{"191204":{"id":"191204","parent":"188328","time":"1624350101","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/lafghanistan-deviendra-t-il-le-vietnam-version-2\/","category":"War","title":"L'Afghanistan deviendra-t-il le Vietnam version 2 ?","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_191204_dd62c4.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"l-afghanistan-deviendra-t-il-le-vietnam-version-2","admin":"newsnet","views":"163","priority":"3","length":"22285","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_191204_dd62c4.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar le Dr. Matin Baraki.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPr\u00e9liminaires historiques\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESuite \u00e0 la disparition du communisme proprement dit, un \u00e9crivain au service du syst\u00e8me capitaliste (sorti victorieux de la guerre froide) annon\u00e7a qu'on assistait \u00e0 la \u00ab fin de l'histoire \u00bb, alors que le repr\u00e9sentant le plus haut plac\u00e9 des \u00c9tats-Unis, \u003Ci\u003EGeorge Bush senior,\u003C\/i\u003E proclamait l'av\u00e8nement du nouvel ordre mondial au terme de la guerre men\u00e9e par les \u00c9tats-Unis contre l'Irak au d\u00e9but de l'ann\u00e9e 1991. Dans le cadre de la strat\u00e9gie du Grand Moyen-Orient (GME) pr\u00f4n\u00e9e par les n\u00e9oconservateurs entourant \u003Ci\u003EGeorge W. Bush, Dick Cheney, Paul Wolfowitz\u003C\/i\u003E et \u003Ci\u003EDonald Rumsfeld,\u003C\/i\u003E toute la r\u00e9gion du Moyen-Orient, du Caucase \u00e0 l'Afrique du Nord et de l\u00e0 au Bangladesh et \u00e0 l'Hindou Kouch, devait \u00eatre plac\u00e9e sous le contr\u00f4le des \u00c9tats-Unis. Les attentats du 11 septembre 2001 \u00e0 New York constitu\u00e8rent ainsi l'occasion id\u00e9ale pour mettre en œuvre la strat\u00e9gie GME.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que le r\u00e9gime taliban \u00e9tait isol\u00e9 aux niveaux national, r\u00e9gional et international, les avions de chasse am\u00e9ricains ont commenc\u00e9 \u00e0 bombarder l'Afghanistan le 7 octobre 2001. Apr\u00e8s avoir \u00e9limin\u00e9 le r\u00e9gime des Talibans en quatre semaines, les unit\u00e9s am\u00e9ricaines sont pass\u00e9es \u00e0 l'Irak d\u00e8s le d\u00e9but de 2003. Dans cette zone, la guerre \u00e9tait encore en plein essor lorsque les Talibans revinrent, plus vigoureux que jamais, en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant les \u00c9tats-Unis et leurs alli\u00e9s de l'OTAN ne sont jamais parvenus \u00e0 venir \u00e0 bout des Talibans, m\u00eame en d\u00e9ployant jusqu'\u00e0 150 000 soldats sur le terrain. Entre 2001 et 2014, la guerre a co\u00fbt\u00e9, \u00e0 son apog\u00e9e, 1,5 milliard de dollars par semaine. Abstraction faite des 2 500 soldats am\u00e9ricains tomb\u00e9s au champ d'honneur, ce n'\u00e9tait plus viable financi\u00e8rement sur le long terme. Selon un document dat\u00e9 du 22 mars 2021 publi\u00e9 par le \u003Ci\u003EStatista Research Department,\u003C\/i\u003E on parvient \u00e0 un chiffre total de 3 596 soldats de l'alliance occidentale morts en Afghanistan entre les ann\u00e9es 2001 et 2020. Les \u00c9tats-Unis ont d\u00fb reconna\u00eetre les limites de leurs capacit\u00e9s militaires et accepter la d\u00e9faite.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa strat\u00e9gie de la GME dans les montagnes de l'Hindou Kouch s'en est \u00e9galement trouv\u00e9e boulevers\u00e9e. Ce n'est qu'ensuite qu'ils ont commenc\u00e9 \u00e0 n\u00e9gocier avec les Talibans \u00e0 Doha, tout d'abord secr\u00e8tement pendant de longues ann\u00e9es, puis tr\u00e8s officiellement pendant deux ans, avant de signer un accord en f\u00e9vrier 2020. Dans ce document, les \u00c9tats-Unis ont convenu de retirer leurs troupes d'Afghanistan d'ici la fin du mois d'avril 2021. Ainsi, les Talibans ont, sur le plan diplomatique, litt\u00e9ralement roul\u00e9 dans la farine les \u00c9tats-Unis, dont la reddition a \u00e9t\u00e9 scell\u00e9e par un trait\u00e9. En guise de consolation, les Talibans \u00ab se sont, dans une annexe secr\u00e8te \u00e0 l'accord am\u00e9ricano-taliban de f\u00e9vrier 2020, engag\u00e9s \u00e0 prot\u00e9ger les bases militaires \u00e9trang\u00e8res contre les attaques d'autres groupes activistes \u00bb, ce qu'ils ne sont gu\u00e8re en mesure de faire. N\u00e9anmoins, en janvier 2021, le n\u00e9gociateur taliban Sher Mohammad Abbas Stanikzaivoulait donner l'impression \u00ab \u003Ci\u003Ed'octroyer un passe-droit \u00e0 une force d'invasion \u00e9trang\u00e8re\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELes manœuvres de Joe Biden\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans un premier temps, le nouveau pr\u00e9sident am\u00e9ricain Joe Biden remit en cause le retrait programm\u00e9 jusqu'\u00e0 la fin avril 2021 par son pr\u00e9d\u00e9cesseur \u003Ci\u003EDonald Trump\u003C\/i\u003E. Et peu apr\u00e8s son entr\u00e9e en fonction, il ordonna une r\u00e9vision de l'accord. Son objectif \u00e9tait de discuter avec les Talibans d'un report afin d'\u00eatre autoris\u00e9 \u00e0 rester \u00ab un peu plus longtemps \u00bb dans l'Hindou Kouch. \u00ab Il est pratiquement impensable de proc\u00e9der au retrait de plus de 10 000 soldats sur une p\u00e9riode de six semaines \u00bb, d\u00e9clara le 24 mars 2021 \u003Ci\u003EAdam Smith,\u003C\/i\u003E pr\u00e9sident de la commission des forces de s\u00e9curit\u00e9 de la Chambre des Repr\u00e9sentants des \u00c9tats-Unis. \u00c0 l'issue d'une r\u00e9union des ministres des Affaires \u00e9trang\u00e8res de l'OTAN, le secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9ral de l'OTAN, \u003Ci\u003EJens Stoltenberg,\u003C\/i\u003E annon\u00e7a : \u00ab \u003Ci\u003EIl n'y a toujours pas de d\u00e9cision arr\u00eat\u00e9e.... Pour l'instant, toutes les options restent ouvertes\u003C\/i\u003E \u00bb. En outre, un retrait d'ici la fin avril, comme la pr\u00e9c\u00e9dente administration am\u00e9ricaine en avait convenu avec les Talibans, ne pouvait \u00eatre garanti, ne f\u00fbt-ce que pour des raisons logistiques. Nous \u00ab \u003Ci\u003Ed\u00e9ciderons ensemble\u003C\/i\u003E \u00bb de quitter l'Afghanistan \u00ab \u003Ci\u003Elorsque le moment sera venu\u003C\/i\u003E \u00bb, d\u00e9clara un repr\u00e9sentant de l'ambassadeur des \u00c9tats-Unis aupr\u00e8s de l'OTAN \u00e0 Bruxelles. Le 29 mars 2021, le pr\u00e9sident \u003Ci\u003EBiden\u003C\/i\u003E a rappel\u00e9 qu'il ne voulait pas se soumettre \u00e0 des pressions en raison de l'\u00e9ch\u00e9ance convenue. Il a toutefois ajout\u00e9 qu'il ne pouvait pas non plus envisager de maintenir encore le stationnement des soldats am\u00e9ricains dans l'Hindou Kouch, l'ann\u00e9e prochaine. \u00ab \u003Ci\u003ENous allons partir. La question est de savoir quand nous partirons\u003C\/i\u003E \u00bb, a soulign\u00e9 M. Biden.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Talibans insistent n\u00e9anmoins pour que les \u00c9tats-Unis respectent l'accord de f\u00e9vrier 2020. Le porte-parole des islamistes a d\u00e9clar\u00e9 sur Twitter que si l'administration Biden ne se conformait pas \u00e0 l'accord, cela \u00ab \u003Ci\u003Eaggraverait certainement les probl\u00e8mes, et ceux qui n'ont pas respect\u00e9 l'accord en seront tenus pour responsables\u003C\/i\u003E \u00bb. Comme chaque ann\u00e9e, les Talibans ont annonc\u00e9 leur offensive de printemps dans le but de forcer les \u00c9tats-Unis et l'OTAN \u00e0 se retirer d\u00e8s cette ann\u00e9e. Mais cela \u00e9quivaudrait \u00e0 une expulsion de facto de la premi\u00e8re puissance mondiale de l'Hindou Kouch, et rendrait difficilement possible un d\u00e9sengagement organis\u00e9 des forces arm\u00e9es des \u00c9tats-Unis et de l'OTAN en Afghanistan. Cela risquerait de \u00ab \u003Ci\u003Eressembler davantage \u00e0 une fuite\u003C\/i\u003E \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 \u003Ci\u003EMarie-Agn\u00e8s Strack-Zimmermann,\u003C\/i\u003E membre du FDP charg\u00e9e de la d\u00e9fense. C'est pr\u00e9cis\u00e9ment le sc\u00e9nario que les \u00c9tats-Unis veulent \u00e9viter \u00e0 tout prix. Il ne doit pas y avoir de second Sa\u00efgon.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident am\u00e9ricain Biden a bien d\u00fb r\u00e9aliser, nolens volens, que les \u00c9tats-Unis n'avaient plus la moindre perspective en Afghanistan et a ordonn\u00e9 le 13 avril 2021 le retrait de ses soldats pour septembre 2021, comme le rapporte le \u003Ci\u003EWashington Post\u003C\/i\u003E. D'ici le 11 septembre, toutes les unit\u00e9s am\u00e9ricaines doivent \u00eatre retir\u00e9es sans condition de l'Hindou Kouch et ce, sans la moindre contrepartie de la part des Talibans. \u00ab \u003Ci\u003EIl est temps de mettre fin \u00e0 la plus longue des guerres am\u00e9ricaines. Il est temps que les soldats am\u00e9ricains rentrent \u00e0 la maison\u003C\/i\u003E \u00bb, a soulign\u00e9 le pr\u00e9sident Biden. Il a soulign\u00e9 qu'il \u00e9tait le quatri\u00e8me pr\u00e9sident sous le mandat duquel des forces arm\u00e9es am\u00e9ricaines \u00e9taient engag\u00e9es dans un conflit en Afghanistan. \u00ab \u003Ci\u003EJe ne transmettrai pas cette responsabilit\u00e9 \u00e0 un cinqui\u00e8me pr\u00e9sident\u003C\/i\u003E \u00bb Il n'est gu\u00e8re possible, a soulign\u00e9 M. Biden, de prolonger l'effort de guerre \u00ab \u003Ci\u003Edans l'espoir qu'\u00e0 un moment donn\u00e9, les circonstances seront favorables \u00e0 un retrait id\u00e9al\u003C\/i\u003E \u00bb. En effet, il n'y aura jamais de \u00ab \u003Ci\u003Econditions id\u00e9ales\u003C\/i\u003E \u00bb pour le faire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi, m\u00eame un perdant peut exprimer sa d\u00e9faite d'une mani\u00e8re qui le r\u00e9conforte. \u00ab \u003Ci\u003ELa d\u00e9faite de l'Occident est si totale que les Talibans n'ont m\u00eame plus besoin de participer \u00e0 des simulacres de n\u00e9gociations de paix. D\u00e9sormais, les forces arm\u00e9es \u00e9trang\u00e8res partent pratiquement la t\u00eate basse\u003C\/i\u003E \u00bb. Aucune c\u00e9r\u00e9monie d'adieu n'a \u00e9t\u00e9 programm\u00e9e pour les 10 000 soldats de l'OTAN et les 1 100 soldats de la Bundeswehr. Le retrait des unit\u00e9s de l'OTAN d'Afghanistan a officiellement commenc\u00e9 le 1er mai 2021.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais que vont devenir les mercenaires \u00e9trangers qui op\u00e8rent en Afghanistan pour le compte de la Central Intelligence Agency (CIA) am\u00e9ricaine et d'autres services de renseignement de l'OTAN ? Assadullah Walwalgi, expert en affaires militaires \u00e0 Kaboul, estime qu'il y a environ 40 000 mercenaires sous contrat avec une cinquantaine de soci\u00e9t\u00e9s militaires diff\u00e9rentes, principalement am\u00e9ricaines, qui sont l\u00e0 pour \u00ab \u003Ci\u003Efaire le sale boulot\u003C\/i\u003E \u00bb. Or, \u00e0 ce jour il n'a jamais \u00e9t\u00e9 fait mention de leur d\u00e9part ou de leur retrait.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u00ab On rentre ensemble, on ressort ensemble ! \u00bb\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe slogan employ\u00e9 par la ministre f\u00e9d\u00e9rale de la D\u00e9fense, \u003Ci\u003EAnnegret Kramp-Karrenbauer,\u003C\/i\u003E est bien plus qu'une contre-v\u00e9rit\u00e9 : \u00ab \u003Ci\u003ELa v\u00e9rit\u00e9 est quelque chose de si pr\u00e9cieux que les politiciens ne l'utilisent qu'avec beaucoup de parcimonie\u003C\/i\u003E \u00bb. En effet, depuis l'annexion de la R\u00e9publique d\u00e9mocratique allemande (RDA), la classe politique et militaire allemande nourrit \u00e0 nouveau des ambitions de grande puissance. C'est ce qui ressort clairement des lignes directrices relatives \u00e0 la politique de d\u00e9fense relatives au portefeuille du ministre f\u00e9d\u00e9ral de la D\u00e9fense des 26 novembre 1992, 21 mars 2003 et 18 mai 2011, ainsi que des livres blancs de 2004 et 2006 sur la politique s\u00e9curitaire de l'Allemagne tout comme sur la situation et l'avenir de la Bundeswehr. Les limites de la d\u00e9fense allemande ne sont plus celles prescrites par la Loi fondamentale (art. 87a) - son domaine op\u00e9rationnel s'est \u00e9tendu au monde entier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl convient de rappeler le discours prononc\u00e9 le 26 avril 1997 \u00e0 l'h\u00f4tel \u003Ci\u003EAdlon\u003C\/i\u003E de Berlin par \u003Ci\u003ERoman Herzog\u003C\/i\u003E - qui \u00e9tait alors Pr\u00e9sident de la R\u00e9publique f\u00e9d\u00e9rale d'Allemagne - discours dans lequel il \u00e9voquait avec insistance les ambitions de l'Allemagne en tant que grande puissance : \u00ab \u003Ci\u003EUne formidable comp\u00e9tition mondiale est en marche: la redistribution des march\u00e9s mondiaux est en pleine \u00e9volution, tout comme les perspectives de prosp\u00e9rit\u00e9 au XXIe si\u00e8cle. C'est d\u00e8s maintenant que nous devons commencer \u00e0 rattraper le temps perdu\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne fois de plus, et ce pour la troisi\u00e8me fois, l'Afghanistan a \u00e9t\u00e9 consid\u00e9r\u00e9 comme un \u00e9chiquier sur lequel se jouaient les ambitions mondiales de l'Allemagne. Cela dit, il fallait encore attendre l'occasion propice et le 11 septembre 2001 a \u00e9t\u00e9 un excellent pr\u00e9texte. S'il n'avait pas exist\u00e9, il aurait fallu l'inventer. Le chancelier \u003Ci\u003EGerhard Schr\u00f6der\u003C\/i\u003E (SPD) a annonc\u00e9 la solidarit\u00e9 sans restriction de l'Allemagne avec les \u00c9tats-Unis d'Am\u00e9rique. C'est dans ce contexte qu'on a pour la premi\u00e8re fois utilis\u00e9 le \u00ab principe de l'alliance \u00bb, conform\u00e9ment \u00e0 l'article 5 du trait\u00e9 de l'OTAN. \u00ab \u003Ci\u003EIl convient \u00e9galement de ne pas le perdre de vue : ce n'est pas l'Allemagne qui a pouss\u00e9 l'OTAN en 2002 \u00e0 placer l'Afghanistan sous son contr\u00f4le. C'\u00e9tait le gouvernement Schr\u00f6der\/Fischer\u003C\/i\u003E \u00bb, a expliqu\u00e9 \u003Ci\u003EKlaus Naumann,\u003C\/i\u003E ancien inspecteur g\u00e9n\u00e9ral de la Bundeswehr. Cela ouvrait la possibilit\u00e9 \u00e0 la classe politique et militaire allemande de participer \u00e0 la guerre contre l'Afghanistan. La militarisation de la politique \u00e9trang\u00e8re allemande a cr\u00e9\u00e9 les bases n\u00e9cessaires \u00e0 la formule choc de \u003Ci\u003EPeter Struck,\u003C\/i\u003E le ministre f\u00e9d\u00e9ral social-d\u00e9mocrate de la D\u00e9fense, suite \u00e0 l'adoption au printemps 2003 des lignes directrices de la politique en mati\u00e8re de d\u00e9fense : \u00ab \u003Ci\u003EL'Allemagne sera d\u00e9fendue dans l'Hindou Kouch\u003C\/i\u003E \u00bb, une phrase qui a fait l'objet de maintes citations. \u00ab \u003Ci\u003ECette phrase est l'une des plus d\u00e9biles de l'histoire allemande depuis l'apr\u00e8s-guerre\u003C\/i\u003E \u00bb, a observ\u00e9 \u003Ci\u003EHeribert Prantl,\u003C\/i\u003E \u00e0 l'\u00e9poque chef du d\u00e9partement de politique int\u00e9rieure de la \u003Ci\u003ES\u00fcddeutsche Zeitung\u003C\/i\u003E. La d\u00e9claration de M. Struck est \u00e9galement parfaitement fallacieuse car les vis\u00e9es des Talibans sont uniquement r\u00e9gionales. Ce ne sont pas des terroristes internationaux et \u00ab \u003Ci\u003Eils ne cherchent pas \u00e0 attaquer Hambourg ni New York\u003C\/i\u003E \u00bb. \u00ab L'engagement \u00bb militaire de l'Allemagne dans l'Hindou Kouch a, d'une part, remilitaris\u00e9 la politique \u00e9trang\u00e8re allemande et, d'autre part, ouvert la voie par le biais de l'Afghanistan aux futures op\u00e9rations de la Bundeswehr dans le monde entier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu cours de son \u00ab engagement \u00bb militaire de 20 ans dans l'Hindou Kouch, la R\u00e9publique f\u00e9d\u00e9rale d'Allemagne a envoy\u00e9 au combat un effectif total de 160 000 soldats, dont 1 100 tr\u00e8s r\u00e9cemment. Et 59 soldats l'ont pay\u00e9 de leur vie. Depuis 2001, cette mission de la Bundeswehr a co\u00fbt\u00e9 plus de 12 milliards d'euros. Telles sont les d\u00e9clarations du minist\u00e8re f\u00e9d\u00e9ral des Affaires \u00e9trang\u00e8res en r\u00e9ponse \u00e0 une question du groupe parlementaire \u00ab Die Linke \u00bb au Bundestag. M\u00eame si l'on partait du principe que cette somme devrait en r\u00e9alit\u00e9 \u00eatre multipli\u00e9e par deux, on n'aurait pas tout \u00e0 fait tort. Car le gouvernement f\u00e9d\u00e9ral ne comptabilise pas toutes les d\u00e9penses. Malgr\u00e9 les pertes financi\u00e8res et en vies humaines, l'actuel ministre allemand des Affaires \u00e9trang\u00e8res, \u003Ci\u003EHeiko Maas\u003C\/i\u003E (SPD), estime que \u00ab \u003Ci\u003Etout cela n'a pas \u00e9t\u00e9 fait en vain\u003C\/i\u003E \u00bb et a annonc\u00e9 la poursuite de l'engagement politique et financier allemand dans l'Hindou Kouch.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003ELe processus de paix a besoin d'une nouvelle impulsion diplomatique\u003C\/i\u003E \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 M. Maas. Pour l'ann\u00e9e en cours, la RFA s'est engag\u00e9e \u00e0 hauteur de 430 millions d'euros. Le m\u00eame montant est pr\u00e9vu pour les ann\u00e9es successives jusqu'en 2024. Mais le d\u00e9blocage de ces fonds d\u00e9pend de l'\u00e9volution du \u00ab processus de paix \u00bb entre les repr\u00e9sentants de l'administration de Kaboul et les Talibans. La question de savoir si le gouvernement f\u00e9d\u00e9ral coop\u00e9rerait \u00e9galement avec un gouvernement taliban ne semble pas avoir \u00e9t\u00e9 clairement d\u00e9finie. Car \u00ab \u003Ci\u003Ed\u00e8s janvier [2021], les intentions am\u00e9ricaines de former un gouvernement de transition pour l'Afghanistan incluant les Talibans avaient \u00e9t\u00e9 rendues publiques\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe ministre pakistanais des Affaires \u00e9trang\u00e8res, \u003Ci\u003EShah Mahmoud Qureshi,\u003C\/i\u003E a \u00e9galement fait preuve d'un optimisme prudent quant \u00e0 la strat\u00e9gie future des Talibans. Ils auraient \u00ab \u003Ci\u003Ebien compris que l'Afghanistan a \u00e9volu\u00e9. Et qu'ils vont devoir accepter ce changement\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme les dirigeants talibans coordonnent toujours leur strat\u00e9gie avec celle du gouvernement pakistanais, il se pourrait qu'en plus de leur force militaire, ils tiennent \u00e9galement compte de cette r\u00e9alit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EL'alibi du droit des femmes\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn Afghanistan, les \u00c9tats-Unis, grande puissance imp\u00e9rialiste, ne se sont jamais souci\u00e9s des droits des femmes ni des droits de l'homme, et encore moins de l'Afghanistan lui-m\u00eame, mais uniquement de leurs int\u00e9r\u00eats strat\u00e9giques dans la r\u00e9gion, de l'encerclement potentiel de la F\u00e9d\u00e9ration de Russie et du changement de r\u00e9gime en Iran.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis ont con\u00e7u toute la r\u00e9gion de l'Hindou Kouch comme un porte-avions insubmersible \u00e0 leur usage. Mais aujourd'hui, le contexte local a chang\u00e9 et, avec lui, les priorit\u00e9s de la strat\u00e9gie am\u00e9ricaine. Dans un avenir pr\u00e9visible, la R\u00e9publique populaire de Chine sera en mesure de rattraper les \u00c9tats-Unis, voire de les d\u00e9passer sur le plan \u00e9conomique, mais aussi militaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFin 2017, la \u00ab strat\u00e9gie de s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00bb am\u00e9ricaine a class\u00e9 la R\u00e9publique populaire de Chine parmi ses \u00ab rivaux strat\u00e9giques \u00bb. Aujourd'hui, sous la houlette du pr\u00e9sident Biden, les \u00c9tats-Unis vont \u00e9galement tenter d'encercler industriellement la R\u00e9publique populaire de Chine et si ce n'est d'emp\u00eacher, du moins de retarder, l'accession de ce pays au rang de future puissance mondiale. L'ancien pr\u00e9sident am\u00e9ricain \u003Ci\u003EBarack Obama\u003C\/i\u003E et son vice-pr\u00e9sident Joe Biden avaient d\u00e9j\u00e0 appel\u00e9 \u00e0 un Si\u00e8cle du Pacifique dirig\u00e9 par les \u00c9tats-Unis en novembre 2011. Cette strat\u00e9gie est clairement dirig\u00e9e contre la R\u00e9publique populaire de Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans la ligne directrice de cet objectif, les \u00c9tats-Unis ont d\u00e9j\u00e0 nou\u00e9 des alliances militaires r\u00e9gionales avec le Japon, la Cor\u00e9e du Sud, l'Australie, les Philippines, la Tha\u00eflande, Singapour, le Vietnam, la Malaisie, l'Indon\u00e9sie et enfin l'Inde, qui est \u00e9galement une puissance nucl\u00e9aire. Le conflit r\u00e9gional en mer de Chine m\u00e9ridionale, dont 80% de la surface font l'objet de revendications chinoises, \u00e9tendues \u00e0 certaines petites iles envahies et se trouvant actuellement sous occupation chinois. Sous pr\u00e9texte \u00ab d'arguments historiques vieux de plus de deux mille ans \u00bb, ce conflit pourrait \u00eatre instrumentalis\u00e9 par les \u00c9tats-Unis en vue du d\u00e9clenchement d'un conflit \u00e9largi contre la Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Afghanistan a donc pour l'instant \u00e9t\u00e9 mis de c\u00f4t\u00e9. Les \u00c9tats-Unis veulent concentrer leurs forces sur le devenir de cette r\u00e9gion g\u00e9ostrat\u00e9gique importante. C'est l'av\u00e8nement d'un si\u00e8cle asiatique. L'endroit o\u00f9 se jouera la supr\u00e9matie mondiale se trouve dans la zone de l'oc\u00e9an Pacifique. Le retrait des forces arm\u00e9es stationn\u00e9es en Afghanistan et dans les pays avoisinants a pr\u00e9cis\u00e9ment pour but de construire un barrage contre les vis\u00e9es chinoises sur le Pacifique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EBilan d'un d\u00e9sastre\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes vingt ann\u00e9es de guerre des \u00c9tats-Unis et de l'OTAN en Afghanistan ont caus\u00e9 une v\u00e9ritable \u00ab d\u00e9vastation \u00bb. \u00ab \u003Ci\u003EOubli\u00e9es, les hautes aspirations de jadis, c'est-\u00e0-dire l'espoir d'une stabilisation et la d\u00e9mocratisation du pays. Et pour la superpuissance, ce bilan g\u00eanant aura sans doute des r\u00e9percussions : Il faut en outre y ajouter les d\u00e9c\u00e8s d'au moins 100 000 civils afghans\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon un reportage de la cha\u00eene d'information \u003Ci\u003ETOLO-TV\u003C\/i\u003E du 18 avril 2021, 160 000 personnes ont \u00e9t\u00e9 tu\u00e9es depuis 2001, selon les chiffres des gouvernements afghan et am\u00e9ricain et des Nations unies. De plus, \u00ab \u003Ci\u003E66 000 membres des forces de s\u00e9curit\u00e9 afghanes, quatre mille soldats internationaux et 80 000 islamistes\u003C\/i\u003E \u00bb ont \u00e9galement \u00e9t\u00e9 tu\u00e9s. Par ailleurs, en raison de la coop\u00e9ration et du soutien direct des pays de l'OTAN aux seigneurs de la guerre, la corruption, le n\u00e9potisme, la fragmentation ethnique, la culture et le trafic de drogue, les d\u00e9monstrations de pouvoir, voire les enl\u00e8vements (on a parl\u00e9 d'une fili\u00e8re d'enl\u00e8vement aux ordres du mar\u00e9chal \u003Ci\u003EAbdul Qasim Fahim,\u003C\/i\u003E premier vice-pr\u00e9sident, sous la pr\u00e9sidence d'Hamid Karza\u00ef,lui-m\u00eame impos\u00e9 par les \u00c9tats-Unis) sont devenus monnaie courante. L'ensemble de l'appareil d'\u00c9tat, tant le pouvoir judiciaire que le pouvoir ex\u00e9cutif et le pouvoir l\u00e9gislatif, ainsi que les organes de s\u00e9curit\u00e9, sont totalement gangren\u00e9s par le virus de la corruption. La prostitution impos\u00e9e pour d\u00e9crocher un poste est monnaie courante dans les hautes sph\u00e8res. Les emplois se n\u00e9gocient comme des marchandises dans un bazar et plus l'emploi induit un fort potentiel de corruption, plus le prix \u00e0 payer sera \u00e9lev\u00e9. Les postes d'ambassadeurs sont ainsi accessibles pour un montant pouvant aller jusqu'\u00e0 40 000 USD.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien s\u00fbr, les filles sont scolaris\u00e9es mais les dipl\u00f4m\u00e9es ont beaucoup de mal \u00e0 trouver un emploi. Il y a d\u00e9j\u00e0 longtemps que l'\u00e9lite a transf\u00e9r\u00e9 ses dollars dans les banques de Duba\u00ef et se trouve \u00e0 pr\u00e9sent assise sur ses bagages boucl\u00e9s, pr\u00eate au d\u00e9part. Ceux qui le peuvent quittent le pays. Ce sont les femmes qui ont le plus d'ennemis: le gouvernement, les seigneurs de guerre, les Talibans, mais aussi l'OTAN.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003ELe risque est grand de voir les Talibans vouloir reprendre le pouvoir en Afghanistan apr\u00e8s le retrait am\u00e9ricain. Cela se traduit \u00e9galement par une mont\u00e9e de la violence dont les principales victimes seront parmi la population, les femmes et les jeunes filles. Les \u00c9tats-Unis portent une lourde responsabilit\u00e9 dans cette \u00e9volution. L'invasion d'il y a 20 ans \u00e9tait bas\u00e9e sur de fausses attentes. Par ailleurs, au cours de toutes ces ann\u00e9es, il a \u00e9t\u00e9 impossible de garantir la stabilit\u00e9 et de reconstruire le pays. Un Afghanistan stable et d\u00e9mocratique reste probablement une utopie\u003C\/i\u003E \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 le journal su\u00e9dois \u003Ci\u003ESk\u00e5nska Dagbladet\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EQue va devenir l'Afghanistan ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s le d\u00e9but de l'ann\u00e9e 2021, les experts du groupe d'\u00e9tude sur l'Afghanistan nomm\u00e9 par le Congr\u00e8s am\u00e9ricain avaient pr\u00e9venu \u00ab \u003Ci\u003Equ'un retrait pr\u00e9cipit\u00e9 conduirait \u00e0 l'effondrement de l'Afghanistan\u003C\/i\u003E \u00bb. Une telle \u00ab \u003Ci\u003Eperspective est un d\u00e9sastre pour les \u00c9tats-Unis et leurs alli\u00e9s \u00e0 Berlin, Londres et Paris\u003C\/i\u003E \u00bb. La date de retrait des troupes des \u00c9tats-Unis et de l'OTAN est d\u00e9sormais fix\u00e9e. Quel int\u00e9r\u00eat les Talibans auraient-ils \u00e0 n\u00e9gocier avec le camp de Kaboul ? Ils \u00ab \u003Ci\u003En'ont plus qu'\u00e0 attendre quelques mois avant de prendre Kaboul d'assaut\u003C\/i\u003E \u00bb. C'est en cela que r\u00e9side la preuve tangible de \u00ab \u003Ci\u003El'\u00e9chec de l'Occident dans cette guerre\u003C\/i\u003E \u00bb de l'Hindou Kouch.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EOn ne peut r\u00e9ellement envisager une pr\u00e9diction scientifique que dans la mesure o\u00f9 on en conna\u00eet tous les param\u00e8tres\u003C\/i\u003E \u00bb. Nous disposons de beaucoup d'informations, mais pas de tous les \u00e9l\u00e9ments sur la strat\u00e9gie am\u00e9ricaine en Afghanistan et dans sa p\u00e9riph\u00e9rie. On peut n\u00e9anmoins avancer les hypoth\u00e8ses suivantes :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E1 - L'\u00e9lite politique et militaire afghane pourrait prendre la fuite imm\u00e9diatement apr\u00e8s le retrait des unit\u00e9s de l'OTAN, pr\u00e9f\u00e9rant une vie tranquille et agr\u00e9able en exil \u00e0 l'implication dans une \u00e9ni\u00e8me guerre avec les Talibans ; les Talibans seraient alors les seuls dirigeants du pays, comme ils l'ont \u00e9t\u00e9 \u00e0 partir de 1996.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E2 - Dans l'hypoth\u00e8se o\u00f9 le gouvernement am\u00e9ricain r\u00e9ussirait \u00e0 convaincre les Talibans de former un gouvernement de coalition avec l'administration de Kaboul, en leur soumettant diverses propositions financi\u00e8res ainsi que celles li\u00e9es au d\u00e9veloppement, une transformation relativement douce - selon les normes afghanes, bien s\u00fbr - pourrait alors voir le jour.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E3 - Si ce n'\u00e9tait pas le cas, cela conduirait tr\u00e8s probablement \u00e0 une guerre civile semblable \u00e0 celle de 1992, ayant entrain\u00e9 la destruction d'une grande partie de Kaboul et la mort de plus de 50 000 personnes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E4 - Apr\u00e8s nous, le d\u00e9luge. Les \u00c9tats-Unis ne semblent pas avoir de plan B pour l'Afghanistan ou ils n'en ont en tout cas r\u00e9v\u00e9l\u00e9 aucun jusqu'\u00e0 pr\u00e9sent. \u00c0 mon avis, le recours \u00e0 une unit\u00e9 des Nations unies, compos\u00e9e de Casques bleus issus des \u00c9tats non align\u00e9s et de l'Organisation des \u00c9tats islamiques, rempla\u00e7ant les forces arm\u00e9es de l'OTAN, et qui, pour une fois, devrait \u00eatre rev\u00eatue de pouvoirs \u00e9tendus, serait absolument n\u00e9cessaire pour assurer la paix pendant une phase transitoire jusqu'\u00e0 une stabilisation de la situation int\u00e9rieure afghane.\u003C\/p\u003E\u003Chr \/\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/www.zeit-fragen.ch\/fr\/archives\/2021\/n-14-22-juin-2021\/lafghanistan-deviendra-t-il-le-vietnam-version-2.html\"\u003Ezeit-fragen.ch\u003C\/a\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/lafghanistan-deviendra-t-il-le-vietnam-version-2\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}