{"179034":{"id":"179034","parent":"178943","time":"1599666344","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/09\/09\/pers-s09.html","category":"Justice","title":"La classe ouvrière doit exiger la fin du procèsspectacle de Julian Assange","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_179034_ccb285.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"la-classe-ouvriegravere-doit-exiger-la-fin-du-procegravesspectacle-de-julian-assange","admin":"newsnet","views":"9","priority":"2","length":"10693","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Thomas Scripps\u003Cbr \/\u003E\n9 septembre 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe premier jour de la reprise, de l'audience d'extradition de Julian Assange s'est tenue dans la \u00abOld Bailey\u00bb (le tribunal le plus connu) de Londres en Royaume-Uni. C'est un pays qui se targue d'\u00eatre l'une des plus anciennes d\u00e9mocraties du monde. L'audience a sombr\u00e9 au niveau d'une dictature de pacotille.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAssange, le fondateur de WikiLeaks, a expos\u00e9 les crimes de guerre, la torture, la surveillance de l'\u00c9tat et les conspirations diplomatiques des \u00c9tats-Unis et d'autres puissances imp\u00e9rialistes. Mais on l'a livr\u00e9 au tribunal depuis sa cellule d'une prison de haute s\u00e9curit\u00e9 dans un fourgon banalis\u00e9. Il a \u00e9t\u00e9 emprisonn\u00e9 dans des conditions pires que celles des personnes accus\u00e9es de meurtre. Dans les cellules de l'Old Bailey, il a pu voir ses avocats en personne pour la premi\u00e8re fois depuis six mois et a pu jeter un premier coup d'œil aux derni\u00e8res conclusions \u00e9crites de son propre dossier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 l'ext\u00e9rieur, son coll\u00e8gue, Kristinn Hrafnsson, r\u00e9dacteur en chef de WikiLeaks, s'est vu refuser l'acc\u00e8s au tribunal, tout comme le journaliste d'investigation chevronn\u00e9 John Pilger. Plus t\u00f4t dans la matin\u00e9e, 40 observateurs du proc\u00e8s, dont des repr\u00e9sentants d'Amnesty International et de Reporters sans fronti\u00e8res, ainsi que des parlementaires europ\u00e9ens, ont vu leur acc\u00e8s \u00e0 distance \u00e0 l'audience retir\u00e9 par la juge de district Vanessa Baraitser. En guise de justification, elle a fait r\u00e9f\u00e9rence, en termes orwelliens, \u00e0 la n\u00e9cessit\u00e9 de prot\u00e9ger \u00abl'int\u00e9grit\u00e9 du tribunal\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn porte-parole d'Amnesty International a d\u00e9clar\u00e9: \u00abNous surveillons les proc\u00e8s partout dans le monde, semaine apr\u00e8s semaine, et sommes en effet reconnus dans le monde entier comme un observateur accr\u00e9dit\u00e9 des proc\u00e8s \u00e9quitables. Nous nous sommes vu refuser l'acc\u00e8s physique au tribunal pour la premi\u00e8re fois lorsque nous avons d\u00e9pos\u00e9 notre demande en ao\u00fbt dernier. Nous avons ensuite obtenu six places d'observateurs en ligne \u00e0 distance, qui ont \u00e9t\u00e9 r\u00e9duites \u00e0 une seule il y a quelques jours \u00e0 peine. Et maintenant, nous avons appris ce matin que m\u00eame cette seule place nous a \u00e9t\u00e9 refus\u00e9e.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAmnesty n'a publi\u00e9 une d\u00e9claration d'opposition au traitement d'Assange que le 21 f\u00e9vrier de cette ann\u00e9e, ayant subi une pression populaire importante. Mais le Royaume-Uni m\u00e8ne maintenant un proc\u00e8s spectacle tellement \u00e9vident que m\u00eame son acc\u00e8s en ligne aux proc\u00e9dures dans la Old Bailey ne peut \u00eatre tol\u00e9r\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_179034_ccb285.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EDes manifestants tiennent des pancartes devant le tribunal p\u00e9nal central Old Bailey \u00e0 Londres, le lundi 7 septembre 2020 (AP Photo\/Frank Augstein)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout au long de l'affaire Assange, le syst\u00e8me judiciaire britannique a rempli deux fonctions. D'une part, il a approuv\u00e9 tous les abus commis par le gouvernement am\u00e9ricain \u00e0 l'encontre des droits l\u00e9gaux et fondamentaux d'Assange. De l'autre part, il a emp\u00each\u00e9 que le public n'ait acc\u00e8s \u00e0 autant de preuves que possible de ces abus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe juge de district Baraitser a rempli ces deux t\u00e2ches avec d\u00e9vouement au cours de la proc\u00e9dure d'hier. Sa premi\u00e8re d\u00e9cision a \u00e9t\u00e9 de r\u00e9duire les d\u00e9lais sugg\u00e9r\u00e9s par la d\u00e9fense pour interroger ses propres t\u00e9moins - \u00abune approche respectueuse du temps dans les proc\u00e9dures d'extradition\u00bb, selon les termes de l'avocat de la d\u00e9fense Edward Fitzgerald QC - \u00e0 seulement une demi-heure par t\u00e9moin, ce qui signifie qu'on ne reportera pas la majorit\u00e9 du contenu de leurs d\u00e9clarations \u00e9crites.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa deuxi\u00e8me d\u00e9cision de Baraitser a rejet\u00e9 la demande de la d\u00e9fense de retirer de la proc\u00e9dure les nouvelles all\u00e9gations contre Assange, introduites par le gouvernement am\u00e9ricain \u00e0 la onzi\u00e8me heure dans une nouvelle demande d'extradition \u00abde remplacement\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn a \u00e9mis la nouvelle demande le 12 ao\u00fbt, quelques semaines avant la reprise de l'audience en cours. S'appuyant sur des sources d'informations tr\u00e8s compromises, elle a consid\u00e9rablement \u00e9largi le champ des activit\u00e9s que le gouvernement am\u00e9ricain cherche \u00e0 criminaliser. Aussi, elle a d\u00e9plac\u00e9 l'axe de l'affaire du travail journalistique et \u00e9ditorial d'Assange avec la courageuse d\u00e9nonciatrice Chelsea Manning. Elle a essay\u00e9 d'identifier cette derni\u00e8re comme un hacker qui aurait mis en danger la s\u00e9curit\u00e9 nationale am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9quipe juridique d'Assange a d'abord accept\u00e9 la parole du gouvernement am\u00e9ricain selon laquelle les all\u00e9gations suppl\u00e9mentaires ne constitueraient pas \u00abun comportement pour lequel il est accus\u00e9 en soi\u00bb, mais simplement \u00abun r\u00e9cit de fond\u00bb. Souhaitant mettre fin \u00e0 la d\u00e9tention pr\u00e9judiciable de leur client d\u00e8s que possible, ils ont accept\u00e9 de donner suite \u00e0 cette nouvelle demande lors de l'audience pr\u00e9vue en septembre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s qu'ils ont inform\u00e9 le tribunal de cette d\u00e9cision, le gouvernement am\u00e9ricain a publi\u00e9 une note d'ouverture r\u00e9vis\u00e9e \u00e0 la nouvelle demande d'extradition, indiquant \u00abContrairement \u00e0 ce qu'affirme la d\u00e9fense... les d\u00e9tails de l'addendum au deuxi\u00e8me acte d'accusation ne sont pas simplement narratifs... Ces d\u00e9tails constituent la conduite \u00e0 laquelle ce tribunal a droit de, et doit en effet maintenant, d\u00e9terminer qu'un d\u00e9lit d'extradition est \u00e9tabli...\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFitzgerald a not\u00e9: \u00abOn dit maintenant que m\u00eame si le tribunal rejette les accusations port\u00e9es contre lui, [Assange peut se faire extrader] sur la seule base des nouveaux \u00e9l\u00e9ments\u00bb. Mark Summers QC, qui s'exprimait \u00e9galement au nom d'Assange, a qualifi\u00e9 cette situation d'\u00abinjustice fondamentale... impos\u00e9e \u00e0 la d\u00e9fense\u00bb qui n'a pas eu le temps de formuler une r\u00e9ponse concernant ce nouveau comportement all\u00e9gu\u00e9 et a d\u00e9j\u00e0 d\u00e9pass\u00e9 de loin la date limite de pr\u00e9sentation des preuves.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBaraitser a sign\u00e9 cette \u00ab guerre de la loi \u00bb scandaleuse sans la moindre h\u00e9sitation, affirmant que la d\u00e9fense aurait pu rem\u00e9dier \u00e0 tout probl\u00e8me en demandant un ajournement, ignorant le fait qu'Assange n'a pas eu l'occasion de revoir la note d'ouverture r\u00e9vis\u00e9e et de fournir de nouvelles instructions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESa d\u00e9cision signifie que, depuis qu'on a tra\u00een\u00e9 Assange hors de l'ambassade \u00e9quatorienne en avril 2019, l'affaire contre lui est pass\u00e9e d'un chef d'accusation initial de piratage informatique avec une peine maximale de cinq ans, \u00e0 18 chefs d'accusation en vertu de la loi sur l'espionnage avec une peine potentielle de 175 ans dans une prison f\u00e9d\u00e9rale (principalement en relation avec la publication de fichiers re\u00e7us de Manning), et maintenant aux m\u00eames accusations d'espionnage, mais sur la base d'un large \u00e9ventail d'all\u00e9gations, y compris la participation \u00e0 divers groupes de piratage, l'aide apport\u00e9e au d\u00e9nonciateur Edward Snowden, et son appel \u00e0 la transparence de l'information.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBaraitser a refus\u00e9 une demande ult\u00e9rieure de Summers, apr\u00e8s une br\u00e8ve consultation avec Assange, d'ajourner l'audience jusqu'en janvier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa pers\u00e9cution arbitraire et juridiquement abusive d'Assange illustre le virage de plus en plus marqu\u00e9 des gouvernements du monde entier vers des m\u00e9thodes de gouvernement autoritaires et fascistes. Dans les semaines qui ont pr\u00e9c\u00e9d\u00e9es l'audience d'Assange, on a d\u00e9chir\u00e9 les droits inscrits dans la constitution am\u00e9ricaine alors qu'on a accueille des manifestants qui s'opposaient \u00e0 la violence polici\u00e8re et aux meurtres dans les villes am\u00e9ricaines par des balles en caoutchouc, des gaz lacrymog\u00e8nes et des matraques. Dans des sc\u00e8nes qui rappellent les dictatures sud-am\u00e9ricaines, des agents f\u00e9d\u00e9raux ont entass\u00e9 des citoyens am\u00e9ricains dans des voitures banalis\u00e9es pour les emmener \u00e0 des fins d'interrogatoire. Pire, la police am\u00e9ricaine et des militants fascistes ont abattu des manifestants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe cas d'Assange est le fer de lance de cette offensive. Gr\u00e2ce \u00e0 elle, les classes dirigeantes am\u00e9ricaine et britannique montrent clairement qu'elles ne se soucient pas le moins du monde des droits d\u00e9mocratiques ou des pr\u00e9c\u00e9dents juridiques. Ils cherchent \u00e0 \u00e9tablir de nouveaux pr\u00e9c\u00e9dents sur le principe de la classe nue selon lequel ceux qui agissent contre les int\u00e9r\u00eats de l'\u00c9tat capitaliste doivent s'attendre \u00e0 une r\u00e9pression brutale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa responsabilit\u00e9 politique de cette parodie pseudo-juridique incombe aux m\u00e9dias soi-disant lib\u00e9raux, aux d\u00e9mocrates am\u00e9ricains, au parti travailliste britannique et \u00e0 leurs acolytes pseudo-gauches. Ce sont eux qui sont responsables de la d\u00e9mobilisation et de la suppression de la sympathie populaire massive qui existe pour Assange au sein de la classe ouvri\u00e8re. Ainsi donnant libre cours aux gouvernements Trump et Johnson.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAyant soutenu la calomnie honteuse qu'Assange serait un \u00abvioleur\u00bb, fond\u00e9e sur des calomnies d'agressions sexuelles fabriqu\u00e9es par l'\u00c9tat, le New York Times, le Guardian, les d\u00e9mocrates-socialistes d'Am\u00e9rique, le Socialist Workers Party de Grande-Bretagne, le Socialist Party et d'autres formations similaires dans le monde entier, ont exig\u00e9 qu'Assange soit extrad\u00e9 vers la Su\u00e8de - ce qui ne serait jamais qu'une \u00e9tape vers son extradition vers les \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s que le Grand Jury secret, pr\u00e9par\u00e9 contre Assange sous Barack Obama, s'est fait r\u00e9v\u00e9ler et que le gouvernement Trump ait demand\u00e9 l'extradition d'Assange, la presse lib\u00e9rale a applaudi sa saisie \u00e0 l'ambassade \u00e9quatorienne et a ensuite \u00e9crit sur la \u00abcl\u00e9mence\u00bb de Trump pour n'avoir demand\u00e9 son arrestation que sur une accusation de piratage informatique de cinq ans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque les accusations ont \u00e9t\u00e9 \u00e9largies en vertu de la loi sur l'espionnage, ils ont, avec les quelques souteneurs pseudo-gauches de la campagne \u00abN'extrade pas Assange\u00bb (Don't Extradite Assange), demand\u00e9 que l'on fasse confiance au syst\u00e8me judiciaire britannique et fait appel \u00e0 des politiciens \u00abde gauche\u00bb comme Jeremy Corbyn et Bernie Sanders. La puanteur antid\u00e9mocratique de l'audience d'hier est le fruit pourri de cette campagne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes travailleurs et les jeunes doivent \u00eatre mis en garde: des questions politiques d\u00e9cisives sont en train d'\u00eatre d\u00e9battues \u00e0 la Old Bailey. Les lignes de bataille de ce combat ne sont pas trac\u00e9es \u00e0 travers la salle d'audience, mais \u00e0 travers la soci\u00e9t\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAucun revirement dans cette farce juridique ne changera le fait qu'Assange est au banc des accus\u00e9s parce qu'il a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 des crimes imp\u00e9rialistes contre la classe ouvri\u00e8re internationale. En le poursuivant, la classe dirigeante affirme son droit de commettre des atrocit\u00e9s encore plus terribles \u00e0 l'avenir. On doit s'y opposer. La seule force capable de le faire est un mouvement uni des travailleurs du monde entier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru d'abord en anglais le 8 septembre 2020)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA lire \u00e9galement :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/09\/08\/assa-s08.html\"\u003EAlors que le proc\u00e8s spectacle britannique reprend: la classe ouvri\u00e8re doit d\u00e9fendre Julian Assange!\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[8 septembre 2020]\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/09\/09\/pers-s09.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}