Dmitri Medvedev parle de l'Otan : « Le monde civilisé n'a pas besoin de cette organisation »

Dmitri Medvedev : « Le monde civilisé n'a pas besoin de cette organisation. Elle doit se repentir devant l'humanité et être dissoute en tant qu'entité criminelle »

par Vincent Gouysse

Les pays impérialistes d'occident vont payer au prix fort leur soutien aux bandéristes de Kiev. La rupture durable avec la Russie est actée et consommée comme l'illustrent les propos particulièrement virulents tenus ce soir par l'ancien président (et actuel vice-président du Conseil de sécurité russe) Dmitri Medvedev. Un message déjà visionné plus de 1,3 million de fois sur son canal Telegram... Après avoir décrit l'OTAN comme responsable de nombreux coups d'État dans les pays souverains du monde entier (dont l'Ukraine est d'ailleurs un cas d'école - 2014) au mépris de la vie d'innombrables civils, il a reproché à l'OTAN de « fournir des armes » aux « ordures » et aux « régimes extrémistes » partout à travers le monde :

« Après tout, depuis sa création, l'OTAN a prouvé à plusieurs reprises son caractère corporatif strictement fermé, agissant dans l'intérêt d'une poignée de pays anglo-saxons et de leurs sbires. En même temps, les pays de l'OTAN ne comptent pas plus de 12% de la population mondiale. Le monde civilisé n'a pas besoin de cette organisation. Elle doit se repentir devant l'humanité et être dissoute en tant qu'entité criminelle. Mais même Pontifex Maximus ne sera pas en mesure de pardonner leurs péchés ».

Et d'ajouter dans un post-scriptum publié quelques minutes plus tard :

« Si, comme Stoltenberg l'a laissé entendre, l'OTAN livre aux fanatiques de Kiev des complexes Patriot avec le personnel de l'OTAN, ils deviendront immédiatement la cible légitime de nos forces armées. J'espère que les impuissants de l'Atlantique s'en rendent compte ».

t.me

traduction automatique :

« Le secrétaire général de l'OTAN a coupé court en disant que l'Ukraine gagnerait en tant qu'État indépendant souverain. Mais il n'a rien dit de son intégrité territoriale.
Comme si elle allait gagner, mais, apparemment, dans les nouvelles frontières très réduites de son indépendance, et que tous les souverains s'assiéraient à la table des négociations. C'est déjà un progrès.Et le recul permanent est que les arrogants arrivistes de l'OTAN oublient toujours facilement les coups d'État menés par leur organisation dans des pays souverains du monde entier, qui ont évincé des chefs d'État légalement élus et tué des dizaines de milliers de civils - personnes âgées, femmes, enfants. À propos des livraisons d'armes à toutes sortes d'ordures, d'ordures zoologiques et de régimes extrémistes. Sur l'impunité des dirigeants de l'Alliance de l'Atlantique Nord pour les atrocités qu'ils ont commises.

Après tout, depuis sa création, l'OTAN a prouvé à plusieurs reprises son caractère corporatif strictement fermé, agissant dans l'intérêt d'une poignée de pays anglo-saxons et de leurs sbires. En même temps, les pays de l'OTAN ne comptent pas plus de 12% de la population mondiale.

Le monde civilisé n'a pas besoin de cette organisation. Elle doit se repentir devant l'humanité et être dissoute en tant qu'entité criminelle.
Mais même Pontifex Maximus ne sera pas en mesure de pardonner leurs péchés ».

Vincent Gouysse pour  marxisme.fr

 reseauinternational.net

 Commenter