{"181944":{"id":"181944","parent":"181124","time":"1605972586","url":"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/lamerique-en-novembre-2020","category":"USA","title":"L'Am\u00e9rique en novembre 2020","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181944_7f57d2.png","hub":"newsnet","url-explicit":"l-amerique-en-novembre-2020","admin":"newsnet","views":"9","priority":"2","length":"11916","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u003Ci\u003EUne vue structurelle-d\u00e9mographique depuis Alpha du Centaure\u003C\/i\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 1er novembre 2020 - Source \u003Ca href=\"http:\/\/peterturchin.com\/cliodynamica\/america-in-november-2020-a-structural-demographic-view-from-alpha-centauri\"\u003EPeter Turchin\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_181944_7f57d2.png\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EComme les lecteurs de ce blog le savent, les th\u00e9oriciens de la d\u00e9mographie structurelle distinguent deux causes de r\u00e9volutions et de guerres civiles : les tendances structurelles, qui se construisent lentement et sont assez pr\u00e9visibles, et les \u00e9v\u00e9nements d\u00e9clencheurs, beaucoup moins pr\u00e9visibles, voire impr\u00e9visibles. Dans cette optique, une r\u00e9volution est comme un tremblement de terre ou un incendie de for\u00eat. Comme l'a \u00e9crit Mao, \u003Ci\u003E\u00ab une seule \u00e9tincelle peut d\u00e9clencher un feu de prairie \u00bb\u003C\/i\u003E. Un feu a besoin de mat\u00e9riel v\u00e9g\u00e9tal mort, qui s'accumule progressivement au fur et \u00e0 mesure que les plantes meurent et tombent. Mais ce dont il a besoin pour d\u00e9marrer, c'est d'une \u00e9tincelle - quelqu'un qui jette une allumette n\u00e9gligente, ou un \u00e9clair venant du ciel.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes tendances structurelles qui sapent la r\u00e9silience sociale aux \u00c9tats-Unis s'accumulent depuis des d\u00e9cennies. C'est devenu \u00e9vident pour moi il y a dix ans (voir mes \u003Ca href=\"http:\/\/peterturchin.com\/cliodynamica\/the-science-behind-my-forecast-for-2020\"\u003Epr\u00e9visions pour 2010\u003C\/a\u003E) et c'est devenu \u00e9vident pour la plupart des gens au cours des derni\u00e8res ann\u00e9es. Ces forces structurelles sont les suivantes : une paup\u00e9risation croissante de la population - baisse des revenus, diminution de l'esp\u00e9rance de vie, pessimisme et d\u00e9sespoir social croissants - une surproduction des \u00e9lites et des conflits intra-\u00e9lites, et un \u00c9tat d\u00e9faillant - dette publique croissante et effondrement de la confiance dans les institutions publiques. La pand\u00e9mie de Covid-19 a mis encore plus de pression sur le syst\u00e8me, en particulier en exacerbant la paup\u00e9risation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe qui est quelque peu inhabituel, c'est que l'\u00e9v\u00e9nement d\u00e9clencheur pour les \u00c9tats-Unis en 2020 est \u00e9galement tr\u00e8s pr\u00e9visible. Tous les quatre ans, l'Am\u00e9rique \u00e9lit son pr\u00e9sident. M\u00eame dans des circonstances \u003Ci\u003E\u00ab normales \u00bb\u003C\/i\u003E, la transition d'un dirigeant met le syst\u00e8me sous pression, mais lorsqu'elle se produit dans des conditions de grande fragilit\u00e9 sociale, elle peut lui porter un coup fatal. La derni\u00e8re fois que cela s'est produit, c'\u00e9tait en 1860. Le r\u00e9sultat a \u00e9t\u00e9 la guerre civile am\u00e9ricaine et ce que de nombreux historiens appellent la \u003Ci\u003E\u00ab deuxi\u00e8me r\u00e9volution am\u00e9ricaine \u00bb\u003C\/i\u003E, car elle a boulevers\u00e9 l'ordre social pr\u00e9c\u00e9dent, domin\u00e9 par les planteurs esclavagistes du Sud en alliance avec les marchands du Nord qui exp\u00e9diaient leurs produits \u00e0 l'\u00e9tranger. Cette classe dominante a \u00e9t\u00e9 remplac\u00e9e par la nouvelle classe dirigeante, les \u00e9lites manufacturi\u00e8res, mini\u00e8res, ferroviaires et agroalimentaires du Nord. La principale ligne de faille se situait alors entre le Sud esclavagiste et le Nord exploitant le salariat pauvre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui, la ligne de faille se situe entre ce que l'on pourrait appeler les Am\u00e9riques rouge (R\u00e9publicains) et bleue (D\u00e9mocrates). Les Am\u00e9ricains bleus d\u00e9testent et craignent Trump et tout ce qu'il repr\u00e9sente. Les Am\u00e9ricains rouges d\u00e9testent et craignent ce que Biden repr\u00e9sente. Les deux camps sont unis non pas parce qu'ils aiment particuli\u00e8rement leur candidat, mais par leur aversion pour le parti adverse. Cette confrontation comporte un aspect g\u00e9ographique, les c\u00f4tes contre le centre, mais n'est pas aussi tranch\u00e9e qu'en 1860. De plus, les partis rouge et bleu co\u00efncident imparfaitement avec les R\u00e9publicains et les D\u00e9mocrates, car de nombreux \u00e9lecteurs d'Obama sont pass\u00e9s \u00e0 Trump en 2016, tandis que de nombreux politiciens r\u00e9publicains ont soutenu Biden. La division d\u00e9passe ces questions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour rappel, mon analyse dans ce blog, et ailleurs, est toujours non partisane et aussi impartiale que possible. Laissez-moi donc essayer de r\u00e9sumer ce que chaque partie ressent, comme si j'\u00e9tais un observateur depuis Alpha du Centaure.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Am\u00e9ricains bleus ne peuvent pas supporter de penser \u00e0 quatre ann\u00e9es suppl\u00e9mentaires de Trump, \u00e0 sa \u003Ca href=\"https:\/\/www.economist.com\/leaders\/2020\/10\/29\/why-it-has-to-be-biden\"\u003Ed\u00e9sacralisation\u003C\/a\u003E des valeurs qui ont fait de l'Am\u00e9rique un phare pour le monde, \u00e0 ses brimades et \u00e0 ses mensonges, \u00e0 son affaiblissement des normes et des institutions qui font fonctionner l'Am\u00e9rique, \u00e0 son m\u00e9pris pour les alli\u00e9s europ\u00e9ens et \u00e0 ses courbettes devant les dictateurs \u00e9trangers. Ils craignent que Trump n'utilise de fausses all\u00e9gations de fraude \u00e9lectorale et de troubles sociaux post-\u00e9lectoraux pour organiser un coup d'\u00c9tat militaire, dans lequel il s'\u00e9rigerait en dictateur, et abolirait la presse libre et la d\u00e9mocratie am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Am\u00e9ricains rouges craignent une administration Biden qui ouvrira les fronti\u00e8res \u00e0 une immigration massive, encouragera le pillage et la destruction de biens par les \u003Ci\u003EBLM\u003C\/i\u003E et les \u00e9meutiers \u003Ci\u003EAntifa\u003C\/i\u003E, leur retirera leurs armes, augmentera leurs imp\u00f4ts et mettra fin \u00e0 l'\u003Ca href=\"https:\/\/www.worldoil.com\/news\/2020\/10\/26\/yes-joe-biden-really-does-want-to-end-the-oil-and-gas-industry-in-america\"\u003Eindustrie p\u00e9troli\u00e8re et gazi\u00e8re\u003C\/a\u003E en Am\u00e9rique. Beaucoup voient en Biden la figure de proue s\u00e9nile de la cabale globaliste de Wall Street, de la Silicon Valley et des \u003Ca href=\"https:\/\/www.reuters.com\/article\/usa-election-house-qanon\/backers-of-qanon-conspiracy-theory-on-path-to-u-s-congress-idINKBN27B14K\"\u003Epr\u00e9dateurs sexuels\u003C\/a\u003E d'enfants qui incluent des D\u00e9mocrates \u00e9minents, les \u00e9lites de Hollywood et des alli\u00e9s de l'\u00c9tat profond, dont le but est d'\u00e9tablir une \u003Ci\u003E\u00ab dictature lib\u00e9rale \u00bb\u003C\/i\u003E non \u00e9lue qui abolirait la libert\u00e9 d'expression et la d\u00e9mocratie am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChaque partie voit le monde en \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_1322685105773621250_tweet');\" class=\"txtx\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-tw\" style=\"font-size:16px;\"\u003E\u003C\/span\u003E termes manich\u00e9ens\u003C\/a\u003E et approuve de plus en plus la violence comme moyen n\u00e9cessaire pour emp\u00eacher l'autre partie de rester ou d'arriver au pouvoir. En cons\u00e9quence, nous nous trouvons dans un \u00e9tat extr\u00eamement fragile, que l'on appelle en termes techniques une situation r\u00e9volutionnaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQue se passera-t-il le 3 novembre ? Une possibilit\u00e9 est qu'un camp gagne par un coup de force et que l'autre l'accepte. C'est ce que les g\u00e9n\u00e9raux \u003Ca href=\"https:\/\/www.reuters.com\/article\/us-usa-election-military\/why-the-u-s-military-would-welcome-a-decisive-2020-election-win-idUSKBN27F1DC\"\u003Eesp\u00e8rent ardemment\u003C\/a\u003E. Cela permettrait d'\u00e9viter une guerre civile, au moins pour un temps. Le probl\u00e8me est qu'aucun des deux camps n'a montr\u00e9 la moindre volont\u00e9 ou compr\u00e9hension pour r\u00e9soudre les probl\u00e8mes structurels qui ont engendr\u00e9 la situation r\u00e9volutionnaire actuelle. Et il faut des ann\u00e9es pour inverser les tendances d\u00e9mographiques structurelles n\u00e9gatives, m\u00eame une fois que les r\u00e9formes n\u00e9cessaires sont mises en œuvre. Nous nous contenterons donc de repousser le probl\u00e8me \u00e0 2024.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe plus, une victoire nette des deux c\u00f4t\u00e9s, bien que possible, ne semble pas tr\u00e8s probable. Soyons r\u00e9alistes, nous vivons dans un monde \u003Ci\u003E\u00ab post-v\u00e9rit\u00e9 \u00bb\u003C\/i\u003E. La diff\u00e9rence entre les partis rouge et bleu est frappante, non seulement dans leurs visions de la direction que doit prendre l'Am\u00e9rique, mais aussi dans leur d\u00e9saccord total sur ce qui est vrai ou faux. Chaque parti croit que l'autre a menti et supprime des informations. Les sondages des grands m\u00e9dias, qui ont pris le parti de Biden de mani\u00e8re d\u00e9cisive, sugg\u00e8rent que Biden est en t\u00eate devant la liste Trump de 10 points ou plus. Le parti bleu est convaincu qu'il est en train de gagner. Mais si vous lisez les m\u00e9dias et les m\u00e9dias sociaux align\u00e9s sur le parti rouge, ils sont tout aussi convaincus que ce sont eux qui vont gagner. A la date des \u00e9lections et les jours suivants, pendant le processus d\u00e9sordonn\u00e9 de comptage des bulletins de vote et de contestation des r\u00e9sultats, \u00e9tat par \u00e9tat, par les \u00e9quipes d'avocats de chaque c\u00f4t\u00e9, je ne vois pas bien comment l'un ou l'autre parti pourrait \u00eatre convaincu d'avoir perdu les \u00e9lections.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQue va-t-il se passer en novembre et dans les mois \u00e0 venir ? En termes de syst\u00e8mes dynamiques, nous sommes sur le point d'avoir un exposant de \u003Cspan id=\"btd67b6d\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__d67b6d_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Alexandre*Liapounov_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Alexandre_Liapounov\"\u003ELiapounov\u003C\/a\u003E tr\u00e8s positif. En langage usuel, cela signifie qu'\u00e0 moins d'une victoire nette, nous nous retrouverons dans une situation o\u00f9 les trajectoires possibles commenceront \u00e0 diverger consid\u00e9rablement. Toutes sortes de r\u00e9sultats deviennent possibles, m\u00eame ceux qui semblent farfelus \u00e0 l'heure actuelle, comme la Seconde Guerre civile am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe nombreux sp\u00e9cialistes des sciences sociales, qui \u00e9tudient les guerres civiles et les r\u00e9volutions, ne croient pas qu'une guerre civile soit probable ici. Ils examinent la vague de violence actuelle et ne voient pas comment elle pourrait d\u00e9g\u00e9n\u00e9rer en guerre civile. Les \u00c9tats-Unis disposent d'une force de police forte et bien arm\u00e9e qui peut facilement r\u00e9primer toute insurrection populaire. Mais ce point de vue passe \u00e0 c\u00f4t\u00e9 d'un point important : les r\u00e9volutions r\u00e9ussies r\u00e9sultent rarement de la r\u00e9volte des masses. Le facteur le plus important, ce sont les divisions au sommet, avec des \u00e9lites dissidentes qui mobilisent les masses pour faire avancer leurs programmes politiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn utilisant le pass\u00e9 comme guide pour l'avenir, je peux penser \u00e0 un certain nombre de trajectoires possibles apr\u00e8s le 3 novembre. Elles sont toutes tr\u00e8s sp\u00e9culatives, et certaines peuvent sembler farfelues, mais d'autres ont \u00e9galement \u00e9t\u00e9 des jeux de guerre dans divers \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/outlook\/2020\/09\/03\/trump-stay-in-office\/?arc404=true\"\u003Esc\u00e9narios post-\u00e9lectoraux\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans un cas, les manifestations contre Trump deviennent violentes. Il utilise l'arm\u00e9e pour les r\u00e9primer, puis s'\u00e9rige en dictateur, c'est ce que craint le parti D\u00e9mocrate. Dans un autre, Trump est arr\u00eat\u00e9 par le FBI et il est jug\u00e9. Dans l'autre sens c'est Biden qui est jug\u00e9 et condamn\u00e9 pour corruption.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'autres possibilit\u00e9s incluent une r\u00e9bellion r\u00e9gionale, par exemple la c\u00f4te ouest annonce l'ind\u00e9pendance et les gouverneurs des \u00c9tats utilisent la Garde nationale pour se d\u00e9finir contre l'administration Trump \u00e0 Washington. Ou bien le Sud profond annonce l'ind\u00e9pendance contre l'administration Biden \u00e0 Washington.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn groupe de colonels s'empare du pouvoir et \u00e9tablit une junte, celle-ci semble la moins probable car la norme sociale selon laquelle l'arm\u00e9e ne doit pas s'immiscer dans la politique est l'une des rares \u00e0 ne pas encore avoir \u00e9t\u00e9 d\u00e9mantel\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme nous vivons apparemment dans un roman dystopique, je peux aussi imaginer une trajectoire dans laquelle Trump est assassin\u00e9 par un tireur isol\u00e9, qui est ensuite tu\u00e9, et la personne qui a tu\u00e9 l'assassin de Trump se suicide en se tirant quatre balles dans la t\u00eate, puis saute par la fen\u00eatre du vingti\u00e8me \u00e9tage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa seule fa\u00e7on dont la violence de la rue pourrait directement d\u00e9g\u00e9n\u00e9rer en r\u00e9volution est que des foules r\u00e9volutionnaires entrent par effraction \u00e0 la Maison Blanche et d\u00e9posent Trump. Mais m\u00eame cette trajectoire n\u00e9cessite une collaboration du sommet, la police et l'arm\u00e9e se tenant \u00e0 l'\u00e9cart pour permettre que cela se produise.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe suis s\u00fbr que vous pouvez penser \u00e0 d'autres trajectoires possibles. Le point principal est que le fait de toucher un point critique cr\u00e9e un \u00e9ventail de trajectoires possibles, dont beaucoup ne pouvaient m\u00eame pas \u00eatre imagin\u00e9es \u00e0 l'avance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne derni\u00e8re r\u00e9flexion est que le moment o\u00f9 de telles possibilit\u00e9s se pr\u00e9sentent est totalement impr\u00e9visible. L'effondrement social peut se produire en quelques jours, mais les comparaisons historiques sugg\u00e8rent que cela prend g\u00e9n\u00e9ralement plusieurs mois. Par exemple, Lincoln a \u00e9t\u00e9 \u00e9lu le 6 novembre 1860, mais la premi\u00e8re vraie bataille de la guerre civile a eu lieu en juillet 1861.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt ceci conclut mon analyse depuis Alpha du Centaure.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPeter Turchin\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par Herv\u00e9, relu par Wayan pour le Saker Francophone\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/lamerique-en-novembre-2020\"\u003Elesakerfrancophone.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}