{"184337":{"id":"184337","parent":"184134","time":"1610895555","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30542","category":"Murs","title":"Nous sommes le plus grand groupe de d\u00e9fense des droits humains en Isra\u00ebl, et nous appelons \u00e7a l'apartheid","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_184337_4f6b77.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"nous-sommes-le-plus-grand-groupe-de-defense-des-droits-humains-en-israel-et-nous-appelons-ca-l-apartheid","admin":"newsnet","views":"53","priority":"3","length":"7980","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=7612&lg_pp=fr\"\u003EHagai El-Ad חגי אלעד حاجي إلياد\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa promotion syst\u00e9matique de la supr\u00e9matie d'un groupe de personnes sur un autre est profond\u00e9ment immorale et doit cesser\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.btselem.org\/publications\/fulltext\/202101_this_is_apartheid\"\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184337_4f6b77.jpg\" \/\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.btselem.org\/publications\/fulltext\/202101_this_is_apartheid\"\u003ELe nouveau document de position de B'Tselem. Cliquer\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn ne peut pas vivre un seul jour en Isra\u00ebl\/Palestine sans avoir le sentiment que cet endroit a \u00e9t\u00e9 constamment am\u00e9nager pour privil\u00e9gier un seul peuple, et un seul peuple : le peuple juif. Pourtant, la moiti\u00e9 de ceux qui vivent entre le Jourdain et la M\u00e9diterran\u00e9e sont palestiniens. Le gouffre entre ces r\u00e9alit\u00e9s v\u00e9cues remplit l'air, saigne, est partout sur cette terre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe ne fais pas simplement r\u00e9f\u00e9rence aux d\u00e9clarations officielles qui l'expliquent - et elles sont nombreuses, comme l'affirmation du Premier ministre Benjamin Netanyahu en 2019 selon laquelle \u00ab Isra\u00ebl n'est pas un \u00c9tat de tous ses citoyens\" \u00bb ou la loi fondamentale de \u00ab l'\u00c9tat-nation \u00bb qui consacre \u00ab le d\u00e9veloppement de la colonisation juive comme une valeur nationale \u00bb. Ce que j'essaie d'obtenir, c'est un sens plus profond des personnes comme d\u00e9sirables ou ind\u00e9sirables, et une compr\u00e9hension de mon pays \u00e0 laquelle j'ai \u00e9t\u00e9 progressivement expos\u00e9 depuis le jour o\u00f9 je suis n\u00e9 \u00e0 Ha\u00effa. Aujourd'hui, c'est une prise de conscience qui ne peut plus \u00eatre \u00e9vit\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien qu'il y ait une parit\u00e9 d\u00e9mographique entre les deux peuples vivant ici, la vie est g\u00e9r\u00e9e de telle sorte que seule la moiti\u00e9 d'entre eux jouit de la grande majorit\u00e9 du pouvoir politique, des ressources fonci\u00e8res, des droits, des libert\u00e9s et des protections. C'est un v\u00e9ritable exploit de maintenir une telle privation de droits. Plus encore, de la vendre avec succ\u00e8s comme une d\u00e9mocratie (\u00e0 l'int\u00e9rieur de la \"ligne verte\" - la ligne d'armistice de 1949), \u00e0 laquelle est associ\u00e9e une occupation temporaire. En fait, un gouvernement gouverne tout et tous entre le fleuve et la mer, suivant le m\u00eame principe d'organisation partout sous son contr\u00f4le, travaillant \u00e0 faire avancer et \u00e0 perp\u00e9tuer la supr\u00e9matie d'un groupe de personnes - les Juifs - sur un autre - les Palestiniens. C'est de l'apartheid.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl n'y a pas un seul centim\u00e8tre carr\u00e9 dans le territoire contr\u00f4l\u00e9 par Isra\u00ebl o\u00f9 un Palestinien et un Juif sont \u00e9gaux. Les seules personnes de premi\u00e8re classe ici sont des citoyens juifs comme moi, et nous jouissons de ce statut \u00e0 la fois \u00e0 l'int\u00e9rieur des lignes de 1967 et au-del\u00e0, en Cisjordanie. S\u00e9par\u00e9s par les diff\u00e9rents statuts personnels qui leur sont attribu\u00e9s, et par les nombreuses variations d'inf\u00e9riorit\u00e9 auxquelles Isra\u00ebl les soumet, les Palestiniens vivant sous la domination d'Isra\u00ebl sont unis par l'in\u00e9galit\u00e9 de tous.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_184337_76c0b9.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 la diff\u00e9rence de l'apartheid sud-africain, l'application de notre version de celui-ci - l'apartheid 2.0, si vous voulez - \u00e9vite certains types d'ignominie. Vous ne trouverez pas de panneaux \u00ab r\u00e9serv\u00e9 aux Blancs \u00bb sur les bancs. Ici, \u00ab prot\u00e9ger le caract\u00e8re juif \u00bb d'une communaut\u00e9 - ou de l'\u00c9tat lui-m\u00eame - est l'un des euph\u00e9mismes \u00e0 peine voil\u00e9s d\u00e9ploy\u00e9s pour tenter d'obscurcir la v\u00e9rit\u00e9. Pourtant, l'essence est la m\u00eame. Que les d\u00e9finitions d'Isra\u00ebl ne d\u00e9pendent pas de la couleur de la peau ne fait aucune diff\u00e9rence mat\u00e9rielle : c'est la r\u00e9alit\u00e9 supr\u00e9maciste qui est au cœur du probl\u00e8me - et qui doit \u00eatre battue.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJusqu'\u00e0 l'adoption de la loi sur l'\u00c9tat-nation, la principale le\u00e7on qu'Isra\u00ebl semblait avoir tir\u00e9e de la fa\u00e7on dont l'apartheid sud-africain s'est termin\u00e9 \u00e9tait d'\u00e9viter les d\u00e9clarations et les lois trop explicites. Celles-ci risquent d'entra\u00eener des jugements moraux - et finalement, le Ciel nous en pr\u00e9serve, des cons\u00e9quences r\u00e9elles. Au lieu de cela, l'accumulation patiente, silencieuse et progressive de pratiques discriminatoires tend \u00e0 emp\u00eacher les r\u00e9percussions de la communaut\u00e9 internationale, surtout si l'on est pr\u00eat \u00e0 se contenter d'un engagement de pure forme envers ses normes et ses attentes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est ainsi que la supr\u00e9matie juive des deux c\u00f4t\u00e9s de la ligne verte est accomplie et appliqu\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous faisons de l'ing\u00e9nierie d\u00e9mographique de la composition de la population en nous effor\u00e7ant d'augmenter le nombre de Juifs et de limiter le nombre de Palestiniens. Nous autorisons la migration des Juifs - avec une citoyennet\u00e9 automatique - vers tout endroit contr\u00f4l\u00e9 par Isra\u00ebl. Pour les Palestiniens, c'est le contraire qui est vrai : ils ne peuvent pas acqu\u00e9rir un statut personnel o\u00f9 que ce soit sous le contr\u00f4le d'Isra\u00ebl - m\u00eame si leur famille est d'ici.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous organisons le pouvoir par l'attribution - ou la n\u00e9gation - de droits politiques. Tous les citoyens juifs ont le droit de vote (et tous les juifs peuvent devenir citoyens), mais moins d'un quart des Palestiniens sous le contr\u00f4le d'Isra\u00ebl ont la citoyennet\u00e9 et peuvent donc voter. Le 23 mars, lorsque les Isra\u00e9liens iront voter pour la quatri\u00e8me fois en deux ans, ce ne sera pas une \u00ab c\u00e9l\u00e9bration de la d\u00e9mocratie \u00bb - comme on appelle souvent les \u00e9lections. Il s'agira plut\u00f4t d'un jour de plus o\u00f9 les Palestiniens priv\u00e9s de leurs droits de vote verront leur avenir d\u00e9termin\u00e9 par d'autres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous organisons le contr\u00f4le des terres en expropriant d'immenses \u00e9tendues de terres palestiniennes, en les maintenant hors de port\u00e9e pour leur d\u00e9veloppement - ou en les utilisant pour construire des villes, des quartiers et des colonies juives. \u00c0 l'int\u00e9rieur de la ligne verte, nous faisons cela depuis la cr\u00e9ation de l'\u00c9tat en 1948. \u00c0 J\u00e9rusalem-Est et en Cisjordanie, nous le faisons depuis le d\u00e9but de l'occupation en 1967. Le r\u00e9sultat est que les communaut\u00e9s palestiniennes - partout entre le fleuve et la mer - sont confront\u00e9es \u00e0 une r\u00e9alit\u00e9 de d\u00e9molitions, de d\u00e9placements, d'appauvrissement et de surpopulation, alors que les m\u00eames ressources fonci\u00e8res sont allou\u00e9es au nouveau d\u00e9veloppement juif.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt nous organisons - ou plut\u00f4t, nous limitons - le mouvement des Palestiniens. La majorit\u00e9 d'entre eux, qui ne sont ni citoyens ni r\u00e9sidents, d\u00e9pendent des permis et des points de contr\u00f4le isra\u00e9liens pour voyager dans et entre une zone et une autre, ainsi que pour se d\u00e9placer \u00e0 l'\u00e9tranger. Pour les deux millions de personnes vivant dans la bande de Gaza, les restrictions de voyage sont les plus s\u00e9v\u00e8res - ce n'est pas seulement un bantoustan : Isra\u00ebl en a fait l'une des plus grandes prisons \u00e0 ciel ouvert de la plan\u00e8te.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHa\u00effa, ma ville natale, \u00e9tait une r\u00e9alit\u00e9 binationale \u00e0 parit\u00e9 d\u00e9mographique jusqu'en 1948. Sur les quelque 70 000 Palestiniens qui vivaient \u00e0 Ha\u00effa avant la Nakba, moins d'un dixi\u00e8me sont rest\u00e9s apr\u00e8s. Pr\u00e8s de 73 ans ont pass\u00e9 depuis lors, et maintenant Isra\u00ebl\/Palestine est une r\u00e9alit\u00e9 binationale \u00e0 parit\u00e9 d\u00e9mographique. Je suis n\u00e9 ici. Je veux - j'ai l'intention - de rester. Mais je veux - j'exige - de vivre dans un avenir tr\u00e8s diff\u00e9rent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pass\u00e9 est fait de traumatismes et d'injustices. Dans le pr\u00e9sent, d'autres injustices sont constamment reproduites. L'avenir doit \u00eatre radicalement diff\u00e9rent - un rejet de la supr\u00e9matie, fond\u00e9 sur un engagement en faveur de la justice et de notre humanit\u00e9 commune. Appeler les choses par leur nom propre - l'apartheid - n'est pas un moment de d\u00e9sespoir : c'est plut\u00f4t un moment de clart\u00e9 morale, un pas dans une longue marche inspir\u00e9e par l'espoir. Voyons la r\u00e9alit\u00e9 telle qu'elle est, nommons-la sans h\u00e9siter - et contribuons \u00e0 la r\u00e9alisation d'un avenir juste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"http:\/\/tlaxcala-int.org\"\u003ETlaxcala\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nSource: \u003Ca href=\"https:\/\/www.theguardian.com\/commentisfree\/2021\/jan\/12\/israel-largest-human-rights-group-apartheid\"\u003Etheguardian.com\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nPublication date of original article: 12\/01\/2021\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=30542\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}