{"184182":{"id":"184182","parent":"0","time":"1610617750","url":"http:\/\/www.chroniquepalestine.com\/si-seulement-j-etais-un-oiseau\/","category":"Palestine","title":"Si seulement j'\u00e9tais un oiseau...","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_184182_5cb609.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"si-seulement-j-etais-un-oiseau","admin":"newsnet","views":"27","priority":"3","length":"9255","lang":"","content":"\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184182_2ad6da.png\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EPhoto : via WeAreNotNumbers.org\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPar \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/writers\/asmaa-rafiq-kuheil\"\u003EAsmaa Rafiq Kuheil\u003C\/a\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ENe pensez pas un instant que je vais r\u00e9v\u00e9ler ici mes souhaits les plus importants, ceux pour lesquels je travaille si dur.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENon ! Je veux plut\u00f4t parler du souhait le plus simple, mais le moins important possible, qui me tient \u00e0 cœur. J'ai toujours souhait\u00e9 avoir mon propre oiseau, un perroquet color\u00e9, majoritairement jaune, \u00e9changeant des commentaires avec moi et faisant \u00e9cho \u00e0 mes paroles. Oh ! Comme c'est magnifique ! Je fantasme sur le prix qu'il co\u00fbte, sur l'endroit o\u00f9 on l'ach\u00e8te et sur la nourriture qu'il mange.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais lorsque je me mets \u00e0 la place de cet oiseau, je maudis instantan\u00e9ment \u00ab Asmaa \u00bb, car elle restreint ma libert\u00e9, \u00e9touffe mes ambitions et est d'un \u00e9go\u00efsme \u00e9crasant. Plus pitoyablement, elle est comme les Isra\u00e9liens, prenant quelque chose qu'elle n'a jamais poss\u00e9d\u00e9, emprisonnant tout ce que l'oiseau esp\u00e9rait autrefois, punissant ce pauvre oiseau en l'emprisonnant \u00e0 vie dans une cage maudite pour son d\u00e9sir \u00e9go\u00efste !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela brise le cœur et c'est pourquoi je n'ai pas eu le courage d'acheter un oiseau, et je ne le ferai pas non plus. Les oiseaux sont cr\u00e9\u00e9s pour voler. Je n'ai pas le droit de leur voler ce qu'ils font de mieux juste pour satisfaire un souhait ! Certains souhaits ne peuvent pas \u00eatre justifi\u00e9s m\u00eame s'ils peuvent \u00eatre r\u00e9alis\u00e9s simplement. Je dois renoncer \u00e0 ce d\u00e9sir de faire des oiseaux un compagnon que j'aime de tout mon cœur et me contenter de r\u00eaver simplement d'\u00eatre un oiseau.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'aspire \u00e0 la chance d'\u00eatre un oiseau : voler dans le ciel, respirer de l'air frais, voyager librement - toutes les choses dont je suis priv\u00e9e en tant qu'humain, ou plus pr\u00e9cis\u00e9ment, en tant que Palestinienne. J'aspire \u00e0 m'\u00e9vader dans le ciel, il y a tant de choses \u00e0 fuir : des nouvelles d\u00e9primantes, un temps humide et un virus mortel occupant une toute petite place sur la carte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EBombes et coronavirus\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui, je me suis r\u00e9veill\u00e9e terrifi\u00e9e par le son brutal des bombes isra\u00e9liennes qui se trouvaient \u00e0 proximit\u00e9. Je me suis accroch\u00e9e \u00e0 mon enveloppe de lit, mon corps gel\u00e9, en m'attendant \u00e0 ce que le mur me tombe dessus \u00e0 ce moment-l\u00e0. Je n'avais jamais ressenti une telle horreur auparavant, bien que j'aie \u00ab trois-guerres \u00bb ans. Prise de panique, j'ai trouv\u00e9 toute ma famille \u00e0 la fen\u00eatre, regardant la fum\u00e9e noire sinistre qui s'\u00e9levait de cet ex\u00e9crable bombardement isra\u00e9lien tout pr\u00e8s.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184182_86b966.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003E\u00ab La fum\u00e9e r\u00e9sultant du bombardement isra\u00e9lien qui m'a r\u00e9veill\u00e9 \u00bb - Photo : Hany Farajallah\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s avoir pris des photos de la fum\u00e9e, la question habituelle chez nous est pos\u00e9e : \u00ab Combien de cas positifs du virus ont \u00e9t\u00e9 confirm\u00e9s jusqu'\u00e0 pr\u00e9sent ? \u00bb Tout cela est tellement insupportable !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETant que les chiffres augmenteront aussi horriblement, il y aura un compte \u00e0 rebours en cascade pour notre survie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes publications des Gazaouis sur les m\u00e9dias sociaux ont un contenu vari\u00e9 en lien avec le corona : des millions de blagues sur le corona, des messages m\u00e9dicaux, des messages d'avertissement, de l'espoir dans des messages de foi, des publications de remise de dipl\u00f4mes avec un go\u00fbt de corona, des publications sur les morts et des publications concernant l'avenir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout cela fait partie int\u00e9grante de notre vie ; bien que dans tout ce chaos et cette peur, il y a toujours la poursuite de l'espoir et de l'humour. Des milliers de vid\u00e9os sur le journal t\u00e9l\u00e9vis\u00e9 montrent des Gazaouis r\u00e9agissant avec des acclamations et des applaudissements d\u00e8s que la police et les ambulanciers arrivent dans une zone, les remerciant de s'\u00eatre attaqu\u00e9s si efficacement \u00e0 la propagation de la COVID-19. Une institution a fait toute une campagne d'applaudissements pour soutenir le personnel m\u00e9dical et les policiers qui v\u00e9rifient le respect du couvre-feu.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec humour, certaines zones o\u00f9 les policiers ne sont pas encore all\u00e9s sont jalouses, car elles sont priv\u00e9es de leur chance d'\u00ab applaudir \u00bb. M\u00eame si applaudir les policiers n'a pas une grande importance (car cela n'emp\u00eache pas que quelque chose de mis\u00e9rable se produise), ces Gazaouis ressentent le besoin de soutenir spirituellement ceux qui ne m\u00e9nagent jamais leurs efforts pour leur propre bien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQu'est-ce qu'il y a ? Ma sœur Nada, 15 ans, \u00e9clate en sanglots parce qu'une de ses amies a \u00e9t\u00e9 test\u00e9e positive. Elle g\u00e9mit : \u00ab Les choses sont effrayantes et peu prometteuses, Asmaa. La COVID-19 se rapproche beaucoup. Allons-nous tous mourir ? \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab N'aie pas peur, ma bien-aim\u00e9e Nada. Tout se passera bien, ne t'inqui\u00e8te pas, ma ch\u00e8re. \u00bb Je la rassure, en essayant de r\u00e9pandre quelque chose qui me manque : l'espoir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ECoupure d'\u00e9lectricit\u00e9 et coronavirus\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien s\u00fbr, les choses simples ont pris un nouveau sens. Je parle du roman, de la pure majest\u00e9 de l'\u00e9lectricit\u00e9. D\u00e8s que l'\u00e9lectricit\u00e9 se met en marche, nous ouvrons nos ordinateurs portables ou nos t\u00e9l\u00e9phones mobiles pour consulter nos courriels et d'autres nouvelles essentielles. Ma m\u00e8re, en revanche, fait cuire du pain ou allume la machine \u00e0 laver, organisant ses t\u00e2ches en fonction des heures limit\u00e9es d'\u00e9lectricit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184182_5cb609.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EUn groupe \u00e9puis\u00e9 de personnels du m\u00e9dical \u00e0 l'h\u00f4pital Al-Andonisi \u00e0 Gaza - Photo : via WeAreNotNumbers.org\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EHier, l'\u00e9lectricit\u00e9 est arriv\u00e9e \u00e0 10 heures du matin mais a \u00e9t\u00e9 coup\u00e9e \u00e0 11 heures. Quoi ? Seulement UNE heure ? Nous m\u00e9morisons tous par cœur l'horaire de l'\u00e9lectricit\u00e9 et elle aurait d\u00fb durer au moins 3 heures de plus. Ma m\u00e8re soupire ; il semble que ce n'\u00e9tait pas pr\u00e9vu et que cela devait revenir \u00e0 22 heures.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn courriel important doit cependant \u00eatre envoy\u00e9 ! Que dois-je faire ? J'ai tout pr\u00e9par\u00e9 pour la demande de bourse de mon fr\u00e8re, m\u00eame le contenu du courriel, et il ne restait plus qu'un simple clic. J'ai attendu, l'esprit sur les nerfs ; j'avais chaud. Mon ventilateur n'a pas \u00e9t\u00e9 charg\u00e9, ni mon portable. 22h30 est arriv\u00e9 et il ne s'est rien pass\u00e9. Pourtant, j'ai utilis\u00e9 la derni\u00e8re charge de mon portable pour \u00e9couter le Saint Coran, en essayant d'oublier toute l'exasp\u00e9ration qui m'entourait.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe n'arrivais pas \u00e0 dormir. J'ai pass\u00e9 cette nuit \u00e0 dormir des demi-heures en suppliant mon Seigneur d'allumer l'\u00e9lectricit\u00e9 tout en m'\u00e9ventant en utilisant un plat en plastique pour avoir un peu d'air froid. Je m'attendais \u00e0 ce que l'\u00e9lectricit\u00e9 soit r\u00e9tablie \u00e0 2 heures du matin (l'horaire de l'\u00e9lectricit\u00e9 \u00e0 Gaza), mais elle n'est pas arriv\u00e9e. J'ai d\u00e9cid\u00e9 de ne pas dormir et je voulais juste \u00e9crire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re phrase que j'ai \u00e9crite inconsciemment :\u003Cbr \/\u003E\n\u003Ci\u003EJe m'excuse aupr\u00e8s de ma ville d'avoir \u00e9crit cela, mais ces moments o\u00f9 vous \u00ab d\u00e9testez \u00bb vivre \u00e0 Gaza sont in\u00e9vitables, quel que soit le degr\u00e9 de patriotisme que vous ayez.\u003Cbr \/\u003E\nDieu merci ! La belle majest\u00e9 s'est illumin\u00e9e \u00e0 6 heures du matin ; le courriel a \u00e9t\u00e9 envoy\u00e9 ; mon ordinateur portable, mon mobile et mon ventilateur \u00e9taient en charge et, surtout, je pouvais dormir confortablement !\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EL'envie de s'\u00e9vader\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi dois-je attendre ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi dois-je souhaiter des choses que je devrais consid\u00e9rer comme acquises ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi est-ce que je me sens \u00ab heureuse \u00bb quand quelque chose, qui est mon droit en tant qu'\u00eatre humain, m'arrive ? Ce n'est certainement pas quelque chose qui m\u00e9rite mon bonheur !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa mis\u00e8re de 2020 a chang\u00e9 le cours de nos vies. Elle a m\u00eame chang\u00e9 la langue elle-m\u00eame. \u00ab Positif \u00bb est devenu l'adjectif le plus n\u00e9gatif que l'on puisse entendre ! Je suis tellement \u00e9parpill\u00e9e. Je n'ai aucun d\u00e9sir de vivre, sauf comme un oiseau. Si j'\u00e9tais un oiseau, je ne volerais pas d'arc-en-ciel, je ne me disputerais pas avec d'autres oiseaux, je ne salirais pas les nuages.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'aimerais \u00eatre un oiseau juste pour m'\u00e9chapper - pour voler de plus en plus haut au-dessus du ciel, sans les gens, sans Isra\u00ebl, sans les guerres, sans les soucis d'\u00e9lectricit\u00e9 et sans la marche rampante des virus. Je veux des ailes pour planer au-dessus de la peur qui me fait de l'ombre, que je respire un air exempt de d\u00e9sespoir et que ma voix se confonde avec le doux chant des oiseaux du ciel.\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:110px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184182_5af3db.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E* \u003Cb\u003EAsmaa'Rafiq Kuheil\u003C\/b\u003E, palestinienne de Gaza, est depuis trois ann\u00e9es professeur d'anglais. Asmaa'travaille comme assistante de projet \u00e0 l'UNRWA, o\u00f9 elle aide \u00e0 construire sa nation avec tous les moyens \u00e0 sa disposition. Son arme est son \u00e9criture. Ses comptes \u003Ca href=\"https:\/\/www.facebook.com\/asmaa.rafiqkuheil\"\u003EFacebook\u003C\/a\u003E et \u003Ca href=\"https:\/\/twitter.com\/KuheilR?s=07\"\u003ETwitter\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E4 janvier 2021 - \u003Ca href=\"https:\/\/wearenotnumbers.org\/home\/Story\/wish_were_bird\"\u003EWeAreNotNumbers\u003C\/a\u003E - Traduction : \u003Ca href=\"https:\/\/www.chroniquepalestine.com\/si-seulement-j-etais-un-oiseau\"\u003EChronique de Palestine\u003C\/a\u003E - Zeytouna\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.chroniquepalestine.com\/si-seulement-j-etais-un-oiseau\/\"\u003Echroniquepalestine.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}