{"187944":{"id":"187944","parent":"0","time":"1617806868","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/rapsit-usa2021-megalomane-on-steroids","category":"USA","title":"Rapsit-Usa2021 : M\u00e9galomane \u00ab on steroids \u00bb ?","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"rapsit-usa2021-megalomane-on-steroids","admin":"newsnet","views":"47","priority":"3","length":"9381","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/section\/breves-de-crise\"\u003EBr\u00e8ves de crise\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn a peu d'exemple d'une telle pr\u00e9sidence, et sans doute aucun v\u00e9ritable pr\u00e9c\u00e9dent. Biden est tr\u00e8s peu visible, il limite ses d\u00e9clarations et plus encore ses d\u00e9placements, il est absolument cpouvert par lav presseSyst\u00e8me qui \u00e9vitent les \"sujets-qui-f\u00e2chent\" les plus int\u00e9ressants, il prend des d\u00e9cisions souvent extraordinaires, r\u00e9volutionnaires et imprudentes. Il s\u00e8me \u00e0 la fois les graines de bouleversements politiques ou de dynamiques crisiques, et \u00e0 la fois se tient en retrait d'une fa\u00e7on cotonneuse et tremblante, avec la complicit\u00e9 de l'essentiel du syst\u00e8me de la communication.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout cela est envelopp\u00e9 d'un bourdonnement continuel sur son \u00e9tat de sant\u00e9, notamment de sant\u00e9 mentale, sur l'\u00e9tat de sa s\u00e9nilit\u00e9 et ainsi de suite. Sa pr\u00e9sidence a d\u00e9j\u00e0 \u00e9t\u00e9 marqu\u00e9e par crise s\u00e9v\u00e8re qui n'est toujours pas r\u00e9sorb\u00e9e, \u00e0 la fronti\u00e8re Sud, avec l'arriv\u00e9e en masse de migrants ; les services de la \u003Ci\u003EBorder Patrol\u003C\/i\u003E estiment qu'un million de personnes ont pass\u00e9 la fronti\u00e8re depuis le d\u00e9but de l'ann\u00e9e, d'une fa\u00e7on compl\u00e8tement clandestine, c'est-\u00e0-dire hors de tout contr\u00f4le (y compris sanitaire, bien s\u00fbr), de toute interpellation, de toute installation temporaire dans un camp de r\u00e9fugi\u00e9s, et le plus souvent sous le contr\u00f4le direct des cartels dont ils restent les oblig\u00e9s une fois aux USA ; il faut donc les ajouter aux centaines de milliers de migrants \"ill\u00e9gaux-officiels\", officiellement d\u00e9compt\u00e9s. Actuellement, le secr\u00e9taire \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 int\u00e9rieure envisagerait de revenir \u00e0 certains aspects de la politique de Trump, notamment concernant le \"Mur\" de fronti\u00e8re, mais il est pour l'instant f\u00e9rocement barr\u00e9 par Biden qui ne veut rien reprendre de ce qu'a fait Trump. Il n'emp\u00eache que l'id\u00e9e est lanc\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne autre occurrence f\u00e2cheuse, c'est l'intervention spectaculaire de Biden dans une affaire difficile, concernant une nouvelle loi \u00e9lectorale en G\u00e9orgie, d\u00e9nonc\u00e9e comme du \"\u003Ci\u003EJim Crow on stero\u00efds\u003C\/i\u003E\" (loi \"Jim Crowe sous st\u00e9ro\u00efdes\", ou super-\"lois Jim Crowe\" en r\u00e9f\u00e9rence au \u003Ci\u003Ecorpus\u003C\/i\u003E l\u00e9gislatif surnomm\u00e9 \"\u003Cspan id=\"bt6ef369\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__6ef369_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Lois*Jim*Crow_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Lois_Jim_Crow\"\u003Elois Jim Crowe\u003C\/a\u003E\" qui institua la s\u00e9gr\u00e9gation dans les \u00c9tats du Sud \u00e0 la fin du XIXe si\u00e8cle). L'affaire est tr\u00e8s complexe, elle devrait aller loin et r\u00e9v\u00e9ler bien des r\u00e9alit\u00e9s nouvelles assez diff\u00e9rentes de celles qu'imagine l'esprit ouvert \u00e0 la seule imm\u00e9diatet\u00e9 de Biden, parmi elles un nouveau \"\u003Ci\u003EWoke-\u003C\/i\u003Ecapitalisme\" dont nous devrions parler tr\u00e8s rapidement. Dans tous les cas, l'intervention tonitruante du sommeillant Biden dans cette affaire qui fait grand bruit a conduit \u00e0 des cons\u00e9quences \u003Ca href=\"https:\/\/redstate.com\/bradslager\/2021\/04\/06\/president-biden-was-hit-by-his-own-pitch-and-his-major-league-screwup-may-now-affect-another-sporting-enterprise-n356552\"\u003Einattendues et n\u00e9gatives\u003C\/a\u003E, qui devraient secouer sa position et inqui\u00e9ter les d\u00e9mocrates.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous disons \u00e0 dessein ce jugement oxymorique (\"l'intervention inattendue et tonitruante du sommeillant Biden\"), tant la position et le \"statut\" de Biden s'enfonce dans un \u00e9pais myst\u00e8re. Il y a de plus en plus, sugg\u00e9r\u00e9e bien plus qu'\u00e9nonc\u00e9e, bien entendu hors de toute impression sur du papier journal de la presseSyst\u00e8me, et tout juste effleur\u00e9e dans certaines consid\u00e9rations autour des cercles du pouvoir, dans certaines interrogations et certains sous-entendus, l'id\u00e9e que nous avons d\u00e9j\u00e0 \u00e9voqu\u00e9e selon laquelle Biden est peut-\u00eatre hors de contr\u00f4le (du parti d\u00e9mocrate, notamment), et livr\u00e9 \u00e0 une sorte d'intemp\u00e9rance du comportement qui le fait v\u00e9g\u00e9ter effectivement dans un comportement plut\u00f4t sommeillant, puis s'exalter pour une id\u00e9e ou un projet jusqu'\u00e0 demander son imm\u00e9diate r\u00e9alisation. Dans ce cas, le sc\u00e9nario selon lequel Harris le remplacerait rapidement \u00e0 la pr\u00e9sidence serait quelque peu ralenti, voire bloqu\u00e9e, d'autant plus qu'il se rapporte \u00e9galement que les relations entre la Premi\u00e8re Dame (Jill Biden, qui joue un r\u00f4le essentiel de soutien, voire parfois de remplacement) et la vice-pr\u00e9sidente seraient ex\u00e9crables. L'hypoth\u00e8se \u00e9carte \u00e9galement celle d'un Biden compl\u00e8tement contr\u00f4l\u00e9 d'une fa\u00e7on indirecte par Obama (une id\u00e9e qu'Obama lui-m\u00eame a sugg\u00e9r\u00e9e par des d\u00e9clarations ambigu\u00ebs).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe ce point de vue de l'extr\u00eame instabilit\u00e9 dissimul\u00e9e du pouvoir et de l'action de la pr\u00e9sidence, il est int\u00e9ressant de lire l'analyse qu'en fait l'historien Victor Davis Hanson, solide conservateur tr\u00e8s fameux pour ses travaux sur les guerres de l'Antiquit\u00e9 par rapport aux conflits pr\u00e9sents, mais \u00e9galement tr\u00e8s attentifs aux \u00e9v\u00e9nements politiques pr\u00e9sents. Hanson est effectivement d'avis que l'on devrait aboutir \u00e0 une p\u00e9riode semblable \u00e0 celle des \u00ab \u003Ci\u003E14 derniers mois de la pr\u00e9sidence de Woodrow Wilson, avec Jill Biden dans le r\u00f4le d'Edith Wilson\u003C\/i\u003E \u00bb, - d'o\u00f9 l'importance effectivement du r\u00f4le de Jill Biden.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme le r\u00e9sume son article \u003Ci\u003EWikip\u00e9dia\u003C\/i\u003E :\u003Cbr \/\u003E\n\u00ab [Edith Wilson] \u003Ci\u003Eest surnomm\u00e9e \"le pr\u00e9sident secret\", ou \"la premi\u00e8re femme \u00e0 diriger le gouvernement\", pour le r\u00f4le qu'elle joua lorsque son mari souffrit d'une longue et incapacitante maladie, \u00e0 la suite d'une attaque c\u00e9r\u00e9brale. Elle cache en effet cette information au public am\u00e9ricain, installe son \u00e9poux dans une chambre plong\u00e9e dans la p\u00e9nombre et en contr\u00f4le les entr\u00e9es, y compris pour ses conseillers. Interceptant tous les dossiers, elle les fait signer par le pr\u00e9sident dans ses rares moments de lucidit\u00e9. Elle participe au refus am\u00e9ricain d'adh\u00e9rer \u00e0 la Soci\u00e9t\u00e9 des Nations. Pour l'historienne Nicole Bacharan et l'\u00e9crivain Dominique Simonnet, elle devient alors la \"First Pr\u00e9sidente\". Elle cr\u00e9e ainsi ce qui est surnomm\u00e9 le \"gouvernement de chevet\"\u003C\/i\u003E. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalgr\u00e9 les dispositions prises pour \u00e9viter la r\u00e9p\u00e9tition de cet \u00e9pisode, cela pourrait \u00eatre le cas, et alors la pr\u00e9sidence Biden durant plus longtemps que \"pr\u00e9vu\". Pour le temps courant, n\u00e9anmoins, Biden est encore actif mais, \u003Ca href=\"https:\/\/www.wnd.com\/2021\/04\/victor-davis-hanson-rips-biden-megalomania\"\u003Eselon Hanson\u003C\/a\u003E, suivant une d\u00e9formation psychologique du type m\u00e9galomaniaque qui lui fait choisir des postures souvent inattendues et surprenantes, avec des interf\u00e9rences majeures sur la situation et la politique (surtout int\u00e9rieure) d'un pays en pleine \u00e9bullition.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EVictor Davis Hanson affirme que Joe Biden souffre de \"m\u00e9galomanie\", cultivant le simulacre comme r\u00e9ponse \u00e0 tous les probl\u00e8mes, qu'il impute \u00e0 Donald Trump.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"De tous les maux de Biden amplifi\u00e9s par sa s\u00e9nilit\u00e9, la m\u00e9galomanie semble \u00eatre la mieux servie\", \u00e9crit Hanson sur American Greatness. \"Au lieu de s'attribuer le m\u00e9rite des r\u00e9alisations de son pr\u00e9d\u00e9cesseur comme font d'habitude les pr\u00e9sidents, Biden fait le contraire, en pr\u00e9tendant qu'il va surpasser la r\u00e9forme Obamacare, le New Deal\u003C\/i\u003E [de Roosevelt] \u003Ci\u003Eet la Grande Soci\u00e9t\u00e9\u003C\/i\u003E [de Johnson] \u003Ci\u003Ed'un seul coup. Dans cette veine, il a non seulement d\u00e9form\u00e9 les r\u00e9alisations de Trump, mais par d\u00e9pit et ignorance, il cherche \u00e0 les d\u00e9faire dans le domaine\u003C\/i\u003E [de l'immigration \u00e0 la fronti\u00e8re Sud]\u003Ci\u003E, de l'\u00e9conomie et de la sant\u00e9 publique.\"\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EHanson, membre du Center for American Greatness et senior fellow \u00e0 la Hoover Institution de l'universit\u00e9 de Stanford, est un historien militaire am\u00e9ricain, un chroniqueur, un ancien professeur de lettres classiques et un sp\u00e9cialiste des guerres anciennes.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EIl a d\u00e9clar\u00e9 que la rh\u00e9torique de Biden est un danger non seulement pour lui-m\u00eame mais aussi pour le pays.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Biden est revenu \u00e0 son habitude de diaboliser ceux qu'ils d\u00e9signaient comme les 'cr\u00e9tins' et les 'rebuts' en les gratifiant du nouvel \u00e9pith\u00e8te de 'N\u00e9andertaliens'. Sa m\u00e9moire \u00e0 court terme est bloqu\u00e9e sur l'obsessions des masques, et au plus les N\u00e9andertaliens en sont lib\u00e9r\u00e9s par les vaccinations et l'immunit\u00e9 collective croissante, au plus il marmonne qu'ils en ont besoin de deux\u003C\/i\u003E [masques] \u003Ci\u003Eet non d'un seul\", a-t-il \u00e9crit.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Biden qualifie de raciste tout \u00c9tat qui demande raisonnablement des cartes d'identit\u00e9 pour les \u00e9lecteurs\u003C\/i\u003E [cas de la Georgie]\u003Ci\u003E. Il est revenu \u00e0 une pr\u00e9sidence parano\u00efaque qui est beaucoup moins transparente que celle de Trump, beaucoup plus isol\u00e9e, et d\u00e9pendante de la servilit\u00e9 des m\u00e9dias pour masquer ce qui pourrait finir par ressembler aux 14 derniers mois de la pr\u00e9sidence de Woodrow Wilson, avec Jill Biden dans le r\u00f4le d'Edith Wilson.\"\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EIl a not\u00e9 que Biden \"a \u00e9t\u00e9 \u00e9lu en d\u00e9cr\u00e9dibilisant les autres pour insister sur le fait qu'il \u00e9tait un rassembleur et non un diviseur tapageur \u00e0 la Trump, et en enr\u00f4lant des int\u00e9r\u00eats priv\u00e9s\u003C\/i\u003E [du \u003Ci\u003ECorporate Power\u003C\/i\u003E] \u003Ci\u003Epour red\u00e9finir la fa\u00e7on dont nous votons.\"\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Ce qui est \u00e9trange, c'est que le suppos\u00e9 narcissique Trump n'a pas suffisamment soulign\u00e9 ses propres r\u00e9alisations et ses r\u00e9ussites r\u00e9els s'occupant surtout de soigner les blessures politiques non m\u00e9rit\u00e9es qu'il a subies, ce qui a aliment\u00e9 la transformation de Biden en un pr\u00e9sident \u00e9gocentrique\".\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Le mythe de Biden le rassembleur, et de Trump le diviseur cruel, a contribu\u00e9 \u00e0 faire \u00e9lire Biden. Mais le fantasme selon lequel Biden avait les r\u00e9ponses aux probl\u00e8mes cr\u00e9\u00e9s par Trump est une illusion bien plus grande, - et bien plus dangereuse\".\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EHanson observe que Biden utilise l'affirmation \"C'est de la faute de Trump !\" comme explication \u00e0 \"tous ses propres d\u00e9boires\".\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMis en ligne le 7 avril 2021 \u00e0 14H20\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/rapsit-usa2021-megalomane-on-steroids\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}