{"180334":{"id":"180334","parent":"0","time":"1602602087","url":"http:\/\/cadtm.org\/Geopolitique-colonialite-et-liberation","category":"Histoire","title":"G\u00e9opolitique, colonialit\u00e9 et lib\u00e9ration","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_180334_627f8e.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"geopolitique-colonialite-et-liberation","admin":"newsnet","views":"100","priority":"3","length":"19671","lang":"","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_180334_627f8e.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E(CC - Wikimedia)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIntervention de Mireille Fanon Mend\u00e8s France au s\u00e9minaire virtuel G\u00e9opolitique, colonialit\u00e9 et lib\u00e9ration, le 17\/09\/2020.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous vivons aujourd'hui dans un monde o\u00f9 l'ordre international a \u00e9t\u00e9 fa\u00e7onn\u00e9 par 500 ans d'h\u00e9g\u00e9monie blanche occidentale. Cette h\u00e9g\u00e9monie \u00e9conomique, politique et civilisationnelle s'est form\u00e9e sur le g\u00e9nocide, la conqu\u00eate, la traite n\u00e9gri\u00e8re transatlantique et la mise en esclavage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EElle s'est maintenue jusqu'\u00e0 nos jours \u00e0 travers le colonialisme et l'imp\u00e9rialisme s'exprimant aussi bien contre les peuples que contre les populations du nord au sud. Le processus violent de subjugation des populations non europ\u00e9ennes va s'accompagner du d\u00e9veloppement d'un ensemble de discours justificateurs qui vont naturaliser la domination par la racialisation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa race blanche et sa supr\u00e9matie vont s'inventer au fil de la constitution de cet ordre international mis en place par l'Europe puis par l'Occident dans lequel nous vivons encore. L'invention des races consid\u00e9r\u00e9es comme inf\u00e9rieures, civilisables et colonisables se d\u00e9veloppe dans ce m\u00eame mouvement, car le syst\u00e8me monde eurocentr\u00e9, qui va enfanter l'ordre capitaliste globalis\u00e9 contemporain, s'appuie sur une v\u00e9ritable division raciale du travail \u00e0 l'\u00e9chelle globale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s 1492, lors d'arriv\u00e9e de marins et de soldats dans des terres jusqu'alors inconnues, les peuples s'\u00e9levant contre le pillage de leurs ressources naturelles furent massacr\u00e9s. Vaincus par les armes et les pacotilles qui leur \u00e9taient propos\u00e9es, ils ont laiss\u00e9 -et n'ont eu parfois d'autre choix- s'installer des comptoirs avec l'appui de banques parmi lesquelles on peut citer la JP Morgan Chase, le Cr\u00e9dit suisse et la Banque de France...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes fondations de la mondialisation \u00e9taient pos\u00e9es, la libre circulation des biens \u00e9tait port\u00e9e sur les fonds baptismaux du capitalisme, celle des personnes \u00e9tant r\u00e9gul\u00e9e par la supr\u00e9matie blanche : les Africains arrach\u00e9s \u00e0 leur tribu au fond des cales -statut qui leur est encore r\u00e9serv\u00e9 lorsqu'ils veulent migrer pour raisons de guerre ou \u00e9conomico-environnementales- et les Europ\u00e9ens-colons sur le pont ; ils pouvaient aller o\u00f9 ils voulaient et cette possibilit\u00e9 leur est toujours offerte...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes ressources naturelles suscitaient int\u00e9r\u00eat et envie car elles enrichissaient ceux qui les rapportaient et elles continuent \u00e0 \u00eatre l'enjeu de rapports de force, ce qui maintient la plus part des peuples africains, avec l'aval de leur pr\u00e9sident, dans une soumission aux forces imp\u00e9rialistes qui ont besoin des ressources naturelles africaines. Pas question qu'elles leur \u00e9chappent, tout comme il n'\u00e9tait pas question que leur \u00e9chappe une main d'œuvre gratuite sur laquelle ils avaient droit de vie et de mort.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes colon-meurtriers ont mis en place, d\u00e8s le XV si\u00e8cle, si\u00e8cle que l'on doit identifier comme celui d'une grande catastrophe, plus pr\u00e9cis\u00e9ment m\u00e9taphysique et d\u00e9mographique (Maldonado Torres, Ten thesis on decoloniality, 2016), la mise en esclavage autorisant ainsi \u00e0 n'utiliser des \u00eatres humains que pour leur force de travail d\u00e9sincarn\u00e9e afin que la diff\u00e9rence entre force de travail et travail soit annihil\u00e9e de fa\u00e7on \u00e0 ce que la plus-value g\u00e9n\u00e8re le maximum de profit pour les colons. Le syst\u00e8me capitaliste plantait ainsi ses premi\u00e8res graines pr\u00e9datrices.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'avancement de la conqu\u00eate et du colonialisme modernes impliquait non seulement la cr\u00e9ation d'une division g\u00e9opolitique bas\u00e9e sur la catastrophe m\u00e9taphysique, mais aussi l'imposition d'id\u00e9es, d'organisation et de structures sociales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans ce contexte, la pluralit\u00e9 des conceptions de la communaut\u00e9 et de la diff\u00e9rence humaine est an\u00e9antie, m\u00eame si dans de nombreux cas, le succ\u00e8s n'est que partiel. Malgr\u00e9 cela, une communaut\u00e9 mondiale avec des priorit\u00e9s, des perceptions et des d\u00e9sirs similaires a \u00e9merg\u00e9, ce que Sylvia Wynter identifie comme l'ethnoclass Man (Wynter 2003).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi l'ethno class man a r\u00e9gn\u00e9 sur les corps \u00e0 partir du 15 si\u00e8cle, pour assurer sa puissance \u00e9conomique, il n'a jamais cess\u00e9 de le faire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl n'est qu'\u00e0 regarder le nombre important de jeunes noirs ou arabes incarc\u00e9r\u00e9s pour comprendre que ces chiffres exponentiels d\u00e9montrent que c'est le prix que les corps 'indig\u00e8nes'paient pour assurer aux ethno class Men la s\u00e9curit\u00e9, le bien \u00eatre mais surtout leur libert\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s avoir garanti l'enrichissement du blanc -p\u00e9riode de la mise en esclavage- et la domination de la supr\u00e9matie blanche dans les domaines culturel, \u00e9conomique, politique, juridique -particuli\u00e8rement en ce qui concerne les droits humains-, il faut maintenant lui assurer sa s\u00e9curit\u00e9 et sa libre circulation ce qui se traduit par l'emprisonnement des corps noirs. Le paradigme de la domination n'a pas chang\u00e9 d'un iota. Il est colonial, profond\u00e9ment violent, raciste, racialisant, d\u00e9shumanisant et inhumain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe capitalisme a toujours assur\u00e9 \u00e0 ceux qui poss\u00e8dent les fonctions de domination (Robert Kurz) qu'ils pouvaient exercer leur contr\u00f4le sur les esprits et les corps sans avoir \u00e0 r\u00e9pondre de leurs crimes, et particuli\u00e8rement en ce qui concerne le traitement qu'ils ont fait subir aux corps noirs et indig\u00e8nes. Portant ainsi sur les fonts baptismaux le racisme structurel dont l'une des expressions coloniales est la colonialit\u00e9 des \u00catres sur les Non \u00catres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi les mod\u00e8les politiques et culturels europ\u00e9ens racistes vont envahir le reste du monde, les pays du Sud global vont \u00eatre institu\u00e9s en r\u00e9servoirs de mati\u00e8res premi\u00e8res et des Non \u00catres trait\u00e9s comme des marchandises, plus pr\u00e9cis\u00e9ment comme \u00ab un bien meuble [\u003Ca href=\"#nb1\" name=\"nh1\"\u003E1\u003C\/a\u003E] \u00bb, ainsi que cela a \u00e9t\u00e9 stipul\u00e9 dans le Code noir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque l'on parle de mise en esclavage, on parle de d\u00e9shumanisation, de d\u00e9ni du droit \u00e0 la vie, de la perte d'identit\u00e9 au nom d'une sup\u00e9riorit\u00e9 suppos\u00e9e des Blancs. On parle d'un corps qui n'appartient plus \u00e0 celui qui l'habite et le vit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame apr\u00e8s les abolitions, cette relation \u00e0 l'autre n'a jamais cess\u00e9 d'\u00eatre travers\u00e9e par l'indignit\u00e9 port\u00e9e par les tenants de l'id\u00e9ologie bas\u00e9e sur le racisme structurel.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECessons d'\u00eatre na\u00effs et comprenons que le syst\u00e8me capitaliste dans lequel nous vivons est n\u00e9 de la division de l'humanit\u00e9 impos\u00e9e par l'id\u00e9ologie de la race comme marqueur social. En Libye, lorsque des migrants [\u003Ca href=\"#nb2\" name=\"nh2\"\u003E2\u003C\/a\u003E] sont vendus comme l'\u00e9taient nos anc\u00eatres, cela \u00e9meut un temps mais personne ne veille \u00e0 ce que cela ne se reproduise pas. Quelques d\u00e9clarations, et toujours les institutions internationales et la communaut\u00e9 internationale silencieuses... Lorsque des Afro-colombiens, d\u00e9fenseurs des droits, sont tu\u00e9s-plus de 200 depuis le d\u00e9but 2020-, le gouvernement colombien ne prend aucune mesure contre ces actes de g\u00e9nocide, alors que les accords de paix sont sign\u00e9s depuis 2016.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA croire que ceux qui pensent le capitalisme ne voient toujours pas le lien pervers et mortif\u00e8re qu'il y a entre noir et mis en esclavage, entre noir et race, entre noir et classe, entre race et classe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe ce point de vue, les in\u00e9galit\u00e9s raciales sociales contemporaines qu'on retrouve dans toutes les soci\u00e9t\u00e9s du monde sont inextricablement li\u00e9es \u00e0 un ordre g\u00e9opolitique international. La condition noire est imm\u00e9diatement li\u00e9e \u00e0 la position de l'Afrique dans l'ordre des \u00e9changes internationaux, tout comme la condition musulmane en Occident est directement d\u00e9termin\u00e9e par le rapport que l'imp\u00e9ralisme occidental entretient avec les pays du monde musulman. L'ici, c'est le l\u00e0 bas. On bombarde l\u00e0 bas, on discrimine ici. On tue ici et l\u00e0 bas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa race et la domination raciale sont par nature g\u00e9opolitiques, et la lutte contre le racisme racialisant est un combat qui, loin de se r\u00e9sumer \u00e0 des postures morales, est politique afin de parvenir \u00e0 un changement de l'ordre international, responsable du syst\u00e8me d'exploitation et de d\u00e9shumanisation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes rapport sociaux structur\u00e9s par la race sont ainsi le reflet des rapports internationaux, et leur changement d\u00e9pend d'un changement dans ces rapports internationaux. Racisme racialisant et imp\u00e9rialisme sont intimement li\u00e9s. L'imp\u00e9rialisme occidental constitue l'une des faces les plus \u00e9videntes des modes de d\u00e9fense de la supr\u00e9matie blanche et de l'ordre \u00e9conomique et g\u00e9opolitique qui le sous-tend. Chaque puissance qui vient contester cette supr\u00e9matie s'expose \u00e0 une r\u00e9ponse violente, et \u00e0 un assaut culturel, politique, \u00e9conomique, militaire et m\u00eame environnemental.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChaque processus politique visant \u00e0 un changement structurel de cette situation de domination se voit f\u00e9rocement combattu, \u00e0 l'instar des luttes anticoloniales pass\u00e9es et pr\u00e9sentes, et des revendications pour de r\u00e9elles R\u00e9parations pour le crime contre l'humanit\u00e9 qu'a constitu\u00e9 la mise en esclavage du peuple Noir. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EForce est de constater qu'\u00e0 l'heure actuelle, aucune institution multilat\u00e9rale ne porte la question des r\u00e9parations pour les crimes contre l'humanit\u00e9 et de g\u00e9nocide commis lors de la traite transatlantique n\u00e9gri\u00e8re, de la mise en esclavage, de la colonisation et du colonialisme. Les Etats savent tr\u00e8s bien que demander des r\u00e9parations pour ces crimes, ou accepter que des organisations ou des Etats en demandent, les forceraient \u00e0 questionner les structures du syst\u00e8me dominant, ce qui dans le syst\u00e8me capitaliste lib\u00e9ral blanc est impossible. C'est bien pour cela qu'il y a un consensus visant \u00e0 laisser hors de la sph\u00e8re politique le processus de r\u00e9parations.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn peut d'ailleurs aller plus loin dans la r\u00e9flexion sur cet ordre mondial qui revendique la loi et l'ordre pour se maintenir au pouvoir ; le m\u00eame type de consensus existe en ce qui concerne le racisme structurel et syst\u00e9mique qui pr\u00e9empt\u00e9 par un positionnement antiraciste moral et empathique alors que tout le monde, pour peu que l'on soit honn\u00eate, admet que pour \u00e9radiquer ce type de racisme, il faut changer le paradigme de domination mis en place lors des d\u00e9couvertes\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERevenons \u00e0 la question des r\u00e9parations. Dans le rapport demand\u00e9 par le pr\u00e9sident de la r\u00e9publique fran\u00e7aise Restituer le patrimoine africain : vers une \u00e9thique relationnelle [\u003Ca href=\"#nb3\" name=\"nh3\"\u003E3\u003C\/a\u003E], les r\u00e9dacteursidentifient au moins une bonne raison de porter cette probl\u00e9matique \u00ab ce ne sont pas seulement des objets qui ont \u00e9t\u00e9 pris, mais des r\u00e9serves d'\u00e9nergies, des ressources cr\u00e9atives, des gisements de potentiels, des forces d'engendrement de figures et de formes alternatives du r\u00e9el, des puissances de germination ; et (que) cette perte est incommensurable parce qu'elle entra\u00eene un type de rapport et un mode de participation au monde irr\u00e9m\u00e9diablement ob\u00e9r\u00e9s \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn mettant en esclavage, en d\u00e9shumanisant, en violentant des millions d'Africains, les Europ\u00e9ens ont effectivement bris\u00e9 des \u00ab r\u00e9serves d'\u00e9nergies, des ressources cr\u00e9atives (...), des puissances de germination \u00bb du continent africain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Eil ne s'agit pas seulement de r\u00e9parer les crimes (vol, viol, pillage, meurtre etc..), il s'agit aussi de r\u00e9parer le crime colonial fait \u00e0 l'humain et par cons\u00e9quent \u00e0 l'humanit\u00e9. Depuis cette \u00e9poque, l'humanit\u00e9 a bascul\u00e9 dans des politiques mortif\u00e8res qui se retrouvent aussi bien au niveau g\u00e9opolitique, dans l'expression de l'imp\u00e9rialisme que dans la vie quotidienne des racis\u00e9s. Il faut bien en prendre conscience.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame apr\u00e8s les abolitions, cette relation \u00e0 l'autre n'a jamais cess\u00e9 d'\u00eatre travers\u00e9e par l'indignit\u00e9 port\u00e9e par les tenants de l'id\u00e9ologie de la supr\u00e9matie blanche.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Blancs ont perdu, en esclavagisant les Noirs de l'Afrique et en tuant les indig\u00e8nes, le sens de l'autre, l'Amour de l'autre, ce n'est pas pour rien que Frantz Fanon appelle de ses voeux \u00ab (Qu'il me soit permis de) \u00e0 d\u00e9couvrir et de vouloir l'homme, o\u00f9 qu'il se trouve. (...)... Sup\u00e9riorit\u00e9 ? Inf\u00e9riorit\u00e9 ? Pourquoi tout simplement ne pas essayer de toucher l'autre, de sentir l'autre, de me r\u00e9v\u00e9ler l'autre ?... [\u003Ca href=\"#nb4\" name=\"nh4\"\u003E4\u003C\/a\u003E] \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETant que notre humanit\u00e9 refusera de passer par ce processus, elle sera orpheline d'elle-m\u00eame, tentera vainement d'inventer de nouveaux droits alors que le besoin essentiel est d'en finir avec le racisme biologique qui a impact\u00e9 la structure profonde des Etats anciennement esclavagistes et colonisateurs. Le racisme structurel fonctionne comme un syst\u00e8me parce qu'il est port\u00e9 par le capital et la financiarisation du monde,\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette \u00e9tape des r\u00e9parations est humainement un passage oblig\u00e9 si l'on veut aborder la question de l'humain -humain et non ennemi- o\u00f9 il n'y a plus aucune raison de penser l'autre en termes de hi\u00e9rarchisation et si l'on veut que les relations internationales ne soient plus h\u00e9g\u00e9moniques mais respectueuses d'un droit international qui ne soit ni d\u00e9structur\u00e9 ni d\u00e9l\u00e9gitim\u00e9 par ceux qui se consid\u00e8rent ma\u00eetres du monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn voit bien, d\u00e8s lors, que les r\u00e9parations sont un processus politique qui force \u00e0 analyser les \u00e9l\u00e9ments fondateurs du capitalisme et de la mondialisation et de leurs cons\u00e9quences sur les personnes racialis\u00e9es. Si ces \u00e9tapes sont disqualifi\u00e9es, comme il y a une forte tendance \u00e0 le faire, il y a fort \u00e0 parier que ni l'\u00e9ducation, ni les dates anniversaire ni les balades d\u00e9coloniales ne suffiront \u00e0 d\u00e9l\u00e9gitimer politiquement le racisme structurel.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'id\u00e9ologie bas\u00e9e sur le racisme structurel continuera \u00e0 irriguer les rapports sociaux, culturels, \u00e9conomiques, militaires, et environnementaux. On doit bien appr\u00e9hender que l'on est pass\u00e9 du Code noir \u00e0 celui de l'Indig\u00e9nat puis aux accords de commerce iniques ou des accords militaires qui permettent \u00e0 des puissances \u00e9trang\u00e8res d'occuper des terres pour y \u00e9tablir leurs bases militaires sans que cela soit remis en cause, sauf par ceux qui en sont victimes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa \u00ab cl\u00f4ture \u00bb de la s\u00e9quence de la mise en esclavage, parce que les profits attendus ne fournissaient plus ce que les Etats et les esclavagistes esp\u00e9raient, a ouvert les portes \u00e0 la colonisation, suite logique d'un m\u00eame syst\u00e8me. Ce syst\u00e8me perdure et particuli\u00e8rement en ce qui concerne les corps noirs invisibilis\u00e9s et silenc\u00e9s afin d'ob\u00e9rer toute possibilit\u00e9 de revendication pour leur droit \u00e0 la dignit\u00e9 mais aussi par l'occupation rampante de l'Afrique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour conclure, si l'on veut mettre fin au racisme structurel et syst\u00e9mique ainsi que le pr\u00e9tendent de nombreux gouvernants ou de responsables d'institutions internationales, il va s\u00e9rieusement falloir qu'ils acceptent d'interroger les structures de la mondialisation et du capitalisme \u00e0 la lumi\u00e8re de la race et de la classe surtout qu'\u00e0 la suite de la crise financi\u00e8re de 2008, on comprend que le capitalisme n'est pas victime d'une crise momentan\u00e9e mais d'une contradiction interne qui le conduit \u00e0 son effondrement inexorable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENe peut on l\u00e9gitimement se demander si cette contradiction ne repose pas sur la volont\u00e9 de laisser dans la zone de Non \u00catres des millions de personnes et particuli\u00e8rement depuis que ceux qui occupent les fonctions de domination ont voulu prouver par la violence et la barbarie qu'ils \u00e9taient les seuls \u00e0 devoir b\u00e9n\u00e9ficier des profits tir\u00e9s du capital ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans ce contexte, ne peut on aussi s'interroger sur le r\u00f4le jou\u00e9 par certains anticapitalistes ou certains altermondialistes qui n'ont jamais interrog\u00e9 le r\u00f4le du capitalisme et de la mondialisation dans la p\u00e9rennisation du racisme structurel, donc de l'impact du racisme structurel dans le maintien du capitalisme ? On ne pourra construire d'alternative au capitalisme sans s'attaquer aux sources du racisme structurel.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes revendications des corps noirs \u00e0 la dignit\u00e9 et \u00e0 la vie peuvent-elles \u00eatre suffisantes pour engager les Ethno class Men \u00e0 se s\u00e9parer de l'id\u00e9ologie capitaliste qui ne cessent de maintenir les Non \u00catres du c\u00f4t\u00e9 de la mort ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne question en suspens \u00e0 laquelle il ne pourra \u00eatre r\u00e9pondu que si les Africains et les Afro descendants acceptent de s'unir dans une approche d\u00e9coloniale panafricaniste pour porter la question des r\u00e9parations politiques et de poser \u00e0 plat celle d'une humanit\u00e9 humaine o\u00f9 l'universel aura \u00e9t\u00e9 revisit\u00e9 non \u00e0 l'aune de la pens\u00e9e lib\u00e9rale dominante mais \u00e0 celle de la dignit\u00e9 dans une perspective proprement d\u00e9coloniale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais de plus en plus, il semble bien que cet objectif ne pourra \u00eatre atteint que si l'Afrique continent est lib\u00e9r\u00e9 du joug colonial qui n'a jamais cess\u00e9 de l'\u00e9trangler dans ses tentacules meurtri\u00e8res et pr\u00e9datrices.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl faudra aussi interroger des espaces comme celui des Nations Unies, o\u00f9 la colonialit\u00e9 du pouvoir et de l'\u00catre s'exprime \u00e0 tous les niveaux, aussi bien entre \u00e0 les fonctionnaires onusiens que des membres de la communaut\u00e9 internationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA ce titre, l'\u00e9pisode de la pand\u00e9mie est exemplaire ; dans ce contexte, les mesures de coercition \u00e9manant, la plupart du temps, d'un \u00c9tat fort punissant un \u00c9tat faible et frappant les plus vuln\u00e9rables des peuples n'ont pas \u00e9t\u00e9 remises en cause. Ni l'embargo, ni les sanctions \u00e9conomiques, ni le blocus n'ont \u00e9t\u00e9 abandonn\u00e9es ou \u00e0 tout le moins ont fait l'objet d'un moratoire. Ces mesures de r\u00e9torsion sont l'expression d'un rapport de force en faveur de l'\u00c9tat dominant qui viole l'obligation internationale des \u00c9tats en contredisant la l\u00e9galit\u00e9 internationale, de facto, l'embargo n'est pas conforme \u00e0 la Charte des Nations unies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESoulignons que les \u00c9tats imposant ou laissant imposer l'embargo ou le blocus faillissent \u00e0 leur obligation de protection des droits fondamentaux, Au vu de l'importance des droits en cause, tous les \u00c9tats, absolument tous les \u00c9tats, devraient affirmer qu'ils ont un int\u00e9r\u00eat juridique \u00e0 ce que ces droits soient prot\u00e9g\u00e9s ; les obligations dont il s'agit \u00e9tant des obligations erga omnes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s lors, face \u00e0 l'exclusion juridiquement organis\u00e9e, face \u00e0 un ordre de mis\u00e8re, face aux politiques de d\u00e9structuration du droit des peuples et des droits humains, il est imp\u00e9ratif de refonder un ordre international [\u003Ca href=\"#nb5\" name=\"nh5\"\u003E5\u003C\/a\u003E], non bas\u00e9 sur la raison de la force et des int\u00e9r\u00eats priv\u00e9s mais sur la coop\u00e9ration internationale, le multilat\u00e9ralisme -mais est ce une forme d\u00e9coloniale ?- En conclusion, si nous pr\u00e9tendons porter les valeurs de l'antiracisme politique, alors il est imp\u00e9ratif d'admettre que la colonialit\u00e9 s'exprimant dans les diff\u00e9rentes formes de n\u00e9grophobie d'une part, rel\u00e8ve du racisme structurel et d'autre part, est l'expression la plus violente, la plus centrale et la plus \u00e9vidente de la d\u00e9shumanisation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi la fin de l'ordre racial mondial implique la lib\u00e9ration du Sud, la lib\u00e9ration de l'Afrique est la condition de la lib\u00e9ration du Peuple Noir, qui sera celle de l'Humanit\u00e9 enti\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ENotes\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[\u003Ca href=\"#nh1\" name=\"nb1\"\u003E1\u003C\/a\u003E] Article 44 ; Code noir ; mars 1685 ; \u003Ca href=\"http:\/\/www.assemblee-nationale.fr\/histoire\/esclavage\/code-noir.pdf\" target=\"_blank\"\u003Eassemblee-nationale.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[\u003Ca href=\"#nh2\" name=\"nb2\"\u003E2\u003C\/a\u003E] \u003Ca href=\"https:\/\/fondation-frantzfanon.com\/en-libye-nos-freres-vendus-aux-encheres\"\u003Efondation-frantzfanon.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[\u003Ca href=\"#nh3\" name=\"nb3\"\u003E3\u003C\/a\u003E] \u003Ca href=\"https:\/\/bj.ambafrance.org\/Telecharger-l-integralite-du-Rapport-Sarr-Savoy-sur-la-restitution-du\"\u003Ebj.ambafrance.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[\u003Ca href=\"#nh4\" name=\"nb4\"\u003E4\u003C\/a\u003E] Peau noire, masques blancs, Le Seuil Editions ; 1952\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[\u003Ca href=\"#nh5\" name=\"nb5\"\u003E5\u003C\/a\u003E] R\u00e9solutions de la Commission des droits de l'homme sur \u003Ci\u003Eles Effets des politiques d'ajustement \u00e9conomique cons\u00e9cutives \u00e0 la dette ext\u00e9rieure sur la jouissance effective des droits de l'homme, en particulier pourl'application de la D\u00e9claration sur le Droit au d\u00e9veloppement\u003C\/i\u003E, 1998\/24, par. 3 ; \u003Ci\u003EEffets des politiques d'ajustement \u00e9conomique cons\u00e9cutives \u00e0 la dette ext\u00e9rieure sur la jouissance effective des droits de l'homme, en particulier pour l'application de la D\u00e9claration sur le Droit au d\u00e9veloppement\u003C\/i\u003E 1999\/22, par. 3 et ; \u003Ci\u003EEffets des politiques d'ajustement \u00e9conomique cons\u00e9cutives \u00e0 la dette ext\u00e9rieure sur la jouissance effective des droits de l'homme, en particulier pour l'application de la D\u00e9claration sur le Droit au d\u00e9veloppement\u003C\/i\u003E, 2002\/29, par. 7.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/cadtm.org\/Geopolitique-colonialite-et-liberation\"\u003Ecadtm.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}