{"184061":{"id":"184061","parent":"183886","time":"1610378456","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/il-etait-une-foi-en-lamerique","category":"USA","title":"Il \u00e9tait une foi en l'Am\u00e9rique","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"il-etait-une-foi-en-l-amerique","admin":"newsnet","views":"18","priority":"2","length":"21857","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/section\/faits-et-commentaires\"\u003EFaits et commentaires\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E• L'\u00e9v\u00e9nement du 6 janvier 2021 (l''attaque'du Capitole), tr\u00e8s controvers\u00e9 dans ses conditions, ouvert \u00e0 de nombreuses interpr\u00e9tations et manipulations, est analys\u00e9 ici d'un point de vue fondamental, moins comme un \u00e9v\u00e9nement d'une lutte entre divers adversaires que comme \u003Cb\u003Eune d\u00e9monstration effrayante de la perte de la foi en l'Am\u00e9rique des citoyens am\u00e9ricains\u003C\/b\u003E. • C'est le professeur Turley, qu'on lit et consulte souvent et qui est un des meilleurs constitutionnalistes US, qui analyse la situation d'une mani\u00e8re rigoureuse. • Pour lui, les personnes qui ont 'attaqu\u00e9'le Capitole n'\u00e9taient ni des insurg\u00e9s ni des terroristes, \u003Cb\u003Ec'\u00e9taient des citoyens am\u00e9ricains qui n'ont plus foi en l'Am\u00e9rique\u003C\/b\u003E. • Turley ne cherche pas de coupables l\u00e0 o\u00f9 il importe peu d'en trouver, parce que l'essentiel est le constat, \u003Cb\u003Eet il parle de l'Am\u00e9rique comme d'une religion en crise de sa foi en elle-m\u00eame\u003C\/b\u003E : \u00ab \u003Ci\u003EQuel que soit le nom que vous donnez\u003C\/i\u003E [\u00e0 l'\u00e9v\u00e9nement]\u003Ci\u003E, \u003Cb\u003Ec'\u00e9tait une d\u00e9sacralisation\u003C\/b\u003E.\u003C\/i\u003E... [Il] \u003Ci\u003Eest trop facile de traiter cela comme une crise insurrectionnelle. C'est bien plus grave. \u003Cb\u003EC'est une crise de la foi\u003C\/b\u003E\u003C\/i\u003E. \u00bb • \u003Cb\u003ELe \u00ab \u003Ci\u003EDieu est mort\u003C\/i\u003E \u00bb de l'Am\u00e9rique\u003C\/b\u003E.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003E11 janvier 2021 - Le professeur Turley, qui tient pour notre compte le site \u003Ci\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/jonathanturley.org\"\u003ERes Ipsa Loquitur\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E (\"Seuls comptent les faits\") mais qui d\u00e9tient \u00e9galement la chaire la plus prestigieuse de l'\u003Ci\u003Eestablishment\u003C\/i\u003E de l'enseignement du Droit aux Etats-Unis, la \u003Ci\u003EShapiro Chair for Public Interest Law\u003C\/i\u003E, est certainement l'un des constitutionnalistes les plus r\u00e9put\u00e9s aux USA. Sa biographie \u003Ca href=\"https:\/\/jonathanturley.org\/about\"\u003Eimpressionnante\u003C\/a\u003E en t\u00e9moigne, et il figure comme un des conseillers et t\u00e9moins officiels de la Chambre des Repr\u00e9sentants, pour les cas les plus importants (notamment, les r\u00e9centes proc\u00e9dures de destitution). Lib\u00e9ral (progressiste) affirm\u00e9, d\u00e9mocrate affich\u00e9, Turley ne s'emp\u00eache pas de plaider des causes qui vont \u00e0 l'inverse du courant progressiste majoritaire, comme lorsqu'il plaida un recours d\u00e9pos\u00e9e par dix parlementaires que nous d\u00e9finirions comme \"pacifiste\" (sinon \"dissidents\") contre le d\u00e9clenchement de la guerre en Libye et l'intervention US.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(\u00ab \u003Ci\u003EEn 2011, le professeur Turley a d\u00e9pos\u00e9 un recours contre la guerre en Libye au nom de dix membres du Congr\u00e8s, dont les repr\u00e9sentants Roscoe Bartlett (R., Md) ; Dan Burton (R., Ind.) ; Mike Capuano (D., Mass.) ; Howard Coble (R., N.C.) ; John Conyers (D., Mich.) ; John J. Duncan (R., Tenn.) ; Tim Johnson (R., Ill.) ; Walter Jones (R., N.C.) ; Dennis Kucinich (D., Ohio) ; et Ron Paul (R., Tx). Le proc\u00e8s a eu lieu devant le tribunal de district des \u00c9tats-Unis pour le district de Columbia\u003C\/i\u003E. \u00bb)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans la querelle actuelle de l'\u00e9lection du 3 novembre 2020 et tout ce qui a suivi, le professeur Turley a jou\u00e9 et joue un r\u00f4le \u00e9minent en m\u00eame temps que difficile. Certains demandent, sinon exigent, de sa position au serin de l'intelligentsia d\u00e9mocrate et progressiste, un alignement antitrumpiste inconditionnel. Turley repousse absolument toute suggestion de ce genre. En cela, sa position est d\u00e9licate ; et cette remarque vaut surtout, - c'est le sujet de l'article, - dans une Am\u00e9rique en cours de d\u00e9sacralisation tr\u00e8s rapide ; dans ce courant, l'aspect quasiment 'sacr\u00e9'du Droit dans l'essence m\u00eame des USA et de l'am\u00e9ricanisme, ne prot\u00e8ge pas Turley. Qui plus est pour notre propos, c'est bien de cela dont Turley veut parler \u003Ca href=\"https:\/\/jonathanturley.org\/2021\/01\/10\/a-crisis-of-faith-why-we-should-be-worried-more-about-a-desecration-than-an-insurrection\"\u003Edans l'article\u003C\/a\u003E qui est au centre de notre propos, - la 'd\u00e9sacralisation', que nous prendrons au sens figur\u00e9, - mais aussi et surtout, c'est le fond m\u00eame de notre r\u00e9flexion, au sens religieux... On trouve un r\u00e9sum\u00e9 de la chose dans le paragraphe d'introduction de l'article de Turley (en fait, une reprise de sa contribution r\u00e9guli\u00e8re \u00e0 \u003Ci\u003EThe Hill\u003C\/i\u003E du 9 janvier 2021, o\u00f9 nous introduisons des passages en caract\u00e8res gras).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EToutes les images de manifestants escaladant les murs du Capitole et occupant bri\u00e8vement le Congr\u00e8s resteront grav\u00e9es dans notre m\u00e9moire collective pendant des d\u00e9cennies. Certains ont parl\u00e9 d'une \u00e9meute. D'autres ont parl\u00e9 d'une insurrection. Quel que soit le nom que vous donnez\u003C\/i\u003E [\u00e0 l'\u00e9v\u00e9nement]\u003Ci\u003E, \u003Cb\u003Ec'\u00e9tait une d\u00e9sacralisation\u003C\/b\u003E. Les \u00e9meutiers ont profan\u00e9 \u003Cb\u003Ele 'moment'le plus sacr\u00e9\u003C\/b\u003E de notre syst\u00e8me constitutionnel, lorsque \u003Cb\u003Ela nation se r\u00e9unit\u003C\/b\u003E pour certifier notre prochain pr\u00e9sident. C'est pourquoi il est trop facile de traiter cela comme une crise insurrectionnelle. C'est bien plus grave. \u003Cb\u003EC'est une crise de la foi\u003C\/b\u003E\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous ne donnerons qu'une partie de l'article, la deuxi\u00e8me qui constitue \u00e0 la fois le corps essentiel de l'article et sa conclusion. Dans l'extrait ci-dessus, Turley utilise le terme '\u003Ci\u003Emoment\u003C\/i\u003E'dans son emploi le plus rare, lorsqu'il d\u00e9crit un acte en le sacralisant, et le transmutant par cons\u00e9quent en une \u00e9tape ontologique d'un processus lui-m\u00eame sacr\u00e9. Nous ignorons si le terme est officiellement d'emploi dans le vocabulaire du Droit (et surtout du Droit US, certes), mais nous l'interpr\u00e9tons quant \u00e0 nous comme la rencontre de l'acte, du 'faire', et du sacr\u00e9, de la 'sacralisation'quasi-religieuse ; il s'agit de la \"sacralisation quasi-religieuse\" d'un rassemblement collectif, \u00e9ventuellement politique voire guerrier, exprimant une foi commune en ce qui est devenu l''\u00eatre'et n'est plus seulement le 'faire', - en pr\u00e9tendant d\u00e9passer le 'faire', justement par la sacralisation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAssez curieusement, mais justement d'une fa\u00e7on extr\u00eamement significative (le tr\u00e8s-significatif est 'curieux'dans une telle \u00e9poque), Turley mentionne, d'une fa\u00e7on apparemment contradictoire, le fait que des foules ont d\u00e9j\u00e0 protest\u00e9 et p\u00e9n\u00e9tr\u00e9 dans le Capitale. Mais il ne voit pas ces \"profanations\" \u003Ci\u003Estricto-sensu\u003C\/i\u003E comme une profanation au sens de la d\u00e9sacralisation. Dont acte, pour comprendre l'importance de ce qui est un 'Moment'op\u00e9rationnel pour d\u00e9voiler et mettre fondamentalement en cause le '\u003Ci\u003Emoment\u003C\/i\u003E'sacr\u00e9 du processus de l'essentialisation de l'Am\u00e9rique, et de l'am\u00e9ricanisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Effectivement, Turley note donc : \u00ab \u003Ci\u003ELa facilit\u00e9 avec laquelle les manifestants sont entr\u00e9s au Capitole est choquante. Malgr\u00e9 les informations re\u00e7ues \u00e0 l'avance sur leurs plans de marche, la police du Capitole semblait manquer de personnel et n'\u00e9tait pas pr\u00e9par\u00e9e. Une fois \u00e0 l'int\u00e9rieur, les manifestants semblaient avoir le contr\u00f4le du b\u00e2timent. Beaucoup d'entre eux semblaient aussi choqu\u00e9s que les membres du Congr\u00e8s fuyant les bureaux de la Chambre et du S\u00e9nat. Cela s'\u00e9tait d\u00e9j\u00e0 produit auparavant, mais pas \u00e0 ce point. Lorsque j'\u00e9tais jeune page au Congr\u00e8s, une manifestation de camionneurs a entra\u00een\u00e9 l'effondrement de la porte d'un b\u00e2timent orn\u00e9 du Capitole, suivi d'un d\u00e9cha\u00eenement de violence dans les couloirs du Congr\u00e8s\u003C\/i\u003E. \u00bb)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECet extrait se trouve dans la premi\u00e8re partie du texte, o\u00f9 Turley examine les conditions de l'incident, et les interpr\u00e9tations des uns et des autres, voyant dans cette action un acte d'insurrection ou bien un acte de terrorisme. Les m\u00e9dias, compl\u00e8tement de parti pris comme l'on sait, du \"parti-pris comme des bœufs et comme la lune\" si l'on veut, ont leur interpr\u00e9tation ; elle est du domaine faussement ing\u00e9nu de l'incompr\u00e9hension (\"comment est-il possible ?\"), qui est simplement inappropri\u00e9e et stupide, - la stupidit\u00e9 du simulacre mensonger : \u00ab \u003Ci\u003ELes m\u00e9dias ont d\u00e9peint ces \u00e9meutiers d\u00e9testables comme inimaginables\u003C\/i\u003E [incompr\u00e9hensibles]\u003Ci\u003E. Pourtant, c'\u00e9tait tout \u00e0 fait imaginable\u003C\/i\u003E [compr\u00e9hensible]\u003Ci\u003E. Nous avons connu quatre ann\u00e9es de violentes protestations, y compris des attaques contre les b\u00e2timents f\u00e9d\u00e9raux, des membres du Congr\u00e8s et des symboles de notre d\u00e9mocratie\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous reprenons donc la fin du texte. Turley admet la contestation qui conduisit \u00e0 l''attaque'du Capitole ; il l'admet au nom de la libert\u00e9 d'expression ; il l'admet comme il admet les manifestations des BLM ou des Antifas, \u00e9galement au nom de la libert\u00e9 d'expression, et cela m\u00eame si ces manifestations de parti-pris sont l'effet de comportements relevant du 'complot', de la corruption, etc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est son 'parti-pris'\u00e0 lui : la libert\u00e9 d'expression au-dessus de tout, comme essence m\u00eame de l'Am\u00e9rique. Il s'en explique dans cette seconde partie, en d\u00e9veloppant l'essentiel de son propos : malgr\u00e9 que l''attaque'ait \u00e9t\u00e9 une manifestation de la libert\u00e9 d'expression, ce fut aussi, et c'est l'interpr\u00e9tation propre et originale du professeur-philosophe Turley, un acte de d\u00e9sacralisation qui ne condamne pas ses auteurs mais, d'une fa\u00e7on bien diff\u00e9rente, pose le probl\u00e8me de l'existence ontologique d\u00e9sormais de l'Am\u00e9rique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E'Moment'pour '\u003Ci\u003Emoment\u003C\/i\u003E', - intervient ici un 'moment'de la pens\u00e9e interpr\u00e9tative qui dit : cette 'attaque'ne ressemble \u00e0 aucune autre, non pas \u00e0 cause de la force de l'\u00e9v\u00e9nement, de son origine, voire de son simulacre et de son complot, mais parce qu'il porte en lui-m\u00eame une op\u00e9rationnalisation du fondement de la crise ontologique de l'am\u00e9ricanisme, - donc de l'Am\u00e9rique dans son essence, mise en cause par ceux qui devraient n\u00e9cessairement y croire pour qu'elle continu\u00e2t \u00e0 exister...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EPlusieurs personnes, dont\u003C\/i\u003E [l'ex-ministre de la Justice] \u003Ci\u003EBarr, ont consid\u00e9r\u00e9 ces violentes protestations contre la police et la Maison Blanche comme une s\u00e9dition. J'ai critiqu\u00e9 le fait de qualifier les Black Lives Matter ou les \u00e9meutes Antifa de s\u00e9dition ou de terrorisme. Je consid\u00e8re que ces \u00e9tiquettes portent atteinte \u00e0 la libert\u00e9 d'expression. Comme pour le mouvement Black Lives Matter, je ne pense pas que la plupart des manifestants de cette semaine \u00e9taient des \u00e9meutiers, et encore moins qu'ils faisaient partie d'une insurrection. Comme pour les manifestations de l'ann\u00e9e derni\u00e8re, certains instigateurs ont pouss\u00e9 \u00e0 la confrontation. Mais la plupart \u00e9taient au Capitole pour exprimer leur opposition \u00e0 la certification des votes lors d'une \u00e9lection qu'ils estiment avoir \u00e9t\u00e9 vol\u00e9e. Je ne partage pas ce point de vue, mais il est partag\u00e9 par quelque 40 % des Am\u00e9ricains.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EQue sont ces gens s'ils ne sont pas des insurg\u00e9s ou des terroristes ? \u003Cb\u003ELa r\u00e9ponse est qu'ils n'ont plus la foi\u003C\/b\u003E. Nous sommes confront\u00e9s \u00e0 une crise de la foi bien plus qu'\u00e0 une r\u00e9volution. \u003Cb\u003ENotre Constitution est un article de foi\u003C\/b\u003E. Cette R\u00e9publique a \u00e9t\u00e9 \u003Cb\u003Efond\u00e9e par un acte de foi\u003C\/b\u003E rassemblant des personnes d'origines et de croyances diff\u00e9rentes. Pourtant, la Constitution, aussi bien con\u00e7ue soit-elle, est inefficace \u003Cb\u003Esi les gens perdent la foi\u003C\/b\u003E dans son syst\u00e8me ou, ce qui est tout aussi important, dans les autres.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ENotre syst\u00e8me est con\u00e7u pour donner \u00e0 chacun sa place dans l'ensemble. Il est cens\u00e9 faire en sorte que les int\u00e9r\u00eats de toutes les factions soient consid\u00e9r\u00e9s. Contrairement \u00e0 ceux qui les ignorent, notre Constitution oblige ceux qui se sentent rejet\u00e9s \u00e0 s'exprimer ouvertement au Congr\u00e8s, o\u00f9 ils peuvent \u00eatre pris en compte. Les syst\u00e8mes qui ignorent toutes ces divisions explosent de l'int\u00e9rieur, comme dans\u003C\/i\u003E [le cas de la France avec sa R\u00e9volution]. \u003Ci\u003ENotre syst\u00e8me est bas\u00e9 sur une sorte de m\u00e9canisme d'implosion qui fait que ces pressions internes sont dirig\u00e9es vers le Congr\u00e8s, o\u00f9 les int\u00e9r\u00eats des factions sont pris en compte dans des compromis majoritaires.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELa violences de cette semaine n'est pas ce qu'attendait James Madison en mettant en \u00e9vidence l'existence des int\u00e9r\u00eats de factions au Congr\u00e8s. Elle \u00e9tait un peu trop directe pour un syst\u00e8me bas\u00e9 sur la d\u00e9mocratie repr\u00e9sentative. Et c'est pr\u00e9cis\u00e9ment l\u00e0 qu'est le probl\u00e8me. De tels actes refl\u00e8tent la m\u00eame crise de confiance que celle qui s'est manifest\u00e9e \u00e0 Lafayette Park et dans les rues de Portland\u003C\/i\u003E [lors de manifestations BLM et Antifa]. \u003Ci\u003EC'est bien plus dangereux que quelques agitateurs qui utilisent une protestation pour susciter des affrontements. \u003Cb\u003ECe n'est pas l'anarchie, mais plut\u00f4t l'ali\u00e9nation que nous devrions craindre le plus pour notre nation\u003C\/b\u003E.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EDepuis des ann\u00e9es, le public a fait preuve d'un manque de confiance et de foi dans notre syst\u00e8me politique. On constate \u00e9galement un large rejet des m\u00e9dias, qui \u00e9taient autrefois une source d'information partag\u00e9e entre les int\u00e9r\u00eats divers. Les m\u00e9dias ont d\u00e9truit leur cr\u00e9dibilit\u00e9 par des ann\u00e9es de partialit\u00e9, y compris des absences d'information voulues sur des sujets consid\u00e9r\u00e9s comme nuisibles pour les d\u00e9mocrates. \u003Cb\u003ESans foi en nos dirigeants ou en les m\u00e9dias\u003C\/b\u003E, plus de la moiti\u00e9 de cette nation semble s'\u00eatre d\u00e9tach\u00e9e du syst\u00e8me politique. Ce d\u00e9tachement est p\u00e9rilleux pour un gouvernement repr\u00e9sentatif.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ENous devons demander des comptes \u00e0 tous ceux qui ont commis des actes de violence au Capitole. Cependant, apr\u00e8s avoir d\u00e9termin\u00e9 qui a pris d'assaut le Congr\u00e8s et comment ils ont r\u00e9ussi \u00e0 le faire, nous avons une t\u00e2che bien plus difficile \u00e0 accomplir. Apr\u00e8s tout, une insurrection peut \u00eatre simplement r\u00e9prim\u00e9e, mais une d\u00e9sacralisation est beaucoup plus insidieuse et dangereuse pour notre d\u00e9mocratie\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELe \"Dieu est mort\" de la d\u00e9mocratie am\u00e9ricaniste\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn remarquera, c'est un point essentiel, que Turley ne met personne en cause. Il fait un constat, et c'est bien plus grave que de d\u00e9noncer une insurrection ou un acte de terrorisme et de d\u00e9battre de l'identit\u00e9 de la chose ; en gros, il suffit de r\u00e9primer les insurg\u00e9s ou de liquider les terroristes, et nous y sommes... Mais un d\u00e9faut de foi ? Si les croyants ne croient plus \u00e0 ce qui n'existe que parce qu'ils y croient ? \u003Ci\u003E\u00ab Apr\u00e8s tout, une insurrection peut \u00eatre simplement r\u00e9prim\u00e9e, mais une d\u00e9sacralisation est beaucoup plus insidieuse et grave pour notre d\u00e9mocratie\u003C\/i\u003E \u00bb, - elle n'est pas \u00ab \u003Ci\u003Einsidieuse et grave\u003C\/i\u003E \u00bb, elle est mortelle, - et elle l'est non pas pour \"la d\u00e9mocratie en Am\u00e9rique\", mais \"pour l'Am\u00e9rique elle-m\u00eame\", parce que la d\u00e9mocratie c'est l'Am\u00e9rique mais aussi vice-versa...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe que nous voulons exprimer ici rejoint une consid\u00e9ration g\u00e9n\u00e9rale qui n'est pas originale parce qu'elle est \u00e0 la fois originelle et consubstantielle aux Etats-Unis. Pour prendre l'un des plus r\u00e9cent des jugements de qualit\u00e9, Jean-Fran\u00e7ois Colosimo a longuement analys\u00e9 (en 2006) le ph\u00e9nom\u00e8ne religieux en Am\u00e9rique, ou la fusion de la religion et du syst\u00e8me politique : '\u003Ci\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/halldulivre.com\/livre\/9782204132879-dieu-est-americain-de-la-theodemocratie-aux-etats-unis-jean-francois-colosimo\"\u003EDieu est am\u00e9ricain\u003C\/a\u003E : de la th\u00e9od\u00e9mocratie aux Etats-Unis\u003C\/i\u003E'. Mais Colosimo parle en tant que th\u00e9ologien, ce qu'il est singuli\u00e8rement : le th\u00e9ologien juge la place (cach\u00e9e mais omnipr\u00e9sente) de la religion dans le syst\u00e8me de l'am\u00e9ricanisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley prend le probl\u00e8me autrement, et il atteint ici \u00e0 l'essence m\u00eame de l'am\u00e9ricanisme et de l'Am\u00e9rique : l'Am\u00e9rique est en soi une religion ; et, par cons\u00e9quent, rejoignant Colosimo \u003Ci\u003Ein fine\u003C\/i\u003E mais au pied de la lettre : si l'Am\u00e9rique est une religion et parce qu'elle est en m\u00eame temps l'Am\u00e9rique, elle est LA religion en soi, et par cons\u00e9quent, oui, il s'en d\u00e9duit (incroyable chemin dialectique !) que \u00ab \u003Ci\u003EDieu est Am\u00e9ricain\u003C\/i\u003E \u00bb. A la diff\u00e9rence de Colosimo, Turley ne pense pas que la religion est, dans le syst\u00e8me de l'am\u00e9ricanisme, \"cach\u00e9e mais omnipr\u00e9sente\". Elle est incroyablement visible, \u00e9clatante, parce qu'elle est bien plus qu'omnipr\u00e9sente, parce qu'il n'y a qu'elle, parce que l'Am\u00e9rique est LA religion du Dieu qu'elle a par cons\u00e9quent cr\u00e9\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley est un tr\u00e8s grand constitutionnaliste, mais c'est aussi un 'croyant', et il est aussi le pr\u00eatre supr\u00eame, une sorte de cardinal inflexible qui veille sur sa \"\u003Cspan id=\"bte1e23c\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__e1e23c_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Congr\u00e9gation*pour*la*doctrine*de*la*foi_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Congr\u00e9gation_pour_la_doctrine_de_la_foi\"\u003ECongr\u00e9gation pour la doctrine de la foi\u003C\/a\u003E\". Il balaye tous les arguments des politiques partisanes : BLM, Antifas, trumpistes, etc., ne sont que des pratiques du fondement politique de cette religion ; ce sont les op\u00e9rateurs de diff\u00e9rents points de vue qui peuvent, qui doivent s'exprimer au nom de l'article essentiel de cette religion : la libert\u00e9 d'expression.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley nous dit que toute cette cuisine n'a rien \u00e0 voir avec nos divagations de complotisme, de simulacre, de manipulation, de corruption, de Trump \u00e0 Soros, etc. ; toute cette cuisine n'est que la manifestation d'int\u00e9r\u00eats diff\u00e9rents, et le syst\u00e8me est fait pour capter l'expression de ces int\u00e9r\u00eats, de les confronter pour en faire sortir des \"compromis majoritaires\" concoct\u00e9s par ce cuisinier trois-\u00e9toiles qu'est le Congr\u00e8s : \u00ab \u003Ci\u003ENotre syst\u00e8me est bas\u00e9 sur une sorte de m\u00e9canisme d'implosion qui fait que ces pressions internes sont dirig\u00e9es vers le Congr\u00e8s, o\u00f9 les int\u00e9r\u00eats des factions sont pris en compte dans des compromis majoritaires.\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETurley rejoint parfaitement le jugement plein d'une admiration utopique et enthousiaste de Germaine de Sta\u00ebl \u00e9crivant \u00e0 Jefferson en 1815 : \u00ab \u003Ci\u003ESi vous parvenez \u00e0 d\u00e9truire l'esclavage dans le Midi, il y aura au moins dans le monde un gouvernement aussi parfait que la raison humaine peut le concevoir.\u003C\/i\u003E \u00bb L'esclavage a \u00e9t\u00e9 d\u00e9truit par l'\u003Ci\u003EEmancipation Act\u003C\/i\u003E de Lincoln en 1862, et sa destruction act\u00e9e par l'\u00e9trange capitulation de Robert E. Lee devant un Ulysses S. Grant curieusement confus et presque coupable, en \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/archivesphg-2-le-paradoxe-dappomattox-1\"\u003Eavril 1865 \u00e0 Appomatox\u003C\/a\u003E. Tout ce qu'on r\u00e9clame depuis \u00e0 ce propos (r\u00e9paration de l'esclavage, racisme, etc.), y compris les \u003Ci\u003EBlack Lives Matter\u003C\/i\u003E, ne doit avoir qu'un aspect de manifestation des int\u00e9r\u00eats d'une faction, - qu'on l'appelle \"insurrection\" ou \"terrorisme\", - qui sera r\u00e9gl\u00e9e par un de ces \u00ab \u003Ci\u003Ecompromis majoritaires\u003C\/i\u003E \u00bb dont le Congr\u00e8s a le secret, - selon Turley, tout cela.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EGermaine avait donc raison, et l'\u00e9difice se compl\u00e8te en observant ultimement que la foi dont Turley se r\u00e9clame est autant celle du \u00ab \u003Ci\u003EDieu est am\u00e9ricain\u003C\/i\u003E \u00bb que celle de la raison humaine ; les deux, \u00e9videmment, sont les noms diff\u00e9rents d'une m\u00eame essence transcendantale par d\u00e9finition.\u003Cp\u003ELe probl\u00e8me est que toute cette magnifique construction ne tient que sur une seule chose, \u00e0 la fois \u00e9norme, universelle, mais aussi infiniment fragile et vuln\u00e9rable dans le contexte de la crise de l'am\u00e9ricanisme : la foi. Et Turley, le constitutionnaliste-cardinal de la Congr\u00e9gation, qui n'est certainement pas un sot, qui est tout ce qu'on veut sauf un sot, Turley a tr\u00e8s justement per\u00e7u l'\u00e9l\u00e9ment fondamental de cette trag\u00e9die-bouffe du 6 janvier : ils sont venus nous dire, tous ces \u003Ci\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/french-touch-nous-sommes-tous-les-deplorables\"\u003EDeplorables\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E, ces clowns, ces trumpistes m\u00e9lang\u00e9s de quelques Antifas, - ils sont venus nous dire qu'ils n'ont plus la foi. Il n'y a rien de plus terrible...\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPeut-\u00eatre pourrait-on ainsi mieux comprendre l'hyst\u00e9rie d'une Pelosi, le d\u00e9cha\u00eenement des GAFAM, les mensonges et simulacres fondamentaux de la presseSyst\u00e8me, la relance d'une seconde \u003Ci\u003EWar on Terror\u003C\/i\u003E, la politique Ponce-Pilote de Biden trahissant son serment avant m\u00eame de l'avoir pr\u00eat\u00e9 en refusant de se prononcer sur le projet burlesque et abracadabrantesque de la Pelosi voulant destituer un pr\u00e9sident qui ne le serait plus lorsque sa destitution serait prononc\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E.\"Il n'y a rien de plus terrible\" car enfin, ce que Turley nous dit, peut-\u00eatre involontairement, peut-\u00eatre inconsciemment, c'est que s'il n'y a plus la foi il n'y a plus d'Am\u00e9rique. De ce point de vue, l'on pourrait tirer le jugement op\u00e9rationnel que les non-insurg\u00e9s et les non-terroristes du 6 janvier, les croyants qui ne croient plus, sont venus nous dire la fin de l'Am\u00e9rique. Ils sont venus nous annoncer ce qui seul peut signifier le dissolution de cette \u00e9norme chose : la mort de la foi des Am\u00e9ricains en l'Am\u00e9rique ; \u003Ci\u003Esort of\u003C\/i\u003E, en version postmoderne et \u003Ci\u003Eremast\u00e9ris\u00e9e\u003C\/i\u003E par les sorciers d'Hollywood, du \"Dieu est mort\" de Nietzsche.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EPr\u00e9monitoire, Walt Whitman \u00e9crivait des choses surprenantes en 1892, dans un livre tr\u00e8s peu connu (*) et dissimul\u00e9 parce que faisant un peu trop t\u00e2che de gras par rapport \u00e0 l'\u00e9clatante blancheur (faute grave) de l'optimisme revigorant et formidablement am\u00e9ricaniste du po\u00e8te de '\u003Ci\u003E\u003Cspan id=\"bt543953\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__543953_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Feuilles*d(aslash)herbe_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Feuilles_d'herbe\"\u003ELeaves of Grass\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E' ; et \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/lantiamericanisme-de-la-litterature-americaine-1\"\u003Ece jugement ontologique\u003C\/a\u003E sur l'Am\u00e9rique compl\u00e8te parfaitement celui de Turley, m\u00eame s'il traite avec un certain d\u00e9dain la Constitution et les conflits d'int\u00e9r\u00eats que d\u00e9taille le constitutionnaliste :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003E\"Je le r\u00e9p\u00e8te, la seule vraie nationalit\u00e9 des Etats-Unis d'Am\u00e9rique, leur union profonde, si nous devons un jour affronter une crise, ne se trouvera pas dans la loi \u00e9crite (comme on le suppose g\u00e9n\u00e9ralement) ni dans l'int\u00e9r\u00eat particulier de chaque citoyen, ni dans l'int\u00e9r\u00eat mat\u00e9riel et p\u00e9cuniaire commun \u00e0 tous, mais dans l'\"id\u00e9e\"fervente et exaltante qui, dans sa flamme puissante, fondra les \u00e9l\u00e9ments divers de ce grand pays et les transformera en force spirituelle\u003C\/i\u003E\".\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EPuis il\u003C\/i\u003E [Whitman] \u003Ci\u003Efixait le dilemme am\u00e9ricain, croyant d\u00e9sormais \u00e0 cette \"crise\" qu'il semblait d'abord \u00e9voquer comme simple hypoth\u00e8se : \"Les \u00c9tats-Unis sont destin\u00e9s \u00e0 remplacer et \u00e0 surpasser l'histoire merveilleuse des temps f\u00e9odaux ou ils constitueront le plus retentissant \u00e9chec que le monde ait jamais connu\". On devine o\u00f9 penchait son jugement\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ENote\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(*) Walt Whitman, \"Perspectives D\u00e9mocratiques\", extraits cit\u00e9s dans \"L'\u00c9nigme du Nouveau Monde\", de Charles Neveu, Flammarion, Paris 1946.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/il-etait-une-foi-en-lamerique\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}