{"36016":{"id":"36016","parent":"0","time":"1265447008","url":"http:\/\/www.legrandsoir.info\/Le-marche-de-la-mort.html","category":"Business","title":"Le march\u00e9 de la mort","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_36016_56f61b.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"","admin":"newsnet","views":"805","priority":"1","length":"11828","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003E6 f\u00e9vrier 2010\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:246px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_36016_arton9956-5a144.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMohamed BELAALI La mort est devenue une triste et vulgaire marchandise qui se vend et s'ach\u00e8te sur un march\u00e9 fleurissant. Les croque-morts r\u00e9alisent d'\u00e9normes profits en prenant en charge int\u00e9gralement le d\u00e9funt et sa famille tout en exploitant la douleur de leurs clients. Le d\u00e9veloppement r\u00e9cent de la cr\u00e9mation ne fait que renforcer cette marchandisation croissante de la mort. Le profit s'est ainsi install\u00e9 entre les vivants et les morts rendant leurs liens de plus en plus inhumains.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELongtemps l'activit\u00e9 fun\u00e9raire \u00e9tait le monopole des communes. Depuis la loi Sueur du 8 janvier 1993, elle est d\u00e9sormais contr\u00f4l\u00e9e par le march\u00e9. La mort fut ainsi privatis\u00e9e ! Les soci\u00e9t\u00e9s de pompes fun\u00e8bres se d\u00e9veloppent, entre autres, au rythme du vieillissement de la population et du nombre de d\u00e9c\u00e8s. Les projections de l'INSEE concernant l'\u00e9volution de la population sont \u00e9loquentes : le nombre de personnes de plus de 60 ans doublera et celui des d\u00e9c\u00e8s passera de 530 000 en 2005 \u00e0 770 000 en 2049 soit une augmentation de 45 %. Les entreprises fun\u00e9raires exploitent bien \u00e9videmment un besoin auquel tout le monde est confront\u00e9 !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa demande sur ce march\u00e9 rentable ne peut que continuer \u00e0 cro\u00eetre. Il s'agit donc d'un march\u00e9 prometteur, dynamique et si l'on peut dire vivant. Mais c'est aussi un march\u00e9 o\u00f9 la concurrence est, paradoxalement, absente. Or la loi de 8 janvier 1993 (2) avait pour objectif majeur l'abolition du monopole communal de l'activit\u00e9 fun\u00e9raire pour lui substituer la concurrence des op\u00e9rateurs priv\u00e9s. La loi Sueur voulait \u00e9galement prot\u00e9ger les familles, fragilis\u00e9es par le deuil, contre d'\u00e9ventuelles pratiques opaques et abusives des prix. L\u00e0 encore l'\u00e9chec est total. Ainsi selon UFC-Que Choisir, \u00ab ces pratiques expliquent la hausse consid\u00e9rable des prix des obs\u00e8ques (34% en dix ans) et les diff\u00e9rences de prix totalement injustifi\u00e9es \u00bb (3). Les familles frapp\u00e9es par le deuil ne peuvent donc compter sur la protection des gouvernements (4). La complicit\u00e9 de l'\u00c9tat avec les croque-morts, comme d'ailleurs avec tous les d\u00e9tenteurs du capital, est un fait bien \u00e9tabli.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe mort et ses proches sont int\u00e9gralement pris en charge par les entreprises fun\u00e9raires. La liste de leurs prestations est impressionnante. Aucun aspect li\u00e9 de pr\u00e8s ou de loin \u00e0 la mort ne leur \u00e9chappe. Cela va de l'organisation des fun\u00e9railles proprement dites avec leur \u00ab cort\u00e8ge \u00bb interminable de produits et de services, aux formalit\u00e9s administratives en passant par les contrats de pr\u00e9voyance. Chaque article, chaque prestation est ch\u00e8rement factur\u00e9. Concernant les contrats de pr\u00e9voyance, la guerre fait rage, de votre vivant d\u00e9j\u00e0, entre les soci\u00e9t\u00e9s de pompes fun\u00e8bres, les banquiers, les compagnies d'assurance, les mutuelles sant\u00e9 et autres organismes de pr\u00e9voyance. Ces institutions savent que la mort est un march\u00e9 tr\u00e8s lucratif. Les entreprises fun\u00e9raires exploitent non seulement la vuln\u00e9rabilit\u00e9 des familles dans des moments singuliers, mais aussi leur volont\u00e9 d'accompagner dignement leur proche \u00e0 sa derni\u00e8re demeure.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl faut pr\u00e9ciser que l'offre et la demande sur ce march\u00e9 ont beaucoup \u00e9volu\u00e9. La thanatopraxie (technique qui consiste \u00e0 embaumer le mort pour lui donner les apparences de la vie) par exemple est de plus en plus pratiqu\u00e9e. Les familles utilisent \u00e9galement les chambres fun\u00e9raires, structures commerciales, pour le recueillement et les visites. Aujourd'hui de plus en plus de personnes d\u00e9c\u00e8dent \u00e0 l'h\u00f4pital ce qui n\u00e9cessite le transport du corps dans des v\u00e9hicules sp\u00e9cialis\u00e9s. Ces pratiques et bien d'autres, qui ne sont pas toutes obligatoires, augmentent nettement le prix final perp\u00e9tuant ainsi, dans la mort, les in\u00e9galit\u00e9s sociales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertainement le march\u00e9 \u00e9voluera vers de nouvelles prestations et donc de nouvelles tendances et pratiques, n\u00e9cessaires ou non. Les marchands de la mort trouveront l\u00e0 une juteuse extension de leurs activit\u00e9s. Et avec leurs techniques marketing de plus en plus sophistiqu\u00e9es, ils imposeront leurs rites, leurs c\u00e9r\u00e9monies et leurs lois \u00e0 des familles d\u00e9chir\u00e9es et d\u00e9stabilis\u00e9es par la douleur. D\u00e9j\u00e0, les pompes fun\u00e8bres tentent d'exploiter les pr\u00e9occupations des citoyens pour leur environnement. Le Voeu, un op\u00e9rateur fun\u00e9raire important, estime que \u00ab la France accumule un retard par rapport \u00e0 ses voisins europ\u00e9ens et anglo-saxons. Dans ces pays, la d\u00e9marche respectueuse de l'environnement int\u00e8gre d\u00e9j\u00e0 tous les aspects de la fili\u00e8re \u00bb (5). Pompes Fun\u00e8bres G\u00e9n\u00e9ral (PFG) ou Le Choix Fun\u00e9raire proposent d\u00e9j\u00e0 des cercueils \u00ab \u00e9cologiques \u00bb. Le cercueil de cette derni\u00e8re entreprise par exemple \u00ab est con\u00e7u de fa\u00e7on \u00e9cologique avec 80% de bois de ch\u00eane issu de for\u00eats durablement g\u00e9r\u00e9es. Le tissu recouvrant l'int\u00e9rieur est en mati\u00e8res naturelles et d'origine renouvelable. Enfin, la finition du bois est sans solvant et les poign\u00e9es ont \u00e9t\u00e9 choisies en bois pour faciliter leur biod\u00e9gradabilit\u00e9 ! \u00bb (6). Les cercueils en carton, beaucoup moins chers, existent \u00e9galement. Mais les grandes soci\u00e9t\u00e9s de pompes fun\u00e8bres, dont la vente des cercueils repr\u00e9sente des marges substantielles, rechignent pour l'instant \u00e0 les commercialiser. Cercueils en bois ou en carton, la logique reste invariablement la m\u00eame : faire du profit. \u00ab L'\u00e9cologie capitaliste \u00bb est une valeur porteuse, comme en politique d'ailleurs, et les pompes fun\u00e8bres ne vont pas tarder \u00e0 proposer \u00e0 leurs clients des \u00ab obs\u00e8ques vertes \u00bb ! L\u00e0 encore la mort se r\u00e9v\u00e8le un march\u00e9 fructueux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa religion elle m\u00eame n'\u00e9chappe pas \u00e0 cette logique marchande. Quelques soient vos croyances et votre religion, les entreprises fun\u00e9raires sont toujours l\u00e0 pour vous prendre en charge moyennant un prix le plus souvent \u00e9lev\u00e9. Les rites catholiques, musulmans, juifs, bouddhiste etc. ne sont sur ce march\u00e9 que des produits qui se vendent et s'ach\u00e8tent comme n'importe quel autre article de commerce. Andr\u00e9 Comte-Sponville disait \u00ab Ce que la religion apporte, lorsqu'on a perdu un \u00eatre cher, ce n'est pas seulement une consolation possible ; c'est aussi un rituel n\u00e9cessaire, un c\u00e9r\u00e9monial, m\u00eame sans faste, comme une politesse ultime, face \u00e0 la mort de l'autre, qui aiderait \u00e0 l'affronter (...) \u00bb (7). On peut ajouter que ce c\u00e9r\u00e9monial religieux non seulement se fait aujourd'hui avec un certain faste, mais surtout se transforme de plus en plus en rituel commercial !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'autres pratiques plus ou moins marginales encore se manifestent ici ou l\u00e0 sur ce march\u00e9. Des sites proposent ainsi \u00ab l'insertion et la consultation d'avis de d\u00e9c\u00e8s, de pages d'hommages et de faire-parts de m\u00e9moire(...) pour laisser une trace \u00e9ternelle des personnes qui nous sont ch\u00e8res \u00bb. D'autres exploitent la messagerie posthume : \u00ab \u00c9crivez de votre vivant les messages d'amour ou d'amiti\u00e9 que vous d\u00e9sireriez transmettre \u00e0 titre posthume aux personnes qui ont marqu\u00e9 votre vie \u00bb (8).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais la tendance de fond reste la cr\u00e9mation tout du moins en France, car elle est tr\u00e8s d\u00e9velopp\u00e9e dans des pays comme la Su\u00e8de, le Danemark, la Grande Bretagne, la Suisse etc. o\u00f9 sa part dans l'ensemble des obs\u00e8ques d\u00e9passe les 70 %. En France cette part ne repr\u00e9sente, selon le CREDOC, que 28 % en 2007. Mais ce taux est en forte progression puisqu'il n'\u00e9tait que de 1 % en 1979. Le nombre de cr\u00e9mations a \u00e9t\u00e9 multipli\u00e9, lui, par 27 entre 1980 et 2008 selon la F\u00e9d\u00e9ration Fran\u00e7aise de Cr\u00e9mation (FFC) (9). Les cr\u00e9matoriums sont eux aussi en augmentation constante passant de 7 en 1975 \u00e0 28 en 2008 (10). De belles perspectives de profit donc pour les pompes fun\u00e8bres qui vendent toutes des obs\u00e8ques avec cr\u00e9mation ! En effet les marchands de la mort organisent dans le moindre d\u00e9tail chacune des \u00e9tapes de la c\u00e9r\u00e9monie y compris la dispersion de vos cendres. Nonobstant une l\u00e9gislation stricte sur ce dernier point, la loi du 19 d\u00e9cembre 2008 relative \u00e0 la l\u00e9gislation fun\u00e9raire n'interdit nullement aux pompes fun\u00e8bres d'accomplir ou plus pr\u00e9cis\u00e9ment de vendre aux familles cette prestation (11). La loi stipule \u00ab Les restes des personnes d\u00e9c\u00e9d\u00e9es, y compris les cendres de celles dont le corps a donn\u00e9 lieu \u00e0 cr\u00e9mation, doivent \u00eatre trait\u00e9s avec respect, dignit\u00e9 et d\u00e9cence \u00bb ; elle a simplement oubli\u00e9 que ces \u00ab restes \u00bb humains dans cette soci\u00e9t\u00e9, sont une marchandise livr\u00e9e aux op\u00e9rateurs priv\u00e9s dont l'unique but est de faire du profit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne autre pratique appara\u00eet et se d\u00e9veloppe notamment dans les pays nordiques ; il s'agit de la promession pr\u00e9sent\u00e9e comme plus \u00e9cologique encore que la cr\u00e9mation. Cette fois ce n'est plus la chaleur qui va r\u00e9duire votre corps en cendre, mais le froid. Le cadavre du d\u00e9funt est transform\u00e9 en poussi\u00e8re gr\u00e2ce \u00e0 l'azote liquide. Ce proc\u00e9d\u00e9 n'est pas encore autoris\u00e9 en France. Il le sera probablement lorsqu'il deviendra rentable pour les pompes fun\u00e8bres. L'\u00e9cologie n'est qu'un pr\u00e9texte que les entreprises fun\u00e9raires n'h\u00e9siteront pas \u00e0 exploiter comme elles le font d\u00e9j\u00e0 avec la cr\u00e9mation. Si cette technique peut-\u00eatre b\u00e9n\u00e9fique pour notre plan\u00e8te, il n'en demeure pas moins que ce n'est pas l\u00e0 leur but qui reste toujours le m\u00eame : faire du chiffre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe po\u00e8te abbasside Al Maari (973 - 1057) disait, en substance que \u00ab la tristesse \u00e0 l'instant de la mort est autrement plus intense que la joie au moment de la naissance \u00bb. Les marchands de la mort ne reculent devant rien pour arriver \u00e0 leur fin. Ils exploitent, en plus de la force de travail de leur salari\u00e9s, un sentiment singulier et commun \u00e0 tous les hommes : la tristesse et la douleur li\u00e9es \u00e0 la perte d'un \u00eatre cher. Le march\u00e9 de la mort, peut-\u00eatre plus encore que celui de la naissance, a donc un bel avenir devant lui. Le march\u00e9 de la mort est le miroir d'une soci\u00e9t\u00e9 marchande qui a perdu ses rep\u00e8res humains ; il ne lui reste comme guide et comme horizon ultime que le profit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMohamed Belaali.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E(1) \u003Ca href=\"http:\/\/www.ined.fr\/fichier\/t_telechargement\/21187\/telechargement_fichier_fr_publi_pdf1_pop.et.soc.francais.429.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ehttp:\/\/www.ined.fr\/fichier\/t_telech..\u003C\/a\u003E.\u003Cp\u003E(2) \u003Ca href=\"http:\/\/www.jpsueur.com\/archives\/mediatheque\/Texte_lgislatifs\/LoiOperationsFuneraires.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ehttp:\/\/www.jpsueur.com\/archives\/med..\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(3) \u003Ca href=\"http:\/\/www.quechoisir.org\/Ressources\/Positions\/Ressources_Positions_2A79A2626722E249C12574EF003C327B\/etude-services-funeraires.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ehttp:\/\/www.quechoisir.org\/Ressource..\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(4) A cet \u00e9gard, voir le travail de l'Association Fran\u00e7aise d'Information Fun\u00e9raire (AFIF) : \u003Ca href=\"http:\/\/www.paca-communiques.com\/communique.php?id=15741\"\u003Ehttp:\/\/www.paca-communiques.com\/com..\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(5) \u003Ca href=\"http:\/\/www.capgeris.com\/services-funeraires-907\/funeraire-les-francais-veulent-passer-au-vert-a13312.htm\"\u003Ehttp:\/\/www.capgeris.com\/services-fu..\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(6) \u003Ca href=\"http:\/\/www.lecoinbio.com\/20081030456\/ecolo-au-quotidien\/consommation\/mourir-bio-avec-le-nouveau-cercueil-ecologique.html\"\u003Ehttp:\/\/www.lecoinbio.com\/2008103045..\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(7) Andr\u00e9 Comte-Sponville, \u003Ci\u003EL'Esprit de l'ath\u00e9isme. Introduction \u00e0 une spiritualit\u00e9 sans Dieu\u003C\/i\u003E, Paris, Albin Michel, \u00ab Le Livre de poche \u00bb, 2006, p. 19-20.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(8) Voir notamment \u003Ca href=\"http:\/\/www.net-obseques.com\"\u003Enet-obseques.com\u003C\/a\u003E et \u003Ca href=\"http:\/\/www.messavista.com\"\u003Emessavista.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(9) \u003Ca href=\"http:\/\/www.cremation-france-ffc.com\/WD110AWP\/WD110Awp.exe\/CTX_960-2-mWDKahGcZm\/PAGE_Accueil2\/SYNC_189435656?LIBHTM_LIBELLE8L1\"\u003Ehttp:\/\/www.cremation-france-ffc.com..\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(10) \u003Ca href=\"http:\/\/www.afif.asso.fr\/francais\/co..\"\u003Eafif.asso.fr\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(11) \u003Ca href=\"http:\/\/questions.assemblee-nationale.fr\/q13\/13-41028QE.htm\"\u003Ehttp:\/\/questions.assemblee-national..\u003C\/a\u003E.\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.legrandsoir.info\/Le-marche-de-la-mort.html\"\u003Elegrandsoir.info\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}