{"184082":{"id":"184082","parent":"0","time":"1610443633","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30493","category":"documentaires","title":"Petros Markaris : la Gr\u00e8ce est notre avenir","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_184082_a0a47f.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"petros-markaris-la-grece-est-notre-avenir","admin":"newsnet","views":"31","priority":"3","length":"8657","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=3734&lg_pp=fr\"\u003ERosa Llorens Ρόζα Λιώρενς\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a quelques ann\u00e9es, \u00e0 partir de 2010 et surtout en 2015, nous avons assist\u00e9 \u00e0 la brutale trag\u00e9die grecque avec commis\u00e9ration, de l'ext\u00e9rieur. Il conviendrait aujourd'hui de revenir sur ces \u00e9v\u00e9nements : ce d\u00e9tour nous permettra peut-\u00eatre de mieux voir et comprendre ce qui se passe chez nous, les \u00ab pays riches \u00bb. Pour cela, plut\u00f4t que de se rem\u00e9morer le feuilleton dramatique mis en sc\u00e8ne par les m\u00e9dias (\u00ab la Gr\u00e8ce va-t-elle \u00eatre sauv\u00e9e ? \u00bb), il est plus utile de relire les polars de Petros Markaris.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184082_0e6ca9.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ECe sont, \u00e0 premi\u00e8re vue, des romans policiers atypiques, o\u00f9 le principal suspense vient de la circulation \u00e0 Ath\u00e8nes : chaque fois que le commissaire Kharitos a un rendez-vous \u00e0 l'ext\u00e9rieur, se pose cette question : arrivera-t-il \u00e0 l'heure ? pourra-t-il passer par la Place Syntagma ou celle-ci sera-t-elle ferm\u00e9e par une manifestation, un sit-in ? la rue Epistemiou sera-t-elle encombr\u00e9e ? devra-t-il faire un d\u00e9tour par des petites rues ? Dans le dernier livre traduit, \u003Ci\u003ELe s\u00e9minaire des assassins,\u003C\/i\u003E (qui n'est pas des plus r\u00e9ussis), l'\u00e9nigme la plus int\u00e9ressante est m\u00eame celle de l'itin\u00e9raire du commissaire : pourquoi, de retour de vacances de l'Epire, au Nord-Ouest, descend-il jusqu'\u00e0 Corinthe, avant de remonter vers Ath\u00e8nes ? [R\u00e9ponse : il y a une autoroute directe de l'Epire jusqu'\u00e0 Corinthe, via le pont de Patras. C'est peut-\u00eatre une des autoroutes construites \u00e0 l'occasion des d\u00e9sastreux - par leurs cons\u00e9quences financi\u00e8res - Jeux Olympiques de 2004, avec des fonds europ\u00e9ens, qui n'ont jamais \u00e9t\u00e9 dirig\u00e9s l\u00e0 o\u00f9 \u00e9taient les vrais besoins].\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuant au reste, l'enqu\u00eate avance au rythme des routines polici\u00e8res, \u00e0 l'allure poussive de la Fiat 131 Mirafiori trentenaire du commissaire [qu'il abandonnera pour une Seat espagnole flambant neuve, choisie par solidarit\u00e9 sudiste, \u00e0 l'occasion du mariage de sa fille], ou du train de s\u00e9nateur qui doit \u00eatre celui de l'auteur, aujourd'hui \u00e2g\u00e9 de 84 ans. Elle ne r\u00e9serve pas de grandes surprises, et suit toujours \u00e0 peu pr\u00e8s le m\u00eame sch\u00e9ma : trois meurtres, chaque fois dans un m\u00eame milieu professionnel ou \u00e9conomique (des fraudeurs fiscaux, de grands banquiers, d'anciens combattants antifascistes devenus de prosp\u00e8res entrepreneurs...), ce qui permet \u00e0 Markaris de montrer \u00e0 chaque fois du doigt une cat\u00e9gorie responsable ou b\u00e9n\u00e9ficiaire de la crise.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECar l'int\u00e9r\u00eat de ces polars, c'est l'immersion que fait le lecteur dans les probl\u00e8mes concrets de la soci\u00e9t\u00e9 grecque, \u00e0 l'\u00e9poque de la tro\u00efka, c'est-\u00e0-dire de la mise sous tutelle de la Gr\u00e8ce par les institutions europ\u00e9ennes. En effet, m\u00eame dans le milieu prot\u00e9g\u00e9 des fonctionnaires de police, Adriani, la femme du commissaire, doit se livrer \u00e0 des prodiges d'ing\u00e9niosit\u00e9 pour nourrir, apr\u00e8s une \u00e9ni\u00e8me coupe dans les salaires et les primes, quatre personnes (sa fille et son gendre en plus de son mari et elle) pour le prix de deux.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184082_4f597e.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EBasanizomai : Je suis tourment\u00e9, graffitis grecs, XXI\u00e8me si\u00e8cle\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184082_b4c2c5.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EMais plus dur est le sort des petits commer\u00e7ants et entrepreneurs, oblig\u00e9s, faute de clients, de baisser le rideau (dans certaines rues, on ne voit que des boutiques ferm\u00e9es, o\u00f9 l'avis \u00ab \u00e0 vendre \u00bb ou \u00ab \u00e0 louer \u00bb n'int\u00e9resse personne), voire de se suicider dans leur boutique. Quant aux ouvriers, ils sont au ch\u00f4mage : sur les chantiers, en particulier ceux des Jeux Olympiques, \u00e0 part quelques cadres grecs, on ne voit que des immigr\u00e9s d'Orient (Irak, Pakistan, Afghanistan...) ou de l'Est (Bulgares, Roumains, Albanais, G\u00e9orgiens... on d\u00e9couvre m\u00eame une cat\u00e9gorie propre \u00e0 la Gr\u00e8ce : les Pontiques - issus de communaut\u00e9s grecques anciennement install\u00e9es dans les pays au bord de la Mer Noire). Sur ce sujet, Markaris est tr\u00e8s politiquement correct : tout en constatant la situation des ouvriers grecs, il d\u00e9crit l 'exploitation dont sont victimes les immigr\u00e9s, mal pay\u00e9s, mal log\u00e9s, oblig\u00e9s d'accepter n'importe quel travail ; sa fille devient m\u00eame avocate sp\u00e9cialis\u00e9e dans la d\u00e9fense des immigr\u00e9s, ce qui ne lui rapporte pas grand-chose.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais il y a aussi deux cat\u00e9gories sacrifi\u00e9es du fait de leur \u00e2ge : les jeunes, qui apr\u00e8s de longues \u00e9tudes se retrouvent au ch\u00f4mage, et les vieux dont les pensions de retraite se r\u00e9duisent comme peau de chagrin. Pour elles aussi, le suicide appara\u00eet parfois comme la seule issue.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184082_397d3c.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EOffshore\u003C\/i\u003E, \u00e9crit en 2016, est le roman le plus percutant [\u003Ca href=\"https:\/\/ref.lamartinieregroupe.com\/media\/9782021363272\/136327_extrait_Extrait_0.pdf\" target=\"_blank\"\u003Elire extrait\u003C\/a\u003E]. Pour une fois, chaque victime appartient \u00e0 un milieu diff\u00e9rent, mais le tueur, ou plut\u00f4t l'organisation meurtri\u00e8re, est bien la m\u00eame. Proc\u00e9d\u00e9 inhabituel chez Markaris, un repr\u00e9sentant de cette \u00ab organisation \u00bb vient \u00e0 la fin expliquer, en quatre pages, la raison des meurtres, et, surtout, ce qui se passe dans l'\u00e9conomie grecque : \u00ab La Gr\u00e8ce est devenue un cobaye \u00bb ; pendant cinq ans, l'Europe a men\u00e9 une exp\u00e9rience pour voir jusqu'o\u00f9 on peut aller dans la pr\u00e9carisation et la paup\u00e9risation d'un pays, \u00e0 coups de privatisations et de r\u00e9ductions des salaires, retraites et prestations sociales (dans l'\u00e9ducation, dans la sant\u00e9...). Les \u00ab repr\u00e9sentants de l'argent sale \u00bb ont suivi cette exp\u00e9rience avec int\u00e9r\u00eat, et ont eu l'id\u00e9e de mener leur propre exp\u00e9rience : peut-on, dans un pays paralys\u00e9, exsangue, remplacer l'\u00e9conomie l\u00e9gale, \u00e9teinte, par une \u00e9conomie parall\u00e8le, en investissant en Gr\u00e8ce l'argent sale plac\u00e9 dans les paradis fiscaux offshore ? Blanchir l'argent sale consiste en effet \u00e0 l'investir, et donc \u00e0 d\u00e9velopper l'\u00e9conomie, en cr\u00e9ant de nouvelles entreprises que rien ne distinguera des anciennes, si ce n'est que la Gr\u00e8ce est maintenant enti\u00e8rement entre les mains de \u00ab l'organisation \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn reconna\u00eet l\u00e0 le nouveau deal ou le \u00ab reset \u00bb qui s'est mis en place au Chili \u00e0 la faveur du putsch du 11 septembre 1973, on pourrait sans doute le voir \u00e0 l'œuvre aujourd'hui au Liban, \u00e0 la faveur de la destruction du port de Beyrouth, si des informations coh\u00e9rentes nous parvenaient de ce pays. Mais, surtout, on reconna\u00eet dans ce tableau ce qui se passe en France et autres pays de l'Ouest europ\u00e9en \u00e0 la faveur de la pand\u00e9mie du Covid : la strat\u00e9gie du choc, venue de l'E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c9cole de Chicago, peut mettre \u00e0 profit toutes sortes d'\u00e9v\u00e9nements et de situations. Elle a mis 40 ans \u00e0 passer du Chili \u00e0 la Gr\u00e8ce, mais seulement 5 ans, en Europe, \u00e0 passer de la Gr\u00e8ce \u00e0 l'Ouest : nous sommes bien dans la \u00ab soci\u00e9t\u00e9 autophage \u00bb qu'analyse Anselm Jappe : le capitalisme, toujours \u00e0 la recherche de nouveaux profits, se retourne maintenant contre les pays riches qui lui ont donn\u00e9 naissance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EOffshore\u003C\/i\u003E est le roman o\u00f9 Markaris va le plus loin, sans doute sous l'effet de l'\u00e9chec de Syriza et de la col\u00e8re provoqu\u00e9e par sa trahison. Comme souvent en Europe, l'arriv\u00e9e au pouvoir d'un gouvernement \u00ab de gauche \u00bb n'aboutit qu'\u00e0 acc\u00e9l\u00e9rer la mise en place du programme n\u00e9olib\u00e9ral, \u00e9cœurer ses \u00e9lecteurs et consolider l'h\u00e9g\u00e9monie de la droite (aujourd'hui revenue au pouvoir en Gr\u00e8ce). Il reste \u00e0 ajouter que \u00ab l'organisation \u00bb, ce n'est plus la mafia ou la camorra, comme on pourrait le penser : aujourd'hui, plus rien ne distingue \u00e9conomie \u00ab propre \u00bb et \u00e9conomie \u00ab sale \u00bb, il est temps d'oublier la mythologie des \u00ab crimes de la mafia \u00bb, et de reconna\u00eetre \u00e0 l'œuvre les crimes de l'industrie pharmaceutique ou des GAFAM.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184082_4c8454.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EMinas Hatzisavvas dans le r\u00f4le du commissaire Charitos et Sofia Seirli dans le r\u00f4le d'Adriani, dans la s\u00e9rie t\u00e9l\u00e9vis\u00e9e tir\u00e9e du livre Aμυνα ζώνης (Une d\u00e9fense b\u00e9ton) de Markaris (2007-2008)\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184082_a0a47f.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EVoir les 11 livres en fran\u00e7ais de Petros Markaris, lire des extraits et\/ou acheter\u003Cbr \/\u003E\nsur ► \u003Ca href=\"https:\/\/www.placedeslibraires.fr\/listeliv.php?base=paper&form_recherche_avancee=ok&auteurs=Petros+Markaris\"\u003EPlace des Libraires\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nou sur► \u003Ca href=\"https:\/\/booknode.com\/serie\/kostas-charitos\"\u003EBooknode\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"http:\/\/tlaxcala-int.org\"\u003ETlaxcala\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nPublication date of original article: 12\/01\/2021\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30493\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}