{"189302":{"id":"189302","parent":"188328","time":"1620466136","url":"https:\/\/reseauinternational.net\/un-empire-amoureux-de-son-cimetiere-afghan\/","category":"War","title":"Un empire amoureux de son cimeti\u00e8re afghan","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189302_09c1e4.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"un-empire-amoureux-de-son-cimetiere-afghan","admin":"newsnet","views":"227","priority":"3","length":"15081","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189302_09c1e4.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Pepe Escobar.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe Nouveau Grand Jeu 3.0 ne fait que commencer, avec un coup de chapeau \u00e0 Tacitus et une danse au rythme de l'Hindu Kush.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn ne peut que se sentir l\u00e9g\u00e8rement amus\u00e9 par le spectacle th\u00e9\u00e2tral du retrait des troupes am\u00e9ricaines d'Afghanistan, dont la date d'ach\u00e8vement est d\u00e9sormais report\u00e9e au 11 septembre 2021 pour un impact maximal sur les relations publiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPr\u00e8s de deux d\u00e9cennies et 2 billions de dollars apr\u00e8s le lancement de cette guerre \u00e9ternelle par un empire d\u00e9sormais fortement endett\u00e9, la d\u00e9b\u00e2cle peut certainement \u00eatre interpr\u00e9t\u00e9e comme une version d\u00e9form\u00e9e de \u00ab Mission accomplie \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Ils font un d\u00e9sert et l'appellent la paix \u00bb, disait Tacite - mais dans toute l'immensit\u00e9 du Pentagone, il n'y a pas une seule personne qui pourrait s'imaginer faire croire ouvertement que le d\u00e9sert afghan est pacifique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame la machinerie bureaucratique des Nations unies n'a pas \u00e9t\u00e9 en mesure de comptabiliser correctement les d\u00e9c\u00e8s de civils afghans ; au mieux, ils se sont content\u00e9s de 100 000 en seulement dix ans. Ajoutez \u00e0 ce bilan les innombrables morts \u00ab collat\u00e9rales \u00bb provoqu\u00e9es par les cons\u00e9quences sociales et \u00e9conomiques massives de la guerre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa formation et l'armement de l'arm\u00e9e afghane - largement inefficace - qui compte plus de 300 000 hommes, ont co\u00fbt\u00e9 87 milliards de dollars. \u00ab L'aide \u00e9conomique et la reconstruction \u00bb ont co\u00fbt\u00e9 54 milliards de dollars : des h\u00f4pitaux et des \u00e9coles litt\u00e9ralement invisibles pars\u00e8ment le paysage afghan. Un chapitre local de la \u00ab guerre contre la drogue \u00bb a co\u00fbt\u00e9 10 milliards de dollars - avec au moins des r\u00e9sultats tangibles (invers\u00e9s) : L'Afghanistan produit d\u00e9sormais 80% de l'opium mondial.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETous ces faits embarrassants disparaissent derri\u00e8re le jeu d'ombres du d\u00e9part \u00ab officiel \u00bb de 2 500 soldats. Ce qui compte vraiment, c'est qui reste : 2 500 repr\u00e9sente une poign\u00e9e des quelque 17 000 \u00ab contractants \u00bb, dont plus de 6 000 sont des citoyens am\u00e9ricains.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe terme \u00ab contractant \u00bb est un bel euph\u00e9misme pour d\u00e9signer une bande de mercenaires qui, en parfaite ad\u00e9quation avec le mouvement de privatisation de l'ombre, se m\u00ealeront d\u00e9sormais aux \u00e9quipes des forces sp\u00e9ciales et aux op\u00e9rations secr\u00e8tes de renseignement pour mener une variante toujours mortelle de la guerre hybride.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien entendu, cette \u00e9volution ne reproduira pas les \u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=ApHM1ct4tdM\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E Ann\u00e9es dor\u00e9es\u003C\/a\u003E de l'apr\u00e8s-11 septembre. Il y a dix ans, apr\u00e8s la mont\u00e9e en puissance d'Obama et de Petraeus, pas moins de 90 000 contractants dansaient au rythme de l'Hindu Kush, grassement r\u00e9mun\u00e9r\u00e9s par le Pentagone et s'adonnant \u00e0 toutes sortes d'activit\u00e9s, depuis la construction, le transport et la maintenance jusqu'aux \u00ab services d'interrogation am\u00e9lior\u00e9s \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECollectivement, cette \u003Ca href=\"https:\/\/www.theatlantic.com\/politics\/archive\/2020\/01\/us-contractors-and-hidden-costs-us-wars-iran\/605068\"\u003Earm\u00e9e de l'ombre\u003C\/a\u003E, un triomphe de l'entreprise priv\u00e9e beaucoup moins ch\u00e8re que le mod\u00e8le \u00e9tatique, a empoch\u00e9 au moins \u003Ca href=\"https:\/\/news.bloomberglaw.com\/federal-contracting\/bidens-afghan-exit-alarms-contractors-who-outnumber-u-s-troops\"\u003E104 milliards de dollars\u003C\/a\u003E depuis 2002, et pr\u00e8s de 9 milliards de dollars depuis 2016.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMaintenant, nous sommes cens\u00e9s faire confiance au commandant du CENTCOM, le g\u00e9n\u00e9ral Kenneth McKenzie, qui jure que \u00ab les entrepreneurs am\u00e9ricains sortiront comme nous sortirons \u00bb. Apparemment, l'attach\u00e9 de presse du Pentagone n'a pas \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/www.defense.gov\/Newsroom\/Transcripts\/Transcript\/Article\/2576490\/pentagon-press-secretary-john-f-kirby-holds-a-press-briefing\"\u003Emis au courant\u003C\/a\u003E : \u00ab Donc pour les entrepreneurs, nous ne savons pas exactement \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertains contractants sont d\u00e9j\u00e0 en difficult\u00e9, comme Fluor Corporation, qui participe \u00e0 la maintenance et \u00e0 la construction de camps pour pas moins de 70 bases op\u00e9rationnelles avanc\u00e9es du Pentagone dans le nord de l'Afghanistan. Incidemment, aucun responsable du Pentagone n'explique si ces FOBs (\u00ab fresh off the boat \u00bb) vont compl\u00e8tement dispara\u00eetre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFluor b\u00e9n\u00e9ficiait de quelque chose appel\u00e9 LOGCAP (Logistics Civil Augmentation IV Program), un programme mis en place par le Pentagone au d\u00e9but de la p\u00e9riode Obama-Biden 1.0 pour \u00ab externaliser le soutien militaire logistique \u00bb. Le contrat initial de cinq ans valait 7 milliards de dollars. Maintenant Fluor est \u003Ca href=\"https:\/\/www.stripes.com\/ex-employees-sue-defense-contractors-fluor-and-kbr-in-multi-million-dollar-fraud-claim-1.565757\"\u003Epoursuivi pour fraude\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EAm\u00e9liorer la stabilit\u00e9 pour toujours\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement actuel de Kaboul est dirig\u00e9 par une quasi-non-entit\u00e9, Ashraf Ghani. \u00c0 l'instar de son pr\u00e9d\u00e9cesseur Hamid Karzai, au look sartiate et glamour, Ghani est une cr\u00e9ature am\u00e9ricaine, qui r\u00e8gne sur une force militaire d\u00e9cousue financ\u00e9e par Washington \u00e0 hauteur de 4 milliards de dollars par an.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien entendu, Ghani a le droit de pr\u00e9senter dans les pages de la revue \u003Ci\u003EForeign Affairs\u003C\/i\u003E une vision optimiste du \u003Ca href=\"https:\/\/www.foreignaffairs.com\/articles\/afghanistan\/2021-05-04\/ashraf-ghani-afghanistan-moment-risk-and-opportunity\"\u003Eprocessus de paix\u003C\/a\u003E en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa situation devient de plus en plus curieuse lorsqu'on ajoute la question incandescente qui a peut-\u00eatre provoqu\u00e9 la guerre \u00e9ternelle en premier lieu : Al-Qa\u00efda.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn \u00ab  \u003Ca href=\"https:\/\/asia.nikkei.com\/Politics\/Terrorism\/Al-Qaida-grows-weaker-by-the-day-says-Osama-bin-Laden-aide\"\u003Eancien coordinateur de la s\u00e9curit\u00e9 d'Oussama ben Laden\u003C\/a\u003E \u00bb colporte aujourd'hui l'id\u00e9e qu'Al-Qa\u00efda pourrait \u00eatre de retour dans l'Hindu Kush. Pourtant, selon des diplomates afghans, rien ne prouve que les Talibans permettront \u00e0 la vieille \u00e9cole d'Al-Qa\u00efda - l'incarnation d'Oussama\/al-Zawahiri - de prosp\u00e9rer \u00e0 nouveau.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt ce, malgr\u00e9 le fait que Washington a, \u00e0 toutes fins utiles, abandonn\u00e9 l'accord de Doha sign\u00e9 en f\u00e9vrier 2020, qui stipulait que le retrait des troupes aurait d\u00fb avoir lieu samedi dernier, le 1er mai.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien s\u00fbr, nous pouvons toujours compter sur le Pentagone pour \u00ab  \u003Ca href=\"https:\/\/media.defense.gov\/2020\/Jul\/01\/2002348001\/-1\/-1\/1\/ENHANCING_SECURITY_AND_STABILITY_IN_AFGHANISTAN.PDF\"\u003Erenforcer la s\u00e9curit\u00e9 et la stabilit\u00e9\u003C\/a\u003E \u00bb en Afghanistan. Dans ce rapport du Pentagone, nous apprenons que \u00ab AQIS [Al-Qa\u00efda dans le sous-continent indien] soutient r\u00e9guli\u00e8rement des membres talibans de bas niveau et collabore avec eux dans ses efforts pour saper le gouvernement afghan, et maintient un int\u00e9r\u00eat constant pour l'attaque des forces am\u00e9ricaines et des cibles occidentales \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe que le Pentagone ne nous dit pas, c'est comment la vieille \u00e9cole Al-Qa\u00efda, avant AQIS, s'est m\u00e9tastas\u00e9e en une galaxie de \u00ab rebelles mod\u00e9r\u00e9s \u00bb maintenant install\u00e9s \u00e0 Idlib, en Syrie. Et comment des contingents de djihadistes salafistes ont pu acc\u00e9der \u00e0 de myst\u00e9rieux couloirs de transport pour renforcer les rangs d'ISIS-Khorasan en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELa fili\u00e8re de l'h\u00e9ro\u00efne de la CIA\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout ce que vous devez savoir, rapport\u00e9 sur le terrain, sur les premi\u00e8res ann\u00e9es cruciales de l'aventure imp\u00e9riale en Afghanistan se trouve dans le livre \u00e9lectronique \u00ab  \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/product\/forever-wars-by-pepe-escobar-part-1\"\u003EGuerres \u00e9ternelles, 1\u00e8re partie\u003C\/a\u003E  \u00bb du m\u00e9dia \u003Ci\u003EAsia Times\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDeux d\u00e9cennies plus tard, le combo politico-intel derri\u00e8re Biden affirme maintenant que la fin de cette guerre \u00e9ternelle particuli\u00e8re est un imp\u00e9ratif, int\u00e9gr\u00e9 \u00e0 la derni\u00e8re \u003Ca href=\"https:\/\/www.whitehouse.gov\/wp-content\/uploads\/2021\/03\/NSC-1v2.pdf\" target=\"_blank\"\u003Estrat\u00e9gie de s\u00e9curit\u00e9 nationale am\u00e9ricaine\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe jeu de l'ombre r\u00e8gne une fois de plus. Les conditions du retrait comprennent l'incomp\u00e9tence et la corruption de l'arm\u00e9e et des forces de s\u00e9curit\u00e9 afghanes, le fameux r\u00e9engagement des Talibans et d'Al-Qa\u00efda, la lutte pour les droits des femmes et la reconnaissance du tabou supr\u00eame : ce n'est pas un retrait car un important contingent de forces sp\u00e9ciales restera sur place.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn un mot : pour l'\u00c9tat profond am\u00e9ricain, quitter l'Afghanistan est un anath\u00e8me.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe v\u00e9ritable cœur du probl\u00e8me en Afghanistan concerne la drogue et la g\u00e9opolitique - et leur intersection toxique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETous ceux qui transitent par l'axe Duba\u00ef-Kandahar et ses ramifications savent que le commerce de l'opium et de l'h\u00e9ro\u00efne \u00e0 l'\u00e9chelle mondiale est une question qui tient \u00e0 cœur \u00e0 la CIA. Un transport a\u00e9rien s\u00e9curis\u00e9 est offert par les bases situ\u00e9es en Afghanistan et au Kirghizstan voisin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EWilliam Engdahl a \u003Ca href=\"http:\/\/www.williamengdahl.com\/englishNEO23Apr2021.php\"\u003Eexpliqu\u00e9\u003C\/a\u003E de mani\u00e8re concise comment cela fonctionne. Dans l'imm\u00e9diat apr\u00e8s-11 septembre, en Afghanistan, le principal acteur du commerce de l'opium n'\u00e9tait autre qu'Ahmed Wali Karzai, fr\u00e8re du pr\u00e9sident et agent de la CIA. Je l'ai interview\u00e9 \u00e0 Quetta, la capitale du Baloutchistan, en octobre 2001 (l'entretien se trouve dans \u00ab \u003Ci\u003EGuerres \u00e9ternelles\u003C\/i\u003E \u00bb). Il n'a \u00e9videmment pas parl\u00e9 d'opium.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAhmed Karzai a \u00e9t\u00e9 tu\u00e9 dans un attentat de style mafieux chez lui, dans le Helmand, en 2011. Le Helmand se trouve \u00eatre le centre de l'opium en Afghanistan. En 2017, dans le prolongement d'enqu\u00eates ant\u00e9rieures men\u00e9es notamment par Seymour Hersh et Alfred McCoy, j'ai d\u00e9taill\u00e9 les rouages de la \u003Ca href=\"https:\/\/sputniknews.com\/columnists\/201708251056794770-afghanistan-cia-heroin-ratline\"\u003Efili\u00e8re de l'h\u00e9ro\u00efne de la CIA\u003C\/a\u003E en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe Nouveau Grand Jeu 3.0 est en marche\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuoi qu'il arrive ensuite, cela impliquera des couches et des couches de jeux d'ombres. Lors d'une audition \u00e0 huis clos devant la Commission des Services arm\u00e9s de la Chambre des Repr\u00e9sentants des \u00c9tats-Unis, McKenzie, du CENTCOM, a d\u00e9clar\u00e9 en substance qu'ils \u00e9taient encore en train de \u00ab r\u00e9fl\u00e9chir \u00bb \u00e0 ce qu'ils allaient faire ensuite.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela impliquera certainement, selon l'\u00e9valuation de McKenzie lui-m\u00eame, des \u00ab op\u00e9rations de contre-terrorisme dans la r\u00e9gion \u00bb ; des \u00ab bases exp\u00e9ditionnaires \u00bb (diversion linguistique pour laisser entendre qu'il n'y aura pas de bases permanentes, du moins en th\u00e8se) ; et une \u00ab assistance \u00bb aux forces de d\u00e9fense et de s\u00e9curit\u00e9 nationales afghanes (aucun d\u00e9tail sur ce en quoi consistera cette \u00ab assistance \u00bb).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMaintenant, comparez cela avec le point de vue des grandes puissances eurasiatiques : La Russie, la Chine, le Pakistan et l'Iran, trois d'entre elles \u00e9tant membres de l'Organisation de Coop\u00e9ration de Shanghai (OCS), l'Iran \u00e9tant observateur et bient\u00f4t membre \u00e0 part enti\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELeur priorit\u00e9 num\u00e9ro un est d'emp\u00eacher toute mutation du virus djihadiste afghan qui contaminerait l'Asie centrale. C'est pr\u00e9cis\u00e9ment l'objectif d'un vaste exercice militaire entre la Russie et le Tadjikistan, qui a r\u00e9uni 50 000 soldats \u00e0 la fin du mois d'avril.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes ministres de la D\u00e9fense de l'Organisation du Trait\u00e9 de S\u00e9curit\u00e9 collective (OTSC) se sont r\u00e9unis \u00e0 Douchanb\u00e9 dans le but de fortifier davantage la fronti\u00e8re poreuse entre le Tadjikistan et l'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt puis il y a la fronti\u00e8re turkm\u00e9no-afghane, \u00e0 partir de laquelle la route de l'opium\/h\u00e9ro\u00efne atteint la mer Caspienne et se diversifie via la Russie, le Kazakhstan et l'Azerba\u00efdjan. Moscou, plus encore que l'OTSC, est particuli\u00e8rement pr\u00e9occup\u00e9e par ce tron\u00e7on de la fili\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Russes sont tout \u00e0 fait conscients que, plus encore que l'apparition de diff\u00e9rentes routes de l'opium et de l'h\u00e9ro\u00efne, le principal danger est un nouvel afflux de djihadistes salafistes dans la Communaut\u00e9 des \u00c9tats ind\u00e9pendants (CEI).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame s'ils l'analysent d'un point de vue compl\u00e8tement diff\u00e9rent, les Am\u00e9ricains et les Russes semblent \u00eatre tout aussi pr\u00e9occup\u00e9s par ce que les djihadistes salafistes - et leurs manipulateurs - pourraient inventer dans l'Afghanistan de 2021, apr\u00e8s le 11 septembre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERevenons donc \u00e0 Doha, o\u00f9 quelque chose de vraiment intriguant se pr\u00e9pare.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 30 avril, une \u00ab tro\u00efka \u00e9largie \u00bb - Russie, \u00c9tats-Unis, Chine et Pakistan - a publi\u00e9 une \u003Ca href=\"https:\/\/www.mid.ru\/en_GB\/foreign_policy\/news\/-\/asset_publisher\/cKNonkJE02Bw\/content\/id\/4719614\"\u003Ed\u00e9claration commune\u003C\/a\u003E \u00e0 Doha sur leurs discussions concernant un r\u00e8glement n\u00e9goci\u00e9 en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa tro\u00efka \u00e9largie a rencontr\u00e9 le gouvernement de Kaboul, les Talibans et le pays h\u00f4te, le Qatar. Au moins, ils ont convenu qu'il ne devait y avoir \u00ab aucune solution militaire \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela devient de plus en plus curieux : La Turquie, soutenue par le Qatar et les Nations unies, se pr\u00e9pare \u00e0 accueillir une conf\u00e9rence visant \u00e0 combler le foss\u00e9 entre le gouvernement de Kaboul et les Talibans. Les cyniques de la realpolitik s'amuseront \u00e0 se demander ce qu'Erdogan est en train de manigancer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa tro\u00efka \u00e9largie, du moins sur le plan rh\u00e9torique, est favorable \u00e0 un \u00ab Afghanistan ind\u00e9pendant, souverain, unifi\u00e9, pacifique, d\u00e9mocratique, neutre et autosuffisant \u00bb. Voil\u00e0 une noble entreprise. Reste \u00e0 savoir comment la \u00ab neutralit\u00e9 \u00bb de l'Afghanistan peut \u00eatre garantie dans un tel nid de serpents du Nouveau Grand Jeu.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EP\u00e9kin et Moscou ne se feront pas d'illusions sur le fait que l'exp\u00e9rience afghano-am\u00e9ricaine des forces sp\u00e9ciales, nouvellement privatis\u00e9e, \u00e9vitera d'utiliser des salafistes, des Ou\u00efgours radicalis\u00e9s ou d'autres ressources instantan\u00e9es pour d\u00e9stabiliser ce qui devrait \u00eatre en fait l'incorporation de l'Afghanistan au Corridor \u00e9conomique Chine-Pakistan (CPEC), \u00e0 l'Organisation de Coop\u00e9ration de Shanghai (o\u00f9 il a d\u00e9j\u00e0 le statut d'observateur) et au projet plus vaste d'int\u00e9gration eurasiatique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne pi\u00e8ce suppl\u00e9mentaire du puzzle est qu'une Russie tr\u00e8s pragmatique - contrairement \u00e0 son alli\u00e9 historique, l'Inde - n'est pas oppos\u00e9e \u00e0 l'inclusion des Talibans dans un r\u00e8glement afghan global. New Delhi devra se ranger \u00e0 cet avis. Quant \u00e0 Islamabad, la seule chose qui compte, comme toujours, est d'avoir un gouvernement ami \u00e0 Kaboul. Cette bonne vieille obsession de \u00ab profondeur strat\u00e9gique \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe que les principaux acteurs - la Russie et la Chine - voient dans le cadre d'un Afghanistan minimalement stabilis\u00e9 est une \u00e9tape de plus pour consolider l'\u00e9volution des Nouvelles Routes de la Soie parall\u00e8lement au partenariat de la Grande Eurasie. C'est exactement le message que le ministre russe des Affaires \u00e9trang\u00e8res, Sergue\u00ef Lavrov, a d\u00e9livr\u00e9 lors de sa r\u00e9cente visite au Pakistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComparez maintenant ce message avec l'objectif strat\u00e9gique - jamais explicite - de l'\u00c9tat profond : maintenir une sorte de \u00ab base op\u00e9rationnelle avanc\u00e9e \u00bb militaro-intel dans le nœud absolument crucial entre l'Asie centrale et l'Asie du Sud et pr\u00e8s, oh combien pr\u00e8s, des \u00ab menaces \u00bb de s\u00e9curit\u00e9 nationale que sont la Russie et la Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Nouveau Grand Jeu 3.0 ne fait que commencer au cimeti\u00e8re des empires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/pepeescobar\"\u003EPepe Escobar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/2021\/05\/an-empire-in-love-with-its-afghan-cemetery\"\u003Easiatimes.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/un-empire-amoureux-de-son-cimetiere-afghan\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}