{"180494":{"id":"180494","parent":"180415","time":"1602923486","url":"http:\/\/www.legrandsoir.info\/contre-feu.html","category":"Justice","title":"Contre feu","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_180494_21f2ed.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"contre-feu","admin":"newsnet","views":"49","priority":"3","length":"8992","lang":"","content":"\u003Cimg style=\" width:350px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_180494_efae97.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EGuy CHAPOUILLIE\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe ne dis pas \u00ab le Covid est rien pour moi \u00bb afin qu'il en soit ainsi. Je dis que le flux monocorde, unicolore des informations m'effraie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe ne trouve rien de plus angoissant que l'autorit\u00e9 des communiqu\u00e9s qui ne cessent de me prescrire des modes d'emploi de la vie, de la maladie, en \u00e9vitant toute p\u00e9dagogie claire o\u00f9 se confronteraient les approches diff\u00e9rentes, car des approches diff\u00e9rentes il y en a. Pas pour notre Pr\u00e9sident Emmanuel Macron qui vient nous servir sa soupe comme tout Quartier G\u00e9n\u00e9ral le fait en temps de guerre par des communiqu\u00e9s qui parlent d'avanc\u00e9es alors que la r\u00e9alit\u00e9 est faite de reculs. Je ne devrais pas \u00eatre surpris puisque, pour Emmanuel Macron, \u00ab c'est la guerre \u00bb ; il l'a proclam\u00e9 avec emphase \u00e0 la t\u00e9l\u00e9vision.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAussi, lorsque les m\u00e9dias parlent de communication du Gouvernement ou communication du Pr\u00e9sident ils se trompent, c'est tout simplement de communiqu\u00e9s de guerre dont il faut parler et, par cons\u00e9quent, de v\u00e9rit\u00e9 dont il faut s'inqui\u00e9ter. Il se donne du mal pourtant pour nous faire avaler la pilule du couvre-feu, mais il s'agite et il s'\u00e9puise \u00e0 nous vaincre sans arguments, sinon \u00e0 nous effrayer \u00e0 coup de chiffres de contamin\u00e9s qui oscillent entre 25 000 et 30 000 par jour. Mais il n'est vraiment pas en forme car \u00e0 la seule observation de la journaliste qui lui parle d'infantilisation du peuple, il est \u00e9branl\u00e9, il patine, il nie sans ferveur, pour y revenir un peu plus tard dans sa logorrh\u00e9e, car il n'a pas aim\u00e9. Il est un peu comme le serpent Kaa dans le film Le livre de la jungle qui tente d'hypnotiser Mowgli en lui susurrant \u00e0 r\u00e9p\u00e9tition, \u00ab Aie confiance ! \u00bb, stopp\u00e9 dans son entreprise par l'irruption du tigre. Il ne s'agit que d'un dessin anim\u00e9 et les deux journalistes n'avaient que la stature de tigres de papier. Moi, ce que je r\u00e9clame, c'est du respect, de l'honn\u00eatet\u00e9, autrement dit une qu\u00eate de la v\u00e9rit\u00e9 qui honorerait ceux qui la m\u00e8nent. Mais, en v\u00e9rit\u00e9, que dire de la v\u00e9rit\u00e9 ? Pour Marc Bloch la v\u00e9rit\u00e9 est hors d'atteinte. Il estime \u00ab que nul ne saurait pr\u00e9tendre avoir tout contempl\u00e9 ou tout connu. Que chacun dise franchement ce qu'il a \u00e0 dire ; la v\u00e9rit\u00e9 na\u00eetra de ces sinc\u00e9rit\u00e9s convergentes. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe veux bien qu'il y ait en amont de tout cela un Conseil Scientifique et je n'ai aucune raison d'en contester la composition ni le fonctionnement, mais ce dont j'ai besoin, c'est de mesurer moi-m\u00eame la qualit\u00e9 des arguments, avant d'\u00eatre la cible des conclusions. C'est pourquoi, afin de transformer le communiqu\u00e9 en communication, il serait bon de ne plus mobiliser les journalistes au f\u00e9minin et au masculin et de les remplacer par une personne qui a envie de dire franchement ce qu'il sait pour ouvrir une authentique conversation nourrici\u00e8re, sans le souci de vaincre \u00e0 tout prix, mais avec celui de convaincre. Aujourd'hui j'en connais un qui b\u00e9n\u00e9ficie d'une petite ouverture dans certains m\u00e9dias, avec un certain succ\u00e8s qui doit beaucoup \u00e0 sa mani\u00e8re courtoise de dire des choses qui m'ont troubl\u00e9 et continuent de m'\u00e9chauffer la t\u00eate. Je veux parler de Jean-Fran\u00e7ois Toussaint, professeur de physiologie de l'Universit\u00e9 de Paris-Descartes et directeur de l'IRMES (Institut de Recherche biom\u00e9dicale et d'\u00e9pid\u00e9miologie du sport).\u003Cbr \/\u003E\nEn voil\u00e0 un qui refuse d'\u00eatre gouvern\u00e9 par la peur et qui ose contester le confinement dont aucune \u00e9tude n'a prouv\u00e9 l'efficacit\u00e9. Il nous dit aussi \u00ab de ne pas confondre, ce que font de nombreux m\u00e9dias aujourd'hui en parlant de 27 000 nouveaux cas qui ne seraient que 27 000 tests positifs et par cons\u00e9quent pas 27 000 malades car il suffit d'un seul fragment d'ARN viral pour \u00eatre positif. Il pr\u00e9tend que sont m\u00e9lang\u00e9s \u00ab les sujets qui sont gu\u00e9ris, des sujets qui sont non contagieux, des sujets qui sont asymptomatiques, des sujets malades, des sujets symptomatiques, des sujets malades, des sujets s\u00e9v\u00e8res, des faux positifs, des faux n\u00e9gatifs et qu'on ne sait plus faire le tri au milieu de tout cela pour revenir \u00e0 la maladie et \u00e0 la certitude de cas s\u00e9v\u00e8res \u00bb. Il ajoute que \u00ab si on \u00e9tait dans le m\u00eame rapport de l\u00e9talit\u00e9 au nombre de cas positifs qu'en mars il aurait d\u00fb y avoir 5400 d\u00e9c\u00e8s en France et non pas 54 dans la journ\u00e9e en question \u00bb. Tout en insistant sur un s\u00e9rieux recul de la l\u00e9talit\u00e9 de ce mal, il reconna\u00eet \u00ab que la propagation se fait de plus en plus vite, ce qui pourrait laisser supposer que l'immunisation de la population est en train de s'\u00e9lever de fa\u00e7on tr\u00e8s importante. \u00bb\u003Cbr \/\u003E\nJe ne sais si sa v\u00e9rit\u00e9 est la v\u00e9rit\u00e9, mais j'ai entendu un autre son de cloche qui honore l'id\u00e9e que je me fais de la d\u00e9mocratie qui est de pouvoir dire ce que l'on a \u00e0 dire lorsque le moment est venu de le dire. J'aimerai tant savoir ce que le Pr\u00e9sident Emmanuel Macron pourrait en dire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais, \u00e0 la place, j'ai eu droit \u00e0 la version martiale du couvre-feu, car qui dit couvre-feu dit forces de police ou de gendarmerie qui patrouillent dans les villes, alors qu'elles ont d\u00e9j\u00e0 tant de mal \u00e0 s'imposer sur d'autres fronts br\u00fblants. C'est la Guerre alors, oui c'est la guerre mais contre qui ? Mais contre le peuple mon cher ami, contre le peuple !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est un fait, la r\u00e9duction des libert\u00e9s s'accro\u00eet, les espaces de vie se r\u00e9duisent, c'est un glissement progressif vers le vide social, m\u00eame en famille le masque est de rigueur. Et qui dit vide social, laisse entendre la fin de relations et d'activit\u00e9s humaines, de tout ce qui fait la vie : la n\u00e9cessit\u00e9 de se voir, de se parler, de vivre rien que de vivre quoi. Alors nous le savons, la France est championne de leur consommation, c'est la parade des psychotropes dont personne ne peut pr\u00e9juger de leurs capacit\u00e9s \u00e0 induire des ph\u00e9nom\u00e8nes de d\u00e9pendance, ni de leur \u00e9ventuelle toxicit\u00e9. C'est aussi la valse des violences conjugales.\u003Cbr \/\u003E\nMais le Pr\u00e9sident est t\u00eatu, ce qui n'est pas une mince qualit\u00e9, et appelle \u00e0 la mobilisation g\u00e9n\u00e9rale. \u00ab Il faut \u00eatre solidaires, nous dit-il, se serrer les coudes, car l'heure est au collectif. Nous avons besoin des uns et des autres et chacun doit assurer son r\u00f4le \u00bb. Mais de quoi parle-t-il ? Il y a belle lurette que nous lui demandons cela : de tout mettre en œuvre pour construire une autre soci\u00e9t\u00e9 de fraternit\u00e9 o\u00f9 chaque jour serait une urgence de justice, de partage et de paix.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOr, les faits sont encore plus t\u00eatus que lui, des milliers de lits ont \u00e9t\u00e9 retir\u00e9s de la r\u00e9animation depuis le d\u00e9confinement et un nombre critique de travailleurs de la sant\u00e9 ont quitt\u00e9 l'enfer, vaincus par le peu d'attention et surtout les mensonges d'\u00c9tat qui les ont r\u00e9duits \u00e0 de vulgaires ilotes r\u00e9compens\u00e9s par une vague prime qui est encore loin du compte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe plus affligeant dans cette histoire c'est qu'il cherche \u00e0 nous persuader qu'en restant chez nous \u00e0 partir de 21 heures nous bloquerons la circulation du virus. Fini les soir\u00e9es entre amis, les parties dansantes, les repas de plus de 6 personnes et j'en passe des meilleures. Alors l\u00e0, j'ai du mal \u00e0 comprendre, j'ai un probl\u00e8me singulier que je soumets \u00e0 la sagacit\u00e9 des lecteurs-lectrices. Dans la journ\u00e9e, les rues sont encombr\u00e9es de gens masqu\u00e9s qui vont et viennent en fonction de leur choix de vie, le midi les restaurants sont garnis de clients affam\u00e9s, les terrasses de caf\u00e9 sont abondamment fr\u00e9quent\u00e9es, sans parler des cin\u00e9mas qui fonctionnent, des magasins qui vendent, de tous les commerces qui bourdonnent... Mais lorsque la nuit vient, le bal masqu\u00e9 est interrompu, brutalement, car l'alerte g\u00e9n\u00e9rale est proclam\u00e9e : \u00ab circulez, y a plus rien \u00e0 vivre, tous au trou ! \u00bb Je voudrais savoir, pourquoi le jour et pourquoi pas la nuit. Le masque ne serait pas plus efficace la nuit ? Les contraintes des restaurateurs ne seraient pas respect\u00e9es comme elles le sont le jour ? Les cin\u00e9mas n'auraient pas les m\u00eames qualit\u00e9s la nuit, alors que le jour tout s'y d\u00e9roule dans le noir ?\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:361px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_180494_21f2ed.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EJe peux vous le dire, devant mon \u00e9cran de t\u00e9l\u00e9vision, j'ai d\u00e9failli au point de me dire que tout \u00e7a ne tenait pas debout et qu'il y avait une raison, une raison d'\u00c9tat, non ? En tout cas, il y a des moments de doute o\u00f9 toutes les questions peuvent \u00eatre possibles et je demande au Pr\u00e9sident de la R\u00e9publique Fran\u00e7aise de faire attention de ne pas mettre tout le monde dans le panier de la d\u00e9linquance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai entendu dire que la courbe de croissance de la maladie \u00e9tait d\u00e9j\u00e0 sur le versant de la descente \u00e0 Bordeaux, ainsi qu'\u00e0 Marseille je crois... Alors, pourquoi nous enfermer comme de vulgaires agents de la pand\u00e9mie, pour nous faire croire que la d\u00e9croissance viendrait de votre initiative peut-\u00eatre, alors que vous auriez aussi les chiffres du ralentissement ?\u003Cbr \/\u003E\nJe n'ose y croire !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EGuy CHAPOUILLIE\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.legrandsoir.info\/contre-feu.html\"\u003Elegrandsoir.info\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}