{"193956":{"id":"193956","parent":"193693","time":"1629558417","url":"http:\/\/arretsurinfo.ch\/effondrement-afghan-les-usa-une-urss-2-0\/","category":"USA","title":"Effondrement afghan: les Usa, une Urss 2.0 ?","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193956_377964.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"effondrement-afghan-les-usa-une-urss-20","admin":"newsnet","views":"235","priority":"3","length":"10729","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_193956_377964.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003E20 ans pour remplacer les talibans par les talibans\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EPar R\u00e9gis de Castelnau\u003Cp\u003EParu le 21 ao\u00fbt 2021 sur le blog \u003Ca href=\"https:\/\/www.vududroit.com\/2021\/08\/effondrement-afghan-les-usa-une-urss-2-0\"\u003EVu du droit\u003C\/a\u003E\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme on pouvait s'y attendre, la chute de Kaboul a provoqu\u00e9 des torrents de commentaires. Chacun, \u00e0 partir de son lieu d'\u00e9nonciation id\u00e9ologique ou politique, y allant de ses explications et souvent de ses justifications. De fa\u00e7on tr\u00e8s sch\u00e9matique il y a deux th\u00e8ses en pr\u00e9sence. Tout d'abord, disent les uns c'est une d\u00e9faite militaire politique et symbolique consid\u00e9rable pour les \u00c9tats-Unis \u00e0 l'\u00e9gal de celle subie le 30 avril 1975 avec la d\u00e9bandade de Sa\u00efgon. Pas du tout disent les autres, c'est une installation du chaos calcul\u00e9e par les Am\u00e9ricains afin de mettre en difficult\u00e9 ses deux principaux \u00ab ennemis \u00bb la Russie et surtout la Chine, officiellement intronis\u00e9e comme principal par Jo\u00eb Biden dans son discours lunaire du 16 ao\u00fbt dernier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re pr\u00e9sentation est probablement la bonne, m\u00eame si les commentateurs se gardent bien de pointer les vraies raisons, \u00e0 savoir celles qui r\u00e9sultent de la sid\u00e9rante incomp\u00e9tence politique et militaire d'une puissance imp\u00e9riale en recul. La d\u00e9faite \u00e9tait pr\u00e9visible depuis un certain temps, et Donald Trump, appliquant en cela ses promesses de campagne avait mis en œuvre un processus de retrait, qui avait d\u00e9bouch\u00e9, apr\u00e8s une n\u00e9gociation avec les talibans, sur les fameux accords de Doha. Des d\u00e9mocrates n'eurent de cesse de les remettre en cause ces accords et les violer. Histoire pour Jo\u00eb Biden et ceux qui le manipulent de se d\u00e9marquer de ce qu'avait fait son pr\u00e9d\u00e9cesseur. Mais pour aboutir \u00e0 l'invraisemblable et spectaculaire effondrement de la premi\u00e8re quinzaine du mois d'ao\u00fbt. Illustr\u00e9 par sa fameuse d\u00e9claration du 13, o\u00f9 l'homme le plus puissant et le mieux inform\u00e9 du monde ass\u00e9nait, 48 heures avant l'investissement de la capitale afghane : \u00ab \u003Ci\u003EKaboul n'est pas, \u00e0 l'heure actuelle, face \u00e0 une menace imminente\u003C\/i\u003E \u00bb. Quelques jours auparavant, il y avait eu l'\u00e9vacuation de l'immense base am\u00e9ricaine de Bagram, abandonn\u00e9e brutalement et nuitamment, avec tous ses moyens techniques et militaires, sans que les autorit\u00e9s et l'arm\u00e9e afghanes soient pr\u00e9venues ! Impossible de faire pire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn peut gloser longtemps sur les causes de la catastrophe et surtout de l'\u00e9chec de l'op\u00e9ration entreprise en 2001, sur le caract\u00e8re arri\u00e9r\u00e9 de l'Afghanistan, sur le r\u00f4le de l'islam rigoriste. On peut aussi sourire face \u00e0 l'argument selon lequel l'objectif de l'invasion \u00e9tait de se d\u00e9barrasser de Ben Laden et qu'il a \u00e9t\u00e9 atteint. Paraphraser Maximilien Robespierre expliquant en janvier 1792 : \u00ab \u003Ci\u003ELa plus extravagante id\u00e9e qui puisse na\u00eetre dans la t\u00eate d'un politique, est de croire qu'il suffise \u00e0 un peuple d'entrer \u00e0 main arm\u00e9e chez un peuple \u00e9tranger, pour lui faire adopter ses lois et sa constitution. Personne n'aime les missionnaires arm\u00e9s ; et le premier conseil que donnent la nature et la prudence, c'est de les repousser comme des ennemis\u003C\/i\u003E. \u00bb O\u00f9 s'en remettre au conseil de Norman Finkelstein : \u00ab \u003Ci\u003ESi vous vous trouvez nul, souvenez-vous qu'il a fallu 20 ans, des milliers de milliards de dollars et 4 pr\u00e9sidents US pour remplacer les Talibans par des Talibans\u003C\/i\u003E \u00bb. On y ajoutera des centaines de milliers de morts. On peut enfin se d\u00e9tendre un peu \u00e0 la lecture de la prose de BHL notre t\u00eate de Turc inoxydable toujours sur le pont. Publi\u00e9e dans le Monde le 20 d\u00e9cembre 2001 elle disait : \u00ab \u003Ci\u003ELes talibans n'ont pas \u00e9t\u00e9 seulement vaincus. Ils ont \u00e9t\u00e9 sans combattre. Ils l'ont \u00e9t\u00e9 piteusement, sans m\u00eame un baroud d'honneur.... Au premier coup de feu, ils ont d\u00e9tal\u00e9 comme des poulets. Chacun a pu voir, de ses yeux voir, que le z\u00e8le fondamentaliste n'a rien pu contre les B52. Il a fallu se r\u00e9soudre \u00e0 l'id\u00e9e l\u00e0 aussi, que les h\u00e9ros n'\u00e9taient que des matamores et que le mouvement de l'histoire n'allait pas n\u00e9cessairement dans leur sens.\u003C\/i\u003E \u00bb Bien vu !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'un effondrement l'autre ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais ne serait-il pas temps de s'interroger sur l'\u00e9tat de cette Am\u00e9rique en r\u00e9fl\u00e9chissant \u00e0 la sp\u00e9cificit\u00e9 des formes particuli\u00e8res qu'a pris cette d\u00e9faite ? Comparaison n'est pas raison, et si sur le plan symbolique on peut penser \u00e0 la chute de Sa\u00efgon, il y a sur le fond, des diff\u00e9rences consid\u00e9rables. Le monde n'est pas le m\u00eame, la guerre froide est termin\u00e9e, l'URSS a disparu et la Chine s'est r\u00e9veill\u00e9e. En 1989 apr\u00e8s s'y \u00eatre enlis\u00e9s pendant 10 ans les sovi\u00e9tiques avaient quitt\u00e9 en bon ordre l'Afghanistan. Deux ans plus tard, leur empire, h\u00e9ritier de celui des tsars, s'effondrait corps et biens. Serait-il si iconoclaste de se poser la question de savoir si les USA ne pourraient pas devenir un \u00abURSS-1991 2.0 \u00bb ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComprenons-nous bien, il ne s'agit absolument pas de c\u00e9der \u00e0 on ne sait quelle inclination antiam\u00e9ricaine, ou de se donner \u00e0 bon compte des espoirs pour nourrir un tropisme politique anti-atlantiste, toujours vivant chez nous depuis le g\u00e9n\u00e9ral de Gaulle. Les \u00c9tats-Unis sont et restent la premi\u00e8re puissance \u00e9conomique politique et militaire du monde. Cependant, depuis quelques ann\u00e9es ce pays est travaill\u00e9 par des ph\u00e9nom\u00e8nes qui semblent remettre en cause son unit\u00e9 et sa coh\u00e9rence et de ce fait il traverse une crise politique assez s\u00e9rieuse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9lection de Donald Trump, v\u00e9ritable leader populiste, \u00e0 la pr\u00e9sidence en 2016 a constitu\u00e9 une v\u00e9ritable surprise et r\u00e9v\u00e9l\u00e9 un pays profond\u00e9ment divis\u00e9. Les \u00e9lites am\u00e9ricaines ont vu avec horreur un provocateur impr\u00e9visible, soutenu par ceux des Am\u00e9ricains qu'elles appellent elle-m\u00eame les \u00ab d\u00e9plorables \u00bb acc\u00e9der au pouvoir supr\u00eame. Et dont le programme \u00e9tait clairement un recentrage sur le pays lui-m\u00eame et l'abandon des guerres \u00e9trang\u00e8res inutiles et co\u00fbteuses. Force est de constater que Donald Trump s'est trouv\u00e9 confront\u00e9 \u00e0 des oppositions multiformes prenant parfois des formes impressionnantes. Le parti d\u00e9mocrate, ce que l'on appelle \u00ab l'\u00c9tat profond \u00bb et une grande partie du nouvel establishment \u00e9conomique n'ont pas m\u00e9nag\u00e9 leurs efforts, se livrant fr\u00e9quemment \u00e0 un v\u00e9ritable sabotage. On se rappellera le permanent proc\u00e8s en ill\u00e9gitimit\u00e9 du nouveau pr\u00e9sident, soutenu par de multiples proc\u00e9dures judiciaires qui se r\u00e9v\u00e9l\u00e8rent toutes ineptes. L'\u00e9lection de 2020 s'est d\u00e9roul\u00e9e dans un contexte de divisions politiques extr\u00eamement sensibles en grande partie li\u00e9es aux suites explosives de la mort de George Floyd. Mais aussi \u00e0 cause d'une campagne \u00e9lectorale marqu\u00e9e par un \u00e9norme d\u00e9s\u00e9quilibre des organes d'information qui ont massivement combattu la candidature de Donald Trump. Par une proc\u00e9dure de primaire aussi truqu\u00e9e que celle de 2016 qui avait permis la candidature d'Hillary Clinton, le parti d\u00e9mocrate a port\u00e9 son choix sur un vieux politicien impopulaire et ranci dont les facult\u00e9s intellectuelles \u00e9taient sujettes \u00e0 caution.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe scrutin lui-m\u00eame s'est d\u00e9roul\u00e9 dans une grande confusion, le camp Trump hurlant \u00e0 la fraude et refusant de reconna\u00eetre la \u00ab victoire \u00bb de Jo\u00eb Biden. Si l'on \u00e9tudie d'assez pr\u00e8s les conditions dans lesquelles il s'est d\u00e9roul\u00e9, la r\u00e9alit\u00e9 de cette fraude appara\u00eet largement plausible. Rappelons deux choses, tout d'abord que dans le syst\u00e8me am\u00e9ricain, il ne s'agit pas d'une \u00e9lection au suffrage universel mais d'un choix r\u00e9alis\u00e9 par les \u00c9tats. Ce qui fait que l'on peut \u00eatre \u00e9lu m\u00eame si son score global sur l'ensemble de l'Union est inf\u00e9rieur \u00e0 celui de son adversaire, comme cela s'est produit en 2016. C'est la raison pour laquelle les \u00c9tats o\u00f9 le vote est serr\u00e9 font l'objet de soins particuliers (swings states). Ce qui fait qu'\u00e0 cette \u00e9lection Donald Trump a \u00e9t\u00e9 battu de 32 000 voix, celles qui lui auraient permis d'emporter lesdits \u00c9tats et disposer de la majorit\u00e9 des grands \u00e9lecteurs. Ensuite, les cours supr\u00eames saisies des contentieux \u00e9lectoraux n'ont pas jug\u00e9 que les scrutins \u00e9taient exempts de fraude, mais se sont estim\u00e9s incomp\u00e9tentes pour en juger. Cons\u00e9quence, comme toutes les \u00e9tudes d'opinion le d\u00e9montrent, une majorit\u00e9 d'Am\u00e9ricains consid\u00e8re que le scrutin a \u00e9t\u00e9 truqu\u00e9. Ce qui explique les \u00e9v\u00e9nements 6 janvier 2021 et l'envahissement du Capitole par la foule. Permettant au nouveau pr\u00e9sident de dire que d\u00e9sormais le principal ennemi des \u00c9tats-Unis \u00e9tait int\u00e9rieur \u00e0 savoir le \u00ab supr\u00e9matisme blanc \u00bb !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans les faits Jo\u00eb Biden et Kamala Harris sont rapidement apparus comme les marionnettes d'un syst\u00e8me profond\u00e9ment divis\u00e9 o\u00f9 les luttes intestines sont multiples. Ils sont de plus mal entour\u00e9s par des conseillers recrut\u00e9s, moins pour leur comp\u00e9tence, que pour satisfaire les imp\u00e9ratifs de \u00ab diversit\u00e9 \u00bb le pr\u00e9sident est flanqu\u00e9 de nullit\u00e9s dont Anthony Blinken secr\u00e9taire d'\u00c9tat aux affaires \u00e9trang\u00e8res et Lloyd Austin charg\u00e9 de la d\u00e9fense sont les plus tristes exemples. Comme l'ont montr\u00e9 la pantalonnade du sommet sino-am\u00e9ricain ou la rencontre de Gen\u00e8ve avec Vladimir Poutine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes rapports du gouvernement f\u00e9d\u00e9ral avec un certain nombre d'\u00e9tats \u00e0 direction r\u00e9publicaine, comme le Texas, sont absolument ex\u00e9crables. Et on entend avec surprise nombre de politiciens pointer le risque de s\u00e9cession.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'arm\u00e9e am\u00e9ricaine dont on vient de constater l'impuissance, traverse actuellement une crise tr\u00e8s s\u00e9rieuse. La strat\u00e9gie diversitaire li\u00e9e \u00e0 un syst\u00e8me militaro-industriel profond\u00e9ment corrompu, fait que cet outil est aujourd'hui techniquement inf\u00e9rieur \u00e0 ceux de la Chine et surtout de la Russie pourtant 10 fois moins co\u00fbteux. La russo-phobie rabique de l'appareil politique am\u00e9ricain jointe \u00e0 la d\u00e9signation de la Chine comme ennemi principal ont provoqu\u00e9, comme il fallait s'y attendre, un rapprochement entre ces deux pays. Cr\u00e9ant ainsi une situation g\u00e9ostrat\u00e9gique n\u00e9cessairement inqui\u00e9tante pour les \u00e9lites am\u00e9ricaines.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne population tr\u00e8s profond\u00e9ment divis\u00e9e, une gouvernance faible, une administration travaill\u00e9e par de multiples contradictions, des \u00c9tats tent\u00e9s par la s\u00e9cession, des adversaires russes et chinois qui n'entendent pas s'en laisser conter, une d\u00e9faite militaire et politique majeure avec l'effondrement Afghan, la \u00ab r\u00e9publique imp\u00e9riale \u00bb telle que la qualifiait Raymond Aron semble bien traverser une phase d\u00e9licate.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn effondrement \u00e0 la sovi\u00e9tique est tr\u00e8s improbable. Mais nous pouvons \u00eatre confront\u00e9s \u00e0 des soubresauts et des \u00e9v\u00e9nements qui nous affecteraient, li\u00e9s que nous sommes \u00e0 la sph\u00e8re atlantique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.vududroit.com\/author\/vddblog\"\u003ER\u00e9gis de Castelnau\u003C\/a\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource: \u003Ca href=\"https:\/\/www.vududroit.com\/2021\/08\/effondrement-afghan-les-usa-une-urss-2-0\"\u003EVu du droit\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/arretsurinfo.ch\/effondrement-afghan-les-usa-une-urss-2-0\/\"\u003Earretsurinfo.ch\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}