{"181587":{"id":"181587","parent":"181474","time":"1605256455","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/poutine-cree-les-conditions-pour-mettre-fin-aux-effusions-de-sang-dans-le-caucase\/","category":"War","title":"Poutine cr\u00e9e les conditions pour mettre fin aux effusions de sang dans le Caucase","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181587_bebf69.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"poutine-cree-les-conditions-pour-mettre-fin-aux-effusions-de-sang-dans-le-caucase","admin":"newsnet","views":"86","priority":"3","length":"9620","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar M.K. Bhadrakumar.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa \u003Ca href=\"http:\/\/en.kremlin.ru\/events\/president\/news\/64384\"\u003Ed\u00e9claration trilat\u00e9rale\u003C\/a\u003E Arm\u00e9nie-Azerba\u00efdjan-Russie du 10 novembre sur le Haut-Karabakh est un \u00e9v\u00e9nement majeur pour la s\u00e9curit\u00e9 r\u00e9gionale et internationale. Une tentative audacieuse est en cours pour att\u00e9nuer un conflit ethnique \u00e0 connotation politique en redessinant les fronti\u00e8res territoriales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'accord porte l'imprimatur du Pr\u00e9sident Vladimir Poutine. La \u003Ca href=\"http:\/\/en.kremlin.ru\/events\/president\/news\/64381\"\u003Ed\u00e9claration s\u00e9par\u00e9e\u003C\/a\u003E de Poutine l'atteste. De mani\u00e8re g\u00e9n\u00e9rale, en vertu de l'accord, l'Azerba\u00efdjan conservera les zones du Haut-Karabakh qu'il a prises pendant les sept semaines qu'a dur\u00e9 le conflit. L'Arm\u00e9nie a \u00e9galement accept\u00e9 de se retirer de plusieurs autres zones adjacentes au cours des prochaines semaines. Le Nagorno-Karabakh est tronqu\u00e9. Les soldats de la paix russes ont pris en charge les lignes de contact et les art\u00e8res de communication.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'accord ne peut \u00eatre lu que comme une victoire pour l'Azerba\u00efdjan et une d\u00e9faite pour l'Arm\u00e9nie. Mais surtout, il constitue un coup de ma\u00eetre diplomatique pour le Kremlin. La Russie revient au centre de la politique transcaucasienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 9 novembre, l'Azerba\u00efdjan a pris le \u003Ca href=\"https:\/\/www.france24.com\/en\/live-news\/20201108-azerbaijan-says-has-taken-key-karabakh-town-of-shusha\"\u003Econtr\u00f4le militaire\u003C\/a\u003E de la ville situ\u00e9e au sommet d'une colline, connue sous le nom de Choucha, une forteresse naturelle perch\u00e9e dans les montagnes et bord\u00e9e de falaises abruptes, \u00e0 une hauteur imposante surplombant la capitale du Haut-Karabakh, Stepanakert (\u00e0 seulement 10 km), et consid\u00e9r\u00e9e comme un pivot du contr\u00f4le militaire de la r\u00e9gion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa prise de la ville signifiait en fait que l'Azerba\u00efdjan avait envahi une route principale (appel\u00e9e le couloir de Lachin) reliant l'Arm\u00e9nie et le Haut-Karabakh, qui \u00e9tait essentielle pour l'Arm\u00e9nie pour envoyer des fournitures militaires le long des aiguillages par un col de montagne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour dire les choses simplement, les dirigeants arm\u00e9niens jingo\u00efstes du Premier Ministre Nikol Pashinyan ont compris que la \u003Ca href=\"https:\/\/tass.com\/world\/1222347\"\u003Echute de Stepanakert\u003C\/a\u003E \u00e9tait imminente et que la voie la plus judicieuse serait de n\u00e9gocier un cessez-le-feu avec l'aide de la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Kremlin anticipait cette \u00e9ventualit\u00e9, comme en t\u00e9moigne la \u003Ca href=\"http:\/\/en.kremlin.ru\/events\/president\/news\/64346\"\u003Econversation t\u00e9l\u00e9phonique\u003C\/a\u003E que Poutine a eue avec son homologue fran\u00e7ais Emmanuel Macron le 7 novembre, qui a \u00e9t\u00e9 suivie de deux appels avec le Pr\u00e9sident turc Recep Erdogan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa France est copr\u00e9sidente du Groupe de Minsk (avec la Russie et les \u00c9tats-Unis) et la l\u00e9gitimit\u00e9 internationale serait cruciale pour l'intervention de Moscou dans le conflit, tandis que la Turquie doit \u00eatre \u00ab g\u00e9r\u00e9e \u00bb, \u00e9tant donn\u00e9 ses aspirations en tant que puissance de la Mer Noire et ses liens particuliers avec l'Azerba\u00efdjan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EErdogan continue d'ins\u00e9rer la Turquie en tant que pacificateur dans le Caucase (ce que Moscou ne va probablement pas conc\u00e9der, \u00e9tant donn\u00e9 le parrainage turc des groupes djihadistes). C'est ce qu'a d\u00e9clar\u00e9 le \u003Ca href=\"https:\/\/www.iletisim.gov.tr\/english\/haberler\/detay\/president-erdogan-president-putin-of-russia-talk-over-phone\"\u003Ecommuniqu\u00e9 d'Ankara\u003C\/a\u003E suite \u00e0 un appel t\u00e9l\u00e9phonique \u00e0 Poutine le 10 novembre :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Le Pr\u00e9sident Erdogan a not\u00e9 que puisque la Turquie va \u00e9galement effectuer le suivi et la supervision des activit\u00e9s pour le cessez-le-feu avec la Russie par le biais d'un centre commun qui sera mis en place dans un lieu qui sera d\u00e9termin\u00e9 par l'Azerba\u00efdjan sur ses terres qui ont \u00e9t\u00e9 sauv\u00e9es de l'occupation arm\u00e9nienne, une grande responsabilit\u00e9 incombe \u00e9galement \u00e0 la partie russe, \u00e0 ce stade \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais le \u003Ca href=\"http:\/\/en.kremlin.ru\/events\/president\/news\/64393\"\u003Ecommuniqu\u00e9 russe\u003C\/a\u003E a ignor\u00e9 l'interpolation turque et a simplement rappel\u00e9 que Poutine avait \u00ab inform\u00e9 \u00bb Erdogan de l'accord de cessez-le-feu complet du 9 novembre et des \u00ab arrangements \u00bb y aff\u00e9rents et qu'il avait \u00ab accept\u00e9 de continuer \u00e0 travailler ensemble pour mettre en œuvre l'ensemble des mesures \u00e9nonc\u00e9es dans la d\u00e9claration \u00bb. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a par la suite \u003Ca href=\"https:\/\/tass.com\/politics\/1222443\"\u003Eni\u00e9 toute intention russe\u003C\/a\u003E de s'associer \u00e0 la Turquie pour le maintien de la paix.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181587_bebf69.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003Esoldats de maintien de la paix russes se dirigeant vers le Haut-Karabakh\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EL'accord trilat\u00e9ral du 10 novembre emprunte fortement au plan de paix de l'Iran. (Voir mon article \u00ab \u003Ca href=\"https:\/\/indianpunchline.com\/iran-has-a-plan-for-nagorno-karabakh\"\u003EL'Iran a un plan pour le Haut-Karabakh\u003C\/a\u003E\u00bb). T\u00e9h\u00e9ran est tout simplement en liesse. Le Minist\u00e8re des Affaires \u00c9trang\u00e8res iranien, tout en se \u003Ca href=\"https:\/\/www.tehrantimes.com\/news\/454507\/Iran-welcomes-Russian-brokered-peace-deal-between-Azerbaijan\"\u003Ef\u00e9licitant de l'accord\u003C\/a\u003E, a offert \u00e0 T\u00e9h\u00e9ran \u00ab la possibilit\u00e9 d'aider au d\u00e9ploiement des forces de maintien de la paix de la F\u00e9d\u00e9ration de Russie le long des lignes de contact conform\u00e9ment aux clauses 3 et 4 de l'accord de cessez-le-feu \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMoscou a le sentiment qu'il est urgent de mettre fin au conflit et de prendre en charge le maintien de la paix. Moscou s'attend \u00e0 ce que les \u00c9tats-Unis renforcent consid\u00e9rablement leur engagement dans le \u00ab proche \u00e9tranger \u00bb de la Russie, ce qui pourrait prendre la forme d'un affrontement aux implications g\u00e9opolitiques majeures.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn peut s'attendre \u00e0 ce que Biden, s'il est \u00e9lu, soit beaucoup plus actif que son pr\u00e9d\u00e9cesseur dans la promotion de la d\u00e9mocratie dans l'ensemble de l'ancien espace post-sovi\u00e9tique. Biden est profond\u00e9ment impliqu\u00e9 dans la politique de l'Europe de l'Est, ayant men\u00e9 les politiques de l'administration Obama envers la Russie et l'Ukraine. Une relation acrimonieuse entre la Maison-Blanche et le Kremlin est en jeu sur ces questions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPoutine s'est pench\u00e9 sur ce sujet lors du sommet de l'Organisation de Coop\u00e9ration de Shanghai le 10 novembre. Poutine a d\u00e9clar\u00e9 : \u00ab Un d\u00e9fi plus ouvert pour notre s\u00e9curit\u00e9 commune est le nombre croissant de tentatives d'ing\u00e9rence \u00e9trang\u00e8re directe dans les affaires int\u00e9rieures des \u00c9tats qui sont impliqu\u00e9s dans les activit\u00e9s de l'OCS. Je veux parler de l'atteinte flagrante \u00e0 la souverainet\u00e9, des tentatives de diviser les soci\u00e9t\u00e9s, de changer la voie de d\u00e9veloppement des pays et de rompre les liens politiques, \u00e9conomiques et humanitaires existants qui ont mis des si\u00e8cles \u00e0 se d\u00e9velopper.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Une attaque de ce type a \u00e9t\u00e9 dirig\u00e9e par des forces ext\u00e9rieures contre la Bi\u00e9lorussie, pays observateur de l'OCS. Suite \u00e0 l'\u00e9lection pr\u00e9sidentielle, nos amis bi\u00e9lorusses ont \u00e9t\u00e9 soumis \u00e0 une pression sans pr\u00e9c\u00e9dent et ont d\u00fb repousser les sanctions, les provocations et la guerre d'information et de propagande men\u00e9e contre eux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Nous consid\u00e9rons qu'il est inacceptable que des forces ext\u00e9rieures tentent d'imposer des d\u00e9cisions au peuple bi\u00e9lorusse. Il faut leur donner le temps de mettre les choses au clair et de prendre les mesures n\u00e9cessaires. Il en va de m\u00eame pour les r\u00e9cents d\u00e9veloppements au Kirghizistan et les combats politiques internes en cours en Moldavie \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa situation chaotique concernant le transfert de pouvoir \u00e0 Washington a donn\u00e9 carte blanche \u00e0 Moscou dans son arri\u00e8re-cour transcaucasienne hautement strat\u00e9gique. Macron a \u00e9t\u00e9 l'interlocuteur occidental cl\u00e9 de Poutine tout au long de la crise du Haut-Karabakh depuis septembre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le cas de la Turquie, Poutine a tenu Erdogan inform\u00e9 et l'a consult\u00e9 en reconnaissant implicitement les aspirations de ce pays en tant que puissance r\u00e9gionale et son importance pour la Russie en tant que partenaire dans la s\u00e9curit\u00e9 et la stabilit\u00e9 r\u00e9gionales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Iran, en effet, appartient \u00e0 une cat\u00e9gorie unique, \u00e9tant donn\u00e9 sa convergence croissante avec la Russie sur les questions r\u00e9gionales. Le niveau de compr\u00e9hension mutuelle transforme progressivement leur relation et lui conf\u00e8re un caract\u00e8re strat\u00e9gique. T\u00e9h\u00e9ran a soutenu sans \u00e9quivoque les initiatives de Poutine sur le Haut-Karabakh.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'accord du 10 novembre va durer au moins un certain temps. La t\u00e2che qui se profile \u00e0 l'horizon sera le retour des 100 000 Azerba\u00efdjanais qui ont \u00e9t\u00e9 d\u00e9plac\u00e9s dans les ann\u00e9es 1990 des territoires occup\u00e9s entourant le Haut-Karabakh ainsi que le retour de plus de 100 000 Arm\u00e9niens qui ont \u00e9t\u00e9 d\u00e9plac\u00e9s de la r\u00e9gion du Karabakh lors du dernier cycle de combats.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais il reste \u00e0 voir combien de personnes d\u00e9plac\u00e9es voudront revenir. Ensuite, il y a le retour des Azerba\u00efdjanais d\u00e9plac\u00e9s au Haut-Karabakh proprement dit. Choucha est consid\u00e9r\u00e9e comme un berceau de la culture azerba\u00efdjanaise et la r\u00e9installation de cette ville sera une exp\u00e9rience hautement \u00e9motionnelle et politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'accord met fin \u00e0 la guerre sanglante et d\u00e9vastatrice, mais il n'a rien \u00e0 voir avec la politique du conflit. D'autre part, il introduit une architecture de s\u00e9curit\u00e9 et stipule des mesures de communication pour stabiliser la situation sur le terrain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa polarisation ethnique est telle que les deux communaut\u00e9s sont loin d'\u00eatre pr\u00eates \u00e0 s'embrasser l'une l'autre. Cependant, il s'agit d'un accord de 5 ans qui sera reconduit pour 5 ans suppl\u00e9mentaires. Et le temps est un grand gu\u00e9risseur.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/mkbhadrakumar\"\u003EM.K. Bhadrakumar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/indianpunchline.com\/putin-creates-conditions-for-ending-bloodshed-in-caucasus\"\u003Eindianpunchline.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/poutine-cree-les-conditions-pour-mettre-fin-aux-effusions-de-sang-dans-le-caucase\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}