{"196634":{"id":"196634","parent":"0","time":"1634546598","url":"https:\/\/basta.media\/carte-privatisation-de-la-sante-en-Europe-hopitaux-cliniques-ehpad-fond-d-investissements-marche-lucratif","category":"Business","title":"Le secteur priv\u00e9 et ses fonds sp\u00e9culatifs vont-ils faire main basse sur la sant\u00e9 en Europe ?","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196634_1008bc.png","hub":"newsnet","url-explicit":"le-secteur-prive-et-ses-fonds-speculatifs-vont-ils-faire-main-basse-sur-la-sante-en-europe","admin":"newsnet","views":"73","priority":"3","length":"6184","lang":"","content":"\u003Cp\u003EElles s'appellent Orpea, Helios, Bupa... Ces entreprises \u00e0 but lucratif poss\u00e8dent de plus en plus d'h\u00f4pitaux et de maisons de retraite en Europe. Le R\u00e9seau d'observatoires des multinationales ENCO a cartographi\u00e9 cette privatisation de la sant\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196634_b3ddc7.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'entreprise fran\u00e7aise Orpea, cr\u00e9\u00e9e \u00e0 la fin des ann\u00e9es 1980, est devenue une multinationale des maisons de retraite et des cliniques sp\u00e9cialis\u00e9es en Europe. Korian, entreprise fran\u00e7aise cr\u00e9\u00e9e au d\u00e9but des ann\u00e9es 2000, est aujourd'hui pr\u00e9sente dans sept pays europ\u00e9ens et compte des centaines d'\u00e9tablissements, r\u00e9sidences pour personnes \u00e2g\u00e9es et cliniques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESur le m\u00eame sujet\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:200px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196634_6ffb61.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFonds de pension : l'avenir de nos retraites se jouera-t-il bient\u00f4t sur les march\u00e9s boursiers ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le paysage des h\u00f4pitaux et maisons de retraite priv\u00e9es lucratives europ\u00e9ennes, on trouve \u00e9galement des groupes allemands, comme Fresenius, qui a rachet\u00e9 l'espagnol Quironsalud, et poss\u00e8de les cliniques Helios, ou encore Asklepios. Partout, des entreprises \u00e0 but lucratif se d\u00e9veloppent dans le secteur.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn France, un quart des lits hospitaliers appartiennent \u00e0 des cliniques priv\u00e9es lucratives, et 22 % des lits d'Ehpad. En Allemagne, 30 % des lits hospitaliers sont g\u00e9r\u00e9s par des entreprises priv\u00e9es lucratives, 40 % des places en maisons de retraite. En Espagne, si moins d'un cinqui\u00e8me des lits d'h\u00f4pitaux sont dans le priv\u00e9 lucratif, plus de la moiti\u00e9 des places en maisons de retraite en d\u00e9pendent. Ce que partagent quasiment tous les pays europ\u00e9en, c'est une croissance de ce secteur priv\u00e9 lucratif. C'est ce que nous apprend la nouvelle investigation du R\u00e9seau europ\u00e9en des observatoires des multinationales, ENCO. Il publie ce 14 octobre une cartographie interactive de la privatisation des h\u00f4pitaux et des maisons de retraite en Europe.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196634_1008bc.png\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003E\u003Cb\u003ELa privatisation de la sant\u00e9 en Europe\u003C\/b\u003E\u003Cblockquote\u003EVoir la \u003Ca href=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/fr\/enquetes\/caring-for-profit\/cartographie-de-la-privatisation-de-la-sante-en-europe-209?lang=fr\"\u003Ecarte interactive\u003C\/a\u003E de la privatisation de la sant\u00e9 en Europe par le r\u00e9seau ENCO.\u003C\/blockquote\u003E \u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EDans le domaine des maisons de retraite, les entreprises fran\u00e7aises \u00e0 but lucratif sont pr\u00e9sentes dans toute l'Europe. DomusVi poss\u00e8de des \u00e9tablissements, directement ou \u00e0 travers ses filiales, au Nord comme au Sud de l'Europe, dont la France. Elle est d\u00e9tenue en grande partie par un fonds d'investissement international, Capital Group. Colis\u00e9e, avec plus de 200 \u00e9tablissements, est pr\u00e9sent en France, Belgique, Espagne et Italie. L\u00e0 encore, c'est un fonds d'investissements, IK Investment Partners, qui d\u00e9tient l'entreprise. Maisons de Famille, d\u00e9tenue par la famille du fondateur (Hugues Harmel) et par le fonds d'investissement Creadev (famille Mulliez, propri\u00e9taire d'Auchan et D\u00e9cathlon), d\u00e9tient plus de 150 maisons de retraite en France, Espagne, Italie et Allemagne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJe lis, j'aime, je soutiens\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBasta est en acc\u00e8s libre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/basta.media\/don\"\u003Ebasta.media\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ERachats et fusions d'entreprises se sont multipli\u00e9s\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le domaine des h\u00f4pitaux priv\u00e9s, le groupe allemand Helios op\u00e8re dans une centaine d'\u00e9tablissements en Allemagne et en Espagne. Autre poids lourd europ\u00e9en des cliniques priv\u00e9es, Ramsay Sant\u00e9, filiale fran\u00e7aise du groupe Australien Ramsay, g\u00e8re plus de 150 \u00e9tablissements en France, Su\u00e8de, Norv\u00e8ge, Danemark et Italie. Certaines de ces entreprises p\u00e8sent des dizaines de milliards d'euros. D'autres sont de taille plus modeste mais grandissent rapidement. Ces derni\u00e8res ann\u00e9es, les rachats et fusions d'entreprises se sont multipli\u00e9s, cr\u00e9ant des multinationales de la sant\u00e9 de plus en plus puissantes. Ramsay a ainsi achet\u00e9 le su\u00e9dois Capio, Helios l'espagnol Quironsalud...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Doit-on laisser des entreprises, dont l'objectif est le b\u00e9n\u00e9fice financier, prendre soin de notre sant\u00e9 et s'occuper de nous lors de nos vieux jours ? \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Europe du Sud, qui vit un vieillissement marqu\u00e9, est devenue un march\u00e9 tr\u00e8s attrayant pour les grands groupes fran\u00e7ais, allemands et, dans une moindre mesure, britanniques. Dans l'est de l'Europe, Orpea a p\u00e9n\u00e9tr\u00e9 le march\u00e9 polonais des maisons de retraite. La soci\u00e9t\u00e9 d'investissements slovaque Penta, fond\u00e9e en 1994, est pr\u00e9sente d\u00e9sormais dans plus de dix pays europ\u00e9ens - avec des cliniques et des pharmacies - \u00e0 la faveur d'un programme de privatisation lanc\u00e9 par le gouvernement slovaque. Penta dispose aussi des bureaux \u00e0 Chypre, Jersey et aux Pays-Bas, trois destinations habituelles des sch\u00e9mas complexes d'optimisation fiscale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes entreprises connaissent une croissance en grande partie financ\u00e9e par l'argent public d\u00e9di\u00e9 aux soins de sant\u00e9 et aux soins aux personnes \u00e2g\u00e9es. Avec le vieillissement de la population, leurs marges pourraient encore augmenter. \u003Ci\u003E\u00ab Doit-on laisser des entreprises, dont l'objectif est le b\u00e9n\u00e9fice financier, prendre soin de notre sant\u00e9 et s'occuper de nous lors de nos vieux jours ? \u00bb\u003C\/i\u003E interroge le R\u00e9seau europ\u00e9en d'observatoires des multinationales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E-\u003C\/b\u003E Voir la \u003Ca href=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/fr\/enquetes\/caring-for-profit\"\u003Erecherche compl\u00e8te\u003C\/a\u003E d'ENCO.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:150px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196634_ddd737.png\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/?lang=fr\"\u003EENCO (European Network of Corporate Observatories)\u003C\/a\u003E est un r\u00e9seau de m\u00e9dias et d'organisations de la soci\u00e9t\u00e9 civile de diff\u00e9rents pays d'Europe qui se consacre \u00e0 enqu\u00eater et informer sur les entreprises multinationales et leur pouvoir. Il publie le 14 octobre une \u003Ca href=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/fr\/enquetes\/caring-for-profit\"\u003Erecherche internationale sur les groupes priv\u00e9s lucratifs d'h\u00f4pitaux et de maisons de retraite en Europe\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Ciframe src=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/IMG\/webdocs\/enco-profit-with-healthcare\/\" frameborder=\"0\" width=\"800\" height=\"550px\" allowfullscreen \u003E\u003C\/iframe\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/IMG\/webdocs\/enco-profit-with-healthcare\/\" class=\"small\"\u003Ecorpwatchers.eu\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\u003Cp\u003E- \u003Ca href=\"https:\/\/corpwatchers.eu\/en\/investigations\/caring-for-profit-en\/caring-for-profit-en\"\u003EResources on privatisation of healthcare in Europe\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ECarte : Elsa Delmas\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/basta.media\/carte-privatisation-de-la-sante-en-Europe-hopitaux-cliniques-ehpad-fond-d-investissements-marche-lucratif\"\u003Ebasta.media\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}