{"189645":{"id":"189645","parent":"188328","time":"1621155899","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=264919","category":"USA","title":"Le fiasco afghan ou la mort de l'Empire am\u00e9ricain - par Chris Hedges","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_1c678e.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"le-fiasco-afghan-ou-la-mort-de-l-empire-americain-par-chris-hedges","admin":"newsnet","views":"170","priority":"3","length":"17054","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe leadership am\u00e9ricain a tr\u00e9buch\u00e9 d'une d\u00e9b\u00e2cle militaire \u00e0 l'autre, titubant sur une trajectoire reproduisant les tristes fins d'autres puissances imp\u00e9riales historiques.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2021\/04\/19\/chris-hedges-the-unraveling-of-the-american-empire\"\u003EConsortium News, Chris Hedges\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_beb626.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn h\u00e9licopt\u00e8re de l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine pr\u00e8s de Jalalabad, en Afghanistan, le 5 avril 2017. (Arm\u00e9e am\u00e9ricaine, Brian Harris, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9faite de l'Am\u00e9rique en Afghanistan s'inscrit dans une s\u00e9rie de b\u00e9vues militaires catastrophiques qui annoncent la mort de l'empire am\u00e9ricain. \u00c0 l'exception de la premi\u00e8re guerre du Golfe, men\u00e9e en grande partie par des unit\u00e9s m\u00e9canis\u00e9es en plein d\u00e9sert qui n'ont pas - et \u00e0 bon escient - tent\u00e9 d'occuper l'Irak, les dirigeants politiques et militaires des \u00c9tats-Unis sont pass\u00e9s en errant d'une d\u00e9b\u00e2cle militaire \u00e0 une autre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Cor\u00e9e. Le Vietnam. Le Liban. L'Afghanistan. L'Irak. La Syrie. La Libye. La trajectoire des fiascos militaires est un parfait miroir des tristes fins des empires chinois, ottoman, russe, habsbourgeois, fran\u00e7ais, britannique, n\u00e9erlandais, portugais et sovi\u00e9tique. Bien que chacun de ces empires se soit d\u00e9compos\u00e9 avec ses propres particularit\u00e9s, ils ont tous pr\u00e9sent\u00e9 des sch\u00e9mas de disparition qui correspondent \u00e0 l'exp\u00e9rience am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'ineptie imp\u00e9riale se double d'une ineptie int\u00e9rieure. L'effondrement de la bonne gouvernance \u00e0 l'int\u00e9rieur du pays, avec des syst\u00e8mes l\u00e9gislatif, ex\u00e9cutif et judiciaire tous aux mains du pouvoir des entreprises, garantit que ce sont des gens incomp\u00e9tents et corrompus, des gens qui se consacrent non \u00e0 l'int\u00e9r\u00eat national mais \u00e0 l'accroissement des profits de l'\u00e9lite oligarchique, qui m\u00e8nent le pays tout droit dans un \u003Ci\u003Ecul-de-sac\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes dirigeants et les chefs militaires, mus par un int\u00e9r\u00eat personnel v\u00e9nal, sont souvent les bouffons d'une grande op\u00e9rette comique. Comment penser autrement \u00e0 Allen Dulles, Dick Cheney, George W. Bush, Donald Trump ou l'infortun\u00e9 Joe Biden ? Si leur vacuit\u00e9 intellectuelle et morale est souvent sinistrement divertissante, elle est en revanche meurtri\u00e8re et barbare envers leurs victimes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis 1941, on ne trouve pas un seul cas o\u00f9 on aurait vu les coups d'\u00c9tat, les assassinats politiques, les fraudes \u00e9lectorales, la propagande noire, le chantage, les enl\u00e8vements, les campagnes brutales de contre-insurrection, les massacres approuv\u00e9s par les \u00c9tats-Unis, la torture dans des sites secrets mondiaux, les guerres par procuration ou les interventions militaires men\u00e9es par les \u00c9tats-Unis, pas un seul cas n'a abouti \u00e0 la mise en place d'un gouvernement d\u00e9mocratique. Les guerres qui durent depuis deux d\u00e9cennies au Moyen-Orient, la plus grande erreur strat\u00e9gique de l'histoire am\u00e9ricaine, n'ont laiss\u00e9 dans leur sillage qu'un \u00c9tat d\u00e9faillant apr\u00e8s l'autre. Pourtant, personne au sein de la classe dirigeante n'est tenu pour responsable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EBourbiers\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsqu'elle est men\u00e9e au service d'absurdit\u00e9s utopiques, comme l'implantation d'un gouvernement client \u00e0 Bagdad, un gouvernement qui transformera la r\u00e9gion, y compris l'Iran, en protectorats am\u00e9ricains, ou lorsque, comme en Afghanistan, il n'y a pas de vision du tout, alors la guerre se transforme en bourbier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9norme budget et les ressources consid\u00e9rables allou\u00e9es \u00e0 l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine, en tenant compte de la demande de Biden de 715 milliards de dollars pour le d\u00e9partement de la D\u00e9fense au cours de l'ann\u00e9e fiscale 2022, soit une augmentation de 11,3 milliards de dollars, ou 1,6 %, par rapport \u00e0 2021, ne sont finalement pas une question de d\u00e9fense nationale. Le budget militaire pl\u00e9thorique est pr\u00e9vu, comme l'explique Seymour Melman dans son livre \u003Ci\u003EThe Permanent War Economy\u003C\/i\u003E, principalement pour emp\u00eacher l'\u00e9conomie am\u00e9ricaine de s'effondrer. Tout ce que nous fabriquons d\u00e9sormais, ce sont des armes. Une fois que l'on a compris cela, la guerre perp\u00e9tuelle prend tout son sens, du moins pour ceux qui en tirent profit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDire que l'Am\u00e9rique d\u00e9fendrait la d\u00e9mocratie, la libert\u00e9 et les droits humains pourrait \u00eatre une \u00e9norme surprise pour ceux qui ont vu leurs gouvernements d\u00e9mocratiquement \u00e9lus \u00eatre bafou\u00e9s et renvers\u00e9s par les \u00c9tats-Unis au Panama (1941), en Syrie (1949), en Iran (1953), au Guatemala (1954), au Congo (1960), au Br\u00e9sil (1964), au Chili (1973), au Honduras (2009) et en \u00c9gypte (2013). E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Et cette liste laisse en dehors une foultitude d'autres gouvernements qui, bien que de type despotique, comme ce fut le cas au Sud-Vietnam, en Indon\u00e9sie ou en Irak, ont \u00e9t\u00e9 consid\u00e9r\u00e9s comme hostiles aux int\u00e9r\u00eats am\u00e9ricains et d\u00e9truits, rendant dans chaque cas la vie des habitants de ces pays encore plus mis\u00e9rable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_cbb07f.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Illustration par M. Fish)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai pass\u00e9 deux d\u00e9cennies aux confins de l'empire en tant que correspondant \u00e0 l'\u00e9tranger. La rh\u00e9torique fleurie qui est utilis\u00e9e pour justifier la soumission d'autres nations afin que les multinationales puissent piller les ressources naturelles et exploiter une main-d'œuvre bon march\u00e9 est uniquement destin\u00e9e \u00e0 la population domestique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes g\u00e9n\u00e9raux, les agents de renseignement, les diplomates, les banquiers et les dirigeants d'entreprise qui g\u00e8rent l'empire trouvent ce discours id\u00e9aliste d\u00e9risoire. Ils m\u00e9prisent, \u00e0 juste titre, les lib\u00e9raux ing\u00e9nus qui appellent \u00e0 une \u00ab intervention humanitaire \u00bb et estiment que les bons principes qui servent \u00e0 justifier l'empire sont r\u00e9els, que l'empire peut \u00eatre un instrument au service du bien. Ces interventionnistes lib\u00e9raux, idiots utiles de l'imp\u00e9rialisme, tentent ainsi de rendre civilis\u00e9 un processus qui a \u00e9t\u00e9 cr\u00e9\u00e9 et con\u00e7u pour r\u00e9primer, intimider, piller et dominer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes interventionnistes lib\u00e9raux, parce qu'ils se drapent dans de grands id\u00e9aux, sont responsables de nombreuses d\u00e9b\u00e2cles militaires et de politique \u00e9trang\u00e8re. L'appel des interventionnistes lib\u00e9raux tels que Barack Obama, Hillary Clinton, Joe Biden, Susan Rice et Samantha Power \u00e0 financer les djihadistes en Syrie et \u00e0 d\u00e9poser Mouammar Kadhafi en Libye a transform\u00e9 ces pays - tout comme l'Afghanistan et l'Irak - en fiefs guerriers. Les interventionnistes lib\u00e9raux sont \u00e9galement le fer de lance de la campagne visant \u00e0 attiser les tensions avec la Chine et la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_6ee503.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe personnel du d\u00e9partement d'\u00c9tat des \u00c9tats-Unis en route vers Tripoli (Libye), le 18 octobre 2011. (D\u00e9partement d'\u00c9tat, Flickr)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn accuse la Russie d'avoir interf\u00e9r\u00e9 dans les deux derni\u00e8res \u00e9lections pr\u00e9sidentielles pour le compte de Donald Trump. La Russie, dont l'\u00e9conomie \u00e9quivaut \u00e0 peu pr\u00e8s \u00e0 celle de l'Italie, est \u00e9galement accus\u00e9e de d\u00e9stabiliser l'Ukraine, de soutenir Bachar el-Assad en Syrie, de financer le Front National en France et de pirater des ordinateurs allemands. En r\u00e9ponse aux all\u00e9gations affirmant que Moscou serait \u00e0 l'origine du piratage de SolarWinds Corp. et qu'elle a œuvr\u00e9 pour contrecarrer sa candidature, Biden a impos\u00e9 des sanctions \u00e0 l'encontre de la Russie notamment des limites \u00e0 l'achat de dettes souveraines nouvellement \u00e9mises.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le m\u00eame temps, les lib\u00e9raux interventionnistes sont en train de manigancer une nouvelle guerre froide avec la Chine, la justifiant par le fait que le gouvernement chinois se livre \u00e0 un g\u00e9nocide contre sa minorit\u00e9 ou\u00efghoure, r\u00e9prime le mouvement pro-d\u00e9mocratique \u00e0 Hong Kong et fait main basse sur les brevets am\u00e9ricains. Comme dans le cas de la Russie, des sanctions ont \u00e9t\u00e9 impos\u00e9es \u00e0 l'encontre de l'\u00e9lite dirigeante du pays. Les \u00c9tats-Unis m\u00e8nent \u00e9galement des manœuvres militaires provocatrices le long de la fronti\u00e8re russe et en mer de Chine m\u00e9ridionale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa conviction centrale des imp\u00e9rialistes, que ceux-ci prennent les traits d'un Barack Obama ou d'un George W. Bush, est fond\u00e9e sur le racisme et le chauvinisme ethnique, l'id\u00e9e que les Am\u00e9ricains sont autoris\u00e9s, en raison de leurs sup\u00e9riorit\u00e9s, \u00e0 imposer leurs \u00ab valeurs \u00bb aux races et aux peuples moins d\u00e9velopp\u00e9s par la force. Ce racisme, exerc\u00e9 au nom de la civilisation occidentale et de son corollaire, la supr\u00e9matie blanche, rassemble les imp\u00e9rialistes enrag\u00e9s et les interventionnistes lib\u00e9raux des partis tant r\u00e9publicain que d\u00e9mocrate. C'est la mal\u00e9diction funeste de l'empire, immortalis\u00e9e dans le roman de Graham Greene \u003Ci\u003EUn am\u00e9ricain bien tranquille\u003C\/i\u003E, et dans \u003Ci\u003EL'Homme flamb\u00e9\u003C\/i\u003E de Michael Ondaatje (r\u00e9-\u00e9dit\u00e9 sous le titre \u003Ci\u003ELe patient anglais\u003C\/i\u003E, qui a \u00e9t\u00e9 \u00e0 l'origine d'un film r\u00e9compens\u00e9 d'un oscar, NdT).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_1c678e.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 9 ao\u00fbt 1998 : L'ambassade des \u00c9tats-Unis apr\u00e8s l'attaque, Nairobi, Kenya, (IDF, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes crimes de l'empire engendrent toujours une contre-violence qui sert ensuite \u00e0 justifier des formes plus dures de r\u00e9pression imp\u00e9riale. Par exemple, les \u00c9tats-Unis ont r\u00e9guli\u00e8rement enlev\u00e9 des djihadistes islamiques combattant dans les Balkans entre 1995 et 1998. Ils \u00e9taient envoy\u00e9s en \u00c9gypte - beaucoup \u00e9tant \u00e9gyptiens - o\u00f9 ils \u00e9taient sauvagement tortur\u00e9s et g\u00e9n\u00e9ralement ex\u00e9cut\u00e9s. En 1998, le Front islamique international pour le djihad a d\u00e9clar\u00e9 qu'il m\u00e8nerait une frappe contre les \u00c9tats-Unis apr\u00e8s que des djihadistes ont \u00e9t\u00e9 enlev\u00e9s et transf\u00e9r\u00e9s dans des sites noirs depuis l'Albanie. Ils ont mis leur menace \u00e0 ex\u00e9cution en faisant exploser d'\u00e9normes camions pi\u00e9g\u00e9s prenant pour cible les ambassades am\u00e9ricaines du Kenya et de Tanzanie, faisant 224 morts. Bien entendu, pas plus les \u00ab transferts secrets \u00bb par la CIA que les attaques des djihadistes n'ont cess\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMicro-militarisme\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENos fiascos militaires de quelques d\u00e9cennies, une caract\u00e9ristique de tous les empires d\u00e9funts, portent le nom de \u00ab micro-militarisme \u00bb. Les Ath\u00e9niens ont recouru au micro-militarisme pendant la guerre du P\u00e9loponn\u00e8se (431-404 av. J.-C.) lorsqu'ils ont envahi la Sicile, essuyant la perte de 200 navires et de milliers de soldats. Cette d\u00e9faite a d\u00e9clench\u00e9 des r\u00e9voltes dans tout l'empire ath\u00e9nien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'empire romain, qui a connu une apog\u00e9e de deux si\u00e8cles, a cr\u00e9\u00e9 une machine militaire qui, \u00e0 l'instar du Pentagone, \u00e9tait un \u00c9tat dans l'\u00c9tat. Les dirigeants militaires de Rome, men\u00e9s par Auguste, ont \u00e9touff\u00e9 les restes de la d\u00e9mocratie an\u00e9mique de Rome et ont inaugur\u00e9 une p\u00e9riode de despotisme qui a vu l'empire se d\u00e9truire sous le poids des d\u00e9penses militaires extravagantes et de la corruption.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'empire britannique, apr\u00e8s la folie militaire suicidaire de la Premi\u00e8re Guerre mondiale, a connu sa fin en 1956 lorsqu'il a attaqu\u00e9 l'\u00c9gypte dans le cadre d'un diff\u00e9rend sur la nationalisation du canal de Suez. La Grande-Bretagne humili\u00e9e a \u00e9t\u00e9 contrainte de se replier, favorisant ainsi la prise de pouvoir de leaders nationalistes arabes comme l'\u00c9gyptien Gamal Abdel Nasser et sonnant le glas de la domination britannique sur les quelques colonies lui restant encore. Ces empires ne se sont jamais relev\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:318px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_7b07ca.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Alors que les empires en devenir sont souvent avis\u00e9s, voire rationnels, dans l'application de la force arm\u00e9e \u00e0 des fins de conqu\u00eate et de contr\u00f4le de leurs colonies d'outre-mer, les empires en d\u00e9clin sont enclins \u00e0 des d\u00e9monstrations de puissance irr\u00e9fl\u00e9chies, r\u00eavant de coups de ma\u00eetre militaires audacieux qui leur permettraient de r\u00e9cup\u00e9rer d'une mani\u00e8re ou d'une autre le prestige et la puissance perdus \u00bb, \u00e9crit l'historien Alfred W. McCoy dans son livre \u003Ci\u003EIn the Shadows of the American Century : The Rise and Decline of US Global Power\u003C\/i\u003E : \u00ab Souvent irrationnelles m\u00eame d'un point de vue imp\u00e9rial, ces op\u00e9rations micro-militaires peuvent entra\u00eener des d\u00e9penses h\u00e9las h\u00e9morragiques ou des d\u00e9faites humiliantes qui ne font qu'acc\u00e9l\u00e9rer le processus d\u00e9j\u00e0 en cours. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus la situation se d\u00e9grade chez nous, plus l'empire a besoin de se fabriquer des ennemis \u00e0 l'int\u00e9rieur et \u00e0 l'ext\u00e9rieur. C'est la v\u00e9ritable raison de l'augmentation des tensions avec la Russie et la Chine. La pauvret\u00e9 de la moiti\u00e9 de la nation et la concentration des richesses entre les mains d'une minuscule cabale oligarchique, le meurtre gratuit de civils non arm\u00e9s par une police militaris\u00e9e, la rage contre les \u00e9lites dirigeantes, exprim\u00e9e par le vote de pr\u00e8s de la moiti\u00e9 de l'\u00e9lectorat pour un escroc et un d\u00e9magogue et l'assaut du capitole par une foule de ses partisans, sont les signes internes de la d\u00e9sint\u00e9gration.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'incapacit\u00e9 des services de sant\u00e9 nationaux \u00e0 but lucratif \u00e0 faire face \u00e0 la pand\u00e9mie, l'adoption d'un projet de relance post Covid et la proposition d'un deuxi\u00e8me plan de relance sur les infrastructures qui attribuerait la majeure partie des quelque 5 000 milliards de dollars aux entreprises tout en \u00e9parpillant quelques miettes - des ch\u00e8ques ponctuels de 1 400 dollars \u00e0 une population en grande d\u00e9tresse financi\u00e8re - ne feront qu'alimenter le d\u00e9clin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_189645_7da970.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EF\u00e9vrier 2018 : Manifestation die-in (dans laquelle les participants simulent la mort, NdT) par Teens For Gun Reform (mouvement de jeunes demandant la r\u00e9forme du second amendement (droit de d\u00e9tenir des armes), NdT) \u00e0 la suite de la fusillade au lyc\u00e9e Marjory Stoneman Douglas \u00e0 Parkland, en Floride. (Lorie Shaull via Flickr)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn raison de la perte d'emplois syndiqu\u00e9s, de la baisse r\u00e9elle des salaires, de la d\u00e9sindustrialisation, du sous-emploi et du ch\u00f4mage chroniques, sans parler des programmes d'aust\u00e9rit\u00e9 punitifs, le pays est en proie \u00e0 une pl\u00e9thore de maladies relevant du d\u00e9sespoir, notamment les addictions aux opio\u00efdes, l'alcoolisme, les suicides, les jeux d'argent, la d\u00e9pression, l'ob\u00e9sit\u00e9 morbide et les fusillades de masse - depuis le 16 mars, les \u00c9tats-Unis ont connu pas moins de 45 fusillades de masse, dont huit personnes tu\u00e9es dans un centre FedEx de l'Indiana vendredi, trois morts et trois bless\u00e9s dans une fusillade dans le Wisconsin dimanche, et trois autres morts dans une fusillade \u00e0 Austin dimanche. Ce sont les cons\u00e9quences d'une soci\u00e9t\u00e9 profond\u00e9ment perturb\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa fa\u00e7ade d'un empire arrive encore \u00e0 masquer la pourriture de ses fondations, souvent pendant des d\u00e9cennies, jusqu'\u00e0 ce que, comme nous l'avons vu dans le cas de l'Union sovi\u00e9tique, l'empire semble soudainement se disloquer. La fin du dollar comme monnaie de r\u00e9serve mondiale marquera probablement le dernier chapitre de l'empire am\u00e9ricain. En 2015, le dollar repr\u00e9sentait 90 % des transactions bilat\u00e9rales entre la Chine et la Russie, un pourcentage qui est depuis tomb\u00e9 \u00e0 environ 50 %. L'utilisation des sanctions comme arme contre la Chine et la Russie pousse ces pays \u00e0 remplacer le dollar par leurs propres monnaies nationales. La Russie, dans le cadre de ce mouvement d'abandon du dollar, a commenc\u00e9 \u00e0 accumuler des r\u00e9serves de yuan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa perte du dollar comme monnaie de r\u00e9serve mondiale augmentera instantan\u00e9ment le co\u00fbt des importations. Le ch\u00f4mage atteindra les niveaux de l'\u00e8re de la d\u00e9pression (grande d\u00e9pression de 1929, NdT). Elle obligera l'empire \u00e0 se contracter de fa\u00e7on spectaculaire. Au fur et \u00e0 mesure que l'\u00e9conomie se d\u00e9t\u00e9riorera, elle alimentera un hyper-nationalisme qui s'exprimera tr\u00e8s probablement dans un fascisme chr\u00e9tien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes m\u00e9canismes, d\u00e9j\u00e0 en place, pour un contr\u00f4le social total, une police militaris\u00e9e, une suspension des libert\u00e9s civiles, une surveillance gouvernementale \u00e0 grande \u00e9chelle, des lois renforc\u00e9es sur le \u00ab terrorisme \u00bb qui enferment les gens dans le plus grand syst\u00e8me carc\u00e9ral du monde et une censure supervis\u00e9e par les monopoles des m\u00e9dias num\u00e9riques, permettront de b\u00e9tonner sans heurts un \u00c9tat policier. Les nations qui sombrent dans des crises aussi graves cherchent \u00e0 d\u00e9tourner la rage d'une population trahie vers des boucs \u00e9missaires \u00e9trangers. C'est le r\u00f4le qui sera d\u00e9volu \u00e0 la Chine et la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9faite en Afghanistan est une triste histoire famili\u00e8re, une histoire que subissent tous ceux qui sont aveugl\u00e9s par l'hubris imp\u00e9rial. La trag\u00e9die, cependant, ce n'est pas l'effondrement de l'empire am\u00e9ricain, mais le fait que, d\u00e9pourvu de la moindre capacit\u00e9 d'autocritique et d'autocorrection, il va, en mourant, se d\u00e9cha\u00eener dans une fureur aveugle et inexpliqu\u00e9e contre des innocents, chez lui et \u00e0 l'\u00e9tranger.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EChris Hedges est journaliste. Laur\u00e9at du prix Pulitzer, il a \u00e9t\u00e9 correspondant \u00e0 l'\u00e9tranger pendant 15 ans pour le New York Times, o\u00f9 il a occup\u00e9 les postes de chef du bureau du Moyen-Orient et du bureau des Balkans. Il a auparavant travaill\u00e9 \u00e0 l'\u00e9tranger pour le Dallas Morning News, le Christian Science Monitor et NPR. Il est l'h\u00f4te de l'\u00e9mission \u003Ci\u003EOn Contact\u003C\/i\u003E de Russia Today America, nomin\u00e9e aux Emmy Awards.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2021\/04\/19\/chris-hedges-the-unraveling-of-the-american-empire\"\u003EConsortium News, Chris Hedges\u003C\/a\u003E, 19-04-2021\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par les lecteurs du site Les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=264919\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}