{"184122":{"id":"184122","parent":"0","time":"1610481158","url":"http:\/\/www.chroniquepalestine.com\/iyad-alasttal-raconter-gaza-pour-resister\/","category":"Palestine","title":"Iyad Alasttal : raconter Gaza pour r\u00e9sister","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_184122_85239127.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"iyad-alasttal-raconter-gaza-pour-resister","admin":"newsnet","views":"36","priority":"3","length":"13338","lang":"","content":"\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184122_6e6955.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ELe r\u00e9alisateur palestinien Iyad Alasttal : capture vid\u00e9o\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPar \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/writers\/hassina-mechai\"\u003EHassina Mecha\u00ef\u003C\/a\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EIyad Alasttal est un r\u00e9alisateur gazoui impliqu\u00e9. Cet originaire de Khan Youn\u00e8s a r\u00e9alis\u00e9 des documentaires qui ont particip\u00e9 et obtenu des prix dans des festivals en \u00c9gypte, France, Liban, Grande Bretagne, Italie, Tunisie et en Palestine.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl travaille aussi comme traducteur avec les d\u00e9l\u00e9gations et journaliste fran\u00e7ais \u00e0 Gaza.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EN\u00e9 durant la premi\u00e8re Intifada, il dit n'avoir jamais rien connu d'autre que la colonisation puis le blocus de Gaza. Iyad Alasttal se consid\u00e8re pourtant comme chanceux. Si sa famille n'a jamais quitt\u00e9 la Palestine, lui a pu en sortir gr\u00e2ce \u00e0 l'aide de l'ONG \u003Ca href=\"https:\/\/fr-fr.facebook.com\/corsicapalestina\"\u003ECorsica Palestina\u003C\/a\u003E qui l'a aid\u00e9 \u00e0 obtenir une bourse universitaire pour venir en Corse afin d'\u00e9tudier le cin\u00e9ma \u00e0 l'\u00e2ge de 24 ans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe ce s\u00e9jour, il garde un fran\u00e7ais impeccable et une vision aigu\u00eb de l'importance des r\u00e9cits et des narrations dans toute lutte politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe cette passion pour l'image et le son, Iyad Alasttal en a donc fait le moyen pour aider son peuple, Gaza et plus largement la \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/qu-entend-on-par-cause-palestinienne\"\u003Ecause palestinienne\u003C\/a\u003E. \u00ab Pour un gazaoui, voyager, sortir seulement du territoire n'est pas facile. En Corse, j'ai travaill\u00e9 sur un \u003Ca href=\"http:\/\/vimeo.com\/85239127\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E court documentaire\u003C\/a\u003E portant sur un p\u00eacheur corse. Le cin\u00e9ma est un passeport pour moi, pour voyager mais aussi et surtout pour montrer la situation de Gaza, de la Cisjordanie. C'est un moyen pour moi d'\u00eatre utile \u00e0 mon peuple. Je consid\u00e8re que chaque palestinien peut aider \u00e0 cette lutte, par son travail, sa fa\u00e7on de vivre, son t\u00e9moignage \u00bb explique-t-il \u00e0 MEMO, alors que de passage \u00e0 Paris, il vient de tenir une s\u00e9rie de r\u00e9unions publiques pour montrer son travail mais surtout le quotidien de Gaza et de ses habitants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ccenter\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=QBkJLmnFco4\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/center\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIyad Alasttal a d'abord r\u00e9alis\u00e9 deux documentaires remarqu\u00e9s. Le premier suivait le quotidien d'une femme, \u003Ca href=\"https:\/\/nazrashortfilmfestival.com\/the-bus-driver-women-by-iyad-alasttal\"\u003ESalouah\u003C\/a\u003E, qui conduit un bus scolaire \u00e0 Gaza. \u00ab Je voulais aussi montrer une autre image de la femme palestinienne. Salouah, le personnage de ce document, est ind\u00e9pendante, pleine de vie, et elle parle d'\u00e9gal \u00e0 \u00e9gal avec les hommes \u00bb. Au-del\u00e0 de Salouah, c'est aussi Gaza qui d\u00e9file, les enfants qui vont \u00e0 l'\u00e9cole en uniformes scolaires, le quotidien malgr\u00e9 tout : malgr\u00e9 le blocus, malgr\u00e9 les conditions \u00e9conomiques de vie, malgr\u00e9 les \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/pourquoi-israel-continuera-de-bombarder-gaza\"\u003Ebombardements isra\u00e9liens\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe second documentaire r\u00e9alis\u00e9 par Iyad Alasttal a \u00e9t\u00e9 consacr\u00e9, -et d\u00e9di\u00e9-, \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/gaza-chagrin-douleur-razan-al-najja-assassinee-par-armee-israelienne-occupation\"\u003ERazan El Najjar\u003C\/a\u003E, cette jeune infirmi\u00e8re tu\u00e9e par un sniper isra\u00e9lien le 1er juin 2018, alors qu'elle portait secours \u00e0 un bless\u00e9 lors des \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/grande-marche-retour-cri-unanime-justice\"\u003Emarches du retour\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERazan El Najjar avait \u00e9t\u00e9 mortellement bless\u00e9e \u00e0 la poitrine alors qu'elle tentait d'aider \u00e0 \u00e9vacuer des \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/42-genoux-en-un-jour-des-snipers-israeliens-se-vantent-de-leurs-actes-criminels\"\u003Ebless\u00e9s palestiniens\u003C\/a\u003E manifestant pr\u00e8s de la cl\u00f4ture de la fronti\u00e8re entre Gaza et Isra\u00ebl. Le lendemain, ses obs\u00e8ques avaient r\u00e9uni plusieurs milliers de personnes.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003ELire \u00e9galement : \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/razan-al-najjar-une-heroine-de-gaza\"\u003ERazan Al-Najjar : une h\u00e9ro\u00efne de Gaza\u003C\/a\u003E\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EUne enqu\u00eate pr\u00e9liminaire isra\u00e9lienne avait affirm\u00e9 que \u00ab aucun tir n'a vis\u00e9 d\u00e9lib\u00e9r\u00e9ment ou directement \u00bb la jeune femme tout en interrogeant la r\u00e9alit\u00e9 de sa fonction d'infirmi\u00e8re b\u00e9n\u00e9vole. Pourtant, les Nations unies \u00e0 New York avait publi\u00e9 un communiqu\u00e9 pour exprimer leur inqui\u00e9tude au sujet de ce meurtre, estimant que Razan al-Najar \u00e9tait alors \u00ab clairement identifi\u00e9e comme membre du personnel m\u00e9dical \u00bb par son gilet portant le signe du Croissant rouge.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIyad Alasttal a alors d\u00e9cid\u00e9 de filmer les parents de la jeune infirmi\u00e8re tu\u00e9e \u00e0 l'\u00e2ge de 22 ans ; \u00ab Chaque vendredi, il y avait des bless\u00e9s et des morts. Je passais les informations \u00e0 des ONG pour faire savoir la situation sur place. Avec cet assassinat, il fallait faire plus. J'ai d\u00e9cid\u00e9 de faire ce documentaire sur Razan et j'ai d\u00e9marr\u00e9 le tournage un mois apr\u00e8s sa mort. J'ai contact\u00e9 l'\u003Ca href=\"https:\/\/ujfp.org\"\u003EUJFP\u003C\/a\u003E qui a d\u00e9cid\u00e9 de s'associer \u00e0 l'\u003Ca href=\"https:\/\/www.france-palestine.org\"\u003EAFPS\u003C\/a\u003E et \u003Ca href=\"https:\/\/www.facebook.com\/Le.Temps.de.la.Palestine\"\u003ELe Temps de la Palestine\u003C\/a\u003E pour lancer une souscription. Je ne la connaissais pas avant mais j'ai d\u00e9couvert qui elle \u00e9tait apr\u00e8s sa mort. Elle a \u00e9t\u00e9 vis\u00e9e d\u00e9lib\u00e9r\u00e9ment. La moiti\u00e9 droit de son corps a \u00e9t\u00e9 enti\u00e8rement d\u00e9truit par des une balle explosive. L'arm\u00e9e isra\u00e9lienne a pris le pr\u00e9texte qu'elle avait un sac \u00e0 dos et qu'elle s'\u00e9tait approch\u00e9 d'un bless\u00e9. Razan \u00e9tait civile, b\u00e9n\u00e9vole, elle portait des signes distinctifs du \u003Ca href=\"http:\/\/www.pmrs.ps\"\u003EPMRS\u003C\/a\u003E sur elle (sa veste et son badge). Le tireur d'\u00e9lite isra\u00e9lien les voyait clairement dans sa lunette de vis\u00e9e. Elle \u00e9tait prot\u00e9g\u00e9e par des conventions internationales. Si je n'avais pas fait ce documentaire, \u00e7a aurait \u00e9t\u00e9 pour moi comme \u00eatre complice de ce crime \u00bb explique-t-il.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes parents de la jeune infirmi\u00e8re ont accept\u00e9 de t\u00e9moigner et d'accompagner Iyad Alasttal pour pr\u00e9senter le documentaire \u00e0 l'\u00e9tranger.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis mars dernier, c'est un autre projet qui occupe Iyad Alasttal : \u003Ca href=\"https:\/\/www.youtube.com\/channel\/UCO0EPtvUNAKlk6G4Hnj1Hww\/videos\"\u003EGaza stories\u003C\/a\u003E. \u003Ci\u003EGaza Stories\u003C\/i\u003E est un projet multim\u00e9dia palestinien en fran\u00e7ais et en anglais, qui veut montrer au reste du monde la r\u00e9silience des Palestiniens de Gaza et comment ils arrivent \u00e0 vivre au quotidien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis le 30 mars 2019 plus de 50 films ont \u00e9t\u00e9 r\u00e9alis\u00e9s et diffus\u00e9s via les r\u00e9seaux sociaux et les nombreux soutiens. Constitu\u00e9e autour d'Iyad Alasttal, une \u00e9quipe de cin\u00e9astes et journalistes gazaouis qui r\u00e9alisent des films, reportages, documentaires et informations film\u00e9es sur la vie quotidienne et les questions politiques, \u00e9conomiques, sociales, associatives, artistiques et culturelles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Aujourd'hui gr\u00e2ce aux r\u00e9seaux sociaux, l'information passe tr\u00e8s vite, mais aussi la d\u00e9sinformation ou les \u003Ci\u003Efake-news\u003C\/i\u003E. Notre mission est de donner \u00e0 voir des points de vue des Palestiniens de Gaza \u00bb d\u00e9taille Iyad Alasttal.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EGaza Stories\u003C\/i\u003E propose donc une histoire hebdomadaire, g\u00e9n\u00e9ralement chaque vendredi. Une banque d'images est aussi disponible pour tous les m\u00e9dias qui souhaiteraient travailler sur Gaza et sa situation. \u00ab Nous pouvons fournir des images aux m\u00e9dias. Notre objectif est de lier des partenariats avec les m\u00e9dias \u00e9trangers. On a contact\u00e9 des m\u00e9dias pour leur proposer une collaboration. Nous avons sur place toutes le comp\u00e9tences humaines et techniques pour faire un excellent travail \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA travers ce projet, on d\u00e9couvre le quotidien de Gaza. Rana par exemple, jeune palestinienne, qui, dans la cour de la maison familiale, sculpte d'immenses statues \u00e9ph\u00e9m\u00e8res. Son fr\u00e8re a \u00e9t\u00e9 bless\u00e9 durant les marches de la terre et c'est pour exorciser cette douleur que Rana a choisi ce moyen d'expression.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans une autre histoire, les gens se pressent pour faire les derniers achats de l'\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=plb1I8boXzw\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E A\u00efd el-Fitr\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003ELire \u00e9galement : \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/gaza-une-terre-de-paradoxes-et-de-contradictions\"\u003EGaza : Une terre de paradoxes et de contradictions\u003C\/a\u003E\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EPuis il y a l'histoire de Sa\u00efd et de son refuge pour animaux abandonn\u00e9s. Ibrahim en habit traditionnel du \u003Ci\u003Emesaharati\u003C\/i\u003E ou conteur qui parcoure Gaza la nuit avec son tambourin. Oum Hani qui nous explique comment r\u00e9aliser des \u003Ca href=\"https:\/\/www.middleeastmonitor.com\/20170528-laymoun-o-nana-sambousa-and-atayef\"\u003Eatayefs\u003C\/a\u003E puis nous livre sa recette du \u003Ca href=\"https:\/\/www.middleeastmonitor.com\/20180520-kaak-al-quds\"\u003Ekaak\u003C\/a\u003E. Des rires et des jeux d'enfants dans un parc d'attraction. La riche histoire de Gaza que Waled conserve et prot\u00e8ge dans son petit mus\u00e9e. Une nouvelle recette, le poulet \u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=Z2qzfJs2kys\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E mandi\u003C\/a\u003E. Des petits riens de la vie quotidienne qui font m\u00e9moire d'une vie, soci\u00e9t\u00e9 et culture vivantes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ccenter\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=2kIlOqN3KYo\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/center\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Gaza Stories est n\u00e9 du d\u00e9sir de montrer l'autre visage de Gaza. Tout le monde pense que ce territoire est comme Tora Bora, destruction et ruines. Mais c'est surtout 2 millions d'habitants qui vivent, travaillent, font, agissent. Je voulais montrer la vie quotidienne. J'essaie de varier les sujets pour montrer la vie d'un peuple, des histoires singuli\u00e8res. L'id\u00e9e est n\u00e9e de discussions avec des militants fran\u00e7ais. J'ai construit le projet, cherch\u00e9 le mat\u00e9riel n\u00e9cessaire, et nous avons lanc\u00e9 une cagnotte qui nous a bien aid\u00e9. Je travaille avec une \u00e9quipe qui \u00e9volue. Je cherche des collaborateurs qui comprennent la dimension militante du projet. Ce peut \u00eatre compliqu\u00e9 de filmer \u00e0 Gaza ; obtenir les autorisations n\u00e9cessaires, que les gens acceptent d'\u00eatre suivis et filmer. Qu'ils soient \u00e0 l'aise devant la cam\u00e9ra. C'est tout un travail. Ce sont surtout les autorisations pour filmer qui peuvent \u00eatre compliqu\u00e9es \u00e0 obtenir \u00bb d\u00e9taille Iyad Alasttal.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToute la force de \u003Ci\u003EGaza stories\u003C\/i\u003E est de r\u00e9ussir \u00e0 faire oublier la cam\u00e9ra. On voit aussi une petite fille folle d'\u00e9quitation et qui devant sa fen\u00eatre observe simplement qu'elle s'est habitu\u00e9e aux vrombissements des drones isra\u00e9liens \u00ab Les drones isra\u00e9liens ne quittent jamais le ciel de Gaza. C'est une prison \u00e0 ciel ferm\u00e9. Le ciel est enti\u00e8rement contr\u00f4l\u00e9 par l'arm\u00e9e isra\u00e9lienne \u00bb explique Iyad. Il y a aussi ces vid\u00e9os d'\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=fk4Ae0vs-LU\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E amput\u00e9s\u003C\/a\u003E, handicap\u00e9s, rescap\u00e9s des marches de la terre. Un quotidien de r\u00e9silience et de combat qui prend la forme pour eux de continuer \u00e0 faire du sport malgr\u00e9 le handicap.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003ELire \u00e9galement : \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/42-genoux-en-un-jour-des-snipers-israeliens-se-vantent-de-leurs-actes-criminels\"\u003E\u00ab 42 genoux en un jour \u00bb : des snipers isra\u00e9liens se vantent de leurs actes criminels\u003C\/a\u003E\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EPour le moment, les Gaza stories sont seulement traduites en fran\u00e7ais, \u00ab Mon but est de faire \u003Ci\u003EGaza stories\u003C\/i\u003E en anglais et en fran\u00e7ais. Mais en langue fran\u00e7aise, il y a un manque d'images sur Gaza, cela \u00e9quilibre en un sens \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais \u003Ci\u003EGaza stories\u003C\/i\u003E en normalisant la vie quotidienne \u00e0 Gaza n'entretient-il pas l'id\u00e9e qu'au fond la vie \u00e0 Gaza est supportable, voire simple ? Iyad Alasttal a conscience de cet \u00e9cueil. \u00ab Il y a Gaza c\u00f4t\u00e9 souffrance mais aussi il faut se rappeler qu'il y a Gaza avec de la vie. Ce sont deux r\u00e9alit\u00e9s. Le monde entier a une vision sombre de la Palestine. S'il voit la souffrance en Cisjordanie, celle de Gaza est d\u00e9cupl\u00e9e. Mais il y a aussi une r\u00e9sistance. Exister c'est r\u00e9sister. C'est ce que font les palestiniens. Tout est acte de r\u00e9sistance, le quotidien et les gestes de vie \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPeut-\u00eatre est-ce pour cela que certaines vid\u00e9os de \u003Ci\u003EGaza stories\u003C\/i\u003E s'attachent \u00e0 retracer la m\u00e9moire, l'histoire et les traces de la pr\u00e9sence palestinienne. Que ce soit \u00e0 travers le savoir-faire artistiques ou les mus\u00e9es, toute une vigueur et vitalit\u00e9 d'une soci\u00e9t\u00e9 menac\u00e9e de sociocide et est ainsi rappel\u00e9e par le r\u00e9alisateur. \u00ab J'ai fait plusieurs vid\u00e9os qui montrent l'importance \u00e0 l'histoire. Des gazaouis qui retracent l'histoire de la pr\u00e9sence palestinienne sur cette terre. Si on observe la politique isra\u00e9lienne, ils essaient de confisquer la culture palestinienne, voire moyen-orientale : nourriture, musique, symboles. C'est une grande bataille culturelle et \u00e9conomique qui se joue aussi. Voil\u00e0 pourquoi j'ai par exemple film\u00e9 cette dame palestinienne qui faisait des g\u00e2teaux traditionnels. Chacun se fait le gardien d'une m\u00e9moire qu'il garde vivante \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIyad Alasttal en est certain, les Palestiniens continueront leur lutte, \u00ab Isra\u00ebl croit qu'avec le temps les palestiniens vont oublier et se r\u00e9signer ; mais c'est le contraire qui arrive. La lutte et la r\u00e9sistance se renforcent. Au regard de l'histoire, d'autres r\u00e9gimes sont tomb\u00e9s, mur de Berlin, l'Alg\u00e9rie coloniale, l'Apartheid sud-africain. Les palestiniens sont un peuple tr\u00e8s \u00e9duqu\u00e9 et qui a le sens de l'histoire \u00bb explique-t-il.\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:100px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184122_df604f.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E* \u003Cb\u003EHassina Mecha\u00ef\u003C\/b\u003E est une journaliste franco-alg\u00e9rienne qui vit \u00e0 Paris. Dipl\u00f4m\u00e9e en droit et relations internationales, elle est sp\u00e9cialis\u00e9e dans l'Afrique et le Moyen-Orient. Ses sujets de r\u00e9flexion sont la gouvernance mondiale, la soci\u00e9t\u00e9 civile et l'opinion publique, le \u003Ci\u003Esoft power\u003C\/i\u003E m\u00e9diatique et culturel. Elle a travaill\u00e9 pour divers m\u00e9dias fran\u00e7ais, africains et arabes, dont Le Point, RFI, Afrique magazine, Africa 24, Al Qarra et Respect magazine. Son compte \u003Ca href=\"https:\/\/twitter.com\/hassinamechai?lang=fr\"\u003ETwitter\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E24 novembre 2019 - \u003Ca href=\"https:\/\/www.middleeastmonitor.com\/20191124-another-way-of-talking-about-gaza\"\u003EMiddle East Monitor\u003C\/a\u003E - Communiqu\u00e9 par l'auteure\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.chroniquepalestine.com\/iyad-alasttal-raconter-gaza-pour-resister\/\"\u003Echroniquepalestine.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}