{"181964":{"id":"181964","parent":"0","time":"1606001446","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30120","category":"documentaires","title":"La s\u00e9rie Netflix The Crown nous rappelle que Thatcher \u00e9tait, tout comme Trump, une outsider de la classe dirigeante, entour\u00e9e par un \u00ab mar\u00e9cage \u00bb","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_181964_a8c038.png","hub":"newsnet","url-explicit":"la-serie-netflix-the-crown-nous-rappelle-que-thatcher-etait-tout-comme-trump-une-outsider-de-la-classe-dirigeante-entouree-par-un-marecage","admin":"newsnet","views":"7","priority":"2","length":"7143","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=7522&lg_pp=fr\"\u003EGeorge Galloway\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa repr\u00e9sentation de la Dame de fer par Gillian Anderson, dans cette somptueuse production, nous rappelle que, bien qu'elle ait \u00e9t\u00e9 Premier ministre Tory, Margaret Thatcher n'\u00e9tait pas une conservatrice, mais un engin de destruction affubl\u00e9 d'un sac \u00e0 main, et qu'elle s'acharnait sur tout ce qui \u00e9tait important en Grande-Bretagne.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_181964_a8c038.png\" \/\u003E\u003Cp\u003EGillian Anderson dans le r\u00f4le de Maggie Thatcher dans \u003Ci\u003EThe Crown\u003C\/i\u003E (2020) \u00a9 Netflix\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa m\u00e9ga-production de Netflix \u003Ci\u003EThe Crown\u003C\/i\u003E a repr\u00e9sent\u00e9 un voyage \u00e0 travers ma vie, en r\u00e9alit\u00e9 - je suis n\u00e9 en 1954. La reine a \u00e9t\u00e9 couronn\u00e9e en 1952. Je connais tous les \u00e9pisodes de son r\u00e8gne de bient\u00f4t 70 ans, m\u00eame si je ne l'ai rencontr\u00e9e que deux fois, dont une en tant que sommelier !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu fil de la s\u00e9rie, bien s\u00fbr, je pouvais de plus en plus souvent dire \u00ab j'\u00e9tais l\u00e0 \u00bb. J'ai regard\u00e9 la s\u00e9rie sans pouvoir m'arr\u00eater, et je ne regrette pas de l'avoir fait, m\u00eame \u00e0 travers des yeux fatigu\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe matin, je n'\u00e9tais pas d'accord avec mon ancien adversaire parlementaire, Lord Forsyth, l'ancien ministre du cabinet Thatcher qui avait ouvertement pleur\u00e9 en ma pr\u00e9sence le soir de sa d\u00e9mission, en 1990. Il \u00e9tait tr\u00e8s contrari\u00e9 par le sc\u00e9nario de \u003Ci\u003EThe Crown\u003C\/i\u003E, qu'il d\u00e9crivait comme \u00ab tr\u00e8s \u00e9loign\u00e9 d'un portait crach\u00e9 \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe suppose que son grief tenait \u00e0 la repr\u00e9sentation de son h\u00e9ro\u00efne, Mme Thatcher, comme grotesquement d\u00e9plac\u00e9e parmi ses \u00ab sup\u00e9rieurs \u00bb de l'aristocratie. Elle s'\u00e9tait rendue au ch\u00e2teau de Balmoral [r\u00e9sidence d'\u00e9t\u00e9 de la famille royale britannique, NdT] pour une chasse \u00e0 courre v\u00eatue d'un manteau bleu vif, de talons hauts et parfum\u00e9e, par exemple. Elle s'\u00e9tait gauchement assise dans le fauteuil de la reine Victoria, et s'\u00e9tait fait r\u00e9primander par la princesse Margaret, une souillon snob jusqu'\u00e0 l'absurde. Elle avait repass\u00e9 elle-m\u00eame ses v\u00eatement et ceux de son mari dans un ch\u00e2teau rempli de serviteurs, et chass\u00e9 la servante qui avait commenc\u00e9 \u00e0 d\u00e9baller les valises des Thatcher en lui disant \u00ab C'est le travail d'une \u00e9pouse \u00bb. Et elle perdait de fa\u00e7on spectaculaire aux \u00ab jeux de soci\u00e9t\u00e9 \u00bb pratiqu\u00e9s apr\u00e8s le d\u00eener par les membres de la famille royale et leur parent\u00e8le \u00e9tendue.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEnfin, alors qu'elle regardait un costaud \u00e9cossais lancer un tronc d'arbre au cours du festival de Braemar, [1] elle s'\u00e9tait exclam\u00e9e devant son laconique \u00e9poux : \u00ab Qu'est-ce que JE fais ici ? J'ai du TRAVAIL \u00e0 faire \u00bb avant de quitter Balmoral, toute en sac \u00e0 main et en affiquets de la petite bourgeoisie, pour retourner \u00e0 Westminster. Les membres de la famille royale \u00e9taient extr\u00eamement heureux de la voir partir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAbsurdement, les pr\u00e9jug\u00e9s contre Mme Thatcher \u00e9taient en partie misogynes - dans un pays dirig\u00e9 par une reine. Le mari de Thatcher l'a bien r\u00e9sum\u00e9 lorsque sa femme est revenue de sa premi\u00e8re audience au Palais : \u00ab Deux femmes m\u00e9nopaus\u00e9es \u00e0 la t\u00eate du pays - qu'est-ce qui pourrait mal tourner ? \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais cela avait tout autant \u00e0 voir avec la classe sociale de Margaret Thatcher.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame si elle avait \u00e9pous\u00e9 un riche homme d'affaires divorc\u00e9, Mme Thatcher \u00e9tait issue d'un milieu modeste, presque humble. C'\u00e9tait la fille d'un \u00e9picier. Pour elle, le travail acharn\u00e9 portait en lui-m\u00eame sa propre r\u00e9compense - elle avait trop \u00e0 faire pour trouver du temps pour jouer \u00e0 des jeux de soci\u00e9t\u00e9 ou abattre des animaux sauvages pour le plaisir. M\u00eame si elle avait \u00e9t\u00e9 boursi\u00e8re \u00e0 Oxford et bri\u00e8vement avocate, elle appartenait corps et \u00e2me \u00e0 la petite bourgeoisie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes membres de la famille royale et le reste de la classe sup\u00e9rieure britannique de type \u00ab noblesse-oblige \u00bb pr\u00e9f\u00e9raient bien s\u00fbr les leurs, par exemple Churchill, Eden, Macmillan et Sir Alec Douglas-Home. Mais ils pouvaient supporter les \u00ab bons sauvages \u00bb issus de la classe ouvri\u00e8re, comme Harold Wilson et James Callaghan. La seule chose qu'ils d\u00e9testaient vraiment \u00e9tait le mat\u00e9rialisme mercantile de la petite bourgeoisie incarn\u00e9e par Margaret Thatcher, ce qu'ils exprimaient notamment par l'expression \u00ab beaucoup d'argent, mais pas beaucoup d'instruction \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVous voyez, bien qu'elle ait \u00e9t\u00e9 \u00e0 la t\u00eate du parti conservateur, Margaret Thatcher n'\u00e9tait pas une conservatrice. En fait, elle \u00e9tait ext\u00e9rieure aux conservateurs ; c'\u00e9tait une radicale issue d'un courant de pens\u00e9e personnifi\u00e9 r\u00e9cemment par Donald Trump. Elle se voyait entour\u00e9e par un \u00ab mar\u00e9cage \u00bb, selon la rh\u00e9torique enfi\u00e9vr\u00e9e de Donald Trump. M\u00eame les \u00ab poules mouill\u00e9es \u00bb [2] de son propre cabinet \u00e9taient per\u00e7ues de cette fa\u00e7on, sans parler des membres de la fonction publique, du corps diplomatique et de la BBC.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA ses yeux, tous ces gens la handicapaient dans ses t\u00e2ches r\u00e9volutionnaires. Elle ne voulait rien conserver, mais d\u00e9truire tout ce qu'il restait de protections contre les sections d'assaut du capitalisme de libre-\u00e9change. Pour elle, \u00ab la soci\u00e9t\u00e9 n'existe pas, il n'y a que des individus \u00bb. Pour elle, la le\u00e7on de la Parabole du bon samaritain tenait \u00e0 la richesse du samaritain. [3] Pour elle, il n'y avait pas de \u00ab nous, toujours \u00bb, mais seulement un \u00ab moi, maintenant \u00bb, comme le disait Neil Kinnock. Elle \u00e9tait sans religion, sans culture, sans piti\u00e9. C'\u00e9tait la Dame de fer, mais elle avait de la glace dans les veines. Sa mission \u00e9tait de d\u00e9truire tout ce qu'il restait de bon - ne parlons m\u00eame pas de grandeur - dans une Grande-Bretagne \u00e0 sacrifier aux dieux du libre-\u00e9change. Rien de sacr\u00e9 ne devait \u00eatre laiss\u00e9 intact, tout ce qui \u00e9tait solide devait \u00eatre atomis\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe faisant, elle s'est trouv\u00e9 des amis aux confins les plus marginaux de la soci\u00e9t\u00e9 britannique. Pour leur part, les ducs et les grands du pays avaient beaucoup plus d'affinit\u00e9s avec les mineurs britanniques qu'avec les machines \u00e0 calculer dess\u00e9ch\u00e9es de la r\u00e9volution Thatcher.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme elle l'avait dit elle-m\u00eame un jour : \u00ab C'est un dr\u00f4le de monde \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENdlT\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[1] Le festival de Braemar (Braemar Gathering) se tient au ch\u00e2teau de Balmoral, en \u00c9cosse, tous les ans\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_181964_f7c61f.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003Eenseptembre. Les \u00c9cossais les plus gaillards y d\u00e9montrent leur force via un sport local tout en finesse et en \u00e9l\u00e9gance, le lancer de troncs d'arbre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[2] Les \u00ab poules mouill\u00e9es \u00bb (\u00ab Wets \u00bb) du parti conservateur britannique \u00e9taient ainsi d\u00e9nomm\u00e9s parce qu'ils s'opposaient \u00e0 la radicalit\u00e9 glaciale des r\u00e9formes n\u00e9olib\u00e9rales de Thatcher et leur pr\u00e9f\u00e9raient le dialogue avec les syndicats.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[3] La citation exacte de Margaret Thatcher est \u003Ci\u003E\u00ab Personne ne se souviendrait du bon samaritain s'il n'avait eu que des bonnes intentions ; mais il avait aussi de l'argent. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=OiXEpminPms\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2020\/11\/17\/mise-au-clair-qui-etait-vraiment-margaret-thatcher\"\u003EEntelekheia\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nSource: \u003Ca href=\"https:\/\/on.rt.com\/av4l\"\u003Eon.rt.com\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nPublication date of original article: 17\/11\/2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30120\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}