{"185988":{"id":"185988","parent":"0","time":"1614099773","url":"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2021\/02\/23\/le-chainon-manquant-de-biden-avec-leurope\/","category":"USA","title":"Le cha\u00eenon manquant de Biden avec l'Europe","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"le-chainon-manquant-de-biden-avec-l-europe","admin":"newsnet","views":"35","priority":"3","length":"12454","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Patrick Lawrence\u003Cbr \/\u003E\nParu sur \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2021\/02\/22\/patrick-lawrence-bidens-missing-link-with-europe\"\u003EConsortium News\u003C\/a\u003E sous le titre \u003Ci\u003EBiden's Missing Link with Europe\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi le continent europ\u00e9en a salu\u00e9 la fin de la Guerre froide, l'Am\u00e9rique - qui serait totalement perdue sans ennemi - ne l'a jamais abandonn\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident Joe Biden a enfin eu l'occasion de \u00ab s'asseoir en t\u00eate de table \u00bb lorsqu'il est \u003Ca href=\"https:\/\/www.whitehouse.gov\/briefing-room\/speeches-remarks\/2021\/02\/19\/remarks-by-president-biden-at-the-2021-virtual-munich-security-conference\"\u003Eintervenu\u003C\/a\u003E (virtuellement, bien s\u00fbr) au Forum annuel de Munich sur la s\u00e9curit\u00e9, vendredi. Enfin, il a pu redire, pour les alli\u00e9s europ\u00e9ens traditionnels de l'Am\u00e9rique, son slogan longuement r\u00e9p\u00e9t\u00e9, \u00ab l'Am\u00e9rique est de retour \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl ne semble pas que les personnes pr\u00e9sentes, notamment les dirigeants allemands et fran\u00e7ais, aient t\u00e9moign\u00e9 du moindre enthousiasme. La chanceli\u00e8re Angela Merkel et le pr\u00e9sident Emmanuel Macron ont sembl\u00e9 se demander plus ou moins \u00e0 voix haute s'il fallait prendre la phrase \u00ab l'Am\u00e9rique est de retour \u00bb de Biden comme une promesse ou une menace.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00e9lites politiques am\u00e9ricaines sont tellement habitu\u00e9es \u00e0 escroquer leurs citoyens qu'elles commettent l'erreur fatale de croire qu'elles peuvent tout aussi facilement escroquer leurs homologues \u00e9trangers. Ah ah. Il en r\u00e9sulte, encore et encore, des politiques malhabiles qui \u00e9loignent l'Am\u00e9rique et les Am\u00e9ricains des r\u00e9alit\u00e9s parfaitement \u00e9videntes du XXIe si\u00e8cle - la principale \u00e9tant que la table est maintenant ronde et que personne ne s'assied \u00e0 sa t\u00eate.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Nous devons d\u00e9montrer que les d\u00e9mocraties peuvent encore servir nos peuples \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Biden, depuis la salle Est de la Maison Blanche, lors de son discours au Forum. \u00ab C'est notre mission galvanisante. La d\u00e9mocratie n'est pas le fruit du hasard. Nous devons la d\u00e9fendre. Il faut la renforcer. La renouveler. Nous devons prouver que notre mod\u00e8le n'est pas une relique de notre histoire. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a deux fa\u00e7ons de lire ces remarques. D'abord, l'intention apparente de Biden \u00e9tait de lever le rideau sur le \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2021\/01\/31\/us\/politics\/biden-democracy-summit.html\"\u003E\u00ab sommet mondial des d\u00e9mocraties \u00bb\u003C\/a\u003E que son r\u00e9gime pr\u00e9voit de convoquer - avec \u00ab Big Joe \u00bb \u00e0 nouveau en t\u00eate de table - plus tard dans l'ann\u00e9e. Cet exercice en surdit\u00e9, qui est une tentative \u00e0 peine voil\u00e9e de r\u00e9affirmer la sup\u00e9riorit\u00e9 de l'Occident sur les autres, est tellement vou\u00e9 \u00e0 l'\u00e9chec qu'il est l\u00e9gitime de se demander si l'\u00e9quipe Biden ira jusqu'au bout.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EL'Occident se lasse de l'Occident\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn dehors des \u00c9tats-Unis, il semble que m\u00eame l'Occident se lasse de \u00ab l'Occident \u00bb. C'est une excellente chose. Mon pari : les principaux responsables de la politique \u00e9trang\u00e8re et de la s\u00e9curit\u00e9 nationale de Biden abandonneront discr\u00e8tement ce projet pour \u00e9viter \u00e0 leur patron de se ridiculiser.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEnsuite, on ne peut que s'\u00e9merveiller du culot de Biden sur la question du service \u00e0 \u00ab notre peuple \u00bb. Les ch\u00e8ques d'aide promis sont introuvables, il n'y aura pas d'annulation de dettes pour les \u00e9tudiants, pas d' \u00bboption publique \u00bb int\u00e9gr\u00e9e \u00e0 notre syst\u00e8me de sant\u00e9, pas de salaire minimum \u00e0 15 dollars de l'heure, des millions d'Am\u00e9ricains ne peuvent toujours pas payer leurs factures, il y a des files d'attente pour des repas gratuits dans tout le pays, les biens publics privatis\u00e9s sont en train de s'effondrer : Biden pense-t-il que le reste du monde ne le remarque pas, et qu'il peut \u00eatre aussi cavali\u00e8rement promen\u00e9 que ceux qui ont \u00e9t\u00e9 dup\u00e9s en votant pour lui en novembre dernier ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa chanceli\u00e8re Merkel s'est \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2021\/02\/19\/us\/politics\/biden-munich-conference.html\"\u003Eexprim\u00e9e\u003C\/a\u003E apr\u00e8s que Biden ait appel\u00e9 les Europ\u00e9ens \u00e0 \u00ab se pr\u00e9parer ensemble \u00e0 une concurrence strat\u00e9gique \u00e0 long terme avec la Chine \u00bb, \u00e0 relancer l'alliance militaire de l'OTAN et \u00e0 s'engager \u00e0 r\u00e9agir ensemble \u00e0 toutes les pr\u00e9tendues interventions russes (dont aucune preuve n'a jamais \u00e9t\u00e9 pr\u00e9sent\u00e9e) :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003ECes derni\u00e8res ann\u00e9es, la Chine a gagn\u00e9 en influence dans le monde entier et, en tant que partenaires et d\u00e9mocraties transatlantiques, nous devons faire quelque chose pour contrer cette situation..... La Russie entra\u00eene continuellement les membres de l'Union europ\u00e9enne dans des conflits hybrides. Par cons\u00e9quent, il est important que nous \u00e9laborions un programme transatlantique \u00e0 l'\u00e9gard de la Russie qui, d'une part, fasse des offres de coop\u00e9ration, mais qui, d'autre part, souligne tr\u00e8s clairement nos diff\u00e9rences \u00bb.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EEt \u003Ca href=\"https:\/\/www.reuters.com\/article\/us-germany-security-conference-macron\/frances-macron-i-do-believe-in-nato-idUSKBN2AJ24D\"\u003Enous avons Macron\u003C\/a\u003E - pour qui l'OTAN est en \u00e9tat de \u00ab mort c\u00e9r\u00e9brale \u00bb, comme il l'a dit dans une interview accord\u00e9e \u00e0 \u003Ci\u003EThe Economist\u003C\/i\u003E il y a deux ans - qui prend des accents quasiment gaulliens [*] sur la question de \u00ab l'autonomie strat\u00e9gique \u00bb de l'Europe :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EJe crois en l'OTAN.... Je crois que l'OTAN a besoin d'un nouvel \u00e9lan politique et d'une clarification de son concept strat\u00e9gique. L'OTAN a besoin d'une approche plus politique.... Je crois que le meilleur engagement possible de l'Europe au sein de l'OTAN serait d'\u00eatre beaucoup plus responsable de sa propre s\u00e9curit\u00e9 \u00bb.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EC'est ainsi que les Europ\u00e9ens en sont venus \u00e0 caresser les fanfarons am\u00e9ricains comme Biden dans le sens du poil. Oui, nous devons \u00ab faire quelque chose \u00bb \u00e0 propos de la Chine et nous devons \u00ab souligner nos diff\u00e9rences \u00bb avec la Russie - deux pens\u00e9es tr\u00e8s nettement en de\u00e7\u00e0 de la nouvelle Guerre froide pr\u00e9conis\u00e9e par Biden. Oui, l'OTAN est une bonne chose, mais elle doit \u00eatre politique et non militaire, et en tant qu'institution de la Guerre froide, elle est de fait d\u00e9pass\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELa technique de parade europ\u00e9enne\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous pouvons \u00e9galement appeler cela des parades, activit\u00e9 dans laquelle les Europ\u00e9ens sont devenus tr\u00e8s forts depuis qu'il est devenu \u00e9vident, du moins depuis l'administration Obama, que les Am\u00e9ricains ne comprennent tout simplement pas la dynamique de notre nouveau si\u00e8cle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe nouveau Merkel, qui \u00e0 un moment donn\u00e9 a retir\u00e9 ses gants de velours:\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Nos int\u00e9r\u00eats ne convergeront pas toujours. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMacron, sur un mode tout aussi direct, a r\u00e9it\u00e9r\u00e9 son argument selon lequel la s\u00e9curit\u00e9 europ\u00e9enne ne n\u00e9cessite pas encore plus d'animosit\u00e9 et d'expansion de l'OTAN vers l'est, mais d' \u00ab un dialogue avec la Russie \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Forum de Munich sur la s\u00e9curit\u00e9 a \u00e9t\u00e9 la premi\u00e8re action de Biden en tant qu'homme d'\u00c9tat sur la sc\u00e8ne mondiale. Il est important que nous ne manquions pas son importance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans l'imm\u00e9diat, les relations transatlantiques se caract\u00e9risent par un engagement de pure forme en r\u00e9ponse aux efforts incessants des \u00c9tats-Unis pour maintenir le monde aussi divis\u00e9 et instable que possible. L'Europe, pour sa part - qui comprend et favorise la multipolarit\u00e9 comme imp\u00e9ratif du XXIe si\u00e8cle - suit sa propre voie fond\u00e9e sur les \u00ab faits de terrain \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Union europ\u00e9enne et la Chine, ne l'oublions pas, ont sign\u00e9 au d\u00e9but de l'ann\u00e9e le plus vaste accord d'investissement de l'histoire moderne de la Chine - ceci par-dessus les objections de derni\u00e8re minute de Jake Sullivan, nomm\u00e9 depuis Conseiller \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 nationale de Biden. L'Allemagne va se joindre \u00e0 la mascarade ridicule de l' \u00ab empoisonnement \u00bb d'Alexei Navalny, dont la fausset\u00e9 est d\u00e9sormais \u003Ca href=\"http:\/\/johnhelmer.net\/the-navalny-case-the-berlin-doctors-the-lancet-the-hippocratic-ethic-of-doing-no-harm-versus-the-mengele-ethic\"\u003Eprouv\u00e9e\u003C\/a\u003E, mais elle ach\u00e8vera le gazoduc Nord Stream 2 de Gazprom, malgr\u00e9 les efforts fr\u00e9n\u00e9tiques de Washington pour le bloquer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EObservons maintenant l'Allemagne, alors qu'elle va choisir le successeur de Merkel dans le courant de l'ann\u00e9e. \u003Ca href=\"https:\/\/thescrum.substack.com\/p\/sanctions-and-drift\"\u003EArmin Laschet\u003C\/a\u003E, le chef de l'Union chr\u00e9tienne-d\u00e9mocrate tout juste nomm\u00e9 et qui est en t\u00eate de liste pour la chancellerie, ne s'int\u00e9resse pas aux machinations guerre froid-esques de Washington et leur pr\u00e9f\u00e8re des relations de coop\u00e9ration avec Moscou et P\u00e9kin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans ces consid\u00e9rations imm\u00e9diates, nous pouvons d\u00e9celer un \u003Ci\u003Etemps long\u003C\/i\u003E, un courant plus profond de l'histoire, qui a \u00e9t\u00e9 \u00e9vident dans les liens transatlantiques depuis la fin de la Guerre froide. Aucune administration am\u00e9ricaine n'a aucunement compris cette force, et celle de Biden pourrait s'av\u00e9rer la plus stupide, \u00e9tant donn\u00e9e la puissance de cette dynamique qui anime d\u00e9sormais la pens\u00e9e europ\u00e9enne. C'\u00e9tait \u00e9vident dans ce que Merkel, Macron et d'autres Europ\u00e9ens avaient \u00e0 dire \u00e0 Munich.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Europe a accueilli la fin de la Guerre froide comme l'Am\u00e9rique, qui serait totalement perdue sans ennemi, ne l'a jamais fait. Au cours des trois d\u00e9cennies qui ont suivi, le continent a \u00e9t\u00e9 confront\u00e9 \u00e0 deux questions qu'il devra in\u00e9luctablement r\u00e9soudre dans les ann\u00e9es et d\u00e9cennies \u00e0 venir. La g\u00e9ographie dicte son destin sur les deux tableaux, peut-on dire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re question concerne la position des d\u00e9mocraties industrielles de l'extr\u00e9mit\u00e9 occidentale de la masse continentale eurasienne. Apr\u00e8s de nombreuses ann\u00e9es de tergiversations et de t\u00e2tonnements, ce que les Europ\u00e9ens savent aussi tr\u00e8s bien faire, ils abordent maintenant cette r\u00e9alit\u00e9 de mani\u00e8re plus directe et - \u00e0 noter - dans leur propre int\u00e9r\u00eat. C'est ce que nous avons entendu au Fourm de Munich.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERegardez une carte : Ce que nous appelons le Continent europ\u00e9en partage une fronti\u00e8re avec la Russie, dont l'identit\u00e9 est \u00e0 la fois europ\u00e9enne et non occidentale. Au-del\u00e0 de la Russie se trouve la Chine, dont l'initiative Belt and Road, malgr\u00e9 des probl\u00e8mes de planification et d'extension, n'est rien d'autre qu'une \u00e9manation de l'unit\u00e9 naturelle de la masse terrestre qui s'\u00e9tend de Shanghai jusqu'\u00e0 Lisbonne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl serait absurde de sugg\u00e9rer qu'une quelconque rupture d\u00e9cisive dans les relations transatlantiques est en vue. Les dirigeants europ\u00e9ens sont tr\u00e8s clairs sur ce point. Mais le continent est-il susceptible d'\u00e9merger comme un p\u00f4le de puissance distinct, jetant un pont entre l'Occident et le non-Occident ? C'est une question distincte, et ma r\u00e9ponse est un oui prudent - \u00e0 condition que les dirigeants europ\u00e9ens cultivent et maintiennent une compr\u00e9hension approfondie de l'histoire et de leur place dans celle-ci.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa deuxi\u00e8me question concerne la p\u00e9riph\u00e9rie de l'Europe. D'une mani\u00e8re ou d'une autre, le continent devra d\u00e9velopper un r\u00e8glement durable avec les nations musulmanes d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Les \u00c9tats-Unis peuvent impun\u00e9ment bombarder et d\u00e9stabiliser ces nations parce qu'elles sont \u00e9loign\u00e9es. L'Europe ne jouit pas d'un tel luxe, si l'on peut appeler cela un \u00ab luxe \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe vois peu de signes indiquant que les Europ\u00e9ens sont conscients de ce deuxi\u00e8me imp\u00e9ratif, mais il y en a quelques-uns. Lorsque les \u00ab E3 \u00bb - France, Allemagne et Grande-Bretagne - ont rompu avec les \u00c9tats-Unis apr\u00e8s que l'administration Trump se soit retir\u00e9e de l'accord nucl\u00e9aire avec l'Iran, c'\u00e9tait un signal selon lequel, comme Merkel l'a dit \u00e0 Munich la semaine derni\u00e8re, les int\u00e9r\u00eats europ\u00e9ens et am\u00e9ricains ne peuvent plus \u00eatre consid\u00e9r\u00e9s comme concordants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe ne me souviens pas d'une \u00e9poque o\u00f9 la compr\u00e9hension intellectuelle du contexte des r\u00e9alit\u00e9s mondiales, ainsi qu'une bonne conscience des rouages de l'histoire aient \u00e9t\u00e9 plus importantes que maintenant. Nous n'en sommes qu'au d\u00e9but, mais l'administration Biden semble terriblement d\u00e9ficiente sur ces deux points.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENote \u00e0 l'attention de Biden : M. le pr\u00e9sident, oubliez la grande table du r\u00e9fectoire avec la chaise du directeur pr\u00e9vue pour vous \u00e0 sa t\u00eate. La salle \u00e0 manger a \u00e9t\u00e9 r\u00e9am\u00e9nag\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EPatrick Lawrence, correspondant \u00e0 l'\u00e9tranger pendant de nombreuses ann\u00e9es, principalement pour l'International Herald Tribune, est chroniqueur, essayiste, auteur et conf\u00e9rencier. Son dernier livre s'intitule Time No Longer : Americans After the American Century. Compte Twitter \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_@thefloutist(dot)_ban');\" class=\"txtx\"\u003E@thefloutist.\u003C\/a\u003E Son site web, \u003Ca href=\"http:\/\/patricklawrence.us\"\u003EPatrick Lawrence\u003C\/a\u003E.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduction Corinne Autey-Roussel\u003Cbr \/\u003E\nPhoto cdu445 \/ Pixabay\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[*] Note de la traduction : Macron a-t-il \u00e9t\u00e9 \u00ab gaullien \u00bb ou plus simplement, complice de l'Allemagne comme toujours ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2021\/02\/23\/le-chainon-manquant-de-biden-avec-leurope\/\"\u003Eentelekheia.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}