25/01/2024 mondialisation.ca  3 min #241541

Chimerica: La campagne antichinoise bat son plein chez les Duceppe

Par  Robin Philpot

Décidément, la campagne antichinoise, lancée par Biden et appuyée par Trudeau, bat son plein chez les Duceppe.

D'abord, Chimerica à l'affiche chez Duceppe. Une pièce de Lucy Kirkwood, présentée d'abord à Londres en 2013. Ensuite à New York (2015) et à Toronto (2016). Des critiques ont été très mauvaises au point où on se demande pourquoi Duceppe l'a reprise?

La pièce porte sur le soi-disant « massacre de la Place Tienanmen » en juin 1989. Aussi, on entend les comédiens, producteurs, directeurs, journalistes raconter des bobards qui sont inventés par des journalises occidentaux affamés d'histoires sordides.

Seul problème, c'est qu'il n'y a pas eu de massacre à la Place Tiananmen.

Pour citer Wilileaks:

« Sur la place elle-même, un diplomate chilien était présent pour témoigner à ses homologues américains des dernières heures du mouvement pro-démocratie. »Il a regardé les militaires entrer sur la place et n'a observé aucun tir massif d'armes sur la foule, bien que des coups de feu sporadiques aient été entendus. Il a déclaré que la plupart des troupes qui sont entrées sur la place n'étaient en fait armées que de matériel anti-émeute – matraques et des matraques en bois ; ils étaient appuyés par des soldats armés. » »

James Myles (de la BBC) reconnaît en 2009 avoir « donné une fausse impression » et qu'« il n'y avait pas eu de massacre sur la place Tiananmen. Des manifestants qui étaient encore sur la place lorsque l'armée y est arrivée ont été autorisés à partir après des négociations avec les troupes de la loi martiale […] Il n'y a pas eu de massacre de la place Tiananmen »

Idem pour CBS.

Mais ça n'empêche pas les comédiens et autre porte-paroles de dire des énormités sur « postes de police » chinois au Canada alors qu'il n'y a aucune preuve à ce sujet et les organismes en question poursuivent la GRC pour atteinte à leur réputation; qu'il y aurait eu jusqu'à « 10 000 personnes tuées ».

Gilles Duceppe est président du CA chez Duceppe. Amélie Duceppe est Directrice générale. Et Alexis Brunelle Duceppe est le député le plus antichinois au parlement canadien: parrain de la résolution adoptée unanimement sur le supposé génocide des Ouïghours. (On remarque son silence sur le génocide en cours contre les Palestiniens).

Qu'est-ce qui a pu pîquer la famille Duceppe? On tente d'y répondre dans cette chronique.

w.soundcloud.com

Le pied à Papineau, CKVL FM 100,1, Montréal : le 23 janvier 2024.

La source originale de cet article est  Le Pied à Papineau

Copyright ©  Robin Philpot,  Le Pied à Papineau, 2024

 mondialisation.ca

 Commenter