{"179215":{"id":"179215","parent":"178943","time":"1600069640","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/09\/14\/as12-s14.html","category":"Monde","title":"L'audience d'Assange est ajourn\u00e9e car l'avocat de l'accusation est test\u00e9 pour le Covid-19","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_179215_fa18b3.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"l-audience-d-assange-est-ajournee-car-l-avocat-de-l-accusation-est-teste-pour-le-covid-19","admin":"newsnet","views":"17","priority":"2","length":"9456","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Thomas Scripps\u003Cbr \/\u003E\n14 septembre 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'audience d'extradition de Julian Assange \u00e0 l'Old Bailey de Londres a \u00e9t\u00e9 ajourn\u00e9e jeudi matin jusqu'\u00e0 lundi, apr\u00e8s qu'un membre de l'\u00e9quipe de l'accusation s'est trouv\u00e9 expos\u00e9 au COVID-19.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESeuls quelques membres de l'\u00e9quipe de la d\u00e9fense ont assist\u00e9 en personne \u00e0 l'audience, avec la juge de district Vanessa Baraitser, plusieurs greffiers et Assange. Les avocats de l'accusation, James Lewis QC et Joel Smith, se sont connect\u00e9s par liaison vid\u00e9o.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEdward Fitzgerald QC, l'avocat principal de la d\u00e9fense d'Assange a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 la cour: \u00abNous devons partir du principe que (la personne expos\u00e9e) a contract\u00e9 le COVID\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_179215_6bf332.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E)\u00abOld Baily\u00bb (le tribunal le plus connu au Royaume-Uni) o\u00f9 Assange est jug\u00e9\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abSi cette hypoth\u00e8se est correcte, elle a ces cons\u00e9quences. Premi\u00e8rement, nous ne devrions pas vraiment \u00eatre ici aujourd'hui. Le COVID serait ici dans la salle d'audience et il n'est pas possible de dire quelle est son \u00e9tendue. Deuxi\u00e8mement, il y a des membres de notre \u00e9quipe qui sont \u00e0 haut risque et qui ne pourraient de toute fa\u00e7on pas \u00eatre ici... Troisi\u00e8mement, le personnel du tribunal lui-m\u00eame serait en danger... Et enfin, notre client M. Assange, dont vous connaissez les vuln\u00e9rabilit\u00e9s, serait en danger en \u00e9tant pr\u00e9sent au tribunal\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToutes les parties ont accept\u00e9 l'ajournement jusqu'\u00e0 lundi et la reprise de la proc\u00e9dure le matin m\u00eame si la personne expos\u00e9e a test\u00e9 n\u00e9gatif. Si le test est positif, la d\u00e9fense et l'accusation devront soumettre des d\u00e9clarations qui indiquent comment elles souhaitent proc\u00e9der. Mme Baraitser a soulign\u00e9 que, si elle \u00e9tait d'accord pour qu'ils ne proc\u00e8dent pas \u00e0 une audience virtuelle aujourd'hui, elle ne l'excluait pas \u00e0 l'avenir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes \u00e9v\u00e9nements soulignent le caract\u00e8re criminel de la d\u00e9cision de Baraitser de ne pas accorder la caution d'Assange, m\u00eame dans les conditions les plus strictes, en mars. Elle a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 l'\u00e9poque que \u00abla pand\u00e9mie mondiale... ne justifie pas la lib\u00e9ration de M. Assange\u00bb. Elle n'avait \u00abaucune raison de manquer de confiance\u00bb dans les conseils du gouvernement sur la protection des prisonniers contre le virus \u00abcomme \u00e9tant \u00e0 la fois fond\u00e9s sur des preuves et fiables et appropri\u00e9s\u00bb. En cons\u00e9quence de sa d\u00e9cision, tout retard dans l'affaire caus\u00e9 par la r\u00e9surgence rapide du COVID-19 actuellement en cours au Royaume-Uni signifiera encore plus de temps en prison pour Assange, ce qui lui fera courir un risque s\u00e9rieux d'attraper la maladie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe nombreux experts de la sant\u00e9 publique et d\u00e9fenseurs des droits des prisonniers ont \u00e9voqu\u00e9 le risque grave auquel est expos\u00e9e la population carc\u00e9rale dans le contexte d'une pand\u00e9mie croissante. La Ligue Howard pour la R\u00e9forme p\u00e9nale a \u00e9crit au minist\u00e8re de la Justice pour l'avertir: \u00abSi quelqu'un entrait dans une prison d\u00e9j\u00e0 infect\u00e9e par le coronavirus, celui-ci se propagerait et se multiplierait comme une tra\u00een\u00e9e de poudre dans l'\u00e9tablissement et dans la communaut\u00e9\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement a ignor\u00e9 ces pr\u00e9occupations au printemps, en insistant sur le fait que des protocoles \u00e9taient en place pour rendre les prisons s\u00fbres. Apr\u00e8s qu'on a lanc\u00e9 des appels pour que les prisonniers vuln\u00e9rables qui purgent des peines pour des crimes non violents soient temporairement lib\u00e9r\u00e9s - m\u00eame l'Association des gouverneurs de prison a demand\u00e9 une r\u00e9duction de 15.000 personnes de la population carc\u00e9rale - le secr\u00e9taire \u00e0 la Justice Robert Buckland a annonc\u00e9 que 4.000 d\u00e9linquants \u00e0 faible risque dont la peine touchait \u00e0 sa fin pourraient \u00eatre lib\u00e9r\u00e9s sous condition.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn a explicitement exclu Assange de cette proposition ; le minist\u00e8re de la Justice a raisonn\u00e9 de mani\u00e8re sadique en disant qu'Assange \u00abne purgeait pas une peine de prison\u00bb et qu'il n'avait donc pas droit \u00e0 une lib\u00e9ration anticip\u00e9e. L'op\u00e9ration s'est en tout cas effondr\u00e9e, puisque seuls 87 prisonniers ont \u00e9t\u00e9 finalement lib\u00e9r\u00e9s pendant la p\u00e9riode de confinement - 55 d'entre eux temporairement, 21 pour cause de grossesse et cinq pour des raisons humanitaires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes centaines d'entre eux ont contract\u00e9 le COVID-19. Les chiffres sont difficiles \u00e0 trouver, mais selon l'organisation caritative Centre d'\u00e9tudes sur la criminalit\u00e9 et la justice (CCJS), au 5 juin, il y avait 479 cas confirm\u00e9s de COVID-19 parmi les prisonniers (dans 79 \u00e9tablissements) et 940 parmi le personnel p\u00e9nitentiaire (dans 105 \u00e9tablissements) en Angleterre et au Pays de Galles. Il y a 117 prisons en Angleterre et au Pays de Galles, ce qui signifie que la pand\u00e9mie a touch\u00e9, d'une mani\u00e8re ou d'une autre, 90 pour cent des d\u00e9tenus et que 67 pour cent d'entre eux se sont trouv\u00e9s infect\u00e9s. Parmi les personnes infect\u00e9es, 23 prisonniers sont morts, ainsi que 10 membres du personnel p\u00e9nitentiaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu moins un de ces d\u00e9c\u00e8s s'est produit \u00e0 Belmarsh, signal\u00e9 d\u00e9but avril. La prison a confirm\u00e9 qu'elle avait des \u00abcas multiples\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c9crivant pour le CCJS, Richard Garside note que les informations sur l'effet du coronavirus dans les prisons sont extr\u00eamement limit\u00e9es. Mais que, sur la base des statistiques disponibles, \u00abl'Angleterre et le Pays de Galles sont tr\u00e8s probablement en t\u00eate de l'Europe en ce qui concerne le nombre de d\u00e9c\u00e8s li\u00e9s au coronavirus en prison\u00bb. Avec la recrudescence du coronavirus dans tout le Royaume-Uni, d'autres d\u00e9c\u00e8s sont in\u00e9vitables.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_179215_fa18b3.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EJulian Assange, fondateur de WikiLeaks (Cr\u00e9dit: AP Photo\/Matt Dunham)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi Assange contracte le virus, les cons\u00e9quences seront tr\u00e8s probablement graves. Ce journaliste de 49 ans souffre d'une maladie pulmonaire chronique et sa sant\u00e9 a \u00e9t\u00e9 rendue exceptionnellement fragile par des ann\u00e9es de torture psychologique et le refus de lui fournir des soins m\u00e9dicaux complets pendant son s\u00e9jour \u00e0 l'ambassade \u00e9quatorienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Dr Stephen Frost, fondateur de M\u00e9decins pour Assange (Doctors for Assange), a d\u00e9clar\u00e9 au WSWS: \u00abAlors que la Cour a \u00e9t\u00e9 ajourn\u00e9e aujourd'hui en raison du risque d'infection par le COVID-19, Julian Assange a \u00e9t\u00e9 renvoy\u00e9 \u00e0 la prison de haute s\u00e9curit\u00e9 de Belmarsh o\u00f9 la menace d'infection par le COVID-19 est extr\u00eamement \u00e9lev\u00e9e et o\u00f9 il est gravement immunod\u00e9prim\u00e9\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFrost a d\u00e9clar\u00e9 que le traitement \u00abimprudent et cruel\u00bb d'Assange par l'\u00c9tat britannique avait \u00e9t\u00e9 condamn\u00e9 par des centaines de m\u00e9decins sur les six continents. \u00abLa torture psychologique prolong\u00e9e et la n\u00e9gligence m\u00e9dicale de Julian Assange, soulign\u00e9es dans nos deux lettres d\u00e9taill\u00e9es de f\u00e9vrier et juin de cette ann\u00e9e, doivent cesser. Il doit \u00eatre lib\u00e9r\u00e9 imm\u00e9diatement sous caution. Il doit se faire examiner et traiter de mani\u00e8re appropri\u00e9e dans un h\u00f4pital universitaire et r\u00e9uni avec sa famille\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re semaine d'audience \u00e9tant d\u00e9sormais effectivement termin\u00e9e, une quarantaine d'observateurs d'ONG, de la soci\u00e9t\u00e9 civile et du monde politique n'ont toujours pas acc\u00e8s au tribunal, leur autorisation d'assister \u00e0 l'audience ayant \u00e9t\u00e9 r\u00e9voqu\u00e9e par Baraitser lundi matin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJennifer Robinson, une des avocates d'Assange, a comment\u00e9 dans une interview avec Kristinn Hrafnsson, r\u00e9dacteur en chef de WikiLeaks, et Joseph Farrell, ambassadeur de WikiLeaks:\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abL'acc\u00e8s \u00e0 ces proc\u00e9dures et \u00e0 une justice ouverte a pos\u00e9 de r\u00e9els probl\u00e8mes. La justice ouverte est l'un des piliers les plus fondamentaux de notre syst\u00e8me judiciaire... tant en ce qui concerne le droit de Julian \u00e0 un proc\u00e8s \u00e9quitable que le droit des m\u00e9dias et du public \u00e0 examiner ces proc\u00e9dures...\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abPas autant de journalistes qui auraient aim\u00e9 avoir acc\u00e8s ont effectivement pu avoir acc\u00e8s. Nous avons eu des ONG qui n'ont pas pu avoir acc\u00e8s ou du moins se sont vu promettre l'acc\u00e8s et \u00e0 qui on l'a ensuite retir\u00e9 le m\u00eame jour...\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abJ'ai eu des nouvelles de Rebecca Vincent de RSF (Reporters sans fronti\u00e8res); elle voyage dans le monde entier pour assister \u00e0 des proc\u00e8s comme celui-ci qui affectent la libert\u00e9 d'expression et elle dit qu'elle n'a jamais eu autant de mal \u00e0 acc\u00e9der \u00e0 une audience qu'au Royaume-Uni. Qu'est-ce que cela signifie pour notre d\u00e9mocratie?\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abNous avons \u00e9galement vu une limitation des si\u00e8ges dans la tribune du public en raison de la distanciation sociale. Mais certains si\u00e8ges sont attribu\u00e9s ou gard\u00e9s pour des VIP dont aucun ne s'est pr\u00e9sent\u00e9 et dont nous ne savons pas qui ils sont. Ce qui signifie que Reporters sans fronti\u00e8res est assis dehors, attendant de voir si ces personnes, quelles qu'elles soient, se pr\u00e9sentent, manque la moiti\u00e9 de l'audience, et doit n\u00e9gocier chaque jour sa place au tribunal\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abCe n'est pas dans l'int\u00e9r\u00eat du maintien d'une justice ouverte\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJusqu'\u00e0 pr\u00e9sent, Reporters sans fronti\u00e8res est la seule ONG qui a pu obtenir un acc\u00e8s m\u00eame partiel \u00e0 l'audience.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn signe de soutien public \u00e0 Assange et d'int\u00e9r\u00eat pour son cas, une p\u00e9tition de Reporters sans fronti\u00e8res qui demande la fin de l'extradition a recueilli 83.000 signatures.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'audience doit reprendre aujourd'hui ; l'avocat am\u00e9ricain Eric Lewis doit faire un t\u00e9moignage d'expert sur les conditions probables de d\u00e9tention pr\u00e9ventive d'Assange aux \u00c9tats-Unis, sur les restrictions que la gestion de preuves classifi\u00e9es imposera \u00e0 sa d\u00e9fense juridique, sur la peine probable d'Assange si on le reconna\u00eet coupable, les conditions de son emprisonnement apr\u00e8s sa condamnation et les motivations politiques qui sous-tendent ses poursuites.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru d'abord en anglais le 11 septembre 2020)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/09\/14\/as12-s14.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}