{"182413":{"id":"182413","parent":"0","time":"1606990734","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/12\/03\/pers-d03.html","category":"documentaires","title":"La pand\u00e9mie de coronavirus et les arguments en faveur de l'expropriation de l'oligarchie financière","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"la-pandemie-de-coronavirus-et-les-arguments-en-faveur-de-l-expropriation-de-l-oligarchie-financiegravere","admin":"newsnet","views":"61","priority":"3","length":"8816","lang":"","content":"\u003Cp\u003EAlors que des milliards de personnes se pr\u00e9parent \u00e0 un hiver de difficult\u00e9s et de maladie, les march\u00e9s boursiers mondiaux c\u00e9l\u00e8brent leur meilleur mois en 33 ans. L'indice Dow Jones des valeurs industrielles a atteint 30.000 points pour la premi\u00e8re fois en novembre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que les d\u00e9c\u00e8s s'accumulent dans tous les pays, la classe dirigeante profite de la pand\u00e9mie pour orchestrer un transfert de richesse sans pr\u00e9c\u00e9dent de la classe ouvri\u00e8re vers les riches.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon une enqu\u00eate r\u00e9cente de l'organisation \u00e0 but non lucratif \u00abSave the Children\u00bb, 75 pour cent des m\u00e9nages dans le monde ont d\u00e9clar\u00e9 avoir perdu des revenus depuis le d\u00e9but de la pand\u00e9mie. Si l'on \u00e9tend ces pourcentages \u00e0 la population mondiale, cela signifie que 5,25 milliards de personnes sont nettement plus pauvres en novembre qu'elles l'\u00e9taient en janvier. Sur ce nombre, 1,05 milliard de personnes ont perdu 100 pour cent de leurs revenus, 1,7 milliard de personnes ont perdu plus de 75 pour cent de leurs revenus et 1,7 milliard de personnes ont perdu entre 56 et 75 pour cent de leurs revenus.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"https:\/\/www.wsws.org\/asset\/f4a94d89-4661-423f-88e4-99dbf8bcea62?rendition=image1280\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EPart de la population mondiale d\u00e9clarant ne pas recevoir d'aide gouvernementale (Cr\u00e9dit: Save the Children)\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ELa m\u00eame enqu\u00eate a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 que 3,7 milliards de personnes, soit 70 pour cent des personnes interrog\u00e9es ayant subi des pertes \u00e9conomiques, n'avaient re\u00e7u aucune aide du gouvernement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe degr\u00e9 d'appauvrissement social que repr\u00e9sentent ces chiffres est quasi inimaginable. Quatre-vingt-dix pour cent des personnes interrog\u00e9es dans le cadre de l'enqu\u00eate ont d\u00e9clar\u00e9 avoir un acc\u00e8s moindre aux soins de sant\u00e9 que l'ann\u00e9e pr\u00e9c\u00e9dente. Pr\u00e8s des deux tiers des personnes interrog\u00e9es - soit 4,3 milliards de personnes si les chiffres sont exacts - ont des difficult\u00e9s \u00e0 fournir \u00e0 leur famille les aliments de base.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus de 25 pour cent des parents affirment que leurs enfants n'ont aucun mat\u00e9riel scolaire pour l'enseignement \u00e0 distance, pas m\u00eame un manuel ou un livre de lecture. \u00abSave the Children\u00bb estime \u00abprudemment\u00bb que 10 millions d'enfants pauvres ne retourneront jamais \u00e0 l'\u00e9cole lorsque la pand\u00e9mie sera termin\u00e9e, car la pauvret\u00e9 \u00e0 long terme les obligera \u00e0 travailler au lieu d'apprendre. Les taux de grossesse chez les adolescentes, et de violence familiale, sont en augmentation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes travailleurs des pays \u00abplus riches\u00bb ne sont pas \u00e9pargn\u00e9s par cette d\u00e9vastation. Selon les donn\u00e9es du minist\u00e8re am\u00e9ricain du Travail, il y a aujourd'hui plus d'emplois bien r\u00e9mun\u00e9r\u00e9s qu'en janvier, tandis qu'il y a 25 pour cent de moins d'emplois r\u00e9mun\u00e9r\u00e9s \u00e0 moins de 15 dollars de l'heure. Selon les chiffres officiels, le nombre total de ch\u00f4meurs s'\u00e9l\u00e8ve encore \u00e0 plus de 10 millions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECet argent n'a pas \u00abdisparu\u00bb, on l'a conduit vers les comptes en banque des super-riches.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa loi bipartite CARES a transf\u00e9r\u00e9 en moyenne 1,6 million de dollars \u00e0 chacun des 43.000 Am\u00e9ricains riches dont le revenu d\u00e9passait d\u00e9j\u00e0 le million de dollars. Cela fait un total de 135 milliards de dollars distribu\u00e9s \u00e0 ceux qui n'en avaient pas besoin.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"https:\/\/www.wsws.org\/asset\/1407e76c-4dc1-4d63-ab56-e695bd4fbb1e?rendition=image1280\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EMesures de relance budg\u00e9taire 2009 et 2020 (Cr\u00e9dit: Forum \u00e9conomique mondial)\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ELes principaux pays imp\u00e9rialistes ont fourni un total de 10.000 milliards de dollars en mesures de relance budg\u00e9taire pour soutenir les banques et les entreprises cette ann\u00e9e, d\u00e9passant d\u00e9j\u00e0 massivement la taille des sauvetages bancaires de 2008-2009. Aux \u00c9tats-Unis, le renflouement des entreprises s'est \u00e9lev\u00e9 cette ann\u00e9e \u00e0 plus de 12 pour cent du PIB, soit le double du renflouement de 2009, qui avait co\u00fbt\u00e9 moins de 6 pour cent du PIB. Au Japon, en Allemagne, en Australie, au Royaume-Uni, au Canada et en France, les gouvernements ont \u00e9galement doubl\u00e9, tripl\u00e9 ou quadrupl\u00e9 la taille du plan de sauvetage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela a rendu, de facon obsc\u00e8ne, les riches encore plus riches. Selon un rapport publi\u00e9 en novembre par Inequality.org, \u00abEntre le 18 mars - en gros le d\u00e9but de la pand\u00e9mie de COVID-19 - et le 13 octobre, la richesse totale des 644 milliardaires am\u00e9ricains est pass\u00e9e de trois mille milliards de dollars \u00e0 presque quatre mille milliards de dollars, soit une augmentation de 31,6 pour cent\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa richesse des 10 personnes les plus riches a augment\u00e9 de 141 milliards de dollars au cours de cette p\u00e9riode, soit 46.850 dollars par minute!\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoil\u00e0 pour l'affirmation, r\u00e9p\u00e9t\u00e9e dans toutes les langues par les politiciens capitalistes, de la droite \u00e0 la pr\u00e9tendue gauche, qu'\u00abil n'y a pas d'argent\u00bb pour fournir \u00e0 la classe ouvri\u00e8re mondiale de la nourriture, un revenu complet, des soins de sant\u00e9 et des livres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est une contradiction flagrante, inh\u00e9rente au capitalisme, que cette richesse obsc\u00e8ne est g\u00e9n\u00e9r\u00e9e par des soci\u00e9t\u00e9s comme Amazon et Microsoft qui utilisent les technologies et les syst\u00e8mes logistiques les plus avanc\u00e9s connus de l'homme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes soci\u00e9t\u00e9s transnationales, qui dominent largement la plupart des gouvernements en termes de pouvoir et de capacit\u00e9, ont accumul\u00e9 une richesse et un pouvoir \u00e9normes en exploitant le surplus collectif de travail de masses de travailleurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELib\u00e9rer les forces productives des contraintes du syst\u00e8me capitaliste de profit et exproprier les richesses des riches sont des n\u00e9cessit\u00e9s urgentes et imm\u00e9diates, n\u00e9cessaires pour combattre la pand\u00e9mie et sauver des millions de vies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes innovations techniques et scientifiques qui existent aujourd'hui doivent \u00eatre exploit\u00e9es par la classe ouvri\u00e8re pour sauver des vies au lieu d'accro\u00eetre l'exploitation \u00e0 des fins de profit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 1880, Friedrich Engels \u00e9crivit dans \u00abSocialisme utopique et scientifique \u00bb que le socialisme: \u00absuppose donc un degr\u00e9 d'\u00e9l\u00e9vation du d\u00e9veloppement de la production o\u00f9 l'appropriation des moyens de production et des produits, et par suite, de la domination politique... par une classe sociale particuli\u00e8re est devenue non seulement une superf\u00e9tation, mais aussi, au point de vue \u00e9conomique, politique et intellectuel, un obstacle au d\u00e9veloppement.\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEngels poursuit: \u00abLa possibilit\u00e9 d'assurer, au moyen de la production sociale, \u00e0 tous les membres de la soci\u00e9t\u00e9 une existence non seulement parfaitement suffisante au point de vue mat\u00e9riel et s'enrichissant de jour en jour, mais leur garantissant aussi l'\u00e9panouissement et l'exercice libres et complets de leurs dispositions physiques et intellectuelles, cette possibilit\u00e9 existe aujourd'hui pour la premi\u00e8re fois, mais \u003Ci\u003Eelle existe\u00bb\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a environ 230.000 personnes comptant comme des \u00abPersonnes tr\u00e8s fortun\u00e9es\u00bb, dont la richesse est sup\u00e9rieure \u00e0 30 millions de dollars. Ensemble, ces 0,0003 pour cent les plus riches de la population poss\u00e8dent environ trente-cinq mille milliards de dollars. En outre, les dix plus grandes places boursi\u00e8res du monde abritent des soci\u00e9t\u00e9s dont la valeur marchande combin\u00e9e s'\u00e9l\u00e8ve \u00e0 soixante-douze mille milliards de dollars.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette somme massive de richesses th\u00e9sauris\u00e9es doit servir \u00e0 fournir 4.000 dollars par mois pendant cinq mois \u00e0 chaque adulte de la plan\u00e8te, assez pour couvrir la totalit\u00e9 des revenus des travailleurs pendant les p\u00e9riodes d'immobilisation jusqu'\u00e0 ce que le vaccin soit produit en quantit\u00e9 suffisante pour \u00eatre mis \u00e0 la disposition du monde entier. Ni un travailleur ni un petit propri\u00e9taire ne devrait se trouver forc\u00e9 de choisir entre la mort par la famine et la mort par le coronavirus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes ressources th\u00e9sauris\u00e9es par les riches doivent \u00eatre utilis\u00e9es pour engager et former imm\u00e9diatement des personnels soignants et construire des espaces hospitaliers suppl\u00e9mentaires selon les besoins. Dans les pays les plus \u00abriches\u00bb du monde, les h\u00f4pitaux sont d\u00e9bord\u00e9s et les patients meurent dans les couloirs. C'est le comble de l'irrationalit\u00e9 capitaliste que l'h\u00f4pital Mercy de Chicago, qui dessert la classe ouvri\u00e8re appauvrie du South Side de la ville, soit appel\u00e9 \u00e0 fermer dans les prochains mois parce qu'en pleine pand\u00e9mie il ne peut faire de b\u00e9n\u00e9fices.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa possibilit\u00e9 d'un vaccin montre en outre que les ressources technologiques et logistiques de soci\u00e9t\u00e9s comme Amazon, Microsoft et Tesla doivent \u00eatre r\u00e9affect\u00e9es pour assurer la production et la diffusion rapide de vaccins s\u00fbrs dans le monde entier, y compris dans les r\u00e9gions les plus pauvres et les plus difficiles d'acc\u00e8s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECeci est la r\u00e9ponse programmatique du Parti de l'\u00e9galit\u00e9 socialiste (PES). Sa mise en œuvre n\u00e9cessite la construction du PES et la formation d'une direction de la classe ouvri\u00e8re capable de le mener \u00e0 bien par la lutte r\u00e9volutionnaire. Pour sauver des vies, il faut mettre fin au syst\u00e8me capitaliste et briser l'emprise que la classe capitaliste exerce sur tous les aspects de la vie sociale et politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru d'abord en anglais le 2 d\u00e9cembre 2020)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/12\/03\/pers-d03.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}