30/11/2022 arretsurinfo.ch  6 min #219912

Déclaration des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Otan - Bucarest, 29-30 novembre 2022

Pendant que nous polémiquons de plus en plus agressivement entre nous et nous enlisons dans une russophobie absurde et paralysante, nous perdons de vue que notre pays participe intensivement à la guerre en Ukraine et que notre ennemi est dans nos murs : il s'appelle l'OTAN !

La machine de guerre s'est encore « perfectionnée » comme l'exprime la Déclaration des Ministres des Affaires Etrangères des pays de l'Otan » du 29-30/11/2022.

L'adhésion à l'Otan de la Finlande et de la Pologne, ainsi que le renforcement militaire otanien dans la Mer Noire ne font qu'élargir « le territoire » de l'Otan et resserrer l'étau contre la Russie.

Il est plus que temps de réagir et, pour le moins, d'exiger que la Belgique cesse immédiatement de fournir des armes, des soldats, des milliards d'euros au gouvernement de Zelensky. [Claudine Pôlet- Alerte OTAN]

Photo officielle OTAN. Ministres des Affaires étrangères

Les pays invités à rejoindre l'Alliance s'associent à cette déclaration.

Déclaration des ministres des Affaires étrangères des pays de l'OTAN - Bucarest, 29-30 novembre 2022

1. Nous sommes réunis à Bucarest, non loin des rives de la mer Noire, alors que l'invasion de l'Ukraine par la Russie menace la paix, la sécurité et la prospérité de la zone euro-atlantique. La Russie porte l'entière responsabilité de cette guerre, violation flagrante du droit international et des principes de la Charte des Nations Unies. L'agression perpétrée par ce pays, notamment ses attaques incessantes et inadmissibles contre des infrastructures civiles et énergétiques ukrainiennes, prive des millions d'Ukrainiens d'accès aux services de base.

Elle a des répercussions sur les approvisionnements en denrées alimentaires à l'échelle mondiale et met en danger les pays et les populations les plus vulnérables. Les agissements inacceptables de la Russie, notamment ses activités hybrides, son chantage énergétique et ses propos inconsidérés en matière nucléaire, portent atteinte à l'ordre international fondé sur des règles. Nous sommes solidaires de la Pologne, endeuillée par l'incident tragique survenu le 15 novembre en conséquence des attaques de missiles menées par la Russie contre l'Ukraine. Nous condamnons la cruauté dont la Russie fait preuve à l'égard des populations civiles ukrainiennes, ainsi que les violations des droits humains dont elle se rend coupable, notamment les déplacements forcés, la torture et les actes de barbarie à l'encontre des femmes, des enfants et des personnes en situation de vulnérabilité. Tous les responsables de crimes de guerre, y compris de violences sexuelles liées au conflit, devront répondre de leurs actes. Nous condamnons également tous ceux, et notamment le Bélarus, qui facilitent activement la guerre d'agression que la Russie mène contre l'Ukraine.

2. Nous nous félicitons que le ministre ukrainien des Affaires étrangères, M. Kouleba, soit présent parmi nous aujourd'hui, nous sommes pleinement solidaires du gouvernement et du peuple ukrainiens, qui défendent héroïquement leur patrie et leur sol, et nous rendons hommage à toutes les personnes qui ont perdu la vie. Notre attachement à l'indépendance, à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine demeure indéfectible. Nous ne reconnaîtrons jamais les annexions décidées par la Russie, qui sont illégales et constituent une violation flagrante de la Charte des Nations Unies. Nous maintiendrons, en l'intensifiant, notre soutien politique et pratique à l'Ukraine, qui continue de défendre sa souveraineté, son intégrité territoriale et nos valeurs communes face à l'agression russe, et nous le ferons aussi longtemps qu'il le faudra. Dans ce contexte, l'OTAN continuera de travailler en coordination étroite avec les parties concernées, y compris des organisations internationales, en particulier l'Union européenne, ainsi que des pays partageant nos valeurs. Dans le prolongement du soutien fourni jusqu'à présent, nous allons aider l'Ukraine à renforcer sa résilience, à protéger sa population et à contrer les campagnes de désinformation et les thèses mensongères de la Russie. Les Alliés prêteront leur concours à l'Ukraine pour la réparation de ses infrastructures énergétiques et la protection de sa population contre les attaques de missiles. Nous demeurons en outre déterminés à soutenir l'Ukraine dans ses efforts à long terme sur la voie des réformes et de la reconstruction d'après-guerre, l'objectif étant qu'elle puisse s'assurer un avenir libre et démocratique, moderniser son secteur de la défense, renforcer l'interopérabilité dans la durée et décourager toute agression future. Nous continuerons de renforcer notre partenariat avec l'Ukraine à mesure qu'elle concrétisera ses aspirations euro‑atlantiques.

3. La Finlande et la Suède sont présentes aujourd'hui en leur qualité de pays invités à rejoindre l'Alliance. Leur adhésion sera bénéfique pour leur sécurité, renforcera l'OTAN et rendra la zone euro-atlantique plus sûre. Leur sécurité revêt une importance primordiale pour l'Alliance, y compris pendant toute la durée du processus d'adhésion.

4. Rappelant que les Balkans occidentaux et la mer Noire sont des régions d'importance stratégique pour l'Alliance, nous nous félicitons de notre réunion avec les ministres des Affaires étrangères de la Bosnie-Herzégovine, de la Géorgie et de la République de Moldova, pays partenaires de l'OTAN, à un moment où notre Organisation intensifie le soutien sur mesure qu'elle apporte à ces pays pour les aider à renforcer leur intégrité et leur résilience, à développer leurs capacités et à préserver leur indépendance politique. Nous sommes résolument attachés à la politique de la porte ouverte de l'Alliance. Nous confirmons les décisions concernant la Géorgie et l'Ukraine prises au sommet de Bucarest, en 2008, ainsi que toutes les décisions ultérieures se rapportant à ces pays.

5. L'OTAN est une alliance défensive. Elle continuera de protéger les populations de ses pays membres et de défendre chaque centimètre carré du territoire de l'Alliance, et ce en permanence. Elle le fera suivant son approche à 360 degrés, afin de pouvoir contrer toutes les menaces et relever tous les défis. Nous condamnons le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, et nous exprimons notre solidarité avec la Türkiye pour les pertes humaines qu'elle a subies récemment dans d'horribles attentats terroristes. Nous sommes confrontés, sur tous les axes stratégiques, à des défis et à des menaces émanant d'acteurs autoritaires et de compétiteurs stratégiques. Face à ce qui constitue la plus grave menace pour la sécurité euro-atlantique depuis des décennies, et dans le droit fil du concept stratégique, nous mettons en œuvre le nouveau cadre que nous avons défini pour notre posture de dissuasion et de défense, en renforçant sensiblement celle-ci et en développant plus avant toute la gamme des capacités et des forces performantes et prêtes au combat. Toutes ces mesures renforceront considérablement le dispositif de dissuasion et les défenses avancées de l'OTAN. Nous restons déterminés à assurer la dissuasion, à nous prémunir et à nous défendre face aux attaques hostiles contre des infrastructures critiques des pays de l'Alliance. Toute attaque contre les Alliés se verra opposer une réponse unie et déterminée. Dans l'unité et la solidarité, nous réaffirmons d'une même voix le lien transatlantique qui unit durablement nos pays. Nous continuerons d'œuvrer en faveur de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans l'ensemble de la zone euro-atlantique.

(Source: Alerte OTAN [alerte-otan+unsubscribe@googlegroups.com]

 arretsurinfo.ch

 Commenter
admin [Commentaire] 2022-11-30 #12820

putain mais voilà quoi
il n'y a aucune logique