{"193505":{"id":"193505","parent":"193040","time":"1628758974","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/tous-les-chemins-menent-a-la-bataille-de-kaboul\/","category":"War","title":"Tous les chemins m\u00e8nent \u00e0 la bataille de Kaboul","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193505_33eb26.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"tous-les-chemins-menent-a-la-bataille-de-kaboul","admin":"newsnet","views":"240","priority":"3","length":"11876","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193505_59959c.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Pepe Escobar.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELes unes apr\u00e8s les autres, les villes sont pass\u00e9es du contr\u00f4le du gouvernement \u00e0 celui des Taliban, mais la fin de partie en Afghanistan n'est toujours pas claire.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes n\u00e9gociations du toujours insaisissable processus de \u00ab\u00a0paix\u00a0\u00bb afghan reprennent ce mercredi \u00e0 Doha par l'interm\u00e9diaire de la tro\u00efka \u00e9largie - \u00c9tats-Unis, Russie, Chine et Pakistan. Le contraste avec les faits accumul\u00e9s sur le terrain ne pourrait \u00eatre plus frappant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans une attaque \u00e9clair coordonn\u00e9e, les Taliban ont soumis pas moins de six capitales provinciales afghanes en seulement quatre jours. L'administration centrale de Kaboul aura bien du mal \u00e0 d\u00e9fendre sa stabilit\u00e9 \u00e0 Doha.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa situation ne fait qu'empirer. De fa\u00e7on inqui\u00e9tante, le pr\u00e9sident afghan Ashraf Ghani a pratiquement enterr\u00e9 le processus de Doha. Il a d\u00e9j\u00e0 pari\u00e9 sur la guerre civile - de la militarisation des civils dans les principales villes \u00e0 la corruption g\u00e9n\u00e9ralis\u00e9e des chefs de guerre r\u00e9gionaux, dans l'intention de cr\u00e9er une \u00ab\u00a0coalition de volontaires\u00a0\u00bb pour combattre les Taliban.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa prise de Zaranj, la capitale de la province de Nimruz, a \u00e9t\u00e9 un coup majeur des Taliban. Zaranj est la porte d'acc\u00e8s de l'Inde \u00e0 l'Afghanistan et, plus loin, \u00e0 l'Asie centrale via le Corridor international de Transport Nord-Sud (INSTC).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Inde a pay\u00e9 pour la construction de l'autoroute reliant le port de Chabahar en Iran - la plaque tournante cl\u00e9 de la version indienne des Nouvelles Routes de la Soie, en perte de vitesse - \u00e0 Zaranj.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'enjeu est un passage frontalier vital entre l'Iran et l'Afghanistan et un corridor de transport entre le sud-ouest et l'Asie centrale. Or, les Taliban contr\u00f4lent actuellement le commerce du c\u00f4t\u00e9 afghan. Et T\u00e9h\u00e9ran vient de fermer le c\u00f4t\u00e9 iranien. Personne ne sait ce qui va se passer ensuite.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Taliban mettent m\u00e9ticuleusement en œuvre un plan directeur strat\u00e9gique. Il n'y a pas encore de preuve tangible, mais une aide ext\u00e9rieure tr\u00e8s bien inform\u00e9e - les services de renseignements de l'ISI pakistanais\u00a0? - est plausible.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'abord, ils conqui\u00e8rent les campagnes - une affaire pratiquement r\u00e9gl\u00e9e sur au moins 85% du territoire. Ensuite, ils contr\u00f4lent les principaux postes de contr\u00f4le frontaliers, comme avec le Tadjikistan, le Turkm\u00e9nistan, l'Iran et Spin Boldak avec le Baloutchistan au Pakistan. Enfin, il est question d'encercler et de prendre m\u00e9thodiquement les capitales provinciales - c'est l\u00e0 o\u00f9 nous en sommes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'acte final sera la bataille pour Kaboul. Elle pourrait vraisemblablement avoir lieu d\u00e8s septembre, dans le cadre d'une \u00ab\u00a0c\u00e9l\u00e9bration\u00a0\u00bb tordue des 20 ans du 11 septembre et du bombardement am\u00e9ricain du Talibanistan de 1996-2001.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ECe blitzkrieg strat\u00e9gique\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe qui se passe dans le nord est encore plus \u00e9tonnant que dans le sud-ouest.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Taliban ont conquis Sheberghan, une r\u00e9gion fortement influenc\u00e9e par l'Ouzb\u00e9kistan, et n'ont pas tard\u00e9 \u00e0 diffuser des images de combattants en tenue vol\u00e9e posant devant le palais Dostum, d\u00e9sormais occup\u00e9. Abdul Rashid Dostum, seigneur de guerre notoirement vicieux, est l'actuel vice-pr\u00e9sident afghan.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193505_33eb26.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ETaliban posant avec une tenue militaire vol\u00e9e au palais de Dostum \u00e0 Sheberghan\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ELe grand coup des Taliban a \u00e9t\u00e9 de p\u00e9n\u00e9trer dans Kunduz, qui n'est pas encore compl\u00e8tement ma\u00eetris\u00e9. Kunduz est tr\u00e8s importante sur le plan strat\u00e9gique. Avec 370\u00a0000 habitants et assez proche de la fronti\u00e8re tadjike, c'est le principal centre du nord-est de l'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes forces gouvernementales de Kaboul ont tout simplement fui. Tous les prisonniers ont \u00e9t\u00e9 lib\u00e9r\u00e9s des prisons locales. Les routes sont bloqu\u00e9es. C'est significatif car Kunduz est au carrefour de deux corridors importants - vers Kaboul et Mazar-i-Sharif. Et surtout, c'est aussi un carrefour de couloirs utilis\u00e9s pour l'exportation d'opium et d'h\u00e9ro\u00efne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Bundeswehr occupait autrefois une base militaire pr\u00e8s de l'a\u00e9roport de Kunduz, qui abrite aujourd'hui le 217e corps d'arm\u00e9e afghan. C'est l\u00e0 que les quelques forces gouvernementales afghanes restantes se sont repli\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Taliban veulent maintenant assi\u00e9ger la l\u00e9gendaire Mazar-i-Sharif, la grande ville du nord, encore plus importante que Kunduz. Mazar-i-Sharif est la capitale de la province de Balkh. Le principal chef de guerre local, depuis des d\u00e9cennies, est Atta Mohammad Noor, que j'ai rencontr\u00e9 il y a 20 ans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl jure maintenant de d\u00e9fendre \u00ab\u00a0sa\u00a0\u00bb ville \u00ab\u00a0jusqu'\u00e0 la derni\u00e8re goutte de mon sang\u00a0\u00bb. En soi, cela laisse pr\u00e9sager un sc\u00e9nario de guerre civile majeure.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe but final des Taliban est d'\u00e9tablir un axe ouest-est de Sheberghan \u00e0 Kunduz et \u00e0 Taloqan, la capitale de la province de Takhar, via Mazar-i-Sharif dans la province de Balkh, et parall\u00e8lement aux fronti\u00e8res nord du Turkm\u00e9nistan, de l'Ouzb\u00e9kistan et du Tadjikistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi cela se produit, nous parlons d'un changement de situation logistique irr\u00e9versible, la quasi-totalit\u00e9 du nord \u00e9chappant au contr\u00f4le de Kaboul. Il est hors de question que les Taliban \u00ab\u00a0n\u00e9gocient\u00a0\u00bb cette victoire, que ce soit \u00e0 Doha ou ailleurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAutre fait \u00e9tonnant, toutes ces r\u00e9gions ne sont pas \u00e0 majorit\u00e9 pachtoune, contrairement \u00e0 Kandahar dans le sud et \u00e0 Lashkar Gah dans le sud-ouest, o\u00f9 les Taliban se battent encore pour \u00e9tablir un contr\u00f4le total.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe contr\u00f4le exerc\u00e9 par les Taliban sur la quasi-totalit\u00e9 des postes-fronti\u00e8res internationaux g\u00e9n\u00e9rateurs de recettes douani\u00e8res soul\u00e8ve de s\u00e9rieuses questions quant \u00e0 l'avenir du trafic de drogue.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Taliban vont-ils \u00e0 nouveau interdire la production d'opium, comme l'avait fait feu le mollah Omar au d\u00e9but des ann\u00e9es 2000\u00a0? Il est fort possible que la distribution ne soit pas autoris\u00e9e en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s tout, les b\u00e9n\u00e9fices de l'exportation ne peuvent que favoriser l'armement des Taliban - contre les futures \u00ab\u00a0interf\u00e9rences\u00a0\u00bb des Am\u00e9ricains et de l'OTAN. Et les agriculteurs afghans peuvent gagner beaucoup plus avec la culture du pavot \u00e0 opium qu'avec d'autres cultures.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9chec lamentable de l'OTAN en Afghanistan est visible \u00e0 tous \u00e9gards. Dans le pass\u00e9, les Am\u00e9ricains ont utilis\u00e9 des bases militaires en Ouzb\u00e9kistan et au Kirghizistan. La Bundeswehr a utilis\u00e9 la base de Termez, en Ouzb\u00e9kistan, pendant des ann\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETermez est maintenant utilis\u00e9e pour des manœuvres conjointes russes et ouzbeks. Et les Russes ont quitt\u00e9 leur base du Kirghizistan pour effectuer des manœuvres conjointes au Tadjikistan. L'ensemble de l'appareil de s\u00e9curit\u00e9 des \u00ab\u00a0stans\u00a0\u00bb voisins d'Asie centrale est coordonn\u00e9 par la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPendant ce temps, la principale priorit\u00e9 de la Chine en mati\u00e8re de s\u00e9curit\u00e9 est d'emp\u00eacher de futures incursions djihadistes dans le Xinjiang, ce qui implique des travers\u00e9es de montagnes extr\u00eamement difficiles depuis l'Afghanistan jusqu'au Tadjikistan, puis jusqu'\u00e0 un no man's land dans le corridor de Wakhan. La surveillance \u00e9lectronique de P\u00e9kin traque tout ce qui bouge dans cette partie du toit du monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/mp.weixin.qq.com\/s\/PdiccvNSqdFtR-TisN1w5w\"\u003EL'analyse de ce groupe de r\u00e9flexion chinois\u003C\/a\u003E montre comment l'\u00e9chiquier en mouvement est suivi. Les Chinois sont parfaitement conscients de la \u00ab\u00a0pression militaire sur Kaboul\u00a0\u00bb qui s'exerce parall\u00e8lement \u00e0 l'offensive diplomatique des Taliban, mais pr\u00e9f\u00e8rent insister sur le fait qu'ils \u00ab\u00a0\u003Ci\u003Ese pr\u00e9sentent comme une force agressive pr\u00eate \u00e0 prendre le contr\u00f4le du r\u00e9gime\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa realpolitik chinoise reconna\u00eet \u00e9galement que \u00ab\u00a0\u003Ci\u003Eles \u00c9tats-Unis et d'autres pays n'abandonneront pas facilement l'op\u00e9ration en Afghanistan avant de nombreuses ann\u00e9es, et ne seront pas dispos\u00e9s \u00e0 laisser l'Afghanistan devenir la sph\u00e8re d'influence d'autres pays\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela conduit \u00e0 une prudence caract\u00e9ristique de la politique \u00e9trang\u00e8re chinoise, avec pratiquement un conseil aux Taliban de ne pas \u00ab\u00a0\u00eatre trop grands\u00a0\u00bb, et d'essayer \u00ab\u00a0de remplacer le gouvernement Ghani d'un seul coup\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EComment \u00e9viter une guerre civile\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDoha est-il donc mort\u00a0? Les acteurs de la tro\u00efka \u00e9largie font ce qu'ils peuvent pour le sauver. Des rumeurs font \u00e9tat de \u00ab\u00a0consultations\u00a0\u00bb f\u00e9briles avec les membres du bureau politique des Taliban bas\u00e9 au Qatar et avec les n\u00e9gociateurs de Kaboul.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe point de d\u00e9part sera une r\u00e9union ce mardi entre les \u00c9tats-Unis, la Russie, les voisins de l'Afghanistan et l'ONU. Mais avant cela, le porte-parole du bureau politique des Taliban, Naeem Wardak, a accus\u00e9 Washington de s'ing\u00e9rer dans les affaires int\u00e9rieures afghanes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Pakistan fait partie de la tro\u00efka \u00e9largie. Les m\u00e9dias pakistanais s'emploient \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.dawn.com\/news\/1639426\/looming-peril\"\u003Esouligner\u003C\/a\u003E combien l'influence d'Islamabad sur les Taliban \u00ab\u00a0est d\u00e9sormais limit\u00e9e\u00a0\u00bb. Un exemple est donn\u00e9 de la fa\u00e7on dont les Taliban ont ferm\u00e9 le principal poste fronti\u00e8re de Spin Boldak - en fait un refuge pour la contrebande - en demandant au Pakistan d'assouplir les restrictions en mati\u00e8re de visas pour les Afghans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agit l\u00e0 d'un v\u00e9ritable nid de vip\u00e8res. La plupart des chefs talibans de la vieille \u00e9cole sont bas\u00e9s au Baloutchistan pakistanais et supervisent ce qui entre et sort de la fronti\u00e8re depuis une distance s\u00fbre, \u00e0 Quetta.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'absence de l'Iran et de l'Inde \u00e0 la table des n\u00e9gociations constitue un probl\u00e8me suppl\u00e9mentaire pour la tro\u00efka \u00e9largie. Ces deux pays ont des int\u00e9r\u00eats cl\u00e9s en Afghanistan, notamment en ce qui concerne son nouveau r\u00f4le pacifique esp\u00e9r\u00e9 en tant que centre de transit pour la connectivit\u00e9 entre l'Asie centrale et l'Asie du Sud.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s le d\u00e9part, Moscou a souhait\u00e9 que T\u00e9h\u00e9ran et New Delhi fassent partie de la tro\u00efka \u00e9largie. Impossible. L'Iran ne s'assied jamais \u00e0 la m\u00eame table que les \u00c9tats-Unis, et vice-versa. C'est le cas actuellement \u00e0 Vienne, lors des n\u00e9gociations du JCPOA, o\u00f9 ils \u00ab\u00a0communiquent\u00a0\u00bb via les Europ\u00e9ens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENew Delhi, pour sa part, refuse de s'asseoir \u00e0 la m\u00eame table que les Taliban, qu'elle consid\u00e8re comme un proxy terroriste pakistanais.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est possible que l'Iran et l'Inde soient en train de se mettre d'accord, et cela comprendrait m\u00eame une position \u00e9troitement li\u00e9e sur le drame afghan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque le ministre indien des Affaires \u00e9trang\u00e8res, Subrahmanyam Jaishankar, a assist\u00e9 \u00e0 l'investiture du pr\u00e9sident Ebrahim Ra\u00efssi la semaine derni\u00e8re \u00e0 T\u00e9h\u00e9ran, ils ont insist\u00e9 sur une \u00ab\u00a0\u003Ci\u003Ecoop\u00e9ration et une coordination \u00e9troites\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb \u00e9galement sur l'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe que cela impliquerait dans un avenir proche, c'est une augmentation des investissements indiens dans l'INSTC et le corridor de la Nouvelle Route de la Soie Inde-Iran-Afghanistan. Mais cela ne risque pas d'arriver avec les Taliban qui contr\u00f4lent Zaranj.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EP\u00e9kin, pour sa part, s'efforce d'accro\u00eetre sa connectivit\u00e9 avec l'Iran via ce que l'on pourrait d\u00e9crire comme un corridor aux couleurs de la Perse, int\u00e9grant le Tadjikistan et l'Afghanistan. Cela d\u00e9pendra, une fois encore, du degr\u00e9 de contr\u00f4le des Taliban.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais P\u00e9kin peut compter sur un embarras de richesses\u00a0: Le plan A, apr\u00e8s tout, est un Corridor \u00e9conomique Chine-Pakistan (CECP) \u00e9tendu, avec l'Afghanistan annex\u00e9, quel que soit le pouvoir \u00e0 Kaboul.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe qui est clair, c'est que la tro\u00efka \u00e9largie ne fa\u00e7onnera pas les d\u00e9tails les plus complexes de l'avenir de l'int\u00e9gration de l'Eurasie. Cette t\u00e2che incombera \u00e0 l'Organisation de Coop\u00e9ration de Shanghai (OCS), qui comprend la Russie, la Chine, le Pakistan, l'Inde, les \u00ab\u00a0stans\u00a0\u00bb d'Asie centrale, l'Iran et l'Afghanistan en tant qu'observateurs actuels et futurs membres \u00e0 part enti\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'heure est donc venue de l'ultime test pour l'OCS\u00a0: comment parvenir \u00e0 un accord de partage du pouvoir quasi impossible \u00e0 Kaboul et \u00e9viter une guerre civile d\u00e9vastatrice, accompagn\u00e9e de bombardements imp\u00e9riaux de B-52.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/pepeescobar\"\u003EPepe Escobar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Chr \/\u003Esource\u00a0: \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/2021\/08\/all-roads-lead-to-the-battle-for-kabul\"\u003Easiatimes.com\u003C\/a\u003E\u003Cp\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/tous-les-chemins-menent-a-la-bataille-de-kaboul\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}