{"182160":{"id":"182160","parent":"176874","time":"1606427895","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30164","category":"documentaires","title":"Italie : \u00e0 quoi sert l'\u00e9pith\u00e8te \u00ab n\u00e9gationniste (du Covid) \u00bb et quelle r\u00e9alit\u00e9 elle contribue \u00e0 cacher","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_182160_7bc185.png","hub":"newsnet","url-explicit":"italie-a-quoi-sert-l-epithete-negationniste-du-covid-et-quelle-realite-elle-contribue-a-cacher","admin":"newsnet","views":"102","priority":"3","length":"27198","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=6761&lg_pp=fr\"\u003EWu Ming\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EVid\u00e9os \u00ab virales \u00bb du type ou de la nana qui dit leur fait aux \u00ab n\u00e9gationnistes \u00bb ; gros titres sur le p\u00e9ril \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb ; invectives contre les \u00ab n\u00e9gationnistes \u00bb ; satire contre les \u00ab n\u00e9gationnistes \u00bb, gros rires ! Les \u00ab n\u00e9gationnistes \u00bb sont partout, et si les choses vont mal, c'est leur faute. Voil\u00e0 alors nos h\u00e9ros, les chevaliers sans peur et sans reproche qui les combattent, qui leur jettent le gant en les d\u00e9fiant : \u00ab Qu'ils viennent en soins intensifs, les n\u00e9gationnistes ! \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_e49ee6.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Moi, je dis oui \u00e0 tout, pour qu'on ne me traite pas de n\u00e9gationniste \u00bb-Vignette d'El Roto, Espagne\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe sont des d\u00e9fis contre personne, des invectives contre des fant\u00f4mes, des coups d'\u00e9p\u00e9e dans l'eau. Qui peuvent donc bien \u00eatre les \u00ab n\u00e9gationnistes \u00bb ? Oui, il existe des secteurs pour lesquels la pand\u00e9mie serait fictive, mais ils sont ultra-minoritaires. En g\u00e9n\u00e9ral, m\u00eame ceux qui sont ouverts \u00e0 des fantaisies de complot sur Bill Gates, les vaccins et tout cela, ne nient pas qu'une pand\u00e9mie est en cours et que le virus tue. Alors, de qui parle-t-on ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe terme \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb a d\u00e9sormais une histoire vieille de dizaines d'ann\u00e9es. Forg\u00e9 dans les ann\u00e9es 80 pour d\u00e9signer des individus comme David Irving, Robert Faurisson ou Carlo Mattogno, selon qui il n'y aurait pas eu de chambres \u00e0 gaz dans les camps nazis ni aucune extermination syst\u00e9matique de juifs et autres prisonniers, il a par la suite \u00e9t\u00e9 \u00e9tendu \u00e0 des contextes de plus en plus nombreux, devenant une arme dans les \u00ab \u003Ci\u003Eguerres culturelles\u003C\/i\u003E \u00bb du XXIe si\u00e8cle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn Italie, dans les quinze derni\u00e8res ann\u00e9es, c'est la droite qui se l'est appropri\u00e9 pour accuser de \u00ab n\u00e9gationnisme \u00bb tous ceux qui d\u00e9montaient ses narrations - bobards historiques centr\u00e9s sur des fantaisies de complot anti-slaves - sur les massacres des \u003Ci\u003Efoibe\u003C\/i\u003E (1) et l'\u00ab Exode istrio-dalmate \u00bb. Ainsi, tandis qu'une narration remontant au collaborationnisme philo-nazi devenait \u00ab histoire officielle \u00bb avec l'institution du Jour du Souvenir, la droite pouvait feindre d'occuper le centre du d\u00e9bat sur la m\u00e9moire historique. Pour le dire simplement, elle pouvait d\u00e9noncer les \u00ab extr\u00e9mismes oppos\u00e9s \u00bb : certains nient la Shoah, d'autres \u00ab nient les massacres des \u003Ci\u003Efoibe\u003C\/i\u003E \u00bb : c'est pareil.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt \u00e9tant donn\u00e9 que - malgr\u00e9 l'opposition d'une grande partie des historiennes et historiens - on a introduit en Italie aussi une loi \u00ab anti-n\u00e9gationnistes \u00bb (c'est le fait du gouvernement Renzi, en juin 2016), on agite aussi le spectre de l'action judiciaire. Il y a eu pr\u00e9cis\u00e9ment cette ann\u00e9e une proposition des Fratelli d'Italia pour \u00e9tendre la loi actuelle aux \u00ab n\u00e9gationnistes des massacres des \u003Ci\u003Efoibe\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'effet de cet encadrement est celui de la \u003Ci\u003Ereductio ad Hitlerum\u003C\/i\u003E : quels que soient le sujet et le probl\u00e8me, on active une comparaison implicite - et parfois explicite - avec le n\u00e9gationnisme de la Shoah et, au moyen d'une cha\u00eene de fausses \u00e9quivalences, le cycle de la Loi de Godwin se pr\u00e9cipite : en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, on vous traite de nazi, parce que si on est \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb - peu importe \u003Ci\u003Epar rapport \u00e0 quoi\u003C\/i\u003E - on est comme les nazis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_a77581.png\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa biologiste Barbara Gallavotti sur les n\u00e9gationnistes : \u00ab Ils sont de bonne foi, c'est un processus mental analogue \u00e0 la folie \u00bb\u003Cbr \/\u003E\n\u00ab Je crois que les n\u00e9gationnistes sont presque toujours de bonne foi. Comme il arrive dans certaines formes de d\u00e9mence \u00bb, affirme B. Gallavotti.\u003Cbr \/\u003E\nLe \u00ab n\u00e9gationnisme \u00bb comme d\u00e9mence.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis longtemps, l'usage du terme \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb signale un discours qui part en eau de boudin, et il en sera de plus en plus ainsi, parce que le terme encourage le laisser-aller, se pr\u00eate \u00e0 des accusations paresseuses.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe qui est plus grave, c'est que le terme pousse \u00e0 la \u003Ci\u003Epathologisation\u003C\/i\u003E des discours qui d\u00e9plaisent et \u00e0 la \u003Ci\u003Epsychiatrisation\u003C\/i\u003E de l'adversaire. Si vous n'\u00eates pas d'accord avec moi qui pense \u00ab comme tout le monde \u00bb, alors \u00ab vous niez la r\u00e9alit\u00e9 \u00bb, et qui nie la r\u00e9alit\u00e9 est un fou ou un d\u00e9ment, et on ne peut pas raisonner avec les fous ou les d\u00e9ments.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERevenons \u00e0 l'obsession actuelle pour les \u00ab n\u00e9gationnistes du Covid \u00bb : si on y regarde de plus pr\u00e8s, on d\u00e9couvre que \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb est une \u00e9pith\u00e8te qu'on peut lancer contre quiconque critique l'irrationalit\u00e9 et\/ou l'iniquit\u00e9 d'une mesure, ou m\u00eame qui se montre sceptique sur son efficacit\u00e9, quiconque d\u00e9monte un exemple de mauvaise information mainstream sur le virus ou r\u00e9agit avec \u00e9nervement au \u00e9ni\u00e8me titre tendancieux, quiconque rappelle les responsabilit\u00e9s du gouvernement ou des gouverneurs de r\u00e9gion, quiconque refuse la narration dominante centr\u00e9e sur la rengaine : \u00ab c'est notre faute, on n'y peut rien, les Italiens ne comprennent que le b\u00e2ton \u00bb. Il suffit m\u00eame de \u00ab mal positionner \u00bb son masque pour r\u00e9colter l'\u00e9pith\u00e8te de \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb est le nouveau nom de \u00ab celui qui fait du jogging \u00bb (c'est-\u00e0-dire du contaminateur).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn pseudo-concept qui cause des dommages\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECet usage indiscrimin\u00e9 a rendu l'\u00e9pith\u00e8te non seulement peu utile pour comprendre les positions qui s'affrontent tour \u00e0 tour, mais m\u00eame proprement \u003Ci\u003Etoxique\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertains s'efforcent encore d'utiliser le terme de fa\u00e7on \u00e0 ce qu'il produise du sens. Dans le meilleur des cas, on brandit une arme conceptuelle \u00e9mouss\u00e9e ; dans le pire, on lance un v\u00e9ritable boomerang parce que l'effet d'encadrement est tr\u00e8s puissant, et le terme g\u00e9n\u00e8re in\u00e9vitablement des dichotomies, des antinomies, de la pens\u00e9e binaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne arme \u00e9mouss\u00e9e : quand on parle de catastrophe climatique, domaine o\u00f9 pourtant un n\u00e9gationnisme - au sens strict et au sens large - a longtemps \u00e9t\u00e9 \u00e0 l'œuvre, jouissant m\u00eame de financements de l'industrie et des combustibles fossiles, l'accusation marche de moins en moins et est en train de devenir un clich\u00e9, un tic lexical, une manifestation de paresse, comme d\u00e9j\u00e0 dans d'autres domaines. Les n\u00e9gationnistes sont depuis longtemps en train de recalibrer leur discours, car aujourd'hui tr\u00e8s peu de gens soutiennent qu'un surr\u00e9chauffement global n'est pas en cours. Les argumentations sp\u00e9cieuses concernent l'importance du ph\u00e9nom\u00e8ne, ses causes et la fa\u00e7on de l'affronter.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_7bc185.png\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBonaccini (pr\u00e9sident de la R\u00e9gion \u00c9milie-Romagne, aile droite du Parti D\u00e9mocrate): \u00ab Les n\u00e9gationnistes ? Des salauds irresponsables \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEffets boomerang et pens\u00e9e binaire. M\u00eame nous, pour conclure un post d'il y a quelques semaines, nous avons \u00e9crit que qui accuse quelqu'un de \u00ab n\u00e9gationnisme \u00bb est la plupart du temps \u003Ci\u003En\u00e9gationniste\u003C\/i\u003E, parce qu'il nie toute \u00e9vidence quant \u00e0 l'irrationalit\u00e9 des mesures et aux responsabilit\u00e9s politiques dans la gestion de la pand\u00e9mie. Paradoxe que nous avons choisi de ne pas d\u00e9velopper, parce qu'en le d\u00e9veloppant nous aurions rel\u00e9gitim\u00e9 l'usage du terme et renforc\u00e9 un encadrement dangereux. Par contre, Giancarlo Ghigi a tent\u00e9 de le d\u00e9velopper dans un article publi\u00e9 sur le site de \u003Ci\u003EJacobin Italia\u003C\/i\u003E et intitul\u00e9 \u00ab Les deux contagions \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EGhigi divise l'opinion publique en deux arm\u00e9es ou deux groupes de supporters : les \u003Ci\u003En\u00e9gationnistes de la maladie\u003C\/i\u003E et les \u003Ci\u003En\u00e9gationnistes de la discipline\u003C\/i\u003E. L'article dit beaucoup de choses justes, mais il \u00e9tablit depuis le d\u00e9but une fausse homologie : dans la soci\u00e9t\u00e9 italienne du moins - mais nous pensons que cela vaut pour toute l'Europe et une grande partie de l'Occident - les \u00ab n\u00e9gationnistes de la maladie \u00bb sont une infime minorit\u00e9, constamment grossie d\u00e9mesur\u00e9ment au microscope par les m\u00e9dias et mise en jeu pour excommunier toute opinion diff\u00e9rente, tandis que le \u00ab n\u00e9gationnisme de la discipline \u00bb est majoritaire, impr\u00e8gne le discours officiel et donne forme \u00e0 la narration des m\u00e9dias pro-gouvernementaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuand Ghigi exhorte \u00e0 \u00ab reconna\u00eetre la maladie comme objectivit\u00e9 \u00bb, de qui parle-t-il ? Qui, r\u00e9ellement, ne \u00ab reconna\u00eet (pas) la maladie comme objectivit\u00e9 \u00bb ? Dans quelle mesure est-il utile d'\u00e9tablir une homologie entre qui nierait l'existence du virus et qui d\u00e9nigre la gestion autoritaire et capitaliste de l'urgence, alors que la premi\u00e8re attitude est en grande partie l'effet d'une projection gigantographique tandis que la deuxi\u00e8me est l'id\u00e9ologie dominante ? Finalement, le r\u00e9sultat c'est de reconduire les \u00ab extr\u00e9mismes oppos\u00e9s \u00bb, l'auteur, lui, se situant \u00ab dans le juste milieu \u00bb. Comme nous l'a dit un camarade avec qui nous avons comment\u00e9 le texte de Ghigi, \u00ab je devine les bonnes intentions, mais il s'est en quelque sorte enivr\u00e9 de sa propre dichotomie \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela dit, nous voyons de fa\u00e7on dramatiquement claire \u00e0 qui pensait Ghigi en d\u00e9non\u00e7ant le \u00ab n\u00e9gationnisme de la discipline \u00bb. Celui-ci impr\u00e8gne le non-dit d'une \u00ab gauche \u00bb, m\u00eame et surtout \u00ab radicale \u00bb et \u00ab de mouvement \u00bb, qui, au nom de l'urgence - v\u00e9cue depuis le d\u00e9but de fa\u00e7on soumise - a renonc\u00e9 \u00e0 exprimer la moindre critique sur les dispositifs en action.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa \u00ab gauche \u00bb prise \u00e0 contre-pied\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_06c3b2.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ECamarades, nous sommes en octobre et nous devons faire la r\u00e9volution!\u003Cbr \/\u003E\nLes assujjettis \u00e0 la TVA, ce n'est pas des prol\u00e9taires !\u003Cbr \/\u003E\nMais il y a Forza Nuova !\u003Cbr \/\u003E\nMafieux !\u003Cbr \/\u003E\nPas avec les commer\u00e7ants contaminateurs et \u00e9vad\u00e9s fiscaux !\u003Cbr \/\u003E\nN\u00e9gationnistes !\u003Cbr \/\u003E\nVoyous casseurs de vitrines !\u003Cbr \/\u003E\nCeux qui votent pour Salvini sont des analphab\u00e8tes !\u003Cbr \/\u003E\nEt si on attrapait le virus dans la rue ?\u003Cbr \/\u003E\nMoi, je reste \u00e0 la maison !\u003Cbr \/\u003E\nLe couvre-feu ou la mort !\u003Cbr \/\u003E\nConfinement jusqu'\u00e0 la victoire !\u003Cbr \/\u003E\nIl faut des amendes et des matraques !\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\nUn meme circulant depuis octobre 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA quelques louables exceptions pr\u00e8s - peu nombreuses -, le secteur politique que nous avons continu\u00e9, par inertie, \u00e0 appeler \u00ab le mouvement \u00bb - un maigre r\u00e9seau clairsem\u00e9 de centres sociaux, collectifs universitaires, radios ind\u00e9pendantes, librairies, coop\u00e9ratives et segments de syndicats de base - s'est lui-m\u00eame ligot\u00e9 pieds et mains. Il l'a fait au moment o\u00f9 il a d\u00e9cid\u00e9 d'\u00e9pouser la narration culpabilisante et s\u00e9curitaire impos\u00e9e par la \u00ab dictature des incapables \u00bb, et cela s'est produit tout de suite, avant m\u00eame le 9 mars.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec l'automne, ce secteur s'est trouv\u00e9 \u003Ci\u003Epris \u00e0 contre-pied\u003C\/i\u003E - au sens figur\u00e9 comme au sens litt\u00e9ral : pouss\u00e9 hors de la place publique - par les protestations et les actions contre les d\u00e9crets gouvernementaux, et maintenant il essaie de faire croire que lui aussi est l\u00e0, \u00e9mettant finalement des proclamations confuses, contradictoires, inefficaces. L'id\u00e9e de fond, c'est encore qu'on doit r\u00e9clamer un \u00ab revenu de confinement \u00bb. Plus dur est le confinement - et on l'esp\u00e8re dur, pour mettre en \u00e9chec les petits malins de l'ap\u00e9ritif et les parents permissifs - plus le revenu doit \u00eatre universel. La situation imagin\u00e9e correspond aux arr\u00eats domiciliaires de masse, avec l'Etat qui nous verse une allocation sur notre compte-courant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOutre que c'est l\u00e0 un cauchemar houxleyen, r\u00e9v\u00e9lateur d'une conception lamentable de la vie humaine, il faudrait nous expliquer pourquoi et comment cela pourrait ou devrait se r\u00e9aliser. Parce que c'est \u00ab nous \u00bb qui le disons ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECeux qui n'ont \u003Ci\u003Evraiment\u003C\/i\u003E pas de revenu s'organisent, depuis que le monde est monde, pour protester, lutter et l'obtenir. La derni\u00e8re chose qu'ils feraient c'est d'accepter ou m\u00eame r\u00e9clamer d'\u00eatre enferm\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_b0f74b.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a quelques jours, nous avons vu les ouvriers du syndicat de m\u00e9tallos FIOM de G\u00eanes descendre dans la rue et en venir m\u00eame au contact avec la police pour protester contre les licenciements qui, en th\u00e9orie, sont bloqu\u00e9s, mais, d\u00e8s qu'on fait une loi, on trouve le stratag\u00e8me pour la tourner. Sur de nombreux lieux de travail, les travailleurs et travailleuses s'organisent tous les jours pour revendiquer le droit de tenir des assembl\u00e9es syndicales en pr\u00e9sence, dans les espaces ad\u00e9quats, parce que les patrons - priv\u00e9s et publics - ont commenc\u00e9 \u00e0 les refuser ou \u00e0 d\u00e9cliner toute responsabilit\u00e9 en cas de contagion : on est bons pour aller travailler, mais pas pour faire une assembl\u00e9e syndicale. Les coursiers manifestent maintenant avec une certaine fr\u00e9quence avec flash mob dans la rue, c'est-\u00e0-dire pr\u00e9cis\u00e9ment \u003Ci\u003Esur leur lieu de travail\u003C\/i\u003E. Ceux qu'on appelle les intermittents de la culture et les travailleurs du spectacle sont descendus dans la rue dans plusieurs villes pour rappeler \u00e0 tous qu'ils sont au bout du rouleau. Pour ne pas parler de l'\u00e9tranger, o\u00f9 nous avons vu en ces mois de pand\u00e9mie des luttes tr\u00e8s importantes dans les rues, m\u00eame dans un pays d\u00e9vast\u00e9 comme les USA, o\u00f9 le mouvement Black Lives Matter a s\u00e9rieusement \u00e9branl\u00e9 la pr\u00e9sidence de Trump, contribuant \u00e0 sa non-r\u00e9\u00e9lection.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn peut lutter si on conquiert l'espace et la mobilit\u00e9 n\u00e9cessaires, pas si on se laisse enfermer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais si le revenu est une revendication purement id\u00e9ale, abstraite, alors, oui, on peut le r\u00e9clamer m\u00eame depuis son canap\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn indice r\u00e9v\u00e9lateur du caract\u00e8re abstrait du discours, c'est que, dans les divers appels et pav\u00e9s publi\u00e9s dans les journaux, on attaque Confindustria de fa\u00e7on rh\u00e9torique, tout en faisant des acrobaties pour ne pas critiquer l'ex\u00e9cutif, le calendrier, les modalit\u00e9s et contenus des d\u00e9crets, l'urgence comme m\u00e9thode de gouvernement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous le disons clairement : si on attaque Confindustria et pas le gouvernement, \u003Ci\u003Eon n'attaque pas r\u00e9ellement Confindustria.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa narration culpabilisante, le fait de se d\u00e9charger constamment de ses responsabilit\u00e9s sur les citoyens, la diabolisation de l'air libre alors que la contagion a toujours \u00e9t\u00e9 plus probable \u00e0 l'int\u00e9rieur, la fermeture de lieux de la vie publique et de secteurs du monde du travail o\u00f9 la contagion est improbable alors qu'on garde ouverts d'autres secteurs o\u00f9 elle est tr\u00e8s probable... tout cela d\u00e9rive en cha\u00eene de la \u003Ci\u003En\u00e9cessit\u00e9\u003C\/i\u003E, pour le gouvernement, de ne pas l\u00e9ser les int\u00e9r\u00eats de Confindustria. Il faut montrer qu'on fait quelque chose, qu'on ferme quelque chose, et on adopte des mesures cosm\u00e9tiques, apotropa\u00efques, de \u003Ci\u003Ediversion\u003C\/i\u003E. C'est ainsi depuis mars dernier, depuis que le gouvernement s'est refus\u00e9 \u00e0 d\u00e9clarer zone rouge les communes d'Alzano et Nembro, dans la basse Val S\u00e9riane.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt c'est ainsi que nous nous retrouvons \u00e0 subir le couvre-feu, mesure qui n'a aucune justification \u00e9pid\u00e9miologique cr\u00e9dible, mais qui sert \u00e0 faire \u00ab p\u00e9nitence \u00bb, comme l'a dit avec une admirable candeur l'immunologue Antonella Viola de l'Universit\u00e9 de Padoue :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab le couvre-feu n'a pas de raison scientifique, mais il sert \u00e0 nous rappeler que nous devons accepter des renoncements, qu'il faut retrancher le superflu, que notre vie va devoir se limiter \u00e0 l'essentiel : travail, \u00e9cole, relations affectives \u00e9troites \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi le cœur de la narration s'est fix\u00e9 sur la n\u00e9cessit\u00e9 de \u00ab faire p\u00e9nitence \u00bb, c'est parce que la responsabilit\u00e9 a \u00e9t\u00e9 \u003Ci\u003Ed\u00e9tourn\u00e9e\u003C\/i\u003E par ceux \u00e0 qui elle incombait et dispers\u00e9e vers le bas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToute prise de position qui reste r\u00e9ticente l\u00e0-dessus, tout recours \u00e0 Confindustria comme simple sparring-partner rh\u00e9torique, tout discours uniquement centr\u00e9 sur le \u00ab revenu de quarantaine \u00bb ou autres formules analogues, toute coloration \u00ab r\u00e9volutionnaire \u00bb de l'exhortation \u00e0 nous enfermer \u00e0 la maison est pour nous irrecevable. Et r\u00e9actionnaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab On en parlera apr\u00e8s \u00bb... quand ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe qui nous stup\u00e9fie toujours, dans les tirades moralisatrices des \u00ab camarades pour la r\u00e9clusion domestique g\u00e9n\u00e9ralis\u00e9e et pour la culpabilisation des petits malins \u00bb, c'est \u003Ci\u003E\u00e0 quel point ils font simple\u003C\/i\u003E, \u00e0 quel point ils prennent \u00e0 la l\u00e9g\u00e8re - presque all\u00e8grement - l'id\u00e9e monstrueuse de r\u00e9duire \u00e0 n\u00e9ant la vie sociale, pour un temps ind\u00e9termin\u00e9, \u00e0 quel point ils sont arriv\u00e9s \u00e0 trouver non seulement n\u00e9cessaire mais souhaitable et m\u00eame, implicitement \u003Ci\u003Er\u00e9volutionnaire\u003C\/i\u003E l'image de millions de personnes verrouill\u00e9es entre quatre murs (mais il y a les r\u00e9seaux sociaux, il y a Zoom, allons, que voulez-vous d'autre !). On est stup\u00e9fi\u00e9 par le fait qu'ils ne se posent jamais le probl\u00e8me de toutes les souffrances, toutes les affections mentales, toutes les existences \u00e9cras\u00e9es et ruin\u00e9es, tous les segments de vie fondamentalement perdus, toute la \u003Ci\u003Emort\u003C\/i\u003E que renferme ce sc\u00e9nario. Car la mort n'est pas seulement la cessation de quelques fonctions de base de l'organisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes contr\u00f4les r\u00e9alis\u00e9s apr\u00e8s la fin de #jereste\u00e0lamaison (depuis le mois de mai) montrent une augmentation g\u00e9n\u00e9ralis\u00e9e des suicides, violences domestiques, f\u00e9minicides, ventes de psychotropes, d\u00e9pressions, angoisses et troubles alimentaires chez les enfants et adolescents, d\u00e9pendance aux jeux de hasard, \u00e0 Internet et aux vid\u00e9os, et bien d'autres troubles. Pour ne pas parler des troubles que cause et causera la perte du travail, de l'activit\u00e9, parfois de la dignit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESommes-nous vraiment arriv\u00e9s \u00e0 croire que la \u00ab sant\u00e9 \u00bb, c'est seulement ne pas attraper le virus ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESommes-nous vraiment arriv\u00e9s \u00e0 penser que la \u00ab vie \u00bb, cela signifie si peu de chose, que cela se r\u00e9duit \u00e0 ne pas tomber malade du Covid ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment est-il possible qu'on en soit venu \u00e0 dire que \u003Ci\u003Emaintenant, il ne faut penser qu'au virus\u003C\/i\u003E - et que tout le reste de la r\u00e9alit\u00e9 sociale, on en parlera - peut-\u00eatre - \u00ab apr\u00e8s \u00bb ? Mais \u00ab apr\u00e8s \u00bb, quand ? Pense-t-on vraiment que, si nous restons maintenant tranquilles et muets, \u00ab apr\u00e8s \u00bb, nous pourrons reprendre des discours \u00ab radicaux \u00bb comme si de rien n'\u00e9tait ? Mais o\u00f9, comment ? Et de quel front ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoil\u00e0 maintenant que tous ceux qui n'acceptent pas d'\u003Ci\u003Eajourner\u003C\/i\u003E la critique \u00e0 \u00ab une date \u00e0 pr\u00e9ciser \u00bb, c'est-\u00e0-dire aux calendes grecques, deviennent \u00ab n\u00e9gationnistes \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'usage de l'\u00e9pith\u00e8te s'accompagne d'un autre exp\u00e9dient : ceux qui attaquent Confindustria de fa\u00e7on abstraite et rh\u00e9torique - comme camouflage pour ne pas critiquer le gouvernement qui prot\u00e8ge les int\u00e9r\u00eats de Confindustria - accusent de \u00ab confindustrialisme \u00bb (!) ceux qui, de fa\u00e7on coh\u00e9rente, \u003Ci\u003Ecritiquent en m\u00eame temps Confindustria et le gouvernement.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_c15768.png\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Chers n\u00e9gationnistes, je vous attends pour faire un tour dans un service hospitalier, et je vous garde un lit avec respirateur \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe renversement de la r\u00e9alit\u00e9 est rendu possible par une accusation pr\u00e9liminaire : celle de \u00ab penser \u00e0 la libert\u00e9 individuelle plut\u00f4t qu'\u00e0 la protection du prochain \u00bb. Sur la base de cette pr\u00e9misse, toute critique de l'urgence semblerait \u00ab lib\u00e9rale \u00bb. Beaucoup se sont mis dans la t\u00eate que la libert\u00e9 est \u00ab individuelle \u00bb, et personne ne les fera plus bouger de cette position. Dans les sciences cognitives, on appelle cela \u00ab pr\u00e9jug\u00e9 d'ancrage \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa facile apologie de toute restriction - m\u00eame la plus irrationnelle et malhonn\u00eate - est en train de rel\u00e9guer au second plan, que dis-je, au troisi\u00e8me, au dixi\u00e8me, au centi\u00e8me, la \u003Ci\u003Ed\u00e9vastation du lien social,\u003C\/i\u003E l'\u00e9garement de masse, la schizophr\u00e9nie dans les relations entre les personnes ; mais le faire remarquer,... c'est \u00ab d\u00e9fendre l'individu \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn r\u00e9alit\u00e9, c'est le contraire, le v\u00e9ritable individualisme, c'est celui des gens qui acceptent l'escamotage n\u00e9o-lib\u00e9ral par excellence, qu'ils feignaient peut-\u00eatre, avant la pand\u00e9mie, de refuser : celui qui consiste \u00e0 voir dans un comportement individuel la solution d'un probl\u00e8me qui est en fait social et syst\u00e9mique, et doit \u00eatre affront\u00e9 par l'action collective.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le contexte de l'urgence Covid, accepter cette pr\u00e9misse conduit \u00e0 axer le discours sur la \u00ab vertu \u00bb individuelle, sur la p\u00e9nitence de l'individu, sur le sacrifice personnel \u00e0 mettre en avant pour montrer qu'on est plus altruiste que les autres. Un certain catholicisme joue ici un r\u00f4le - le catholicisme le plus r\u00e9actionnaire et hypocrite, celui que d\u00e9crit G. A. Cibotto dans certains de ses r\u00e9cits - qui est en effet vomi hors de la crevasse ouverte par l'urgence et qui coule maintenant sur les r\u00e9seaux sociaux, surtout chez ceux qui d\u00e9montrent souvent qu'ils se fichent des \u00ab plus faibles \u00bb - expression dont ils se gargarisent pourtant. Il suffit de voir le peu d'attention, ou l'absence d'attention port\u00e9e aux enfants et adolescents.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Amplificateurs biologiques malins \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans un post du 25 avril dernier, nous \u00e9crivions, en commentant la r\u00e9ouverture des librairies et la premi\u00e8re visite de quelques enfants \u00e0 la librairie pour jeunes Giannino Stoppari de Bologne :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Ce moment de libert\u00e9 est id\u00e9alement d\u00e9di\u00e9 \u00e0 ceux qui, pendant des mois, nous ont d\u00e9peint les enfants comme les contaminateurs parfaits, meurtriers potentiels de leurs grands-parents ; \u00e0 ceux qui, d\u00e8s avant la pand\u00e9mie, les d\u00e9finissaient comme \u00ab des amplificateurs biologiques malins qui s'infectent de virus pour eux inoffensifs, les r\u00e9pliquent en les d\u00e9veloppant de fa\u00e7on logarithmique et finalement les transmettent avec des cons\u00e9quences horribles pour l'organisme d'un adulte \u00bb (Roberto Burioni, 31\/03\/2019) ; \u00e0 ceux qui ont d\u00e9cha\u00een\u00e9 la panique sociale contre eux, poussant les parents \u00e0 les emmurer vivants \u00e0 la maison, remettant parfois \u00e0 plus tard m\u00eame d'importantes visites m\u00e9dicales ou th\u00e9rapies essentielles pour eux. On a pris pour parole d'Evangile la dangerosit\u00e9 des enfants, alors m\u00eame que les donn\u00e9es sur le comportement du Covid19 sont encore contradictoires. Le 21 avril dernier, le virologue de l'Universit\u00e9 de Padoue Andrea Crisanti, qui a dirig\u00e9 l'\u00e9tude sur le foyer de Vo'Euganeo, a fait savoir que, dans cette commune, \u00ab les enfants de moins de 10 ans, m\u00eame quand ils vivent avec des contamin\u00e9s en \u00e9tat de contaminer, ne s'infectent pas. Et s'ils sont n\u00e9gatifs, ils n'infectent pas. (...) Bref, de nombreux aspects des modalit\u00e9s de transmission de ce virus ne sont pas encore claires, et ce serait vraiment paradoxal si, plus tard, on devait reconna\u00eetre que nous avons s\u00e9questr\u00e9 les enfants les plus petits pour rien, par une mesure dict\u00e9e par la panique \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECrisanti a repris cette id\u00e9e sur Radio Capital il y a quelques jours.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn r\u00e9cent article paru dans la revue Nature confirme aussi que les enfants de moins de 10 ans ne seraient pas infectieux et qu'en g\u00e9n\u00e9ral les \u00e9coles primaires ne sont pas des \u00ab points chauds \u00bb pour les infections au coronavirus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_cda3c0.png\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENina Zilli (autrice-compositrice-interpr\u00e8te) aux n\u00e9gationnistes : \u00ab Le Covid ? C'est bien autre chose que la grippe, il vous explose la t\u00eate et frappe nos points faibles \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous avons donc br\u00fbl\u00e9 la moiti\u00e9 de l'ann\u00e9e scolaire d'une g\u00e9n\u00e9ration pour rien, rien que pour fermer quelque chose qui n'ait pas d'impact sur l'\u00e9conomie. Car du point de vue du capital, les plus jeunes sont comme les plus \u00e2g\u00e9s : improductifs (Toti (\u003Ci\u003Epr\u00e9sident berlusconien de la R\u00e9gion Ligurie\u003C\/i\u003E) dixit). Donc sacrifiables.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour les enfants de la Campanie, il en est encore ainsi : pas d'\u00e9cole, et on appelle l'arm\u00e9e pour surveiller les rues, comme pendant un putsch, plut\u00f4t que de construire des h\u00f4pitaux de campagne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans les Pouilles, apr\u00e8s la r\u00e9ouverture des \u00e9coles, ordonn\u00e9e par le Tribunal Administratif R\u00e9gional le 6 novembre, le conseiller \u00e0 la Sant\u00e9 Lopalco a parl\u00e9 d'\u00ab une erreur criante \u00bb. La Repubblica et d'autres journaux locaux ont tout de suite accord\u00e9 une grande importance aux donn\u00e9es de l'ASL, qui montrent que, dans la semaine de la r\u00e9ouverture, du 6 au 11 novembre, \u00ab le nombre de positifs constat\u00e9s dans le milieu scolaire de l'aire m\u00e9tropolitaine de Bari est pass\u00e9 de 132 \u00e0 243 cas \u00bb. Mais un tel effet imm\u00e9diat reste enti\u00e8rement \u00e0 d\u00e9montrer. En effet, les \u00e9coles, l\u00e0 o\u00f9 elles sont ouvertes, fonctionnent comme des centres sanitaires, o\u00f9 les positifs sont rep\u00e9r\u00e9s, trac\u00e9s, test\u00e9s. Si, une fois les \u00e9coles rouvertes, les positifs augmentent, il peut s'agir de contaminations survenues justement dans la semaine de fermeture, quand les enfants n'\u00e9taient pas en classe, mais peut-\u00eatre dans des lieux moins s\u00fbrs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPendant ce temps, nous soumettons les adolescents \u00e0 l'enseignement \u00e0 distance, apr\u00e8s avoir lanc\u00e9 des protocoles nationaux sur la gestion des espaces scolaires et fait investir de l'argent public aux gouverneurs et dirigeants r\u00e9gionaux pour se conformer aux nouvelles normatives. Autant d'argent - et de l'argent \u00e0 nous - jet\u00e9 aux cabinets.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais si on fait remarquer tout cela, on est \u00ab n\u00e9gationniste \u00bb, et on r\u00e9colte l'attaque concentrique, de gros titres, les vid\u00e9os virales, les m\u00e8mes de bas \u00e9tage, les invectives sur les r\u00e9seaux sociaux, les (ex-) amis qui vous insultent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEntre-temps, il s'est av\u00e9r\u00e9 que :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003El'Italie n'avait pas de plan pand\u00e9mique \u00e0 jour et le rapport command\u00e9 par l'OMS qui d\u00e9non\u00e7ait ce fait a \u00e9t\u00e9 enterr\u00e9 ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Ependant l'\u00e9t\u00e9, le gouvernement a fait peu ou rien pour contenir la deuxi\u00e8me vague si redout\u00e9e (mais le ministre Speranza a trouv\u00e9 le temps d'\u00e9crire un livre intitul\u00e9 \u003Ci\u003EPourquoi nous gu\u00e9rirons\u003C\/i\u003E, dont la sortie en librairie a \u00e9t\u00e9 diff\u00e9r\u00e9e sine die) ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Edans certaines r\u00e9gions, les th\u00e9rapies intensives marchent bien, tandis que, dans d'autres, les malades du Covid meurent \u00e0 l'h\u00f4pital ;\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Eles m\u00e9thodes hypertechnologiques de \u00ab tra\u00e7age \u00bb, si vant\u00e9es, sont entr\u00e9es en crise en l'espace de deux semaines, au point que personne n'en parle m\u00eame plus ; etc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais nous sommes en Absurdistan, peut-on s'attendre \u00e0 autre chose ? Nous pouvons seulement nous auto-flageller, et insulter ceux qui voudraient moins d'incomp\u00e9tence, au lieu de se faire traiter comme des chiens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoil\u00e0 ce que cache la \u00ab chasse au n\u00e9gationniste \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:381px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_182160_35e7af.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E- Vous avez une id\u00e9e de la fa\u00e7on dont vous \u00eates tomb\u00e9 malade ?\u003Cbr \/\u003E\n- En regardant les JT.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENdlT\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(1) Foibe : gouffres dans la r\u00e9gion de l'Istrie, dans lesquels \"on\" (la droite revanchiste) accuse les partisans communistes yougoslaves d'avoir, \u00e0 la fin de la 2e Guerre Mondiale, pr\u00e9cipit\u00e9 des prisonniers italiens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"https:\/\/www.wumingfoundation.com\"\u003EWu Ming\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nSource: \u003Ca href=\"https:\/\/www.wumingfoundation.com\/giap\/2020\/11\/caccia-al-negazionista\"\u003Ewumingfoundation.com\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nPublication date of original article: 15\/11\/2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30164\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}