{"181982":{"id":"181982","parent":"181124","time":"1606064259","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/rapsit-usa2020-conspiration-globale-vs-diffamation","category":"USA","title":"Rapsit-Usa2020 : \u00ab Conspiration globale \u00bb vs diffamation","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"rapsit-usa2020-conspiration-globale-vs-diffamation","admin":"newsnet","views":"44","priority":"3","length":"12871","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/section\/breves-de-crise\"\u003EBr\u00e8ves de crise\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn a vu l'ampleur colossale prise par la d\u00e9nonciation de la Grande-Fraude par l'\u00e9quipe Trump apr\u00e8s le scrutin du 3 novembre, avec depuis certains avatars qui entourent l'initiatives d'interrogations et \u00e9ventuellement de pol\u00e9miques. La conf\u00e9rence de presse de l'\u00e9quipe juridique de Trump, le 19 novembre, a \u00e9t\u00e9 une illustration de cette situation qui tend, comme toutes choses dans cette situation crisique am\u00e9ricaniste, \u00e0 g\u00e9n\u00e9rer une certaine confusion. D'une fa\u00e7on g\u00e9n\u00e9rale, l'accueil a \u00e9t\u00e9 plut\u00f4t mitig\u00e9, certains jugeant que la conf\u00e9rence de presse \u00ab \u003Ci\u003E\u00e9tait longue en rh\u00e9torique et courte en preuves concr\u00e8tes\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa citation ci-dessus est extraite d'un article de Jonathan Turley, avocat et l\u00e9giste r\u00e9put\u00e9s, et son article consacr\u00e9 au litige existant \u003Ci\u003Ede facto\u003C\/i\u003E, depuis cette conf\u00e9rence de presse, entre l'\u00e9quipe Trump et les soci\u00e9t\u00e9s mises en cause pour leur comptage, notamment la soci\u00e9t\u00e9 Dominion. Le site de Turley est l'une des meilleures sources possibles, hors des r\u00e9seaux sp\u00e9cialis\u00e9s, pour fixer nos id\u00e9es sur la question envisag\u00e9e ici, et, d'une fa\u00e7on g\u00e9n\u00e9rale, sur toutes les affaires l\u00e9gales qui accompagnent cette \u00e9lection, et qui sont l\u00e9gion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley partage d'une certaine fa\u00e7on la position de Tucker Carlson, qui a soulev\u00e9 tant de r\u00e9actions jusqu'\u00e0 des accusations contre Carlson, selon l'id\u00e9e qu'il suivrait la ligne de FoxNews et trahirait le camp Trump. Cette position de Turley est effectivement qu'il y a beaucoup d'\u00e9normes accusations de la part de l'\u00e9quipe Trump et, jusqu'ici, bien peu de preuves. Le 19 novembre, le jour du proc\u00e8s, Turley publiait l'article que nous reprenons ci-dessous, sur l'aspect l\u00e9gal du processus \u00e0 cause de la conf\u00e9rence de presse. Il y a l'id\u00e9e que l'\u00e9quipe Trump pourrait \u00eatre forc\u00e9e de montrer ses preuves si la soci\u00e9t\u00e9 Dominion, qui pourrait \u00e0 juste titre s'estimer diffam\u00e9e s'il n'y a pas de faute de sa part, portait plainte contre l'\u00e9quipe Trump pour ce qui a \u00e9t\u00e9 dit lors de la conf\u00e9rence de presse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley explique le cas, sur son site o\u00f9 il met l'article en ligne \u003Ca href=\"https:\/\/jonathanturley.org\/2020\/11\/19\/is-dominion-going-to-sue-the-trump-team\"\u003Ele 19 novembre 2020\u003C\/a\u003E :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u003Ci\u003E\u00ab\u003C\/i\u003E \u003C\/b\u003E\u003Ci\u003ELa conf\u00e9rence de presse tenue par l'\u00e9quipe juridique de Trump n'\u00e9tait pas faites pour les handicap\u00e9s cardiaques. L'\u00e9quipe a all\u00e9gu\u00e9 l'argument d'une conspiration mondiale soutenue par les communistes pour \"interf\u00e9rer\" et \"changer\" les votes par l'utilisation du syst\u00e8me informatique du Dominion. C'\u00e9tait \u00e9puisant et \u00e9poustouflant. Ma critique de cette conf\u00e9rence de presse porte sur le fait qu'elle \u00e9tait longue en rh\u00e9torique et courte en preuves concr\u00e8tes. \u003Ca href=\"https:\/\/www.dominionvoting.com\"\u003EDominion\u003C\/a\u003E a publi\u00e9 une d\u00e9claration niant cat\u00e9goriquement les all\u00e9gations. La question est alors de savoir si Dominion va elle-m\u00eame intenter un proc\u00e8s. La soci\u00e9t\u00e9 a ni\u00e9 les all\u00e9gations, mais je mesure souvent la pertinence de ces d\u00e9n\u00e9gations \u003Ca href=\"https:\/\/jonathanturley.org\/2020\/08\/25\/the-falwell-fiasco-and-the-curious-absence-of-a-defamation-lawsuit\"\u003E\u00e0 l'aune des poursuites engag\u00e9es\u003C\/a\u003E. Dominion pourrait le faire et forcer l'\u00e9quipe Trump \u00e0 r\u00e9v\u00e9ler les preuves \u00e0 l'appui de ses all\u00e9gations, sous peine d'\u00eatre confront\u00e9e \u00e0 une responsabilit\u00e9 potentiellement importante. Je suppose que des avocats comme Sidney Powell ne feraient pas de telles all\u00e9gations sans preuves, mais la conf\u00e9rence de presse n'a pas rendu ces preuves publiques. Il ne s'agit pas seulement d'all\u00e9gations tonitruantes, mais aussi d'all\u00e9gations criminelles contre des entreprises nomm\u00e9es et, par cons\u00e9quent, contre des responsables d'entreprises et leurs alli\u00e9s politiques.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EL'\u00e9quipe de campagne de Trump a accus\u00e9 \u00e0 plusieurs reprises Dominion et ses dirigeants et employ\u00e9s de conduite criminelle et d'irr\u00e9gularit\u00e9s commerciales. Il s'agit l\u00e0 de cat\u00e9gories de \"diffamation en soi\" selon le droit commun. Aucun dommage particulier ne doit \u00eatre d\u00e9montr\u00e9 dans ces cas per se. Les personnes concern\u00e9es peuvent d\u00e9poser des plaintes en diffamation \u00e0 titre individuel et l'entreprise elle-m\u00eame peut intenter une action en diffamation commerciale.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELes entreprises peuvent \u00eatre diffam\u00e9es comme les particuliers si la fausse d\u00e9claration porte atteinte au caract\u00e8re commercial de la soci\u00e9t\u00e9 ou \u00e0 son prestige et \u00e0 sa position dans le domaine. Dans l'affaire Dun & Bradstreet, Inc. contre Greenmoss Builders, Inc. 472 U.S. 749 (1985), la Cour Supr\u00eame a autoris\u00e9 une entreprise \u00e0 poursuivre une agence d'\u00e9valuation du cr\u00e9dit pour diffamation lorsque l'agence a d\u00e9clar\u00e9 par erreur que l'entreprise avait d\u00e9pos\u00e9 son bilan.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ERestatement Second \u00a7561 Defamation of Corporations \u00e9tablit ceci :\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Celui qui publie des informations diffamatoires concernant une soci\u00e9t\u00e9 est responsable envers elle\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003Ea) si la soci\u00e9t\u00e9 est une soci\u00e9t\u00e9 \u00e0 but lucratif et que l'affirmation \u00e0 son encontre tend \u00e0 lui porter pr\u00e9judice dans la conduite de ses affaires ou \u00e0 dissuader d'autres personnes de traiter avec elle,\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E(b) ou si, bien qu'elle ne soit pas \u00e0 but lucratif, elle d\u00e9pend du soutien financier du public et que l'affirmation \u00e0 son encontre tend \u00e0 interf\u00e9rer dans ses activit\u00e9s en lui portant pr\u00e9judice dans l'estimation du public\".\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EDominion semble \u00eatre une soci\u00e9t\u00e9 dont le si\u00e8ge social se trouve au \u003Ca href=\"https:\/\/www.dnb.com\/business-directory\/company-profiles.dominion_voting_systems_inc.afb4f7862bf394ab3056650d03f0a8b0.html\"\u003EColorado\u003C\/a\u003E.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EIl pourrait y avoir des poursuites au Colorado ou sur le lieu de la diffamation pr\u00e9sum\u00e9e. Le proc\u00e8s serait probablement intent\u00e9 en vertu du droit de l'\u00c9tat, mais il serait port\u00e9 devant un tribunal f\u00e9d\u00e9ral en vertu des arguments de la comp\u00e9tence en mati\u00e8re de diversit\u00e9.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELa conf\u00e9rence de presse a \u00e9t\u00e9 une explosion de demandes potentiellement diffamatoires de la part d'individus ou d'entreprises. La seule d\u00e9fense claire est la v\u00e9rit\u00e9. L'\u00e9quipe Trump insiste sur le fait qu'elle peut prouver ces all\u00e9gations. Il se peut qu'elle doive le faire. Non seulement les avocats individuels peuvent faire face \u00e0 de telles poursuites, mais l'\u00e9quipe Trump elle-m\u00eame pourrait \u00eatre tenue pour responsable en vertu du principe respondeat superior, selon lequel un employeur est responsable de la conduite de ses employ\u00e9s lorsqu'ils agissent dans le cadre de leur emploi. Ironiquement, le terme latin signifie \"laisser parler le ma\u00eetre\". Le pr\u00e9sident ou son \u00e9quipe pourraient \u00eatre contraints de prendre la parole dans une affaire de diffamation s'ils ne se sont pas exprim\u00e9s dans les dossiers judiciaires qu'ils annoncent.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EIl y a une question de privil\u00e8ge pour les plaintes en justice. Il existe un privil\u00e8ge absolu pour les avocats qui font des d\u00e9clarations au tribunal. C'est important car nous formulons souvent des all\u00e9gations qui mettent en doute la v\u00e9racit\u00e9 ou le caract\u00e8re des parties, en particulier dans les affaires p\u00e9nales. Toutefois, ce privil\u00e8ge est plus limit\u00e9 en dehors des tribunaux. Il peut toujours s'appliquer, mais certains tribunaux ont refus\u00e9 de prot\u00e9ger les d\u00e9clarations faites \u00e0 la presse ou au public. 'World Wresting Fed Entertainment, Inc v Bozell', \u003Ca href=\"https:\/\/www.isba.org\/ibj\/2012\/01\/thedangersoflitigatinginthemedia\"\u003E142 F Supp 2d 514\u003C\/a\u003E, 534 (SDNY 2001) ;'Kennedy v Cannon', \u003Ca href=\"https:\/\/www.isba.org\/ibj\/2012\/01\/thedangersoflitigatinginthemedia\"\u003E229 Md 92\u003C\/a\u003E, 97, \u003Ca href=\"https:\/\/www.isba.org\/ibj\/2012\/01\/thedangersoflitigatinginthemedia\"\u003E182 A2d 54\u003C\/a\u003E, 58 (1962).\u003C\/i\u003E \u00bb\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EEn d'autres termes, si l'\u00e9quipe Trump ne pr\u00e9sente pas cette preuve dans sa contestation de l'\u00e9lection, elle pourrait maintenant \u00eatre oblig\u00e9e de la produire dans une affaire port\u00e9e par Dominion ou ses dirigeants et employ\u00e9s\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley est tr\u00e8s certainement un observateur impartial dans cet affrontement, outre d'\u00eatre un tr\u00e8s grand l\u00e9giste et parce qu'il est un tr\u00e8s grand l\u00e9giste. Il se place essentiellement sinon exclusivement du point de vue du droit, sans chercher \u00e0 favoriser l'un ou l'autre pour des raisons politiques et partisanes. Certaines remarques prennent alors une r\u00e9sonnance tr\u00e8s particuli\u00e8re, notamment celles qui disent successivement :\u003Cbr \/\u003E\n• il est certain que l'\u00e9quipe Trump accuse Dominion de fraude massive pour une entreprise consid\u00e9rable de prise de contr\u00f4le des USA par un pouvoir globaliste et communiste ;\u003Cbr \/\u003E\n• Dominion a imm\u00e9diatement r\u00e9agi en d\u00e9niant toute activit\u00e9 de ce genre ;\u003Cbr \/\u003E\n• pour Turley, il y a ind\u00e9niablement diffamation s'il est av\u00e9r\u00e9 qu'il n'y a pas de culpabilit\u00e9 de Dominion, et il y aurait donc certainement un proc\u00e8s si Dominion portait plainte ;\u003Cbr \/\u003E\n• Turley pr\u00e9cise bien qu'une d\u00e9claration publique (un communiqu\u00e9 dans ce cas) d\u00e9mentant cat\u00e9goriquement que Dominion ait une activit\u00e9 de cette sorte n'a de cr\u00e9dit que si elle est suivie d'une plainte (\u00ab \u003Ci\u003ELa soci\u00e9t\u00e9 a ni\u00e9 les all\u00e9gations, mais je mesure souvent la pertinence de ces d\u00e9n\u00e9gations \u00e0 l'aune des poursuites engag\u00e9es\u003C\/i\u003E \u00bb).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est-\u00e0-dire que si Dominion ne r\u00e9agit pas, on serait fond\u00e9 d'estimer que la soci\u00e9t\u00e9 tend \u00e0 reconna\u00eetre la validit\u00e9 des accusations, - cela sonnerait presque comme une des \"preuves irr\u00e9futables\" dont l'\u00e9quipe Trump pr\u00e9tend disposer et que tout le monde r\u00e9clame de voir, bien que cela n'en soit point une. En m\u00eame temps, Dominion, qui ne s'est donc pas manifest\u00e9e depuis jeudi, \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/le-charme-discret-du-wokenisme\"\u003Es'est signal\u00e9e\u003C\/a\u003E par contre par une d\u00e9cision qui tendrait plut\u00f4t \u00e0 renforcer un jugement soup\u00e7onneux \u00e0 son encontre :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003ED'un autre c\u00f4t\u00e9, et dans le sens de Powell et de ses preuves, on peut observer que les repr\u00e9sentants de la soci\u00e9t\u00e9 Dominion Voting System, mise en cause par Powell pour la Grande-Fraude, ont annul\u00e9 abruptement leur venue \u00e0 une conf\u00e9rence convoqu\u00e9e par la l\u00e9gislature de Pennsylvanie pour d\u00e9battre des probl\u00e8mes de comptage et de contr\u00f4le des votes et assurer le monde de leur vertu dans cette affaire. Cela ne plaide pas pour cette vertu et laisse de la place pour du soup\u00e7on. Le pr\u00e9sident de la Chambre du Congr\u00e8s de Pennsylvanie a comment\u00e9 que les 1,3 million de Pennsylvaniens qui votent gr\u00e2ce aux machines de Dominion ont \u00e9t\u00e9 \u00ab \u003Ca href=\"https:\/\/www.zerohedge.com\/political\/dominion-voting-lawyers-abruptly-backing-out-pennsylvania-fact-finding-hearing\"\u003Ebrutalement agress\u00e9s et gifl\u00e9s\u003C\/a\u003E \u00bb par cette d\u00e9cision\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'un autre c\u00f4t\u00e9, on est fond\u00e9 \u00e0 s'interroger pour d\u00e9terminer si ces avocats si fameux et ayant une exp\u00e9rience aussi consid\u00e9rable que ceux de l'\u00e9quipe Trump ont pris sans pr\u00e9caution le risque du proc\u00e8s en diffamation. Eux aussi connaissent le droit, et les dispositions que Turley met en \u00e9vidence. Turley lui-m\u00eame remarque la chose, apr\u00e8s qu'elle ait \u00e9t\u00e9 mise en \u00e9vidence par Powell elle-m\u00eame au cours de diverses interventions : \u00ab \u003Ci\u003EJe suppose que des avocats comme Sidney Powell ne feraient pas de telles all\u00e9gations sans preuves...\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EComme l'on voit, on se trouve dans la finasserie, la manœuvre et l'extr\u00eame complication, et dans une tr\u00e8s grande difficult\u00e9 pour trancher alors que les deux parties se trouvent devant des possibilit\u00e9s tr\u00e8s graves de processus particuli\u00e8rement infamants, en m\u00eame temps que le sort de l'\u00e9lection du pr\u00e9sdident. Il appara\u00eet peu ordinaire qu'une bataille juridique, avec toutes ses p\u00e9rip\u00e9ties, ses arguties, ses \u00e9v\u00e9nements dont nombre sont souvent d\u00e9risoires et de pure forme, se fasse entre un pr\u00e9sident en activit\u00e9 et des institutions ayant d\u00e9pouill\u00e9 des votes, sur le motif principal argument\u00e9 de l'\"organisation d'une conspiration globaliste et communiste\" pour prendre le pouvoir aux USA. Il appara\u00eet assez original et inhabituel qu'on puisse plaider autour de cette id\u00e9e d'une organisation indirecte d'une conspiration de cette sorte, c'est-\u00e0-dire soumettre les \u00e9v\u00e9nements possibles les plus importants qu'on puisse imaginer dans l'histoire du monde aujourd'hui au niveau d'une plaidoirie et d'un d\u00e9bat tatillon et proc\u00e9durier d'une cour de justice... Mais bien s\u00fbr, il s'agit des USA et, au bout du compte (c'est le but de l'\u00e9quipe Trump d'en arriver l\u00e0), de la Cour Supr\u00eame, qui est un organisme charg\u00e9 de toute la pompe et des circonstances qu'on imagine jusqu'\u00e0 y voir, pour certaines imaginations \u00e9chauff\u00e9es, une sorte d'\u00e9manation divine dont seule b\u00e9n\u00e9ficie la Grande R\u00e9publique.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EC'est dans cette perspective que les \u00e9v\u00e9nements aux USA restent marqu\u00e9s d'une touche de fantaisie, presque de t\u00e9l\u00e9r\u00e9alit\u00e9 si l'on veut lorsqu'on parle de Trump, et effectivement que seul un Trump et les r\u00e9actions qu'il d\u00e9clenche peuvent donner ; des \u00e9v\u00e9nements qui restent en tout \u00e9tat de cause et malgr\u00e9 leur implication et responsabilit\u00e9 dans cet \u00e9tat de chose, assez incompr\u00e9hensibles pour ses adversaires comme pour ses partenaires dans les institutions de direction politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMis en ligne le 22 novembre 2020 \u00e0 15H15\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/rapsit-usa2020-conspiration-globale-vs-diffamation\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}