{"193839":{"id":"193839","parent":"193693","time":"1629368020","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/7-mensonges-a-propos-de-lafghanistan\/","category":"documentaires","title":"7 mensonges \u00e0 propos de l'Afghanistan","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_91b114.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"7-mensonges-a-propos-de-l-afghanistan","admin":"newsnet","views":"428","priority":"4","length":"20437","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_91b114.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Thierry Meyssan.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn couvrant la chute de Kaboul, les m\u00e9dias occidentaux r\u00e9p\u00e8tent sans r\u00e9fl\u00e9chir sept mensonges de la propagande occidentale. En se trompant sur l'histoire de l'Afghanistan, ils masquent les crimes commis dans ce pays et rendent impossible de pr\u00e9voir le destin que Washington lui a \u00e9crit. Et si les Taliban n'\u00e9taient pas les plus m\u00e9chants...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes pr\u00e9sidents fran\u00e7ais, Emmanuel Macron, et \u00e9tats-unien, Joe Biden, se sont adress\u00e9s solennellement \u00e0 leurs nations \u00e0 propos de la prise de Kaboul par les Taliban, le 15 ao\u00fbt 2021.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E1- La Guerre d'Afghanistan n'est pas une r\u00e9ponse au 11 Septembre, elle avait \u00e9t\u00e9 planifi\u00e9e avant les attentats\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:226px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_71956f.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon ces deux responsables politiques, l'invasion de l'Afghanistan par les \u00c9tats-Unis en 2001 aurait eu pour seul objet de \u00ab\u00a0poursuivre ceux qui nous ont attaqu\u00e9s le 11 septembre 2001 et faire en sorte qu'Al-Qa\u00efda ne puisse pas se servir de l'Afghanistan comme base pour perp\u00e9trer de nouvelles attaques\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJoseph Goebbels, le ministre de la Propagande du III\u00e8me Reich, aurait dit qu'\u00ab\u00a0\u003Ci\u003EUn mensonge r\u00e9p\u00e9t\u00e9 dix fois reste un mensonge\u00a0; r\u00e9p\u00e9t\u00e9 dix mille fois, il devient la v\u00e9rit\u00e9\u003C\/i\u003E \u00a0\u00bb. Mais les faits sont t\u00eatus et n'en d\u00e9plaise \u00e0 MM. Macron et Biden, la guerre de 2001 a \u00e9t\u00e9 d\u00e9cid\u00e9e \u00e0 la mi-juillet 2001, lors de l'\u00e9chec des n\u00e9gociations de Berlin entre d'un c\u00f4t\u00e9 les \u00c9tats-Unis, le Royaume-Uni et de l'autre non pas le gouvernement afghan, mais les Taliban. Le Pakistan et la Russie assistaient en observateurs \u00e0 ces discussions secr\u00e8tes. La d\u00e9l\u00e9gation talibane est entr\u00e9e en Allemagne en violation de l'interdiction de voyager \u00e9dict\u00e9e \u00e0 son \u00e9gard par le Conseil de S\u00e9curit\u00e9 des Nations unies. Apr\u00e8s l'\u00e9chec de ces n\u00e9gociations, le ministre pakistanais des Affaires \u00e9trang\u00e8res, Naiz Naik, revenant dans son pays, a sonn\u00e9 le tocsin. Le Pakistan s'est alors cherch\u00e9 de nouveaux alli\u00e9s. Il a propos\u00e9 \u00e0 la Chine de lui ouvrir une porte sur l'oc\u00e9an Indien (ce que nous voyons aujourd'hui avec la \u00ab\u00a0route de la Soie\u00a0\u00bb). Les \u00c9tats-Unis et le Royaume-Uni ont commenc\u00e9 \u00e0 amasser leurs troupes sur zone\u00a0: 40\u00a0000 hommes en \u00c9gypte et presque toute la flotte britannique en mer d'Oman. Ce n'est qu'apr\u00e8s la mise en place de ce dispositif qu'eurent lieu les attentats du 11-Septembre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E2- Al-Qaida n'est pas une menace pour les Anglo-Saxons, mais un instrument\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon le pr\u00e9sident Biden\u00a0: \u00ab\u00a0\u003Ci\u003ENotre mission de r\u00e9duire la menace terroriste d'Al-Qa\u00efda en Afghanistan et de tuer Oussama ben Laden a \u00e9t\u00e9 un succ\u00e8s\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:220px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_c26ea7.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOr, c'est le directeur des services secrets ext\u00e9rieurs de la France, Alexandre de Marenches, qui a propos\u00e9 \u00e0 son homologue US dans le cadre du Cercle Pinay de provoquer une intervention sovi\u00e9tique en Afghanistan afin de les y pi\u00e9ger.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe conseiller de S\u00e9curit\u00e9 nationale du pr\u00e9sident Carter, Zbigniew Brzeziński, alla chercher \u00e0 Beyrouth le milliardaire anticommuniste Oussama Ben Laden et lui demanda de prendre la t\u00eate de mercenaires arabes pour livrer une campagne terroriste contre le gouvernement communiste afghan. Ben Laden \u00e9tait \u00e0 Beyrouth pour rencontrer l'ancien pr\u00e9sident libanais Camille Chamoun, membre de la Ligue anticommuniste mondiale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EWashington avait choisi Ben Laden pour deux raisons\u00a0: Premi\u00e8rement, c'\u00e9tait un membre d'une soci\u00e9t\u00e9 secr\u00e8te, la Confr\u00e9rie des Fr\u00e8res musulmans, ce qui lui permettait de recruter des combattants\u00a0; deuxi\u00e8mement, il \u00e9tait l'un des h\u00e9ritiers de la plus grande soci\u00e9t\u00e9 de BTP du monde arabe. \u00c0 ce titre, il disposait des hommes et du savoir-faire n\u00e9cessaire pour transformer les rivi\u00e8res souterraines de l'Hindou Koush en voies de communication militaires.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_b3aac7.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EThe Independent (Londres) c\u00e9l\u00e9bre Oussama ben Laden. Au m\u00eame moment l'Heritage Foundation (Washington), le think tank du pr\u00e9sident Reagan, distribuait des tee-shirts \u00e0 son effigie avec le slogan \u00ab\u00a0Il se bat pour nos libert\u00e9s\u00a0\u00bb.\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EPar la suite, ce m\u00eame Oussama Ben Laden servit de conseiller militaire au pr\u00e9sident bosniaque, Alija Izetbegović, en 1992-94. Ses combattants le suivirent l\u00e0-bas. Ils abandonn\u00e8rent le nom de \u00ab\u00a0 Moudjahidines\u00a0\u00bb pour celui de \u00ab\u00a0L\u00e9gion arabe\u00a0\u00bb. Son campement fut visit\u00e9 par des commandos russes, qui y furent fait prisonniers. Cependant avant d'\u00eatre arr\u00eat\u00e9s, ils avaient eu le temps de fouiller sa salle de commandement et de constater que tous les documents militaires \u00e9taient r\u00e9dig\u00e9s en anglais et non pas en arabe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_0d2596.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus tard encore, Oussama Ben Laden a utilis\u00e9 ses combattants pour des op\u00e9rations ponctuelles. Il les sollicitait en les choisissant selon ses besoins dans son \u00ab\u00a0fichier\u00a0\u00bb, en arabe \u00ab\u00a0Al-Qa\u00efda\u00a0\u00bb (القاعدة‎).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:243px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_bb8a48.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est donc indiscutable que Oussama Ben Laden a \u00e9t\u00e9 durant de longues ann\u00e9es un agent des \u00c9tats-Unis. Cependant ceux-ci affirment qu'il se seraient retourn\u00e9 contre eux ce que rien, absolument rien, n'atteste. Quoi qu'il en soit, Oussama ben Laden \u00e9tait gravement malade. Il avait besoin de soins quotidiens dans une chambre st\u00e9rile. Il fut donc pris en charge \u00e0 l'h\u00f4pital am\u00e9ricain de Duba\u00ef en juillet 2001, ainsi que l'a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 \u003Ci\u003ELe Figaro\u003C\/i\u003E. Cette information a \u00e9t\u00e9 d\u00e9mentie par le dit h\u00f4pital, mais m'a \u00e9t\u00e9 confirm\u00e9e par cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane (l'actuel pr\u00e9sident des \u00c9mirats Arabes Unis) qui m'assura l'y avoir visit\u00e9 en pr\u00e9sence du chef de poste local de la CIA. Enfin Oussama ben Laden fut trait\u00e9 \u00e0 l'h\u00f4pital militaire de Rawalpindi (Pakistan) o\u00f9 il mourut en d\u00e9cembre 2001. Ses obs\u00e8ques eurent lieu en Afghanistan, en pr\u00e9sence de deux repr\u00e9sentants du MI6 britannique qui r\u00e9dig\u00e8rent un rapport \u00e0 ce sujet.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ES'opposant aussi et de mani\u00e8re indiscutable \u00e0 la th\u00e9orie du retournement de Oussama ben Laden contre ses employeurs de la CIA, le fait que jusqu'en 1999 - c'est-\u00e0-dire apr\u00e8s les attentats qui lui furent attribu\u00e9s contre les Tours Khobar en Arabie Saoudite et contre les ambassades US de Nairobi (Kenya) et de Dar-es-Salam (Tanzanie) - il disposait d'un bureau de relations publiques \u00e0 Londres. C'est depuis ce bureau qu'il a lanc\u00e9 son \u003Ci\u003EAppel au Jihad contre les juifs et les crois\u00e9s\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe fait que durant dix ans, on ait entendu et vu des enregistrements de personnes se d\u00e9clarant \u00eatre Oussama Ben Laden ne trompe que ceux qui veulent y croire\u00a0: les experts suisses de l'Institut Dalle Molle d'intelligence artificielle perceptive, qu'\u00e0 l'\u00e9poque les grandes banques utilisaient dans des affaires d\u00e9licates, \u00e9taient formels. Ces enregistrements sont des faux (y compris celui diffus\u00e9 par le Pentagone o\u00f9 il revendique les attentats du 11 septembre) et ne correspondent pas au vrai Ben Laden. Si la reconnaissance faciale et vocale \u00e9tait alors une sp\u00e9cialit\u00e9, c'est aujourd'hui une technique courante. Vous pouvez vous-m\u00eame v\u00e9rifier avec des logiciels que l'on trouve un peu partout.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s la mort de Ben Laden, Ayman al-Zawahiri devint l'\u00e9mir d'Al-Qa\u00efda. Il exerce toujours cette fonction. Ce dernier - qui avait supervis\u00e9 l'assassinat du pr\u00e9sident \u00e9gyptien Anouar el-Sadate - v\u00e9cut plusieurs ann\u00e9es apr\u00e8s 2001 \u00e0 l'ambassade US de Bakou (Azerba\u00efdjan). Il \u00e9tait, au moins dans cette p\u00e9riode, prot\u00e9g\u00e9 par les Marines US. On ignore o\u00f9 il r\u00e9side actuellement, mais rien ne permet de penser qu'il ne soit plus sous protection \u00e9tats-unienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E3- Les \u00c9tats-Unis ne se concentrent pas sur la \u00ab\u00a0lutte antiterroriste\u00a0\u00bb, mais financent et arment le terrorisme\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident Biden a longuement expliqu\u00e9, lors de son allocution sur la chute de Kaboul, que les \u00c9tats-Unis n'\u00e9taient pas l\u00e0 pour construire des \u00c9tats, mais uniquement pour lutter contre le terrorisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn r\u00e9p\u00e8te cette expression de \u00ab\u00a0lutte contre le terrorisme\u00a0\u00bb depuis vingt ans, mais cela ne la rend pas plus signifiante. Le terrorisme n'est pas un adversaire en chair et en os. C'est une m\u00e9thode de combat. Toutes les arm\u00e9es du monde peuvent y recourir dans certaines circonstances. Durant la Guerre froide, les deux blocs l'ont largement utilis\u00e9 l'un contre l'autre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis que le pr\u00e9sident George W. Bush (le fils) a d\u00e9clar\u00e9 la \u00ab\u00a0guerre au terrorisme\u00a0\u00bb (c'est-\u00e0-dire la \u00ab\u00a0guerre \u00e0 la guerre\u00a0\u00bb), le recours \u00e0 cette technique militaire n'a cess\u00e9 d'augmenter. Les Occidentaux pensent d'abord aux attentats dans quelques grandes villes, mais le pire a \u00e9t\u00e9 atteint avec la cr\u00e9ation de petits \u00c9tats terroristes au Moyen-Orient \u00e9largi jusqu'au sinistre \u00ab\u00a0\u00c9tat islamique du Levant\u00a0\u00bb (Daesh) et aujourd'hui l'\u00c9mirat islamique d'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Afghans, les Irakiens, les Libyens et les Syriens ont d'abord cru \u00e0 la narration \u00e9tats-unienne des \u00e9v\u00e9nements, mais ils ne se font plus d'illusion. Apr\u00e8s 20 ans de guerre, ils ont compris que les \u00c9tats-Unis ne leur veulent aucun bien. Washington ne combat pas le terrorisme, mais cr\u00e9e, finance et arme des groupes qui pratiquent le terrorisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E4- Les Taliban n'ont pas livr\u00e9 de guerre, ils ont pris ce que les \u00c9tats-Unis leur ont donn\u00e9\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes pr\u00e9sidents Macron et Biden jouent l'\u00e9tonnement face \u00e0 la \u00ab\u00a0prise de Kaboul\u00a0\u00bb par les Taliban. Selon eux, \u00ab\u00a0Les dirigeants politiques afghans ont abandonn\u00e9 et ont fui le pays. L'arm\u00e9e afghane s'est effondr\u00e9e, parfois sans chercher \u00e0 se battre\u00a0\u00bb. Mais comment ont-ils fui, sinon avec des avions militaires occidentaux\u00a0? Et l'arm\u00e9e afghane n'a pas \u00ab\u00a0cherch\u00e9 parfois \u00e0 se battre\u00a0\u00bb, c'est l'inverse\u00a0: elle n'a cherch\u00e9 que \u00ab\u00a0parfois\u00a0\u00bb \u00e0 se battre. Il faut savoir que les fronti\u00e8res afghanes \u00e9taient parmi les plus s\u00fbres au monde. Des soldats US y enregistraient l'identit\u00e9 de chacun avec des moyens \u00e9lectroniques, notamment une reconnaissance de l'iris.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'arm\u00e9e afghane \u00e9tait compos\u00e9e de 300\u00a0000 hommes - c'est-\u00e0-dire plus que les arm\u00e9es fran\u00e7aises - tr\u00e8s bien entra\u00een\u00e9s par les \u00c9tats-Unis, la France et d'autres. Elle \u00e9tait sur\u00e9quip\u00e9e avec du mat\u00e9riel sophistiqu\u00e9. Toute son infanterie disposait de gilets pare-balles et de syst\u00e8mes de vision nocturne. Elle avait une aviation tr\u00e8s comp\u00e9tente. Au contraire, les Taliban n'ont pas plus de 100\u00a0000 hommes, c'est-\u00e0-dire trois fois moins. Ce sont des gueux en sandales et arm\u00e9s de Kalachnikovs. Ils n'avaient pas d'aviation - Ils en ont soudainement une aujourd'hui avec des pilotes entra\u00een\u00e9s sortis d'on ne sait o\u00f9. S'il y avait eu des combats, ils auraient \u00e9t\u00e9 vaincus \u00e0 coup s\u00fbr.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe changement de r\u00e9gime avait \u00e9t\u00e9 d\u00e9cid\u00e9 sous la pr\u00e9sidence de Donald Trump. Il devait intervenir le 1er mai. Mais le pr\u00e9sident Joe Biden a modifi\u00e9 ce calendrier pour changer l'Histoire. Il a utilis\u00e9 ce d\u00e9lai pour installer des bases militaires dans les pays riverains et y acheminer au moins 10\u00a0000 mercenaires. Il a mobilis\u00e9 l'arm\u00e9e turque qui est d\u00e9j\u00e0 pr\u00e9sente dans le pays, mais dont personne ne parle. Celle-ci a d\u00e9j\u00e0 recrut\u00e9 au moins 2 000 jihadistes vivant \u00e0 Idleb (Syrie) et continue \u00e0 en engager.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_da9602.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EGulbuddin Hekmatyar re\u00e7oit l'all\u00e9geance de Rached Ghannouchi (actuel pr\u00e9sident de l'Assembl\u00e9e nationale tunisienne) et de Recep Tayyip Erdogan (actuel pr\u00e9sident turc).\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EIl importe de se souvenir que durant la guerre contre les Sovi\u00e9tiques, le pr\u00e9sident turc, Recep Tayyip Erdogan, \u00e9tait d\u00e9j\u00e0 membre de la Confr\u00e9rie des Fr\u00e8res musulmans et le chef d'une milice, la Mill\u00ee G\u00f6r\u00fcş (celle qui ouvre aujourd'hui des mosqu\u00e9es en Allemagne et en France). C'est \u00e0 ce double titre qu'il \u00e9tait venu s'agenouiller devant Gulbuddin Hekmatyar, le leader afghan des Fr\u00e8res musulmans et futur premier ministre. Par la suite, ce dernier a fait all\u00e9geance \u00e0 Al-Qa\u00efda ce qui ne l'a pas emp\u00each\u00e9 de se pr\u00e9senter \u00e0 l'\u00e9lection pr\u00e9sidentielle afghane de 2019 sous protection \u00e9tats-unienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:220px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_02db02.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes alli\u00e9s ont commenc\u00e9 il y a plusieurs mois \u00e0 rapatrier leurs ressortissants. Ils pensaient en avoir le temps avant le 11 septembre, voire au pire avant le 30 ao\u00fbt minuit. Mais Washington en a d\u00e9cid\u00e9 autrement en choisissant le 15 ao\u00fbt, date de la f\u00eate nationale indienne. Un avertissement lanc\u00e9 \u00e0 New Dehli qui n'appr\u00e9cie pas que les Pachtous du pr\u00e9sident Ghani soient remplac\u00e9s par ceux de l'\u00e9mir Akhundzada alors qu'ils soutiennent d'autres ethnies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes sc\u00e8nes de panique que nous avons vues aux a\u00e9roports de Kaboul nous ont rappel\u00e9 celles de Sa\u00efgon lors de la d\u00e9faite US au Vietnam. C'est effectivement tout \u00e0 fait identique. Les Afghans qui s'accrochent aux a\u00e9ronefs ne sont pas pour la plupart des traducteurs des ambassades occidentales, mais des agents de l'\u00ab\u00a0Op\u00e9ration Om\u00e9ga\u00a0\u00bb mise en place sous la pr\u00e9sidence Obama. Ce sont des membres de la \u00ab\u00a0\u003Ci\u003EKhost Protection Force\u003C\/i\u003E (KPF) et de la Direction nationale de la S\u00e9curit\u00e9 (NDS), des suppl\u00e9tifs de la contre-insurrection, comme les Vietnamiens de l'\u00ab\u00a0Op\u00e9ration Phoenix\u00a0\u00bb. Ils \u00e9taient charg\u00e9s de torturer et d'assassiner des Afghans oppos\u00e9s \u00e0 l'occupation \u00e9trang\u00e8re. Ils ont commis tant de crimes que face \u00e0 eux les Taliban sont des enfants de chœur.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBient\u00f4t c'est un tout autre paysage que nous verrons en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E5- Les \u00c9tats-Unis n'ont pas perdu l'Afghanistan au profit de la Chine, mais contraint les soci\u00e9t\u00e9s chinoises \u00e0 accepter leur protection\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis n'ont rien perdus en Afghanistan parce qu'ils ne veulent pas y installer la paix. Ils n'ont rien \u00e0 faire du million de morts qu'ils y ont occasionn\u00e9s en 20 ans. Ils veulent juste que cette r\u00e9gion soit instable, qu'aucun gouvernement ne puisse y contr\u00f4ler l'exploitation des richesses naturelles. Ils entendent que les soci\u00e9t\u00e9s, de quels pays d\u00e9velopp\u00e9s qu'elles viennent, ne puissent les exploiter qu'en acceptant leur protection.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est le sch\u00e9ma popularis\u00e9 par Hollywood du monde globalis\u00e9, prot\u00e9g\u00e9 par une enceinte, dont des forces sp\u00e9ciales vont surveiller \u00e0 l'\u00e9tranger des sites d'exploitation dans des r\u00e9gions sauvages.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:220px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_1c2d2d.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette strat\u00e9gie a \u00e9t\u00e9 \u00e9labor\u00e9e par Donald Rumsfeld, le secr\u00e9taire \u00e0 la D\u00e9fense de George W. Bush, et par l'amiral Arthur Cebrowski, qui avait d\u00e9j\u00e0 informatis\u00e9 les arm\u00e9es US. Elle est devenue, le 11 septembre 2001, la mani\u00e8re de penser de l'\u00c9tat-Major US. Elle a \u00e9t\u00e9 vulgaris\u00e9e par l'adjoint de Cebrowski, Thomas Barnett, avec son livre \u00ab\u00a0\u003Ci\u003EThe Pentagon's New Map\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est ce changement de paradigme que le pr\u00e9sident Bush a qualifi\u00e9 de \u00ab\u00a0Guerre sans fin\u00a0\u00bb. Par ces mots, il voulait dire que les \u00c9tats-Unis lutteraient \u00e9ternellement contre le terrorisme, ou plut\u00f4t qu'ils instrumenteraient \u00e9ternellement des groupes terroristes pour emp\u00eacher toute organisation politique de ces r\u00e9gions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOui, des soci\u00e9t\u00e9s chinoises exploitent d\u00e9j\u00e0 des mines en Afghanistan, mais d\u00e9sormais, elles devront payer un tribut aux \u00c9tats-Unis ou feront l'objet d'attentats terroristes. C'est du racket, et alors\u00a0?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E6- Les Occidentaux ne d\u00e9fendent pas les Lumi\u00e8res face \u00e0 l'obscurantisme, mais les instrumentent sans complexe\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re dame des \u00c9tats-Unis, Laura Bush, nous a tous fait pleurer en nous racontant l'histoire de petites filles massacr\u00e9es par les Taliban parce qu'elles avaient os\u00e9 se mettre du rouge \u00e0 ongle. Mais la v\u00e9rit\u00e9 est tout autre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque le pr\u00e9sident Carter, Zbigniew Brzeziński et Alexandre de Marenches ont soutenu les islamistes afghans, en 1978, ils combattaient les communistes qui ouvraient des \u00e9coles pour les filles. Parce que pour eux la lutte contre les alli\u00e9s de l'URSS passait avant les droits de l'Homme. De m\u00eame aujourd'hui, le pr\u00e9sident Biden et son secr\u00e9taire d'\u00c9tat Antony Blinken soutiennent les Taliban parce que, pour eux, le contr\u00f4le de l'acc\u00e8s aux richesses naturelles du Moyen-Orient \u00e9largi passe avant les Droits de l'homme. Et ils font la m\u00eame chose en Iraq, en Libye et en Syrie.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193839_e716b5.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ELe g\u00e9n\u00e9ral pakistanais Muhammad Zia-ul-Haq, le milliardaire saoudien Oussama ben Laden, le m\u00e9decin \u00e9gyptien Ayman al-Zawahiri, le milicien turc Recep Tayyip Erdogan et le professeur de religion tunisien Rached Ghannouchi sont des membres de la Confr\u00e9rie des Fr\u00e8res musulmans.\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis n'ont pas seulement soutenu les islamistes dans les pays en guerre. Ainsi, ils ont mis en pouvoir au Pakistan le g\u00e9n\u00e9ral Muhammad Zia-ul-Haq, un membre de la Confr\u00e9rie des Fr\u00e8res musulmans, pour que son pays serve de base arri\u00e8re aux combattants anti-Sovi\u00e9tiques. Il renversa la d\u00e9mocratie, pendit le pr\u00e9sident Zulfikar Ali Bhutto et r\u00e9tablit la charia. La fille du pr\u00e9sident Bhutto, Benazir Bhutto, qui fut premier ministre pakistanais dans les ann\u00e9es 90, fut assassin\u00e9e \u00e0 son tour par les Taliban.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EInutile de revenir sur les crimes de la contre-insurrection occidentale, la panique de leurs Collaborateurs aux a\u00e9roports de Kaboul suffit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi l'islamisme et la la\u00efcit\u00e9 ont \u00e9t\u00e9 utilis\u00e9s pour manipuler les Afghans et pour enfumer les Occidentaux, la vie politique en Afghanistan ne repose pas sur ces concepts, mais d'abord sur les divisions ethniques. Il y en a une quinzaine, dont la plus nombreuse, les Pachtouns, sont \u00e9galement fortement implant\u00e9s au Pakistan. Ce pays reste tribal et n'est pas encore une Nation. D'autres ethnies sont soutenues par d'autres pays de la r\u00e9gion parce qu'elles sont aussi pr\u00e9sentes chez eux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E7- La France n'a pas toujours soutenu les crimes des \u00c9tats-Unis en Afghanistan, mais uniquement depuis le pr\u00e9sident Sarkozy\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon le pr\u00e9sident Emmanuel Macron\u00a0: \u00ab\u00a0\u003Ci\u003ELe pr\u00e9sident Jacques Chirac, d\u00e8s octobre 2001 a d\u00e9cid\u00e9 la participation de la France \u00e0 l'action internationale, par solidarit\u00e9 avec nos amis et alli\u00e9s am\u00e9ricains qui venaient de subir une attaque effroyable sur leur sol. Avec un objectif clair\u00a0: combattre une menace terroriste qui visait directement notre territoire et celui de nos alli\u00e9s depuis l'Afghanistan, devenu le sanctuaire du terrorisme islamiste\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est une mani\u00e8re distrayante de gommer un conflit caract\u00e9ristique de la France. En octobre 2001, le pr\u00e9sident Chirac s'est violemment oppos\u00e9 \u00e0 ce que l'arm\u00e9e fran\u00e7aise participe \u00e0 l'occupation anglo-saxonne de l'Afghanistan. Il n'a autoris\u00e9 de d\u00e9ploiement que dans le cadre de la r\u00e9solution 1386 du Conseil de S\u00e9curit\u00e9 des Nations unies. Les soldats fran\u00e7ais \u00e9taient certes plac\u00e9s sous les ordres de l'OTAN, mais dans le cadre de la Force internationale d'Assistance et de S\u00e9curit\u00e9 (FIAS). Ils ne participaient qu'\u00e0 l'assistance \u00e0 la reconstruction. Ils ne faisaient pas de prisonniers, mais arr\u00eataient \u00e9ventuellement des combattants qu'ils remettaient imm\u00e9diatement au gouvernement afghan. C'est le pr\u00e9sident Nicolas Sarkozy qui changea ce statut et rendit la France complice des crimes des \u00c9tats-Unis. C'est \u00e0 cause de ce changement que la France exfiltre actuellement des membres de la \u00ab\u00a0\u003Ci\u003EKhost Protection Force\u003C\/i\u003E (KPF) et de la Direction nationale de la S\u00e9curit\u00e9 (NDS). Et elle en paiera probablement le prix.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Col\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article213755.html\"\u003EAllocution de Joe Biden sur l'Afghanistan\u003C\/a\u003E\u00a0\u00bb, par Joseph R. Biden Jr., R\u00e9seau Voltaire, 16 ao\u00fbt 2021.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article12838.html\"\u003ELes gentlemen du Cercle Pinay\u003C\/a\u003E\u00a0\u00bb, R\u00e9seau Voltaire, 11 mars 2004.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0Dans le secret des princes\u00a0\u00bb, Christine Ockrent & Alexandre de Marenches, Stock (1986).\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article165889.html\"\u003EOui, la CIA est entr\u00e9e en Afghanistan avant les Russes\u003C\/a\u003E...\u00a0\u00bb, par Zbigniew Brzeziński, Le Nouvel Observateur (France), R\u00e9seau Voltaire, 15 janvier 1998.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article13873.html\"\u003ELa Ligue anti-communiste mondiale, une internationale du crime\u003C\/a\u003E\u00a0\u00bb, par Thierry Meyssan, R\u00e9seau Voltaire, 12 mai 2004.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003EConversation de l'auteur, en 2003, avec un officier du KGB ayant particip\u00e9 \u00e0 cette op\u00e9ration.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0La CIA a rencontr\u00e9 Ben Laden \u00e0 Duba\u00ef en juillet\u00a0\u00bb, par Alexandra Richard, Le Figaro, 31 octobre 2001.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0Hospital Worker\u00a0: I Saw Osama\u00a0\u00bb, CBS Evening News, 28 janvier 2002.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0Classified Woman\u00a0: The Sibel Edmonds Story\u00a0: A Memoir\u00a0\u00bb, Sibel Edmonds (2012).\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003EObama's Wars, Bob Woodward, Simon & Schuster (2010.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 Armed Governance\u00a0: the Case of the CIA-Supported Afghan Militias\u00a0\u00bb, Antonio De Lauri & Astri Suhrke, in \u00ab\u00a0Afghanistan\u00a0: Militias Governance and their Disputed Leadership. Taliban, ISIS, US Proxy Militais, Extrajudicial Killings, War Crimes and Enforced Disappearances \u00a0\u00bb, Musa Khan Jalalzai, Vij Books India Pvt Ltd (2020).\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article213160.html\"\u003ELa doctrine Rumsfeld\/Cebrowski\u003C\/a\u003E\u00a0\u00bb, par Thierry Meyssan, R\u00e9seau Voltaire, 25 mai 2021.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00ab\u00a0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article213757.html\"\u003EAllocution de Emmanuel Macron sur l'Afghanistan\u003C\/a\u003E\u00a0\u00bb, par Emmanuel Macron, R\u00e9seau Voltaire, 16 ao\u00fbt 2021.\u003C\/li\u003E\u003C\/ol\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/7-mensonges-a-propos-de-lafghanistan\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}