{"196850":{"id":"196850","parent":"196068","time":"1634900204","url":"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/crise-energetique-cest-la-russie-qui-va-sauver-leurope","category":"documentaires","title":"Crise \u00e9nerg\u00e9tique : c'est la Russie qui va sauver l'Europe","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196850_2c56e3.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"crise-energetique-c-est-la-russie-qui-va-sauver-l-europe","admin":"newsnet","views":"498","priority":"3","length":"6588","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Andrew Korybko − Le 9 octobre 2021 − Source \u003Ca href=\"https:\/\/oneworld.press\/?module=articles&action=view&id=2261\"\u003EOneWorld Press\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELoin de faire usage de l'\u00e9nergie comme une arme en laissant l'Europe geler par m\u00e9chancet\u00e9, la Russie a exploit\u00e9 ses exportations \u00e9nerg\u00e9tiques durant cette p\u00e9riode de crise comme moyen d'apaiser les relations bilat\u00e9rales et d'am\u00e9liorer la perception que les populations de ses partenaires ont de son image.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe r\u00e9cit erron\u00e9, propag\u00e9 par les \u00c9tats-Unis, et relavant de la guerre de l'information, selon lequel la Russie ferait usage de ses exportations \u00e9nerg\u00e9tiques \u00e0 destination de l'Europe comme d'une arme a \u00e9t\u00e9 enray\u00e9 maintenant que la Grande Puissance Eurasiatique a promis de voler au secours de ses voisins pour les aider \u00e0 survivre \u00e0 la crise \u00e9nerg\u00e9tique en cours. De fait, malgr\u00e9 les rumeurs effrayantes sur le gazoduc Nord Stream II, qui a fini par \u00eatre achev\u00e9, les \u00c9tats-Unis eux-m\u00eames importaient davantage de p\u00e9trole aupr\u00e8s de la Russie que jamais, au point que Bloomberg (que l'on ne saurait consid\u00e9rer comme un m\u00e9dia pro-russe, et encore moins un m\u00e9dia propice \u00e0 r\u00e9pandre de la \u003Ci\u003E\u00ab propagande pro-russe \u00bb\u003C\/i\u003E) a \u00e9t\u00e9 contraint de rapporter au mois d'ao\u00fbt que \u003Ci\u003E\u00ab  \u003Ca href=\"https:\/\/www.bloomberg.com\/news\/articles\/2021-08-04\/russia-captures-no-2-rank-among-foreign-oil-suppliers-to-u-s\"\u003Ela Russie prend la seconde place du classement des fournisseurs de p\u00e9trole \u00e9trangers des \u00c9tats-Unis\u003C\/a\u003E\u00ab\u003C\/i\u003E. Ce fait surprenant est confirm\u00e9 par les propres statistiques de l'administration aux informations sur l'\u00e9nergie des \u00c9tats-Unis, disponibles \u003Ca href=\"https:\/\/www.eia.gov\/dnav\/pet\/hist\/LeafHandler.ashx?n=PET&s=MTTIM_NUS-NRS_1&f=M\"\u003Esur son propre site web\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_196850_2c56e3.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECarte montrant le trajet adopt\u00e9 par le gazoduc Nord Stream II\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAngela Merkel, la chanceli\u00e8re allemande sur le d\u00e9part, qui est consid\u00e9r\u00e9e comme la force la plus puissante et la plus influente de l'UE, \u003Ca href=\"https:\/\/www.rt.com\/russia\/536834-merkel-price-gas-russian-policy\"\u003Ea affirm\u00e9\u003C\/a\u003E que la Russie remplit tous ses contrats et ne m\u00e9rite aucun reproche sur le sujet de la crise \u00e9nerg\u00e9tique travers\u00e9e par le bloc. Poutine, le pr\u00e9sident russe, \u003Ca href=\"https:\/\/tass.com\/economy\/1345999\"\u003Eavait au pr\u00e9alable attribu\u00e9\u003C\/a\u003E la forte hausse des prix de l'\u00e9nergie \u00e0 l'hyst\u00e9rie et au d\u00e9sordre provoqu\u00e9s sur le march\u00e9 par des sp\u00e9culations inappropri\u00e9es et par la mauvaise gestion pratiqu\u00e9e par de nombreux pays de leur transition depuis le carbone. Il a \u00e9galement affirm\u00e9 que la Commission europ\u00e9enne \u003Ca href=\"https:\/\/tass.com\/economy\/1346433\"\u003Eavait commis une erreur\u003C\/a\u003E en abandonnant les contrats de gaz \u00e0 long terme pour se mettre \u00e0 acheter du gaz au prix \u003Ci\u003E\u00ab spot \u00bb\u003C\/i\u003E du march\u00e9. Le dirigeant russe \u003Ca href=\"https:\/\/tass.com\/economy\/1346409\"\u003Ea alors r\u00e9affirm\u00e9\u003C\/a\u003E que Gazprom n'avait jamais refus\u00e9 d'augmenter les livraisons de gaz lorsque des demandes avaient \u00e9t\u00e9 formul\u00e9es, et \u003Ca href=\"https:\/\/www.rt.com\/russia\/536775-putin-gas-transit-ukraine-gazprom\"\u003Ea donn\u00e9 pour instruction\u003C\/a\u003E \u00e0 son ministre de l'\u00e9nergie de s'assurer que le transit via l'Ukraine est maintenu. Tous ces d\u00e9veloppements d\u00e9montrent que la Russie est le partenaire \u00e9nerg\u00e9tique le plus fiable de l'UE.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gazoduc Nord Stream II, r\u00e9cemment achev\u00e9, ainsi que le gazoduc turc d\u00e9j\u00e0 existant, vont fortement contribuer \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 \u00e9nerg\u00e9tique du bloc, surtout pour ce qui concerne sa survie face \u00e0 la crise en cours. L'opposition \u00e9tasunienne aux deux projets \u00e9taient auto-int\u00e9ress\u00e9e, et visait \u00e0 maintenir des pressions sur les partenaires des \u00c9tats-Unis pour les contraindre \u00e0 rester d\u00e9pendants de ses exportations de gaz naturel liqu\u00e9fi\u00e9 (GNL), bien plus ch\u00e8re et nettement moins fiables. Le monde entier voit d\u00e9sormais \u00e0 quel point il aurait \u00e9t\u00e9 contre-productif de la part de l'UE de se soumettre totalement aux \u00c9tats-Unis comme ceux-ci le voulaient. Heureusement, il reste quelques alli\u00e9s des \u00c9tats-Unis \u00e0 qui il reste un semblant de souverainet\u00e9 strat\u00e9gique, et qui ont compris la sagesse d'\u00e9tendre leurs liens \u00e9nerg\u00e9tiques avec la Russie, malgr\u00e9 la pression \u00e9tasunienne pour les faire dispara\u00eetre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout ceci d\u00e9montre plusieurs points importants. Tout d'abord, ce sont les \u00c9tats-Unis qui constituent un partenaire non-fiable pour l'Europe \u00e0 tous \u00e9gards, et non la Russie. La Grande Puissance Eurasiatique vole au secours de ses voisins, chose qui n'aurait pas \u00e9t\u00e9 possible si ses partenaires s'\u00e9taient soumis \u00e0 la pression \u00e9tasunienne visant \u00e0 leur faire diminuer, puis couper, leurs liens \u00e9nerg\u00e9tiques avec Moscou. De l\u00e0 d\u00e9coule le second pont, qui est que les \u00c9tats-Unis sont l'acteur qui a essay\u00e9 de transformer en arme les exportations \u00e9nerg\u00e9tiques, en usant de pr\u00e9textes politiques russophobes pour rendre l'UE d\u00e9pendante de leurs exportations de GNL, plus ch\u00e8res et moins fiables. Le troisi\u00e8me point est que les \u00c9tats-Unis ont fait usage de r\u00e9cits infond\u00e9s relevant de la guerre de l'information pour poursuivre cet objectif d\u00e9sormais \u00e9chou\u00e9. Avec le recul, la cr\u00e9dibilit\u00e9 des \u00c9tats-Unis devrait en prendre un coup dans l'opinion publique europ\u00e9enne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour aller de l'avant, cette m\u00eame opinion publique europ\u00e9enne devrait en arriver \u00e0 comprendre que les croyances politiquement russophobes malheureusement adopt\u00e9es par certains pays d'Europe r\u00e9sultent d'une campagne de guerre de l'information men\u00e9e contre eux par les \u00c9tats-Unis. Loin d'user comme d'une arme de ses exportations \u00e9nerg\u00e9tiques et de laisser geler l'Europe selon une m\u00e9chancet\u00e9 g\u00e9opolitique suppos\u00e9e, la Russie a utilis\u00e9 ses exportations \u00e9nerg\u00e9tiques durant cette p\u00e9riode de crise comme d'un outil visant \u00e0 r\u00e9parer les relations bilat\u00e9rales, et \u00e0 am\u00e9liorer la mani\u00e8re dont l'opinion publique des pays partenaires la per\u00e7oit. Les approches \u00e9tasunienne et russe de ladite \u003Ci\u003E\u00ab diplomatie \u00e9nerg\u00e9tique \u00bb\u003C\/i\u003E ne pourraient par cons\u00e9quent \u00eatre davantage oppos\u00e9es l'une \u00e0 l'autre, le premier pays consid\u00e9rant ce vecteur comme une arme afin de dominer ses \u003Ci\u003E\u00ab partenaires \u00bb\u003C\/i\u003E, alors que le second pays le voit comme une opportunit\u00e9 d'am\u00e9liorer les relations, les perceptions et les niveaux de vie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u003Cb\u003EAndrew Korybko\u003C\/b\u003E est un analyste politique \u00e9tasunien, \u00e9tabli \u00e0 Moscou, sp\u00e9cialis\u00e9 dans les relations entre la strat\u00e9gie \u00e9tasunienne en Afrique et en Eurasie, les nouvelles Routes de la soie chinoises, et la \u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/thesaurus#guerre-hybride\"\u003EGuerre hybride\u003C\/a\u003E.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par Jos\u00e9 Mart\u00ed, relu par Wayan, pour le Saker Francophone\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/crise-energetique-cest-la-russie-qui-va-sauver-leurope\"\u003Elesakerfrancophone.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}