{"181516":{"id":"181516","parent":"180951","time":"1605115843","url":"http:\/\/www.legrandsoir.info\/deuxieme-vague-de-coups-d-etat-sanitaires.html","category":"documentaires","title":"Deuxi\u00e8me vague de coups d'\u00c9tat sanitaires","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181516_023170.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"deuxieme-vague-de-coups-d-etat-sanitaires","admin":"newsnet","views":"78","priority":"3","length":"11327","lang":"","content":"\u003Cimg style=\" width:350px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_181516_023170.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EKhider MESLOUB\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment entretenir l'\u00e9pid\u00e9mie, pour justifier et l\u00e9gitimer le coup d'\u00c9tat sanitaire moderne accompli avec des moyens de manipulation mentale hautement technologique, sinon par une politique m\u00e9dicale moyen\u00e2geuse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECar la crise sanitaire actuelle est avant tout une crise du syst\u00e8me de sant\u00e9, incapable de g\u00e9rer une simple \u00e9pid\u00e9mie grippale faute de moyens m\u00e9dicaux et d'\u00e9quipements sanitaires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment justifier et l\u00e9gitimer l'acc\u00e9l\u00e9ration de la destruction des infrastructures \u00e9conomiques consid\u00e9r\u00e9es comme obsol\u00e8tes du point de vue du grand capital, sinon par une deuxi\u00e8me vague de propagandes sanitaires virales, appuy\u00e9es sur un traitement de l'information anxiog\u00e8ne propre \u00e0 susciter une psychose collective. Aujourd'hui, apr\u00e8s le couvre-feu, qui a embras\u00e9 toutes les libert\u00e9s individuelles, sur fond de bruits de bottes, se profile le r\u00e9tablissement du confinement p\u00e9nitentiaire, cette politique d'assignation \u00e0 r\u00e9sidence forc\u00e9e que n'aurait jamais imagin\u00e9 le pire des dictateurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa politique de confinement est l'ultime tentative d\u00e9sesp\u00e9r\u00e9e d'un syst\u00e8me capitaliste en d\u00e9clin pour freiner sa chute, acc\u00e9l\u00e9r\u00e9e par l'irruption du coronavirus, qu'il rend mensong\u00e8rement responsable de l'effondrement de l'\u00e9conomie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e9j\u00e0 au d\u00e9but de l'ann\u00e9e, pour juguler l'\u00e9pid\u00e9mie du Covid-19, dans l'affolement et l'improvisation, de nombreux gouvernements, afflig\u00e9s par ailleurs d'une une crise \u00e9conomique plus mortelle que le coronavirus, incapables d'aligner des \u00e9quipements m\u00e9dicaux et une arm\u00e9e de m\u00e9decins sacrifi\u00e9s ces derni\u00e8res ann\u00e9es, pour combattre efficacement et humainement le virus, avaient, de mani\u00e8re machiav\u00e9lique, d\u00e9cr\u00e9t\u00e9 d'abattre strat\u00e9giquement leur population par le confinement, cette arme de destruction massive psychologique cens\u00e9e an\u00e9antir le virus de la contestation populaire mondialement r\u00e9pandu ces r\u00e9centes derni\u00e8res ann\u00e9es, afin de conjurer l'amorce de soul\u00e8vements sociaux dans un contexte de crise \u00e9conomique marqu\u00e9e par la programmation de faillites d'entreprises et d'augmentation exponentielle du ch\u00f4mage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui, apr\u00e8s une courte p\u00e9riode de lev\u00e9e du confinement p\u00e9nitentiaire, cette assignation \u00e0 r\u00e9sidence forc\u00e9e impos\u00e9e \u00e0 la moiti\u00e9 de la population mondiale, la libert\u00e9 conditionnelle, avec mise \u00e0 l'\u00e9preuve accompagn\u00e9e de mesures d'am\u00e9nagement des peines privatives de circulation et de rassemblement coupl\u00e9es \u00e0 un placement sous surveillance policier, prend progressivement fin. Retour \u00e0 la case prison domiciliaire. En effet, l'\u00c9tat, ce juge d'application des peines cruelles sociales, \u00e9conomiques et politiques, sur fond de r\u00e9pressions prot\u00e9iformes, en dictateur compulsif, r\u00e9cidive. Apr\u00e8s l'application du couvre-feu, retour en force du confinement, qui s'apparente \u00e0 un v\u00e9ritable blocus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn vrai, dans cette crise du Covid-19, faut-il redouter l'invisible virus naturel (ma\u00eetrisable avec des moyens sanitaires abondants et efficaces) ou l'ostensible microbe despotique de l'\u00c9tat visiblement destructeur (impossible \u00e0 contr\u00f4ler et \u00e0 neutraliser) ? Une chose est s\u00fbre : l'internement des citoyens innocents en bonne sant\u00e9, d\u00e9cr\u00e9t\u00e9 au nom de la pr\u00e9tendue protection des personnes \u00e2g\u00e9es et vuln\u00e9rables, \u00e0 notre \u00e9poque hautement technologique cens\u00e9e \u00eatre \u00e9quip\u00e9e d'infrastructures m\u00e9dicales de pointe, interpelle \u00e0 plus d'un titre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESans conteste, le confinement, proc\u00e9d\u00e9 \u00ab moyen\u00e2geux \u00bb, pour reprendre la formule du professeur Didier Raoult, constitue une mesure qu'aucun dictateur n'aurait d\u00e9savou\u00e9. D'aucuns s'interrogent, dans une vision complotiste, sur l'auteur \u00e9tatique myst\u00e9rieux de l'invention du virus concoct\u00e9 par quelque laboratoire malveillant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa vraie question \u00e0 poser serait plut\u00f4t : les virus ayant toujours exist\u00e9, connaissant leur taux de l\u00e9talit\u00e9 (estim\u00e9 \u00e0 moins de 2 % de d\u00e9c\u00e8s essentiellement parmi la population la plus \u00e2g\u00e9e et vuln\u00e9rable), pourquoi avoir suscit\u00e9 une telle peur panique parmi les populations sinon pour l\u00e9gitimer le confinement p\u00e9nitentiaire, d\u00e9cr\u00e9t\u00e9, lui, pour des desseins initialement inavou\u00e9s et inavouables.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais, aujourd'hui, ces desseins s'\u00e9clairent au grand jour, \u00e0 examiner l'incessante activit\u00e9 gouvernementale des diff\u00e9rents \u00c9tats de la majorit\u00e9 des pays, illustr\u00e9e par le nombre incommensurable de lois liberticides promulgu\u00e9es ces deniers mois. \u00c0 l'\u00e9vidence, chaque Etat, \u00e0 la faveur de l'\u00e9pid\u00e9mie du coronavirus, s'applique \u00e0 blinder son pouvoir despotique par l'instauration de mesures s\u00e9curitaires et attentatoires \u00e0 la libert\u00e9, d\u00e9cr\u00e9t\u00e9es sous pr\u00e9texte de gestion de la crise sanitaire du Covid-19.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn r\u00e9alit\u00e9, sous couvert de guerre virologique, les classes dominantes m\u00e8nent une guerre de classe aux classes populaires. Les dirigeants profitent de la pand\u00e9mie pour aggraver les lois antisociales et durcir la dictature \u00ab naturelle \u00bb \u00e9tatique, renforc\u00e9es par la militarisation de la soci\u00e9t\u00e9. Nous assistons, impuissants, \u00e0 un v\u00e9ritable \u00ab coup d'\u00c9tat sanitaire \u00bb permanent perp\u00e9tr\u00e9 dans de nombreux pays (en particulier dans l'orbite occidentale, pays sous domination de grand capital financier - Italie, Espagne, Portugal, France, Isra\u00ebl, etc.) pour imposer leur nouvel (d\u00e9s) ordre mondial \u00e9conomique d\u00e9mat\u00e9rialis\u00e9 et financiaris\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParadoxalement, presque un an apr\u00e8s l'apparition de l'\u00e9pid\u00e9mie du Covid-19, alors que nous sommes cens\u00e9s \u00eatre en guerre contre le coronavirus, en lieu et place d'\u00e9quipements m\u00e9dicaux et de personnels soignants pour nous prot\u00e9ger, nous avons droit, en guise de m\u00e9dication, toujours \u00e0 une artillerie de lois r\u00e9pressives et au confinement accompagn\u00e9 du d\u00e9ploiement de militaires (pour nous soigner contre notre virus contestataire l\u00e9tal ?).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne chose est s\u00fbre, paradoxalement mais sans nous surprendre, les premi\u00e8res retomb\u00e9es rentables surgies de cette crise sanitaire ne b\u00e9n\u00e9ficient qu'aux classes dominantes, au plans politique et \u00e9conomique, respectivement par le durcissement de leur pouvoir despotique \u00e9tatique et le renforcement de leur h\u00e9g\u00e9monie financi\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn effet, profitant de notre frayeur et de notre t\u00e9tanisation, suscit\u00e9es par le traitement m\u00e9diatique anxiog\u00e8ne de la pand\u00e9mie du Covid-19, de notre emprisonnement domiciliaire, de l'\u00e9tat de si\u00e8ge, du couvre-feu, et de l'interdiction de rassemblement et de manifestation, les classes poss\u00e9dantes du monde entier ont fait voter par leur \u00c9tat, en l'espace de quelques mois, des centaines de lois de r\u00e9gression sociale et de r\u00e9pression politique qu'aucun tyran n'aurait song\u00e9 imposer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EConcomitamment, ces classes poss\u00e9dantes ont instaur\u00e9, pour sauver leurs richesses aux moyens de renflouements des banques, de subventions aux entreprises, d'exemptions fiscales, de nationalisations de certains secteurs, le socialisme pour les riches, et ont perp\u00e9tu\u00e9 en l'aggravant le capitalisme pour les pauvres. Comme on le rel\u00e8ve, la gestion de la crise pr\u00e9tendument \u00ab sanitaire \u00bb confine davantage \u00e0 une op\u00e9ration de sauvetage de la sant\u00e9 (momentan\u00e9ment) de l'\u00e9conomie des capitalistes mise sous profusion, aliment\u00e9e par l'argent public sous forme de cr\u00e9dits diff\u00e9r\u00e9s, plut\u00f4t qu'\u00e0 une protection de la vie des malades toujours livr\u00e9s \u00e0 eux-m\u00eames sans soins efficaces.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec cynisme, nonobstant la gravit\u00e9 de la crise sanitaire, avec un syst\u00e8me de sant\u00e9 aux besoins d'\u00e9quipements m\u00e9dicaux pourtant vitaux, les \u00c9tats ont d\u00e9bloqu\u00e9 mille fois plus d'argent public pour subventionner les trusts, les banques, les bourses que pour secourir financi\u00e8rement et mat\u00e9riellement les h\u00f4pitaux et autres structures sanitaires, toujours aussi dramatiquement sous-\u00e9quip\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn effet, dans l'ensemble des pays, except\u00e9 les discours incantatoires belliqueux, le secteur sanitaire ne b\u00e9n\u00e9fici\u00e9 d'aucune mesure concr\u00e8te mat\u00e9rialis\u00e9e par l'acquisition d'\u00e9quipements m\u00e9dicaux toujours cruellement d\u00e9faillants dans les \u00e9tablissements de soin, par la construction de nouveaux h\u00f4pitaux et le recrutement de personnels soignants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuoi qu'il en soit, en d\u00e9pit des tentatives de neutralisation de la contestation sociale et politique par le confinement et le couvre-feu, les peuples ont d\u00e9j\u00e0 discern\u00e9 la source de la crise sanitaire et \u00e9conomique actuelle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu-del\u00e0 du myst\u00e9rieux virus invisible agit\u00e9 comme un \u00e9pouvantail par les classes dirigeantes pour terroriser les populations, justifier et l\u00e9gitimer la militarisation de la soci\u00e9t\u00e9 (mat\u00e9rialis\u00e9e par les r\u00e9pressions, les arrestations et les incarc\u00e9rations, dans certains pays affect\u00e9s depuis longtemps par le virus de la dictature), le myst\u00e8re de l'origine des crises sanitaires et \u00e9conomiques virales actuelles se d\u00e9voilent. Le \u00ab patient z\u00e9ro \u00bb a \u00e9t\u00e9 identifi\u00e9 par l'ensemble des peuples meurtris : il s'agit du capitalisme pathog\u00e8ne. Aujourd'hui, le virus capitaliste a mut\u00e9 en sa version p\u00e9rilleuse dont on observe les premiers sympt\u00f4mes l\u00e9taux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe grand capital fait d\u00e9j\u00e0 payer l'effondrement \u00e9conomique de son syst\u00e8me aux classes populaires (et aux classes moyennes et aux petites couches entrepreneuriales devenues \u00e9conomiquement inutiles), r\u00e9duites au ch\u00f4mage et \u00e0 la paup\u00e9risation absolue.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne chose est s\u00fbre : le monde entier assiste \u00e0 la faillite d'un syst\u00e8me \u00e9conomique en d\u00e9clin, \u00e0 la d\u00e9b\u00e2cle de l'ordre social dominant, \u00e0 l'\u00e9chec historique d'une classe bourgeoise agonisante, \u00e0 l'incurie criminelle des Etats, \u00e0 la tentative de militarisation de la soci\u00e9t\u00e9 impuls\u00e9e par les classes dominantes aux fins de sauver d\u00e9sesp\u00e9r\u00e9ment leur syst\u00e8me en pleine d\u00e9composition.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec bonheur, cette crise in\u00e9dite de grande ampleur commence n\u00e9anmoins \u00e0 d\u00e9clencher de profondes mutations dans les consciences, des interrogations sur la p\u00e9rennit\u00e9 du mod\u00e8le \u00e9conomique dominant, de r\u00e9elles aspirations \u00e0 la transformation de la soci\u00e9t\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertes, l'onde de choc initiale, suscit\u00e9e par l'effondrement brutal de l'\u00e9conomie et par l'amoncellement des cadavres livr\u00e9s cruellement \u00e0 la cr\u00e9mation, avait t\u00e9tanis\u00e9 les populations. Mais aujourd'hui la col\u00e8re souterrainement gronde, progressivement fermente, assur\u00e9ment monte, et la volont\u00e9 de transformation sociale et politique se manifeste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn tout \u00e9tat de cause, si, historiquement, le capitalisme a constitu\u00e9 originellement une r\u00e9ponse \u00e9conomique progressiste aux limites st\u00e9rilisantes du f\u00e9odalisme, aujourd'hui il repr\u00e9sente un obstacle, voire un danger, \u00e0 l'\u00e9volution humaine, au d\u00e9veloppement des forces productives, contraignant les peuples opprim\u00e9s, notamment les travailleurs, \u00e0 devoir \u00e0 leur tour le d\u00e9passer par l'instauration de leur mode de production sup\u00e9rieur fond\u00e9 sur des rapports sociaux humains \u00e9galitaires fond\u00e9s sur une d\u00e9mocratie autogestionnaire horizontale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParticuli\u00e8rement en cette p\u00e9riode de pand\u00e9mie du Covid-19, exigeant la mise en commun, \u00e0 l'\u00e9chelle mondiale, de toutes les richesses, ressources et connaissances scientifiques, par-del\u00e0 les int\u00e9r\u00eats nationaux (souvent li\u00e9s aux classes poss\u00e9dantes, uniques propri\u00e9taires des richesses et de l'Etat) pour œuvrer collectivement au contr\u00f4le de l'\u00e9conomie et \u00e0 la conception rapide d'un vaccin en vue de l'administrer gratuitement \u00e0 toutes les victimes du monde entier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIllustration : \u003Ca href=\"https:\/\/kaosenlared.net\/que-ha-podido-fallar\"\u003Ekaosenlared.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00bb\u00bb \u003Ca href=\"https:\/\/www.lematindalgerie.com\/deuxieme-vague-de-coups-detat-sanitaires\"\u003Elematindalgerie.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.legrandsoir.info\/deuxieme-vague-de-coups-d-etat-sanitaires.html\"\u003Elegrandsoir.info\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}