{"185907":{"id":"185907","parent":"0","time":"1613983901","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/quand-virus-varie","category":"documentaires","title":"Quand virus varie","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"quand-virus-varie","admin":"newsnet","views":"39","priority":"3","length":"25485","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/section\/les-carnets-de-badia-benjelloun-1\"\u003ELes Carnets de Badia Benjelloun\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EPr\u00e9cautions\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa pr\u00e9cipitation du gouvernement et de l'Autorit\u00e9 de r\u00e9glementation du m\u00e9dicament et des produits de sant\u00e9 (MHRA) britanniques \u00e0 autoriser la vaccination d\u00e8s le 1\u003Csup\u003Eer\u003C\/sup\u003E d\u00e9cembre 2020 ne manque pas de surprendre. Le groupement Pfizer BioNTech venait juste par voie de presse de communiquer des r\u00e9sultats interm\u00e9diaires, en r\u00e9alit\u00e9 pr\u00e9liminaires, de la phase qui permet de v\u00e9rifier l'efficacit\u00e9 de la pr\u00e9vention du vaccin \u00e0 ARNm. Celle-ci, d\u00e9marr\u00e9e d\u00e9but juillet, concernait 43 538 volontaires, parmi elles, 38 955 ont effectivement re\u00e7u deux doses \u00e0 3 semaines d'intervalle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes fabricants rechignent \u00e0 conduire cette \u00e9tape qui v\u00e9rifie l'efficacit\u00e9 de m\u00e9dicaments et de dispositifs m\u00e9dicaux car elle est longue et donc co\u00fbteuse. De plus en plus, ils l'escamotent en invoquant l'urgence \u00e0 autoriser leur produit de sorte qu'une fois mis sur la march\u00e9, ce sont les organismes de s\u00e9curit\u00e9 sociale qui en portent le poids financiers et les patients qui sont recrut\u00e9s \u00e0 leur insu pour exp\u00e9rimenter la nouvelle th\u00e9rapeutique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPfizer a conclu \u00e0 une efficacit\u00e9 de son vaccin \u00e0 95% le 9 novembre car, sur les 170 cas de Covid-19 symptomatiques, 8 avaient re\u00e7u effectivement les injections vaccinales et 162 n'avaient eu que le placebo. Il semble admis que les statistiques sont devenues la science des petits nombres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette absence de pr\u00e9caution r\u00e9pond \u00e0 une demande de la population britannique qui n'est pas vaccino-sceptique (20% d'anti-Vaxx contre plus de 45% en France) confront\u00e9e \u00e0 un syst\u00e8me de sant\u00e9 d\u00e9faillant qui s'est montr\u00e9 encore moins adapt\u00e9 que ceux des pays du continent. Anticipant la rupture des liens avec l'Union europ\u00e9enne effective un mois plus tard, l'Autorit\u00e9 sanitaire britannique a affirm\u00e9 sa souverainet\u00e9 vis-\u00e0-vis de l'Agence europ\u00e9enne du m\u00e9dicament.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu moment o\u00f9 furent lanc\u00e9es les proc\u00e9dures vaccinales et encore \u00e0 ce jour, on ne savait rien de l'efficacit\u00e9 des vaccins sur plusieurs cat\u00e9gories de la population, les moins de 16 ans, les immunod\u00e9prim\u00e9s, les patients atteints d'une maladie auto-immune et les sujets ayant fait une s\u00e9roconversion par une Covid-19 apparente ou non. Les essais en phase 3 conduits par Astra-Zeneca pour son vaccin \u00e0 base d'ADN en Afrique du Sud avaient en effet montr\u00e9 que 30% des volontaires \u00e9taient s\u00e9ropositifs pour le Sars-Cov2. Cette indication rend plausible que soit sous-estim\u00e9e de part le monde la fraction d\u00e9j\u00e0 immunis\u00e9e naturellement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl faut souligner que le retard pris par les Europ\u00e9ens et surtout les Fran\u00e7ais a permis d'observer l'absence de d\u00e9clenchement d'une r\u00e9action sous forme d'orage de cytokines comme ce fut le cas pour les essais de vaccins contre le Sars-Cov de 2002-2003 et du Mers-Cov de 2012.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa lenteur dans la h\u00e2te du Conseil scientifique fran\u00e7ais pourrait s'appr\u00e9cier dans ce sens. En effet, une stimulation immunitaire n'est pas toujours b\u00e9n\u00e9fique. Donc, constater la pr\u00e9sence d'anticorps apr\u00e8s une injection d'un candidat n'est pas gage de protection car outre des anticorps neutralisants, il peut \u00eatre suscit\u00e9 des anticorps facilitant l'infection.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPar ailleurs, les dommages cr\u00e9\u00e9s par les virus qui occasionnent des d\u00e9tresses respiratoires sont plus li\u00e9s au d\u00e9sordre immunitaire qu'ils induisent, une sorte d'exc\u00e8s de r\u00e9ponse n\u00e9faste, qu'\u00e0 un effet destructeur direct sur les cellules colonis\u00e9es. Les \u003Cu\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.librairie-tropiques.fr\/2020\/05\/immunite-et-vaccins.html#http:\/\/www.librairie-tropiques.fr\/2020\/05\/immunite-et-vaccins.html\"\u003Eessais tent\u00e9s avec le virus\u003C\/a\u003E\u003C\/u\u003E Sars-Cov de 2002-2003 avaient \u00e9t\u00e9 abandonn\u00e9s d\u00e8s les exp\u00e9rimentations sur l'animal car ils avaient montr\u00e9 que la pr\u00e9vention vaccinale donnait lieu \u00e0 des effets adverses. En effet, quand ont \u00e9t\u00e9 vaccin\u00e9es des souris avec des virus inactiv\u00e9s ou une prot\u00e9ine spicule de synth\u00e8se, une fois infect\u00e9es par voie nasale et sacrifi\u00e9es 48 heures apr\u00e8s, il a \u00e9t\u00e9 constat\u00e9 des infiltrats cellulaires dans le poumon des animaux t\u00e9moignant d'une r\u00e9action immunitaire p\u00e9jorative.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'hypoth\u00e8se que cette r\u00e9action hyper-immune serait plut\u00f4t d\u00e9clench\u00e9e par les antig\u00e8nes de la nucl\u00e9ocapside forts diff\u00e9rents de ceux de la prot\u00e9ine spicule de surface, \u00e9lue comme immunog\u00e8ne par tous les fabricants est actuellement admise. (*)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes scientifiques ne se sont pas inqui\u00e9t\u00e9s d'une \u00e9ventuelle int\u00e9gration du morceau d'ARNm simple brin dans le patrimoine g\u00e9n\u00e9tique des cellules du receveur car elle est impossible. Pour \u00eatre int\u00e9gr\u00e9 \u00e0 l'ADN nucl\u00e9aire, il faudrait au pr\u00e9alable une transformation par un \u00e9quipement enzymatique (**) inexistant chez les mammif\u00e8res enzymatique de l'ARN en ADN. une transcriptase inverse et des enzymes de coupure et d'insertion, des int\u00e9grases,. Ces enzymes ne peuvent pas non plus \u00eatre produites par une s\u00e9quence de \u003Ca href=\"https:\/\/www.futura-sciences.com\/sante\/actualites\/sequencage-adn-virus-fossile-reveille-notre-adn-62299\/#https:\/\/www.futura-sciences.com\/sante\/actualites\/sequencage-adn-virus-fossile-reveille-notre-adn-62299\"\u003Er\u00e9trovirus fossiles\u003C\/a\u003E. La vaccination par ARNm est encore moins une th\u00e9rapie g\u00e9nique puisque celle-ci suppose le remplacement d'un g\u00e8ne d\u00e9fectueux par un g\u00e8ne fonctionnel que l'on introduit gr\u00e2ce \u00e0 un certain nombre d'artifices assez complexes dans certaines cellules du receveur soit \u003Ci\u003Eex vivo\u003C\/i\u003E soit \u003Ci\u003Ein vivo\u003C\/i\u003E. La dur\u00e9e de vie de l'ARNm inject\u00e9 une fois parvenu dans le compartiment cytoplasmique o\u00f9 il est pris en charge par des ribosomes pour \u00eatre traduit en prot\u00e9ine est de courte dur\u00e9e. Tr\u00e8s vite, il se fait d\u00e9couper par des ribonucl\u00e9ases au point que certains fabricants (\u003Ci\u003EImperial College of London\u003C\/i\u003E, essais en cours) ont adjoint \u00e0 la s\u00e9quence codante pour la prot\u00e9ine spiculaire une enzyme 'r\u00e9plicase', amplificatrice, afin d'optimiser le temps de la production prot\u00e9ique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne incertitude majeure dont ne s'exon\u00e8re aucun laboratoire pharmaceutique concerne la dur\u00e9e de l'efficacit\u00e9 vaccinale, limit\u00e9e on l'a compris, \u00e0 r\u00e9duire la gravit\u00e9 de la maladie virale. Il a \u00e9t\u00e9 seulement constat\u00e9 la persistance d'anticorps circulants reconnaissant la prot\u00e9ine spicule six mois apr\u00e8s la deuxi\u00e8me injection. Remarque adjacente mais essentielle, seule une exposition au virus n'entra\u00eenant pas de maladie vaut d\u00e9monstration d'une protection.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EVariations\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESurtout, et c'est un requis exigible d'une pr\u00e9vention de masse, les sujets vaccin\u00e9s sont-ils susceptibles de transmettre le virus ? Autrement dit, leur statut emp\u00eache-t-il la multiplication dans leur oropharynx et donc interdit la contamination d'individus vierges du contact avec le virus ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette question redouble celle qui inqui\u00e8te les politiciens et les scientifiques \u00e0 l'heure actuelle. L'apparition de 'variants', c'est-\u00e0-dire de groupes de virus sur des lign\u00e9es qui pour certains seraient plus contagieux, pour d'autres plus pathog\u00e8nes ou encore qui \u00e9chapperaient au syst\u00e8me immunitaire \u00e9duqu\u00e9 par la maladie conf\u00e9r\u00e9e par la lign\u00e9e dominante ou les vaccins actuellement disponibles. Certains variants peuvent accumuler les trois propri\u00e9t\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl faut distinguer le taux de mutation d'un virus de son taux d'\u00e9volution. Tous les virus font des erreurs quand ils se r\u00e9pliquent, substitution, d\u00e9l\u00e9tion ou r\u00e9p\u00e9tition. Le Sars-Cov2 poss\u00e8de une enzyme de relecture qui les corrige, parfois quand le dispositif est d\u00e9pass\u00e9 par la vitesse de reproduction. Il a \u00e9t\u00e9 recens\u00e9 80 000 g\u00e9nomes diff\u00e9rents en ao\u00fbt 2020 du Sars-Co2, en novembre pas moins de 180 000 ont \u00e9t\u00e9 enregistr\u00e9s dans une librairie publique. Elles ne sont significatives que si elles ne sont pas d\u00e9l\u00e9t\u00e8res pour le virus et qu'elle atteignent un niveau de stabilit\u00e9 suffisant pour g\u00e9n\u00e9rer un variant rep\u00e9rable par les pathologistes en raison de modifications de ses interactions avec l'h\u00f4te.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes variants peuvent \u00eatre figur\u00e9s comme des grappes faisant issue sur des branches, les lign\u00e9es, issues de l'anc\u00eatre identifi\u00e9 \u00e0 Wuhan en d\u00e9cembre 2019. La lign\u00e9e qui a domin\u00e9 en Europe et dans les Am\u00e9riques est la lign\u00e9e B1, rep\u00e9r\u00e9e par 4 mutations dont la plus importante, not\u00e9e D614G, concerne l'acide amin\u00e9 614 qui a \u00e9chang\u00e9 la glycine, neutre, contre l'acide aspartique (Les acides amin\u00e9s sont d\u00e9sign\u00e9s par convention par des lettres).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes trois variants pr\u00e9occupants actuellement viennent d'\u00e9merger dans trois pays, le Royaume-Uni, l'Afrique du Sud et le Br\u00e9sil, ils ont acquis ind\u00e9pendamment les uns des autres une mutation commune, N501Y, qui modifie la polarit\u00e9 d'une r\u00e9gion de la spicule, liant plus efficacement le virus au r\u00e9cepteur. Un quatri\u00e8me vient d'\u00eatre identifi\u00e9 en Californie. De mani\u00e8re non surprenante, ils se sont individualis\u00e9s l\u00e0 o\u00f9 n'ont pas \u00e9t\u00e9 appliqu\u00e9es avec rigueur les mesures sociales d'endiguement de l'\u00e9pid\u00e9mie, laissant le virus prosp\u00e9rer, condition de reproduction effr\u00e9n\u00e9e favorable \u00e0 son \u00e9volution, s\u00e9lectionnant des conformations plus transmissibles sinon plus pathog\u00e8nes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes confinements, qui sont aussi 'liberticides' et destructeurs de l'\u00e9conomie, ont ralenti la propagation, r\u00e9duit l'afflux des malades dans les services hospitaliers et les r\u00e9animations et limit\u00e9 aussi par l\u00e0 la s\u00e9lection de souches plus agressives.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe variant britannique, not\u00e9 B.1.1.7, cumule 19 mutations dont 8 concernent la spicule. Il est cr\u00e9dit\u00e9 d'une capacit\u00e9 plus importante \u00e0 \u00eatre plus ais\u00e9ment transmis, de 30 \u00e0 50% selon les auteurs, li\u00e9e soit \u00e0 une plus grande affinit\u00e9 pour le r\u00e9cepteur cellulaire de la spicule, soit \u00e0 un portage prolong\u00e9, voire les deux. B.1.1.7 va devenir dominant en France \u00e0 partir de la mi-mars.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Sud-Africain, le B.1.351 (90% en Afrique du Sud), repr\u00e9sente 4 \u00e0 5% des contaminations en France avec des disparit\u00e9s r\u00e9gionales. Il a cumul\u00e9 18 mutations dont 8 sur la partie codant pour la prot\u00e9ine spiculaire. Il est comme le pr\u00e9c\u00e9dent et pour les m\u00eames raisons plus facilement transmissible mais surtout il a acquis une mutation (E484Y) sur l'acide amin\u00e9 en position 484 sur la spicule qui a \u00e9chang\u00e9 une lysine basique contre l'acide glutamique. Il en r\u00e9sulte une modification de conformation qui le fait \u00e9chapper \u00e0 la protection acquise par la maladie naturelle ou celle conf\u00e9r\u00e9e par les vaccins actuels.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEnfin, celui qui a \u00e9t\u00e9 \u00e0 l'origine de la deuxi\u00e8me vague catastrophique pour la population indig\u00e8ne \u00e0 Manaus au Br\u00e9sil, le B.1.1.248. Il a beaucoup de mutations communes avec le pr\u00e9c\u00e9dent, il est plus transmissible. Il a \u00e9t\u00e9 montr\u00e9 \u00e0 l'occasion des ravages qu'il a caus\u00e9s qu'une immunit\u00e9 collective solide contre la lign\u00e9e d'origine B1 ne prot\u00e8ge pas contre certaines versions mut\u00e9es du virus. Cela montre ainsi les cons\u00e9quences doublement criminelles du lib\u00e9ralisme de Johnson, Trump et Bolsonaro face \u00e0 l'\u00e9pid\u00e9mie car d'avoir laiss\u00e9 mourir par milliers lors de la premi\u00e8re vague n'a pas emp\u00each\u00e9 les morts et les d\u00e9tresses respiratoires de la deuxi\u00e8me.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa restriction des libert\u00e9s de circulation, confinements et couvre-feux, punissable en cas d'infraction de lourdes amendes, a \u00e9t\u00e9 l'occasion pour le gouvernement fran\u00e7ais de limiter voire d'interdire l'expression syndicale. Sous la f\u00e9rule de Monarc 1er, les projets de cession des services publics vont bon train. Dans la RATP, les licenciements des travailleurs sous les anciens contrats 'maison' se multiplient en vue de la privatisation imminente des bus pr\u00e9vue pour 2022. Le projet Hercule pour EDF qui va scinder l'activit\u00e9 en trois entit\u00e9s fait pour complaire aux exigences de concurrence de l'Union europ\u00e9enne va d\u00e9manteler une production int\u00e9gr\u00e9e d'\u00e9lectricit\u00e9 au niveau national.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa petite bourgeoisie urbaine des pays occidentaux, semi-cultiv\u00e9e, emp\u00each\u00e9e dans son mode de vie, emp\u00eatr\u00e9e dans des jugements souvent non fond\u00e9s, s'est trouv\u00e9 une vocation r\u00e9volutionnaire. Elle a protest\u00e9 contre la privation de 'libert\u00e9s' quand lui furent impos\u00e9s port de masque et distanciation physique. Cette r\u00e9elle d\u00e9tresse exprime une r\u00e9action \u00e0 l'entrave \u00e0 sa consommation qui de toutes les fa\u00e7ons est enferm\u00e9e dans les faux choix du mode de production capitaliste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EUne Hongroise chez les Turcs\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDurant l'ann\u00e9e \u00e9coul\u00e9e, des indices nombreux avaient pr\u00e9par\u00e9 les esprits \u00e0 consid\u00e9rer qu'il fallait s'adapter \u00e0 vivre avec ce virus, comme ce fut le cas \u00e0 chaque fois que l'homme a rencontr\u00e9 des micro-organismes responsables de nouvelles maladies. Ce fut le cas \u00e0 chaque fois qu'il a progress\u00e9 dans la colonisation de la plan\u00e8te. Parmi les pathologies les plus anciennes, la fi\u00e8vre des marais ou paludisme tue 500 000 personnes par an en raison d'une proximit\u00e9 de l'homme avec l'habitat d'insectes transmetteurs de parasites. La bilharziose, maladie parasitaire contract\u00e9e sans h\u00f4te interm\u00e9diaire dans des eaux stagnantes, tue annuellement entre 20 000 et 200 000 dans des r\u00e9gions tropicales et subtropicales. Plus r\u00e9cemment, les \u00e9pid\u00e9mies mortelles dues au virus du Chikungunya et du virus Ebola t\u00e9moignent de perturbations \u00e9cologiques aux cons\u00e9quences sanitaires souvent dramatiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa dispersion tr\u00e8s facile de l'actuel coronavirus sur toute la plan\u00e8te en raison de sa capacit\u00e9 de survie dans le milieu ext\u00e9rieur, de sa transmission ais\u00e9e par les voies a\u00e9riennes en ont fait un probl\u00e8me rapidement plan\u00e9taire en raison de la division internationale du travail et de l'intensit\u00e9 des \u00e9changes commerciaux. La solution ne peut s'envisager qu'\u00e0 un niveau global.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'attitude hautement criminelle de l'entit\u00e9 sioniste qui a d\u00e9lib\u00e9r\u00e9ment priv\u00e9 le peuple palestinien de vaccination finira par se retourner contre elle. En effet, laisser cro\u00eetre des foyers \u00e9pid\u00e9miques \u00e0 proximit\u00e9 accro\u00eet la possibilit\u00e9 que surviennent des formes non sensibles aux efforts de pr\u00e9vention ciblant le \"Peuple juif\" exclusivement. Les travailleurs palestiniens dans la Palestine de 1948 \u003Ca href=\"http:\/\/inpalestine.site\/archives\/11666#http:\/\/inpalestine.site\/archives\/11666\"\u003Esont exclus\u003C\/a\u003E du programme de vaccination de l'entit\u00e9 qui a bloqu\u00e9 par ailleurs l'entr\u00e9e des premi\u00e8res livraisons de vaccins aux deux millions de Gazaouis, toujours sous blocus depuis 2007.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl conviendrait que soit pens\u00e9e une strat\u00e9gie vaccinale \u00e0 l'\u00e9chelle plan\u00e9taire pour que soient couverts au plus vite plus de la moiti\u00e9 de la population mondiale dans des d\u00e9lais tr\u00e8s brefs si l'on esp\u00e8re ne pas s\u00e9lectionner des formes qui \u00e9chapperaient \u00e0 la vaccination conduite de fa\u00e7on anarchique et en tout les cas trop progressivement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi ne pas avoir lanc\u00e9 un vaste programme concert\u00e9 avec une technologie \u00e9prouv\u00e9e du virus inactiv\u00e9. Certes, les \u00e9pitopes sont en partie endommag\u00e9s par le traitement chimique, certes, il faut adjoindre un adjuvant source tr\u00e8s rarement d'effets secondaires, certes, cela impose de manipuler et de mettre en culture les virus avec les risques connus et mesur\u00e9s que cela implique. Mais les chaines de fabrication sont ais\u00e9es \u00e0 r\u00e9aliser car leur conception est ma\u00eetris\u00e9e, ce qui est un gain de temps. Les pr\u00e9parations vaccinales ne n\u00e9cessitent pas des conditions de conservation et de transport tr\u00e8s contraignantes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn place et lieu d'une convergence r\u00e9solue, le fractionnement des efforts a mis en comp\u00e9tition des fabricants priv\u00e9s soutenus massivement par des gouvernements occidentaux dominant le reste du monde gr\u00e2ce \u00e0 leur monnaie imprim\u00e9e selon leur besoin. Les b\u00e9n\u00e9ficiaires ont drain\u00e9 \u00e0 la fois les meilleures comp\u00e9tences disponibles et des ressources financi\u00e8res consid\u00e9rables, lev\u00e9e de capitaux sur les march\u00e9s financiers et commandes des Etats.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est vrai que la technologie de l'ARNm pr\u00e9sente quelques avantages. Le virus n'est pas manipul\u00e9. Il n'est pas n\u00e9cessaire d'adjoindre un adjuvant. Mais les chaines de production sont \u00e0 concevoir avant d'\u00eatre construites, la fragilit\u00e9 du mat\u00e9riel g\u00e9n\u00e9tique est telle que beaucoup de fragments insignifiants contaminent un produit final \u00e0 conserver dans des conditions de temp\u00e9rature drastiques et tr\u00e8s co\u00fbteuses (-70\u00b0). Les retards constat\u00e9s aux livraisons t\u00e9moignent de la difficult\u00e9 \u00e0 assurer une qualit\u00e9 constante du produit final.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn estime que le prix de revient d'une dose inject\u00e9e de Moderna ou de Pfizer s'\u00e9l\u00e8ve \u00e0 15 euros contre 1,5 euro pour le vaccin d'Astra Zeneca, lui m\u00eame assez sophistiqu\u00e9 puisqu'il s'agit, comme le vaccin russe Spoutnik V, d'une chim\u00e8re que l'on sait produire en biologie mol\u00e9culaire. On adjoint \u00e0 un virus de chimpanz\u00e9 non pathog\u00e8ne une instruction pour produire la prot\u00e9ine spiculaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'amplitude des effets secondaires est importante, inconnue avec les anciennes techniques. Elle a \u00e9t\u00e9 estim\u00e9e \u00e0 pr\u00e8s de 60% dans les deux \u00e9tudes interm\u00e9diaires publi\u00e9es par Pfizer et Moderna contre 20 \u00e0 30% chez les patients t\u00e9moins.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELes profits et le difficile cheminement d'une id\u00e9e\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe scandale financier de l'\u00e9nerg\u00e9ticien \u003Cu\u003E\u003Cspan id=\"bte4dfc1\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__e4dfc1_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Enron(diez)https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Enron_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Enron#https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Enron\"\u003EEnron\u003C\/a\u003E\u003C\/u\u003E aux Usa au d\u00e9but des ann\u00e9es 2000 nous a accoutum\u00e9 \u00e0 ce que ce soit la manne financi\u00e8re r\u00e9colt\u00e9e par les actionnaires qui importe. Les deux firmes qui ont \u00e9t\u00e9 les premi\u00e8res, avec tr\u00e8s peu de semaines d'avance, \u00e0 pr\u00e9senter des r\u00e9sultats encourageants confi\u00e9s secr\u00e8tement aux responsables des gouvernements clients ont rafl\u00e9 la mise. On peut relever par contraste qu'Astra Zeneca a pris la peine de publier ses donn\u00e9es dans une revue relue par des pairs, susceptibles en principe de comprendre et de critiquer les travaux qu'on leur confie. La commission europ\u00e9enne a tenu \u00e0 ce que les contrats engag\u00e9s avec les firmes soient tenus secrets aussi bien en terme de prix, de contraintes de livraison et de 'respect' du secret industriel. Cette opacit\u00e9 ne peut qu'accro\u00eetre la m\u00e9fiance des citoyens que ne convainquent plus les communications \u003Ca href=\"https:\/\/www.lemonde.fr\/m-le-mag\/article\/2021\/02\/05\/de-la-creation-d-en-marche-a-la-campagne-de-vaccination-mckinsey-un-cabinet-dans-les-pas-de-macron_6068833_4500055.html#https:\/\/www.lemonde.fr\/m-le-mag\/article\/2021\/02\/05\/de-la-creation-d-en-marc\"\u003Econseill\u00e9es\u003C\/a\u003E par la firme \u00e9tasunienne d'ing\u00e9nierie sociale, McKinsey.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl convient de souligner qu'il revient \u00e0 une obscure chercheuse d'origine hongroise, Katelin Kariko, d'avoir obstin\u00e9ment cherch\u00e9 pendant des d\u00e9cennies \u00e0 faire produire par des cellules de mammif\u00e8res des m\u00e9dicaments en leur injectant l'ARNm codant pour ces mol\u00e9cules. Ses travaux, men\u00e9s dans les pires difficult\u00e9s, sans allocation de recherche, ont dur\u00e9 des ann\u00e9es de 1990 \u00e0 2005. Elle a fini par trouver au cours de sa collaboration avec l'immunologiste Drew Weissman \u00e0 l'Universit\u00e9 Penn de Philadelphie le moyen de feinter la vigilance du syst\u00e8me immunitaire. Tr\u00e8s rapidement, les brins d'ARNm synth\u00e9tiques ayant une conformation reconnue imm\u00e9diatement comme \u00e9trang\u00e8re se font d\u00e9truire, ils peuvent m\u00eame mettre en danger le receveur en suscitant une violente r\u00e9action de rejet. Les nombreuses publications qui apportaient la preuve qu'un probl\u00e8me technique a pu \u00eatre contourn\u00e9 n'ont pas re\u00e7u d'\u00e9cho important. Les futurs fondateurs de BioNTech en Allemagne, le couple d'immunologistes turcs qui axaient leur recherche dans le domaine d'immuno-oncologie, ont compris qu'ils pouvaient tirer quelque profit de la manipulation d'ARN synth\u00e9tique. Ils s'attellent \u00e0 trouver des financeurs et cr\u00e9ent leur entreprise en 2008.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAux Usa, Derrick Rossi, un chercheur en post-doc \u00e0 Stanford qui y a pr\u00eat\u00e9 attention, a tent\u00e9 de transformer des cellules adultes en cellules embryonnaires multi-potentes dans un but th\u00e9rapeutique des maladies neuro-d\u00e9g\u00e9n\u00e9ratives. En 2009, il obtient quelques r\u00e9sultats. Il contacte un coll\u00e8gue de Harvard et, avec un professeur en ing\u00e9nierie biom\u00e9dicale, ils font appel \u00e0 un entrepreneur qui avait d\u00e9j\u00e0 cr\u00e9\u00e9 plusieurs \u003Ci\u003Estart-up\u003C\/i\u003E dans le domaine biom\u00e9dical pour fonder Moderna en 2010. Un an plus tard, Moderna d\u00e9bauche le dirigeant de Biom\u00e9rieux, le chimiste fran\u00e7ais St\u00e9phane Bancel.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes travaux pour faire avancer des th\u00e9rapeutiques reposant sur l'injection de RNA synth\u00e9tique se sont confront\u00e9s \u00e0 une difficult\u00e9 insurmontable. Le syst\u00e8me immunitaire \u00e9duqu\u00e9 par la premi\u00e8re injection rejette et d\u00e9truit le mat\u00e9riel g\u00e9n\u00e9tique inject\u00e9 la seconde fois. Or, cette reconnaissance lors d'une prochaine exposition de l'intrus est le fondement de la conception d'une vaccination.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EKatelin Kariko avait \u00e9t\u00e9 embauch\u00e9e par BioNTech comme conseill\u00e8re \u00e0 la production en 2013.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe s\u00e9quen\u00e7age du virus de Wuhan a \u00e9t\u00e9 rendu public d\u00e8s janvier par les virologues chinois. La connaissance accumul\u00e9e des coronavirus de 2002-2003 et de 2012 a aid\u00e9 \u00e0 faire choisir la prot\u00e9ine spicule comme antig\u00e8ne cible. Les dirigeants des entreprises pharmaceutiques \u00e0 l'aff\u00fbt de la bonne affaire ont vite compris, contrairement aux dirigeants politiques endormis par des conseillers indolents et sans doute incomp\u00e9tents, l'importance de l'\u00e9pid\u00e9mie \u00e0 venir. Les deux \u00e9quipes se sont imm\u00e9diatement attel\u00e9es \u00e0 la tache, d\u00e8s janvier-f\u00e9vrier 2020.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'attention distraite par la presse dominante occidentale, on en oublierait presque qu'actuellement plus de cinquante vaccins candidats sont en cours de d\u00e9veloppement, dans leur deuxi\u00e8me ou troisi\u00e8me phase d'essais cliniques. En particulier, le \u003Cu\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.lefigaro.fr\/flash-eco\/covax-novavax-s-engage-a-mettre-a-disposition-1-1-milliard-de-doses-de-vaccin-20210219#https:\/\/www.lefigaro.fr\/flash-eco\/covax-novavax-s-engage-a-mettre-a-disposition-1-1-milliard-de-doses-de-vaccin-20210219\"\u003ENovavax\u003C\/a\u003E\u003C\/u\u003E, tout pr\u00eat \u00e0 \u00eatre finalis\u00e9 et valid\u00e9, offre la solution originale d'injecter la prot\u00e9ine spicule synth\u00e9tis\u00e9e dans des cellules bact\u00e9riennes. Elle est produite dans sa conformation trim\u00e9rique, encapsul\u00e9e dans un r\u00e9seau de tubules qui constitue son adjuvant. Tr\u00e8s prometteur, il est pour l'instant le seul \u00e0 avoir emp\u00each\u00e9 l'arriv\u00e9e du moindre virus Sars-Cov2 aux poumons du chimpanz\u00e9 vaccin\u00e9 par cette technique. Il pr\u00e9sente l'\u00e9norme avantage de ne pas n\u00e9cessiter une cha\u00eene de froid impossible \u00e0 garantir pour la majorit\u00e9 de la population mondiale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECuba, la Chine et la Russie pr\u00e9parent \u00e9galement chacun un vaccin prot\u00e9ique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais bien d'autres sont pr\u00eats \u00e0 \u00eatre employ\u00e9s. L'Occident a d'ores et d\u00e9j\u00e0 perdu la bataille sinon la guerre diplomatique sanitaire. La Russie et la Chine ont fourni pr\u00e8s de \u003Ca href=\"https:\/\/www.theguardian.com\/world\/2021\/feb\/19\/coronavirus-vaccine-diplomacy-west-falling-behind-russia-china-race-influence#https:\/\/www.theguardian.com\/world\/2021\/feb\/19\/coronavirus-vaccine-diplomacy-west-falling-behind-russia-china-race-influenc\"\u003E800 millions\u003C\/a\u003E de doses vaccinales \u00e0 41 pays. La Russie vient \u003Ca href=\"https:\/\/www.reuters.com\/article\/us-health-coronavirus-africa\/african-union-says-russia-offers-300-million-doses-of-sputnik-v-vaccine-idUSKBN2AJ0Y3#https:\/\/www.reuters.com\/article\/us-health-coronavirus-africa\/african-union-says-russia-offers-300-m\"\u003Ed'offrir\u003C\/a\u003E \u00e0 l'Union africaine 300 millions de doses de Sputnik V quand avec une g\u00e9n\u00e9rosit\u00e9 d'un Harpagon condescendant, Monarc 1\u003Csup\u003Eer\u003C\/sup\u003E va plaider pour que les pays du G7 transf\u00e8rent \u003Ca href=\"https:\/\/www.lesechos.fr\/monde\/enjeux-internationaux\/covid-emmanuel-macron-va-plaider-au-g7-pour-donner-3-a-5-des-vaccins-a-lafrique-1291709#https:\/\/www.lesechos.fr\/monde\/enjeux-internationaux\/covid-emmanuel-macron-va-plaider-au-g7-pour-donner-3-a\"\u003E3 \u00e0 5% de leur stock\u003C\/a\u003E aux pays africains qu'ils ont contribu\u00e9s \u00e0 appauvrir sans vergogne. Tr\u00e8s investi dans la recherche biom\u00e9dicale de pointe, \u003Ca href=\"https:\/\/www.liberation.fr\/debats\/2020\/07\/24\/il-faut-lever-l-embargo-contre-le-peuple-cubain_1795113\/#https:\/\/www.liberation.fr\/debats\/2020\/07\/24\/il-faut-lever-l-embargo-contre-le-peuple-cubain_1795113\"\u003ECuba\u003C\/a\u003E est \u00e0 la veille de lancer son programme de pr\u00e9vention de masse avec son propre vaccin, programme qu'il \u00e9tendra aux touristes qui viendront visiter l'\u00eele sous blocus depuis 1962.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa guerre ou encore la course technologique dans cette pand\u00e9mie n'est pas de mise, elle se r\u00e9v\u00e8le p\u00e9jorative dans son contr\u00f4le.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe syst\u00e8me capitaliste bas\u00e9 sur la recherche du profit en exploitant un travail social qui est sa condition pr\u00e9alable tue plusieurs fois, m\u00eame quand il pr\u00e9tend apporter des rem\u00e8des. La course (sans fin ?) \u00e0 la vaccination des variants est d\u00e9sormais lanc\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ENotes\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(*) Le virus Sars-Cov-2 est constitu\u00e9 de son mat\u00e9riel g\u00e9n\u00e9tique, une mol\u00e9cule d'ARN simple brin envelopp\u00e9e dans diverses structures. L'ARN avec sa prot\u00e9ine N de protection forme la nucl\u00e9ocapside. Cette structure est entour\u00e9e par une enveloppe faite d'une prot\u00e9ine E et de prot\u00e9ine M (pour membrane). Dans cette enveloppe sont plant\u00e9es les prot\u00e9ines spicule qui ont une partie interne \u00e0 l'enveloppe mais dont l'essentiel est \u00e0 sa face externe. Elles sont vues en microscopie \u00e9lectronique comme une couronne d'o\u00f9 le nom de cette famille de virus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa prot\u00e9ine S s'attache par une partie de sa surface appel\u00e9e RBD \u00e0 une structure, l'ACE2 qui est une enzyme pr\u00e9sente \u00e0 la surface de la majorit\u00e9 des cellules de l'organisme. L'ACE2 intervient physiologiquement en captant l'angiotensine I une prot\u00e9ine fondamentale, dans la r\u00e9gulation de la tension art\u00e9rielle et de la perm\u00e9abilit\u00e9 vasculaire pour contrebalancer les effets d'autre r\u00e9cepteur l'ACE. Ind\u00e9pendamment du fait que l'ACE2 est la porte d'entr\u00e9e du virus dans les cellules de l'h\u00f4te, on ne sait pas si l'occupation virale de cette enzyme participe \u00e0 la pathog\u00e9nie du virus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(**) Une transcriptase inverse qui transforme l'ARN en ADN et des enzymes de coupure et d'insertion, des int\u00e9grases. Il n'y a aucune possibilit\u00e9 qu'un morceau d'ARN s'ins\u00e8re spontan\u00e9ment dans le patrimoine g\u00e9n\u00e9tique des cellules eucaryotes. Autant admettre alors que l'infection par elle-m\u00eame, productrice de quantit\u00e9s consid\u00e9rable d'ARN par la cellule infect\u00e9e, permet l'int\u00e9gration de ce mat\u00e9riel \u00e9tranger \u00e0 l'esp\u00e8ce et au noyau dans l'ADN.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/quand-virus-varie\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}