{"181963":{"id":"181963","parent":"180611","time":"1606001294","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30125","category":"Latina","title":"\u00ab Combattre la pens\u00e9e unique coloniale, patriarcale \u00bb Discours d'investiture du vice-pr\u00e9sident de l'\u00c9tat plurinational de Bolivie David Choquehuanca","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181963_JmAFKehPY-M.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"combattre-la-pensee-unique-coloniale-patriarcale-discours-d-investiture-du-vice-president-de-l-etat-plurinational-de-bolivie-david-choquehuanca","admin":"newsnet","views":"43","priority":"3","length":"12389","lang":"","content":"\u003Cp\u003EteleSUR\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECi-dessous la traduction du discours du vice-pr\u00e9sident \u00e9lu de Bolivie lors de la c\u00e9r\u00e9monie d'investiture \u00e0 La Paz el 8 novembre. Les termes en langues originelles sont expliqu\u00e9s en notes\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=JmAFKehPY-M\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec la permission de nos dieux, de nos fr\u00e8res a\u00een\u00e9s et de notre Pachamama\u003Csup\u003E1\u003C\/sup\u003E, de nos anc\u00eatres, de nos achachilas\u003Csup\u003E2\u003C\/sup\u003E, avec la permission de notre Patuj\u00fa\u003Csup\u003E3\u003C\/sup\u003E, de notre arc-en-ciel, notre feuille de coca sacr\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec la permission de nos peuples, avec la permission de tous ceux qui sont pr\u00e9sents et absents dans cet h\u00e9micycle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui, permettez-moi de prendre quelques minutes afin de partager notre vision avec vous.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa communication, le dialogue est une obligation, c'est un principe du vivre bien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes peuples des cultures mill\u00e9naires, ceux de la culture de la vie, avons conserv\u00e9 nos origines depuis la nuit des temps.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous, les enfants, avons h\u00e9rit\u00e9 d'une ancienne culture qui comprend que tout est li\u00e9, sans division ni exclusion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est la raison pour laquelle on nous a dit de nous unir, d'aller ensemble, sans laisser tomber personne, pour que tout le monde ait tout et que personne manque de rien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe bien-\u00eatre collectif est le bien-\u00eatre individuel, aider nous aide \u00e0 grandir et \u00e0 \u00eatre heureux, renoncer \u00e0 quelque chose au profit de son prochain nous renforce. S'unir et se reconna\u00eetre dans le \"tout\" est la voie du pass\u00e9, du pr\u00e9sent, de demain et de toujours, cette voie de laquelle nous ne nous sommes jamais \u00e9loign\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'ayni\u003Csup\u003E4\u003C\/sup\u003E, la minka\u003Csup\u003E5\u003C\/sup\u003E, la tumpa\u003Csup\u003E6\u003C\/sup\u003E, notre colka\u003Csup\u003E7\u003C\/sup\u003E et autres codes des cultures mill\u00e9naires sont l'essence de nos vies, de notre ayllu\u003Csup\u003E8\u003C\/sup\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAyllu n'est pas uniquement l'organisation soci\u00e9tale des \u00eatre humains, ayllu est un syst\u00e8me d'organisation de la vie, de tous les \u00eatres vivants, de tout ce qui existe, de tout ce qui s'\u00e9coule, en \u00e9quilibre avec notre plan\u00e8te ou notre m\u00e8re, la terre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes si\u00e8cles durant, les mod\u00e8les de civilisation de l'Abya Yala\u003Csup\u003E9\u003C\/sup\u003E ont \u00e9t\u00e9 d\u00e9structur\u00e9s et beaucoup d'entre eux extermin\u00e9s, la pens\u00e9e originelle a syst\u00e9matiquement \u00e9t\u00e9 soumise \u00e0 celle des colons.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalgr\u00e9 tout cela, ils n'ont pas r\u00e9ussi \u00e0 nous faire dispara\u00eetre, nous sommes en vie, nous venons de Tiwanacu\u003Csup\u003E10\u003C\/sup\u003E, nous sommes forts comme la pierre, nous sommes kalawawa\u003Csup\u003E11\u003C\/sup\u003E, nous sommes Cholke\u003Csup\u003E12\u003C\/sup\u003E, sinchi\u003Csup\u003E13\u003C\/sup\u003E, Rumy\u003Csup\u003E14\u003C\/sup\u003E, nous sommes Jenecher\u00fa\u003Csup\u003E15\u003C\/sup\u003E, le feu qui ne s'\u00e9teint jamais, nous venons de Samaipata\u003Csup\u003E16\u003C\/sup\u003E, nous sommes le jaguar, nous sommes Katari\u003Csup\u003E17\u003C\/sup\u003E, nous sommes les peuples a\u00efnous, maoris, comanches, mayas, nous sommes guaranis, mapuches, mojos, nous sommes aymaras, quechuas, jokis et nous sommes tous les peuples faisant partie de la culture de la vie, qui avons r\u00e9veill\u00e9 notre larama\u003Csup\u003E18\u003C\/sup\u003E, le m\u00eame larama qu'autrefois, un rebelle empli de sagesse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui, la Bolivie et le monde vivent une transition qui se r\u00e9p\u00e8te tous les 2 000 ans, le cycle des temps, nous passons de l'intemporel au temporel, amor\u00e7ant une \u00e8re nouvelle, un autre Pachakuti\u003Csup\u003E19\u003C\/sup\u003E dans notre histoire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn soleil nouveau et une nouvelle expression dans le langage de la vie, o\u00f9 l'empathie pour l'autre ou le bien collectif remplace l'individualisme \u00e9go\u00efste, avec des boliviens qui se consid\u00e8rent tous \u00e9gaux et conscient qu'ensemble nous sommes plus forts. Le temps est venu de retourner au Jiwasa\u003Csup\u003E20\u003C\/sup\u003E, il ne s'agit pas du 'soi'mais du 'nous'\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJiwasa repr\u00e9sente la fin de l'\u00e9gocentrisme, Jiwasa est la mort de l'anthropocentrisme et la fin de l'eurocentrisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est temps de redevenir Jisambae\u003Csup\u003E21\u003C\/sup\u003E, ce code qui a prot\u00e9g\u00e9 nos fr\u00e8res et sœurs guaranis et \u00e9galement Jambae\u003Csup\u003E22\u003C\/sup\u003E, un \u00eatre qui n'a pas de ma\u00eetre, personne dans ce monde doit se sentir ma\u00eetre ou propri\u00e9taire de quiconque ou quoi que ce soit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis l'ann\u00e9e 2006, nous avons entam\u00e9 en Bolivie un travail exigeant dans le but de connecter nos racines individuelles et collectives pour redevenir nous-m\u00eames, nous recentrer, revenir \u00e0 notre taypi\u003Csup\u003E23\u003C\/sup\u003E, \u00e0 la pacha\u003Csup\u003E24\u003C\/sup\u003E, \u00e0 l'\u00e9quilibre qui laisse \u00e9merger la sagesse des civilisations les plus importantes de notre monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous sommes en plein processus de r\u00e9cup\u00e9ration de nos connaissances, des codes de la culture de la vie, des sch\u00e9mas de civilisation d'une soci\u00e9t\u00e9 qui vivait en intime connexion avec le cosmos, la terre, la nature, la vie individuelle et collective, de construction de notre sumak kama\u00f1a\u003Csup\u003E25\u003C\/sup\u003E, de notre sumajakalle\u003Csup\u003E26\u003C\/sup\u003E, garantissant ainsi le bien-\u00eatre individuel et commun.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous sommes en p\u00e9riode de r\u00e9cup\u00e9ration de notre identit\u00e9, notre racine culturelle, notre sake\u003Csup\u003E27\u003C\/sup\u003E, nous avons cela, nous avons une philosophie, une histoire, nous avons de tout, nous sommes des \u00eatres humains et nous avons des droits.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne des r\u00e9f\u00e9rences in\u00e9branlables de notre civilisation est la sagesse h\u00e9rit\u00e9e des connaissances li\u00e9es \u00e0 la terre, garantir l'\u00e9quilibre en tous temps et espaces. C'est savoir comment g\u00e9rer toutes les \u00e9nergies compl\u00e9mentaires, celle cosmique venant du ciel avec celle qui \u00e9merge du centre de la terre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes deux forces telluriques interagissent en cr\u00e9ant ce qu'on appelle la vie, un 'tout'compos\u00e9 de ce qui est visible, Pachamama et spirituel, Pachakama\u003Csup\u003E28\u003C\/sup\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn appr\u00e9hendant la vie du point de vue des \u00e9nergies, nous avons la possibilit\u00e9 de modifier notre histoire, la mati\u00e8re et la vie, telle la convergence de la force chachawarmi\u003Csup\u003E29\u003C\/sup\u003E lorsque l'on se r\u00e9f\u00e8re \u00e0 la compl\u00e9mentarit\u00e9 des oppos\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes temps nouveaux que nous commen\u00e7ons seront soutenu par l'\u00e9nergie de l'ayllu, la communaut\u00e9, les consensus, l'horizontalit\u00e9, les \u00e9quilibres compl\u00e9mentaires et le bien commun.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHistoriquement, on entend la r\u00e9volution comme un acte politique pour changer la structure sociale pour ainsi transformer la vie de l'individu, aucune des r\u00e9volutions n'a r\u00e9ussi \u00e0 modifier la conservation du pouvoir pour maintenir le contr\u00f4le sur les personnes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl n'a pas \u00e9t\u00e9 possible de changer la nature du pouvoir, cependant le pouvoir, lui, a r\u00e9ussi \u00e0 d\u00e9former l'esprit des politiciens, il a pu les corrompre. Il est tr\u00e8s difficile de modifier l'influence du pouvoir et de ses institutions mais c'est un d\u00e9fi que nous rel\u00e8verons avec la sagesse de nos peuples, notre r\u00e9volution est une r\u00e9volution des id\u00e9es, elle est une r\u00e9volution des \u00e9quilibres car nous sommes convaincus que pour transformer la soci\u00e9t\u00e9, le gouvernement, la bureaucratie, les lois et le syst\u00e8me politique, nous devons nous transformer en tant qu'individus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous allons promouvoir les conjonctions avec l'opposition afin de chercher des solutions entre la gauche et la droite, la jeunesse rebelle et la sagesse des anciens, entre les limites de la science et la nature sans faille, les minorit\u00e9s cr\u00e9atives et les majorit\u00e9s traditionnelles, entre les malades et ceux qui ne le sont pas, les gouvernants et les gouvern\u00e9s, entre leadership et don de soi pour servir les autres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENotre v\u00e9rit\u00e9 est tr\u00e8s simple, le condor prend son envol \u00e0 la seule condition que son aile droite soit en parfait \u00e9quilibre avec son aile gauche. La t\u00e2che de nous former pour devenir des \u00eatres \u00e9quilibr\u00e9s a \u00e9t\u00e9 brutalement interrompue il y a des si\u00e8cles de cela, nous n'avons pu la mener \u00e0 bien mais \u00e0 pr\u00e9sent l'heure de l'\u00e8re de l'ayllu, la communaut\u00e9, est arriv\u00e9e et est avec nous.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela implique que nous soyons des individus libres et \u00e9quilibr\u00e9s pour construire des relations harmonieuses avec les autres et notre entourage, il est urgent que nous soyons des \u00eatres aptes \u00e0 maintenir les \u00e9quilibres pour soi et la communaut\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous sommes \u00e0 l'\u00e9poque des fr\u00e8res de l'apanaka pachakuti\u003Csup\u003E30\u003C\/sup\u003E, nous ne luttions pas seulement pour nous mais aussi pour eux et surtout pas contre eux, nous luttions pour obtenir un mandat, nous ne cherchions pas l'affrontement, au contraire, nous cherchions la paix. Nous n'appartenons pas \u00e0 la culture de la guerre, ni de la domination, notre lutte vise toute tentative de soumission et combat la pens\u00e9e unique coloniale, patriarcale, d'o\u00f9 qu'elle vienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'id\u00e9e de la rencontre entre l'esprit et la mati\u00e8re, le ciel et la terre, Pachamama et Pachakama, nous permet de penser qu'une femme et un homme nouveau puissent gu\u00e9rir l'humanit\u00e9, la plan\u00e8te et la sublime vie qui la compose, pour rendre la beaut\u00e9 \u00e0 notre terre-m\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous d\u00e9fendrons les tr\u00e9sors sacr\u00e9s de notre culture face \u00e0 toute ing\u00e9rence, nous d\u00e9fendrons nos peuples, nos ressources naturelles, nos libert\u00e9s et nos droits.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous retournerons \u00e0 notre Kapak \u00d1an\u003Csup\u003E31\u003C\/sup\u003E, le noble chemin vers l'unit\u00e9, la voie du respect envers nos autorit\u00e9s, pour nos sœurs, le chemin du respect pour le feu, la pluie, le respect de nos montagnes, nos rivi\u00e8res, notre m\u00e8re la terre, le chemin vers le respect de la souverainet\u00e9 de nos peuples.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFr\u00e8res et sœurs, pour conclure, nous Boliviens devons surmonter la division, la haine, le racisme, la discrimination entre compatriotes, finissons-en avec la pers\u00e9cution de la libert\u00e9 d'expression et la judiciarisation de la politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFinissons-en avec l'abus de pouvoir, celui-ci doit \u00eatre employ\u00e9 pour aider, le pouvoir doit circuler, comme l'\u00e9conomie, il doit \u00eatre redistribu\u00e9, il doit circuler, s'\u00e9couler, comme le sang s'\u00e9coule dans notre organisme. Plus d'impunit\u00e9 mais justice, fr\u00e8res et sœurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais la justice doit v\u00e9ritablement \u00eatre ind\u00e9pendante, mettons un terme \u00e0 l'intol\u00e9rance, \u00e0 l'humiliation et la violation des droit humains et de la terre-m\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe temps nouveau signifie \u00eatre \u00e0 l'\u00e9coute du message de nos peuples et qui a \u00e9t\u00e9 \u00e9mis du fond de leurs cœurs, cela signifie gu\u00e9rir des blessures, nous regarder avec respect, r\u00e9cup\u00e9rer la patrie, r\u00eaver ensemble, construire la fraternit\u00e9, l'harmonie, l'int\u00e9gration et l'espoir afin de garantir la paix et le bonheur des g\u00e9n\u00e9rations \u00e0 venir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est uniquement de cette mani\u00e8re que nous atteindrons le Bien vivre et la gouvernance par nous-m\u00eames.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJallalla\u003C\/b\u003E\u003Csup\u003E32\u003C\/sup\u003E \u003Cb\u003EBolivie!\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENdT\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E1 Pachamama\u00a0: Terre-M\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E2 Achachilas\u00a0: Esprits des a\u00efeux qui prot\u00e8gent la communaut\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E3 Patuj\u00fa\u00a0: Plante dont la fleur, aux couleurs du drapeau de la Bolivie rouge, jaune et vert, est un symbole national.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E4 Ayni\u00a0: principe de \u003Cb\u003Er\u00e9ciprocit\u00e9\u003C\/b\u003E et de solidarit\u00e9 g\u00e9n\u00e9rale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E5 Minka\u00a0: tradition du travail collectif \u00e0 des fins sociales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E6 Tumpa\u00a0: protocole d'invitation, d'invocation des esprits sacr\u00e9s et des d\u00e9funts.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E7 Colka\u00a0: grand entrep\u00f4t o\u00f9 sont stock\u00e9s des aliments principalement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E8 Ayllu\u00a0: communaut\u00e9 compos\u00e9e de plusieurs familles dont les membres consid\u00e8rent qu'ils ont une origine commune (filiale ou religieuse) qui travaille de fa\u00e7on collective dans un territoire de propri\u00e9t\u00e9 commune.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E9 Abya Yala\u00a0: nom que le peuple Kuna utilise pour se r\u00e9f\u00e9rer aux Am\u00e9riques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E10 Tiwanacu\u00a0: d\u00e9signe le lieu consid\u00e9r\u00e9 comme berceau de la civilisation pr\u00e9-inca du m\u00eame nom.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E11 Kalawawa\u00a0: transparent, sans rien \u00e0 cacher.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E12 Cholke\u00a0: gra\u00eene incassable, traditionnellement accroch\u00e9e autour du cou des nouveaux-n\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E13 Sinchi\u00a0: forts, courageux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E14 Rumy\u00a0: durs \u00e0 cuire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E15 Jenecher\u00fa\u00a0: mot d'origine tupiguarani qui signifie \u00ab\u00a0feu qui ne s'\u00e9teint jamais\u00a0\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E16 Samaipata\u00a0: nom du lieu o\u00f9 s'\u00e9l\u00e8ve le mystique et myst\u00e9rieux rocher sculpt\u00e9 de Samaipata.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E17 Katari\u00a0: divinit\u00e9 repr\u00e9sent\u00e9e par un serpent ail\u00e9, symbolisant la vitalit\u00e9 de l'eau qui irrigue les terres agricoles et permet l'existence des communaut\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E18 Larama\u00a0: nom donn\u00e9 aux sages, philosophes et scientifiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E19 Pachakuti\u00a0: \u00ab\u00a0changement de la terre\u00a0\u00bb, arriv\u00e9e d'un temps nouveau, retour \u00e0 l'\u00e9quilibre, \u00e0 l'\u00e9galit\u00e9 originelle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E20 Jiwasa\u00a0: un tout, compos\u00e9 de singularit\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E21 Jisambae\u00a0: communication cod\u00e9e qui aida le peuple Guaran\u00ed \u00e0 se prot\u00e9ger\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E22 Jambae\u00a0: individu libre, qui n'a pas de ma\u00eetre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E23 Taypi\u00a0: noyau ou centre de la terre, point de rencontre des forces positives et n\u00e9gatives, lieu o\u00f9 les oppos\u00e9s, l'antagonisme coexiste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E24 Pacha\u00a0: terre, cosmos, univers, temps et espace.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E25 Sumak kama\u00f1a \/ vivir bien\u00a0: concept du vivre bien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E26 Sumajakalle\u00a0: action de garantir le bien individuel et le bien collectif ou communautaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E27 Sake\u00a0: racine culturelle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E28 Pachakama\u00a0: univers spirituel, en compl\u00e9ment \u00e0 Pachamama.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E29 Chachawarmi\u00a0: compl\u00e9mentarit\u00e9 des oppos\u00e9s, dualit\u00e9 et harmonie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E30 Apanaka pachakuti\u00a0: comprenez les fr\u00e8res de l'opposition politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E31 Kapak \u00d1an\u00a0: Voie v\u00e9ritable, le juste chemin. Aussi employ\u00e9 pour d\u00e9signer le fameux r\u00e9seau de routes qui traversait l'empire Inca.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E32 Jallalla\u00a0: Vive!\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"http:\/\/tlaxcala-int.org\"\u003ETlaxcala\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPublication date of original article: 08\/11\/2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30125\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}