{"180440":{"id":"180440","parent":"180415","time":"1602803135","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/tc-94-the-fog-of-the-crisis","category":"USA","title":"T.c.-94 : 'The fog of the crisis'","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"tc-94-the-fog-of-the-crisis-","admin":"newsnet","views":"10","priority":"2","length":"10485","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/blog\/journal-ddecrisis-de-philippe-grasset\"\u003EJournal dde.crisis de Philippe Grasset\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E15 octobre 2020 - Faut-il songer \u00e0 'classer'les choses crisiques dans cette p\u00e9riode d'intense activit\u00e9 sismique secouant le Syst\u00e8me, entre catastrophes, complots et \u003Ci\u003Ereset\u003C\/i\u003E, chutes et rechutes, confinements et couvre-feu, racialisme et \u003Ci\u003Ewokeness\u003C\/i\u003E, pr\u00e9sident-Covid et \u003Ci\u003EThe-Donald\u003C\/i\u003E gu\u00e9ri ? Est-ce bien utile ? Retrouverions-nous, en faisant ce classement, une v\u00e9rit\u00e9 premi\u00e8re, ou simplement une \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/glossairedde-verite-de-situation-verite\"\u003Ev\u00e9rit\u00e9-de-situation\u003C\/a\u003E comme nous disons, ou contribuerions-nous \u00e0 rendre encre plus \u00e9pais le brouillard de la crise... ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y avait le 'brouillard de la guerre', - '\u003Ci\u003Ethe fog of the war\u003C\/i\u003E', que l'on disait fort \u00e9pais ; il y a d\u00e9sormais, ent\u00eatant et terrible, non plus \u00e9pais mais compl\u00e8tement trompeur, chose cosmique aux limites improbables dissimulant en simulacres insaisissables des ombres ind\u00e9cises et catastrophiques, - il y a d\u00e9sormais le 'brouillard de la crise', - '\u003Ci\u003Ethe fog of the crisis\u003C\/i\u003E'... Voil\u00e0 un changement d'importance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPrenez donc ceci, une chose parmi d'autres comme un exemple de ce qui ne cesse de me surprendre dans cette confusion tourbillonnante : l'affaire du conflit du Haut-Karabakh, dont certains analystes respectables vous assurent qu'il y a rien de moins qu'un risque de guerre mondiale, qui m'est pass\u00e9 compl\u00e8tement inaper\u00e7u jusqu'ici. Par la tournure un peu tortur\u00e9e de l'expression (\"qui \u003Cb\u003Em\u003C\/b\u003E'est pass\u00e9e\"), j'entends affirmer que je plaide coupable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien que j'en sois \u00e9videmment inform\u00e9e par le courant de la communication, cette crise n'a pas \u00e9veill\u00e9 en moi le moindre int\u00e9r\u00eat de l'analyste. D'o\u00f9 vient cette attitude qui n'est ni d\u00e9lib\u00e9r\u00e9e, ni r\u00e9fl\u00e9chie, ni volontaire, mais simple r\u00e9flexe intellectuel d'\u00e9vidence que je me donne \u00e0 moi-m\u00eame ? C'est-\u00e0-dire, me dis-je \u00e9galement si je n'ai pas tort, - r\u00e9flexe d'intuition, 'simple'peut-\u00eatre mais nullement simpliste, et que finalement je crois juste ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi le Haut-Karabakh ne compte-t-il pas pour moi comme d'autres disent qu'il faut compter avec lui.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'un autre c\u00f4t\u00e9, m\u00e9thodologiquement et g\u00e9ographiquement, il y a une sorte de n\u00e9buleuse qui s'est form\u00e9e comme un immense ph\u00e9nom\u00e8ne du cosmos sans fin, dont sont effectivement absentes les crises g\u00e9opolitiques assez classiques, m\u00eame si \u00e9chantillon de la Guerre de 4\u003Csup\u003E\u00e8me\u003C\/sup\u003E G\u00e9n\u00e9ration (G4G), comme le Haut-Karabakh ; et cette \"sorte de n\u00e9buleuse\" qui r\u00e9unit les maillons essentiels d'une nouvelle et gigantesque forme crisique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agit principalement du Covid et de l'\u00e9lection USA2020, parce que ces deux \u00e9normes 'trous noirs'd\u00e9vorent gloutonnement tout le reste pour se constituer eux-m\u00eames en 'mati\u00e8res'essentielles constitutives de la Grande Crise (\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/glossairedde-la-gces\"\u003EGCES\u003C\/a\u003E), une sorte de 'mati\u00e8re noire'myst\u00e9rieuse et profonde. Ce sont des 'ogres', comme les scientifiques disent des '\u003Cspan id=\"bt1a67b6\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__1a67b6_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Trou*noir_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Trou_noir\"\u003Etrous noirs\u003C\/a\u003E'qui avalent \u00e9toiles et galaxies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(On appr\u00e9ciera comment, notamment par ailleurs avec '\u003Ci\u003EL'Horizon de l'\u00c9v\u00e9nement\u003C\/i\u003E'\u00e9voqu\u00e9 justement \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/rapsit-usa2020-lhorizon-du-terrible-evenement\"\u003E\u00e0 propos de USA2020\u003C\/a\u003E, on est d'esprit tr\u00e8s cosmique et universaliste dans le sens du cosmos-Univers, sur ce site par les temps qui courent si vite. Beaucoup question, pr\u00e9cis\u00e9ment, de 'trous noirs', parce que l'image est parfaitement adapt\u00e9e \u00e0 ce qui se passe : les crise se d\u00e9vorent les unes les autres, comme des ogres, pour grossir et se constituer en une irr\u00e9sistible Grande Crise.)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela signifie qu'apr\u00e8s un impeccable d\u00e9part au d\u00e9but de cette ann\u00e9e 2020, 'impeccable'dans le sens du groupement parall\u00e8les et presque coordonn\u00e9es des dynamiques diff\u00e9rentes, notamment des deux gros morceaux, Covid et USA2020, on voit l'ensemble transmuter comme un \u00e9norme ph\u00e9nom\u00e8ne galactique et se morpher en un seul gigantesque ensemble. Ce n'est pas le d\u00e9but de la Cr\u00e9ation d'un monde qui par d\u00e9finition n'a pas de d\u00e9but, ni un \u003Ci\u003EBig Bang\u003C\/i\u003E pour nous donner un peu d'importance, mais tout de m\u00eame...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a ensemble dans la dynamique tourbillonnaire, le sens de l'aggravation des tensions, avec parfois des interf\u00e9rences, lorsqu'un pr\u00e9sident des \u00c9tats-Unis se prend une sorte de \u003Ci\u003Equick-\u003C\/i\u003ECovid, comme les nourritures \u003Ci\u003Efast-foods\u003C\/i\u003E qu'on r\u00e9serve \u00e0 nos chers ob\u00e8ses. \u003Ci\u003EThe-Donald\u003C\/i\u003E, lui, s'est content\u00e9 d'un fameux bras d'honneur, - \"gardez la monnaie\", - \u00e0 ses adversaires progressistes-soci\u00e9taux, et \u003Ca href=\"https:\/\/www.tampabay.com\/news\/florida-politics\/elections\/2020\/10\/12\/large-crowd-awaits-trumps-return-to-floridas-campaign-trail\"\u003Ele voil\u00e0 de retour\u003C\/a\u003E sur les tr\u00e9teaux de la campagne du spectacle !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa fa\u00e7on dont le Covid se m\u00e9lange avec l'immense \u00e9branlement aux USA, dont la France qui se balance et se ramasse en un saut p\u00e9rilleux renverse dans un r\u00e9gime de 'couvre-feu'sans que pas une de ces \u00e9minences bureaucratiques et financiaris\u00e9es ne sache exactement la v\u00e9rit\u00e9 du danger (lisez celui-l\u00e0 qui \u003Ca href=\"https:\/\/fr.sputniknews.com\/france\/202010141044575734-un-couvre-feu-a-paris-cest-totalement-decale-par-rapport-a-la-realite-sanitaire-pour-le-dr-toubiana\"\u003En'est pas d'accord\u003C\/a\u003E), et pour d'excellentes raisons, ni ne sache encore moins ce que c'est qu'un couvre-feu.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Moi, je sais, c'est lorsque les rues noires de la nuit deviennent comme une prison \u00e0 ciel ouvert, cette situation qui pourrait se terminer par des gens d'armes qui ouvrent le feu avant de vous dire \"Qui va l\u00e0 ?\", parce que l'instant d'avant un des leurs a \u00e9t\u00e9 \u00e9tendu raide par la 'kala'd'un \u003Ci\u003Edealer\u003C\/i\u003E de marque agr\u00e9\u00e9, migrant de migration r\u00e9cente et opportune, qui pr\u00e9tendait ne pas sortir de sa Porsche \u003Ci\u003ECayenne\u003C\/i\u003E mod\u00e8le-2025 standard pour port d'h\u00e9ro\u00efne. Si ce n'est pas cette sorte d'aventure et si tout le monde au contraire continue \u00e0 se balader, c'est qu'alors le couvre-feu n'est que de carnaval ; crise balan\u00e7ant entre tragique et bouffe, et comment con\u00e7oivent-ils d'en sortir, ceux qui dirigent ?)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl existe dans cet immense \u00e9branlement cosmique des rassemblements crisiques compl\u00e8tement in\u00e9dits, sans pr\u00e9c\u00e9dents dans la forme et la dynamique, dont on distingue mal le sens et la strat\u00e9gie, qui manient des mesures \u00e0 la fois liberticides, incoh\u00e9rentes, sans la moindre coordination s'il devait y avoir eu des int\u00e9r\u00eats communs, - ce qui n'est pas le cas. Comparez par exemple le comportement de quelques '\u003Ci\u003EBig Tech\u003C\/i\u003E', comme Facebook et \u003Ca href=\"https:\/\/www.zerohedge.com\/markets\/twitter-suspends-trump-campaign-senate-gop-accounts-over-biden-scandal-jack-dorseys-mea\"\u003ETweeter\u003C\/a\u003E (qui vont devoir rendre des comptes au S\u00e9nat), censurant aussi bien des officiels, des parlementaires, etc., qui font circuler des articles mettant en \u00e9vidence la corruption ukrainienne (et \u003Ca href=\"https:\/\/www.redstate.com\/shipwreckedcrew\/2020\/10\/15\/hunter-biden-was-set-to-earn-millions-for-making-introductions-for-the-beneift-of-chinese-intelligence-operatives\"\u003Echinoise \u00e9ventuellement\u003C\/a\u003E) si incroyable de Hunter Biden, mettant en cause son p\u00e8re Joe\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt d'autre part, et dans un tout autre domaine mais qui suscite la m\u00eame sorte de crise imprudemment liberticide, l'attitude qu'on a vue du gouvernement fran\u00e7ais sur ce que l''ordre de couvre-feu'et toutes les mesures accompagnatrices peuvent avoir d'\u00e9galement liberticide dans un sens intrusif, presque \u003Ca href=\"https:\/\/www.bvoltaire.fr\/la-france-a-un-prefet-il-sappelle-emmanuel-macron\"\u003Ecomme un censeur\u003C\/a\u003E pouvait faire montre dans l'ancien monde, et lui pour d'excellents motifs, dans les internats de lyc\u00e9e. En m\u00eame temps et dans la m\u00eame confusion cosmique, la situation dans ces quelques jours, dans ces quelques heures que nous vivons, donne la sensation de redevenir catastrophique, comme on l'avait ressenti en mars-avril, comme entra\u00een\u00e9e dans une sorte de colossal Niagara qui assaille cette civilisation aux abois.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EA quoi jouent tous ces pouvoirs sans la moindre l\u00e9gitimit\u00e9 ou drap\u00e9s dans une l\u00e9gitimit\u00e9 aussi vide qu'un squelette d\u00e9compos\u00e9 et aussi douteuse qu'une poubelle souill\u00e9e, \u00e9ructant dans tous les sens comme s'ils savaient de quoi il s'agit, sans le moindre souci de l'esprit des lois et des coutumes ? Peuvent-ils imaginer aller bien loin sur cette voie ? Pourront-ils exposer longtemps, d'une mani\u00e8re si obsc\u00e8ne, la crise du pouvoir dans la postmodernit\u00e9, l'irresponsabilit\u00e9 et l'extraordinaire abysse du vide intellectuel de ceux-l\u00e0, eux-m\u00eames, qui pr\u00e9tendent le porter et le repr\u00e9senter ?\u003Cp\u003ED'autre part [bis, certes], qui d'autre pourrait les remplacer ? Qui d'autre saurait quoi faire, saurait comment agir, comment reconqu\u00e9rir la l\u00e9gitimit\u00e9 perdue ? Qui d'autre ?!\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'autres questions passant par l\u00e0 se pressent : qu'est-ce qui marche selon le plan pr\u00e9vu et selon nos pr\u00e9visions, c'est-\u00e0-dire conjointement ? Qu'est-ce qui avait \u00e9t\u00e9 pr\u00e9vu par nos augures, et m\u00eame par nos augustes et propres visions d'observateurs ind\u00e9pendants ? Rien du tout, \u003Ci\u003Eniente\u003C\/i\u003E, \u003Ci\u003Enada\u003C\/i\u003E, \u003Ci\u003Enothing\u003C\/i\u003E, les sacr\u00e9es choses se dissimulent dans '\u003Ci\u003Ethe fog of the crisis\u003C\/i\u003E'. Nous nous trouvons devant d'immenses \u00e9branlements, de formidables secousses, tout cela qui n'est pas n\u00e9cessairement brutal dans l'instant o\u00f9 cela se fait, mais au bout du compte, 3-4 semaines, 1-2 mois au plus, valant d\u00e9rive des continents et fin d'un monde pas moins.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Attention, nous dit une voix de la retenue dans ce monde de la communication o\u00f9 l'on croirait marcher sur du sable : pas trop de collapsologisme ni d'eschatologisme, s'il vous pla\u00eet dites que tout va tr\u00e8s bien m\u00eame \"s'il faut que je vous dise...\".)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors, il faut bien que je l'avoue, et vous disant avec la plus grande franchise, \u00e0 la fois touch\u00e9 par une certaine lassitude, peut-\u00eatre de la fatalit\u00e9, mais aussi cette intuition qui ne me quitte pas qu'un grand et nouvel ordonnancement du monde tend \u00e0 pr\u00e9parer sa mise en œuvre... Il ne me d\u00e9pla\u00eet pas d'\u00eatre ainsi remis \u00e0 ma place, et dans l'attente que des forces formidables d\u00e9cident de notre sort. Il n'y a aucune hi\u00e9rarchie \u00e0 faire dans ces crises, comme s'il d\u00e9pendait de notre jugement d'en \u00e9tablir l'importance et la dangerosit\u00e9. Ces crises constituent un ouragan, un cyclone, dont nous sommes les jouets, auxquels nous ne comprenons rien, dans le cadre desquelles chacun des actes de ceux qui pr\u00e9tendent \u00e0 leur ma\u00eetrise n'a comme effet que de mettre en \u00e9vidence la vanit\u00e9 de ces pr\u00e9tentions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/tc-94-the-fog-of-the-crisis\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}