le charbon. Dans le grand sch\u00e9ma biologique des esp\u00e8ces, les cr\u00e9atures comme celles-ci sont des rubis et des saphirs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EOubliez la politique, suivez la m\u00e9taphore\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est impossible de comprendre le mur, du moins dans la vall\u00e9e du San Bernardino, en termes de politique. Comme me l'a dit un \u00e9leveur en prenant un caf\u00e9 \u00e0 l'h\u00f4tel Gadsden, \u00ab Ce [mur] est peut-\u00eatre n\u00e9cessaire quelque part, mais pas ici. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi le mur de Trump \u00e9tait vraiment une question de politique, ses avantages et ses inconv\u00e9nients seraient mis en balance avec d'autres strat\u00e9gies n\u00e9cessitant diff\u00e9rents types d'investissement. Mais il s'agit du nouveau Far West, o\u00f9 le jugement rationnel, les lois et les proc\u00e9dures ne font qu'entraver le processus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa v\u00e9rit\u00e9 du mur r\u00e9side dans la m\u00e9taphore. Si la grenouille l\u00e9opard \u003Ci\u003EChiricahua\u003C\/i\u003E transmet une sorte de r\u00e9sonance po\u00e9tique \u00e0 des gens comme moi, alors pour des millions d'autres personnes, scander \u003Ci\u003E\u00ab Construisez le mur ! \u00bb\u003C\/i\u003E est comme frapper une grosse caisse. Tout le monde comprend le mot \u003Ci\u003E\u00ab mur \u00bb !\u003C\/i\u003E M\u00eame si la structure ne fonctionne pas vraiment dans l'espace r\u00e9el, elle fonctionne dans votre esprit. Elle se tient entre vous et tout ce que vous pouvez imaginer de mauvais. La v\u00e9rit\u00e9 fondamentale qui unit Trump et ses partisans est qu'il d\u00e9teste ceux que nous d\u00e9testons - et le mur frontalier est l\u00e0 pour emp\u00eacher ces gens ind\u00e9sirables et tout ce qu'ils repr\u00e9sentent d'entrer.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_e9e20b.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EYaqui topminnow. (W. Radke\/USFWS, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est pourquoi le mur ne peut pas coexister avec la NEPA. Les \u00e9tudes d'impact ne font pas recette. Si vous voulez vraiment s\u00e9vir contre le trafic de drogue, par exemple, vous devez concentrer vos efforts sur les points d'entr\u00e9e connus, o\u00f9 des milliards de dollars de marchandises et des millions de personnes passent d'un pays \u00e0 l'autre chaque jour. La majeure partie du fentanyl, de la coca\u00efne, de l'h\u00e9ro\u00efne et d'autres drogues dures qui entrent aux \u00c9tats-Unis serait dissimul\u00e9e parmi les importations l\u00e9gitimes dans des wagons de chemin de fer et des camions de toutes sortes. Ou bien elles sont dissimul\u00e9es dans des compartiments secrets dans des bus, des fourgonnettes, des voitures et des camionnettes. (Le courrier am\u00e9ricain est \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/investigations\/2019\/08\/23\/fentanyl-flowed-through-us-postal-service-vehicles-crossing-southern-border\/?arc404=true\"\u003Eun autre canal important\u003C\/a\u003E). Actuellement, on estime qu'il faudrait \u003Ca href=\"https:\/\/washingtonmemo.files.wordpress.com\/2019\/01\/effective-border-spending-jan-2019.pdf\" target=\"_blank\"\u003Eplus de 4 milliards de dollars\u003C\/a\u003E en nouveaux scanners, en moyens d'inspection et en personnel. Faire cet investissement aurait infiniment plus d'impact sur la circulation des drogues que d'utiliser le m\u00eame argent pour installer des barri\u00e8res l\u00e0 o\u00f9 elles ne sont pas n\u00e9cessaires et ne dureront pas. Il y a aussi de meilleures fa\u00e7ons de g\u00e9rer les gens, mais ne nous laissons pas distraire par la r\u00e9alit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EZone de la fronti\u00e8re entre les \u00c9tats-Unis et le Mexique qui peut se d\u00e9placer de haut en bas avec le mouvement des dunes de sable. (US Border Patrol via Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes d\u00e9penses consacr\u00e9es \u00e0 la construction du mur au cours de l'exercice 2019 se sont \u00e9lev\u00e9es \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/national\/smugglers-are-sawing-through-new-sections-of-trumps-border-wall\/2019\/11\/01\/25bf8ce0-fa72-11e9-ac8c-8eced29ca6ef_story.html\"\u003Eenviron 10 milliards de dollars\u003C\/a\u003E. Seul un tiers de ce montant a \u00e9t\u00e9 effectivement affect\u00e9 par le Congr\u00e8s aux structures de s\u00e9curit\u00e9 des fronti\u00e8res. Le reste de l'argent a n\u00e9cessit\u00e9 un d\u00e9tournement magistral des dispositions constitutionnelles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn voici un : chaque ann\u00e9e, le Congr\u00e8s alloue ce que l'on appelle les 2808 fonds au minist\u00e8re de la d\u00e9fense pour des projets de construction sur des bases militaires, notamment des \u00e9coles, des cliniques, des routes et d'autres infrastructures. Ces d\u00e9penses sont r\u00e9serv\u00e9es aux biens militaires et la fronti\u00e8re internationale avec le Mexique n'est pas - ou n'\u00e9tait pas - une base militaire. Pour les Trumpistes, cependant, ce n'est pas un probl\u00e8me.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 1907, le pr\u00e9sident Teddy Roosevelt a r\u00e9serv\u00e9 \u003Cspan id=\"btb97777\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__b97777_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)en(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Roosevelt*Reservation_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/en.wikipedia.org\/wiki\/Roosevelt_Reservation\"\u003Eune servitude de 20 m\u00e8tres\u003C\/a\u003E du domaine public le long de la fronti\u00e8re sud pour la maintenir \u00ab libre de toute obstruction afin de la prot\u00e9ger contre la contrebande de marchandises entre les \u00c9tats-Unis et le Mexique \u00bb. Depuis lors, la \u00ab servitude Roosevelt \u00bb est administr\u00e9e par le Bureau de l'am\u00e9nagement du territoire, mais l'ann\u00e9e derni\u00e8re, l'administration Trump a transf\u00e9r\u00e9 la servitude au minist\u00e8re de la D\u00e9fense, qui l'a obligeamment \u003Ca href=\"https:\/\/armypubs.army.mil\/epubs\/DR_pubs\/DR_a\/pdf\/web\/ARN19594_AGO_2019_36_FINAL.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ec\u00e9d\u00e9e\u003C\/a\u003E comme actif immobilier \u00e0 Fort Bliss, au Texas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoil\u00e0 ! Aujourd'hui, la servitude Roosevelt fait partie d'une base militaire et une partie de Fort Bliss s'\u00e9tend officiellement en Arizona, au Nouveau-Mexique et en Californie, mais pas au Texas. (L'\u00c9tat de Lone Star s'est r\u00e9serv\u00e9 ses terres publiques lorsqu'il est entr\u00e9 dans l'union, donc pas de servitude Roosevelt l\u00e0-bas). Techniquement, la construction d'un mur frontalier \u00e0 l'int\u00e9rieur de la servitude constitue d\u00e9sormais une am\u00e9lioration de Fort Bliss, renfor\u00e7ant la pr\u00e9vention militaire, etc. Il y a plus que cela, y compris \u003Cspan id=\"bt4860ee\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__4860ee_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)en(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)National*Emergency*Concerning*the*Southern*Border*of*the*United*States_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/en.wikipedia.org\/wiki\/National_Emergency_Concerning_the_Southern_Border_of_the_United_States\"\u003Ela d\u00e9claration officielle\u003C\/a\u003E d'urgence nationale du pr\u00e9sident en f\u00e9vrier dernier, qui a permis de prendre certaines autres mesures, mais vous comprenez l'id\u00e9e. L\u00e0 o\u00f9 il y a une volont\u00e9, il y a une m\u00e9thode imp\u00e9riale.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_178530_49b589.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ERassemblement \u00ab construire le mur \u00bb (\u00ab Build the Wall \u00bb) \u00e0 The Villages, en Floride, en janvier 2019. (Whoisjohngalt, CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais il se trouve que l'argent du Pentagone pour financer la construction d'un mur au pied de la r\u00e9serve San Bernardino lui-m\u00eame provient d'une autre source : \u003Ca href=\"https:\/\/www.law.cornell.edu\/uscode\/text\/10\/284\"\u003Eles fonds \u00ab 284 \u00bb\u003C\/a\u003E, destin\u00e9s \u00e0 la lutte antidrogue. Le d\u00e9tournement de 2,5 milliards de dollars de ces fonds vers le mur frontalier \u00e9tait pour le moins exag\u00e9r\u00e9, de sorte qu'une coalition de groupes humanitaires et environnementaux a intent\u00e9 un proc\u00e8s. Un tribunal de district leur a donn\u00e9 raison et a \u00e9mis une injonction, mettant fin \u00e0 l'utilisation de ces fonds pour la construction. Une rapide s\u00e9rie d'appels a \u00e9t\u00e9 adress\u00e9e \u00e0 la Cour supr\u00eame et les Supr\u00eames ont d\u00e9clar\u00e9 : \u003Ci\u003EHmmm, question int\u00e9ressante, qui prendra du temps \u00e0 \u00eatre r\u00e9solue par les tribunaux inf\u00e9rieurs ; en attendant, l'injonction\u003C\/i\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2019\/07\/26\/us\/politics\/supreme-court-border-wall-trump.html\"\u003Eest lev\u00e9e\u003C\/a\u003E. Et c'est ainsi que les fonds ont \u00e0 nouveau coul\u00e9 comme une mar\u00e9e \u00e9clair. Si les tribunaux d\u00e9cident finalement que le transfert de fonds n'est vraiment pas autoris\u00e9, il se pourrait que le mur soit d\u00e9j\u00e0 construit. Merci, Messieurs les Pr\u00e9sidents.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EDollars et absurdit\u00e9s\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai oubli\u00e9 de mentionner quelque chose : en plus de suspendre plus de 50 lois prot\u00e9geant les terres, la faune et l'int\u00e9r\u00eat public, le gouvernement a \u00e9galement renonc\u00e9 \u00e0 de nombreuses lois sur les march\u00e9s publics et a \u00e9galement enterr\u00e9 beaucoup d'informations sur les contrats. Cela signifie que vous et moi aurons du mal \u00e0 savoir ce que co\u00fbte r\u00e9ellement chaque chose, m\u00eame si c'est pay\u00e9 avec nos imp\u00f4ts.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EExemple : la barri\u00e8re qui sera construite en bordure de la r\u00e9serve San Bernardino, isolant sa faune terrestre de la moiti\u00e9 mexicaine de son territoire et drainant tr\u00e8s probablement les \u00e9tangs o\u00f9 survivent certaines des cr\u00e9atures les plus rares de la plan\u00e8te, fait partie d'un contrat portant sur un mur frontalier de 100 km attribu\u00e9 \u00e0 Southwest Valley Constructors (SWVC), une filiale de \u003Ca href=\"https:\/\/www.kiewit.com\/about-us\/history\"\u003EKiewit\u003C\/a\u003E, une entreprise du Fortune 500 dont le chiffre d'affaires annuel s'\u00e9l\u00e8ve \u00e0 9 milliards de dollars.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe contrat initial de mai 2019 avait attribu\u00e9 646 millions de dollars \u00e0 SWVC, ce qui fait du mur de la r\u00e9serve un v\u00e9ritable hold-up de 6,4 millions de dollars par km. Mais il faudrait conna\u00eetre quelqu'un qui puisse se connecter \u00e0 la base de donn\u00e9es gouvernementale concern\u00e9e pour d\u00e9couvrir que la cinqui\u00e8me modification du contrat original, sign\u00e9e le 29 ao\u00fbt, a ajout\u00e9 653 millions de dollars suppl\u00e9mentaires \u00e0 la cagnotte. Maintenant, ces 100 km vont co\u00fbter 1,3 milliard de dollars, soit 13 millions de dollars par kilom\u00e8tre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt au fait, ai-je mentionn\u00e9 que la construction comprendra une ligne \u00e9lectrique et des projecteurs sur des m\u00e2ts de 20 m\u00e8tres pour \u00e9clairer le mur toute la nuit, chaque nuit de l'ann\u00e9e ? J'ai des amis dans la vall\u00e9e du San Bernardino qui se plaignent - et ce ne sont pas des pleurnichards - lorsqu'ils pensent aux lumi\u00e8res de ce mur qui flamboient dans ce qui \u00e9tait autrefois l'immense et sainte obscurit\u00e9 de leur terre autrefois intacte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe peux avoir moi-m\u00eame la gorge vraiment serr\u00e9e \u00e0 ce sujet, mais vous pouvez \u00eatre s\u00fbr que cela n'affectera pas les contrebandiers. C'est l\u00e0 que les choses deviennent vraiment bizarres : croyez-le ou non, l'obscurit\u00e9 est l'alli\u00e9e de la Customs and Border Patrol (CBP) am\u00e9ricaine. Ses membres portent des lunettes de vision nocturne et ses drones et autres capteurs sont \u00e9quip\u00e9s de d\u00e9tecteurs infrarouges. Ils n'ont pas besoin de lumi\u00e8re. Inondez la fronti\u00e8re de lumi\u00e8re et, contre-intuitivement, la CBP est aveugl\u00e9e, perdant ainsi un avantage. Qui a eu cette id\u00e9e ? Personne ne le dit, mais il semble qu'elle vienne du plus haut niveau. Heureusement que la NEPA ne s'applique pas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAllons un peu plus loin dans la bizarrerie : dans l'ouest de l'Arizona, pr\u00e8s de la limite de la Californie, on arrive \u00e0 la Barry M. Goldwater Range (BMGR) [Le Barry M. Goldwater Air Force Range ou Barry M. Goldwater Range (BMGR), est un terrain de bombardement NdT]. Ici, les jeunes pilotes de l'arm\u00e9e de l'air et de la marine apprennent \u00e0 mitrailler et \u00e0 bombarder. On sait que des migrants traversent la fronti\u00e8re internationale au niveau du BMGR mais, selon \u003Ca href=\"https:\/\/www.aclu.org\/legal-document\/sierra-club-v-trump-part-23-defendants-administrative-record-border-barrier-projects\"\u003Eles dossiers des tribunaux\u003C\/a\u003E, au cours des cinq derni\u00e8res ann\u00e9es, les migrants n'ont g\u00ean\u00e9 que 195 des 255 732 sorties a\u00e9riennes, soit moins de 0,1 %.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne barri\u00e8re pour pi\u00e9tons d\u00e9j\u00e0 existante le long d'une grande partie de la limite du champ de tir contribue peut-\u00eatre \u00e0 ce faible niveau d'intrusion - et les bombes et les balles peuvent aussi y contribuer. Mais le facteur d\u00e9cisif est sans aucun doute la chaleur et l'aridit\u00e9 spectaculaires du champ de tir et les longues distances qu'un migrant doit parcourir \u00e0 pied pour atteindre un \u00e9ventuel point de ramassage ou de rendez-vous. N\u00e9anmoins, un deuxi\u00e8me mur, qui vient en renfort du premier, doit \u00eatre construit sur le BMGR, avec une route prise en sandwich entre les deux murs, sur laquelle les patrouilles du CBP vont courir comme des hamsters sur une roue aplatie. [CBP Service des douanes et de la protection des fronti\u00e8res des \u00c9tats-Unis1 (en anglais U.S. Customs and Border Protection) NdT]\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EReconnaissons simplement, comme l'a fait l'ancien chef d'\u00e9tat-major interarm\u00e9es, le g\u00e9n\u00e9ral Joseph Dunford Jr., dans un \u003Ca href=\"https:\/\/www.aclu.org\/legal-document\/sierra-club-v-trump-part-23-defendants-administrative-record-border-barrier-projects\"\u003Em\u00e9morandum\u003C\/a\u003E adress\u00e9 \u00e0 Patrick Shanahan, alors secr\u00e9taire \u00e0 la d\u00e9fense par int\u00e9rim, que la construction d'un double mur au BMGR n'a aucun sens en termes de politique. En termes de m\u00e9taphore, cependant, la double paroi d'une fronti\u00e8re o\u00f9 quasiment personne ne va est parfaitement logique. Si l'objectif est de construire des kilom\u00e8tres de mur, sans tenir compte des co\u00fbts et des b\u00e9n\u00e9fices, autant les construire l\u00e0 o\u00f9 il n'y a personne. \u003Ci\u003EConstruisez le mur !\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt c'est ainsi qu'il s'est effectivement construit, au prix de la \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2019\/12\/05\/opinion\/contributors\/trump-wall-environment.html\"\u003Eviolation\u003C\/a\u003E non seulement du San Bernardino National Wildlife Refuge, mais aussi de Cabeza Prieta National Wildlife Refuge, du Organ Pipe National Monument, du Lower Rio Grande National Wildlife Refuge, du Santa Ana National Wildlife Refuge, du centre historique de la ville de Roma, au Texas, et d'autres lieux sublimes et exceptionnels. On pourrait se demander pourquoi tant d'unicit\u00e9 et de raret\u00e9 se trouvent le long de notre fronti\u00e8re sud. Une br\u00e8ve r\u00e9ponse est que les r\u00e9gions frontali\u00e8res sont le lieu de rencontre des communaut\u00e9s biologiques et des cultures. Comme le dit l'artiste Chicano Guillermo G\u00f3mez-Pe\u00f1a, \u00ab La fronti\u00e8re est le point de rencontre, pas le rebord \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais un rebord, c'est exactement ce que ferait le mur du pr\u00e9sident Trump. La construction d'un mur \u00e9tait et reste sa principale promesse de campagne : \u003Ca href=\"https:\/\/www.usatoday.com\/story\/news\/2019\/09\/15\/president-trump-border-wall-construction-450-miles-2020\/2334106001\"\u003E800 km\u003C\/a\u003E de mur d'ici novembre 2020, ou 725 km, peu importe. La pr\u00e9sidente du Parlement, Nancy Pelosi, le \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/politics\/2019\/10\/11\/fact-checking-trumps-misleading-border-wall-spin\"\u003EWashington Post\u003C\/a\u003E et d'autres ont tent\u00e9 de faire taire les fanfaronnades du pr\u00e9sident en affirmant qu'il n'a en fait construit aucun nouveau mur et que ses promesses sont vides.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans leurs calculs, la substitution d'une paroi de 10 m\u00e8tres de haut aux barri\u00e8res pour v\u00e9hicules n'est qu'un \u00ab remplacement \u00bb et ne constitue donc pas une \u00ab nouvelle \u00bb construction. C'est comme si le fait d'amarrer un porte-avions l\u00e0 o\u00f9 se trouvait une barque ne changeait rien, car il n'y a toujours qu'un seul bateau dans le port. De telles joutes s\u00e9mantiques ne font que camoufler les dommages d\u00e9j\u00e0 consid\u00e9rables caus\u00e9s aux personnes et \u00e0 la r\u00e9gion frontali\u00e8re - et il n'y a pas de fin en vue. L'accord budg\u00e9taire du Congr\u00e8s conclu en d\u00e9cembre 2019 pr\u00e9voit \u003Ca href=\"https:\/\/cronkitenews.azpbs.org\/2019\/12\/26\/both-sides-left-wanting-by-2020-budgets-1-375-billion-for-border-wall\"\u003E1,375 milliard de dollars\u003C\/a\u003E suppl\u00e9mentaires pour la construction de ce mur pour l'ann\u00e9e fiscale 2020, tout en supprimant les obstacles \u00e0 de nouveaux transferts de fonds du Pentagone. Et M. Trump n'a pas peur de ces transferts. Il pr\u00e9voit manifestement de d\u00e9tourner \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/immigration\/trump-planning-to-divert-additional-72-billion-in-pentagon-funds-for-border-wall\/2020\/01\/13\/59080a3a-363d-11ea-bb7b-265f4554af6d_story.html\"\u003E7,2 milliards de dollars suppl\u00e9mentaires\u003C\/a\u003E des projets l\u00e9gitimes du Pentagone pour la construction de ce mur cette ann\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes cartels internationaux de la drogue devraient nous remercier. Le mur ne freinera pas leur principale activit\u00e9, la contrebande, et les nouvelles politiques d'immigration de l'administration Trump ont transform\u00e9 ce qui \u00e9tait auparavant une activit\u00e9 secondaire mineure - l'enl\u00e8vement de personnes contre ran\u00e7on - en une industrie en pleine croissance. Des dizaines de milliers de demandeurs d'asile auxquels les \u00c9tats-Unis ont refus\u00e9 l'entr\u00e9e sont maintenant entass\u00e9s dans des bidonvilles en carton dans les villes frontali\u00e8res du Mexique, vuln\u00e9rables aux pr\u00e9dateurs humains. Leurs proches aux \u00c9tats-Unis - les personnes qu'ils essayaient d'atteindre - vont mendier, emprunter ou voler pour \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2019\/12\/21\/us\/border-migrants-kidnapping-mexico.html?searchResultPosition=2\"\u003Epayer les ran\u00e7ons\u003C\/a\u003E que r\u00e9clament les ravisseurs de plus en plus actifs (et brutaux) au Mexique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais ce n'est l\u00e0 qu'un dommage collat\u00e9ral dans le pays de la libert\u00e9. Bien s\u00fbr, nous traitons les demandeurs d'asile comme s'ils \u00e9taient une esp\u00e8ce inf\u00e9rieure d'\u00eatre humain. Ils parlent bizarrement. Ils ne sont pas comme nous. Et nous traitons les r\u00e9gions frontali\u00e8res et leurs cr\u00e9atures avec la m\u00eame loyaut\u00e9 que celle dont nous avons fait preuve envers les Kurdes. Apr\u00e8s tout, nous sommes l'Am\u00e9rique. Derri\u00e8re notre mur, nous sommes \u00e0 nouveau grands.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EWilliam deBuys, \u003Ca href=\"https:\/\/www.tomdispatch.com\/blog\/176542\/tomgram%253A_william_debuys%252C_12_ways_to_make_sense_of_the_border_mess\"\u003Eun habitu\u00e9 du TomDispatch\u003C\/a\u003E, est l'auteur de neuf livres, dont \u003Ca href=\"https:\/\/www.amazon.com\/dp\/0316232866\/ref=nosim\/?tag=tomdispatch-20\"\u003E\u00ab The Last Unicorn : A search for One of Earth's Rarest Creatures \u00bb\u003C\/a\u003E et \u00ab A Great Aridness : Climate Change and the Future of the American Southwest \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2020\/01\/16\/the-authoritarian-dreamscape-of-the-new-wild-west\"\u003EConsortium News, William deBuys\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par les lecteurs du site \u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E. Traduction librement reproductible en int\u00e9gralit\u00e9, en citant la source.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=238083\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}