{"181923":{"id":"181923","parent":"0","time":"1605949476","url":"https:\/\/www.legrandsoir.info\/subventions-d-etat-au-grand-capital-licencieur-ou-le-scandale-permanent-du-capitalisme-monopoliste-d-etat-a-l-heure-de-la.html","category":"documentaires","title":"Subventions d'\u00c9tat au grand Capital licencieur, ou le scandale permanent du capitalisme monopoliste d'\u00c9tat \u00e0 l'heure de la construction europ\u00e9enne","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181923_138825.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"subventions-d-etat-au-grand-capital-licencieur-ou-le-scandale-permanent-du-capitalisme-monopoliste-d-etat-a-l-heure-de-la-construction-europeenne","admin":"newsnet","views":"68","priority":"4","length":"27064","lang":"","content":"\u003Cimg style=\" width:350px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_181923_138825.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EGeorges GASTAUD\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECo-secr\u00e9taire national du PRCF,\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EVOUS AVEZ DIT \"LIB\u00c9RALISME\" ?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis des d\u00e9cennies, on nous rab\u00e2che, du coll\u00e8ge \u00e0 l'Universit\u00e9, sur presque tous les m\u00e9dias, et sur tous les tons, que nous vivons dans une soci\u00e9t\u00e9 \"lib\u00e9rale\" et que le \"n\u00e9olib\u00e9ralisme\" est notre lot. Ceux qui sont un peu plus critiques politiquement, mais qui n'en barbotent pas moins dans l'illusion id\u00e9ologique, parlerons, pour le condamner, de l'\"ultralib\u00e9ralisme\" ou du \"turbo-capitalisme\". En fait, le Trait\u00e9 de Maastricht, relay\u00e9 par tous les trait\u00e9s europ\u00e9ens qui lui ont succ\u00e9d\u00e9, d\u00e9finit l'Union europ\u00e9enne comme une \"\u00e9conomie de march\u00e9 ouverte sur le monde o\u00f9 la concurrence est libre et non fauss\u00e9e\". Au nom de cet article inamovible qui forme le cœur de la \"construction\" europ\u00e9enne et des constructions politico-\u00e9conomiques analogues sur d'autres continents (ALENA, MERCOSUR, ASEAN...), les \u00c9tats nationaux et leur personnel politique dirigeant s'interdisent de nationaliser les grandes banques et les autres entreprises pr\u00e9sentant un caract\u00e8re strat\u00e9gique pour leurs nations respectives. Interdiction du m\u00eame coup de planifier scientifiquement et d\u00e9mocratiquement le d\u00e9veloppement \u00e9conomique, le d\u00e9ploiement du progr\u00e8s social, la r\u00e9partition des \"gains de productivit\u00e9\", de stopper les d\u00e9localisations industrielles et servicielles ravageuses et, bien entendu, d'interdire les licenciements collectifs relevant de la \"loi du march\u00e9\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPire, comme on le voit en France depuis au moins 1992 (date o\u00f9 le Trait\u00e9 de Maastricht obtint 5O,8% \u00e0 un r\u00e9f\u00e9rendum o\u00f9 Chirac et Mitterrand appelaient tous deux \u00e0 voter Oui), les gouvernements fran\u00e7ais successifs privatisent \u00e0 tour de bras les pr\u00e9tendus \"monopoles publics\" (comme EDF, Gaz de France, la SNCF, France-T\u00e9l\u00e9com, la Poste, Air France, l'A\u00e9rospatiale, les autoroutes, etc.)... pour mieux cr\u00e9er, en r\u00e9alit\u00e9, des monopoles ou des oligopoles capitalistes priv\u00e9s comme SANOFI, Bollor\u00e9, ou ENGIE, alias Suez. Et ce fut encore plus vrai \u00e0 l'\u00e9poque du gouvernement Jospin, dit \"de la gauche plurielle\" et flanqu\u00e9 de ministres \"communistes\" (Gayssot, Buffet, Demessine) et \"verts\" (Voynet), qui, entre 1997 et 2002, a privatis\u00e9 plus vite encore que les gouvernements de droite pr\u00e9c\u00e9dents, le secteur public fran\u00e7ais, des Caisses d'\u00e9pargne \u00e0 France-T\u00e9l\u00e9com en passant par Air-France et la SNECMA. C'est d'ailleurs le \"socialiste\" Rocard, grand \"europ\u00e9en\" lui aussi qui avait engag\u00e9 la privatisation de Renault, en profitant au passage pour d\u00e9capiter la C.G.T. de l'entreprise et pour fermer Renault-Billancourt, \u00e9picentre de la gr\u00e8ve de 1968...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELIB\u00c9RALISME POUR QUI ?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est bien vrai en un sens que cette politique, totalitairement impos\u00e9e dans toute l'Europe par la Commission de Bruxelles \u00e0 coups d'amendes et de \"sanctions\", est \"lib\u00e9rale\" ; mais pour QUI l'est-elle vraiment, si ce n'est pour les grands groupes capitalistes de taille continentale ou mondiale qui peuvent ainsi en toute \"libert\u00e9\" d\u00e9molir les conqu\u00eates sociales des salari\u00e9s, pratiquer le moins-disant environnemental et social \u00e0 l'\u00e9chelle transcontinentale, multiplier les juteuses fusions capitalistes nationales (VEOLIA\/ENGIE ?) et surtout d\u00e9sormais, continentales et transcontinentales tueuses d'emplois (Renault-Nissan, PSA-Chrysler-FIAT, Alstom\/Siemens ou Alstom-G.E., etc.) : en un mot, pi\u00e9tiner \"librement\" le monde du travail et l'int\u00e9r\u00eat national v\u00e9ritable (deux notions qui n'en font qu'une quand cette expression d'\"int\u00e9r\u00eat national\" n'est pas d\u00e9voy\u00e9e dans un sens imp\u00e9rialiste).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENon seulement l'UE permet aux trusts de surexploiter et de d\u00e9classer des millions de salari\u00e9s jug\u00e9s \"trop chers\" (d\u00e9localisation r\u00e9elle ou chantage \u00e0 la d\u00e9localisation, c'est tout un), mais elle les aide \u00e0 \u00e9crabouiller de mani\u00e8re \u00f4 combien \"lib\u00e9rale\" les petites entreprises ou \u00e0 les asservir : car \u00e0 tout instant plane sur la t\u00eate des artisans, des petits industriels, des petits agriculteurs, et plus encore, sur celle des salari\u00e9s priv\u00e9s de droits de nombre de PME (sans parler de ce patronat fictif que sont les travailleurs ub\u00e9ris\u00e9s et autres \"auto-entrepreneurs\"), une \"concurrence\" d'extension plan\u00e9taire dont l'\u00e9chelle et les r\u00e8glements volontairement tatillons privil\u00e9gient les seules entreprises r\u00e9ellement aptes \u00e0 se livrer \u00e0 la \"concurrence\"non fauss\u00e9e\", c'est-\u00e0-dire en r\u00e9alit\u00e9, les monopoles capitalistes li\u00e9s aux banques ; les petites et moyennes entreprises sont ainsi pri\u00e9es, en toute\"libert\u00e9 d'entreprendre\", d'\u00e9craser leurs prix, et avec eux, les salaires de leurs employ\u00e9s, de ramper pour avoir les march\u00e9s, d'entrer en comp\u00e9tition avec des g\u00e9ants internationaux pour la moindre adjudication de ville, de sous-traiter pour des\"donneurs d'ordre\"tyrannique, notamment pour la grande distribution. Ou, plus simplement, comme il arrive \u00e0 des centaines de milliers de\"patrons\"de TPME ou d'auto-entrepreneurs... de\"gicler\"purement et simplement (avec des centaines de suicides \u00e0 la cl\u00e9 chaque ann\u00e9e dans le monde paysan).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENe parlons pas du r\u00f4le d\u00e9volu par ce syst\u00e8me\"lib\u00e9rateur\"aux ex-pays socialistes de l'Est : leur industrie socialiste et leurs acquis sociaux incomparables ont \u00e9t\u00e9 liquid\u00e9s, en vertu d'une\"th\u00e9rapie de choc\"terrible, en pr\u00e9alable \u00e0 leur annexion par l'UE (et dans la foul\u00e9e, par l'OTAN !). Ni du devenir des pays du Sud, quasi-interdits de d\u00e9veloppement industriel et agricole, si ce n'est de type n\u00e9ocolonial (fix\u00e9 par les besoins des trusts des pays riches) : il est clair qu'une jeune industrie nationale partant de z\u00e9ro, ou disposant au d\u00e9part de peu de financement, de technologie et peu de d\u00e9bouch\u00e9s propres, ne pourra pas s\u00e9rieusement concurrencer, sans droits de douane nationaux, les mastodontes capitalistes des pays dominants d\u00e9j\u00e0 install\u00e9s sur le march\u00e9 et pr\u00e9emptant les mati\u00e8res premi\u00e8res, les semences agricoles, etc. Ce n'est pas pour rien qu'en France, pour cr\u00e9er l'industrie, Colbert a d\u00fb mettre en place une industrie d'\u00c9tat, r\u00e9glementer fermement les importations : chacun sait que dans notre pays, il n'y aurait jamais eu d'industrie sans l'intervention planificatrice d'un \u00c9tat et que, contre-\u00e9preuve de la m\u00eame hypoth\u00e8se, notre industrie nationale s'effondre litt\u00e9ralement depuis que l'\u00c9tat fran\u00e7ais, esclave volontaire de la\"construction\"europ\u00e9enne, s'interdit \u00e0 lui-m\u00eame de nationaliser, de prot\u00e9ger et de planifier...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003E\"LIB\u00c9RALISME\"INTERNATIONAL ASYM\u00c9TRIQUE ET BLIND\u00c9 DE CRYPTO-PROTECTIONNISME\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENotons aussi que, m\u00eame \u00e0 ce niveau continental et transcontinental, le pr\u00e9tendu\"libre-\u00e9change mondial\"est une fiction : en r\u00e9alit\u00e9, les \u00c9tats capitalistes les plus puissants, et centralement pour ce qui concerne notre pays, les \u00c9tats-Unis d'Am\u00e9rique et l'Allemagne capitaliste unifi\u00e9e (vraie ma\u00eetresse de l'UE) se sont dot\u00e9s par mille moyens d'outils crypto-protectionnistes ou ouvertement tels (droits de douanes antichinois de Trump,\"sanctions \u00e9conomiques\"pr\u00e9tendument destin\u00e9es \u00e0 d\u00e9fendre les droits de l'homme \u00e0 g\u00e9om\u00e9trie variable qui frappent les rivaux actuels ou potentiels du grand capital yanqui, notamment la Chine, embargos divers strangulant la Russie, la Chine, l'Iran, le Venezuela, la Bi\u00e9lorussie, et bien entendu, la vilaine et indomptable\"b\u00eate rouge\"cubaine !). On pourrait aussi invoquer les innombrables normes\"sanitaires\"(et de plus en plus\"\u00e9cologistes\") impos\u00e9es par l'Oncle Sam pour fermer son territoire aux exportations des pays domin\u00e9s. \u00c0 tout prix, il s'agit de filtrer l'entr\u00e9e des concurrents r\u00e9els ou potentiels sur leur march\u00e9 int\u00e9rieur et de permettre asym\u00e9triquement aux trusts des pays-leaders d'envahir les march\u00e9s de l'Est et du Sud sans que la r\u00e9ciproque soit possible.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EL'EURO, MONNAIE CRYPTO-PROTECTIONNISTE ; L'ENTENTE MON\u00c9TAIRE INTER-IMP\u00c9RIALISTE GERMANO-\u00c9TASUNIENNE ET LA CRISE ACTUELLE DE CETTE ENTENTE\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EA lire : \u003Ca href=\"https:\/\/www.initiative-communiste.fr\/articles\/europe-capital\/leuro-a-deja-coute-56-000e-a-chaque-francais-sortir-de-leuro-une-urgence\"\u003El'euro a d\u00e9j\u00e0 co\u00fbt\u00e9 56 000€ \u00e0 chaque fran\u00e7ais. Sortir de l'euro, une urgence !\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe principal de ces outils d\u00e9loyaux permettant la\"concurrence\"libre (pour les \u00c9tats riches) et syst\u00e9matiquement fauss\u00e9e, est le couple mon\u00e9taire conflictuel : complice (comme deux mafias peuvent \u00e0 la fois s'allier pour piller une ville tout en s'attrapant p\u00e9riodiquement \u00e0 la gorge) que forment...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Ed'une part le dollar : une \u00e9trange monnaie mondiale non convertible en or et gag\u00e9e, en r\u00e9alit\u00e9 sur la puissance sans \u00e9quivalent (80% des armes mondiales sont \u00e9tasuniennes ! Qui ira jamais sommer l'Oncle Sam de rembourser ses \u00e9normes dettes ?) de l'arm\u00e9e des \u00c9tats-Unis ; ce qui vaut bien une guerre par an en moyenne pour soutenir la peur, non du gendarme, mais du voleur. D'autant que des projets de monnaie internationale court-circuitant le dollar courent ou ont couru depuis des ann\u00e9es (entente entre la Russie et la Chine pour \u00e9changer sans passer par le dollar, projet libyen de monnaie africaine autonome - qui a sans doute largement provoqu\u00e9 le renversement et le lynchage\"humanitaire\"de Khadaffi...),\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Eet d'autre part la zone euro-mark cœur de la\"construction\"europ\u00e9enne centr\u00e9e sur Berlin. Gag\u00e9e sur le Deutsche Mark fort, la monnaie unique europ\u00e9enne garantit \u00e0 la RFA une sorte de march\u00e9 europ\u00e9en captif permanent, tout en laissant - pour combien de temps encore ? - le dollar plus faible dominer mondialement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi les\"vaches\"respectives de l'Oncle Sam et de l'Ami Frantz \u00e9taient-elles initialement bien gard\u00e9es. Car de la sorte, les EU et la RFA imp\u00e9rialistes et h\u00e9g\u00e9moniques peuvent-ils se\"r\u00e9partir\"mondialement et continentalement les zones d'influence et les march\u00e9s. De cette mani\u00e8re, Berlin\"tond\"sans cesse l'Europe de l'Est (paradis des d\u00e9localisations capitalistes, r\u00e9servoir de main-d'œuvre bien form\u00e9e et bon march\u00e9 pour l'Occident) et l'Europe du Sud, transform\u00e9 en d\u00e9bouch\u00e9 largement passif et impuissante \u00e0 p\u00e9n\u00e9trer s\u00e9rieusement le march\u00e9 industriel de l'Europe du Nord (les soi-disant\"\u00c9tats frugaux\"attach\u00e9s \u00e0 l'Allemagne capitaliste). En outre, en raison du diff\u00e9rentiel de monnaie entre euro fort et dollar faible, l'Europe allemande promettait initialement de ne pas envahir le march\u00e9 am\u00e9ricain. Bien entendu, ce compromis crypto-protectionniste entre les deux requins imp\u00e9rialistes que sont \u00e0 \u00e9galit\u00e9 Berlin et Washington (et ce compromis crypto-protectionniste, le PRCF est seul jusqu'ici \u00e0 l'avoir rep\u00e9r\u00e9 et d\u00e9nonc\u00e9) est n\u00e9cessairement fragile et c'est ce qui explique les tensions actuelles entre Trump et Merkel : \u00e0 coup d'euro fort, l'Allemagne capitaliste a tu\u00e9 ou asservi les industries plus faibles des pays du Sud, France incluse, et transform\u00e9 en n\u00e9o-colonies de main-d'œuvre les ex-pays socialistes de l'Est, Pologne, pays baltes, ex-Tch\u00e9coslovaquie et ex-Yougoslavie. Les pays sud-europ\u00e9ens ne pouvaient en effet contre-attaquer au moyen de\"d\u00e9valuations comp\u00e9titives\"comme ils le faisaient quand n'existait pas la monnaie europ\u00e9enne cal\u00e9e sur le mark. Mais ce syst\u00e8me est n\u00e9cessairement vou\u00e9 au d\u00e9s\u00e9quilibre et \u00e0 son auton\u00e9gation dialectique. Ayant fini par ruiner les pays du sud europ\u00e9en, les pr\u00e9tendus\"PIGS\"(Portugal, Italy, Greece, Spain), l'Allemagne a chang\u00e9 de braquet ; l'euro a \u00e9t\u00e9 syst\u00e9matiquement affaibli par la BCE et sa politique faisant tourner la\"planche \u00e0 billets\". Et du coup, les Mercedes ont envahi... le march\u00e9 \u00e9tasunien dont la r\u00e9action antigermanique et anti-UE, mais aussi anti-chinoise, s'appelle Donald Trump. Bien entendu ces deux m\u00e9ga-pr\u00e9dateurs qui s'auto-baptisent\"Communaut\u00e9 internationale\"continue de s'entendre comme larrons en foire pour frapper les pays du Sud, prot\u00e9ger le capitalisme mondial, conjurer le retour toujours possible des communistes et des r\u00e9volutionnaires, voire pr\u00e9parer ensemble une bonne guerre contre la Chine et\/ou contre la Russie. Mais, l'idylle EU\/Europe allemande sous domination absolue du premier - qui durait depuis l'entre-deux-guerres et plus encore, depuis 1945 et le financement am\u00e9ricain de la forteresse Allemagne (contre l'URSS, mais aussi, contre la France, cf les livres d'Annie Lacroix-Riz) est d\u00e9sormais termin\u00e9e. N'en d\u00e9duisons pas qu'ils vont se prendre au collet, du moins imm\u00e9diatement, ils ont trop d'int\u00e9r\u00eats communs pour cela et peuvent, encore une fois, se r\u00e9concilier pour agresser la Russie ou la Chine... tout en continuant ensemble \u00e0 avancer s'ils le peuvent en Ukraine, en Bi\u00e9lorussie, dans le Caucase, etc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003E\"AIDE \u00c0 L'EMPLOI = AIDE PUBLIQUE AUX LICENCIEMENTS DE MASSE\". Aberration ou effet syst\u00e9mique ?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais il faut voir aussi et surtout l'aspect cach\u00e9 de cette politique \u00e9conomique que r\u00e9v\u00e8le cr\u00fbment la multiplication des licenciements dans des entreprises capitalistes gav\u00e9es d'argent public par Macron et Cie (et avant lui par le CICE sarkozyste et par le Pacte de responsabilit\u00e9 hollandien), et cela sans aucune contrepartie s\u00e9rieuse du c\u00f4t\u00e9 patronal. Cette politique de subventionnement massif du profit priv\u00e9 par l'argent public aboutit \u00e0 une contradiction potentiellement r\u00e9volutionnaire quand l'argent du contribuable distribu\u00e9 \u00e0 tire-larigot au titre de l'emploi sert \u00e0... d\u00e9localiser massivement et \u00e0 supprimer les emplois industriels restants. Il faudrait aussi parler de la mani\u00e8re dont en 2008 les \u00c9tats bourgeois, et la France sarkozyste a donn\u00e9 l'exemple, ont sauv\u00e9 les banques priv\u00e9es de la faillite en s'endettant eux-m\u00eames colossalement... aupr\u00e8s des m\u00eames banquiers, faisant ensuite payer les peuples (euro-aust\u00e9rit\u00e9) au nom du\"remboursement de la dette\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA lire : \u003Ca href=\"https:\/\/www.initiative-communiste.fr\/theme\/cice\"\u003Etout savoir du CICE\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Etout le monde a en t\u00eate Airfrance-KLM, Renault, PSA, Auchan, et maintenant Bridgestone-B\u00e9thune. Tous ont touch\u00e9 d'\u00e9normes magots pr\u00e9lev\u00e9s sur nos imp\u00f4ts pour, en r\u00e9alit\u00e9, mettre \u00e0 ex\u00e9cution des plans de licenciements massifs qui \u00e9taient dans les tuyaux des conseils d'actionnaires bien avant que quiconque e\u00fbt seulement entendu le mot\"coronavirus\"...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe scandale est \u00e9norme et la col\u00e8re monte de toutes parts car qui ne voit en ce moment que le pouvoir macroniste, m\u00eame pris\"de gauche\"par l'escroc politique Xavier Bertrand, ne sait comment justifier le gaspillage \u00e9norme d'argent public que constituent ces\"aides\"au grand patronat sans contr\u00f4le public ni\"contreparties\"en termes d'emploi, d'environnement et de conditions de travail. Chacun voit au contraire qu'il s'agit, sur le plan \u00e9thique, d'un \u00e9norme d\u00e9tournement de fonds et que les coffres des capitalistes ressemblent de plus en plus \u00e0 un nouveau\"tonneau des Dana\u00efdes\"dont la particularit\u00e9 serait d'\u00eatre priv\u00e9 de fond \u00e0 d\u00e9faut d'\u00eatre priv\u00e9 de fonds publics ! On voit ainsi les m\u00eames \u00e9conomistes bourgeois qui tonnent contre la\"fiscalit\u00e9 confiscatoire\"(sous-entendu : sur les riches, \u003Ci\u003ELe Point\u003C\/i\u003E n'a rien contre la TVA pay\u00e9e par les travailleurs bien davantage que par les capitalistes...) et qui consid\u00e8rent les fonctionnaires (c'est-\u00e0-dire les pompiers, les hospitaliers, les enseignants, les chercheurs du CNRS, etc.) comme des parasites su\u00e7ant le sang de la bourgeoisie, accepter comme allant de soi que les \u00c9tats et les gouvernements\"lib\u00e9raux\"versent des dizaines de milliards (et ce sera pire encore avec l'\"emprunt europ\u00e9en\") aux actionnaires d'entreprises priv\u00e9es qui, d'ordinaire,\"justifient\"leurs \u00e9normes revenus par les pr\u00e9tendus\"risques\"qu'ils encourent. Mais qui\"risque\"le plus de dormir sous les ponts, l'actionnaire de Bridgestone ou l'ouvrier de la chimie ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EDERRI\u00c8RE LE\"N\u00c9O-LIB\u00c9RALISME\", LES FORMES NOUVELLES DU CAPITALISME MONOPOLISTE D'\u00c9TAT \u00c0 L'\u00c9CHELLE (TRANS)CONTINENTALE\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESeulement voil\u00e0, le\"scandale\"que feignent de d\u00e9noncer des Xavier Bertrand, des dirigeants du PS, etc. qui ont fait et qui feront comme Macron s'ils arrivent au pouvoir, ne tient pas \u00e0 la\"na\u00efvet\u00e9 de Macron qui se serait, en somme, fait rouler par les capitalistes... dont il est lui-m\u00eame une \u00e9manation typique (comme Pompidou avant lui, il \u00e9tait une sorte de fond\u00e9 de pouvoir de Rothschild avant de devenir ministre, puis pr\u00e9sident).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBref, il ne s'agit pas d'une \"erreur\" (ou alors elle serait diabolique puisque le PCF, alors marxiste, la d\u00e9non\u00e7ait d\u00e9j\u00e0 dans les ann\u00e9es 1970 en publiant le livre intitul\u00e9 \u003Ci\u003ELe Capitalisme monopoliste d'\u00c9tat\u003C\/i\u003E : il y d\u00e9montrait, dans le prolongement d'\u00e9tudes avanc\u00e9es par Marx, puis par L\u00e9nine, qu'\u00e0 notre \u00e9poque, le capitalisme concurrentiel et lib\u00e9ral plus ou moins \"pur\" (encore que...) du XIX\u00e8me si\u00e8cle a depuis longtemps c\u00e9d\u00e9 la place : a) \u00e0 l'imp\u00e9rialisme, o\u00f9 dominent les monopoles capitalistes, o\u00f9 domine le capital financier et o\u00f9 l'exportation massive de capitaux suraccumul\u00e9s est la cause permanentes de guerres pour le repartage du monde (th\u00e8se classique du l\u00e9ninisme) ; b) et que, surtout apr\u00e8s la crise terrible de 1929 et la r\u00e9ponse keyn\u00e9sienne du New Deal rooseveltien, s'est mis en place partout un \"m\u00e9canisme unique \u00c9tat bourgeois\/monopoles capitalistes\" au sein duquel pr\u00e9domine, en derni\u00e8re analyse, le grand capital priv\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e9j\u00e0 sous De Gaulle et Pompidou, l'\u00c9tat d\u00e9tournait les nationalisations d\u00e9mocratiques effectu\u00e9es en 1945 par les communistes Marcel Paul, Billoux et Thorez, et il affectait des milliards d'argent public, directement ou indirectement, au grand capital priv\u00e9 fusionnant alors surtout \u00e0 l'\u00e9chelle nationale (telle \u00e9tait la base du gaullisme historique dans la haute bourgeoisie). \u00c0 l'\u00e9poque, ce capitalisme monopoliste d'\u00c9tat \u00e9tait plus voyant et \"revendiqu\u00e9\" qu'aujourd'hui parce qu'il se cachait derri\u00e8re le patriotisme national (comme si les capitalistes avaient une patrie autre que celle o\u00f9 ils r\u00e9alisent le profit maximal !) et parce que, force du PCF et de la CGT aidant, le financement des services publics et l'argent allant aux salaires \u00e9taient en proportion plus \u00e9lev\u00e9s qu'aujourd'hui. Et les gogos des manuels scolaires d'histoire et d'\u00e9conomie de nous expliquer que le \"lib\u00e9ralisme\" actuel a d\u00e9truit l'\u00c9tat-Providence : en r\u00e9alit\u00e9, il s'est servi de la fin du camp socialiste mondial et de l'(auto-)affaiblissement des partis communistes et des syndicats (confondant \"modernit\u00e9\" et abandon du combat de classe) pour liquider les services publics destin\u00e9s \u00e0 tous et vampiriser comme jamais l'argent des citoyens en le mettant au service des grands capitalistes \u00e0 une \u00e9chelle de moins en moins nationale et de plus en plus transnationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBref - et m\u00eame l'\u00e9conomiste \"lib\u00e9ral\" le plus sot est forc\u00e9 de le voir aujourd'hui - le \"n\u00e9olib\u00e9ralisme\" actuel est surtout la liquidation de l'\u00c9tat-\"providence\" pour les salari\u00e9s (aucune \"providence\" l\u00e0-dedans, mais le r\u00e9sultat de grandes luttes comme celles du Front populaire, de la Lib\u00e9ration ou de Mai 68) tout en d\u00e9veloppant comme jamais l'\u00c9tat-providence des capitalistes ; ce que nous, militants franchement communistes, appelons toujours le capitalisme monopoliste d'\u00c9tat, avec en particulier ce subventionnement syst\u00e9mique et potentiellement mortel du grand capital qu'est la course aux armements fauteuse de guerres imp\u00e9rialistes incessantes et de gaspillages \u00e9normes en termes de ressources naturelles g\u00e2ch\u00e9es, d'argent soustrait aux productions utiles et de d\u00e9tournement mortif\u00e8re de la recherche scientifique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EDIALECTIQUE DE LA FORME ET DE L'ESSENCE. LE Capitalisme Monopoliste d'Etat ne \"dispara\u00eet pas\", il se \"d\u00e9place\" et se continentalise de mani\u00e8re encore plus dangereuse !\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Eeulement bien s\u00fbr, les apparences ne sont trompeuses que pour ceux qui sont incapables de distinguer les formes d\u00e9pass\u00e9es du capitalisme monopoliste d'\u00c9tat, qui dans les ann\u00e9es 1960 \u00e9taient encore principalement internes aux \u00c9tats nationaux, et les formes actuelles, de plus en plus euro-r\u00e9gionalis\u00e9es, continentalis\u00e9es et trans-continentalis\u00e9es ; \"\u00c9tat\" n'est pas synonyme d'\"\u00c9tat-Nation\", et l'empire continental germano-europ\u00e9en, si possible embo\u00eet\u00e9 comme une poup\u00e9e russe dans une future \"Union transatlantique\" (c'est le vocabulaire du MEDEF qui parle de \"besoin d'aire\", on e\u00fbt dit jadis, en allemand peut-\u00eatre, \"\u003Ci\u003ELebensraum\u003C\/i\u003E\") \u00e9tale d\u00e9sormais sa volont\u00e9 de puissance. Aussi bien Dominique Stauss-Kahn, du PS, que Bruno Le Maire, exaltent l'un et l'autre ouvertement et publiquement l'\"Empire europ\u00e9en\" en construction (avec pour base juridico-\u00e9conomique pr\u00e9sente ou future, le CETA, le TAFTA, etc., couronn\u00e9s par l'OMC et prot\u00e9g\u00e9 par l'OTAN mondialis\u00e9).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais que serait l'\"Europe f\u00e9d\u00e9rale\" voulue par Macron et flanqu\u00e9e d'une \"arm\u00e9e europ\u00e9enne\" arrim\u00e9e \u00e0 l'OTAN et d'une \"diplomatie europ\u00e9enne\", sinon un nouvel \u00c9tat expansivement supranational (apr\u00e8s l'Ukraine et si possible la Bi\u00e9lorussie, qui y passera ?). Quel abaissement du Q.I. politique moyen que de trouver encore \u00e0 notre \u00e9poque des \"marxistes internationalistes\" qui s'\u00e9touffent de rage contre toute id\u00e9e de patriotisme fran\u00e7ais, comme si Robespierre, Jaur\u00e8s ou Politzer n'avaient rien \u00e9crit l\u00e0-dessus, mais qui, comme Arlette Laguiller, se vantent sottement d'\u00eatre \"plus Europ\u00e9ens que Fran\u00e7ais\" : comme si le SUPRAnationalisme euro-atlantique n'\u00e9tait pas encore plus dangereux que le nationalisme bourgeois de grand-papa ! Comme si la phrase ravageuse de Mitterrand s'exclamant \"la France est notre patrie, l'Europe est notre avenir\" (quasiment un \u00e9loge fun\u00e8bre de la R\u00e9publique fran\u00e7aise !) ne sentait pas \u00e0 mille lieues cette reconfiguration europ\u00e9enne et \"transatlantique\" de l'imp\u00e9rialisme que le philosophe ultra-r\u00e9actionnaire (au moins en politique) qu'\u00e9tait Nietzsche appelait d\u00e9j\u00e0 de ses vœux \u00e0 la fin du XIX\u00e8me si\u00e8cle (sous le nom de \"grande politique\" d\u00e9volue \u00e0 l'\u00e9lite mondiale).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme l'a \u00e9tabli Losurdo, ce philosophe de l'hyper-pr\u00e9dation heureuse entrait en opposition avec le nationalisme trop \"pl\u00e9b\u00e9ien\", \"chr\u00e9tien\", \"national\" et \"socialisant\" d'un Bismarck ! Rappelons \u00e0 ces faux marxistes le mot de L\u00e9nine critiquant les r\u00eaveries europ\u00e9ennes pseudo-internationalistes de Kautsky ou de Trotski : \"en r\u00e9gime capitaliste, les \u00c9tats-Unis d'Europe ne peuvent \u00eatre qu'utopiques ou r\u00e9actionnaires\"...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQui pourrait dire froidement, empiriquement, pragmatiquement, en regardant de pr\u00e8s ce que l'\"Europe\" a apport\u00e9 aux ouvriers en termes de casse sociale et de d\u00e9classement massif, que L\u00e9nine s'est tromp\u00e9 dans son diagnostic ? En tout cas, les ouvriers ne se trompent pas : en 1992, ils ont vot\u00e9 non \u00e0 pr\u00e8s de 60% des voix dans le bassin minier de Lens, et en 2005, pr\u00e8s de 80% des ouvriers fran\u00e7ais ont dit non \u00e0 la constitution europ\u00e9enne. Allez-y mille fois, MM. les bourgeois et petit-bourgeois avec votre propagande euro-dou\u00e7\u00e2tre, vous ne convaincrez jamais quelqu'un sur qui l'on crache de s'exclamer : \"voici la ros\u00e9e du matin\" !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EL'\u00c9TAT NE DISPARA\u00ceT PAS, IL SE REDIMENSIONNE \u00c0 L'\u00c9CHELLE CONTINENTALE\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECar le C.M.E. \"moderne\" a besoin, non pas de \"moins d'\u00c9tat\", mais de plus d'\u00c9tat bourgeois, de police, d'arm\u00e9e, de pr\u00e9l\u00e8vements fiscaux (de pr\u00e9f\u00e9rence par l'imp\u00f4t indirect qui frappe surtout les \"petites gens\"), et - \u00e7a va dialectiquement de pair, de moins de services publics et de protection sociale, pour pouvoir financer l'accumulation du capital ; nous vivons en effet \u00e0 une \u00e9poque o\u00f9 la baisse tendancielle in\u00e9luctable du taux de profit moyen n\u00e9cessite que l'exploitation classique se surajoutent le sur-pillage des pays pauvres et un subventionnement massif du capital venant de toutes les \u00e9chelles territoriales de la puissance publique : \u00c9tat-nation encore et toujours tant qu'il reste aux mains de la grande bourgeoisie, mais aussi \"Europe\" (qu'est-ce que le grand emprunt europ\u00e9en si ce n'est du CME pratiqu\u00e9 \u00e0 l'\u00e9chelle d'un continent ?), \"grandes r\u00e9gions\" (n'est-ce pas M. Bertrand ?), \"m\u00e9tropoles\" et autres \"communaut\u00e9s d'agglom\u00e9ration\" \u00e9touffant les communes et les d\u00e9partements r\u00e9publicains. Encore une fois, la puissance \u00e9tatique ne dispara\u00eet pas : elle se d\u00e9place et se transforme de l'\u00e9chelle nationale aux \u00e9chelles infra- et supranationales. Et il est triste que l'on trouve encore tant de \"marxistes\" pour applaudir des deux mains \u00e0 la mise en place de ces monstres politicard-militaires qui portent en eux la guerre mondiale comme la nu\u00e9e porte la foudre !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EConclusion\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour en finir avec le scandale permanent qu'est le subventionnement \u00e0 fonds perdus du capital priv\u00e9 par la puissance publique, il ne suffit pas de pester contre Macron, ni m\u00eame d'appeler \u00e0 le virer, si n\u00e9cessaire que ce soit aussi ; car tous les partis ralli\u00e9s \u00e0 l'UE et \u00e0 \"l'\u00e9conomie de march\u00e9 ouverte sur le monde\" dite n\u00e9olib\u00e9ralisme font, ont fait ou feront ce que fait Macron, que ce soit LAREM, les LR, le RN (qui feint d'\u00eatre \"patriote\" mais accepte tr\u00e8s officiellement le capitalisme, l'euro, l'OTAN et l'UE) ou le PS flanqu\u00e9 de ses \u00e9ternels satellites euro-\"\u00e9cologistes\", euro-\"communistes\", euro-trotskistes et autres bonimenteurs d'\"Europe sociale\". Pour se d\u00e9barrasser du scandale permanent que constitue la construction europ\u00e9enne en termes de million d'ouvriers, d'employ\u00e9s et d'ing\u00e9nieurs flanqu\u00e9s \u00e0 la porte, de paysans conduits au suicide, mais aussi d'agents publics pr\u00e9caris\u00e9s et pressur\u00e9s dans les services publics exsangues, il faut sortir par la voie r\u00e9volutionnaire, celle des nationalisations-expropriations et de la d\u00e9mocratie populaire en marche, de l'euro, cette aust\u00e9rit\u00e9 continentale faite monnaie, de l'UE, ce dangereux Empire capitaliste en gestation, de l'OTAN, cette machine \u00e0 mondialiser les guerres \u00e9tasuniennes et la course aux armement, et du capitalisme lui-m\u00eame, dont le n\u00e9olib\u00e9ralisme et la \"construction\" euro-atlantique ne sont que les masques actuels. Car, n'en d\u00e9plaise aux souverainistes de droite, aux nostalgiques du bon vieux lib\u00e9ralisme id\u00e9alis\u00e9 et aux \"eurocommunistes\" bateleurs d'Europe sociale, l'\u00e9volution du mode de production capitaliste est irr\u00e9versible : on ne peut revenir durablement ni au capitalisme d'\u00c9tat \"national\" de l'\u00e9poque gaullienne, ni remettre en place le \"capitalisme concurrentiel et lib\u00e9ral\" du XIX\u00e8me si\u00e8cle, ni reconstituer gentiment les acquis sociaux en s'\u00e9pargnant la dure t\u00e2che de la r\u00e9volution. Une nation vraiment \u00e9mancip\u00e9e, \u00e9galitaire et fraternelle ne pourra avoir qu'un contenu socialiste et r\u00e9ciproquement, la marche au socialisme a besoin d'une \u00e9mancipation compl\u00e8te des nations europ\u00e9ennes par rapport au carcan europ\u00e9en, et non de 100 000 arguties pseudo-marxistes contre le Frexit progressiste. \"Souverainisme\" bourgeois et \"euro-gauche plurielle\" sont deux impasses sym\u00e9triques : sortons par la gauche, vers la d\u00e9mocratie populaire, vers le socialisme, sans h\u00e9siter \u00e0 exproprier purement et simplement le grand capital, du mortif\u00e8re euro, de la pr\u00e9totalitaire UE, de l'OTAN belliciste et du capitalisme monopoliste et imp\u00e9rialiste !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00bb\u00bb \u003Ca href=\"https:\/\/www.initiative-communiste.fr\/articles\/europe-capital\/subventions-detat-au-grand-capital-licencieur-ou-le-scandale-permanent-du-capitalisme-monopoliste-detat-a-lheure-de-la-construction-europeenne\"\u003Einitiative-communiste.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.legrandsoir.info\/subventions-d-etat-au-grand-capital-licencieur-ou-le-scandale-permanent-du-capitalisme-monopoliste-d-etat-a-l-heure-de-la.html\"\u003Elegrandsoir.info\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}