{"183309":{"id":"183309","parent":"182224","time":"1608711223","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=258973","category":"documentaires","title":"Mohsen Fakhrizadeh : Apr\u00e8s l'assassinat d'un ennemi officiel, les grands m\u00e9dias d\u00e9roulent tous les pr\u00e9textes","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_183309_aa1c33.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"mohsen-fakhrizadeh-apres-l-assassinat-d-un-ennemi-officiel-les-grands-medias-deroulent-tous-les-pretextes","admin":"newsnet","views":"25","priority":"2","length":"16438","lang":"","content":"\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/fair.org\/home\/when-an-official-enemy-is-assassinated-corporate-media-roll-out-the-pretexts\"\u003EFair, Joshua Cho\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_183309_911d45.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EMohsen Fakhrizadeh\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi un empire ou l'un de ses repr\u00e9sentants devait assassiner un citoyen d'un \u00c9tat ennemi officiel, quel genre de pr\u00e9textes attendrait-on de ses propagandistes pour justifier ce meurtre ? C'est une exp\u00e9rience de r\u00e9flexion utile pour examiner comment les m\u00e9dias dominants ont couvert l'assassinat du scientifique nucl\u00e9aire iranien Mohsen Fakhrizadeh, manifestement par les forces isra\u00e9liennes, le 27 novembre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA en juger par la fa\u00e7on dont les m\u00e9dias dominants ont couvert l'assassinat du g\u00e9n\u00e9ral iranien Qassem Soleimani au d\u00e9but de l'ann\u00e9e (FAIR.org, 09\/01\/20), on pourrait s'attendre \u00e0 ce que les journalistes am\u00e9ricains pr\u00e9sentent Fakhrizadeh comme une sorte de n\u00e9buleuse \u00ab menace pour la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00bb, m\u00eame s'il y a peu de preuves pour \u00e9tayer cette accusation. En janvier, les m\u00e9dias ont blanchi les propos de l'administration Trump selon lesquels Soleimani \u00ab planifiait activement plusieurs attaques imminentes \u00bb au Moyen-Orient lorsqu'il a \u00e9t\u00e9 tu\u00e9, bien qu'il ait \u00e9t\u00e9 r\u00e9v\u00e9l\u00e9 par la suite qu'il se rendait en fait en Irak pour assister aux pourparlers de paix r\u00e9gionaux avec l'Arabie saoudite (Grayzone, 06\/01\/20).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien que le r\u00e9cit de l'Iran sur la fa\u00e7on dont Fakhrizadeh a \u00e9t\u00e9 tu\u00e9 ait consid\u00e9rablement chang\u00e9 depuis l'assassinat - d'abord en rapportant une embuscade et une fusillade entre les gardes du corps de Fakhrizadeh et plusieurs hommes arm\u00e9s, \u00e0 l'Iran qui accuse maintenant Isra\u00ebl d'avoir utilis\u00e9 une \u00ab arme t\u00e9l\u00e9command\u00e9e \u00bb pour perp\u00e9trer le meurtre - ce qui n'a pas chang\u00e9, ce sont les multiples m\u00e9dias occidentaux qui couvrent l'\u00e9v\u00e9nement dans le contexte du \u00ab programme d'armes nucl\u00e9aires \u00bb inexistant de l'Iran.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes m\u00e9dias occidentaux se contredisent, certains affirmant que Fakhrizadeh a particip\u00e9 \u00e0 un programme d'armement iranien aujourd'hui disparu, tandis que d'autres sugg\u00e8rent qu'un programme secret de d\u00e9veloppement d'armes nucl\u00e9aires est toujours en cours. Certains rapports reconnaissent que l'existence d'un programme d'armes nucl\u00e9aires iranien, pr\u00e9sent ou pass\u00e9, n'est qu'une all\u00e9gation des services de renseignements am\u00e9ricains et isra\u00e9liens, tandis que d'autres traitent ces all\u00e9gations comme des faits.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe \u003Cb\u003EWashington Post\u003C\/b\u003E (28\/11\/20) a \u00e9crit que bien que Fakhrizadeh ait \u00e9t\u00e9 consid\u00e9r\u00e9 comme le responsable de l'effort d\u00e9mantel\u00e9 de l'Iran pour construire une arme nucl\u00e9aire il y a pr\u00e8s de deux d\u00e9cennies, il a jou\u00e9 un r\u00f4le beaucoup moins important dans les programmes actuels de l'Iran concernant les r\u00e9acteurs et l'enrichissement de l'uranium.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_183309_9463b9.png\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EUSA Today\u003C\/b\u003E (27\/11\/20) a rapport\u00e9 que la \u00ab d\u00e9claration \u00bb de l'Iran selon laquelle \u00ab son programme nucl\u00e9aire est destin\u00e9 \u00e0 des fins pacifiques et civiles uniquement... a \u00e9t\u00e9 accueillie avec un scepticisme international \u00bb - bien que la position officielle des services de renseignements am\u00e9ricains soit que l'Iran a mis fin \u00e0 ses tentatives de fabriquer une arme nucl\u00e9aire en 2003.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa NPR [Nuclear Posture Review] du 27\/11\/20 est all\u00e9e plus loin, d\u00e9crivant Fakhrizadeh comme \u00ab un scientifique iranien de haut niveau que l'on croit responsable du d\u00e9veloppement du programme nucl\u00e9aire militaire du pays \u00bb - sans aucune pr\u00e9cision de la date \u00e0 laquelle ce programme \u00e9tait cens\u00e9 avoir eu lieu. Business Insider (27\/11\/20) a d\u00e9crit Fakhrizadeh comme le \u00ab p\u00e8re du programme nucl\u00e9aire moderne de l'Iran et soup\u00e7onn\u00e9 de superviser certains aspects de la recherche sur les armes nucl\u00e9aires du pays \u00bb, tandis que le magazine New York (27\/11\/20) l'a d\u00e9crit comme le \u00ab p\u00e8re du programme d'armes nucl\u00e9aires \u00bb de l'Iran. USA Today (27\/11\/20) a fait passer Fakhrizadeh pour un super-vilain, le caract\u00e9risant comme un \u00ab scientifique iranien qu'Isra\u00ebl a cr\u00e9dit\u00e9 d'\u00eatre le ma\u00eetre d'œuvre du programme nucl\u00e9aire militaire secret de la R\u00e9publique islamique, aujourd'hui disparu. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003ELe \u003Cb\u003ENew York Times\u003C\/b\u003E (27\/11\/20) a \u00e9crit :\u003Cp\u003ELe plus grand scientifique nucl\u00e9aire iranien, longtemps identifi\u00e9 par les services de renseignement am\u00e9ricains et isra\u00e9liens comme la figure de proue d'un effort secret pour concevoir une ogive atomique, a \u00e9t\u00e9 tu\u00e9 par balles vendredi dans ce que les m\u00e9dias iraniens ont appel\u00e9 une embuscade en bord de route alors que lui et ses gardes du corps se d\u00e9pla\u00e7aient \u00e0 l'ext\u00e9rieur de T\u00e9h\u00e9ran.\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPendant deux d\u00e9cennies, le scientifique Mohsen Fakhrizadeh a \u00e9t\u00e9 la force motrice de ce que les responsables am\u00e9ricains et isra\u00e9liens d\u00e9crivent comme le programme secret d'armes nucl\u00e9aires de l'Iran. Son travail s'est poursuivi apr\u00e8s que l'Iran ait officiellement mis fin \u00e0 ses efforts pour d\u00e9velopper une bombe en 2003, selon les \u00e9valuations des services de renseignement am\u00e9ricains et les documents nucl\u00e9aires iraniens vol\u00e9s par Isra\u00ebl il y a pr\u00e8s de trois ans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl serait tr\u00e8s facile de r\u00e9futer les sp\u00e9culations de longue date et sans fondement des m\u00e9dias dominants (par exemple, Wall Street Journal, 30\/08\/12 ; New York Times, 24\/06\/14 ; Los Angeles Times, 27\/11\/20 ; voir FAIR.org, 7\/10\/09, 16\/11\/11, 10\/09\/13, 24\/09\/14, 15\/01\/14) selon lesquelles Fakhrizadeh serait une sorte de Robert Oppenheimer \u00e0 la t\u00eate d'un projet Manhattan iranien en cours. On peut simplement souligner qu'il n'y a pas de preuve cr\u00e9dible que l'Iran ait actuellement un programme d'armes nucl\u00e9aires. Le programme nucl\u00e9aire civil iranien est l'un des plus rigoureusement surveill\u00e9s sur Terre, et l'Agence internationale de l'\u00e9nergie atomique (AIEA) a confirm\u00e9 que l'Iran se conforme au Plan d'action global conjoint (JCPOA) sign\u00e9 en 2015, tant avant qu'apr\u00e8s que l'administration Trump soit revenue sur l'accord (FAIR.org, 21\/06\/19). Il serait donc tr\u00e8s facile de savoir si Fakhrizadeh travaillait \u00ab secr\u00e8tement \u00bb au d\u00e9veloppement d'armes nucl\u00e9aires pour l'Iran au moment de sa mort.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Iran a \u00e9t\u00e9 une figure de proue dans la promotion d'une zone exempte d'armes nucl\u00e9aires au Moyen-Orient (NWFZ) depuis qu'il en a propos\u00e9 une pour la premi\u00e8re fois en 1974, tandis qu'Isra\u00ebl a menac\u00e9 ill\u00e9galement d'attaquer les installations nucl\u00e9aires iraniennes et a rejet\u00e9 le trait\u00e9 de non-prolif\u00e9ration dont l'Iran est membre. Apr\u00e8s l'adoption du JCPOA en 2015, le ministre iranien des Affaires \u00e9trang\u00e8res, Javad Zarif, a critiqu\u00e9 le fait de ne pas \u00e9tablir une zone exempte d'armes nucl\u00e9aires au Moyen-Orient, ce qui obligerait Isra\u00ebl \u00e0 se d\u00e9barrasser de son stock d'armes nucl\u00e9aires (Guardian, 31\/07\/15). Bien que certains consid\u00e8rent les missiles balistiques iraniens (qui ne sont pas interdits par le droit international) comme une preuve de l'intention de construire des armes nucl\u00e9aires, ces armes constituent la seule dissuasion conventionnelle viable de l'Iran, puisque l'arm\u00e9e de l'Air iranienne est principalement compos\u00e9e d'avions anciens qui ne peuvent pas op\u00e9rer tr\u00e8s loin en dehors de l'espace a\u00e9rien du pays, et qui sont depuis longtemps incapables de riposter s\u00e9rieusement \u00e0 des attaques. (Forbes, 28\/06\/20)\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_183309_15b105.png\" \/\u003E\u003Cp\u003EBien que l'Iran soit consid\u00e9r\u00e9 comme \u00e9tant contr\u00f4l\u00e9 de mani\u00e8re rigide par des fanatiques religieux, les d\u00e9clarations religieuses comme la fatwa contre les armes nucl\u00e9aires sont souvent trait\u00e9es dans les m\u00e9dias am\u00e9ricains comme n'ayant aucun impact (Foreign Policy, 16\/10\/14).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuoi que l'on puisse penser du syst\u00e8me th\u00e9ocratique iranien, le journaliste d'investigation Gareth Porter (Foreign Policy, 16\/10\/14) a not\u00e9 que l'ancien Guide supr\u00eame, l'Ayatollah Ruhollah Khomeini, avait \u00e9mis une fatwa (une d\u00e9cision contraignante sur la jurisprudence islamique qui poss\u00e8de un statut juridique sup\u00e9rieur \u00e0 la simple l\u00e9gislation) contre la construction de tout type d'armes de destruction massive (ADM) alors que l'Iran \u00e9tait attaqu\u00e9 avec des ADM chimiques par l'alli\u00e9 am\u00e9ricain de l'\u00e9poque, Saddam Hussein, dans les ann\u00e9es 1980. Cette fatwa selon laquelle les ADM sont \u003Ci\u003Eharam\u003C\/i\u003E (ou \u00ab interdites \u00bb) par l'Islam a \u00e9t\u00e9 ult\u00e9rieurement d\u00e9velopp\u00e9e et r\u00e9it\u00e9r\u00e9e par le successeur de Khomeiny, l'Ayatollah Ali Khamenei, institutionnalisant davantage la doctrine selon laquelle la construction d'ADM de toute sorte, m\u00eame \u00e0 des fins d'autod\u00e9fense cr\u00e9dibles, est contraire aux principes islamiques (Lobelog, 10\/12\/13).\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EM\u00eame s'il \u00e9tait vrai que Fakhrizadeh a jou\u00e9 un r\u00f4le de premier plan dans un programme d'armes nucl\u00e9aires aujourd'hui disparu et qui n'a pas \u00e9t\u00e9 actif pendant 17 ans, cela ne serait pas pertinent pour comprendre les capacit\u00e9s nucl\u00e9aires actuelles de l'Iran, et aucune sorte de justification de son meurtre, comme l'a reconnu un autre article du Washington Post (27\/11\/20) :\u003Cp\u003EBien que Fakhrizadeh ait \u00e9t\u00e9 une figure cl\u00e9 du programme de bombe de l'Iran, \u00ab ce travail est du pass\u00e9, et il n'y a aucune raison de s'attendre \u00e0 ce que Fakhrizadeh n'\u00e9tant plus l\u00e0, cela ait un quelconque effet sur le programme nucl\u00e9aire actuel de l'Iran \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Paul Pillar, un v\u00e9t\u00e9ran de 28 ans pass\u00e9s \u00e0 la CIA et chercheur du Centre d'\u00e9tudes de s\u00e9curit\u00e9 de l'universit\u00e9 de Georgetown.\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFakhrizadeh \u00e9tait largement consid\u00e9r\u00e9 comme le cerveau du programme nucl\u00e9aire iranien, y compris les efforts clandestins de T\u00e9h\u00e9ran pour d\u00e9velopper une bombe nucl\u00e9aire au d\u00e9but des ann\u00e9es 2000. Le professeur de physique, dont on pense qu'il a environ 60 ans, a \u00e9t\u00e9 identifi\u00e9 par les services de renseignement comme le chef du Plan Amad, le programme secret de recherche sur les armes nucl\u00e9aires qui a cherch\u00e9 \u00e0 d\u00e9velopper jusqu'\u00e0 six bombes nucl\u00e9aires avant que les dirigeants iraniens n'ordonnent l'arr\u00eat du programme en 2003.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, nous savons que m\u00eame les accusations selon lesquelles Fakhrizadeh a particip\u00e9 \u00e0 un programme d'armement aujourd'hui disparu sont largement bas\u00e9es sur des preuves fabriqu\u00e9es. Gareth Porter (Consortium News, 13\/05\/18) a montr\u00e9 de mani\u00e8re d\u00e9cisive que les pr\u00e9tendus documents \u00ab vol\u00e9s \u00bb \u00e0 l'Iran par l'agence de renseignement isra\u00e9lienne, le Mossad en 2018, qui \u00ab prouvaient \u00bb l'existence d'un \u00ab plan Amad \u00bb secret qui aurait pris fin en 2003, ont \u00e9t\u00e9 cr\u00e9\u00e9s par le Mossad lui-m\u00eame. Les m\u00eames documents \u00ab vol\u00e9s \u00bb en 2018 circulaient depuis 2005, et la possibilit\u00e9 qu'ils aient \u00e9t\u00e9 fabriqu\u00e9s a \u00e9t\u00e9 soulev\u00e9e \u00e0 l'\u00e9poque (Washington Post, 08\/02\/06). La pr\u00e9tendue mine de dossiers secrets sur un projet Manhattan iranien n'existe tout simplement pas. Cela pourrait expliquer pourquoi tous les rapports susmentionn\u00e9s ne fournissent jamais de source r\u00e9elle pour leurs accusations, et se contentent d'affirmer que Fakhrizadeh a particip\u00e9 \u00e0 ce programme secret.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour \u00eatre pr\u00e9cis : Porter a document\u00e9 la fa\u00e7on dont l'administration Bush avait mis en \u00e9vidence un ensemble de 18 sch\u00e9mas du v\u00e9hicule de rentr\u00e9e du missile Shahab-3, ou c\u00f4ne, en 2005. Chacun de ces dessins comprenait une forme ronde repr\u00e9sentant une arme nucl\u00e9aire \u00e0 l'int\u00e9rieur du v\u00e9hicule de rentr\u00e9e. Ces dessins ont \u00e9t\u00e9 pr\u00e9sent\u00e9s aux gouvernements \u00e9trangers et \u00e0 l'AIEA comme 18 tentatives diff\u00e9rentes d'int\u00e9grer une arme nucl\u00e9aire sur le Shahab-3. Pourtant, lorsque le Premier ministre isra\u00e9lien Benyamin Netanyahou a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 l'un de ces dessins pour la premi\u00e8re fois au public lors d'une pr\u00e9sentation en 2018, comme \u00ab preuve \u00bb des ambitions nucl\u00e9aires de l'Iran, il a par inadvertance expos\u00e9 les documents comme \u00e9tant frauduleux, car cette image montrait la conception du v\u00e9hicule de rentr\u00e9e \u00ab dunce cap \u00bb du missile Shahab-3 original, qui avait \u00e9t\u00e9 test\u00e9 de 1998 \u00e0 2000, et dont les analystes des services de renseignement en dehors de l'Iran avaient suppos\u00e9 avant 2004 qu'il continuerait \u00e0 \u00eatre la conception que l'Iran utiliserait dans ses missiles balistiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, note M. Porter, l'Iran a secr\u00e8tement commenc\u00e9 d\u00e8s 2000 \u00e0 redessiner le Shahab-3 avec un design \u00ab triconique \u00bb ou \u00ab biberon \u00bb qui ne ressemble gu\u00e8re \u00e0 celui repr\u00e9sent\u00e9 sur les dessins - avec des capacit\u00e9s de vol tr\u00e8s diff\u00e9rentes. Cette erreur majeure a d\u00e9montr\u00e9 que les dessins sch\u00e9matiques montrant une arme nucl\u00e9aire dans un v\u00e9hicule de rentr\u00e9e du Shahab-3 ont \u00e9t\u00e9 fabriqu\u00e9s. C'est peut-\u00eatre pour cette raison que le directeur de l'AIEA de l'\u00e9poque, Mohamed ElBaradei, avait alors fait remarquer qu'il ne pouvait pas accuser l'Iran de poursuivre des armes nucl\u00e9aires sans que les documents soient authentifi\u00e9s, ce qui n'a jamais \u00e9t\u00e9 le cas (New York Times, 13\/11\/05).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes documents non authentifi\u00e9s \u00e9taient \u00e9galement accompagn\u00e9s de r\u00e9cits d'origine contradictoires. L'administration Bush a affirm\u00e9 que ces fichiers provenaient d'un ordinateur portable iranien vol\u00e9, mais l'ancien haut fonctionnaire allemand des Affaires \u00e9trang\u00e8res Karsten Voigt a d\u00e9clar\u00e9 qu'ils avaient \u00e9t\u00e9 donn\u00e9s \u00e0 l'Allemagne par un membre du groupe dissident arm\u00e9 Mojahedin-e Khalq (MEK), qui avait combattu l'Iran au nom de l'Irak dans les ann\u00e9es 1980, et qui est connu pour \u00eatre utilis\u00e9 par le Mossad pour rendre publiques des informations qu'Isra\u00ebl ne voulait pas se voir attribuer (Wall Street Journal, 22 novembre 2004). Puis Netanyahou a comment\u00e9 son \u00e9trange diaporama en 2018, recyclant les dessins sch\u00e9matiques frauduleux du MEK\/Isra\u00ebl rendus publics en 2005, ainsi que des pages de documents en langue farsi connus pour provenir de la cache de documents fabriqu\u00e9s par le MEK\/Isra\u00ebl (New York Times, 01\/05\/18) - offrant une histoire farfelue selon laquelle ces documents avaient r\u00e9cemment \u00e9t\u00e9 vol\u00e9s dans un entrep\u00f4t abandonn\u00e9 en Iran.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'av\u00e8re donc que Fakhrizadeh a \u00e9t\u00e9 assassin\u00e9 sous le pr\u00e9texte d'avoir particip\u00e9 \u00e0 un programme d'armes nucl\u00e9aires dont l'existence est all\u00e9gu\u00e9e dans des documents probablement fabriqu\u00e9s par le Mossad, dont les m\u00e9dias am\u00e9ricains propagent maintenant les all\u00e9gations pour justifier implicitement un acte de terrorisme d'\u00c9tat. Loin de travailler sur un programme secret d'armes nucl\u00e9aires susceptible de causer des morts en masse, le gouvernement iranien a cr\u00e9dit\u00e9 Fakhrizadeh d'avoir men\u00e9 les efforts pour sauver des vies en g\u00e9rant les efforts de production des premiers kits de test Covid-19 et le d\u00e9veloppement d'un vaccin contre le coronavirus (International Business Times, 28\/06\/20).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAucun \u00c9tat n'a encore revendiqu\u00e9 la responsabilit\u00e9 de cet acte, mais des responsables am\u00e9ricains anonymes et l'Iran estiment qu'Isra\u00ebl est le coupable, \u00e9tant donn\u00e9 que Netanyahou a depuis longtemps identifi\u00e9 l'Iran comme une \u00ab menace existentielle \u00bb et Fakhrizadeh comme l'ennemi national n\u00b01 (New York Times, 28\/11\/20). Isra\u00ebl \u00e9tait d\u00e9j\u00e0 soup\u00e7onn\u00e9 d'\u00eatre derri\u00e8re l'assassinat de scientifiques nucl\u00e9aires iraniens de 2010 \u00e0 2012 (Guardian, 27\/11\/20). M\u00eame l'ancien directeur de la CIA John Brennan a not\u00e9 sur Twitter (27\/11\/20) que l'assassinat est un simple acte de \u00ab terrorisme d'\u00c9tat \u00bb et une \u00ab violation flagrante du droit international \u00bb, sans soulever de questions sur la mani\u00e8re dont le reste de la politique \u00e9trang\u00e8re am\u00e9ricaine pourrait \u00eatre caract\u00e9ris\u00e9e (FAIR.org, 13\/02\/20).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque l'on examine la couverture m\u00e9diatique de l'assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, il est \u00e9vident que les journalistes am\u00e9ricains fonctionnent exactement comme on pourrait s'y attendre de la part des propagandistes de l'\u00c9tat, en diffamant implicitement les victimes des \u00c9tats ennemis officiels comme m\u00e9ritant d'\u00eatre attaqu\u00e9es pour avoir \u00ab menac\u00e9 la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00bb des \u00c9tats-Unis et de leurs repr\u00e9sentants dans la r\u00e9gion. Il ne suffit pas que quelqu'un comme Fakhrizadeh soit simplement assassin\u00e9 ; son personnage doit \u00e9galement \u00eatre assassin\u00e9 avec de fausses connexions \u00e0 des programmes iraniens \u00ab d'armes nucl\u00e9aires \u00bb inexistants, afin d'envoyer le \u00ab message effrayant \u00bb aux autres scientifiques de haut niveau travaillant sur le programme nucl\u00e9aire civil iranien que ni leur vie ni leur r\u00e9putation ne sont en s\u00e9curit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EImage d'illustration : Mohsen Fakhizadeh (cc photo : Tasnim News via Wikimedia).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/fair.org\/home\/when-an-official-enemy-is-assassinated-corporate-media-roll-out-the-pretexts\"\u003EFair, Joshua Cho\u003C\/a\u003E, 02-12-2020\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_183309_aa1c33.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=258973\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}