{"186730":{"id":"186730","parent":"183595","time":"1615549140","url":"","category":"sant\u00e9","title":"Urgence De Sant\u00e9 Publique De Port\u00e9e Internationale","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"urgence-de-sante-publique-de-portee-internationale","admin":"newsnet","views":"12580","priority":"3","length":"22449","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003EGeert Vanden Bossche, DMV, PhD, virologue ind\u00e9pendant et expert en vaccins, anciennement employ\u00e9 par GAVI et la Fondation Bill & Melinda Gates.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA toutes les autorit\u00e9s, scientifiques et experts du monde entier, \u00e0 qui cela concerne\u00a0: la population de l'entre monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe suis tout sauf un antvaxxer. En tant que scientifique, je n'ai pas l'habitude de faire appel \u00e0 une plateforme de ce type pour prendre position sur des sujets li\u00e9s aux vaccins. En tant que virologue et expert en vaccins, je ne fais exception que lorsque les autorit\u00e9s sanitaires autorisent l'administration de vaccins d'une mani\u00e8re qui menace la sant\u00e9 publique, et plus particuli\u00e8rement lorsque les preuves scientifiques sont ignor\u00e9es. La situation actuelle, extr\u00eamement critique, m'oblige \u00e0 lancer cet appel d'urgence. L'ampleur sans pr\u00e9c\u00e9dent de l'interventon humaine dans la pand\u00e9mie de Covid-19 risquant maintenant d'entra\u00eener une catastrophe mondiale sans \u00e9quivalent, cet appel ne peut \u00eatre lanc\u00e9 assez fort et assez fermement. Comme je l'ai dit, je ne suis pas contre la vaccination. Au contraire, je peux vous assurer que chacun des vaccins actuels a \u00e9t\u00e9 con\u00e7u, d\u00e9velopp\u00e9 et fabriqu\u00e9 par des scientifiques brillants et comp\u00e9tents. Cependant, ce type de vaccins prophylactiques est totalement inappropri\u00e9, et m\u00eame tr\u00e8s dangereux, lorsqu'il est utilis\u00e9 dans des campagnes de vaccination de masse lors d'une pand\u00e9mie virale. Les vaccinologues, les scientifiques et les cliniciens sont aveugl\u00e9s par les effets positifs \u00e0 court terme dans les brevets individuels, mais ne semblent pas se soucier des cons\u00e9quences d\u00e9sastreuses pour la sant\u00e9 mondiale. \u00c0 moins qu'on ne me prouve scientifiquement que j'ai tort, il est difficile de comprendre comment les interventons humaines actuelles emp\u00eacheront les variantes en circulation de se transformer en monstre sauvage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans une course contre la montre, je suis en train de terminer mon manuscrit scientifique, dont la publication risque, malheureusement, d'arriver trop tard, \u00e9tant donn\u00e9 la menace toujours plus grande que repr\u00e9sentent les variantes hautement infectieuses qui se propagent rapidement. Lundi dernier, j'ai pr\u00e9sent\u00e9 aux organisations sanitaires internationales, dont l'OMS, mon analyse de la pand\u00e9mie actuelle, fond\u00e9e sur des connaissances scientifiques de la biologie immunitaire de Covid-19. Compte tenu du niveau d'urgence, je les ai exhort\u00e9s \u00e0 prendre en compte mes pr\u00e9occupations et \u00e0 lancer un d\u00e9bat sur les cons\u00e9quences n\u00e9fastes d'une nouvelle \" fuite immunitaire virale \". Pour ceux qui ne sont pas des experts dans ce domaine, je joins ci-dessous une version plus accessible et compr\u00e9hensible de la science derri\u00e8re ce ph\u00e9nom\u00e8ne insidieux. Bien qu'il n'y ait pas de temps \u00e0 perdre, je n'ai re\u00e7u aucune r\u00e9action jusqu'\u00e0 pr\u00e9sent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes experts et les politiciens sont rest\u00e9s silencieux alors qu'ils sont manifestement toujours d\u00e9sireux de parler de l'assouplissement des r\u00e8gles de pr\u00e9vention de l'infection et de la \"libert\u00e9 du printemps\". Mes d\u00e9clarations ne sont bas\u00e9es sur rien d'autre que la science. Elles ne peuvent \u00eatre contredites que par la science. Alors que l'on peut \u00e0 peine faire des d\u00e9clarations scientifiques incorrectes sans \u00eatre critiqu\u00e9 par ses pairs, il semble que l'\u00e9lite des scientifiques qui conseillent actuellement nos dirigeants mondiaux pr\u00e9f\u00e8re rester silencieuse. Des preuves scientifiques suffisantes ont \u00e9t\u00e9 mises sur la table. Malheureusement, elles ne sont pas prises en compte par ceux qui ont le pouvoir d'agir. Combien de temps peut-on ignorer le probl\u00e8me alors qu'il existe actuellement des preuves massives que l'\u00e9vasion immunitaire virale menace d\u00e9sormais l'humanit\u00e9\u00a0? Nous pouvons difficilement dire que nous ne savions pas - ou que nous n'avons pas \u00e9t\u00e9 avertis. Dans cette lettre angoissante, je mets en jeu toute ma r\u00e9putation et ma cr\u00e9dibilit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'attends de vous, gardiens de l'humanit\u00e9, au moins la m\u00eame chose. C'est de la plus haute urgence. Ouvrez le d\u00e9bat. Par tous les moyens\u00a0: renversez la vapeur\u00a0!\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EURGENCE DE SANT\u00c9 PUBLIQUE DE PORT\u00c9E INTERNATIONALE\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPourquoi la vaccination de masse en cas de pand\u00e9mie cr\u00e9e un monstre irr\u00e9pressible\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELA question cl\u00e9 est la suivante\u00a0: pourquoi personne ne semble se soucier de l'\u00e9chappement immunitaire viral\u00a0? Je vais essayer de l'expliquer \u00e0 l'aide d'un ph\u00e9nom\u00e8ne plus facile \u00e0 comprendre\u00a0: La r\u00e9sistance antimicrobienne. On peut facilement extrapoler ce fl\u00e9au \u00e0 la r\u00e9sistance \u00e0 nos propres \"antibiotiques\" antiviraux. En effet, les anticorps (Abs) produits par notre propre syst\u00e8me immunitaire peuvent \u00eatre consid\u00e9r\u00e9s comme des antibiotiques antiviraux fabriqu\u00e9s par nous-m\u00eames, qu'ils fassent partie de notre syst\u00e8me immunitaire inn\u00e9 (Abs dites \"naturelles\") ou qu'ils soient produits en r\u00e9ponse \u00e0 des agents pathog\u00e8nes sp\u00e9cifiques (r\u00e9sultant en Abs dites \"acquises\"). Les Abs naturelles ne sont pas sp\u00e9cifiques \u00e0 un germe, alors que les Abs acquises sont sp\u00e9cifiquement dirig\u00e9es contre l'agent pathog\u00e8ne envahissant. \u00c0 la naissance, notre syst\u00e8me immunitaire inn\u00e9 est \"inexp\u00e9riment\u00e9\" mais bien \u00e9tabli. Il nous prot\u00e8ge contre une multitude d'agents pathog\u00e8nes, emp\u00eachant ainsi ces derniers de provoquer des maladies. Comme le syst\u00e8me immunitaire inn\u00e9 ne peut pas se souvenir des agents pathog\u00e8nes qu'il a rencontr\u00e9s (l'immunit\u00e9 inn\u00e9e n'a pas de \"m\u00e9moire immunologique\"), nous ne pouvons continuer \u00e0 compter sur lui que si nous l'entra\u00eenons suffisamment. L'entra\u00eenement se fait par une exposition r\u00e9guli\u00e8re \u00e0 une myriade d'agents environnementaux, y compris des agents pathog\u00e8nes. Cependant, en vieillissant, nous serons de plus en plus confront\u00e9s \u00e0 des situations o\u00f9 notre immunit\u00e9 inn\u00e9e (souvent appel\u00e9e \"premi\u00e8re ligne de d\u00e9fense immunitaire\") n'est pas assez forte pour arr\u00eater l'agent pathog\u00e8ne \u00e0 la porte d'entr\u00e9e (principalement les barri\u00e8res muqueuses comme les \u00e9pith\u00e9liums respiratoires ou intestinaux). Dans ce cas, le syst\u00e8me immunitaire doit s'appuyer sur des effecteurs plus sp\u00e9cialis\u00e9s de notre syst\u00e8me immunitaire (c'est-\u00e0-dire les Abs et les lymphocytes T sp\u00e9cifiques aux antig\u00e8nes) pour combattre l'agent pathog\u00e8ne. Ainsi, en grandissant, nous d\u00e9veloppons de plus en plus une immunit\u00e9 sp\u00e9cifique \u00e0 l'agent pathog\u00e8ne, y compris des Abs hautement sp\u00e9cifiques. Comme celles-ci ont une afnit\u00e9 plus forte pour l'agent pathog\u00e8ne (par exemple, un virus) et peuvent atteindre des concentrations \u00e9lev\u00e9es, elles peuvent assez facilement supplanter nos Abs naturelles pour se lier \u00e0 l'agent pathog\u00e8ne\/au virus. C'est pr\u00e9cis\u00e9ment ce type d'Abs hautement sp\u00e9cifiques et de haute afnit\u00e9 que les vaccins Covid-19 actuels induisent. Bien s\u00fbr, le noble objectif de ces Abs est de nous prot\u00e9ger contre le Covid-19. Alors, pourquoi l'utilisation de ces vaccins pour lutter contre le Covid-19 devrait-elle susciter de grandes inqui\u00e9tudes\u00a0?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEh bien, \u00e0 l'instar des r\u00e8gles qui s'appliquent aux antibiotiques antimicrobiens classiques, il est primordial que nos \"antibiotiques antiviraux\" maison soient disponibles en concentration suffisante et adapt\u00e9s aux caract\u00e9ristiques sp\u00e9cifiques de notre ennemi. C'est pourquoi, en cas de maladie bact\u00e9rienne, il est primordial non seulement de choisir le bon type d'antibiotique (sur la base des r\u00e9sultats d'un antibiogramme) mais aussi de prendre l'antibiotique pendant une dur\u00e9e suffisante (selon la prescription). Si l'on ne respecte pas ces exigences, on risque de donner aux microbes une chance de survivre et donc de faire progresser la maladie. Un m\u00e9canisme tr\u00e8s similaire peut \u00e9galement s'appliquer aux virus, en particulier aux virus qui peuvent facilement et rapidement muter (ce qui est, par exemple, le cas des coronavirus)\u00a0; lorsque la pression exerc\u00e9e par la d\u00e9fense immunitaire de l'arm\u00e9e (lire\u00a0: de la population) commence \u00e0 menacer la r\u00e9plication et la transmission virale, le virus prend une autre enveloppe afin de ne plus \u00eatre facilement reconnu et, par cons\u00e9quent, attaqu\u00e9 par le syst\u00e8me immunitaire de l'h\u00f4te. Le virus est alors en mesure d'\u00e9chapper \u00e0 l'immunit\u00e9 (c'est ce qu'on appelle l'\"\u00e9chappement immunitaire\"). Toutefois, le virus ne peut recourir \u00e0 cette strat\u00e9gie que s'il dispose encore d'un espace suffisant pour se r\u00e9pliquer. Contrairement \u00e0 la majorit\u00e9 des bact\u00e9ries, les virus doivent compter sur des cellules h\u00f4tes vivantes pour se r\u00e9pliquer. C'est pourquoi l'apparition de \"mutants d'\u00e9chappement\" n'est pas trop inqui\u00e9tante tant que la probabilit\u00e9 que ces variantes trouvent rapidement un autre h\u00f4te est assez faible. Toutefois, ce n'est pas le cas, en particulier, lors d'une pand\u00e9mie virale\u00a0! Pendant une pand\u00e9mie, le virus se propage dans le monde entier et de nombreux sujets excr\u00e8tent et transmettent le virus (y compris les \"porteurs\" asymptomatiques). Plus la charge virale est \u00e9lev\u00e9e, plus le virus a de chances de tomber sur des sujets qui n'ont pas encore \u00e9t\u00e9 infect\u00e9s ou qui ont \u00e9t\u00e9 infect\u00e9s mais n'ont pas d\u00e9velopp\u00e9 de sympt\u00f4mes. \u00c0 moins qu'ils ne soient suffisamment prot\u00e9g\u00e9s par leur d\u00e9fense immunitaire inn\u00e9e (par des Abs naturelles), ils attraperont la maladie de Covid-19 car ils ne peuvent pas compter sur d'autres Abs, c'est-\u00e0-dire des Abs acquises. Il a \u00e9t\u00e9 largement rapport\u00e9, en effet, que l'augmentation des Abs sp\u00e9cifiques de S (spike) chez les personnes infect\u00e9es asymptomatiquement est plut\u00f4t limit\u00e9e et de courte dur\u00e9e. En outre, ces Abs n'ont pas atteint leur pleine maturit\u00e9. La combinaison de l'infection virale sur un fond de maturit\u00e9 et de concentration suboptale des Abs permet au virus de s\u00e9lectionner des mutations lui permettant d'\u00e9chapper \u00e0 la pression immunitaire. La s\u00e9lection de ces mutations se fait de pr\u00e9f\u00e9rence dans la prot\u00e9ine S, car c'est la prot\u00e9ine virale qui est responsable de l'infectivit\u00e9 virale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme les mutations s\u00e9lectionn\u00e9es conf\u00e8rent au virus une capacit\u00e9 infectieuse accrue, il devient beaucoup plus facile pour le virus de provoquer une maladie grave chez les sujets infect\u00e9s. Plus le nombre de personnes d\u00e9veloppant une maladie symptomatique est \u00e9lev\u00e9, mieux le virus peut assurer sa propagation et sa perp\u00e9tuation (les personnes atteintes d'une maladie grave excr\u00e8teront plus de virus et pendant plus longtemps que les sujets infect\u00e9s asymptomatiques). Malheureusement, l'augmentation \u00e9ph\u00e9m\u00e8re de l'Abs sp\u00e9cifique au S suffit \u00e0 contourner l'Abs inn\u00e9\/naturel des gens. Ceux-ci sont mis hors d'\u00e9tat de nuire car leur affinit\u00e9 pour S est inf\u00e9rieure \u00e0 affinit\u00e9 des Abs sp\u00e9cifiques de S. Cela signifie qu'avec un taux d'infection croissant dans la population, le nombre de sujets qui sont infect\u00e9s alors qu'ils connaissent une augmentation momentan\u00e9e de l'Abs sp\u00e9cifique au S augmentera r\u00e9guli\u00e8rement. Par cons\u00e9quent, le nombre de sujets qui sont infect\u00e9s tout en subissant une diminution momentan\u00e9e de leur immunit\u00e9 inn\u00e9e va augmenter. Par cons\u00e9quent, un nombre toujours plus grand de sujets deviendront plus susceptibles de contracter une maladie grave au lieu de ne pr\u00e9senter que des sympt\u00f4mes l\u00e9gers (c'est-\u00e0-dire limit\u00e9s aux voies respiratoires sup\u00e9rieures) ou aucun sympt\u00f4me. Lors d'une pand\u00e9mie, ce sont surtout les jeunes qui seront touch\u00e9s par cette \u00e9volution, car leurs anticorps naturels ne sont pas encore largement supprim\u00e9s par une panoplie d'anticorps \"acquis\", sp\u00e9cifiques aux antig\u00e8nes. Les Abs naturelles, et l'immunit\u00e9 naturelle en g\u00e9n\u00e9ral, jouent un r\u00f4le essentiel dans notre protection contre les agents pathog\u00e8nes, car elles constituent notre premi\u00e8re ligne de d\u00e9fense immunitaire. Contrairement \u00e0 l'immunit\u00e9 acquise, les r\u00e9ponses immunitaires inn\u00e9es prot\u00e8gent contre un large \u00e9ventail d'agents pathog\u00e8nes (ne compromettez ou ne sacrifiez donc pas votre d\u00e9fense immunitaire inn\u00e9e\u00a0!) \u00c9tant donn\u00e9 que les cellules de l'immunit\u00e9 naturelle et inn\u00e9e reconnaissent un spectre diversifi\u00e9 d'agents \u00e9trangers (c'est-\u00e0-dire qui ne sont pas du soi) (dont certains seulement ont un pouvoir pathog\u00e8ne), il est important, en effet, de les maintenir suffisamment expos\u00e9s aux d\u00e9fis environnementaux. En maintenant le syst\u00e8me immunitaire inn\u00e9 (qui, malheureusement, n'a pas de m\u00e9moire\u00a0!) ENTRA\u00ceN\u00c9, nous pouvons r\u00e9sister beaucoup plus facilement aux germes qui ont un r\u00e9el pouvoir pathog\u00e8ne. Par exemple, il a \u00e9t\u00e9 rapport\u00e9 et prouv\u00e9 scientifiquement que l'exposition \u00e0 d'autres coronavirus inoffensifs provoquant un \"rhume\" peut fournir une protection, bien que de courte dur\u00e9e, contre le Covid-19 et ses fid\u00e8les acolytes (c'est-\u00e0-dire les variantes les plus infectieuses).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa suppression de l'immunit\u00e9 inn\u00e9e, en particulier dans les groupes d'\u00e2ge les plus jeunes, peut donc devenir tr\u00e8s probl\u00e9matique. Il ne fait aucun doute que le manque d'exposition d\u00fb aux mesures de confinement rigoureuses mises en œuvre d\u00e8s le d\u00e9but de la pand\u00e9mie n'a pas \u00e9t\u00e9 b\u00e9n\u00e9fique pour maintenir le syst\u00e8me immunitaire inn\u00e9 des gens bien entra\u00een\u00e9. Comme si cela ne compromettait pas d\u00e9j\u00e0 fortement les d\u00e9fenses immunitaires inn\u00e9es de ce segment de la population, une autre force entre en jeu, qui augmentera de fa\u00e7on spectaculaire les taux de morbidit\u00e9 et de mortalit\u00e9 dans les groupes d'\u00e2ge les plus jeunes\u00a0: la VACCINATION DE MASSE des PERSONNES \u00c2G\u00c9ES. Plus le groupe d'\u00e2ge le plus \u00e2g\u00e9 sera vaccin\u00e9 et donc prot\u00e9g\u00e9, plus le virus sera contraint de continuer \u00e0 causer des maladies dans les groupes d'\u00e2ge plus jeunes. Cela ne sera possible qu'\u00e0 condition qu'il s'\u00e9chappe vers les Abs sp\u00e9cifiques S qui sont momentan\u00e9ment \u00e9lev\u00e9s chez les sujets infect\u00e9s pr\u00e9c\u00e9demment asymptomatiques. Si le virus y parvient, il peut profiter de l'immunit\u00e9 inn\u00e9e (momentan\u00e9ment) supprim\u00e9e, provoquant ainsi la maladie chez un nombre croissant de ces sujets et assurant sa propre propagation. La s\u00e9lection de mutations cibl\u00e9es dans la prot\u00e9ine S est donc la voie \u00e0 suivre pour que le virus augmente son pouvoir infectieux chez les candidats susceptibles de contracter la maladie en raison d'une faiblesse passag\u00e8re de leur d\u00e9fense immunitaire inn\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais dans l'intervalle, nous sommes \u00e9galement confront\u00e9s \u00e0 un \u00e9norme probl\u00e8me chez les personnes vaccin\u00e9es, car elles sont de plus en plus souvent confront\u00e9es \u00e0 des variants infectieux pr\u00e9sentant un type de prot\u00e9ine S de plus en plus diff\u00e9rent de l'\u00e9dition S fournie avec le vaccin (cette derni\u00e8re \u00e9dition provient de la souche originale, beaucoup moins infectieuse, du d\u00e9but de la pand\u00e9mie). Plus les variantes deviennent infectieuses (c'est-\u00e0-dire qu'elles bloquent l'acc\u00e8s du virus au segment vaccin\u00e9 de la population), moins l'Abs vaccinale prot\u00e8ge. D\u00e8s \u00e0 pr\u00e9sent, l'absence de protection entra\u00eene l'excr\u00e9tion et la transmission du virus chez les personnes vaccin\u00e9es qui sont expos\u00e9es \u00e0 ces souches plus infectieuses (qui, soit dit en passant, dominent de plus en plus le domaine). C'est ainsi que nous transformons actuellement les vaccin\u00e9s en porteurs asymptomatiques excr\u00e9tant des variantes infectieuses.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 un moment donn\u00e9, dans un avenir probablement tr\u00e8s proche, il deviendra plus rentable (en termes de \"retour sur investissement de la s\u00e9lection\") pour le virus d'ajouter quelques mutations suppl\u00e9mentaires (peut-\u00eatre juste une ou deux) \u00e0 la prot\u00e9ine S des variants viraux (d\u00e9j\u00e0 dot\u00e9e de plusieurs mutations am\u00e9liorant l'infectiosit\u00e9) afin de renforcer sa liaison au r\u00e9cepteur (ACE-2) exprim\u00e9 \u00e0 la surface des cellules \u00e9pith\u00e9liales permissives. Cela permettra au nouveau variant de rivaliser avec les Abs vaccinales pour la liaison au r\u00e9cepteur de l'ECA. En d'autres termes, \u00e0 ce stade, il suffirait de quelques mutations cibl\u00e9es suppl\u00e9mentaires dans le domaine de liaison au r\u00e9cepteur viral pour que le virus r\u00e9siste totalement aux Abs anti-Covid-19 S-sp\u00e9cifiques, que ces derni\u00e8res soient induites par le vaccin ou par l'infection naturelle. \u00c0 ce stade, le virus aura en effet r\u00e9ussi \u00e0 avoir acc\u00e8s \u00e0 un \u00e9norme r\u00e9servoir de sujets qui sont maintenant devenus tr\u00e8s sensibles \u00e0 la maladie, car leurs Abs S-sp\u00e9cifiques sont maintenant devenues inutiles en termes de protection, mais parviennent encore \u00e0 assurer une suppression de longue dur\u00e9e de leur immunit\u00e9 inn\u00e9e (c'est-\u00e0-dire que l'infection naturelle, et surtout la vaccination, provoquent des titrages Ab sp\u00e9cifiques de dur\u00e9e relativement longue). Le r\u00e9servoir susceptible comprend \u00e0 la fois les personnes vaccin\u00e9es et celles qui ont re\u00e7u une quantit\u00e9 suffisante d'anticorps anti-sp\u00e9cifiques en raison d'une maladie ant\u00e9rieure de type Covid-19.) Donc, MISSION ACCOMPLIE pour le Covid-19 mais une SITUATION D\u00c9SASTREUSE pour tous les sujets vaccin\u00e9s et les personnes s\u00e9ropositives pour le Covid-19 car ils ont maintenant perdu leur d\u00e9fense immunitaire acquise et inn\u00e9e contre le Covid-19 (alors que des souches hautement infectieuses circulent\u00a0!). C'est \"un petit pas pour le virus, une catastrophe g\u00e9ante pour l'humanit\u00e9\", c'est-\u00e0-dire que nous aurons fait monter le virus dans la population jeune \u00e0 un niveau tel qu'il ne faudra que peu d'efforts pour que le Covid-19 se transforme en un virus hautement infectieux qui ignore compl\u00e8tement le bras inn\u00e9 de notre syst\u00e8me immunitaire ainsi que le bras acquis\/adaptatif (que l'Abs acquise r\u00e9sulte d'une vaccination ou d'une infection naturelle). L'avantage pour le virus est d'autant plus n\u00e9gligeable que de nombreuses personnes vaccin\u00e9es sont maintenant expos\u00e9es \u00e0 des variantes virales hautement infectieuses alors qu'elles n'ont re\u00e7u qu'une seule injection de vaccin. Ils sont donc dot\u00e9s d'Abs qui n'ont pas encore acquis la fonctionnalit\u00e9 optmimale. Il n'est pas n\u00e9cessaire d'expliquer que cela va simplement renforcer l'\u00e9vasion immunitaire. En gros, nous serons tr\u00e8s bient\u00f4t confront\u00e9s \u00e0 un virus super-infectueux qui r\u00e9siste compl\u00e8tement \u00e0 notre m\u00e9canisme de d\u00e9fense le plus pr\u00e9cieux\u00a0: Le syst\u00e8me immunitaire humain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECompte tenu de tout ce qui pr\u00e9c\u00e8de, il est de plus en plus difficile d'imaginer comment les cons\u00e9quences de l'intervention humaine \u00e9tendue et erron\u00e9e dans cette pand\u00e9mie ne vont pas an\u00e9antir une grande partie de notre population humaine. On ne peut imaginer que tr\u00e8s peu d'autres strat\u00e9gies permettant d'atteindre le m\u00eame niveau d'efficacit\u00e9 pour transformer un virus relativement inoffensif en une arme biologique de destruction massive.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est \u00e9galement utile de rappeler que les mutations de la prot\u00e9ine S (c'est-\u00e0-dire exactement la m\u00eame prot\u00e9ine qui est soumise \u00e0 la s\u00e9lection des mutations d'\u00e9chappement) sont connues pour permettre aux coronavirus de franchir les barri\u00e8res des esp\u00e8ces. Cela signifie que le risque que l'\u00e9chappement immunitaire m\u00e9di\u00e9 par le vaccin permette au virus de sauter vers d'autres esp\u00e8ces animales, en particulier vers les \u00e9levages industriels (par exemple, les \u00e9levages de porcs et de volailles), n'est pas n\u00e9gligeable. Ces esp\u00e8ces sont d\u00e9j\u00e0 connues pour h\u00e9berger plusieurs Coronavirus diff\u00e9rents et sont g\u00e9n\u00e9ralement h\u00e9berg\u00e9es dans des exploitations \u00e0 forte densit\u00e9 de peuplement. Comme dans le cas du virus de l'influenza, ces esp\u00e8ces pourraient servir de r\u00e9servoir suppl\u00e9mentaire pour le virus du SRAS-COVID-2.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes agents pathog\u00e8nes ayant \u00e9volu\u00e9 conjointement avec le syst\u00e8me immunitaire de l'h\u00f4te, les pand\u00e9mies naturelles d'infections virales aigu\u00ebs autolimitatives ont \u00e9t\u00e9 con\u00e7ues de mani\u00e8re \u00e0 ce que le nombre de victimes humaines ne soit pas sup\u00e9rieur \u00e0 ce qui est strictement n\u00e9cessaire. En raison de l'intervention humaine, le cours de cette pand\u00e9mie a \u00e9t\u00e9 profond\u00e9ment perturb\u00e9 d\u00e8s le d\u00e9but. Des mesures de pr\u00e9vention de l'infection strictes et g\u00e9n\u00e9ralis\u00e9es, combin\u00e9es \u00e0 des campagnes de vaccination de masse utilisant des vaccins inad\u00e9quats, conduiront sans aucun doute \u00e0 une situation o\u00f9 la pand\u00e9mie deviendra de plus en plus \"incontr\u00f4lable\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParadoxalement, la seule intervention qui pourrait offrir une perspective de mettre fin \u00e0 cette pand\u00e9mie (autre que de la laisser suivre son cours d\u00e9sastreux) est... LA VACCINATION. Bien s\u00fbr, le type de vaccins \u00e0 utiliser serait compl\u00e8tement diff\u00e9rent des vaccins conventionnels dans la mesure o\u00f9 ils n'induisent pas les suspects habituels, c'est-\u00e0-dire les cellules B et T, mais les cellules NK. Il existe en effet des preuves scientifiques convaincantes que ces cellules jouent un r\u00f4le cl\u00e9 dans l'\u00e9limination compl\u00e8te du Covid-19 \u00e0 un stade pr\u00e9coce de l'infection chez les sujets infect\u00e9s de mani\u00e8re asymptomatique. Les cellules NK font partie du bras cellulaire de notre syst\u00e8me immunitaire inn\u00e9 et, comme les Abs naturelles, elles sont capables de reconna\u00eetre et de s'attaquer \u00e0 un spectre large et diversifi\u00e9 d'agents pathog\u00e8nes. Il y a de bonnes raisons scientifiques de penser qu'il est possible de \"pr\u00e9parer\" les cellules NK de mani\u00e8re \u00e0 ce qu'elles reconnaissent et tuent les coronavirus en g\u00e9n\u00e9ral (y compris toutes leurs variantes) \u00e0 un stade pr\u00e9coce de l'infection. Les cellules NK sont de plus en plus souvent d\u00e9crites comme \u00e9tant dot\u00e9es de la capacit\u00e9 d'acqu\u00e9rir une m\u00e9moire immunologique. En \u00e9duquant ces cellules de mani\u00e8re \u00e0 leur permettre de reconna\u00eetre et de cibler durablement les cellules infect\u00e9es par les coronavirus, notre syst\u00e8me immunitaire pourrait \u00eatre parfaitement arm\u00e9 pour une attaque cibl\u00e9e de l'univers des coronavirus avant l'exposition. Comme la d\u00e9fense immunitaire bas\u00e9e sur les cellules NK fournit une immunit\u00e9 st\u00e9rilisante et permet une protection rapide et \u00e0 large spectre, il est raisonnable de supposer que l'exploitation de nos cellules immunitaires inn\u00e9es sera le seul type d'intervention humaine restant pour stopper la dangereuse propagation des variantes hautement infectieuses du Covid-19.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi nous, les \u00eatres humains, sommes d\u00e9termin\u00e9s \u00e0 perp\u00e9tuer notre esp\u00e8ce, nous n'avons d'autre choix que d'\u00e9radiquer ces variantes virales hautement infectieuses. Cela n\u00e9cessitera, en effet, de vastes campagnes de vaccination. Mais les vaccins \u00e0 base de cellules NK permettront surtout de mieux pr\u00e9parer notre immunit\u00e9 naturelle (m\u00e9moire\u00a0!) et d'induire une immunit\u00e9 de groupe (ce qui est exactement le contraire de ce que font les vaccins Covid-19 actuels qui transforment de plus en plus les vaccin\u00e9s en porteurs asymptomatiques qui excr\u00e8tent le virus). Il ne reste donc pas une seconde pour changer de vitesse et remplacer les vaccins tueurs actuels par des vaccins qui sauvent des vies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'en appelle \u00e0 l'OMS et \u00e0 tous les acteurs concern\u00e9s, quelle que soit leur conviction, pour qu'ils d\u00e9clarent imm\u00e9diatement cette action comme \u00e9tant LA PLUS IMPORTANTE URGENCE DE SANT\u00c9 PUBLIQUE DE PR\u00c9OCCUPATION INTERNATIONALE.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAuteur: Geert Vanden Bossche, DVM, PhD (March 6, 2021) - \u003Ca href=\"https:\/\/www.linkedin.com\/in\/geertvandenbossche\/\"\u003Elinkedin.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/mcusercontent.com\/92561d6dedb66a43fe9a6548f\/files\/bead7203-0798-4ac8-abe2-076208015556\/Public_health_emergency_of_international_concert_Geert_Vanden_Bossche.01.pdf\" target=\"_blank\"\u003Emcusercontent.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}