07/02/2024 francais.rt.com  3 min #242389

Argentine : Milei annonce le transfert de l'ambassade à Jérusalem et désigne le Hamas comme «terroriste»

Jérusalem-Est : Le président argentin Javier Milei devant le mur des Lamentations

Jérusalem-Est : Le président argentin Javier Milei devant le mur des Lamentations

Près de deux mois après sa prise de fonctions, le nouveau président argentin a effectué en Israël sa première visite d'État. Après avoir annoncé sa volonté de transférer de Tel-Aviv à Jérusalem l'ambassade argentine, Javier Milei a déclaré lors d'une rencontre avec le Premier ministre israélien ce 7 février qu'il classerait le Hamas dans les organisations reconnues comme terroristes par Buenos Aires.

«Je le remercie pour sa décision de déclarer le Hamas organisation terroriste, pour son ferme soutien à Israël et pour sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et d'y installer l'ambassade d'Argentine», a déclaré  sur X (ex-Twitter) Benjamin Netanyahou, à l'occasion de cette rencontre.

«Mon projet est de déplacer l'ambassade à Jérusalem-Ouest», a confié le nouveau président argentin au chef de la diplomatie israélienne Israel Katz sur le tarmac de l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv, comme l'a relaté l'AFP le 6 février.

Une décision «injuste et erronée», selon le Hamas

«Merci d'avoir reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël et d'annoncer maintenant le transfert de l'ambassade d'Argentine à Jérusalem, capitale du peuple juif et de l'État d'Israël», a pour sa part déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères. Après avoir rendu visite à son homologue Isaac Herzog, le président argentin s'est rendu au mur des Lamentations dans la ville trois fois sainte.

L'annonce de ce transfert a provoqué l'ire du Hamas. Selon  des informations rapportées par la chaine Al Jazeera, dans un communiqué datant du 6 février, le Hamas a ouvertement critiqué une décision «injuste et erronée». Le mouvement islamiste palestinien considère un tel transfert comme une atteinte aux droits des Palestiniens et une violation des règles du droit international, relate le média qatari.

Milei a songé à se convertir au judaïsme

Javier Milei n'a jamais caché son alignement sur la politique israélienne. Avant son élection à la présidence, il avait déjà annoncé que son premier voyage diplomatique s'effectuerait en Israël. D'ailleurs, en juillet 2023, lors d'une interview à El Pais, Javier Milei avait  déclaré «étudier» la possibilité de se convertir au  judaïsme, affirmant étudier la Torah à l'aide d'un rabbin. Toutefois, celui-ci jugeait alors difficilement conciliable le respect du Shabbat et celui de fonctions présidentielles.

Si ce transfert devenait effectif, l'Argentine emboîterait alors le pas des États-Unis, du Kosovo, du Guatemala, du Honduras et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. L'administration Trump avait décidé de transférer son ambassade à Jérusalem en mai 2018. La position du nouveau président argentin dénote avec celle de  ses prédécesseurs, notamment Cristina Fernández de Kirchner, politicienne de centre-gauche qui a dirigé le pays entre 2007 et 2015. Fin 2010, elle avait reconnu «la Palestine comme un État libre et indépendant».

 francais.rt.com

 Commenter